N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Mar 4 Oct - 19:37


Des fois, Izumi se demandait vraiment pourquoi elle prenait la peine de tenter d’expliquer des choses simples au gamin qui lui servait de partenaire. Car la réponse de Yohru était, encore une fois, très simplette. Et elle qui se disait qu’il avait évolué depuis leur dernière rencontre…

Le problème dans la réplique du rouquin était qu’il avait interprété le problème posé à sa manière. Il avait cru qu’elle parlait de quand la nourriture était dans ses mains au lieu de prendre le soucis dans sa généralité. Vraiment, quel esprit simplet !

La jeune femme se releva, soupirant et en se pinçant l’arrête du nez. Se détournant du garçon, elle se dirigea vers une boulangerie, qu’elle avait remarqué avant qu’elle ne doive rappeler son camarade à l’ordre. Izumi espérait bien y trouver des indices sur la provenance de la farine ou apprendre si quelqu’un chez le boulanger ou dans son entourage était mêlé à cette affaire de vol.

Bien évidemment, c’était sans compter le rouquin qui s’anima tout d’un coup et couru à l’intérieur du magasin en appelant le « monsieur qui fait du pain ». Se passant la main sur le visage, la jeune femme le rejoignit alors que le boulanger arrivait, les mains pleines de farine. Sans doute les deux chargés de mission avaient-ils interrompu sa production ?

Alors qu’elle allait prendre la parole pour exposer le motif de leur visite, la Genin fut coupée dans son élan par son meilleur ami, vous l’aurez deviné, Yohru ! Et comme si cela ne suffisait pas, il pointa rudement l’artisan du doigt, avant de l’accuser d’être le voleur. En plus, il n’avait même pas retenu son prénom correctement !

Son sourcil tiquant dangereusement, la Gekei força une expression amiable sur son visage. Il lui fallait maintenant rattraper la, énième, bourde de son partenaire. Elle s’adressa d’un ton rassurant au boulanger.

- Excusez Yohru pour son impolitesse. Je suis Gekei Izumi et comme vous l’aurez sans doute deviné, ce garçon s’appelle Yohru. Nous avons été chargé de retrouver un voleur et une œuvre qu’il a volé au musée de Konoha.

Izumi sortit son petit sachet de farine et le donna à son interlocuteur, tout en continuant ses explications.

- Nous avons retrouvé une petite quantité de cette farine sur les lieux du crime, et nous aurions voulu savoir si vous connaissiez quelqu’un qui utilise aussi cette farine, ou si vous connaissez quelqu’un possédant un certain goût pour l’art. Et pouvez-vous nous en indiquer la provenance ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 6 Oct - 22:21


EQUIPE JAUNE
    Ainsi donc, après de multiples prouesses de la part de notre plus jeune shinobi, la fine équipe se trouva finalement dans une boulangerie au abord du marché de Konoha. Un homme, plutôt grand se tenait devant eux et les dévisagé, légèrement outragé par les accusations du petit garçon. Cela ne déstabilisa pourtant pas le grand gaillard qui écouta par la suite Izumi d'une oreille attentive avant de tendre la main vers le petit paquet de farine :

    "Je peux ?"

    L'homme ouvrit le paquet, plongea son doigt dedans et gouta la farine


~***~***~***~***~***~

Instructions liées à la mission:
http://boulette.fr/jeu-Enfarine-Francois-Hollande-6758.html

A vous de réaliser 3000 pts pour passer à la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Dim 9 Oct - 23:08


EQUIPE JAUNE
    Le verdict ne tarda donc pas à tomber et quelques secondes plus tard l'homme reprit la parole :

    "C'est de la farine de châtaigne ! Il n'y a qu'une personne à Konoha qui utilise cette dernière pour fabriquer son pain ! C'est Miyamoto Takeoudo ! Il n'est pas ici aujourd'hui, mais vous le trouverez sans doute si vous allez à sa boutique au nord ouest de la ville, à coté du quartier Hyuga !"

    Ainsi donc, l'information était donné. Aux deux jeunes gens de faire le reste du chemin.


~***~***~***~***~***~

Instructions liées à la mission:
Vous êtes libre pour l'instant. Je vous laisse faire comme bon vous semble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Mer 12 Oct - 23:01


Les deux partenaires avaient bien fait de venir ici. En effet, le boulanger identifia presqu’aussitôt la mystérieuse farine. Heureusement, ce n’était pas lui, sinon, ils auraient eu quelques difficultés. Cependant, sa réponse les conduisait dans un quartier « huppé » de la ville. En tout cas, Izumi considérait cette partie de la ville comme appartenant à la haute société. Pourquoi ? Tout simplement parce que le fameux clan Hyuga y vivait.

Non pas que la Gekei les tenait en si haute estime que ça. Mais, ils étaient un tantinet trop fier à son goût, en tout cas de ce qu’elle avait pu en voir dans les rues. Et maintenant, il fallait qu’ils se rendent près de leur quartier ?

Izumi jeta un regard dubitatif à Yohru, qui se trouvait toujours à ses côtés. Se présenter si près du quartier des coincés ? Avec un gamin aussi turbulent ? C’était courir au désastre. Secouant la tête de dépit, la jeune femme remercia l’artisan avant de sortir de l’établissement.

Une fois dehors, elle se mit en marche vers leur objectif. Elle ne regarda pas si Yohru la suivait, assumant qu’il le faisait. Comment allait-elle faire pour le canaliser ? Avec un peu de chance, il saurait le faire par lui-même. Oui, bien sûr. L’espoir fait rêver, comme on dit. Soupirant, en passant une main sur son visage, la Genin continua son chemin, tout en réfléchissant à ce qu’elle allait faire.

Le nom que leur avait donné le boulanger ne lui disait rien. Elle n’avait plus trop le choix. Izumi se tourna donc vers son compagnon. Si quelqu’un pouvait savoir quelque chose, c’était bien lui. Même si ce n’était pas vraiment par les bons moyens qu’il possédait de telles informations.

- Donc, tu sais qui est ce Miyamoto Takeoudo ?

La Gekei espérait vraiment que Yohru connaissait quelque chose à propos de cet homme. Elle se voyait mal aller demander aux Hyugas des informations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 13 Oct - 0:41

Finalement, le boulanger se révéla être innocent. La nouvelle fut plutôt décevante pour Yohru qui était convaincu d'avoir trouvé le voleur. En réalité, il continuait de croire que l'homme était le coupable de l'affaire. Il attendait simplement que l'occasion se présente pour pouvoir le dévoiler au grand jour, et prouver à sa partenaire qu'il avait raison. Néanmoins, il n'eut pas de seconde chance. Durant toute la rencontre, le jeune garçon n'avait pas réussi à parler une seule fois. La seule qui demandait des renseignements auprès du boulanger était la kunoichi. Ils se passaient de main en main le sachet de farine, comme une piste pour retrouver le voleur qui pourtant était juste en face. Cependant, le rouquin ne pouvait qu'observer, faisant apparaître sa tête sur la droite puis sur la gauche de la jeune femme, comme pour tenter de voir leur échange par-dessus son épaule malgré sa petite taille. L'homme goûta du bout du doigt cette poudre blanche, comme Yohru l'avait fait plus tôt. La différence était l'expertise de ce dernier qui lui permit de déduire les composants exacts de cette farine.
    " N'IMPORTE QUOI ! T'AS TOUT FAUX ! BOUH ! C'EST FAUX C'EST FAUX ! TOUTE FAÇON TU ES LE VOLEUR ! BOUH ! TAIS-TOI ! " Continuait de réciter l'enfant tout en se bouchant les oreilles.
Il était pourtant si fier de ses capacités gustatives qu'il jugeait extrêmement développées, pourtant, il venait de se faire dépasser par un inconnu. Il se contenta de nier les faits, sous prétexte qu'il s'agissait du voleur et qu'il mentait. Même si au fond de lui, il se rappelait plus ou moins avoir ressenti un léger goût de châtaigne dans la farine. Sa crise ne dura que quelques instants, car il fut vite obligé de se taire. Puis, même s'il avait continué, au bout d'un petit quart d'heure il finirait épuisé. Le duo sortit de la boulangerie pour se diriger vers leur prochaine destination, Miyamoto Takeoudo. Izumi devait sans nul doute croire aux balivernes racontées par l'homme, il était tout à fait naturel pour elle de se tourner vers le quartier des Hyûga. L'aspirant était également condamné à la suivre, car ils formaient l'équipe jaune tous les deux. Il marchait derrière elle en trainant des pieds, tout grommelant dans sa barbe, jusqu'à ce que cette dernière se retourne soudainement.
    " Pff ! Jamais entendu parlé. "
Le jeune garçon ne semblait pas décidé à coopérer. La jeune femme allait devoir compter sur ses propres connaissances pour retrouver l'emplacement de la boutique. Le reste de leur trajet devint silencieux, sans que ni l'un ni l'autre ne se mette à parler. Après quelques instants de mûres réflexions, le rouquin pensa que sa coéquipière n'avait peut-être pas tord. Il existait plusieurs boulangeries dans le village après tout. Il resta quelques instants à réfléchir, mais il se décida finalement de l'aider du mieux qu'il pouvait. Malgré tout, son principale objectif restait de gagner la course d'orientation. À vrai dire il connaissait mieux le centre-ville, mais il avait le souvenir d'être déjà venu une fois par là pour voler du pain. Alors il devrait être capable de retrouver le chemin.
    " Si ! Je crois avoir déjà entendu parler d'une semblable boulangerie par là.. Il faut tourner à gauche, puis vers la droite.. " Disait-il d'un air hésitant.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 13 Oct - 21:41


Comme Izumi s’en était douté, il avait fallut que Yohru face une scène quand le boulanger se contenta de simplement goûter la farine et de les guider vers un confrère. Même en ayant déjà quitté la boutique, la jeune femme put entendre ses cris de dépit. Fidèle à elle-même, elle ne fit aucun commentaire, ni n’afficha d’expression qui aurait pu signaler son agacement. Il était maintenant certain qu’aucune méthode ne fonctionnait sur ce garnement. Elle avait essayé la diplomatie, ça n’avait pas fonctionné, pas plus que la violence dont elle avait fait preuve plus tôt.

Et le rouquin ne manifesta pas plus d’enthousiasme en répondant à sa question. Le sourcil de la Gekei tiqua dangereusement. Le gamin commençait vraiment à lui courir sur le système. Soit il faisait n’importe quoi, soit il se renfrognait dans son coin ! Les deux n’aidant aucunement Izumi. Soupirant, la kunoichi se détourna du garçon pour se remettre en chemin vers le quartier Hyuga. Le trajet continua en silence, la Gekei l’étant naturellement et l’enfant boudant dans son coin. Au moins, il avait décidé de rester.

Ce ne fut qu’une fois arrivés près de leur destination que Yohru décida de sortir de son mutisme. Il lui désigna une direction d’un ton hésitant et Izumi le contempla d’un œil suspicieux. Elle ne lui faisait pas vraiment confiance avec cette attitude. Lui, qui était si confiant et braillard d’habitude. Ce comportement indiquait qu’il n’était pas sûr de lui, ce qui poussait la jeune femme à ne pas suivre ses conseils. Mais, elle se résigna et lui adressa la parole d’un ton morne, qui traduisait sa fatigue.

- Tu ferais mieux de passer devant dans ce cas. J’espère que tu connais vraiment le chemin. Il ne manquerait plus qu’on se perde.

Non, vraiment, la Genin commençait vraiment à être agacée par le comportement du gamin. Raison pour laquelle elle le laissait faire selon son bon vouloir. Peut-être serait-il plus content ainsi ? En tout cas, elle espérait vraiment qu’il connaissait le chemin. Sinon, ils allaient mettre encore plus de temps pour trouver leur cible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Ven 14 Oct - 18:29

Si les souvenirs lointains du jeune garçon étaient bons, alors le duo ne devrait plus être très loin de leur destination. Le quartier des Hyûga se situait quelque part tout en haut, vers la gauche de Konoha. Il suffisait de voir le calme environnant qui régnait sur les alentours pour reconnaitre les cloisons du noble clan aux yeux blancs. La boutique que recherchait le duo se trouvait derrière la petite rue des hirondelles, un surnom que Yohru avait trouvé pour ce petit passage. L'enfant prit les devants et poursuivait son chemin tout en supposant que sa coéquipière le suivait de près. Plus il avait le sentiment de se rapprocher, plus il accélérait le pas. Il se laissait d'avantage guider par son instinct, plutôt que de réfléchir intelligemment. Il choisissait les chemins les plus ardues, passait par les petits recoins, avant de ressortir sur une allée principale. Sans doute la boutique se trouvait-elle par là ? Si jamais il se perdait, il pourrait toujours demander de l'aide aux membres Hyûga qui se trouveraient dans le coin, songeait-il. Par ailleurs, il connaissait l'un d'eux. Il se retourna en arrière et adressa un sourire à la kunoichi.
    " D'ailleurs, je connais un Myuga ! Fin' ceux qui ont des yeux blancs ! Il s'appelle Ryuusei et il est suuuper intelligent ! Je l'ai rencontré juste avant de venir te voir !" Expliquait l'aspirant tout en avançant.
En même temps qu'il parlait, il ne regardait plus vraiment devant. Il se contentait d'avancer au hasard, puis lorsque soudain il s'arrêta dans sa tirade. Son regard se mit à parcourir les environs, comme s'il avait découvert quelque chose. Puis comme un éclair d'illumination, il se mit à courir devant, sans même prévenir. Il se contenta de crier tout en fonçant droit devant :
    " C'est paaar lààà ! "
Comme si l'odeur de la boutique l'emmena jusque là-bas. On pouvait même déjà apercevoir la couleur verte de l'enseigne qui ressortait sur toute l'allée. Le jeune garçon se précipita vers celui-ci, et entra sans même demander à qui que ce soit, cette fois-ci il décida de mettre à terme à cette enquête. Il avait la réponse entre les mains, clair comme l'eau de roche. Il avait un plan parfaitement élaboré dans sa tête, qui à presque cent pour cent de chances allait fonctionner. En prenant appuie sur son pied qui se décala vers l'avant, il pointa du doigt droit devant lui avec un sourire sur le visage.
    "Héhé.. Monsieur le voleur masqué, Matsumoto Takeo, je sais que tu es là ! Montre toi et viens me livrer un duel ! On verra qui sera le plus fort de nous deux ! Hahaha ! " S'exclamait-il.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Sam 15 Oct - 2:19


EQUIPE JAUNE
    Arrivée dans la boutique et avec une entrée des plus fracassantes, le jeune shinobi ne manqua pas l'occasion de se faire remarquer une nouvelle fois. Des paroles accusatrices dans un établissement aussi respectables n'eurent qu'un seul effet, celui d'agacée la clientèle qui lança immédiatement au jeune garçon des regards pleins de repproches.
    De ci, de là, on pouvait entendre multitudes de remontrances tel que :

    "Aucune éducation !"
    "Vulgaire garnement !"
    "Impolie !"
    "Sale !"
    "Inaceptable !"


    Et d'autres choses pas forcément jolie. La clientèle de la boulangerie ne tarda pas à fuir l'endroit qui semblait devenue comme un foyer de maladie infectieuse depuis l'apparition du jeune homme et de son doigt accusateur.
    La boulangère, elle, en voyant tout ce remue ménage était allé prévenir le grand chef, qui ne tarda d'ailleurs pas à revenir d'une allure lourde qui aurait presque fait trembler la bâtisse.
    Miyamoto Takeoudo était un homme grand, très grand. Il semblait avoir la cinquantaine et possédait de large épaule. Son apparence était soigné, même si on voyait clairement qu'il était en plein travail. Ses mains étaient couvertes de farine et son expression n'annonçait rien de bon. Dès qu'il repéra le jeune homme, il s'avança vers lui sans froncer les sourcils et le dévisagea férocement :

    "Je peux savoir pourquoi tu viens perturber ma boutique gamin !"

    Le ton était tout sauf cordial et une veine sur la tempe du boulanger semblait se gonfler à mesure que son agacement s'intensifiait. Voyons ce que les jeunes gens avaient à dire à présent.


~***~***~***~***~***~

Instructions liées à la mission:
Vous êtes libre pour l'instant. Je vous laisse faire comme bon vous semble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Sam 15 Oct - 23:10


Oh mon dieu. Ce furent les trois mots qui traversèrent l’esprit de la Gekei quand ils arrivèrent à destination. Pas parce qu’elle se sentait intimidée par la présence des Hyugas toute proche. Pas parce qu’elle se sentait stressée à l’idée de rencontrer un possible voleur. Non, rien de tout cela. Une seule personne en était responsable. Et c’était Yohru, encore lui.

Ce gamin avait eut la superbe idée de crier haut et fort que le boulanger était le voleur. Et cela, alors que la boutique était remplie de nobles. Comment se faire remarquer ? Engagez Yohru ! Pas cher, pas cher ! Plus sérieusement, Izumi commençait à atteindre un point de non-retour avec ce rouquin. N’avait-il pas dit qu’il avait été à l’Académie, même pour peu de temps ? N’avait-il donc pas appris que la discrétion était la meilleure arme d’un ninja ? Ah non, c’est vrai, môsieur ne vivait que pour le combat !

Soupirant et tâchant de garder une certaine contenance, la jeune femme s’approcha de l’établissement, rejoignant Yohru, qui avait couru devant. En passant, elle croisa les clients scandalisés par le comportement de l’enfant, mais elle les ignora. Elle n’adresserait des excuses qu’au boulanger.

Elle finit par entrer dans le commerce et poussa Yohru derrière elle, sans une once de délicatesse, alors que le présumé Takeoudo se tenait devant eux, visiblement vexé par les propos accusateurs de l’aspirant.

- Excusez le comportement plus qu’impoli de mon compagnon, monsieur. Je suis Gekei Izumi, et cet enfant est Yohru. Nous sommes ici, car nous menons l’enquête sur un vol commis au musée de Konoha. Sur les lieux du crime, nous avons retrouvé de la farine provenant d’ici. Pourrions-nous savoir comment cela est possible s’il vous plaît ?

Izumi avait essayé d’être la plus respectueuse possible, tout en demandant des informations. Mais aussi diplomate qu’elle soit, elle savait que la première impression était décisive. Et malheureusement, Yohru n’en avait pas laissé une superbe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Sam 15 Oct - 23:30

Les paroles du public ne lui faisaient rien, ce n'étaient que de simples spectateurs sans importance qui ne savaient rien de la situation actuelle et qui ne feraient rien pour perturber le bon déroulement des évènements. Il ne prêta aucune importance aux insultes que l'on pouvait dire de lui dans son dos. Yohru resta concentré sur celui qui semblait être le voleur. Ce dernier était grand et mesurait sans doute trois têtes de plus que l'aspirant, néanmoins le jeune garçon était habitué à rencontrer en permanence des adultes plus grands que lui. L'homme avait certes le regard effrayant, n'importe quel enfant partirait en pleurant, cependant, il n'avait pas affaire à un gamin comme n'importe quel autre. Le rouquin en avait déjà vu de plus belles, qu'il s'agisse de la fois où il rencontra un fantôme en pleine nuit, ou encore la fois où il s'est retrouvé trainé de force chez le directeur avec les quatre membres entravés.. Cette fois-ci, il avait en face de lui un humain, qui ne savait aucun tour de magie comme le proviseur, qui n'avait rien qui puisse effrayer Yohru. Plus il le voyait venir, plus il ressentait en lui sa soif pour le combat. Une hâte naissait en lui, il s'impatientait de débuter le duel. Tout en conservant son sourire au coin de lèvre, il s'apprêtait à provoquer un peu le monsieur pour qu'il se décide à venir. Cependant, il se fut rapidement interrompre par l'arrivée soudaine de sa coéquipière. Il s'agissait sans doute d'un mauvais timing, mais cette dernière semblait.. furieuse. Elle repoussa le jeune garçon en arrière de manière quelque peu brutale et s'excusa auprès du monsieur. L'aspirant ne comprenait plus. Il restait les yeux écarquillés, la bouche ouverte, comme s'il ne croyait plus ce qu'il se passait juste sous ses yeux. Elle ne trouva rien de mieux à faire que de s'excuser auprès du voleur ? Cette fois-ci c'était la bonne, il était sûr de lui et qu'il s'agissait belle et bien du voleur. Alors pourquoi la Gekei s'excusait-elle auprès du voleur même ?
    " C'est le voleur ! Megumi, c'est lui le voleur ! " Acclamait-il.
Cette dernière arrivait toujours au mauvais moment pour venir l'empêcher de faire son duel. Était-ce le cas cette fois-ci également ? Il se mit à s'agiter dans tous les sens pour attirer l'attention. Il restait aux aguets, prêt à saisir l'occasion pour recommencer son beau discours pour lancer le combat. Néanmoins, la demoiselle l'avait à l'œil, il n'aurait sans doute plus la possibilité de refaire à nouveaux un faux pas comme il l'entendrait..


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Mer 19 Oct - 22:48


EQUIPE JAUNE
    A l'arrivée de la jeune femme qui bouscula sans ménagement son jeune coéquipier, le regard furibond du boulanger se tourna vers elle. Jusqu'à ce qu'elle s'excuse et lance finalement une accusation caché :

    "Comment ! Vous dites que c'est moi ! Vous pensez vraiment que j'ai que ça à faire !"

    Le jeune garçon revint alors à la charge, l'accusant une nouvelle fois de plus belle ce qui eut pour effet sur l’artisan de l'énerver encore plus. Il frappa violement le comptoir du plat de la main effrayant au passage les vendeuses qui regardaient les deux jeunes gens comme s'ils étaient complétement fou. Puis, il vociféra plus férocement que jamais :

    "Je passe m'a vie dans cette boutique pour la faire prospérer et vous venez de tout ruiner avec vos insinuations outrageantes ! Vos supérieurs vont entendre parler de moi ça je peux vous l'assurez !"

    Visiblement la situation n'était pas des plus efficaces pour arriver à obtenir des réponses de la part du maître des lieux et si les jeunes gens n'étaient pas encore jeté hors de la boutique. Ce n'était visiblement qu'une question de temps. Par chance, une femme, elle aussi vêtu d'un tablier arriva dans la salle principale de la boulangerie :

    "Chéri ? Qu'est ce qui se passe ?"

    Elle était plutôt petite et chétive en comparaison de l'impressionnant boulanger. Elle aussi était couverte de farine et regarda son époux, puis les deux jeunes gens présents :

    "Qu'est ce qui se passe ici ?"

    Quelques secondes suffirent à la patronne pour saisir la situation et s'approcher de la jeune femme pour lui demander le petit sachet contenant de la farine. Farine qu'elle versa dans sa main et goutta avant de regarder son époux :

    "C'est bien notre farine, pas de doute la dessus !"

    Mais il y avait d'autres explications :

    "Mon mari n'a pas quitter le magasin de tout hier ! Nous sommes justement en train de mettre au point une nouvelle recette qui nous demande tout notre temps !"



~***~***~***~***~***~

Instructions liées à la mission:
Vous êtes libre pour l'instant. Je vous laisse faire comme bon vous semble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 20 Oct - 20:28


Les propos de Yohru semblaient avoir vraiment énervé l’artisan, puisqu’il crut de suite qu’Izumi l’accusait d’être le voleur. Elle lui avait juste demander comment de la farine provenant de sa boulangerie pouvait se retrouver sur les lieux du crime… Réflexion faite, cela pouvait avoir été pris comme une accusation indirecte. Et le rouquin en rajoutant une couche n’arrangea pas les affaires des deux partenaires, Takeoudo s’en vexant encore plus. Vraiment, ce gamin ne savait-il rien faire d’autre que d’accuser à tout va sans preuve ?

Le sourcil de la kunoichi tiqua dangereusement à la remarque de son compagnon alors que, par réflexe, sa main s’était déplacée sur sa poche de kunais, face à la réaction agressive de leur interlocuteur. Ce fut d’ailleurs à ce moment-là qu’Izumi se rendit compte de la précarité de la situation. Ils étaient censés mener une enquête sur un vol, sans rien savoir d’autre que d’où provenait la mystérieuse farine retrouvée sur les lieux du crime. Et pour tout partenaire, la Gekei avait un gamin provocateur qui ne connaissait rien au métier et n’était capable d’aucune subtilité. Comment étaient-ils censés interroger, voire appréhender un quelconque suspect dans ces conditions ?

Heureusement, la femme du boulanger arriva de la cuisine et tenta aussitôt de calmer la situation qui commençait à dégénérer. Cependant, ce qu’elle dit aux deux enquêteurs en herbe les fit revenir au point de départ. Personne ne savait comment la farine avait pu se retrouver en de tels lieux. Cependant, Izumi n’excluait pas la possibilité que le couple puisse être impliqué dans cette affaire. Il allait falloir faire preuve de délicatesse pour éviter d’offenser encore plus ces personnes.

Alors, mettant une main sur la bouche de Yohru, pour l’empêcher de proférer plus de propos aberrants, la jeune femme prit de nouveau la parole.

- Avez-vous d’autres employés ? Produisez-vous votre propre farine ? Quelqu’un pourrait-il utiliser la même farine que vous ? Avez-vous constaté quelque chose d’anormal ces derniers temps ?

Bien qu’elle paraissait calme, la Gekei était en train de réfléchir sérieusement. L’homme en face d’elle était le suspect idéal. Il possédait la farine retrouvée sur les lieux de vol, et sa corpulence correspondait à peu près à l’empreinte de pas présente au même endroit. Cependant, elle n’avait aucune preuve solide, et elle n’avait pas une très grande marge de manœuvre non plus. Déjà que Yohru les avait placé dans une situation délicate, il lui fallait user de diplomatie, mais aussi d’ingéniosité pour démêler le vrai du faux. Izumi espérait juste que le rouquin n’allait pas de nouveau faire une remarque déplacée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Ven 21 Oct - 9:01

Yohru fut contraint d'observer calmement la situation. Après ses deux tentatives désespérées, il n'avait à présent plus la possibilité de reprendre la parole. Pourtant, plus il continuait d'observer la scène qui se déroulait sous ses yeux, plus il devenait sûr et certain qu'il avait face à lui le voleur. Il commençait même à se douter si sa coéquipière n'en faisait pas exprès. Elle continuait de croire aux mensonges que racontait le couple. N'était-ce pas évident ? Leur comportement correspondait exactement à celui d'un voleur, leur première réaction était de nier cette preuve que l'on leur rapportait. Le duo avait la farine, que le boulanger lui-même a avoué qu'il s'agissait de la sienne. Cependant, de leur côté, ils n'avaient aucune preuve que le mari n'avait pas quitté la boutique. Si sa femme le cachait, cela voulait simplement dire qu'elle était sa complice. Si le premier boulanger à côté du marché avait été une erreur, cette fois-ci c'était impossible de se tromper. Peut-être que le jeune garçon faisait-il un peu trop confiance à son instinct ? Il voulait se remettre à parler fort pour les faire réagir, mais à peine eut-il le temps de prononcer le son "B-"alivernes, que sa coéquipière lui mit la main sur sa bouche pour l'empêcher de terminer son mot.

Il avait beau se débattre, il restait immobile dans l'étreinte de cette dernière. Derrière cette apparence calme, elle avait tout de même beaucoup de force.. Au bout de quelques instants, il finit par se fatiguer et laissa retomber lourdement ses bras qui s'agitaient encore. Il fallait qu'il prouve à Megumi que ses dires étaient vrais. Au rythme auquel elle avance, les deux voleurs avaient largement le temps de s'enfuir au moins cinq fois. Oui, Yohru devait lui montrer le juste chemin de cette affaire. Dans le pénombre du mystère, une lumière dorrée vient tracer la route qui allait mener le duo au voleur. Il fallait simplement que Yohru puisse ouvrir les yeux à sa coéquipière. Quoi de plus simple si ce n'était que de lui montrer la vérité en face ? Si le couple refusait de l'avouer, il existait bien des moyens.. À savoir, les chatouilles aux pieds, la lame sous la gorge, puis s'ils refusent toujours, il existait aussi des instruments de torture. Dans une boulangerie, il existait le couteau à pain, le rouleau pâtissier et pleins d'autres moyens encore. Néanmoins, après une minute de réflexion, le jeune garçon se rappelait qu'il voulait un combat en duel, ces manières ne lui correspondaient pas. Il leva les yeux en l'air pour voir le visage de la jeune femme, et tenta d'attirer son attention pour qu'elle le relâche. Il devait lui chuchoter à l'oreille sa merveilleuse idée, qui n'était pas quelque chose de violent, mais quelque chose de discret comme elle l'aimait ! Si le voleur refusait d'avouer leur crime, il suffisait de s'infiltrer chez eux pour les prendre en flagrant délit ! Oui, il suffisait de les espionner ! Exactement comme des ninjas ! Une idée qui s'avérait plutôt amusante aux yeux de l'enfant qui rêvait de pouvoir jouer au ninja.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Sam 22 Oct - 22:48


Izumi sentait bien son camarade se débattre sous sa poigne. Elle ne tenait cependant pas à ce qu’il sorte de nouvelles âneries. La kunoichi maintint donc son emprise sur le jeune garçon tout du long qu’elle posait ses questions, jusqu’à ce qu’il finisse par abandonner.

Cependant, elle ne tenait pas non plus à laisser passer une opportunité qu’il veuille l’informer de quelque chose d’important. Certes, jusqu’ici, il n’avait fait qu’empirer les choses . Mais appelez-la naïve ou autre, ne disait-on pas que le vérité sortait toujours de la bouche des enfants ? Il se pouvait donc bien que Yohru veuille lui dire quelque chose d’une grande importance. Par contre, s’il avait le malheur de lui dire des bêtises, il allait le sentir passer une fois qu’ils auraient quitté les lieux.

- Veuillez nous excuser, nous devons discuter de quelque chose en privé.

Une fois ces mots adressés au couple avec un sourire navré, la Gekei tira son compagnon par la manche vers un coin de la boutique, à l’écart des oreilles des boulangers. Aussitôt qu’ils furent arrêtés, le rouquin lui fit signe de se pencher, un sourire à la fois fier et excité sur les lèvres. Une fois que sa partenaire eut obtempéré, Yohru plaça sa main de façon à couvrir ses lèvres, alors qu’il lui exposait son plan à l’oreille, dans un chuchotement enthousiaste.

Contrairement à ce qu’aurait pu penser Izumi, ce que lui proposait le gamin était vraiment intelligent. Elle qui croyait qu’il n’avait rien retenu de son cours enseignement à l’académie, le voilà qui la surprenait ainsi ! Il était vrai que la petite équipe ne pouvait s’attaquer au couple de manière directe à ce moment précis, faute de preuves. Mais s’ils repartaient après que les boulangers leurs aient répondus et qu’ils revenaient discrètement plus tard pour les espionner, ils avaient plus de chances de confirmer, ou d’infirmer leurs soupçons.

La Gekei lui ébouriffa gentiment les cheveux avec un petit sourire, se relevant par la même occasion. Elle adressa ensuite la parole au garçon, en murmurant d’un ton légèrement moqueur, une lueur d’amusement brillant dans ses prunelles pourpres.

- C’est un excellent plan. Tu vois, quand tu veux.

Puis, les deux se redirigèrent vers les artisans, ne laissant rien paraître du petit plan que Yohru avait concocté. Celui-ci n’affichait d’ailleurs qu’un sourire, qui paraissait tout à fait normal sur la tête d’un enfant. Il était de connaissance générale que les enfants avaient une humeur extrêmement changeante. Donc leurs suspects pouvaient tout simplement s’imaginer qu’Izumi l’avait calmé et lui avait changé les idées pour le meilleur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 27 Oct - 23:18


EQUIPE JAUNE
    L'interruption et l'éloignement des deux jeunes gens avaient permis au boulanger et à sa femme de discuter sur ce qu'il venait de se produire. Inconscient du plan machiavélique qui s'était doucement dessiné dans leur dos, ce fut la femme qui prit la parole la première, pour répondre aux questions de la jeune femme :

    "Notre fils n'est pas rentrée depuis hier soir. D'habitude il nous aide à la boulangerie, mais nous n'avons pas de nouvelle ... Et ... Cette farine n'est produite que par nous, directement ici ! Nous avons une meule exprès ! C'est mon fils qui s'en charge habituellement !"

    Un fils qui n'était pas rentré et qui potentiellement était recouvert de la farine présente sur les lieux du crime ? Voilà un suspect qui pourrait tout à fait convenir. La femme du boulanger, donna rapidement une description de son fils. Ce dernier était le portrait craché de son époux, en plus jeune voilà tout !


~***~***~***~***~***~

Instructions liées à la mission:
Vous êtes libre pour l'instant. Je vous laisse faire comme bon vous semble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Sam 29 Oct - 13:39

Fort heureusement, sa coéquipière accepta d'écouter sa fabuleuse idée. Elle avait également affirmé qu'il s'agissait d'un excellant plan, ce qui réjouit énormément le jeune rouquin. Il se sentait fier et il se tint tranquille pendant tout le reste de la discussion qui opposait le couple et la kunoichi. En réalité, il était tellement content qu'il ne prêtait même plus attention à ce qu'ils disaient, alors qu'il s'agissait d'informations capitales. L'épouse du boulanger donna un indice supplémentaire qui pourrait bien mener le duo au voleur. Dans cette boutique, il existait en plus du père et de la mère, un fils. C'était ce dernier qui s'occupait de la meule, il était celui qui trempait le plus les mains à la pâte et à la farine. Il était donc le principal suspect ? Il s'agissait d'une possibilité qui se révèlerait fort probable. La mère semblait inquiète pour son fils qui n'était pas rentré depuis un moment, elle aurait sans doute mieux fait de commencer par là, si Yohru ne serait pas rentré et n'aurait pas directement accusé son mari. La suite de ses paroles laissait penser qu'elle même commencer à croire que son fils était le voleur de cette affaire. Néanmoins, toutes ces suppositions n'avaient pas effleuré un instant l'esprit plein de jeunesse de l'aspirant.
    " Pfff ! Ah lalala.. " Marmonnait-il tout bas.
C'était inutile d'essayer de le piéger, il connaissait la vérité ou du moins cette vérité qu'il avait inventé lui-même. Il restait fixé sur l'idée qu'il s'agissait du gros bonhomme en face de lui qui était le voleur à la farine de châtaignes. Peu importe ce que diront les autres, car il se pouvait que sa femme voulait protéger son mari en inventant l'existence d'un fils, et par la même occasion se protéger elle-même. Si elle était complice, il était tout à fait normal pour elle de rejeter la faute sur une tierce personne inexistant. Puis, même sans ces fantasmes que s'imaginait Yohru, comment une vraie mère irait trahir son fils en le vendant ainsi ? Ses dernières paroles laissaient croire à tous que le voleur était son enfant bien aimé, peut-être qu'elle désirait le retrouver ? Mais le revendre à des shinobis alors qu'il risquait de se révéler être un criminelle, il risquait la police ! Le rouquin restait fixe sur son point de vue, notamment car il ne voulait pas passer pour un imbécile tout à l'heure lorsqu'il était rentré sans même un "bonjour" avant d'accuser le boulanger. Un long monologue se déchaînait dans son esprit.
    " N'importe quoi, même Megumi vous dira que j'ai raison.. Haha j'ai réussi à la convaincre.. Allez, dis leurs "Mensonge" "balivernes", car le voleur c'est vous.. deux ! "
Il pensait tellement fort dans son esprit qu'il laissait échapper quelques ricanements. Même sans entendre ses paroles, on pouvait deviner plus ou moins leurs sens rien qu'à le voir debout, les bras croisés et le sourire aux lèvres. Mais qu'allait répondre sa coéquipière ?


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Lun 31 Oct - 22:45


Alors que les deux partenaires venaient de trouver une solution à leur problème, il fallut évidemment qu’un autre pion vienne s’ajouter à la partie ! En effet, le couple vint détourner leurs soupçons en leur annonçant l’existence d’un fils qui s’occupait généralement de la meule. Evidemment, ce même jeune homme n’était pas rentré depuis la veille. Et pour couronner le tout, il était le clone de son père en plus jeune !

Tout cela convenait un peu trop parfaitement aux yeux de la Gekei. Ils avaient trouvé une belle parade. Mais il y avait aussi de fortes chances qu’ils disent la vérité. Embêtée, Izumi se frotta le visage, ne sachant pas trop comment procéder. Elle jeta un regard à Yohru, qui marmonnait dans sa barbe. Et à sa grande horreur, un large sourire triomphant était placardé sur son visage, une attitude bien trop angoissante pour la louve qui craignait qu’il n’éclate de nouveau après cette déclaration.

Il lui fallait trouver une solution qui conviendrait aux deux partis. D’un côté, elle ne voulait pas courir le risque de se faire avoir par le couple qui pourrait profiter de leur départ pour s’enfuir. Et de l’autre, Yohru lui ferait sûrement une crise si ils ne revenaient pas pour suivre les artisans. Et elle, elle serait dans une belle galère. Réfléchissant deux petites minutes, la kunoichi finit par parvenir à un compromis.

- Pourriez-vous nous guider à sa chambre s’il vous plaît ? Je crains que votre fils ne soit devenu notre principal suspect dans cette affaire.

Avant que le rouquin ne puisse faire une remarque désobligeante, la Gekei lui mit la main sur la bouche avant de lui lancer un petit sourire confiant et un clin d’œil. Elle espérait qu’il y comprendrait son intention. Avec ce dispositif, cela leur permettait, à la fois de tenir le couple à l’œil, mais aussi d’enquêter sur l’implication de leur fils dans le vol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Mer 2 Nov - 15:42

Alors que le jeune garçon était sûr d'avoir convaincu sa coéquipière que les coupables de l'affaire étaient le couple, il fut surpris de l'entendre changer d'avis. Il en fallait peu pour la remettre en doute tout comme lui faire changer d'opinion, contrairement à Yohru qui restait têtu comme une mule et qui refusait de changer d'idée. Il s'apprêtait à la réprimander et à lui demander pourquoi ce soudain revirement, alors que leur plan d'infraction était génial. Cependant, à peine qu'il ouvrit la bouche pour provoquer un son, la jeune femme lui mit la main sur la bouche pour l'empêcher de continuer son cinéma. Il ne put alors qu'agiter des bras pour tenter d'attirer l'attention sur lui, mais en vain, cette dernière l'ignora simplement. S'il aurait put, il aurait accusé le boulanger et sa femme de manipulateurs, de démons, de diables ayant trompé sa partenaire de la course. Comment avaient-ils osé lui faire croire l'existence d'un fils alors que ce n'était qu'une suite de mensonges ? Quel sort avaient-ils jeté ? Si il n'était pas restreint, Yohru serait même allé les cogner un peu, histoire de remettre de un peu d'ordre. Malheureusement pour lui, il n'en fut rien. La femme de la boutique hésitait à répondre, surprise mais aussi perturbée de ce qu'elle venait de dire elle-même. Elle avait fait de son fils le suspect que recherchait le duo, alors qu'elle n'espérait pas lui remettre des problèmes sur le dos, mais juste le retrouver. Elle n'allait pas montrer l'espace privé de son enfant, juste pour permettre à deux jeunes gens qui jouent aux détectives de sortir encore une absurdité, comme le rouquin en avait déjà dis pas mal. Même si intérieurement, sans montrer quoique ce soit d'apparence, elle se rendait bien compte que l'histoire tenait pieds. Il y avait de fortes chances pour que son fils soit un voleur, et il était normal pour une mère de le protéger malgré tout.
    " Malheureusement..Commença t-elle.

    - L'accès à la chambre de notre fils n'est pas donné à n'importe quel individu, coupa le mari. Mais on va faire une exception pour vous deux. Vous êtes des shinobis il me semble ? Cependant, sachez que notre fils n'aurait jamais pu devenir un voleur. Il est un brave garçon honnête. Alors épargnez moi vos accusations absurdes, sans preuve et sans respect envers notre personne. Depuis que vous aviez mis les pieds ici, vous n'avez cessez de nous prendre comme un suspect ! Nous allons vous y conduire, car nous voulons retrouver notre fils, mais n'allez pas me sortir vos accusations à tord encore une fois. Sinon, comme dernier avertissement, je vous vire et j'appelle la vraie police. Puis, ça sera une preuve de son innocence. Vous n'allez rien trouver dans sa chambre. "
Il commençait à douter des deux petits shinobis qui pour le moment n'avaient pas été capables de montrer qu'ils avaient raison. Puis doucement à l'oreille de sa femme, il chuchota quelques mots doux pour la réconforter, pour la rassurer, lui demandant de prendre confiance en son propre enfant. Alors il dirigea le duo vers la petite chambre à l'étage, là où dormait le fameux fils du boulanger. La pièce était banale, avec un ballon de foot et quelques photos, une enceinte pour la musique ainsi que le mobilier d'une chambre à coucher. Yohru tira la moue, finalement ils avaient bien un fils, mais comme ils l'avaient dis, ce dernier n'était pas un voleur pour autant. C'était juste sa partenaire qui se faisait des idées, continuait de penser l'aspirant. Comment comptait-elle faire maintenant ? Chercher des indices ? Si elle suppliait le jeune garçon peut-être qu'il l'aiderait, même s'il restait convaincu que le coupable c'était les parents.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 3 Nov - 20:39


Comme la Gekei aurait du s’en douter, la réaction des parents, surtout du père, fut plutôt virulente, face aux propos qu’elle avait tenu. Cependant, elle resta de marbre face à leur colère et les suivit sans un mot, gardant Yohru sous son bras pour éviter qu’il n’envenime la situation. Elle était déjà bien chanceuse que les deux boulangers aient accédé à sa requête.

Izumi savait parfaitement que le rouquin n’accepterait pas la version du fils devenu voleur potentiel. Depuis le temps, elle avait compris à quel point ce gamin pouvait être buté. C’était pour cela qu’elle l’empêchait de prendre la parole.

Le petit groupe finit par arriver dans la chambre de l’adolescent. A première vue, rien ne semblait sortir de l’ordinaire. Même l’odeur masculine qui titillait les narines de la Gekei du loup était parfaitement normale. Soupirant face aux regards fiers des parents et de Yohru, Izumi entra dans la chambre et commença à l’inspecter. Plusieurs rouleaux se trouvaient sur le bureau, et alors qu’elle en déplaçait certains, une feuille de papier glissa au sol.

Intriguée, la jeune femme ramassa la feuille et l’observa d’un œil scrutateur. Au début, elle ne comprit pas trop de quoi il s’agissait, sans doute un plan quelconque. Mais en y regardant de plus près, et surtout, en lisant les annotations, les yeux pourpres de la jeune femme s’agrandirent sous la réalisation.

Tenant le papier dans sa main, elle tira ensuite les tiroirs du bureau, sans trouver ce qu’elle cherchait. Son but était de trouver une sorte de journal intime. Apparemment, c’était très à la mode, même chez les garçons. N’abandonnant pas, la Gekei finit par trouver ce qu’elle cherchait en farfouillant un peu dans les étagères. La dernière entrée en date remontait à quelques jours, et apportait une nouvelle preuve à l’enquêtrice amateur. Jour 3455 : J’en ai vraiment ras-le bol de mes parents ! Ils croient vraiment que je vais rester dans cette stupide boulangerie à meuler la farine toute la journée ?! Heureusement qu’Haruhi est là pour rehausser le level ! - Jour 3465 : Bon sang, quand est-ce que jme barre de cette cage ?! J’en peux plus ! Il faut que je trouve un moyen d’avoir de l’argent ! Haruhi parle de fugue, c’est vrai que ce serait cool qu’on vive ensemble ! - Jour 3468 : Ça y est j’ai trouvé le casse du siècle ! Je savais que ces tunnels pouvaient être utiles ! Et ce vieux sénile de conservateur n’y verra que du feu !Jour 3472 : Aujourd’hui, je passe à l’action ! A moi la thune et la belle vie aux côtés d’Haruhi ! Il n’en fallut pas plus à Izumi pour qu’elle comprenne ce qu’il s’était passé.

Se tournant vers les trois autres personnes, elle leur montra ses preuves avec un regard sérieux avant de prendre la parole. Il leur était maintenant favorable de coopérer s’ils ne voulaient pas se retrouver accusés de complicité.

- Vous vouliez des preuves, n’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous ? Je pense qu’il serait dans votre intérêt de coopérer maintenant. Qui est cette Haruhi ? Et savez-vous où nous pouvons la trouver ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Ven 4 Nov - 18:10

Le mari et sa femme restèrent tous les deux silencieux, debout dans un coin de la chambre à observer les agissements de la kunoichi. Le boulanger avait convaincu son épouse de croire en son fils, car elle était sa mère et peu importe les douleurs qui s'abattront sur les épaules du jeune enfant, les parents se devaient de le soutenir. Néanmoins, intérieurement, l'homme avait peur. Quelques mauvais souvenirs de ces derniers jours lui remontèrent en mémoire. Il se rappelait le comportement plus ou moins étrange de son fils, qui lui parlait effectivement d'un musée ainsi que d'argent. Si.. Il était réellement le voleur, que se passerait-il ? Les deux parents n'avaient pas visité la chambre de leur enfant depuis sa disparition, ils ne l'avaient pas fouillé et ils n'avaient aucune idée de ce que risquait de trouver la jeune fille. Ils restèrent tous les deux silencieux, sans même s'adresser un mot, et observaient depuis l'entrée de la chambre les agissements de la kunoichi. C'était pour eux, les instants les plus longues de leur vie.

Yohru ne croyait pas un seul mot de cette histoire montée de toute pièce. Même les parents disaient qu'il ne s'agissait pas de leur enfant ! Le couple était du côté du rouquin ! Enfin, c'était un peu étrange, car ils disaient qu'ils n'étaient pas non plus les voleurs. Devait-on les croire alors ? Ils n'étaient pas des témoins digne de confiance. Si sa partenaire commençait les cherches sur un quelconque indice, l'aspirant ne l'aidait pas vraiment dans la tâche. Il l'observait, tout en croisant les doigts pour qu'elle ne puisse rien trouver. Cependant, si le voleur était réellement l'un des suspects de cette boutique, tôt ou tard, le duo finirait par tomber sur un indice. Ce dernier n'était pas très expérimenté dans le domaine du vole, il avait laissé sur la scène du crime plusieurs indices qui menaient à lui. Notamment les traces de pas, mais surtout la farine qui était d'ailleurs un indice bien pitoyable. C'était comme une preuve qu'il n'avait pas pris le soin de se changer, avant d'enfiler une combinaison noir moulante comme le ferait un amateur professionnel. La jeune femme louve ne tarda pas à trouver une sorte de petit livret qui semblait contenir des informations fort intéressantes..
    " Hé !Relâchez ça ! Il s'agit de la vie privée de mon fils ! Vous avez l'autorisation de pénétrer sa chambre, mais pas celle de regarder ses affaires privées ! De quoi je me mêle ? C'est une violation des droits ! " S'exclamait le père qui ressentait une sueur froide lui monter le long du dos.
Il tenta de l'empêcher de lire le journal intime de son fils, mais il était trop tard. Puis, il ne pouvait rien faire, elle était une kunoichi et elle se réservait le droit d'enquêter sur un soupçon, notamment lorsque ce dernier se révélait être vrai. Yohru ne savait pas lire un seul de ce qui était inscrit, il patienta comme les deux parents, le temps que sa coéquipière se décide à donner le verdict. Le couple devant l'entrée de la chambre devenaient de plus en plus inquiets, leurs visages pâlissaient et devenaient blancs comme un linge. Qu'allait annoncer la jeune femme ? L'épouse serrait fort sa poitrine, tandis que le mari serrait les dents, il se jurait que si la demoiselle sortait encore une absurdité, il la jetait à la porte. Il ne supportait plus la présence de cette inconnue qui s'immisçait dans la vie intime des habitants. Qu'allait-elle encore raconter ? Cependant, cette fois-ci ce fut la vérité. Le couple lut silencieusement les pages que leurs indiquait Izumi. Ce fut comme un choc émotionnel pour les deux parents qui n'auraient jamais imaginé un instant leur fils leurs parler ainsi. "Mensonges, ce n'est pas notre enfant qui ait écrit ça." Pourtant, ils ne pouvaient plus nier ce qu'ils avaient sous leurs yeux. Ils étaient tellement surpris qu'aucune voix ne voulait sortir de leur bouche, ils reconnaissaient entre mille cette écriture peu soignée quelque peu tremblante de leur cher fils. Ce fut le silence, jusqu'à ce que le boulanger se décide à répondre.
    " C'est.. Bien l'écriture de notre fils. Je.. Vous croyez vraiment que notre fils ait fait ça ? Je n'y crois pas ! Je n'ai jamais entendu parler de cette "Haruhi", mon fils n'a jamais dis qu'il avait marre de travailler dans cette meule ! Qui vous dit que c'est un voleur ? Peut-être que.. Il faisait un prêt voilà tout ! Non, ce n'est pas mon fils ! Mon fils n'est pas un voleur !

    - Attends chéri ! Disais la jeune femme en calmant son mari. Puis elle se retourna vers la kunoichi. Nous sommes des citoyens respectables, mon fils et toute ma famille avons toujours coopéré avec les shinobis en cas de besoin. Nous détenons tous la volonté du feu, et il est impensable que l'un d'entre nous ayons put commettre un crime à son encontre. Je connais cette Haruhi, c'est une jolie jeune femme très charmante qui aime la nature. Mon fils est ami avec elle, assez souvent ils sortent s'amuser. Mais à mon avis, ce n'est qu'une révolte de leur jeunesse à tous les deux. En tant que mère je n'ai pas sut être à leurs côtés comme il le fallait.. S'il vous plaît, ils n'ont rien fais de mal ! Je ne veux pas croire, moi comme mon mari, que notre fils soit devenu un voleur ! Jamais il n'aurait pu penser ainsi ! Il n'a jamais fais de mal à personne ! Il est vrai que nous sommes des parents exigeants, que nous voulons qu'il hérite de cette boutique.. Mais c'est pour son bien ! Ceci est de notre faute.. S'il vous plaît.. Si vous parvenez à le retrouver, dites lui que nous sommes désolés, que nous ne voulons pas lui priver de sa liberté, de son avenir. S'il vous plaît.. Ne lui en voulez pas, j'aurais dû l'éduquer correctement, mais il n'est pas trop tard, hein ? Hein ? Dites moi que je peux encore rattraper ses erreurs comme le ferait une bonne mère. Suppliait-elle aux bords des larmes.

    - Chérie.. Excusez-moi.. Que risque t-il, si c'est vraiment lui le voleur ? Est-ce que.. ces deux jeunes gens risquent.. Si nous coopérons, est-ce qu'ils.. ? "
La scène semblait douloureuse pour le couple, qui peinait à croire en cette vérité. Cependant, Yohru continuait de penser que ce n'était qu'une mise en scène des deux voleurs, quoique.. Mais il ne se laissait pas atteindre par ces larmes, et marmonnait tout bas, peut-être suffisamment fort pour se faire entendre par le trio, malgré les plaintes du couples qui eux, ne faisaient pas attention au rouquin.
    " Ils risquent la prison, fin' tu peux le dire, hein. "Est-ce que, est-ce que.." la prison ! — qui n'est pas si désagréable hein. Même si je crois toujours pas trop que c'est lui qui risque la prison, mais plutôt vous deux avec vos talents de comédiens, pi-toi-ya-ble. Beuh ! " Finissait-il en tirant la langue.

    - Je connais le parent de Haruhi, je peux vous y emmener.. Ramenez-nous notre enfant. Son père est conservateur dans un musé un peu plus reculé, d'après ce qu'elle nous a expliqué, derrière une cascade un peu à l'extérieur du village.. Peut-être saura t-il vous donner des indices là où ils pourraient être en ce moment ? Je ne peux malheureusement pas vous aider d'avantage.. "


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 350
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Dim 6 Nov - 0:20


Les réactions variées des parents ne perturbèrent pas vraiment la jeune Gekei. En effet, ce n’était pas son problème si ils n’étaient pas capables de se rendre compte de la pression qu’ils exerçaient sur leur propre fils.Ils devaient avoir des difficultés à le croire, mais les preuves étaient littéralement sous leur nez.

- Madame, je comprends que vous puissiez avoir du mal à le croire, mais les faits sont là. Votre fils est coupable de vol.

Izumi se tourna ensuite vers le père de famille qui semblait s’être résigné à la réalité. Il lui avait même demandé ce que risquaient les deux adolescents. Au moins, il était réaliste, il avait compris que les deux voleurs ne s’en tireraient pas sans compensation.

- Tout dépend de la réaction du conservateur. S’il accepte un arrangement, je ne pourrai rien faire de plus. Mais s’il décide de porter plainte, je n’aurai d’autres choix que d’arrêter les deux adolescents pour leur larcin.

La kunoichi aurait sans doute du ressentir une certaine compassion pour ce couple qui venait d’avoir leur vie bouleversée en l’espace de quelques minutes. Cependant, ce n’était pas le cas et lorsque la mère leur dit qu’elle savait où trouver leur homme, elle fut étonnée d’apprendre que le père de la jeune Haruhi était le conservateur lui-même. Décidemment, ce jeune couple semblait en pleine crise d’adolescence !

La Gekei remercia donc le couple de boulangers et leur proposa de les suivre. Après tout, il serait normal que les parents du voleur probable veuillent rencontrer la victime pour tenter de la convaincre de laisser tomber les charges.

Sans grande surprise, les deux parents acceptèrent de suivre l’étrange duo d’emblée, et ils quittèrent la maison en direction de la maison du conservateur. Cependant, la remarque marmonnée par Yohru n’avait pas échappé aux fines oreilles de la femme-louve, et elle le saisit par son bras alors qu’elle passait devant lui pour sortir de la chambre. Elle se pencha vers son oreille, avant de le mettre en garde.

- C’est la dernière fois que je te reprends Yohru. Nous avons déjà eu assez de mal à obtenir la coopération de ces personnes. Mais, si en plus tu lâches des remarques comme ça, tu vas nous placer en mauvaise posture. Donc, soit tu te tais, soit je te bâillonne et te ligote jusqu’à la fin de cette épreuve. C’est clair ?

Après ce petit recadrage, Izumi suivit les deux boulangers. Le voyage jusqu’à la demeure du conservateur se fit dans le silence le plus total, les parents s’inquiétant sûrement sur le sort qui serait réservé à leur fils, alors que les deux ninjas ne parlaient juste pas.

Ce fut le vieil homme lui-même qui ouvrit la porte au groupe quand la Gekei toqua à la porte. Il parut un peu surpris de voir les quatre personnes sur le pas de la porte, et se tourna vers la kunoichi avec un regard plein d’espoir.

- Ce sont eux ? Vous avez trouvé les voleurs?

- Non. C’est compliqué. Est-ce que votre fille est là ? Nous aimerions lui poser quelques questions.

Le conservateur afficha une expression perplexe avant de céder à la demande de la jeune femme, qui n’avait rien laissé paraître des soupçons qui pesaient sur sa fille. Bientôt, une tête blonde apparut dans l’encadrement de la porte.

- Oui papa, tu m’as appelé ?

- Ces jeunes personnes auraient des questions à te poser.

Le regard d’Haruhi se porta sur le groupe insolite, et elle pâlit d’un coup à la vue du bandeau de le feuille ainsi que des parents de son petit ami. Elle tenta cependant de se reprendre, sans grand succès.

- Oui… Que…Que puis-je faire pour vous ?

Ne se séparant pas de son expression neutre, Izumi répondit calmement à la jeune fille, dont elle pouvait entendre le cœur battre à tout rompre, signe évident de sa nervosité.

- Nous aimerions savoir où se trouve votre petit-ami –

- S’il te plaît ! Accède à sa demande, et dis-nous où se trouve Toki ! Nous savons ce que vous avez fait ! On peut encore arranger ça !

La kunoichi fronça un peu les sourcils face à l’interruption spontanée de la pauvre mère de famille, mais ne dit rien, voyant dans l’expression faciale de la jeune fille en face d’elle, un changement radical. Et alors que le conservateur lui demandait de quoi ils parlaient, Haruhi fondit en larmes.

- Je suis désolée papa ! C’est juste qu’on en avait tellement marre de vivre sous votre joug ! Du coup, on a voulu se faire un peu d’argent, et…

L’adolescente n’eut pas besoin de terminer sa phrase que le pauvre vieil homme tonna : « TOKI ! »
Aussitôt, un jeune homme d’une quinzaine d’années apparut, le sourire aux lèvres. Sourire qui s’estompa bien vite face à la scène qui se déroulait devant lui. Il rejoint sa petite amie et l’entoura de ses bras alors que le père de sa dulcinée soupirait.

- Je sais tout. Grâce au travail de ces jeunes gens, je sais que vous êtes les auteurs du vol. Je me fiche de la raison qui vous a poussé à faire ça. Si vous me rendez l’objet en question, je ne porterai aucune charge, contre aucun de vous deux. Mais vous ne serez plus autorisés à pénétrer ces murs. Suis-je clair ?!

Malgré le redoublement des sanglots d’Haruhi et la soudaine pâleur de Toki, les deux jeunes gens acquiescèrent, sachant qu’il s’agissait ici d’un bien meilleur compromis que de se retrouver en prison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune Jeu 10 Nov - 15:58

Les deux boulangers hochèrent de la tête face à cette scène qui leur était si émouvante. Ils ne savaient plus quoi dire à leur propre fils qu'ils ne reconnaissaient à peine suite à ces évènements. Lui demander des excuses ? Ou bien était-ce à eux de s'excuser ? Ils venaient de comprendre qu'en désirant le bonheur de leur enfant, en voulant lui léguer leur meule et leur boutique, ils avaient ignoré les souhaits de ce dernier. C'était une chance que le conservateur soit le père de la jeune fille. Si ce dernier aurait été un inconnu, jamais les deux adolescents n'auraient pu se sortir de cette mauvaise impasse. Haruhi marmonna en demandant mille excuses à son père fou de rage, tandis que Toki, toujours plein de colère hésitait quelques instants avant de demander pardon. En réalité, le jeune homme aurait aimé s'enfuir là maintenant avec sa petite amie main dans la main, puis avec le trésor volé, s'enfuir loin du village pour fonder une nouvelle vie. Il s'agissait de son esprit de jeunesse qui réclamait la liberté, qui hurlait un avenir écrit de sa propre plume. Il voulait prendre son envol en compagnie de la femme qu'il aime, se délivrer des chaînes lourdes de ses parents, vivre la vie qu'il aurait aimé. Néanmoins, la présence de la kunoichi et de la demi-portion le dissuada de tout acte irréfléchi. La cruelle réalité était juste sous ses yeux, il était à deux pas d'entrer dans la prison du village, là où se regroupaient tous les criminels. Si sa fureur de la jeunesse lui permettait toute sorte de prouesses, il ne restait pas moins un humain qui prenait facilement peur lorsque ses actes prenaient de trop grandes proportions. Il afficha une mine déçue qu'il s'efforçait à rendre convaincante avec ses paroles.
    " Je vous demande pardon.. Mais comprenez que, Haruhi et moi avions le même rêve ! Nous voulons juste une liberté ! Celle de vivre ensemble, sans être restreint par qui que ce soit ! " continuait-il de bafouiller.
Haruhi qui se tenait à ses côtés, revint avec l'objet volé qu'elle rendit à son père. Suite à cela, les parents de Toki présentèrent à leur tour des excuses pour le comportement indigne de leur fils. Ils insistèrent longuement pour repayer le vase volé, comme un remboursement pour le crime commis par leur enfant qui ne pouvait pas sombrer dans le silence sans un déversement pour la compensation. Le conservateur se sentait peu à peu gêné par cette proposition, étant donné que sa propre fille était également à l'origine de ce crime. Il refusa, en répliquant que c'était inutile. Même si sa colère perdurait, il demeura plus calme lorsqu'il reçut l'objet volé.
    " J'ai retrouvé mon vase, alors je ne vais rien demander de plus. Haruhi, disait-il en se tournant vers la jeune fille, que cela ne se repasse plus jamais ! Tu me déçois, toi comme ton ami ! "
Une chose était sûre à présent, les deux adolescents ne pourront plus être ensemble. Si les deux boulangers reconnurent leur faute envers leur fils et lui accorderaient dorénavant plus de liberté comme il l'avait désiré, Haruhi n'avait jamais manqué de rien et elle avait causé du tort à son père. La suite se réservait difficile pour les deux jeunes amoureux qui pourtant venaient tout juste d'échapper à la prison.

Yohru demeura silencieux avec une expression blasée sur son visage qui fixait continuellement la scène. Où était l'action dans l'histoire ? Il s'était fait reprendre par sa partenaire, et s'il ne se tenait pas tranquille pour le reste de l'épreuve, il se fera torturer, bâillonner par cette dernière. Il avait bien eut envie de la provoquer pour la pousser dans ses derniers retranchements, mais il n'eut pas l'occasion. Puis, cette conclusion avait refroidi tout son enthousiasme. Il n'avait pu combattre aucun voleur, il n'avait pu jouer au ninja dans aucune boutique, finalement la mission se résolue d'elle-même sans grands efforts physiques si ce n'était qu'intellectuels.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-