N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Groupe 1] Explosion Infinie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 12 Oct 2016 - 15:47


Contexte du groupe

C'était une journée banale pour le village de Kumo, les rues étaient bondées alors que le soleil était à son zénith. Les commerces étaient ouverts et les civils s’attelaient à leurs tâches quotidiennes, c'est alors qu'un grondement se fit entendre, il se transforma en une détonation colossale qui secoua le village entier et résonna longuement dans les montagnes environnantes, une onde de choc traversa Kumo en soulevant poussières et débris tandis que les vitres des bâtiments les plus proches du Mont Infinité volaient en éclats.

L'information arriva rapidement au bureau de l'Ombre de la Foudre, le Mont Infinité était la cible d'une attaque sans précédent dans l'histoire du village. La montagne ré-ouverte par le Régent Bakushô Aomine était masquée par un immense nuage, mélangeant poussières à cendres ardentes et particules encore rougeoyantes, qui masquait progressivement le soleil.

Deux shinobis Snow et Gogyou Akane, dont la complicité n'échappait pas au Raikage, furent choisis pour êtres envoyés sur les lieux. Leur mission était claire, il devait enquêter et chercher à savoir qui était responsable de cette attaque et surtout s'assurer que le Mont Infinité soit sécurisé.

Le duo devait maintenant se rendre à destination et peut-être que les auteurs de l'explosion étaient eux aussi encore sur place.

Règles générales

    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 72h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois un joker de 24h supplémentaires (le Staff ne passera pas poster). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il prévient un gérant de Kumo.
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, n'hésitez pas à contacter @Katsuga Rukia, @Dôbutsu Otoke, @Bakushô Daï ou @Kadoria Manzo.

Ordre des participants

@Snow
@Gogyou Akane
???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 12 Oct 2016 - 17:06

Je déambulais dans les rues avec mes filles ce midi-là, en plein soleil, il était aussi beau que l'on pouvait l'espérer, et comme toujours, sous le soleil, la vie paraît plus douce, alors la foule s'amassait dans les rues pour en profiter et voguer vers les occupations synonymes de détente. Pic-pic me tannait depuis des jours pour de nouveaux vêtements, et les conseils d'Akane envers Sasha sur sa tenue, l'avait poussée à en faire autant. J'allais donc devoir débourser, je ne savais quelle somme pour satisfaire la fièvre acheteuse de mes jeunes filles... Nous les hommes, étions beaucoup moins compliqués, quelques beaux vêtements pour les belles occasions, d'autres vêtements uniquement pratique et surtout pour moi, l'armure, que je portais comme une seconde peau. Nous faisions du lèche-vitrine depuis près d'une heure, je m'étonnais qu'elles ne me réclament pas de manger d'ailleurs. Nous étions devant l'une de ces vitrines, où Sasha avait repéré (enfin) une robe qui pourrait lui plaire, personnellement, j'étais plus inquiet du prix, je n'arrêtais pas de banquer depuis pas mal de temps et je commençais à me demander si elle n'allait pas perdre de vue la valeur de l'argent au bout d'un moment.
-Je veux celle-là, elle a l'air jolie, je peux l'essayer ? Tu penses qu'elle m'irait ? Me demandait Sasha timidement.


Je la regardais un instant en espérant pouvoir lui dire que c'était trop élevé, ma faiblesse, pourtant, me perdit, et je cédais comme un imbécile, mais sans le lui laisser paraître... Pic-pic sautillait partout devant la vitrine, elle voulait simplement tout essayer, je me demandais déjà comment j'allais pouvoir lui expliquer que ce ne serait pas correct pour les vendeuses. C'est à ce moment que l'explosion du mont infinité retentissait, faisant voler en éclats les vitres des magasins, j'attrapais immédiatement Sasha et Pic-pic pour les mettre sous ma cape et les protéger de ces éclats en m'accroupissant sur elles. Nous sentions le sol vibrer sous nous, c'était d'une telle violence que je m'en étonnais moi-même et quand l'onde de choc nous traversait, mes filles ne pouvaient retenir un petit cri de peur, un peu étouffées par la poussière et ma cape. C'était alors une panique complète dans la rue, les gens courraient dans un sens ou dans l'autre sans vraiment savoir ce qu'il se passait. Heureusement, aucune d'elles ne furent touchées, et il ne semblait pas y avoir de blessés sérieux autour de nous. Je dressais ensuite mon regard vers le mont, sans défaire mes filles de mon emprise et je découvrais le désastre, cela ressemblait plus à une explosion volcanique qu'à une explosion tout court, ce fut si violent que nous passions d'un radieux soleil à l'ombre de la cendre.
-Snow qu'est-ce qui passe ? Me demandait effrayée Sasha.
-Je dois me rendre au palais, tout de suite, ramène ta sœur à la maison lui répondais-je sans perdre mon calme.
-Non je veux pas ! Tu restes ! S'emportait Pic-pic.

Je dévisageais Sasha sur l'instant, perçant son regard du mien pour lui faire entendre qu'il s'agissait d'un ordre et d'agir vite. J'ignorais ainsi les plaintes de Pic-pic, mais je n'avais pas le choix et n'allais pas me laisser emporter par des élans de sensibleries inutiles. Je les regardais ensuite quelques secondes s'en aller, pour m'assurer qu'elle fit bien ce que je réclamais. Je courrais enfin vers le palais, où je savais qu'il fallait arriver vite, car une telle catastrophe devrait exiger la présence de tous les shinobis / guerriers disponibles. Là-bas, je retrouvais Akane, qui m'annonçait déjà la mission qui nous attendait. Que nous étions, tous les deux, d'office, assignés à la même mission sans que je ne l'eus demandé prouvait certainement que le palais avait remarqué un rapprochement, mais pour l'heure, la réflexion devait se trouver ailleurs. Je n'avais personnellement pas la moindre idée de la raison de cette explosion, et le récépissé de mission manifestement écrit en catastrophe exigeait que nous nous rendions sur les lieux pour savoir ce qui avait pu causer la catastrophe du mont. Je ne perdis pas ma constance et mon calme pour autant, malgré le manque de préparation, l'ignorance qui était la nôtre, la mission était la mission et je devais m’adapter. Déjà, on soupçonnait un acte terroriste et nous étions chargés de découvrir qui était derrière cela. Une attaque aussi proche du village, je comprenais la panique, mais de n'envoyer que deux hommes sur place pour enquêter, cela me paraissait léger et preuve que tout devait aller très vite, peut-être même un peu trop vite. Je proposais à Akane de nous y rendre directement, jusqu'à la racine de montagne, en prenant soin pour elle de se masquer le visage pour se protéger de la cendre, moi j'avais mon heaume pour cela et de se montrer extrêmement prudent. Je n'exigeais même pas de cheval cette fois, car j'estimais que nous n'aurions pas le temps de le chercher et que la pauvre bête ne supporterait pas l'ambiance cendrée et fumante qui nous attendait, sans parler de la chaleur...

Le chemin, du moins pour ma part, me portait à la réflexion, une réflexion poussée sur de bien maigres informations, j'espérais en effet que sur ce chemin vers les racines du mont, que nous devrions hélas gravir, m'apporterait quelques idées. La première étant de se diriger vers ce qui m'avait semblé être l'épicentre de l'explosion et de l'onde de choc que le village avait reçu. Je n'avais qu'une idée approximative de l'endroit, et dans cette pénombre, à cause de la cendre et les dégâts que nous pouvions découvrir à mesure que nous nous approchions, nous ne pouvions pas réellement faire plus que d'avancer à l'aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 12 Oct 2016 - 19:08

Lorsqu’Akane n’était pas en mission, elle s’entrainait habituellement. Elle n’était pas du genre à rester oisive en ayant le feu de l’énergie de la jeunesse. Elle se sentait toujours trop faible, elle devait devenir plus forte. Elle était assez contente car depuis peu, elle sentait comme une nouvelle énergie circuler en elle. L’adolescente et toujours aussi génin avait réussi à maitriser plusieurs techniques sans doute fortement utile, mais elle ne pensait pas qu’aujourd’hui cela allait devenir plus que de la pratique. Elle était dans un coin tranquille où personne ne venait d’habitude, c’était le lieu idéal pour s’entrainer à des techniques qui pourraient trahir son véritable nom de famille, mais allait-elle réussir à le garder intact jusqu’à la fin de la journée ? Rien n’était moins sûr.

La shinobi ferma les yeux longuement afin de rassembler les idées d’une future technique. Elle tendit le bras en fixant un arbre comme cible, pour le moment encore parfaitement intact. Elle concentra petit à petit son énergie dans le bras en se focalisant sur l’idée qu’elle désirait ardemment réaliser. Elle essayait de mettre en forme et domestiquer l’importante masse d’énergie, elle n’avait jamais essayé d’aller si loin. Elle sentait que la situation lui échapper de plus en plus, alors il valait mieux qu’elle tente immédiatement avant de faire un accident. Elle lança son énergie qu’elle espérait en forme de fin rayon, mais cela ressemblait surtout à une sorte de monsieur patate informe et s’écrasa sur l’arbre. A ce même moment, un terriblement grondement se fit entendre, puis une détonation démentielle. Elle ouvrit de grands yeux en regardant en direction de l’arbre ne comprenant pas bien ce qui venait de se passer.

« Ce … ce n’est pas moi qui ait fais ça ! je … ce n’est pas possible ! »

Akane se dirigea dans la direction de l’arbre. Elle avait beau faire le tour en le regardant, il n’y avait aucune trace. Ce fut lorsqu’elle entendit des cris dans la ville, qu’elle leva la tête et découvrit qu’un terrible nuage de poussière et des débris tombèrent du mont infinité. Elle fut dans un premier temps rassurée que ce n’était pas de sa faute, avant de réaliser ce qui venait de se passer. Cela ressemblait davantage à une explosion qu’un volcan en éruption. Elle serra les dents et elle commença à courir le plus rapidement possible dans la direction du palais. Elle connaissait parfaitement les instructions dans ce genre de cas. Elle sautait de toits en toits afin d’aller le plus rapidement possible sur place. Durant son court voyage, elle put voir des vitres brisées, le chaos devait régner maintenant dans la ville, mais elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Elle releva la tête en direction de la montagne où elle avait passé il y a peu une épreuve pour entrer dans les renseignements, et elle était bien incapable de la discerner maintenant. Il y avait bien quelques traces rougeâtres par moment, mais elle ne se rappelait pas que c’était un volcan, plutôt une immense montagne transperçant les nuages.

La shinobi ne voyait pas de civiles en grave danger de mort, alors elle ne s’arrêta pas un instant dans sa course folle pour le palais. Elle arriva sur place et déjà d’autres ninjas étaient sur place en essayant d’organiser quelque chose de correct dans les conditions. Très rapidement des groupes furent formés et envoyés à divers endroits clé de la ville. Elle ne se préoccupa pas tellement de la tactique pour le moment, il y avait sans doute des personnes bien plus calées qu’elle pour cela à l’œuvre pour le moment. Il fallait agir et ne pas discuter pendant des heures. Ce n’était plus un exercice, mais la réalité, un réel danger et pour Akane l’occasion de pouvoir payer une partie de sa dette envers Kumo. Rapidement, elle vit Snow arrivé et cela tombait bien, on l’avait mis dans la même équipe que le samurai. Elle prit l’ordre de mission en main et hocha la tête rapidement.

« Cela sera fait. »

Se contenta de dire Akane en direction du coordinateur, puis elle lança un regard vers Snow comme l’invitant à la suivre et elle commença à sauter de toits en toits rapidement. Elle ébaucha de parler de la situation, mais bien vite, elle se rendit compte que le samurai ne pouvait pas suivre à pied une telle vitesse, et ce fut un grand moment de solitude.

« Alors voilà, il faut nous rendre au … Ah … hmm … c’est vrai. »

La shinobi qui n’avait fait qu’une vingtaine de mètres fit alors demi-tour afin de rejoindre Snow et courir à son rythme sur terre comme n’importe quel être humain. Elle tenta un grand sourire pour faire comme si rien ne s’était passé, car elle ne fit pas de commentaire à ce propos.

« Alors, il nous faut nous rendre au mont infinité. Il est clairement dit que c’est une attaque et pas un accident ou une cause naturelle. Il faut donc s’attendre à rencontrer des ennemis, mais je ne comprends pas leur intérêt. Enfin bref, il faut se rendre sur place pour enquêter afin de savoir qui vient de faire l’attaque et sécurisé les lieux. »

Akane resta silencieux un bref instant et lâcha un soupire.

« C’est totalement illogique, il n’y a rien ou Presque au mont infinité et n’importe qui au village le saurait. Le mont infinité est une immense montagne qui va bien plus loin que les nuages de basses strates, on dit que personne n’a vu son sommet. C’est là-bas que se passe les épreuves pour rentrer dans l’armée ou les renseignements, ce n’est qu’un lieu de test. Normalement là-bas, il y a deux gardes, mais qui servent plus pour l’accueil et la sécurité de ceux qui viennent faire les épreuves, alors une bombe là-bas n’a que peu d’intérêt tactique. Tout ce que je vois, c’est qu’il y avait quelqu’un d’important qui passait une épreuve, ou alors que l’on ne sait pas tout sur le mont infinité. Je dois tout de même vous mettre en garde, il y a trois lieux différents dans la montagne, plus on monte, plus les épreuves sont dangereuses. Dans ces lieux, nous sommes plongés dans de puissants genjutsu dont personne ne peut résister, c’est comme cela que les tests sont faits. Tout est faux et cela permet d’inventer tous les scénarios possibles. Je veux dire par là que si on doit entrer dans ces lieux de tests, nous serons plongés dans des genjutsu et quand je suis allé pour passer la première épreuve pour les renseignements, le genjutsu a cessé uniquement lorsque l’épreuve fut terminée. »

Akane était certaine que même un puissant guerrier comme Snow était incapable de résister aux genjutsu mises en place peu importe le niveau de l’épreuve. Elle espérait ne pas à avoir à pénétrer dans les lieux de test car elle ne savait pas du tout comment couper les épreuves de tests et ils n’avaient ni le temps ni l’énergie pour affronter les trois épreuves si jamais la bombe était placée assez haut dans la montagne.

« On peut également imaginer que faire exploser une partie de cette montagne si grande peut servir à plusieurs choses, boucher les passages étroits comme l’entrée de la ville, ou encore baisser la vision de tout le monde avec la poussière, provoquer des éboulements pour faire un maximum de dégât, mais dans tous ces scénarios, il nous manque toujours le but dans tout cela. Faire exploser seul le mont infinité n’a pas de logique propre. Il est dit qu’avant, le mont était fermé car trop dangereux. C’est Bakushô Aomine qui a rouvert une partie de la montagne pour procéder aux épreuves. On peut donc imaginer que les épreuves ne couvrent pas toute la montagne. Ce n’est pas un lieu que l’on visite pour le plaisir, et une telle explosion, je n’ose pas imaginer ce qu’il la produit. Si c’est une technique … »

Akane n’allait pas plus loin, il était aisé de comprendre que si c’était un homme seul qui avait fait cela, il devait avoir une puissance démentielle. Elle posa le bout de ses doigts de sa main droite sur sa tempe droite.

« Si tout fonctionne bien, nous avons un moyen de communication télépathique installé dans le village, ainsi qu’un moyen de détection des sources de chakra ennemies. Si c’est une attaque du Chukai, nous le saurons rapidement. »

Le petit groupe avançait dans la direction du mont infinité. Elle avait déjà utilisé dans une mission précédente la télépathie, alors elle connaissait son existence et son utilisation. Elle tenta de se concentrer afin de vérifier que cela fonctionne.

* Ici groupe 1, nous sommes en route, ceci est un test de communication, mais peut-on savoir s’il est signalé des chakras ennemis sur le système ? Est-on certain qu’il fonctionne bien ? *

Demanda alors la shinobi dans son esprit, et si cela fonctionnait bien, Snow entendrait également.

« Ne vous inquiétez pas pour la cendre, je saurai m’en sortir sans problème, j’ai de quoi faire. »

Dit alors Akane, mais elle préféra tout de même mettre un foulard sur son nez et sa bouche afin de ne pas avaler trop de poussières et autres particules. Elle allait utiliser sa technique qu’en cas de danger immédiat.

« Je pourrais prendre de la hauteur afin de voir mieux, mais dans cette purée de pois, je doute que ce soit réellement très efficace. J’ai bien une technique qui pourrait dégager la poussière, mais elle a une courte portée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 12 Oct 2016 - 20:55




La panique, la peur, la colère... Des sentiments qui agitaient l'esprit de la plupart des habitants de Kumo. Arrivés au pied du Mont Infinité, le duo se retrouva rapidement enveloppé dans une fumée noire et presque brûlante.

Les pensées de la Gogyou ne purent aller plus loin que son propre esprit, à cause de l'urgence de la situation et la surprise générale, aucun système de communication ne pouvait être instauré entre les différentes unités sur le terrain. La puissance de l'explosion était si importante que l'énergie dégagée par le souffle brouillait complètement le système des balises Hakushi, privant alors le Satoru de sa carte de surveillance.

Les deux kumojins pouvaient entendre autour d'eux des rochers s'écraser sur le sol, des débris continuaient de retomber et de flotter dans l'air. En se concentrant un peu, ils pouvaient discerner parmi les cendres tourbillonnantes, des morceaux de parchemins explosifs encore flamboyants alors qu'une odeur d'argile se détachait de celle de la fumée et sentir une odeur d'explosif particulière.

L'entrée habituelle du Mont était ensevelie sous une tonne de gravats, il était alors impossible d'accéder au réseau interne de la montagne par ce chemin là. Pendant que les deux soldats réfléchissaient sur la marche à suivre, une seconde détonation ébranla le village de Kumo, elle était certes moins puissante que la première mais elle provoqua une pluie de pierres conséquente sur la zone autour de la montagne.

Alors que de nombreuse roches rougies par la chaleur déferlaient sur les deux Kumojins, ces dernier devaient intervenir avant que d'autres explosions fassent plus de blessés parmi les civils du village de la Foudre.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 12 Oct 2016 - 23:21


L'expérience d'Akane et surtout sa connaissance du pays bien supérieur à la mienne firent montre que j'avais encore bien des lacunes à combler. Depuis les dernières semaines, elle était toujours plus surprenante, ses prises d'initiative et ses analyses de situations me faisaient entendre qu'elle était faite pour ce qu'elle faisait déjà, être soldat. Elle m'avait ménagé, sachant qu'étant samouraï et sous le poids de ma propre armure, je ne pourrais jamais courir à la même vitesse qu'elle pendant aussi longtemps. Je savais que c'était une faiblesse dont je ne pourrais probablement jamais me délester, et elle savait que s'en moquer serait une mauvaise idée. Toutefois, son immense respect à mon égard et à l'égard tout à chacun d'ailleurs, me fit bien souvent penser, comme à ce moment, qu'elle avait bien plus la dignité d'un samouraï, d'un véritable guerrier, en elle, que tous ces shinobis qui auront fait de la duperie et de l'arrogance un art à part entière.

Je ne faisais qu'avancer pour ma part, réfléchissant silencieusement et prenant note en mon for intérieur de toutes ses informations qu'elle me donnait concernant ce fameux mont infinité. Cela était des plus intéressant et pouvait s'avérer très utile par la suite, je ne répondais cependant à rien de tout cela, cela n'aurait servi qu'à combler le vide, et le verbe avait de biens plus grandes utilités, le silence ici était donc voué à l'apprentissage, la connaissance et enfin aux suppositions qui demanderaient à être, plus tard, confirmées ou au contraire infirmées. Akane semblait excitée, presque trop pleine d'énergie alors que fidèle à moi-même, j'étais tempéré et laissais pour le moment faire le cours des choses jusqu'à ce que les réponses coulent d'elles-mêmes. La bonne nouvelle était que le genjutsu sur ce mont, étant donné la vision apocalyptique qui nous accueillait et l'étendue des dégâts ne serait certainement pas effectif. Et d'ailleurs, s'il s'agissait réellement d'une attaque, nos adversaires y auraient été pris, hors, cela ne semblait être aucunement le cas, alors nous ne risquions rien à ce niveau.

Il y avait cependant un autre problème, qui n'était certes pas insurmontable, mais problématique, la visibilité qui diminuait à mesure que nous approchions du mont, cette fumée noire et cette atmosphère brûlante qui me causait de la transpiration, tant cela chauffait l'acier de ma propre armure. Je devais hélas faire avec, et cela me rappelait ce temps jadis sur les champs de bataille en flamme, où je n'avais pas le temps de penser à mon confort pour m'accoutumer à des conditions bien plus pénibles que celles-ci. Je m'arrangeais donc pour que nous restions suffisamment proches l'un de l'autre et qu'elle reste au moins dans mon champ de vision, car ma détection de mouvement ne pourrait en aucun cas me permettre de la reconnaître sans la voir. Je lui demandais d'ailleurs, comme si ce ne fut pas négociable, mais sans virulence, de prendre bien garde à ne pas me perdre de vue non plus. La première information notable que nous pouvions porter à notre connaissance sans le moindre doute, c'était outre ces petits bruits de roches qui s'écrasaient non loin de nous, ces traces de parchemins calcinés et cette odeur environnante d'argile explosive. Là-dessus, sans nous arrêter, je faisais entendre à Akane une déduction qu'un enfant aurait pu avoir, même si je peinais à le croire venant d'un village Shinobi.
-Cette odeur d'argile et ces parchemins, Hakushi, Bakushô. Une trahison serait-elle possible à Kumo ? Toi qui connais mieux le pays que moi, tu le crois possible ? Cela peut être aussi une ruse, mais ayant déjà affronté ces clans, j'imagine mal quelqu'un d'assez doué pour aussi bien les imiter. Quoi qu'il en soit, si nous tombons sur des membres de ces clans n'oublies pas leurs capacités.

Je ne pouvais encore être certain de ce que j'avançais, mais la supposition était clairement la plus probable parmi toutes celles qui m'avaient traversé l'esprit, une attaque venant de l'intérieur aurait été beaucoup plus difficile à détecter et à prévoir étant donné les systèmes mis en place récemment. J'en perdais de ma tempérance pour offrir un faciès plus méfiant, trahissant ainsi que je ne trouvais pas la situation avantageuse, ni pour nous, ni pour le village. Nous n'étions cependant pas encore au bout de nos peines, Akane qui me conduisait à l'entrer du sentier menant vers les hauteurs du mont pouvait découvrir en même temps que moi que celui-ci était bouché, dans l'épaisse fumée noire et au milieu de la braise, cela aurait pu me faire rire, s'il n'y avait pas eut l'accumulation de si mauvaises nouvelles. Ce n'était pas quelques gravas qui allaient nous retenir tout de même pour autant.
-Ne gâche pas ton chakra, je vais m'en charger, disais-je confiant et simplement à Akane quand je dégainais mon sabre.

La chance, cette fois n'était pourtant pas de mon côté, l'absence de Gi dans le ciel ou les environs aurait dû me le faire savoir, car cette seconde explosion qui retentissait ne laissait présager rien de bon. La fumée s'épaississait premièrement, immédiatement aussi, je me disais que si des ennemis, il y avait eut sur ce mont, il y avait là une preuve qu'ils y étaient encore. Les roches en fusion nous tombaient simplement dessus, au gré du hasard de part et d'autre sans que l'on puisse réellement en prévoir les trajectoires. Mon regard traduisait cette fois une malsaine sérénité, j'avais l'impression étrange et sadique d'être sous l'un de ces pilonnages shinobi que j'avais vécu dans la forêt de Hi no Kuni. Je n'étais plus cependant le petit civil qui débutait dans les armes. La première chose à faire était de m'assurer de la sécurité d'Akane. Sans lui en laisser le temps, je lui ordonnais à la voix forte de s'occuper du passage pendant que je la protégerais de ces rochers.

-Débouche l'entrée vite ! Je m'occupe des roch...

Je n'avais pas le temps de terminer que je devais devancer la rocaille fumante et brûlante qui nous tombait dessus. Je devais alors anticiper au mieux les zones où elles atterrissaient en me concentrant uniquement sur celles qui nous menaçaient. Alors avec le manque de visibilité, plutôt que de risquer d'en manquer une qui nous serait fatale, je préférais d'un coup de sabre dégager au-dessus de nos têtes un puissant vent qui les dévirait suffisamment pour elles ne nous tombent finalement pas dessus. Je prenais ainsi un fort appui sur mes jambes et lançais ma lame dans le vide, on l'entendit siffler comme de l'eau écartant dans le même temps l'épaisse fumée noire pendant un bref instant pour me donner une meilleure visibilité. Les roches tombaient ainsi tout autour de nous, déviées par le vent puissant que dégagea ma frappe et nous pouvions entendre les chocs sur le sol qui en tremblait sous nos pieds, mais nous étions protégés et cela laissait le temps à Akane de nous ouvrir le passage, car je répétais autant de fois l'action qu'il le fallait.



Spoiler:
 


Dernière édition par Snow le Jeu 13 Oct 2016 - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Jeu 13 Oct 2016 - 12:05

Akane arriva au pied du mont infinité, du moins au tout début des moyens pour gravir cette montagne. Ils étaient entourés par la cendre et leurs champs de vision étaient faibles. Elle se pinça une lèvre sous son foulard sur le nez, ce n'était pas bon du tout, mais dans la tête de la genin, ils n'étaient plus en danger. Elle avait beau avoir essayé d'utiliser le système de communication par la pensée, cela ne semblait pas fonctionner, du moins elle n'avait aucune réponse. Elle dût alors parler un peu plus fort pour se faire entendre.

« les communications ne fonctionnent pas, alors je ne sais pas si le système de localisation des chakras ennemis fonctionnent. Si une attaque est en cours, nous sommes aveugles.     »

Sans mauvais jeu de mots vu la piètre vision de la jeune ninja. Elle était consciente que quoi qu'ils allaient trouver, l'information ne pourrait arriver qu’en allant eux-mêmes donner l'information aux responsables de Kumo. Les roches continuaient à tomber le long de la montagne et elle était incapable de dire quel dégât cela pouvait provoquer, mais elle ne put s'empêcher par réflexe de se retourner pour ne voir que des cendres. Elle était inquiète de ce que pouvait se passer au village avec les éboulis de la plus haute montagne. Elle plaça une main devant son visage afin de pouvoir progresser un peu mieux, mais cela n'aidait pas tellement. Elle vit tout de même un morceau de parchemin, elle l'attrapa au vol, alors qu'il semblait se laisser traîner dans le vent brûlant et sentant une odeur caractéristiques d'argile. Elle savait fort bien ce que cela voulait dire, il y avait au moins un ninja de Kumo dans cette histoire, un traître. Elle ne pouvait pas croire que c'était ici par hasard. Elle regarda un bref instant le bout de parchemin, qui était sans trop de surprise explosif. Elle le garda en rangeant le morceau de parchemin brûlé dans une de ses sacoches. Elle était ennuyée de la situation, mais elle n'hésiterait pas à affronter jusqu'à son propre frère adoptif si on le lui demandait. Elle ferait ce qu'il faut pour Kumo.

«  Au moins, on sait comment ils ont faits ça, mais posé tous ses explosifs ont dû prendre un temps fou pour autant de résultats. Comment personne n'a rien vu ?    »

Demanda alors la jeune fille, mais alors qu'une trahison ne provoquait plus tellement d'hésitation dans son esprit, elle découvrit l'accès aux souterrains habituelles complètement bouché. Elle avait bien une technique qui pourrait servir à ce genre de travail même si elle doutait tout de même que ce soit si efficace que cela. Elle était et resterait une shinobi toute sa vie, alors naturellement, ils étaient attirés et poussés à utiliser la ruse et la tromperie pour gagner les combats. Elle avait un grand respect pour ses alliés et même ses ennemis, même si elle n'avait jamais été opposée véritablement à des ennemis très sérieux, mais les combattants dont elle avait fait face en mission comme le capitaine des contrebandiers avait été traité avec respect et dignité par cette dernière. Les arts qu'elle tentait de développer n'étaient pas digne de l'image du samouraï qu'elle se faisait dans sa tête, ce guerrier noble et indomptable qui faisait face à tout. Le genre de protecteur ou héros que l'on aimait avoir lorsque l'on était en danger. Elle n'était en tout cas aucunement arrogante peu importe les situations, toujours humble en ses victoires et défaites. Elle était une adolescente et entraînée au combat, alors elle débordait d'énergie, même si elle essayait de la contenir et l'orienter vers la bonne direction. Elle s'était naturellement rapprochée du samouraï afin de ne pas le perdre de vu, ils devaient travailler de concert et dans cette purée de pois, il un serait impossible de le retrouver. Si des ennemis se trouvaient tapisser proches d'eux, ils pourraient bien être surpris, mais ils seraient dans la même panade.

« Des parchemins explosifs, il n'y a pas de difficultés à s'en procurer pour n'importe qui, mais je ne pense pas qu'il soit possible de recréer de l'argile explosif à moins que ce ne soit qu'un piège. Il serait facile de mettre de l'argile au milieu d'un champ de parchemins afin de nous faire penser à un clan en particulier.    »

Akane trouvait que c'était une déduction tout aussi acceptable que celle de Snow, et sans doute moins dérangeant pour l'enfant adoptif de Kumo, mais elle restait consciente qu'une trahison était tout aussi possible. Elle ne s'enfermait pas dans des certitudes qui pourraient lui coûter la vie.

« Après la mission sur les pacifistes, je dirais qu'une trahison soit toujours possible. Depuis le changement de raïkage il y a peu, il n'y a pas eu de grands changements majeurs au village dont j'ai été portée à connaissance. Cependant, je suis genin depuis peu de temps, avant j'étais à l'académie, alors ce n'est pas le meilleur endroit pour être au courant de tous les ragots.   »



Akane hocha la tête lentement aux réflexions de Snow, le premier clan pouvait créer des bombes en forme d’argile, quant à l’autre la gravité, mais s’il y avait des traitres parmi ces clans, ils pouvaient en avoir dans les autres, les clans de la maitrise de la lumière, du chakra modulable, du papier ou encore des fils même si ces derniers étaient le dernier clan arrivé en ville. Elle voyait au regard lancé par Snow qu’il était contrarié, c’était une évidence. Elle devait partir du principe que tous ceux qu’elle allait rencontrer étaient des ennemis jusqu’à preuve du contraire. Ils arrivèrent à l’endroit où l’entrée vers les souterrains pour monter rapidement à l’intérieur de la montagne, mais il y avait eu un éboulement et visiblement, c’était bouché.
 
« Pour dégager je peux utiliser une technique, sinon cela va être vraiment très long à dégager, mais cela risque de provoquer des dommages dans la structure interne.   »   
 
La genin fut surprise en entendant une seconde détonation dans la montagne. Cela voulait dire à nouveau un nouvel éboulement dans la montagne, mais aussi la présence d’ennemi. Elle ne savait pas trop si cela était possible de faire des parchemins explosifs à retardement ou séquencer avec un temps précis. Elle n’était pas une spécialiste des parchemins et des explosifs, mais elle en connaissait la logique. Elle releva les yeux, mais il n’y avait pas grand-chose à voir avec les particules en suspension. Snow sans attendre se chargea de la protection du nouveau couple en vogue du village de Kumo, du moins, la nouvelle fine équipe. Il commençait à fendre dans le vide et provoquer des vagues de vents puissants pour contrer les rochers qui tombaient sur eux directement. Elle se plaça derrière lui en commençant à former une suite de mudra.  
 
« Le vol des Gogyou !     »
 
S’exclama alors Akane tandis qu’elle semblait changer en avatar de vent. Elle commença à se soulever du sol en volant littéralement au-dessus du sol. Elle vint alors emporter Snow avec elle, mais cela l’empêcherait de faire une autre technique pendant le déplacement dans les airs. Il y avait également un autre problème, elle ne serait pas capable de voir très bien où aller pour le moment à cause de la poussière, mais peut-être qu’en basse altitude au-dessus de la montagne, la visibilité était meilleure. Elle allait peut-être pouvoir voir d’où provenait les explosions afin de prévoir les suivantes, si suivantes il y avait bien entendu. 
 
« On ne peut pas les laisser faire, je ne sais pas comment neutraliser une suite de parchemins explosifs, mais plus ils feront d’explosions, plus le village risqué d’être endommagé ! Je vais essayer de nous mener au-dessus de la poussière,  sinon ce serait à toi de faire le nécessaire.   »
 
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Jeu 13 Oct 2016 - 16:07



Une fois la pluie de pierres déviée par la technique du Samouraï, le duo s’envola, porté par Akane qui savait mettre à profit sa nature élémentaire dans cette situation. Si la visibilité était quasiment nulle, Snow et la Gogyou étaient assez proches de la paroi rocheuse de la montagne pour la voir distinctement.

Alors qu'ils continuaient leur ascension, les Kumojins atteignirent une brèche dans le flanc du Mont Infinité, donnant ainsi un accès aux tunnels creusés dans la montagne. Par ce trou béant ils pouvaient ainsi pénétrer les galeries taillées dans la roche il y a de ça des générations.

Une fois entrés, ils purent découvrir une atmosphère totalement différente, un courant d'air glacial traversait les longs couloirs sculptés et un silence pesant régnait en maître dans ces galeries. Pourtant après quelques secondes, des éclats de voix se firent entendre, des échos faiblards et difficilement compréhensibles,

» C'EST... VITE... QUELQUES MINUTES... PRÉPAREZ-VOUS... ETAPE NUMÉRO 3...

Si ils étaient attentifs, ils pouvaient reconnaître différents timbres de voix laissant présager que plusieurs individus étaient présents dans le cœur de la montagne.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Ven 14 Oct 2016 - 13:05

Akane avait désobéi à l'ordre que j'avais donné, ou ne l'avait-elle pas entendu ? Il est vrai que c'était aller très vite, et je n'allais pas m'éterniser là-dessus, me vexer serait aussi puéril qu'inutile, j'avais déjà souvent eut l'occasion de voir Batz ne faire que ce qu'il lui plaisait, et c'était toujours pour le meilleur, comme maintenant. L'aspect pratique et la réussite passait toujours au-dessus des élans d’orgueil. Nous découvrir en train de voler était assez surprenant comme ça, et quand je la regardais en souriant, c'était effectivement en pensant qu'elle avait bien fait. C'était une capacité de plus que je lui découvrais et que je comptais bien garder en mémoire pour l'avenir. Voler, c'était la première que cela m'arrivait et ce n'était pas désagréable, peut-être même que l'idée de me greffer des ailes m'aurait séduit quelques instants si je n'avais pas dû rester concentré sur la mission.

À cette hauteur, nous avions maintenant une bien meilleure vue et nous pouvions mieux situer les explosions comme l'étendue de leur dangerosité, ce qui dans la finalité, ne nous apportait pas grand chose de plus en réalité pour le moment. Akane pensait manifestement que j'étais capable d'arrêter un enchaînement d'explosion de parchemins, et même si je ne lui répondais pas, j'estimais là qu'elle me sur-estimait légèrement. Je ne pensais même pas que l'on pouvait en fait arrêter l'explosion d'un parchemin, quant à l'argile en revanche, je savais que la foudre en était capable, mais ni elle ni moi n'en n'avions dans notre bagage à ce que je savais, alors je trouvais inutile de lui en faire part. Je n'avais aucune idée de ce qu'il se passait réellement, si ce n'était que nous risquions sous peu de tomber sur des traîtres et que cela conduirait probablement à un combat. Un moment où je serais certainement bien plus à l'aise.

À force d'observation et d’ascension grâce à sa technique particulière, nous pouvions apercevoir bien plus haut une entrée creusée dans le mont, assez grande pour avoir été réalisée par des hommes et y entrer sans avoir à se courber. Je ne pouvais pas savoir si elle était l'œuvre de nos ennemis ou celle du village, mais ce n'était pas l'important, sans m'en délier du regard, je demandais à Akane de nous y conduire en la lui indiquant du doigt. Je n'étais déjà habituellement pas très loquace, mais je l'étais encore moins dans de telle situation, mon silence ne traduisait que la concentration sur mon environnement et sur les détails qui pouvaient m'échapper. Alors quand je parlais, c'était avec souplesse et surtout pour aller à l'essentiel. Passant sur tout ce qui pouvait me paraître inutile. Le mélange de la sérénité sur un visage qui se voulait aussi bien souvent impérieux.

Quand nous y pénétrâmes, je remarquais immédiatement que le moindre pas résonnait fortement dans le conduit qui nous accueillait, alors je faisais le signe du "chut" à Akane, pour éviter que nos paroles risquent de nous faire repérer. Après quelques pas dans une allée pas très bien creusée, sans ornementation et bercée par la mélodie des rochers qui s'écrasaient à l'extérieur, nous pouvions enfin entendre "de la compagnie". Ce qu'ils disaient n'avait pas un si grand intérêt, nous pouvions entendre plusieurs voix distinctes qui sous-entendaient une troisième étape dans peu de temps, a priori quelque minutes. Cependant dans le dédale de galléries, et au vu des différents croisements, il nous était impossible de situer clairement la provenance de ces voix ni à quelle distance, elle se situait. Ce qui cette fois n'était pas un problème, cela ne suffirait pas à sublimer mon visage sous son heaume d'un sourire satisfait, mais pour une fois que j'étais celui qui sauverait la situation.. Je regardais un instant Akane droit dans les yeux, à fin d'y faire entendre que tout allait bien, que j'allais m'en occuper. Nous pouvions, avec le temps, commencer à communiquer sans avoir à se parler. L'habitude des gens qui se connaissent.

Je restais alors immobile, les bras le long du corps et le visage penché vers le sol, je dégageais tranquillement mon aura à travers les conduits, cela se voyait autour de moi, comme si l'air était altéré par quelque chose. Je ne comptais pas en faire l'explication à Akane, cela aurait été trop long de le faire sur l'instant. J'opérais simplement une détection des mouvements à travers les galeries, une détection assez précise, avec ça heureusement, nous pourrions mieux nous prévoir, à commencer par savoir où aller et c'était le principal. C'est très bassement que je déliais enfin ma langue tandis que ma technique opérait, à peine plus audible qu'un murmure.

-Quelques secondes et je te dirais où nous devons aller. Attends-toi à un combat.

Je voulais simplement qu'elle soit sur ses gardes encore plus d'usage, car à la vérité, j'imaginais aussi quelque chose de bien pire que cela, que nous devions désamorcer une bombe par exemple...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Ven 14 Oct 2016 - 17:51



C’était bien la première fois que la Goyou faisait un vol en situation réel, et surtout avec une autre personne, qui plus ait son chef de groupe et un samurai armuré ce qui ne devait pas arranger au poids, mais elle réussit  sans encombre à le faire voler dans les airs dans sa forme élémentaire rasant la paroi rocheuse. Malgré la formidable démonstration de ses possibilités, elle savait qu'elle n'avait pas obéit bêtement à un ordre, mais elle s'était adaptée de la meilleure façon qu'elle jugeait. Comment le samurai pouvait savoir toutes les cartes qu'elle avait en main, c'était impossible et contre les habitudes des shinobis. Elle rendit le sourire à Snow alors que la colombe blanche semblait vraiment apprécié la petite balade, mais cela ne devait pas lui donner de mauvaises habitudes. Ils étaient si proches et sans doute également ma grande vitesse atteinte, ils purent y voir quelque chose. Cela l'arrangea grandement qu'il y ait beaucoup de débris et de poussières, cela lui permettait de passer inaperçu si jamais il y avait des ennemis sur la route, mais rapidement, ils arrivèrent à une brèche. Immédiatement, elle pensa à une explosion, cela devait être là que se trouva la deuxième lignes d'explosifs, la première devait avoir été à la position de l'entrée du tunnel et c'était assez malin. Si jamais des troupes de Kumo arrivaient, ils risquaient de devoir déboucher l'entrée donc de perdre du temps. Il était certains qu'ils n'avaient pas pensé à la présence de votre servante. Elle regarda alors avec soin les bords du troue afin de voir si l'explosion avait été vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Il était aisé de remarquer si les débris de roches avaient été envoyé vers l'intérieur ou l'extérieur. Elle tenta également de vérifier si les étais du tunnel était encore solide ou si le millénaire tunnel risquait de s'effondrer, c'était tout de même la deuxième explosion au même endroit.


Dit alors en susurrant à peine afin de ne faire le moins de bruits possibles. Akane ne pouvait pas savoir si des ennemis étaient terrés non loin ou non. S'il y avait un courant d'air, cela voulait dire qu'il y avait une autre entrée. Elle leva sa main afin de voir si le courant d'air sortait par le troue juste emprunté ou si cela continuait plus profondément derrière dans les tunnels. Elle entendit quelques mots porté par le vent, veux qui avaient reçu cette communication ne devait pas être loin, et elle se demanda bien par quel moyen cela avait été colporté. Elle se baissa immédiatement en regardant plus haut dans le tunnel montant s'attendant à quoi que ce soit. Elle regarda Snow en faisant le signe d'une montre à son poignet et montra trois doigts. Elle n'estimait pas avoir beaucoup de temps d'avance pour arrêter les personnes. Elle n'imaginait pas qu'une seule personne pouvait avait été placé ici, mais peut être ne s'attendaient ils pas à une réaction si rapide. La troisième explosion ne pouvait pas avoir lieu, mais cela voulait dire que leur ennemis qui qu'ils soient sauraient que leurs agents ici avaient échoué. Ils n'avaient pas le choix, il fallait agir. Elle tourna son visage vers Snow, mais il paraissait très confiant. Elle lui fit confiance sans même discuter, elle connaissait parfaitement sa valeur, alors elle resta en position prête à faire une technique si jamais cela s'avérait nécessaire. Elle fit signe ok avec sa main droite sans dire un mot alors qu'elle perçut les quelques mots. Elle était déjà consciente de cela, un combat allait commencer et elle avait déjà quelques idées. Elle utilisa ses deux mains comme pour mimer les ailes d'un oiseau puis elle se pointa du doigt elle puis Snow. C'était une première approche et elle savait comment parfaire la surprise au maximum. C'était un moyen parfait d'approche sans faire aucun bruit ou presque de voler à toute allure dans le tunnel.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Sam 15 Oct 2016 - 11:35



Une fois ses consignes données à sa partenaire, le Samouraï laissa son énergie se déployer dans les tunnels. Après quelques secondes sa technique porta ses fruits, vers la droite sur une centaine de mètres dans le dédale de pierres se trouvaient trois hommes dont il pouvait clairement ressentir les mouvements.

Pendant ces mêmes secondes, Akane eu tout le loisir de trouver des réponses à ses questions, le tunnel était en bonne état et pourtant tout semblait indiquer que l'explosion venait de l'intérieur, une preuve de la maîtrise parfaite de l'explosion par les créateurs de la brèche.

En sachant quelle direction prendre, il fut facile pour les shinobis de se repérer dans les galeries et après une courte marche dans une discrétion totale, le duo tomba nez à nez avec la source des éclats de voix. Trois hommes qui portaient fièrement le bandeau de Kumo sur le front,le symbole de Kumo traversé par une profonde rayure sur le métal, ils avaient l'air de vouloir prendre le même chemin que Snow et la Gogyou à sens inverse pour s'échapper par la brèche.

» Hé ils sont pas avec nous eux !! - s'exclama un des ninjas après avoir observé le duo dans l'obscurité.
» Merde !!! C'est sûrement des hommes de Manzo ! A l'attaque ! - cria un deuxième alors que tous commençaient à composer des mudras.

Le combat était clairement inévitable et les techniques des déserteurs fusèrent dans l'instant qui suivit. En voyant les réactions des ninjas renégats on pouvait déduire qu'ils n'étaient pas des combattants trop expérimentés, mais leurs attaques combinées pourraient poser un réel problème dans un endroit confiné et instable comme l'étaient les tunnels.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Sam 15 Oct 2016 - 15:29

Mon approche de la situation portait ses fruits, je devinais le nombre et la position de nos intrus à travers les galeries, et nous pouvions nous y rendre en pouvant prendre soin d'être déjà sur nos gardes et d'avoir, qui sait, l'élément de surprise de notre côté. Ils étaient trois et nous étions deux, un désavantage numérique mineur, mais je ne connaissais pas l'étendue de leur expérience au combat, ni leurs qualités guerrières, il n'était pas rare qu'un seul homme en valait plusieurs, je préférais pour cette raison prendre les devants et ouvrir la marche, plutôt que de placer Akane dans une fâcheuse situation. Je ne lui avais pas demandé son avis et je le fis sans vraiment donner l'impression que nous pouvions faire autrement. Droit devant moi, j'avançais dans les couloirs, sans avoir l'air d'hésiter ou de me poser des questions, la sérénité et la confiance imprégnant presque trop les traits de mon faciès sous son heaume. C'était l'apparence que je donnais, pour paraître meilleur et plus assuré que je ne l'étais réellement. Toujours donner l'impression que tout est prévu, que rien n'est anormal, que tout est concevable, que rien... Ne surprends. Un jeu d'acteur très bien ficelé. Si Dieu existait, après tout ce temps passé, il ne se choquerait de rien. Le monde et les hommes seraient pour lui un monde de fourmis et il concevrait que tout a une raison, alors que rien ne mérite la peine.
L'allée était large, ces couloirs n'étaient pas des terriers de lapins et il y avait assez d'espace pour être à l'aise. Je ne pensais pas qu'il s'agirait de négociation, si nous les surprenions dans leurs affaires, nous devrions certainement faire parler les armes afin de les soumettre. Cela ne me déplaisait pas, mais cela ne m'enchantait pas non plus, c'était la routine. Il n'y avait pas à se formaliser pour cela.

Nous allions probablement devoir tuer des Kumojins. Moi, je n'étais pas né ici, je n'avais pas de racines à proprement parlé, j'étais sous contrat plus qu'autre chose, je louais mon épée à Kumo parce que Kumo m'aidait dans mes propres aspirations. Je n'avais pas d'identité nationale, je n'avais pas de considération sur la légitimité d'une autorité ou d'une autre. Qui est légitime ? Qui est dans son droit ou ne l'est pas ? À la vérité, la loi du plus fort finit toujours par être le dernier mot, que cette force soit dans le sabre ou dans l'esprit. Aujourd'hui, j'étais au service de Manzo, mais s'il était renversé demain, nous aurions un nouveau maître à Kumo et l'obligation de nous y soumettre. À moins de prendre l'épée pour en placer un autre qui nous convient mieux. La seule véritable liberté étant finalement celle que l'on prend, et que l'on peut garder fermement dans sa main, pas celle que l'on nous donne, car une liberté qui se donne se reprend et cette liberté n'est donc pas libre, et n'est donc pas la liberté. La preuve que les hommes ont besoin d'un chef qui assume à leur place le poids du monde et de leur vie, une sorte de libérateur et de sauveur, la glorification du héros sauveur, c'est l'espoir des faibles qui aspirent à une meilleure vie en sachant qu'eux-mêmes n'ont pas la force d'y parvenir seuls. La preuve que les hommes se pensent toujours plus légitime, plus dans le vrai, plus sage que les autres, elle est ici et maintenant, car dans les faits, je ne crois pas qu'un camp ou l'autre soit plus légitime. Les raisons de cette attaque doivent en effet paraître légitimes à ceux qui la font. Alors qu'à nous, qui obéissons et protégeons un village, chacun selon ses motivations profondes et personnelles, nous l'estimerions injuste sans le recul nécessaire pour comprendre que la légitimité n'est rien d'autre qu'une invention humaine. Nous cherchons tous autant que nous sommes au final, le bon, le beau, le juste, le vrai, mais le problème c'est que nous ne nous accordons même pas sur le sens de ces mots. Les lois n'ont jamais eut pour but premier que d'asseoir une autorité, de la rendre plus stable, pour la cohésion sociale et assurer la sécurité des participants au modèle politique et économique en vigueur. Sommes-nous capables d'inventer un autre modèle de société qui ne soit ni prophétique, au sens politique et idéologique, c'est-à-dire totalitaire, ni conforme au modèle libéral, dont le fond est largement aussi matérialiste, si ce n'est plus que le modèle marxiste ? Voilà la question. Mais je n'ai pour le moment pas de réponse, je ne fais que chercher à contribuer, d'une façon ou d'une autre à un monde meilleur, avec l'espoir de le voir un jour très simplement parfait selon l'idée que je me ferais de la perfection. Et malheureusement pour ceux qui croisent ma route, tuer ne me paraît pas plus anormal que cela, tuer ne me dérange pas. La mort pour moi, quand je regarde le monde et ses mœurs tant animales qu'humaines, la mort, elle est aussi normale que la vie.

Tandis que nous avancions, calmement, j'étais entièrement concentré sur mon environnement, les sens aux aguets, prêt à anticiper la moindre "anormalité", c'est pour cette raison que je m'emprisonnais dans le silence, un silence qui loin d'être pesant, était pour moi récupérateur et sécuritaire. Akane était une soldate née et je lui faisais confiance, du moins jusqu'à un certain point, prévoir des plans n'aurait servit à rien, puisque nous ne savions rien des capacités de nos adversaires. Ils avaient hélas pour eux, la mauvaise idée de courir dans notre direction et nous pouvions voir la surprise dans leurs regards quand ils croisaient les nôtres. Je restais pour ma part calme, déjà le sabre en main, et quand l'un d'eux donnait l'ordre aux autres d'attaquer avant de lui-même charger, je ne fus pas emporté par un désir sanglant, ou une frénétique envie de combat, loin de là, je n'ai fait que ce que j'avais à faire.


Ce que je fis donc ? Rien tout simplement, c'était comme si les hommes nous attendaient, ils avaient l'air surpris, mais en même temps parfaitement préparé et le temps de nous y rendre, alors que je m'étais concentré pour les recevoir, car je savais exactement où ils étaient, j'ai eu la bêtise de ne pas activer mon anticipation, des erreurs de... Débutants, pas de bol pour les braves. Je n'ai donc pas réagi alors que l'un d'entre eux criait aussi, j'en aurais pourtant eut l'occasion le temps qu'ils causent, mais allez savoir, je voulais me donner du challenge... Dirons-nous... J'aime le challenge moi... Je me contentais donc de recevoir la charge au Kunaï de plein fouet, sur mon armure, sans bouger et j'avais ainsi l'espoir que la main de dieu accepte que cette armure suffise à le stopper net, lui et son petit kunaï, n'ayant pas d'armure de rang C ou B ou A et devant agir sur le vif, je n'avais pas d'autre choix que de gâcher mon "endurance" sur ce coup. Je plantais dans le même temps mon sabre au sol, pour que la déstabilisation de son allié n'ait pas le moindre effet et que la charge de l'autre ne me fasse bouger d'un millimètre. Ne comprenant pas vraiment la stratégie qui me paraissait illogique venant de mes adversaires qui allaient faire flamber toute la zone d'un lieu clos, et eux avec, j'étais quelque peu déstabilisé. Alors je décidais une fois la charge reçue de bêtement et rapidement mettre un coup de sabre sur mon adversaire pour faire un retour à l'envoyeur à travers les flammes, ou de le trancher, selon ce que la chance me procurerait, histoire qu'il m'en protège aussi, du feu... Si le coup passait maintenant, il fallait s'attendre à un joli tintement de cloche, qui signifiait la même chose que ceux qui s'ouvrent les veines dans une baignoire veulent généralement exprimer en dernier message, à savoir le message simple, fais-pas chier. Pourquoi ne pas utiliser un boost de vitesse pour faire passer la tranche à coup sûr enfin ? La limite des trois techniques on est en event faut pas blaguer c'est du sérieux là.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Sam 15 Oct 2016 - 23:07

Visiblement, Snow put localiser les ennemis dans le dédale que représentait les tunnels, de son côté, Akane put se rendre compte du professionnalisme des artificiers pour avoir détruit le plafond du tunnel sans même abimé la structure de ce dernier. Il y avait alors dans l’équipe ennemie au moins une personne vraiment très doué dans la destruction. C’était une information importante à prendre en compte, car elle était bien consciente qu’un combat allait avoir lieu à un moment donné. Elle était également rassurée dans le fait que le tunnel était en bon état, ils ne risquaient rien du tout à rester dans ces lieux exigus. Le scénario était assez clair, ils avaient dû neutraliser les deux gardes pour commencer à rentrer dans le tunnel, faire sauter l’entrée et maintenant là où était le trou. Elle pouvait estimer plus ou moins le lieu de la prochaine attaque.

Le duo se dirigea discrètement dans la direction des trois ennemis détectés par Snow, cependant, ils ne purent procéder à une attaque surprise, car les trois ninjas réagirent alors extrêmement rapidement pour les attaquer sans sommation. La shinobi plissa les yeux alors qu’elle remarqua bien en évidence les bandeaux de Kumo rayés au niveau du front portés par les trois ninjas ennemis, car ils étaient nécessairement ennemis. Elle savait pertinemment ce que voulait dire ce geste pour un shinobi, ils avaient désertés et trahis leur village, ce qui était extrêmement grave pour un ninja d’un village caché.

« J’appartiens aux forces de Kumo, au village que vous avez trahis, bafoué, et que vous tentez de réduire en cendre par vos attaques. Vous êtes des lâches, sans honneur et de la pire crapule. Vous avez décidé de devenir hors la loi certainement pour piller la ville et en gagner les richesses, mais vous ne gagnez pas. Vous connaissez fort bien la punition que l’on réserve aux déserteurs … »

Akane laissa planer le doute, mais dans son esprit, il n’y en avait aucun. Elle ne voyait en ces hommes que des déserteurs, des ennemis de la pire espèce, et cela méritait la mort. Elle était extrêmement attachée au village qui lui avait permis de survivre malgré son nom de famille. Elle avait une dette d’honneur, une dette de dix ans de vie à payer, et aujourd’hui, elle pourrait enfin commencer à lui être un peu moins redevable. Elle ne pouvait pas concevoir l’idée même que cette équipe de trois kumojins trahissent ainsi, et elle se doutait depuis le début que cette opération ne pouvait pas être solitaire à moins que ces trois-là soient totalement stupides, mais ce n’était sans doute pas le cas. Sans réelle surprise, elle était pour l’ordre établi, son devoir lui demandait de se battre jusqu’à la mort pour son village et son chef le raïkage. Elle ne voyait en ces trois ninjas que de vulgaires mécréants comme ceux qui avaient exploités les pauvres réfugiés, ils n’avaient le droit à aucun respect. Elle les regarda alors commencer à faire des mudras, trois ninjas utilisant le ninjutsu, cela allait être intéressant, mais elle ne devait pas se déconcentrer. C’était sans doute la première fois qu’elle était en mauvaise posture, ce n’était plus un jeu, mais la bataille pour la vie ou la mort. Cela devait être l’équipe d’artificiers, mais ils étaient apparemment une équipe de longue date. Elle pourrait alors en jouer, d’habitude et sans doute même déserteur surtout depuis peu de temps, elle pourrait utiliser les liens entre eux à leur propre piège.

Un premier certainement destiné au corps à corps chargea Snow à une grande vitesse tandis qu’elle commençait elle-même une suite de mudra. Le sol commença à onduler ce qui ne devait pas aider à un parfait équilibre, mais c’était assez léger. Elle comptait sur la prochaine technique afin de ne plus sentir ces effets au moins le temps qu’il faudra pour contre attaquer. Elle plissa les yeux en voyant la boule de feu foncer dans sa direction, il fallait qu’elle tombe sur un ninja du feu, mais ce n’était pas tout, le dernier lança également une boule de feu.

« C’est bien ma veine … »

Dit alors simplement Akane en avançant dans la direction des deux ninjas en poursuivant ses mudras. Si la petite boule de feu, comme un trait de feu fila bien dans sa direction, l’autre était très grosse et risquait de faire une solide explosion. Elle se savait dans un tunnel, ce qui pourrait bien augmenter les chances de subir de lourds dommages, c’était pour cela qu’elle avançait dans la direction des ennemis afin de ne pas subir le souffle des explosions. Elle se rapprochait des sources de danger, mais elle avait évidemment une petite idée derrière la tête. Elle savait que ces ninjas étaient des professionnels de la démolition, et comme ils ne désiraient sans doute pas brûler aussi avec l’effet de tunnel, les explosions devaient être diriger dans la direction de Snow et d’elle-même, alors en allant dans leur direction et se protéger au dernier moment des deux boules de feu, c’était éviter le problème des souffles de la grosse boule de feu. Snow ne semblait pas du tout paniqué comme à son habitude, d’un calme profond, elle avait une entière confiance en lui pour se dépatouiller dans ce marasme. C’était surtout à elle de faire ses preuves maintenant dans la cour des grands.

Akane était concentrée sur le combat et ne regardait plus Snow, elle commença par une première technique, suivit d’une autre rapidement, et ce fut alors quasiment au contact des boules de feu qu’elle tenta une manœuvre comme savait le faire les ninjas. Elle se défendit alors des techniques d’attaques qu’elle se prenait par sa meilleure défense, qui avait l’effet et l’intérêt de disperser son corps dans les endroits non touchés par les attaques, tout en essayant de tromper les ninjas ennemis, alors qu’elle sembla comme exploser tel un clone. Ce n’était évidemment pas le cas, elle n’avait pas fait de clones, mais elle espérait bien que les ennemis en face se mettent alors à chercher où était la véritable ennemie, à moins que Snow avait procédé au clone ou qu’elle était un clone depuis le début et qu’ils risquaient de tomber dans un piège encore plus grand. Elle voulait les rendre fou, les faire paniquer, alors qu’elle gardait la tête froide. Elle espérait bien que se transformer en petits tas d’air dans tous les sens la protégerait également de l’ondulation légère du sol, surtout qu’elle ne cherchait pas à attaquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Dim 16 Oct 2016 - 19:25



Tout s'enchaîna à une vitesse stupéfiante, le premier déserteur parvint à atteindre Snow en frappant en plein cœur et pourtant la lame de son kunaï éclata telle un morceau de glace au contact de l'armure impénétrable du samouraï. Stupéfait par la résistance de son adversaire, le jeune Kumojin déserteur resta figé quelques secondes, un instant qui lui fut fatal car la lame de Snow fendit l'air dans un sifflement avant de le trancher en deux.

Grâce à l'habilité du samouraï, le corps de sa victime resta soudé un temps suffisant pour le protéger des flammes de la première boule de feu avant de tomber lourdement en répandant le contenu de ses tripes sur le sol. Devant ce spectacle macabre, les deux autres ninjas ne firent même pas attention aux gestes de la Gogyou qui parvint à esquiver la totalité des menaces qui pesaient sur elle et ils ne virent qu'un panache de fumée blanche caractéristique des clones d'ombre.

» Attention Kazuo ! C'était un clone ! - cria l'un des criminels à son équipier qui, lui, resta pétrifié devant le corps de son compagnon.
» M..Ma... MASHIROOOO ! - hurla le dénommé Kazuo, le visage à présent déformé par la rage.
» Il est mort c'est terminé, on doit partir et terminer la mission ! - dit le second déserteur pour résonner son camarade encore en vie.
» LÂCHE MOI UDO ! - répondit l'autre en vociférant. - JE VAIS LE FAIRE !
» Non... NON... T'ES MALADE !!

En voyant la haine incontrôlée de son partenaire, Udo se mit alors à fuir en rebroussant chemin pendant que Kazuo entamait une nouvelle série de mudra, adressant un regard noir à Snow. Dès l'instant où Kazuo termina son enchaînement de mudras il tomba à genoux, le senseur Kumojin pouvait ressentir d'étranges vibrations émaner du jeune homme.

» Ce n'est que le début... Vous allez mourir ici avec nous... - souffla le ninja qui semblait avoir retrouvé un certain calme. - On a pas terminé avec cette montagne et votre...

Un grondement lointain étouffa les dernières paroles du déserteur, les parois du tunnel se mirent à trembler alors qu'un puissant souffle chaud atteignait les deux Kumojins. Un sourire sadique se dessina sur le visage de Kazuo alors qu'il fermait les yeux, attendant le moment où la montagne allait l'emporter dans sa chute.

"Pour mon frère...", les derniers mots que l'on pouvait lire sur ses lèvres avant qu'un nuage de fumée ne l'avale.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mar 18 Oct 2016 - 13:10

La vie d'un homme ne tient souvent qu'à ça, un mouvement, une erreur de jugement, un mauvais choix... Tout une vie pourrait se résumer à une seule et simple pulsation. Pourrait-on me dire monstrueux ? Je n'ai rien ressenti quand j'ai ouvert en deux cet homme. J'avais déjà oublié jusqu'à son visage, je ne m'y étais en fait même pas intéressé, c'était pourtant un homme, comme moi. C'était un geste naturel, que l'instinct avait déployé, car il avait été dressé à le faire sans prendre en considération l'émotion, la sympathie ou ces autres inhibitions qui retiennent la main du soldat sur le champ de bataille pendant les premiers instants. Ni plaisir, ni haine, ni douleur. Un morceau d'un côté, un autre morceau de l'autre, sans douleur, il périssait proprement contrairement à ce que l'image pouvait laisser croire, car pas même un cri en était ressorti.
Un Kunaï de glace cependant, qui éclatait en morceau sur mon armure, la glace n'était-elle pas l’apanage des Samui qui n'avaient rien à faire ici ? Cela m'interpellait pendant une demi-seconde, mais je n'avais ni le temps ni le moyen de réfléchir plus qu'au-delà de l'étonnement à cela. J'étais parvenu à me protéger des flammes grâce au corps de cet homme et Akane fut assez réactive pour les surprendre par l'une de ses techniques dont elle avait le secret.

Je passais à côté du cadavre en marchant, et j'entendis les hommes plus distinctement cette fois. Outre les noms qui ne m'étaient d'aucunes utilité, ce que je concevais plutôt, c'était que l'un d'entre eux, Udo, s'enfuyait face à la haine de celui qui s'appelait Kazuo, dont je venais vraisemblablement de tuer le frère. Ce qu'ils se disaient, me laissait présager quelque chose d'effroyable, cet homme me haïssait tellement maintenant qu'il avait l'air prêt à faire exploser toute la montagne et nous avec. Je plissais un regard sondeur et méfiant sur lui quand il nous fit démonstration de sa colère et nous prévenait de notre mort imminente à ses côtés. Des vibrations dans la montagne que je ressentais comme un mauvais présage, sa série de mudras avait déclenché quelque chose que j'ignorais, mais qui n'était assurément pas bon pour nous. Je préférais laisser l'autre s'enfuir, pour me concentrer sur celui-ci qui me fit face avec détermination. Aurions-nous le temps de fuir ? Peut-être, ce n'était pas une raison pour ne pas tenter de comprendre ou de faire quelque chose avant.

C'était bien souvent le problème avec les fanatiques, quelque chose que les gens ne comprenaient pas. Ces hommes aimaient plus la mort que nous aimions la vie. Ils ne se battaient pas imaginant rentrer chez eux, ils se battaient avec la conviction que mourir pour leur cause était quelque chose de juste à quoi ils se devaient. "On a pas terminé avec cette montagne et votre...", votre quoi ? Village ? Kage ? Au final, c'était sans doute la même chose pour lui comme pour nous...

Je fis alors quelques nouveaux pas vers lui, très calmement en même temps que je retirais mon casque de l'autre main, pour qu'il voit parfaitement mon visage. Je n'avais pas beaucoup de temps, et d'ailleurs, peut-être était-il déjà trop tard. Une fois que je l'eu retiré, je tournais un bref regard vers Akane pour m'adresser à elle sans faire de grands élans, ma voix était sereine et apaisée.

-Poursuis l'autre ou enfuis-toi, choisi, mais choisis vite. Je reste-là ne t'en fait pas pour moi.


Un petit sourire doux en sa direction, qui contrastait étonnamment avec la dangerosité de la situation comme la tension à laquelle nous étions soumis. Peut-être que la main de dieu voulait cette fois ma peau, peut-être que c'était déjà la fin du jeu, mais j'étais toujours le même. Je n'allais pas m'enfuir sans essayer de garder le contrôle de mon existence, je n'allais pas faire face à la mort en courant comme un lapin. Ce n'était pas moi ça, comme Batz, je me battais pour voir jusqu'où je pourrais aller, pour voir si j'atteignais mon but, qu'importent les risques, c'était ça mon destin, c'était ça ma vie. La mort était ma compagne, et la seule chose que nous puissions faire quand la mort vient à nous, c'est de lui sourire. Je me tenais maintenant devant cet homme, qui avait retrouvé vraisemblablement son calme. Je levais un peu le regard sur lui et tentais d'user de ce que je maîtrisais le mieux. Ma croyance en mon destin, mes convictions, mon assurance, j’irradiais ainsi de confiance quand je le regardais, je lui souriais, comme si je lui disais que ce n'était pas gave. Que je ne lui en voulais pas. J'étais si doux au visage qu'un animal sauvage s'en serait laissé apprivoiser sans même y comprendre quelque chose.

-Tu peux continuer de vivre comme un homme ou mourir comme un monstre, qu'est-ce qu'aurait voulu ton frère ? Lui disais-je sans agression d'un timbre vibrant de complaisance, et de quiétude.



Spoiler:
 




Dernière édition par Snow le Mar 18 Oct 2016 - 16:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mar 18 Oct 2016 - 15:05

Comme Akane avait pu sans douter, Snow put se défendre de l’attaque pourtant à une vitesse prodigieuse du meilleur ennemi que l’on avait face à nous. Elle était bien moins étonnée que le pauvre, qui se fit couper en deux. Voilà une faute qu’elle avait pourtant faite lors de sa première mission, sous-estimer le samurai blanc. Elle savait qu’il était très fort et évidemment meilleur qu’elle sur un champ de bataille classique. Snow avait su en profiter, et avait réussi à abattre son adversaire sans aucun souci. Elle était immédiatement rassurée, car elle savait qu’avec cette victoire, la suite du combat ne faisait pas un pli. Le feu emplissait le couloir, mais Snow se protégea avec sa victime pour en éviter les effets, de son côté, elle réussit avec brio à utiliser une technique assez simple, mais apparemment efficace. Elle put ainsi faire croire qu’elle n’était qu’un clone, et dans la panique de la situation, le mélange de sentiments, les deux ninjas moins expérimentés que le premier se laissa avoir. Visiblement, l’un des traitres sembla activer la ligne d’explosif trop rapidement peut-être pour l’arrêter, tant et si bien que le fameux Udo paniqua et commença à s’enfuir.  
 
« Mourir avec vous, j’ai quelques doutes, mais de toute façon, vous serez condamné à mort, alors si vous préférez la choisir libre à vous.    »  
 
Akane leva le visage en sentant les vibrations, entendit le grondement, elle lança un regard vers Snow se désintéressant totalement de son ennemi sur le coup, mais elle espérait bien assister à sa mort en sécurité. D’après ce qu’il avait dit, son autre compagnon était certain de mourir également, alors pourquoi il tentait de s’enfuir ainsi ? La peur sans doute, ou alors connaissait-il une porte de sortie. Elle n’aimait pas l’idée que la dernière phase de l’attaque contre la montagne était peut-être en cours, et qu’elle ne pourrait rien faire contre cela. Elle espérait bien épargner son village afin de le protéger, mais elle devait déjà penser à sa propre survie. Elle fut très étonnée de voir que Snow ne comptait pas partir d’ici, et sans doute qu’elle n’aurait pas le temps d’en discuter plus que cela.    
 
« Vous ne gagnerez pas contre la montagne ! Tssss …   »  
 
La shinobi eut une idée un bref instant, mais ce n’était pas assez crédible sur le coup pour tenter de sauver le samouraï malgré lui. Ces ordres étaient donnés, et elle ne comptait pas mourir pour des fanatiques. Elle commença alors à courir dans la direction du trou par où ils étaient parvenus à entrer dans le tunnel. Elle devait courir le plus vite possible, mais sans doute n’aurait-elle pas le temps de parcourir tout le parcourt. Tout en avançant le plus vite possible dans la direction du trou, elle fit un mudra afin de tester une petite chose. Elle essaya de briser un genjutsu si jamais c’était le cas, sait-on jamais. Puis immédiatement après, de peur de ne pas avoir le temps de courir jusqu’au bout, elle se changea à l’aide d’une technique pour éviter d’être blesser, mais l’intérêt était tout autre. Elle espérait bien être entrainée par le souffle résultant de l’effondrement du tunnel si jamais il avait lieu en tout cas.  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 19 Oct 2016 - 19:50



L'explosion était bel et bien déclenchée, l'écho d'un éboulement puissant résonnait dans les galeries creusées dans la montagne. Pourtant le samouraï préféra s'adresser à son adversaire, s'approchant de lui avec un visage inspirant la confiance, le jeune shinobi déserteur complètement subjugué par l'aura de Snow leva les yeux vers lui en ignorant le torrent de poussières et de fumées qui remplissait les tunnels.

» Mon frère... Il est mort... - balbutia le ninja. - Vous devez partir ! Vite ! Nous ne sommes là que pour faire diversion... La prison... Hazen n'a pas terminé avec la montagne... L'explosion va vous emporter si vous restez une seconde de plus ! Fuyez ! - hurla le Bakushô.

Le jeune garçon ne pouvait s'empêcher de divulguer ces informations, la pression spirituelle que dégageait Snow était bien trop forte pour lui et il était complètement sous le charme du Samouraï qu'il considérait comme un réel allié. Kazuo se redressa légèrement, la température grimpait alors que le Jônin pouvait apercevoir au fond du tunnel une lueur rougeâtre qui devenait de plus en plus intense, tout comme les secousses et le son du fracas de la roche au cœur de la montagne.

A l'extérieur, le nuage de cendres était retombé et Akane pouvait le voir de ses propres yeux étant donné qu'elle était arrivée à la brèche largement à temps pour être en sécurité. Pourtant la jeune fille pouvait voir à une trentaine de mètres en contre-bas, un homme à la chevelure noire qui volait sur un oiseau blanc, le volatile semblait laisser derrière lui une traînée de feuilles blanches qui se déposaient alors sur la paroi rocheuse du Mont Infinité.

L'inconnu recouvra rapidement une grosse partie du flanc de la montagne et en entendant les tremblements devenir de plus en plus importants, il remonta vers la brèche pour y découvrir la Gogyou à qui il adressa un regard intéressé. Maintenant qu'il était plus proche, Akane pouvait remarquer que sa monture ailée était constituée de papier.

» Bonjour kunoichi de Kumo, où sont tes équipiers ? Ne devrais-tu pas les rejoindre ?

L'homme accompagna ses propos par un sourire moqueur et un geste de la main. Sans même composer un seul signe, son origami se cabra pour battre des ailes en direction de la genin, provoquant une bourrasque de vent ayant pour but de la renvoyer dans les tunnels. Une fois fait, l'animal piqua du nez pour rejoindre la terre ferme.

Hrp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Sam 22 Oct 2016 - 17:05

Pauvre homme... J'éprouvais une certaine pitié en le regardant. Il ne pouvait pas arrêter l'explosion, mais il me divulguait malgré tout de précieuses informations. Il allait mourir ici uniquement parce qu'il avait cédé à la folie. Combien avant lui avait fait cela ? Combien encore le feront ? Peu importait. Je devais courir et courir vite si je ne voulais pas être moi aussi emporté avec lui, les informations étaient importantes et je devais tout de suite les transmettre à Akane. Il ne me restait donc qu'une chose à faire. Courir, courir le plus vite possible, mais sans négliger mon énergie qui diminuait singulièrement. Je ne pourrais pas éternellement poursuivre cette mission à ce rythme. Je ne répondis pas à l'homme pour suivre son conseil quand il m'indiquait la sortie. Au plus loin de nous, je voyais l'explosion venir, son souffle chaud et ce vent puissant. Je galopais littéralement avec les flammes qui me poursuivaient derrière, telle une ombre blanche à travers le dédale de couloirs. Les flammes de l'explosion étaient alors à quelques mètres de moi et gagnaient petit à petit du terrain.

Lorsque je parvenais à la brèche qui débouchait sur la paroi de la montagne, c'était déjà presque trop tard... Je bondissais hors du trou alors que les flammes m'avaient frappée pendant quelques secondes et qu'elle ressortaient elle-même violemment dans un souffle de celui-ci. Mon armure avait chauffé sérieusement, me causant plusieurs brûlures sur le corps et je tombais simplement sur Akane, la preuve en était qu'elle fumait et que ma cape n'était pas sortie indemne de cela. Épuisé par la course et le manque d'énergie, la chance fut pourtant de notre côté, car alors que je bondissais hors des flammes, le hasard voulait que Akane y était renvoyée et je l'attrapais au vol pour nous écraser contre la paroi de la montagne me servant de mon propre corps pour amortir la chute... Ainsi nous évitions le souffle de l'explosion sur le côté.

C'était de justesse... À peine relevé, j'étais maintenant obligé de découvrir un nouvel invité à la fête. Me servant du sabre en soutien, j'en éprouvais quelques difficultés à me relever, mais je ne crois pas que j'avais le temps de me plaindre. Je portais un regard fatigué et revanchard devant moi à cet instant.

-La montagne a gagné... Mais je crois pas que c'est le plus urgent... Le coup de la montagne n'était qu'une diversion, c'est la prison la réelle cible. On aurait dû s'en douter...

Hakushi... Du papier ne m'effrayait pas, mais je devais attendre les informations de Akane car apparemment le combat avait déjà commencé....

-Je commence à manquer d'énergie alors va falloir que tu m'aides sur ce coup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Lun 24 Oct 2016 - 9:56


Le bruit de l'explosion était intense, et raisonnant à cause de l'effet tunnel. Akane ne savait pas réellement la puissance mise en place de la charge, mais assurément que c'était largement suffisant pour effondrer tout le tunnel. Était-ce un échec de sa part ? Elle ne savait pas trop, mais l'important maintenant était de rester en vie pour le coup. Elle savait qu'elle n'aurait pas le temps de courir tout le tunnel et de s'échapper avant l'explosion, mais heureusement cette fois-ci qu'elle était une Gogyou. Dire qu'elle avait fustigé son nom depuis dix ans, car cela avait provoqué la mort de sa mère et sa propre torture, mais aujourd'hui cela lui avait sauvé sans doute la vie déjà deux fois. Sans doute était-ce une leçon à méditer lorsqu'elle n'aura personne qui tente de la tuer. Elle n'en était quand même pas à oser porter le nom du clan maudit. Elle s'en voulait déjà ne pas avoir forcé le samouraï têtu à venir avec elle de gré ou de force, mais elle avait fuit comme une lâche pour sauver sa vie. Si Snow ne s'en sortait pas, elle s'en voudrait sans doute beaucoup, par ce que l'on s'attache à ces petites bêtes. Elle ne savait pas trop ce qu'il espérait à vouloir défier une montagne, mais l'heure n'était pas à ces réflexions.

La shinobi se fit éjecté par le souffle de l'explosion grâce à sa forme Gogyou éthérée qui la poussa en dehors du tunnel naturellement. Elle se posa alors acroupit proche du troue en puissant les yeux afin d'y voir quelque chose. Le nuage de cendres qui avait été gênant lors de la monté était déjà retombé et elle avait une vue parfaite sur la montagne. Un peu trop parfaite si vous en croyez mon avis, car elle put distinguer, et lui aussi, un homme âgé d'une trentaine d'années sans doute en contrebas sur un oiseau géant blanc. Elle put noter facilement qu'il pouvait ainsi volé comme elle, ce qui ne l'aiderait pas dans un combat. Elle regarda immédiatement ma traînée de parchemins qui se collait à la montagne lors de son passage, qui ne devait pas être le premier d'ailleurs. Elle comprit immédiatement ce que cela pouvait être, des parchemins explosifs. Il n'y avait pas trente six personnes ou clans capable de déployer autant d'explosifs si facilement, le clan Hakushi. Elle comprit alors que les explosions précédente n'avaient été là dans l'unique but de fragiliser la montagne à un endroit précis, un peu comme pour abattre un arbre de grande taille sans en briser quatre ou cinq au passage. Elle n’oubliait pas qu'il y avait un spécialiste des explosifs dans l'équipe adverse, et elle devait l'avoir trouver. Elle se méfiait tout de même de ce type, il avait comme une certaine assurance dans son regard, il ne devait pas être n'importe qui et certainement plus impressionnant que les trois personnes précédentes réunies. Leurs regards se croisèrent, mais ce n'était pas le genre haineux, mais intéressé ou intrigué peut être. Se demanda-t-il comment elle avait pu être en vie ou ce qu'elle pouvait bien faire là ? Elle ne préféra pas tellement y répondre pour le moment, il fallait garder un peu de mystère dans la vie. C'était sans surprise qu'elle découvrit que l'oiseau était de papier, elle n'en attendait pas autrement. L'homme s'adressa à elle en demandant ou était le reste de équipe, voilà quelqu'un qui savait comment fonctionnait le village où le monde shinobi, mais alors qu'elle cherchait à répondre, elle se fit pousser en direction du trou qu'elle venait tout juste de quitter. Bien entendu, elle aurait pu essayer d'échapper au vent qu'elle reçu de la part de cet homme, mais elle estimait que si elle devrait l'affronter seule, elle avait besoin de toute son énergie. Elle était consciente qu'il devait être largement plus fort qu'elle, mais avait-elle réellement le choix ? Si cet homme pouvait alors la sous-estimer, ce serait une bonne chose, mais elle poussa un petit cri de surprise comme tétanisée par l'attaque ne pouvant rien faire. Elle était une genin parmi d'autres et elle espérait bien que l'homme n'avait pas vu le nombre de mission de catégorie B qu'elle avait rempli sinon ce ne serait pas crédible. Il venait de se poser sur le sol avec son oiseau, elle devait trouver un moyen pour le combattre, mais comment ?

Par chance, ce ne fut pas un trou enflammé qu'Akane découvrit, mais un samouraï dans lequel elle percuta, évitant de mourir brûler en sentant d'ici la chaleur qui s'y dégageait. Elle grimaça légèrement en sentant le léger choc, mais se fut davantage l'état déplorable du samouraï qui l'inquiétait. Son armure fumait légèrement comme si elle avait été roussie par le feu, et la cape blanche n'était plus immaculée, mais bien marquée par le passage des flammes. Pire, Snow semblait être fatigué ce qui n'était pas très bon signe, car il devait tenir debout à l'aide de son arme. Elle soupira légèrement en voyant la dégaine de son chef d'équipe, elle l'avait prévenu à l'avance pourtant. Elle entendit les mots du samouraï emprunt de son ego surdimensionné habituel malgré la situation. Elle avait envie de lui donner un coup ou au moins une claque pour se calmer, mais vu son état, elle craignait qu'il ne se brise en morceaux. Elle ne l'avait jamais vu d'une quelconque manière blessé finalement, et sûrement pas à ce point. Elle lui lança un regard plein de reproches, mais sans dire un mot. Ils n'avaient pas tellement le temps pour cela après tout. Il y avait un ennemi à quelques mètres qui n'attendait sans doute pas leurs chaleureuses retrouvailles. Il allait certainement assez comprendre sans avoir besoin de dire quoi que ce soit, mais elle hocha la tête alors qu'il lui dit ce qu'il avait appris. Ce n'était qu'une diversion, mais elle trouvait étrange le fait de vouloir détruire la montagne dans ce seul but, il n'y avait aucun objectif intéressant ici à part stopper la montée en grade. La prison ? Tout cela pour libérer des prisonniers ? Elle trouvait cela un petit peu exagéré, et sans doute que les pauvres diables morts sous la montagne ne savait pas pourquoi ils se battaient réellement.

«  Je vois... L'homme a déposé des parchemins explosifs partout le long du flanc de la montagne, je pense que les explosions précédentes n'étaient que pour préparer l'ultime explosion capable du pire. Cette fois-ci, il faut la stopper à tout prix, car le village ne doit pas se prendre une montagne entière. Si le mont s'écroule se sera dévastateur. On dit que personne n'a vu le sommet à travers la montagne.    »

Akane ne pouvait pas imaginer la puissance d'impact sur le village si cela arriverait. Elle allait devoir tout donner dans ce combat pour son village. Elle n'était guère surprise à entendre Snow dire qu'il manquait d'énergie et qu'il avait besoin d'elle. Elle s'en doutait à le voir peiner à reprendre son souffle, mais qu'il demande de l'aide était beaucoup pour un homme rempli d'ego comme lui. Elle le regarda et se dégagea de Snow en parlant assez fort afin que leur ennemi puisse entendre.

« Je suis désolée, mais je dois informer rapidement le village de la situation, vous devez vous débrouiller seul ! C'est vous "chef" qui vous vous êtes mis dans cette panade ! Alors vous vous débrouiller pour vous en sortir maintenant ! C'est ça quand on fait équipe avec un samouraï !    »

Dit alors en criant sur Snow avec vigueur le pointant du doigt. Elle venait de l'insulter sans aucune hésitation malgré la situation en jouant sur la différence entre ninja et samouraï, qui était aisée de voir, mais tout cela n'était qu'une comédie pour le Hakushi. Elle ne fit aucun signe à Snow afin de lui faire comprendre de crainte que leur ennemi ne comprenne. Elle ne le regardait même pas afin de ne pas croiser son regard, les yeux étaient si révélateurs. Elle commença alors à s'éloigner comme si elle allait laisser Snow seul face à son destin, sachant qu'il n'avait sans doute aucune chance dans son état. Sans aucun sceau de main, elle sembla se faire égrainer dans le vent petit à petit jusqu'à totalement disparaitre. Elle était consciente qu'elle avait beau être invisible, elle continuait à faire du bruit. Elle regarda alors où elle mettait les pieds afin de ne pas écraser de cailloux ou débris qui pourraient révéler sa position. Elle cherchait en prenant son temps à se placer dans un angle voir de dos à l'adversaire afin de le surprendre. Elle se doutait qu'il y allait avoir un dialogue entre les deux. Snow n'allait avoir qu'une seule chance pour frapper et en finir, elle se doutait qu'il arrivait au terme de ses reserves d'énergies. Elle attendrait alors le bon moment afin de procéder à la technique qu'elle espérait bien basculer le combat dans à leur faveur. Lorsqu'elle était certaine ne bougeant plus dans le dos du Hakushi qu'il pensait qu'elle était partie détestant son idiot de chef samouraï, elle procéda alors encore invisible à une autre technique à l'aide de plusieurs moudras. Un projectile de vent se dirigea dans le dos de sa cible à grande allure, et Snow avait déjà vu plusieurs fois cette technique, alors il devait bien s'attendre au résultat. Le était bien d'enfermer dans une cage de vent le manieur de papiers dans une cage de vents pour laisser à Snow l'ouverture pour trancher en deux le traître de Kumo. Sans doute qu'il ne se laisserait pas prendre deux fois en espérant que cela fonctionne déjà une fois.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mar 25 Oct 2016 - 13:06




Hazen Hakushi

» Voilà un comportement étrange pour une kunoïchi... - marmonna Hazen en observant la scène entre les deux Kumojins.

L'Hakushi était habitué aux valeurs d'excellence et de respect imposées aux membres de son clan, il était impensable de voir un membre du clan agir de la sorte, il adressa un regard plein de dégout à la jeune fille qui commençait à partir, elle n'était pas digne de l'affronter. C'est le même regard qu'il posa sur le samouraï à l'armure fumante.

Toujours perché sur son oiseau de papier, l'Hakushi exécuta un mudra et sa monture vola en éclat pour ne laisser qu'un tas de feuilles autour de lui. L'homme aux cheveux noirs de jais toisa Snow du regard,

» Tu m'as l'air bien fatigué... J'osais espérer un combat digne de ce nom mais tant pis... - Le regard d'Hazen devint plus sombre et menaçant. - Je vais te balayer comme tous ceux qui osent se mettre sur mon chemin.

Les muscles de l'Hakushi se gonflèrent de chakra, prêt à combattre, le vétéran mettait tous ses sens en éveil pour réagir au moindre mouvement de son adversaire.

» Je vais te briser... - lança Hazen en se mettant en position.

L'Hakushi se mit alors à charger, au même moment son corps se retrouva enveloppé dans une prison immatérielle, du vent... Il ne fallut que quelques secondes à Hazen pour comprendre ce qui arrivait. Un puissante déflagration de chakra se dégagea de son corps, brisant immédiatement la technique de la Gogyou. Avec un vif regard en arrière et ne voyant rien de suspect, l'Hakushi réalisa que la jeune fille devait être toujours là et qu'elle était cachée quelque part à attendre les meilleurs moments pour l'attaquer par derrière. Un sourire malsain se dessina alors sur son visage alors qu'il se tournait vers Snow,

» Tu n'aurais pas du laisser ta partenaire s'éloigner de toi...

Le vétéran composa alors une série de mudras à une vitesse incroyable et autour de lui les feuilles de papier sur le sol s'animèrent avant de se disperser derrière lui pour couvrir une large zone.

» Et dire qu'on considère les Bakushô comme le clan le plus doué pour les explosifs...

Avec un dernier signe des mains, Hazen déclencha les sceaux explosifs disposés sur les feuilles de papier. Derrière l'Hakushi, une explosion de grande envergure se manifesta, d'abord une boule enflammée puis un puissant souffle brûlant, le manipulateur de papier enchaîna alors immédiatement en chargeant sur Snow à une vitesse surprenante, sa main couverte par une aura Futon pour la rendre tranchante.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mer 26 Oct 2016 - 17:07

Une respiration haletante, pour preuve du souffle que je tentais de conserver pendant que Akane me faisait un résumé de sa,... Notre situation. Je me redressais sur mes deux jambes, le sabre fermement tenu au poignet et une bonne moitié de concentration qui était accaparée par la douleur que je devais contenir. Cela commençait à faire beaucoup cette mission, beaucoup trop... Stopper les explosions tout de suite disait-elle... Cette fois, je me sentais dépasser par les événements, je ne sentais pas cela possible. sauf en tuant cette personne qui nous faisait face... Mais avec quoi ? Mon énergie était presque à sec, j'étais blessé et fatigué, et surtout, je manquais singulièrement de motivation. Tout une vie passée à se battre, pour toutes les raisons que les hommes avaient de se faire la guerre. Je défendais un village au péril de ma vie alors que ce village ignorait probablement jusqu'à mon nom... Je me sentais quitter par mon destin peut-être aussi, la main de Dieu avait peut-être assez joué avec moi, et il était temps de passer la main ? Je m'accrochais encore à je ne savais quel idéal alors que tout m'invitait ici et maintenant à rendre les armes... J'ignorais pourquoi, pourquoi...

En tournant le visage sur Akane, je me rendis compte que je ne l'écoutais qu'à moitié, sa voix me paraissait sourde. Je l'entendais, je la comprenais, mais je ne me sentais pas emporté... L'idée de me rendre, cette idée elle-même me traversait l'esprit, mais ce n'était pas moi de faire ça, d'ailleurs, je savais que baisser les armes donnerait simplement à mon adversaire l'occasion de m'achever. La pitié n'existait pas pour ce genre d'homme, je le savais très bien, car j'étais l'un d'eux. Si le mont s'écroule, ce sera dévastateur disait-elle, jamais personne n'avait vu le sommet de cette montagne... Je baissais le regard, un instant résigné au drame qui devait advenir parce que quelques imbéciles s'y étaient encore entrepris sans entrevoir les conséquences de leurs actes, qui incorporeraient dans leurs misères, au sillage de leur velléité malsaine, une foule de civils innocents et sans arme qui ne demandaient encore et toujours que le droit de vivre en paix. Akane ne voyait pas tout cela, que tout ceci, encore en ce moment même, n'était au final qu'un jeu de la plus grosse, une lutte de pouvoir pour asseoir une autorité qui commettrait certainement les mêmes erreurs que toutes les précédentes. Les hommes se battent bien plus pour s'occuper l'esprit à de grandes œuvres imagées que pour de réels idéaux qui les auraient un jour convaincu. Celui qui nous faisait face en avait autant à son crédit, aveugle, à lui-même, traître à sa patrie devant un homme qui s'y trouvait plus fidèle que lui alors qu'il n'y était pas né. Je versais mon sang pour ce pays alors qu'il n'était pas le mien, et si je mourais aujourd'hui, il y aurait sans doute de quoi en rire...

Je redressais le regard vers ce Hakushi qui s'adressait à moi alors que Akane agissait d'une façon, qui ne lui ressemblait véritablement pas. À tel point que j'avais l'impression d'entendre une autre personne sur le moment. N'était-ce pas une ruse de sa part ? C'était possible, mais même si je me tenais prêt dans le cas où, il n'était pas impossible qu'elle s'en aille véritablement. Ce qu'elle devrait faire au final, pour les prévenir au village de ce qu'il se passait ici. Pourtant, je doutais très sincèrement que cela pût être son cas. Je devais pour le moment accepter les commentaires et les tirades inutiles du Hakushi. Ne voyait-il pas que je n'étais pas en état ou dans l'optique d'une conversation de foire ? Il espérait un combat digne de ce nom disait-il ? Mais si je n'étais pas dans cet état, il serait sans doute probablement déjà balayé lui-même. Moi qui étais bien souvent, à juste titre, considéré comme quelqu'un d'arrogant, au moins, j'avais toujours à l'esprit de préserver ma lucidité en me gardant bien de me laisser prendre à de futiles et versatiles émotions sans intérêt dans la situation présente. Là, il ne faisait que s'encourager lui-même, se complimenter lui-même, pour quelles raisons ? Aucune si ce n'était sans doute combler son manque de reconnaissance... Une situation présente, ... Comme celle-ci. Une situation à proprement parler désespérée s'il en est... Pourtant, même si j'avais l'envie de vivre, étonnamment, j'espérais surtout que Akane puisse s'en sortir, puisque cet homme la laissait partir...

Je savais qu'une fois Akane partit, je serais seul face à mon destin, que ce serait sans doute mon dernier acte quoi qu'il advienne, que je survive ou non, ce n'était pas la première fois que je sentais cela, une espèce d'instinct de survie primaire, où les coups sont ordonnés par l'inconscient sans que l'on puisse réellement comprendre comment ou pourquoi ils arrivent, ni ce qui les commande réellement. C'était ça l'instinct de survie, on ne pense pas, on ne voit pas, on ne cherche pas. C'était ainsi que l'on pouvait déclarer un esprit entièrement lié à son épée. Pas d'émotion, pas de question, pas de réponse, seulement des actes...


Soudainement, une chance, Akane avait tenté en effet de le manipuler en l'enfermant dans une prison. Je ne souriais pas, je ne fis pas de commentaires, c'était une chose qu'elle avait déjà faite en mission et cela me laissait le temps de me préparer moi aussi à réaliser mon dernier coup de maître, si tant est qu'il pourra être nommé ainsi. Et en plus, cet homme continuait de commenter, de raconter sa vie... Quand on tire, on ne raconte pas sa vie, cela ne fait que donner du temps à son adversaire... L'adversaire en question, c'était moi. Il lâchait ses explosions à l'arrière de lui, mais je ne m'en inquiétais pas pour Akane, d'abord parce que je n'en avais pas le temps, ensuite parce que le feu ne peut brûler le vent... L'homme avait brisé la prison de vent, et il... Fonçait sur moi... Une charge, encore, c'était devenu une mode peut-être... Elle était rapide, très rapide... Mais je n'avais pas mourir sans tenter quelque chose. Mon regard était étincelant, pas de fureur, ni de folie, mais autre chose d'ancrer bien plus profondément en moi. Peut-être simplement l'envie ardente de vivre. Le réflexe était donc de mise. Il venait sur moi, c'était lui qui s'approchait, mais la logique dans le monde shinobi n'avait pas court, et même en pleine lancée, j'avais déjà vu des hommes changer de trajectoire comme par magie... Cependant, pour me foncer dessus, il devait aussi me regarder, et dans l'état où j'étais, il ne comprendrait sans doute pas comment je pourrais dégager une telle aura de moi... L'envie de vivre certainement, qui se dégageait si fortement moi que j'avais même plus conscience que je la dégageais. Heureusement Akane m'avait donné le temps du réflexe contre sa charge, et c'était maintenant que cela se jouait. Car alors que je le regardais foncer sur moi avec détermination, lui qui devait déjà affronter une arme qui n'avait rien de tangible et qui se trouvait dans un élan difficilement interchangeable allait en plus devoir faire face à un réflexe ultime de survie. J'agitais sèchement mon sabre tout autour de moi, pour trancher tout ce qui s'approcherait de trop près, telle que la technique en avait habituellement l'usage, mais en connaissance de la situation, je ne pouvais faire que cela, qu'il soit bloqué dans son élan pour foncer vers le tranchant de ma lame ne suffisait pas, je voulais survivre et il me restait assez d'énergie pour réaliser un coup bien plus fumant que cela... J'utilisais dans ce réflexe nommé le cocon sifflant une technique que je gardais généralement pour les grandes occasions. Il devait déjà être tétanisé, alors il fallait s'assurer non seulement la défense, mais aussi l'attaque,...

Le Tombeau des lucioles, la tranche à distance, le cocon allié à cette technique devenait lumineux et atteindrait sans doute mon adversaire légèrement avant qu'il ne m'atteigne lui-même, augmentant par ailleurs la puissance de l'impact si elle le touchait sachant qu'il devait déjà être tétanisé. D'ailleurs, sachant que si je me retenais pour la suite du combat le peu d'énergie qui me resterait devenant inutile, j'allais tout donner sur cette seule combinaison, et advienne que pourra... Ainsi j'alliais vitesse, blocage, puissance et ruse à cet ultime échange de coups en sachant bien que je m'écroulerai de fatigue de toute façon en retour.

Sombre dessin hélas, d'imaginer qu'alors, derrière mon adversaire, nous avions pour décoration une explosion manifeste, et mon destin mêlé à celui d'un village entier allait se jouer à quelques secondes près...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Jeu 27 Oct 2016 - 12:03

Alors qu’Akane disparaissait grâce à sa technique, elle sourit légèrement dans les ombres en entendant les commentaires de leur ennemi et traitre à Kumo. Elle semblait être satisfaite que sa tromperie fonctionne auprès de Hazen, mais il fallait dire pour sa défense qu’il ne la connaissait pas. Elle pensait qu’il avait dû la prendre pour une genin adolescente caractériel et inutile, c’était sans doute pour cela qu’il ne la prenait pas au sérieux. Elle avait joué sur le notion que cet homme était un traitre, cela voulait dire qu’il n’était pas satisfait de la situation, alors lui prouver par ses élans de grandeur ne faisait qu’aller dans sa direction. C’était sans doute pour cela qu’il avait été trompé si facilement, et puis, il n’avait yeux que pour l’adversaire le plus difficile à vaincre sur cette montagne, Snow. Elle n’était absolument pas touchée par le regard que lui lançait Hazen, car elle connaissait la vérité évidemment. Cependant, elle remarqua le regard du ninja pour le samouraï, il avait un regard de dégout. Est-ce que cela voulait dire qu’il n’aimait ou ne respectait pas les samouraïs, ou bien simplement car ce n’était pas le combat qu’il espérait en voyant son adversaire blesse ?    
 
Le ninja traitre à Kumo eut la bonne idée de faire disparaitre son oiseau de papier, c’était une bonne chose pour nous. Elle ne dit rien en le laissant parler, elle attendait le bon moment pour frapper. Il fallait être patiente afin de réussir sa technique qui pourrait être la clé de ce combat. Elle n’aurait qu’une seule chance de le tromper, car après il valait mieux l’abattre rapidement. Ce n’était pas un adversaire banal comme les autres qu’elle avait pu rencontrer. Elle était consciente qu’elle devait s’avérer être un adversaire sur lequel il fallait compter, sinon elle avait bien peur que le combat tourne au vinaigre. Hazen était en situation de force, alors il était assez certain du résultat du combat, c’était une bonne chose, car cela allait être une excellente motivation pour le battre, et le rendre encore plus simple à battre se croyant supérieur. Elle se pinça les lèvres en voyant les muscles de leur adversaire se gonfler d’énergie, cela lui semblait être une capacité de taijutsu. Elle n’aimait pas du tout ce genre d’adversaire, c’était un petit peu sa hantise, mais heureusement, Snow était là comme une aura rassurante. Elle sentait cependant que Hazen était totalement concentré sur Snow, elle était loin d’être prête pour un combat de ce rang, de cette puissance où il fallait réagir à moins d’un quart de seconde sans quoi c’était la mort. Elle vit alors Hazen chargé comme un beau diable en direction de Snow, c’était le meilleur moment pour agir. Tout son corps s’électrisait et elle pouvait sentir le gout particulier au sommet de son palais de l’adrénaline. Elle fit à toute vitesse l’enchainement de mudras et elle envoya le projectile de vent frappé le dos de L’hakushi.
 
C’était gagné ! Elle avait réussi à enfermer leur ennemi dans une cage de vent, il était ainsi incapable de faire le moindre mouvement. Cependant et sous les yeux ébahis de la Gogyou, elle vit Hazen brisé sa cage avec sa propre force physique diablement supérieur à ses capacités. Elle n’avait jamais vu cela, car elle percevait sa technique comme imbattable une fois en place. Elle avait tout de même réussi à le bloquer quelque secondes afin de permettre à Snow de se préparer à la suite. Elle se dépêcha de changer d’emplacement, car elle venait de lancer un projectile et elle se méfiait même si elle était dans son dos. Elle serra les dents en voyant le regard en arrière d’Hazen, qui n’arrivait pas à la percevoir. C’était certes une bonne chose, mais peu rassurant, car elle était bien consciente de l’adversaire à qui elle s’attaquait. Elle n’aima pas du tout le regard malsain que montrait Hazen, elle n’avait pas eu le choix pour piéger son adversaire de s’éloigner du samouraï. Elle regarda plein de feuilles se disperser autour d’elle et encore loin après elle, cela voulait dire qu’il ne savait pas où elle se trouvait, mais elle n’avait pas le temps de jubiler sur la situation. Elle savait bien à quoi s’attendre, des explosifs ou des sceaux encore plus dangereux. Il n’y avait plus besoin de se cacher, elle commença alors à courir en direction de son ennemi en faisant du bruit, puis elle sauta à l’aide de chakra le plus haut possible alors que de multiples explosions avaient lieux menaçant de la toucher. Elle se changea alors en avatar de vent au dernier moment afin d’utiliser la pousser de l’explosion pour se sauver. Elle commença alors à disperser son corps en une fine couche en forme de voile afin de prendre le plus d’appuis possible sur le souffle de l’explosion, c’était la seule façon pour la genin d’esquiver l’attaque massive d’une grande puissance, en tout cas pour elle.
 
Akane consciente que Hazen saurait parfaitement à qui il avait finalement à faire, les bruits avaient bien courus en dix années sur la présence d’un clan devenu rare pour cause de massacre organisé, le clan Gogyou. Elle se retrouva alors propulser dans les airs tandis qu’elle reprenait forme humaine au-dessus du combat. Elle avait une parfaite vision sur la situation, alors qu’elle était parfaitement visible en l’air, et elle vit Hazen ne plus se préoccuper de sa personne en changeant de nouveau Snow. Elle espérait tout de même lui avoir fourni largement assez de temps pour se préparer à presque deux ou trois combats pendant qu’Hazen s’occupait d’elle. La jeune fille devait distraire encore suffisamment l’Hakushi pour le troubler ne serait-ce que pour aider Snow à le vaincre malgré sa difficile situation. Elle commença alors à rapidement enchainer des mudras, puis après un autre sceau. Tandis que dans un souffle de vent qui prenait rapidement de l’ampleur dans les airs de la montagne, comme un puissant cri d’un monstre terrifiant et fantastique déchira le silence dans la montagne. Un magnifique dragon de vent commençait sa course folle en direction d’Hazen à une vive allure, mais après l’unique mudra suite à la technique, sa vitesse de déplacement s’accéléra devenant extrême, du moins pour quelqu’un de son niveau.
 
  «  Le dragon des vents déchainés !   »        
   
Hurla alors la Gogyou en gardant le mudra en place de sa technique d’accélération de technique, comme si cela allait l’aider à mieux blesser gravement son adversaire. Ils étaient deux contre un, et si cela voulait dire se protéger seule face à l’attaque d’un adversaire puissant, elle devait prendre l’avantage que cela offrait, attaquer de toute part Hazen. Il était fort, certes, mais elle ne pensait pas qu’il puisse se défendre des assauts de Snow, en plus des siens, il devra faire des choix. Allait-il continuer à la sous-estimer après cela ?
 
Akane avait remarqué l’épuisement de Snow, cela faisait de la peine, et elle espérait qu’il pourrait tenir la mesure, mais il avait pu apprendre et transmettre à la Gogyou des informations importantes. Elle ne savait pas trop si cela allait changer le cours des événements actuels, mais elle devrait les transmettre à  son tour le plus vite possible. En voyant l’état mental et physique de Snow, elle devait être forte pour deux, elle le devait absolument, car sinon, comment pourrait-elle pour gagner ? Il n’était pas question de fuir, elle ne voulait pas voir la fin de Snow sous ses yeux. Elle marmonna à voix basse comme pour se convaincre elle-même.
 
« La mission avant tout …  »   
 
Si la jeune kunoïshi partait pour le village, elle sauverait sa vie, mais cela voulait certainement dire la perte du mont infinité et des dommages immenses pour le village. Elle ne pouvait pas partir ainsi avant d’être certaine que la montagne n’allait pas exploser. Elle était consciente qu’elle était déjà fragilisée, alors il ne valait mieux pas que ce soit pire encore. Elle voulait à tout prix soutenir Snow, un allié, un ami, elle ne pouvait pas le laisser tomber, c’était impensable. Snow commençait ses attaques et protections, il était difficile de savoir ce qui allait se passer, mais très certainement que cela allait être le tournant de l’affrontement, qui venait pourtant à peine de commencer. Le fameux Hazen devait être abattu ou suffisamment blessé pour qu’elle puisse l’achever. Elle n’était pas prête à laisser mourir Snow, et le sauvetage du village pesait sur ses frêles épaules.  

 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Ven 28 Oct 2016 - 16:21




Hazen Hakushi

Peut-être l'avait-il sous-estimé ? Le grand stratège Hakushi avait du mal à se l'avouer et pourtant il venait de faire une erreur de débutant. Alors qu'il fonçait à toute vitesse sur le samouraï, il remarqua ce dernier qui se mettait en position défensive, il aurait pu réagir mais il se sentait comme pétrifié, une pression invisible dégagée par son adversaire pesait sur son corps. Même si il était du genre rapide, Hazen n'eut pas le temps de réagir pour se protéger entièrement, alors qu'avec sa main en retrait il composait un mudra pour activer un sceau posé sur son corps, il eut tout le loisir d'observer sa main gauche se faire déchirer par la défense tournoyante et scintillante de Snow.

» Arghhh !

La douleur arracha un grognement au Hakushi qui, libéré de la présence spirituelle de Snow grâce à une technique fûinjutsu, effectua un bond en arrière. La main lacérée sauvagement par l'arme du samouraï, Hazen lui lança un nouveau regard plein de haine alors que le guerrier aux cheveux blancs semblait exténué, vidé de toute énergie.

» Je vais te ...

Les menaces du vétéran furent interrompues par les éclats d'une voix féminine, le maître Hakushi se tourna et vit fondre sur lui une créature fûton prenant l'apparence d'un dragon. Avec un nouveau bond sur le côté et un sourire moqueur, Hazen esquiva l'attaque de la jeune fille qui avait visiblement trouvé un moyen de se protéger de l'explosion précédente et il poussa un soupir en secouant la tête. Il se demandait pourquoi elle était encore là... Espérait-elle vraiment pouvoir l'atteindre avec une technique si commune ?

Hazen se réceptionna à quelques mètres et regarda le jutsu de la Gogyou s'écraser contre le sol en remuant la terre et soulevant les cendres qui formaient comme un manteau de neige grisâtre.

» Je vais venir m'occuper de toi jeune fille ! - cria Hazen, son regard à nouveau posé vers Snow. - Mais d'abord...

L'homme en noir composa des mudras à une main et tendit le bras en direction du jônin, des feuilles de papier jaillirent de sa manche, se pliant toutes seules pour se donner la forme de shurikens, les étoiles de papier fusèrent vers le Samouraï. Trop fier pour tuer un adversaire à bout de force, Hazen cibla particulièrement le bras du jônin puis quelques endroits importants pour un combattant au sabre, par pure vengeance et malfaisance.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Ven 28 Oct 2016 - 17:19


À peine je lançais mon ultime combinaison de techniques, que je m’effondrais en suivant contre le flanc de la montagne. L'épuisement avait raison de moi, et pour la première fois depuis bien longtemps, je craignais la mort... La peur, quelle sensation extrême, j'en avais oublié la saveur. Cette saveur, la peur, elle nous rappelait que nous étions vivant. Elle nous maintenait en vie, elle nous conservait. En tant que soldat, nous apprenions à la dominer, nous apprenions à nous en servir de moteur. J'avais les yeux à demi-ouvert sur mon adversaire pendant quelques secondes, dans une respiration saccadée et sourde pour preuve du mutisme qui m'affligeait. J'étais maintenant si bas, si misérable que j'en avais honte. Mourir ici, stupidement, dans une bataille qui n'avait pas tant de valeur que cela. Mon armure me paraissait si lourde et brûlante, j'en avais lâché mon sabre et je cherchais malgré tout à le reprendre, comme si crever sans lui me paraissait un déshonneur... Notre ennemi semblait touché, blessé, je voyais son sang, et dans le voile qui s'abaissait sur mon esprit comme mes yeux je m'estimais heureux d'avoir pu au moins le toucher. J'étais déjà à terre, quand soudainement je sentais les projectiles me transpercer pour me sceller à la montagne.... Je laissais échapper un râle de douleur. Même déjà vaincu, je paraissais donc si menaçant qu'il fallait me tenir en respect ? Laissant échapper des soupires à la mesure de la douleur que je parvenais à contenir petit à petit, je laissais échapper enfin pour terminer un petit sourire. Un sourire ironique, qui ne fit que la preuve du jugement misérablement que j'estimais de ma condition présente.

Je pensais soudainement à Akane, le Hakushi criait qu'il allait s'occuper d'elle... Fuis ! Voulais-je crier, Fuis ! Mais rien ne sortait, ma voix était n'avait même plus la force de sortir. Ainsi mon destin s'achevait-il ? Après tout ce que j'avais vécu ? Après tout ce que j'avais donné ? Était-ce la situation qui me paraissait injuste qui faisait que j'en voulais au ciel de me laisser crever comme ça, ou simplement moi qui estimait que c'était trop tôt pour finir si misérablement. Je ne voulais pas mourir, je ne voulais pas... Je crois que j'aurais trouvé la force de ramper si je n'avais pas été scellé à la montagne, mais je ne pouvais pas... Je cherchais mon faucon, il avait été absent du ciel tout le long de cette mission. Preuve que ma chance m'avait abandonnée ? Putain fais chier...

Kumo, saleté de village, je t'avais loué ma lame, mes filles sous ta protection. Ma récompense serait donc une mort anonyme dans un trou perdu... Du regard je cherchais à voir ce qu'il se passait. Où était Akane, comment s'en sortait-elle... Avait-elle fuit. Je l'espérais, je l'espérais... L'espoir, sur lequel je ne comptais normalement jamais, l'espoir, c'était maintenant tout ce qu'il me restait... Quelle ironie c'était, de s'achever ainsi dans un paysage cendré, dose d'humour sombre de dieu, qui me rappelait à mes racines mortuaires. Alors pourquoi je luttais... Parce que l'espoir, encore l'espoir oui, c'était vraiment tout ce qu'il me restait... Quelqu'un me sauve... Batz... Où es-tu... Que quelqu'un nous sauve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Ven 28 Oct 2016 - 21:04

Akane put voir avec plaisir la main se faire déchirer et du sang dégouliné sans pouvoir l’arrêter à grand flot, après tout, n’importe qui qui s’était fait coupé la main savait que la main était gorgée de sang, alors se faire déchirer la main ouvert à ce point était une source d’hémorragie majeure. Sans un médecin adéquat, il était évidant que le formidable tacticien serait bien capable de survivre dans tous les cas. Elle n’avait besoin que de gagner du temps. Elle avait pensé que Hazen était suffisamment distrait, mais il esquiva son combo d’attaque le plus puissant avec un simple petit saut. Il put ainsi réagir assez vite pour éviter la vitesse folle de l’attaque, qui se retrouva à déchirer un peu la montagne, comme si elle avait besoin de cela en ce moment. Elle ne put comprendre comment une attaque si complète de la part de Snow sembla s’évanouir dans les airs en grande partie, mais ce fut bien le cas.

« C’est ça vient … je t’attends amateur … »

Répondit alors la genin au chef du clan. Elle avait bien remarqué la rage qu’animait son regard, et elle allait jouer avec, car si Hazen n’était plus maître de lui-même, elle n’avait pas de souci de son côté. Elle regarda l’homme en noir bloqué Snow qui était bien incapable de bouger de toute façon. Snow s’effondrait sans aucune force, comme elle se doutait, elle allait être seule pour affronter l’ennemi. Snow en avait lâché son arme à terre, et elle savait bien la valeur que cela pouvait être pour un combattant de cette trempe. Son arme était quelque chose de sacré, plus important que sa propre vie. Il n’était pas question pour elle de fuir, et ce n’était pas pour la simple raison que Snow allait y passer, mais surtout car la montagne risquait d’être gravement endommagée avec la suite d’explosions et surtout l’explosion massive prévu. Elle ne pouvait pas se permettre de laisser s’écrouler la montagne sur le village. Elle avait été sauvé par ce même village, elle ne se considérait même pas comme encore vivante, comme si elle devait tout à Kumo, alors il n’y avait pas moyens de fuir, non, peu importe si elle y passe.

« La mission avant tout … »

Marmonna alors Akane pour sa propre personne, puis elle leva le visage dans sa direction.

« Tu crois vraiment que je vais te laisser le temps de quoi que ce soit ? »

La kunoïshi sortit alors son wakisashi en le prenant en main fermement, puis elle lança le sabre dans la direction de l’ennemi. Elle ne doutait pas que Hazen allait très facilement esquiver cette attaque, et elle comptait bien là-dessus afin de se rendre ridicule, de se dénigrer pour mieux le tromper. En effet, elle venait d’utiliser une technique assez basique. Sa main pouvait se détacher de son corps, et elle espérait bien que Hazen qui n’avait yeux que pour Snow n’avait rien remarqué. Elle forma un signe avec une seule main davantage pour la concentration, mais elle commença à disparaitre égrainée dans le vent de la même façon que la dernière fois. Cependant, elle venait d’utiliser une technique assez basique, elle ne pouvait pas bouger, mais si Hazen réagissait de la même façon ou perdrait son temps à la chercher partout, à tendre l’oreille, c’était autant de sang qui dégoulinait comme une fontaine de sa main ouverte et déchirée. Elle attendait le bon moment si jamais Hazen allait voulait s’occuper de Snow, elle utiliserait sa main au bout de son wakisashi au sol comme cela l’air de rien, dans l’unique but de lui planter dans le dos comme elle pourrait pour le surprendre. Peut-être allait-il penser qu’elle s’enfuyait à cause de la situation ? Peut-être penserait-il qu’elle allait bouger pour le surprendre sous un autre angle, mais qui allait penser qu’elle n’allait pas bouger d’un cil ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Groupe 1] Explosion Infinie Mar 1 Nov 2016 - 15:58




Hazen Hakushi

Une épaisse colonne de fumée s'échappait encore de la brèche à plusieurs dizaines de mètres du sol où se trouvaient Snow et Akane, envoyés en urgence sur les lieux après d'importantes explosions au Mont Infinité, les personnes autour pouvaient entendre un grondement permanent provenant de la montagne comme si son cœur était détruit petit à petit.

Hazen observa ses shurikens s'enfoncer dans l'armure du samouraï, cette dernière se montra plus résistante que prévue et même si les blessures du jônin allaient êtres très sérieuses, elles n'allaient pas êtres à la hauteur que ce qu'espérait l'Hakushi. Grâce à la manipulation du papier, Hazen pu prendre le contrôle des shurikens encastrés dans le corps de Snow et d'un geste de la main il l'envoya brutalement en direction de la kunoichi qui venait d'apparaître brièvement, où il retomba lourdement sur le sol et roula sur quelques mètres.

Le regard sombre de l'Hakushi se posa alors sur la kunoichi qui proféra des menaces tout en jettant son arme dans sa direction avant de se camoufler. Le vétéran fronça les sourcils, il n'aimait pas qu'une jeune fille tente de se jouer de lui, il leva alors sa main meurtrie pour observer ses blessures, c'était grave et il devait vite terminer ce pour quoi il était là.

Mais au moment où il concentra son regard sur sa main ensanglantée, il entendit un sifflement derrière lui, en tant que ninja expérimenté et toujours concentré sur son combat, il n'eut aucun mal à identifier ce son et à réagir en conséquence. Avec un bond sur le coté, il esquiva l'attaque sournoise de la Gogyou et il composa un mudra de sa main valide.

Autour de lui un flot de papier se matérialisa, s'organisant pour prendre la forme d'un aigle sur lequel Hazen grimpa,

» Je n'ai pas de temps à perdre avec toi ! - lança-t-il dans le vide. - Peut-être qu'un jour, vous comprendrez...

L'animal se mit à battre des ailes et s'éleva progressivement, abandonnant Akane et son équipier déchu sur la terre ferme. Pendant qu'Hazen disparaissait dans la fumée stagnante autour de la montagne, l'immense quantité de parchemins collés sur la montagne se mit à scintiller, le crépitement impressionnant de tous ces parchemins laissait présager le pire pour la kunoichi et son supérieur.

Le résultat ne se fit pas attendre, tous les parchemins explosèrent simultanément et une détonation monstrueuse se fit entendre à travers tout le village et les environs. Le sol trembla violemment et une déflagration illumina le ciel obscurcit par le nuage de cendre des explosions précédentes, la ceinture de parchemins venait de déclencher une réaction en chaîne, la structure entière commença à bouger, on pouvait entendre un grondement sourd et impressionnant alors que la montagne semblait s'effondrer sur elle même.

Une seconde détonation et le Mont Infinité s'affaissa d'une vingtaine de mètre, provoquant une première onde de choc qui souffla toutes les fumées stagnantes et les poussières en suspension, laissant apparaître aux yeux de tous une montagne à la paroi trouée à de nombreux endroits.

Une dernière secousse, une dernière détonation et le Mont Infité s'affaissa complètement sur lui même, provoquant une dernière onde de choc d'une puissance inouïe. A l'exact même moment, une barrière d'énergie bleutée s'érigea devant le corps de Snow, protégeant par la même occasion la jeune gogyou qui n'était pas loin. Derrière la première équipe Kumojin, quatre shinobis venaient d'apparaître, tous habillés de la tenue des jônins de Kumo.

Alors qu'un des shinobis gardait les mains jointes pour maintenir la protection de chakra, les trois autres se dépêchèrent de rejoindre le samouraï. Une jeune femme aux longs cheveux roux se pencha sur lui, ses mains entourées par une aura verte, elle appliquait les soins d'urgence en plongeant son regard vert dans celui de Snow qui semblait s'éteindre.

Il ne faisait aucun doute que les renforts étaient arrivés. Un autre ninja du quatuor tourna la tête en direction d'Akane, probablement doté de talents sensoriels, il s'adressa à elle comme si elle était parfaitement visible.

» Toi ! Viens ici et fais nous ton rapport ! En voyant qu'après votre départ il y a eu d'autres explosions, le Satoru a décidé d'envoyer plus d'hommes et je vois que nous sommes arrivés à temps !- hurla le ninja à la genin.

Il était difficile de s'entendre à travers le fracas causé par la montagne. Pourtant malgré l'intensité de cette destruction de masse, elle avait l'air d'être parfaitement contrôlée. La protection autour des soldats du Raikage semblait tenir bon, l'onde de choc s'était heurtée à une barrière de chakra Seki extrêmement dense, et maintenant c'était un vrai brouillard de poussières qui planait sur la montagne et ses environs.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Groupe 1] Explosion Infinie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Event #1 : Soulèvement-