N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Clair de lune et bois brumeux [Partie 3][Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 858
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Clair de lune et bois brumeux [Partie 3][Libre] Jeu 24 Nov 2016 - 18:11

La bête se tenait maintenant face à un groupe de nouvelles proies à abattre froidement et salement. S'apprêtant à se jeter sur eux, elle se fixa brusquement et observa, renifla. L'une des ombres portait ce qui ressemblait à l'un de ses semblables, un loup. Son odeur suffisait à la créature. Si ces ombres étaient avec lui, ce fut, compte tenu de sa compréhension limitée; sans doute parce qu'elles ne présentaient aucunes menaces, tout au moins pour lui et pour elle. Debout de toute sa hauteur, dominant le petit groupe, elle observa les individus, renifla une nouvelle brièvement et resta là, devant eux à ne rien faire pendant quelques longues secondes.

Elle captait bien les sons qui émanaient de ces petits et fragiles êtres, comme s'ils tentaient de se faire, ou faire comprendre quelques chose, qu'évidemment, dans cet état, Reiichi ne pouvait absolument pas comprendre. A titre de comparaison, cette situation ressemblerait à une rencontre fortuite avec un tigre à dents de sabre de Hi no Kuni. On peut lui promettre qu'il aura vie sauve s'il ne vous attaque pas, cela ne le convainc pas, ni ne le persuade. La seule chose qui pourrait alors permettre d'éviter l'affrontement, serait la duperie. Se faire passer pour un de ses congénères, avoir son odeur.

Enfin... quoi qu'il en soit, on ne tente pas raisonner avec un prédateur. Au mieux on tente de se faire passer pour l'un des siens -ce qui est difficilement possible- ou on l'affronte, on le tue, ou on meurt. Alors, bénéficiant de la protection olfactive du loup, les Kumojins avaient ils eu raison de rester passifs ? Ils n'auraient sans doute pas le temps de le savoir, et la créature ne serait pas inquiétée par ce choix si... humain. En effet...

Son regard noir se posa sur les flammes qui s'échappaient encore du bâtiment puis, soudainement, ses oreilles grisâtres se dressèrent et son imposante tête pivota. Ses yeux semblaient comme transpercer l'obscurité lointaine tout juste éclairée par une lune descendante. Quelques chose au loin avait attiré son attention, la même odeur que ceux qu'elle avait déjà éliminé. Alors, la demie louve porta une dernière fois son regard charbonneux sur ceux qui accompagnaient son congénère, et se laissa lourdement retomber sur ses pattes avant et dans une seule impulsion, s'élança, traversant la clairière vers les montagnes d'où ils étaient arrivés plutôt le même jour.

La vitesse que développait la lycanthrope à chaque foulée dépassait de loin celle d'un homme lambda. Et ce qu'elle avait repéré au loin n'était pas plus rapide qu'elle, même s'il n'était pas tout à fait lambda.

Alors qu'elle avait disparu dans la nuit à la poursuite du gibier en fuite, de sont côté, Raki avait repris du poil de la bête, si l'on put dire. En effet, on abattait pas un puissant Ninken d'une volée de shuriken. Sans trop avoir à se débattre, il s'était défait d'Akane et s'était à son tour élancé dans l'obscurité, à la poursuite cette fois de sa maitresse.

Plus loin, le silence régnait, Reiichi sous sa forme bestiale s'était à nouveau immobilisée. Sa cible ne bougeait plus, et semblait même avoir disparu aussi bien de son champ visuel, olfactif qu'auditif. Puis, sans un bruit, celui qu'elle pourchassait pour lui faire subir un sort funèbre sauta sur son dos, et lui planta un sabre entre les côtes. Il virevolta ensuite au dessus d'elle pour disparaitre à nouveau dans la nuit. Aussitôt, dans une grognement sonor, elle arracha la lame couverte de son sang et la lâcha dans l'herbe. Scrutant, reniflant, écoutant; mais rien ne venait. Puis, une nouvelle fois, une attaque vint de nul part, et la frappa à l'épaule, si puissamment qu'elle vacilla et s'effondra.

Le ninja ramassa le sabre ensanglanté et s'approcha de la bête, l'observa. Il leva l'arme au dessus d'elle.
    "Un tel monstre ne mérite pas la vie!"

Le coup allait s'abattre sur elle lorsqu'un bruit interrompit l'homme au katana. Raki venait d'apparaitre, et s'était jeté sur lui, plantant ses crocs dans son bras; ce qui l'obligea à lâcher la lame. En se débattant, et profitant de la faiblesse du loup; il parvint à se défaire de son emprise. Le loup géant, Raki, s'opposait maintenant à lui, positionné en défense entre lui et sa maitresse. D'ailleurs le temps de l'altercation qui l'empêcha de mettre un terme à la vie de la créature, cette dernière avait repris sa forme originelle, humaine. Le ninja constata, comprit, et jugeant que sa situation allait sans doute se détériorer; préféra disparaitre à nouveau. Raki resta sur place et ne se risqua pas à le poursuivre, une fois sûr que sa maitresse fut en sécurité, il s'approcha d'elle et s'assit à côté. Attendant qu'elle se réveille...


Spoiler:
 


Dernière édition par Inuzuka Reiichi le Jeu 1 Déc 2016 - 2:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Clair de lune et bois brumeux [Partie 3][Libre] Dim 27 Nov 2016 - 12:05

PNJ:
 

Couleur dialogue Snow
Couleur dialogue Batz
Couleur dialogue Luka
Couleur dialogue Gondo

Toute la troupe se trouvait à la fois face à un dilemme et une aberration. Se pouvait-il que ce qu'ils voyaient soit réel ? Une bête, Snow plissait le regard sur celle-ci, bien au-delà de la curiosité et de la crainte, il éprouvait l'attirance malsaine qu'il avait eu en voyant les élans bestiaux de Batz à leur première rencontre, attiré par le sang et la mort qu'il était, comme un ange déchu et perverti à la racine, mais son verbe pour la calmer ne semblait pas l'atteindre. Batz restait l'arme à la main, prêt à agir avec férocité, tandis qu'Akane tentait par tous les moyens de la faire revenir à la raison. Évoquer Raki, son loup, et comment nous l'avions traité était une remarquable idée, c'était ainsi qu'elle prouvait une fois de plus à son équipe qu'elle était à même de prendre d'excellentes décisions. Raki qui était d'ailleurs aux soins de Luka et commençait à avoir, sans parler d'une nouvelle santé, au moins une nouvelle vigueur. La bête, semblait cependant hésitante, nous frapper elle en avait l'envie, mais quelque chose paraissait la retenir et aucun des membres de l'équipe ne souhaitait en profiter pour lui sauter dessus. Snow, attentif, cherchait à le comprendre, et remarquait ses reniflements, Reiichi humait leur odeur, et ainsi il déduisait que c'était cela sans doute qui la retenait, même s'il ne pouvait dire de quelle odeur il s'agissait. Cela rassurait, et lançant un regard à Batz, il le conviait à ne pas employer la force, ce qui celui-ci acceptait de faire, mais sans desserrer la main de son épée.

Le loup se relevait, plus ou moins difficilement, après-tout ses blessures n'étaient pas si sérieuses, mais ce qui faisait l'étonnement de chacun était surtout un nouvel ennemi, qui partait dans les bois alentours, encore un, et que Reiichi partait à sa poursuite, son loup Raki, s'en allant lui-même à la poursuite de sa maîtresse. Dans la famille de Snow, c'était l'incompréhension, mais comme Luka se l'était déjà moulte fois dit depuis sa rencontre avec Snow il y a bien longtemps, "Plus rien ne m'étonne". Gondo qui appréciait Reichi était le plus troublé, et Laya paraissait, avoir simplement envie de jouer... Batz avait l'air presque paralysé par l'idée que le cœur d'une créature puisse être si similaire au sien. Quand la "louve" repartait, Batz voulait s'engager à sa poursuite, mais son nom crié par Snow l'en retint.

-Batz !

Il se retournait, portant un regard très haut sur Snow, quoi que questionneur, Snow fit quelques pas, la lame en main, mais abaissée.
-J'y vais. Reprit Snow d'un ton plus souple et léger.
-Tu ne pourras pas la rattraper.

Snow ne répondit pas à cela et se contenta de partir si rapidement, qu'il en devint une sorte "d'ombre blanche". Cela paru étonnant à Batz, qu'il préfère se charger de cela lui-même, c'était selon lui que Snow attendait quelque chose de cette curieuse soirée et qu'il avait déjà une idée en tête concernant cette Konohajin. Il retournait son visage vers Akane après un soupire.
-Cela va être dur à expliquer à vos supérieurs ça.
Gondo intervenait un peu sèchement.
-Ce sont aussi les tiens je crois.

Batz tournait un regard vers Gondo, il ne fut pas bien violent, mais inquisiteur, une froissure de dessinait sur son visage rustre, quoi que l'on sentit à travers cela en réalité bien plus qu'il ne su quoi répondre qu'une vexation. Luka qui restait en retrait pour surveiller Laya en soupirait en dodelinant la tête.

Pendant ce temps, Snow courait à travers les arbres à une vitesse folle, l'ombre blanche luisait sous la lune comme un scintillement, il ne suivait pas une odeur, ni un chakra, ni même une aura, il suivait un "mouvement", jusqu'à ce que plusieurs cris qu'ils pouvaient maintenant reconnaître se firent maintenant audible. À son arrivée, Snow trouvait Raki près de sa maîtresse ensanglanté et plutôt au point. Il rengainait son épée, et s'avançait sans vraiment craindre les représailles du grand loup qui surveillait la dépouille de Reiichi. Il se montrait certes un peu trop confiant, mais il ne craignait pas le loup et se rappelait de ce que lui et sa famille avait déjà fait pour montrer les dispositions de leurs intentions. Il le regardait en avançait d'un pas lent et assuré, son œil perçant sur la bête, qui retournait sur la jeune femme nu sur le sol. Snow défaisait sa cape, afin de lui offrir un peu plus de pudeur, c'était plus pour elle que pour lui, qui ne trouvait pas ici l'occasion de laisser libre court à des instincts masculins primitifs... La blessure n'était pas mortelle, mais il fallait tout de même des soins et cela pouvait devenir urgent. Snow regardait le loup en portant la jeune-femme.
-Tu es blessé toi-même, je ne vais pas la mettre sur ton dos. Je ne lui veux aucun mal. Lui dit-il le ton léger. C'est nous maintenant votre chance de survie. Crois-tu réellement avoir le choix ?

Alors Snow, sans attendre de réponse, se mit en route vers l'auberge avec l'intention de dire à chacun qu'ils emmenaient Reiichi et son loup vers Kumo. Il pensait sincèrement que Raki avait parfaitement comprit ce qu'il venait de dire. L'intelligence de cette bête dépassait celle des créatures de la faune normale. Vers l'auberge, ou jamais on accepterait de les loger à nouveau, et tous le savait, la troupe familiale patientait. Snow en se rendait vers eux, connaissait à la fois les interrogations et les craintes pouvant directement découler de sa décision. Ce n'était pas à lui de décider tout à fait de la suite cependant, mais quand bien-même il laisserait cette jeune fille seule ici, serait-ce une solution plus "honorables ?". Surtout, il avait certains projets plus personnel maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Clair de lune et bois brumeux [Partie 3][Libre] Lun 28 Nov 2016 - 10:12

Akane qui tenait le loup de Reiichi sur son dos n'était pas dans la meilleure des positions pour se défendre elle et Raki si jamais Reiichi en forme de demi-lupus tentait quelque chose. Elle ne pensait pas qu'elle oserait attaquer son compagnon qu'elle semblait presque plus adorer. Quoi qu'il en soit, Reiichi dominait d'une taille impressionnante elle et le loup, même Batz qui était pourtant assez massif. L'adolescente qui tentait de ne pas le montrer comme à son habitude avait peur, elle était face à un monstre capable de la décapiter en un seul coup de pâte, elle le ressentait clairement. Son instinct lui hurlait de fuir, mais elle ne pouvait pas, ses jambes refusaient de bouger d'un cil. Elle était comme paralysée sur place en admirant la puissance à l'état brute. Si elle avait déjà affronté un chef de clan de Kumo sur le mont infinité, son plus terrible adversité qui heureusement faisait face plutôt à Snow à l'époque, Reiichi était au combien plus impressionnante. Elle la regardait de toute sa hauteur le cœur palpitant. Visiblement, ses mots ne portaient pas leurs fruits, car elle ne semblait pas réagir à ces derniers, mais elle vit bien la créature à demi-humaine renifler. Elle ne put se retenir de sourire légèrement, enfin une bonne nouvelle dans ce marasme de sang, de morts et de feu. Elle remarqua l'absence de réaction de cette bête, qui pouvait réagir à une vitesse ahurissante, c'était sans doute le signe qu'elle avait bien agit. Elle désirait protéger Batz, mais également Reiichi contre sa propre folie, car elle voyait bien que la konohajin n'avait pas choisi cet état. Elle était une victime autant que ses proies, alors elle ne pouvait lui en vouloir, à force d'être proche des bêtes, en voilà peut-être le prix.

Akane remarqua le regard de la bête en direction de l'auberge en feu, peut-être que cela avait une certaine importance, après tout, les bêtes craignaient naturellement le feu. Sans trop savoir pourquoi, Reiichi transformée se tourna dans une autre direction et commença à courir ventre à terre. Elle poussa un long soupir, le danger immédiat venait de partir au loin, et elle ne cachait pas une certaine joie. Elle tomba à genoux incapable de feindre davantage. Peut-être que le poids du loup sur son dos en était pour quelque chose, mais c'était bien par ce que la pression venait de descendre d'un seul coup. Elle savait quelque part qu'un affrontement direct avec Reiichi sous cette forme signifiait la mort. Elle sentit Raki remué sur son dos, il devait commencer à se réveiller. Elle se pencha et posa délicatement le loup à terre, c'était qu'il faisait son poids quand même. Elle le laissa alors partir à la poursuite de sa maîtresse, ce loup avait plus d'énergie qu'elle sur le moment. Elle posa ses mains sur ses propres cuisses gardant cette position pour le moment. Elle ne chercha aucunement à poursuivre Reiichi ou suivre le loup quand bien même elle avait un peu de son odeur. Le risque était bien trop important même pour une fille de l'air comme elle.

La jeune genin ne cherchait pas les honneurs, elle agissait comme elle pouvait pour le mieux de tout le monde et surtout des autres. Elle savait parfaitement réagir sans attendre aucun ordre, voir trahir un ordre si vraiment cela paraissait au mieux à la situation, mais heureusement, elle n'avait pas eu à le faire. Elle tourna son regard derrière, visiblement, tout le monde était sain et sauf, mais ils allaient devoir trouver un autre endroit pour dormir cette nuit. Elle remarqua bien que Batz voulait se mettre à la poursuite de Reiichi, mais heureusement Snow l'en empêcha. Elle n'était pas capable de le faire, elle était encore sur le contrecoup de sa survie face à la bête. Lorsque Snow dit qu'il voulait y aller, elle se pinça une lèvre, et elle ne put d'y aller à son commentaire.

« C'est de la folie, elle n'est plus humaine, elle réagit à l'instinct. Elle pourrait bien t'attaquer sans se retenir si tu lui fais face. »

Dit alors Akane qui se relevait enfin avec une certaine difficulté, elle avait les jambes tremblantes comme un nouveau faon venant de naître. Me chevalier blanc ne dit rien, il avait sans doute déjà pris sa décision. Snow était déjà partie alors qu'elle n'avait pas eu le temps de rajouter quoi que ce soit d'autre. Elle entendit le soupir de Batz et son regard posé dans le sien. Elle se frotta les cheveux doucement.

« Ce n'est pas une mission pour nous, on ne fait que se promener, alors ils n'ont rien à savoir pour le moment. »

Repondit alors Akane à Batz, mais Gondo ajouta quelques mots fort judicieux. Batz ne s'était sans doute pas encore habitué, mais ils faisaient bien partis des forces de Kumo. Elle ne pouvait qu'être d'accord avec le vieil homme, et elle se redressa sans rien dire. Au bout d'un temps alors que l'adolescente appréciait finalement un peu de calme, peu de temps après Snow réapparaissait avec Reiichi dans ses bras totalement nue drapée uniquement de la cape blanche du samouraï. Elle se dirigea alors dans sa direction en venant s'enquérir de sa situation de santé.

« On devrait lui trouver de quoi s'habiller un minimum. Il faudrait regarder ses blessures et je ne sais pas à quel point sa transformation peut avoir un impact sur sa santé et sa vitalité. Il est certain que sa meilleure chance de survie serait l'hôpital de Kumo, mais dois-je vous rappeler qu'elle n'est pas du village ? On n’entre pas si facilement dans un village caché ninja quand bien même son état. Et puis on peut difficilement cacher son loup comme cela.

Selon la procédure, lorsque l’on va approcher de Kumo, on va se faire repérer par les diverses patrouilles, puis à l’arrivée Reiichi doit subir un interrogatoire, si elle désire entrer, il sera mis des bracelets bloqueurs de chakra et sans doute aussi à son loup. Ensuite, le raikage sera mis au courant, et en cas d’absence le général et le chef des renseignements.
»


Récita alors sa leçon celle qui avait de toute façon déjà fais cela pour quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Clair de lune et bois brumeux [Partie 3][Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-