N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'art de voir les choses en grand [Fuin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Message(#) Sujet: L'art de voir les choses en grand [Fuin] Jeu 29 Sep 2016 - 13:04

Je venais de shooter sur un caillou. Un simple réflexe de l’enfant agité, turbulent qui se cachait en moi. Je m’avançais sans trop savoir où je devais aller en réalité. A la recherche d’un endroit parfait où je pourrais réaliser mes desseins. Je me trouvais encore dans les bois nuageux, mais aux pieds du premier massif rocailleux annonçant la chaîne de montagne au nord du pays. Il faisait sombre, nous étions déjà à une heure avancée de la nuit. Peut-être aux alentours de minuit. L’heure du crime comme diraient certains. L’heure idéale en tous cas pour accomplir certaines choses pour lesquelles on ne veut pas forcément apparaître comme étant le responsable.

Au bout de plusieurs minutes de marche, je m’étais détaché de la forêt de San’rin’ Unmurin – les bois nuageux-. De là où je me trouvais désormais, en jetant un regard en contrebas, je voyais la cime des arbres masquée par un léger brouillard blanc. La vue à ce niveau était plutôt splendide malgré l’absence de lumière. Mais je m’étais habitué à l’obscurité et désormais à mes pieds s’étendait le silencieux et mystérieux bois. Après quelques secondes passées à admirer ce paysage, je poursuivais mon chemin non pas vers le sommet, mais plutôt en suivant une route qui bifurquait vers l’est en contournant le centre de la montagne. Lors de mes dernières recherches en ce lieu, il m’avait semblé que j’avais trouvé une faille, quelque chose qui pourrait me permettre d’exécuter mon petit plan. Au bout de quelques minutes à chercher, je finis par trouver mon bonheur. Elle m’était apparue. Derrière une touffe d’herbe et quelques petits cailloux, elle était là bien visible, une faille dans le sol. Visiblement profonde, j’y introduisais un doigt avant qu’un animal de ma création, une taupe, ne vienne s’y poser. Nul besoin d’imaginer quel pouvait être son rôle. Il allait creuser la terre, y pénétrer et essayer d’aller le plus loin possible. Pour ma part, je reprenais le chemin inverse après avoir apposé un sceau sur la taupe.

Je marchais tranquillement en prenant tout mon temps. Après tout, du temps, il en faudrait pour cette taupe. Elle en aurait besoin pour atteindre le cœur de la montagne avant que le feu d’artifice que j’allais produire n’infeste ses entrailles. Je me délectais par avance de ce que j’allais réaliser comme œuvre. Non, je n’ai pas la fibre artistique, mais il faut bien admettre qu’être le créateur d’une explosion digne de ce nom ne peut être que jouissif. Certains se font plaisir avec des gens du sexe opposé ou avec leur engin tout simplement, d’autre se font plaisir lorsqu’ils sont adulés. Mon bon plaisir et ma fierté à moi passent par la réalisation de grandes choses, de puissantes explosions dont l’effet ne pourrait que me rendre plus fier de moi-même que je ne l’ai jamais été. Aujourd’hui est un grand jour ! Sourire aux lèvres, je poursuivais ma route tranquillement les mains dans les poches.

Après près d’une heure, j’étais parvenu à nouveau au pied de la montagne. Les premiers arbres du bois nuageux se trouvaient à quelques mètres de moi. Mais ce n’est pas eux qui m’intéressaient. Un calcul tout simple me permis de savoir que normalement la taupe était parvenue à bon port. Mais il fallait que j’en ai le cœur net. Des mudra et je pu à travers la roche et la terre, savoir où se situait la taupe que j’avais marqué d’un sceau précédemment. L’art du pistage ! De nouveaux mudra et je faisais apparaître un petit oiseau agile destiné à "performer" en termes de vitesse. Je le marquais également d’un sceau avant de le laisser s’envoler vers la cime de la montagne. Il n’aurait jamais le temps d’y parvenir car de toutes manières, tel n’était pas mon but. Des mudra, encore. Et cette fois-ci se produisit un tremblement de terre jamais ressenti dans les environs. Quelque chose d’assez inouï pour en souligner la particularité. Moi qui était l’auteur de ce grabuge, je savais que je venais de créer une formidable explosion qui, si mes calculs se révélaient exacts, scinderaient le haut de cette montagne du reste par un effet de propulsion suscité par l’énergie contenue en son sein. Et tandis que le haut de la montagne semblait s’élever dans les airs sur un moment surréaliste, j’exécutais la seconde partie de mon plan. Des mudra et l’oiseau performeur dévoila les effets du sceau qu’il transportait : un fuinjutsu de très grande ampleur venant sceller ce petit monde constitué par l’amas de terre et de roche que j’avais détaché de ses racines. Quelques secondes et plus rien hormis les flammes se dégageant du cratère béant sorti de nulle part. On aurait dit un volcan… Mais tout le monde sait qu’un volcan ne se crée pas en quelques secondes…

Pour ma part, je prenais soin de masquer toute trace de chakra émanant de mon humble personne et je m’évanouissais dans la nature en espérant n’être intercepté par aucun membre des unités d’élites de Kumo.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'art de voir les choses en grand [Fuin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-