N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 [M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: [M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2 Mer 14 Sep 2016 - 23:30



Bien que les étés à Yuki no kuni restaient froid comparativement au reste du monde, il n'en restait pas moins un pays au paysage fabuleux et où la beauté de la nature n'avait rien à envier aux autres terres moins éloignées de l'empire. Sur les villes côtières, l'on pouvait distinguer l'herbe qui remplaçait la neige pour un court moment...l'espace de deux mois ou trois peut-être si la saison était particulièrement chaude. C'était aussi les mois les plus productifs de l'année où l'on voyait plusieurs structures être érigées, construite par des ingénieurs surdoués et des travailleurs grassement payés. Des travailleurs qui, pour s'assurer de bien survivre lors des temps les plus rudes, n'hésitaient pas à travailler plusieurs heures supplémentaires. Et c'était parmi ces travailleurs que je me trouvais, relayant mes vacances à une autre période de l'année afin de finaliser la mission dont m'avait chargé les hautes instances de l'empire...à savoir; Préparer Yuki no kuni à la guerre.

Cela faisait déjà trois plateformes maritime que nous avions terminé de construire. Deux d'entre elles se trouvaient à Dhartsedo et sécurisaient près de six kilomètre au large de ses côtes, obligeant tous les vaisseaux qui tentaient de s'y amarrer à passer par une série de vérification allant de la fouille de leurs calles et de leur marchandise jusqu'au dénombrement et la vérification d'identité de leur personnel. Bien entendu, le commerce commençait tranquillement à souffrir d'un léger retard vu les nouvelles procédures, mais ce n'était qu'une question de temps avant que tout ne rentre dans l'ordre et que le système mis en place ne devienne qu'une norme de plus à respecter. Était-ce si pénible? Pas si l'on comprenait qu'il valait mieux passer par ce processus que de devoir reconstruire un port en entier.

C'était donc avec Kenji Hakimi, jeune expert dans l'application de sceaux défensif, que je voyageais d'une station à une autre afin d'y appliquer un fuinjutsu de répulsion de son cru qui repousserait l'arrivée de troupe ennemis si l'île du froid venait à être en proie à un nouvel assaut. Le sans clan s'était montré très utile dernièrement en apposant des sceaux pouvant créé des avalanches afin d'engloutir des troupes ennemis. Seul son caractère enfantin et impétueux lui faisait réellement défaut, mais en le côtoyant, j'avais finis par comprendre qu'il le faisait exprès et que monter dans les rangs du Shukai ne l'intéressait pas. Être Heishi pour lui signifiait de rester près de sa famille et de ne pas participer à des missions l'exposant à trop de risques. Lui, contrairement à moi, n'était pas un combattant. Il rêvait de paix, d'harmonie et pensait fortement que si l'on ne pouvait faire la paix dans le monde entier, son devoir était néanmoins de le faire chez lui, et de garder les siens en sécurité. Un but qui était louable. S'il trouvait là la recette de son bonheur, tant mieux pour lui.

Adossé sur l'une des poutres de fer qui soutenait la plateforme, je regardais le jeune Shinobi prendre son pinceau et graver à l'encre les sceaux nécessaire à la réalisation de son oeuvre. À chaque mouvement de poignet, je pouvais voir une énergie bleutée apparaître au bout de ses doigts et se déverser à même le bois de la planche où était implantée le sceau. Les écritures étaient très complexe et le procédé pour en insuffler le chakra nécessaire à la technique m'était totalement inconnu. Cet art demandait de la patience et de la minutie...un véritable travail d'artisan. Lorsque le tout fut terminé, nous savions tout deux que ce n'était que pour mieux recommencer. Une autre plateforme nous attendait et cette fois-ci...plus au nord.

Heureusement, la prochaine serait bien moins ennuyeuse que celle-ci où seulement deux gardes avaient été posté et chargés de la surveiller jusqu'à ce que le reste de leurs congénères ne viennent s'y établir et finaliser les dernières touches afin de rendre la station opérationnelle. Oui, car sur la prochaine, une connaissance nous y attendait. Tora Ogoshie, entrepreneure et patronne de tous ce bon monde, avait bien insisté pour que je vienne l'aider dans la construction de la plateforme. Semblait-il qu'il y avait des problèmes de taille!

Ne sachant trop quels genre de problème il s'agissait réellement, je tentai tout simplement de ne pas penser au pire et nous embarquâme dans le bateau qui devait quitter notre plateforme pour aller à la prochaine. Regardant mon coéquipier de l'heure, je lui tendis une barre d'avoine histoire de nous nourrir un peu.


Tiens. Prend ça...en espérant qu'on trouve quelque chose de mieux à notre arrivée!





Oh!!! De l'avoine...chouette!

Comme quoi tous les goûts sont dans la nature...

...vivement que l'on atteignait la station le plus rapidement possible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2 Lun 19 Sep 2016 - 20:28



Un regroupement de navires impériaux était apparut à l'horizon. Rapidement, je pouvais en dénombrer un peu moins d'une dizaine, huit peut-être. La plupart étant équipés de grues et chargés à bloc de matériel de construction, ils entouraient une embarcation plus modeste qui elle, portait un emblême différent des autres sur sa coque...celle d'une entreprise que je connaissais déjà. C'est alors qu'une voix s'éleva derrière moi, empreinte d'un sentiment de joie.




Ooooh! C'est le bateau de Tora!! Et tout le reste doit être son équipe j'imagine. Yeah on va enfin avoir de quoi se mettre sous la dent.

J'espère...j'ai vraiment faim aussi. Bon, on mangera quelque chose de rapide et elle nous expliquera c'est quoi son problème. J'espère que ce n'est rien de grave.

Et ce n'est qu'une fois rapproché du cercle que complétait la flotte de navires que nous comprîmes la raison de notre venue. Sur son bateau, Tora Ogoshie hurlait à tue-tête contre un chalutier local qui, semblait-il, ne voulait bouger sa propre embarcation. Nous pouvions entendre les jurons de la jeune entrepreneur pourfendre l'air jusqu'à notre position. Avions nous affaire à un pêcheur borné qui ne voulait pas quitter son emplacement de pêche privilégié? Ça en avait tout l'air.

Me tournant vers l'officier de la marine impérial qui était aux commandes de notre embarcation, je lui fis signe de continuer dans la direction du conflit. Cet homme se trouvait maintenant sur un territoire contrôlé par l'armée...et il fallait le lui faire comprendre. Aussitôt, une sirène retentit de l'extérieur de la cabine principale de l'officier et l'on pu entendre sa voix haut et fort sortir d'un porte-voix qu'il tenait en main. Elle s'adressa directement à tous les navires présents.


ATTENTION ATTENTION. FORCES ARMÉES IMPÉRIALES DU SHUKAI EN APPROCHE. ICI LE CAPITAINE HATUMA NATAKA...VEUILLEZ LIBÉRER LE PASSAGE.

Et aussitôt, les travailleurs bougèrent sur les flots afin de nous laisser passer jusqu'au centre de l'action où nous attendait l'entrepreneur et la source de ce conflit. Le civil, harpon en main, tenait l'accessoire de pêche vigoureusement, l'embout pointu de celui-ci en direction du ciel. Ses simagrées et ses gestuelles exprimaient clairement son mécontentement et le ton de sa voix en disait d'avantage. Réclamant que cet endroit était son emplacement privilégié pour la pêche et ce, depuis bien des années, il s'opposait donc farouchement à l'implantation d'une plateforme se contrôle dans les environs, craintif que cela n'affecte ses activités commerciales.

Enfin, lorsque je fus en mesure de clairement l'identifié visuellement, tant notre embarcation s'était rapprochée de la sienne, je m'avançai vers tribord et pris appuie sur le garde-fou de notre navire. De là, je tendis la main en guise de salut et m'adressai directement au gaillard qui devait facilement  être dans la cinquantaine.


Eh l'ami...ce serait mieux pour toi que tu coopère sans faire de vague.

Rien à foutre de tes menaces!!! J'bouge pas!!!

Dans ce cas...montre moi ton permis de pêche commercial, les papiers d'enregistrement de ton embarcation dans les services marchands de l'empire et je veux une vérification de tes prises depuis les trois dernières semaines. Ce serait bête...si tu ne rentre pas dans les règles. On pourrait saisir le navire...ou pire...

C'est...Ce...Aaaah et puis merde. C'est bon...j'me casse. Mais s'il vous plait...laissez moi ma Betty! Je l'ai gagné à la dure ce chalutier!

Pas un mot...promis. Mais dégage, sinon tu va le perdre en aussi peu de temps qu'il te faut pour dire Ananas. J'suis sur qu'il y a pleins d'autres bancs se poissons un peu plus au Nord!

Comme il était drôle de voir comment les gens les plus irrespectueux des règles étaient souvent ceux qui se plaignaient le plus. Néanmoins, je n'étais pas là pour jouer à la police et les travaux devaient reprendre dans les plus bref délais. Aussitôt le pêcheur déplacé, nous pûmes observer les constructeurs activer leurs grues sur bateau et commencer à monter les fondations de la plateforme sous les premiers ordres de la jeune entrepreneur qui n'avait pas manquée de me remercier d'un sourire satisfait.
[center]


Ah! Merci!!! Alors, à ce que j'vois, t'es aussi du genre à tenir ta parole. T'as toutes les qualités ma foi!

Heu...

Oh allez...je te taquine! Ça fait plaisir de vous voir Kenji et toi! Venez...amarrez-vous sur notre bateau. J'dois vous montrer quelque chose.

Ouais et j'espère que t'as mieux que les foutu galettes d'avoines de Ketsu!!! Parce que sérieusement ça te rempli pas un estomac pour longtemps! On crève de faim!

Oh oui! J'ai quelques trucs qui pourraient vous plaire j'imagine. Pain...viande et boules de riz si vous voulez

N'importe quoi...sauf de l'avoine!!!

[i] Et ce fut sans plus tarder que nous fîmes glisser une planche entre nos deux embarcation, histoire que l'expert en fuin très coloré et moi-même puisse accéder à la cabine de notre collègue. Tora nous y guida d'un pas rapide, tout en prenant bien soin de nous donner quelques provisions au passage, lorsque nous passâmes tout près de l'entrepôt des rations. Alors que je m'abstenais de manger sur le chemin, je portai un regard curieux vers mon compatriote Yukijin qui lui, releva rapidement la tête pour plonger les yeux vers le mien, les joues grosses comme des oranges et un bout de pain pendant du bout des lèvres. Décidément, ce garçon était tout un numéro.

Aussitôt arrivé dans la cabine, je ne fus pas bien surpris d'y voir le frère de Tora, Motaro, les lunettes rivés vers un grand papier blanc sur lequel il avait fait les esquisses qui devaient servir à guider les ingénieurs lors de la construction des plateformes. Probablement avait-il revu plusieurs d'entre elles afin de les adapter au type de terrain sur lesquelles elles allaient être construite car si elles étaient tous sur l'eau, certaines seraient encrées sur des sols plus dur et d'autre plus mous et les soutient ne seraient alors pas nécessairement identiques. Ce fut donc sans tarder qu'il me tendit un rouleau comportant une série de documents semblables à ceux qui étaient sur sa table de travail. Il me regarda alors et me fit un simple signe de tête en guise de salutation avant d'en venir directement aux faits. Peut-être avait-il l'air un leu flemmard, mais sûrement n'était-ce qu'une facette vu le job qu'il occupait pourtant.




Hm?!? Te voilà! J'ai demandé à ma soeur de te retrouver...

Ce que j'ai fais!

...la plateforme un peu plus au nord a perdu ses croquis. Il faut absolument les leur livrer dans les plus bref délais...sinon on peut rallonger le projet d'au moins deux semaines encore et je ne crois pas que l'empereur sera content de voir que deux semaines ont été perdu pour une connerie du genre

D'accord, et en effet, ça ne serait pas nécessairement bien vu de voir que l'argent des coffres de l'empire passe par les fenêtres ainsi. Qu'est-ce qui est arrivé au juste?

Cherche à savoir! Ces bons à rien doivent avoir pris les anciens pour chauffer leurs cabines. Paraîtrait qu'ils ont frappé un vrai froid hier, descendant sous les vingt degrés. Des vents puissants et ça a foutu le bordel un peu partout. Du coup ils retrouvent rien.

Bon d'accord. J'irai seul. Je vous laisse Kenji pour qu'il puisse inscrire les sceaux ici lorsque vos fondations seront montées et moi je pars pour l'autre plateforme. Vous y passerez pour me reprendre lorsque vous aurez terminés ici, histoire que Kenji puisse faire son job là bas aussi et que nous retournions tous à Dhartsedo ensemble après.

Ookaay. Moi cha me va! Che tchy rechoindrai apray!!

La bouche pleine, le heishi nous regardait le dévisager alors qu'il tentait d'avaler l'immense morceau de viande qu'il mâchouillait depuis déjà quelques minutes. Plissant les yeux tant le morceau avait du mal à descendre le long de sa gorge, il nous regarda ensuite d'un air crédule, comme s'il se sentait juger par notre réaction, puis il leva les mains dans les airs tout en haussant les épaules.

QUOI?!?!?


Puis j'hochai simplement la tête de gauche à droite afin de reprendre le chemin de mon navire en saluant le reste des gens présents. Le rouleau entre les mains, je portai un dernier regard discret vers Tora qui, sans me quitter du regard, entama la discussion avec les deux autres personnage que constituait ce trio de bonne gens aux allures de bons vivants. Je ne pu alors m'empêcher d'avoir un petit sourire en coin et me faire une réflexion à leur égards: Mais quelle bande se joyeux crétins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2 Mer 28 Sep 2016 - 13:20



Faire le tour de l'île, même à bord d'un navire patrouilleur impérial, n'avait rien d'un petit voyage. Bien entendu, la distance parcouru pourrait être bien plus courte et moins périlleuse si ce n'était de ces gigantesques glaciers que nous devions contournés une fois arrivés dans les zones plus nordiques du pays, là où les Suzurane s'étaient établis il y a de cela plusieurs décennies. Pour les quelques rares fois dans ma vie, je dû d'ailleurs porter un manteau de fourrure complet, en plus d'une combinaison pour couper l'air en dessous de celui-ci si je ne voulais pas ressentir ce que le nord extrême avait à nous offrir.

Certains auraient pu penser inutile de construire une plateforme dans un endroit aussi reculé et où la nature jouait amplement le rôle de défendeur des terres de par son simple climat insoutenable au niveau de sa froideur inégalée ailleurs dans le monde, mais les Shinobis ne reculant devant rien pour assouvir les caprices guerriers de leurs nations, je préférai ne pas prendre de chance. Et alors que nous passâmes prêt d'un de ces glaciers si spécifique à cette région, je le fixai en me disant que si Yuki venait à chuter face aux, trop nombreux, ennemis de l'empire, je n'en serais pas la cause. J'aurai tout fait en mon pouvoir pour défendre ces terres hostiles, certes, mais si chères aux yeux des miens. Peut-être avions-nous été des hommes de la brume jadis, mais c'est en dompteur de la neige que nous avions trouvé notre véritable identité, j'en étais convaincu.

Arrivés de l'autre côté du monticule de glace flottant, nous pûmes apercevoir une petite agglomération de navire shukaijin aux arrêts et il ne me fut pas difficile de comprendre qu'il s'agissait là des hommes de Tora que nous devions rejoindre. Une fine couche de glace avait commencée à s'accumuler sur la coque de leurs embarcations, signifiant qu'ils n'avaient pas bougé de là depuis plusieurs heures déjà, peut-être même plus d'une journée probablement. Sans plus attendre, je me dirigeai vers ma propre cabine afin d'y prendre les documents que j'avais à leurs livrer, puis je remontai sur le pont en me dirigeant vers l'avant de l'embarcation, histoire de faire face à nos collègues lors de notre approche.

Ordonnant à l'officier de la patrouille de faire sonner le cor impérial, annonçant notre venue, je pris ensuite l'étendard de nos forces armés afin de décliner notre identité aux travailleurs. Aussitôt eurent-ils entendu notre appel et vu nos couleurs qu'ils répondirent en envoyant un de leurs hommes brandir le même drapeau que nous. J'élevai alors la voix tout en brandissant maintenant le rouleau comportant les plans architecturales nécessaire à la continuité des travaux.


NOUS AVONS UN CADEAU POUR VOUS! DIRECTEMENT ENVOYÉ PAR LA FAMILLE OGOSHI!


Et c'est un bruyant hourra qui suivit cette annonce. Les hommes semblaient plus qu'heureux de voir leur attente enfin arrivé à sa fin. Puis, lorsque notre bateau fut suffisamment proche du leurs pour que je puisse parler sans élever la voix, je lançai tout simplement le tube de cuir dans lequel reposait le travail de l'architecte. Un air effrayé apparut alors sur le visage du receveur, qui eut crainte de ne pas pouvoir l'attraper ou encore qu'un coup de vent n'emporte les documents dans l'eau. Malgré tout, l'item trouva bel et bien la paume de sa main et alors que les moteurs de notre transport recommencèrent à tourner, signifiant que nous n'allions pas nous attarder, le marin s'empressa tout de même de me réprimander sur ce lancé périlleux...chose à laquelle je répondis par un sourire moqueur.

Enfin...les travaux étaient près de se conclure maintenant. Mon travail était terminé. Il ne manquerait plus qu'à envoyer Kenji sur cette dernière plateforme une fois achevée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: [M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2

Revenir en haut Aller en bas
 

[M.A] Stabiliser les défenses de l'empire pt2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni-