N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2236
Rang : Par

Message(#) Sujet: Groupe #2 Jeu 27 Oct 2016 - 14:24



CONTEXTE

    La soudaineté de l’épreuve numéro deux en aurait surpris plus d’une : recevant une lettre le matin même, une semaine seulement après être revenu de l’île du démon, on vous convoque dans une salle de l’Académie à 14H précise. Vous savez juste que vous ne devez rien ramener d’autre que votre personne.

    Dans le hall de l’académie ce jour-là, des Chûnins à la pelle, que vous connaissez ou non, que vous avez croisé ou non sur l’île. Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez accéder aux salles d’examen avant qu’on vous ne le dise… Et on ne vous l’autorise qu’à partir de 16H, soit deux heures après qu’on vous ait convoqué.

    Un par un, vous parcourez les couloirs jusque dans votre salle, dans laquelle vous rentrez. Un examinateur s’y trouve déjà…


RÈGLES HRP
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez contacter @Aburame Mizuki.
    Ø Votre premier poste s’attèlera à décrire votre arrivée, votre attente et votre entrée dans la salle.



RÈGLES ET INFORMATION INRP
    Ø Vous n’êtes pas que 4 à passer l’examen : vous n’êtes que quatre parmi d’autres. J’estime le nombre de participants à cette deuxième épreuve à une vingtaine.
    Ø Vous avez attendu deux heures dans le hall sans aucune information, puis on vous a autorisé à vous rendre dans la salle d’examen indiquée dans le courrier reçu le matin même.


PARTICIPANTS ET ORDRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 27 Oct 2016 - 21:32

Cela faisait seulement une semaine que nous étions tous rentrés de la première épreuve se déroulant sur l'île du Démon... Elle n'aurait d'ailleurs pas pu avoir de meilleur nom pour la qualifier si ce n'était peut être l'île de l'Enfer. Entre le volcan grondant puis finalement entrant en éruption sans compter les illusions déroutantes, les animaux sauvages et la survie sur cette îlot maudit... Cela avait en effet été un avant goût de l'Enfer.

J'avais passé pas mal de temps avec Kihran cette semaine ce qui m'avait presque fait oublier la suite de l'examen. Je fus donc surprise de recevoir cette convocation à l'Académie, pensant d'abord que c'était lié a mon stage que j'effectuais là bas depuis déjà quelque temps avant de réaliser qu'il s'agissait bel et bien de la deuxième épreuve.

Il était étonnant de constater que la suite de la promotion des Chunin se déroulerait au sein même de l'établissement accueillant la nouvelle génération. Cette situation devait d'ailleurs être encore plus déroutante pour Kihran qui en était le Directeur...

Je m'étais rendue sur les lieux peu avant l'heure du rendez vous sans même savoir a quoi m'attendre. Allait-il s'agir d'un test écrit ou psychologique ? J'imaginais mal des sessions de combats organisés sur place : l'arène aurait été bien plus appropriée. Je n'avais d'ailleurs jamais vu le hall d'entrée si bondé de chunins et parvenais même à en reconnaître quelques uns que j'avais aperçu sur l'île.

Un sourire se dessina sur mes lèvres lorsque j'aperçus Kihran descendre l'étage, quittant son bureau pour se retrouver parmi la foule comme n'importe quel candidat à l'examen. Lorsqu'il me rejoignait en réussissant a se frayer un chemin, je venais passer mon bras dans son dos et calais ma tête contre son épaule en guise de salutations.

Quelques temps après ces retrouvailles, les organisateurs nous annonçaient finalement qu'il nous faudrait patienter deux heures supplémentaires avant de se rendre dans nos salles respectives. Je les passais donc en compagnie de l'Hayashi, pronostiquant avec les autres candidats la nature de l'épreuve : le temps additionnel étant assez long, nous arrivions vite a court de sujets de discussion si bien que le reste se déroula dans un quasi silence. J'avais comme le pressentiment que cette attente faisait en elle même partie de l'épreuve... Pourquoi nous faire patienter autant par rapport a l'heure du rendez vous ? Un retard ? C'était possible mais j'avais dû mal a y croire, surtout en sachant que Mizuki-sensei en était l'organisatrice... Rien n'était jamais dû au hasard avec elle...

Finalement, lorsque seize heures arriva enfin, nous étions tous autorisés a rejoindre nos salles d'examens : ce que je faisais après avoir souhaité bonne chance à Kihran.
La tension montait alors que je me retrouvais face à la porte derrière laquelle j'ignorais ce qui m'attendait. Fermant les yeux un instant pour retrouver mon calme, j'entrais enfin dans la pièce où se trouvait déjà mon examinateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Ven 28 Oct 2016 - 11:35

Aujourd’hui était un jour qui allait être important pour beaucoup de monde. Pour certains, c’était la chance de démontrer des valeurs que l’on pensait suffisante pour mériter une promotion. Un moment où il fallait faire ses preuves, tant en terme de puissance que de mental, pour se faire reconnaître à sa juste valeur. Les différents Chûnin ayant réussi cette première épreuve, pour mesurer s’ils ont acquis les capacités physiques pour prétendre au rôle de Jônin, avaient été rassemblées ici pour cette fois-ci une épreuve psychologique. Chacun de ces participants allait être soumis à la pression qu’un examinateur leur imposerait… Et j’avais été choisi pour être l’un d’entre eux.

La nouvelle me fit étrangement plaisir à entendre. Non pas que j’aurais pris plaisir à détruire le mental de la personne qui allait devoir subir mon interrogatoire (je laissais ceci à mon joueur), mais qu’on me considère apte à pouvoir juger de la valeur d’une personne à passer Jônin, c’était assez gratifiant. Cela voulait dire que mes supérieurs pensaient que je représentai une forme d’exemple, ou plutôt, que je semblai être en détention des connaissances pour être un jônin. Vous me direz, évidemment qu’avec la promotion que j’ai eu, cela devait être le cas, mais disons que le doute restait malgré tout…

Une fois les consignes données par la personne en charge de l’épreuve, les différents examinateurs, moi-même compris, furent envoyés dans les salles respectives. Je pus ainsi prendre ma place dans une salle vide, seulement occupée avec une longue table et deux chaises. Remarquant qu’à un bout de cette dernière se trouvaient des documents, je pris ma place de ce côté de la table et commençait à analyser ce qui m’était offert. Je pus ainsi découvrir la personne qui m’avait été attribuée : Riba Yell, une jeune femme aux capacités peu communes au village, et qui était qui plus est l’une des élèves de l’Hokage en personne. Quelqu’un donc avec un certain passif. Mais bon, cela n’avait aucune raison d’entrer en compte. Je continuai ainsi ma lecture et analyse des documents.

Les dizaines de minutes passèrent, alors que j’avais fait en sorte d’analyser son dossier en long, large et travers, explorant forces, faiblesses, choses à améliorer, problèmes et autres failles que pouvait avoir la jeune fille. J’avais eu l’occasion d’envisager différents scénarios selon ses réactions, la pousser à l’erreur quoiqu’il arrive, mais aussi tendre des perches qui pourraient me permettre de voir si ce dossier n’était que mots embellis, ou bien vrai témoignage de ses compétences… L’heure arriva enfin, et alors que la porte s’ouvrit, je pus voir la jeune bluenette pénétrer dans la pièce.


« - Prenez place. »

Un ton simple et neutre, mais ma carrure et l’aura que je dégageai étaient fait pour que je puisse lui imposer une certaine autorité. Les yeux écarlates perçant ses prunelles cyan, je ne la quittais pas du regard alors qu’elle prit place sur sa chaise. Plaçant mes mains sur la table, doigts entrecroisés les uns contre les autres, je repris parole.

« - Votre objectif pour cette épreuve est simple : me convaincre que vous avez les qualités et compétences requises pour devenir une Jônin. Il n’y a pas d’argumentation, pas de soutien extérieur. Même l’Hokage en personne ne pourra vous aider. Soit vous me faites dire « oui », soit vous échouez. Est-ce que les consignes vous paraissent claires ou ai-je besoin de me répéter ? »

Cette fois-ci, je paraissais beaucoup plus autoritaire. Le ton et le timbre de ma voix étaient tels qu’elle pouvait lui faire hésiter sur la possibilité de respirer sans que je lui en donne l’autorisation. Du moins, c’était ainsi que je voyais la chose. J’avais choisi d’être claire avec elle. Certains pourraient penser que ça ne ferait que l’aider à se mettre en condition, mais je considérais que ça ne ferait que lui mettre de la pression supplémentaire. Savoir que l’entièreté de son avenir pourrait dépendre d’un homme avec une allure aussi sympathique qu’un tigre affamé dans une maternelle pourrait encore plus la stresser. Attendant ainsi qu’elle réponde enfin à ma question, je commençai sans autres cérémonie, avec une question simple, mais dont la forme paraissait provocante.

« - En quoi vous pensez-vous apte à être une Jônin ? »

HRP:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Ven 28 Oct 2016 - 19:34

La salle était pour le moins ordinaire avec une table où mon examinateur s'était installé. Des dossiers reposaient de son côté alors qu'il me demandait de prendre place face à lui. Sans un mot je m'exécutais tout en l'observant un instant. Son visage m'était inconnu et puisqu'il ne se présenta pas non plus, il m'était impossible de faire le lien entre son nom et un fait dont j'aurais connaissance. En revanche, son aura était assez impressionnante. Si je n'avais de base pas pour habitude de me la ramener pour me mettre en avant ce n'était certainement pas face à cet homme que j'allais commencer... J'avais presque l'impression de me faire fusiller par ses pupilles écarlates...

Sans tarder davantage, il m'expliqua la marche a suivre. Cette épreuve n'avait pas seulement des allures d'entretien : ça en était un !
Mon examinateur n'oubliait évidemment pas de mentionner que Mizuki-sensei ne pourrait rien pour moi ici mais je n'avais de toute façon pas besoin de son aide aujourd'hui pour devenir Jonin : elle m'y avait guidé tous les autres jours depuis ma promotion Chunin. De ce fait, je comptais bien l'être par mes propres moyens.
Cela dit, en tant qu'élève de l'actuelle Hokage et faisant donc partie de l'équipe sous les feux des projecteurs, je savais que les attentes étaient plus nombreuses et cela me mettait une pression supplémentaire... Bien que je voulais y arriver par moi même, je ne voulais pas décevoir Mizuki-sensei...

« Elles sont claires. »

Me contentais-je de répondre à la fin des consignes. Mon regard se posait sur lui mais ne le fixait jamais bien longtemps dans les yeux. J'avais l'impression que je finirais par regretter ce qu'il pourrait voir comme un défi alors que je n'étais pas du tout dans cet état d'esprit : il avait l'autorité et l'ascendance sur moi et je ne cherchais pas a remettre cela en question...

La première question ne tardait pas a arriver et bien qu'elle paraissait classique c'était toujours aussi compliqué de se mettre en avant pour justifier pourquoi on était capable ou méritant d'obtenir ce poste ou en l'occurrence, ce grade.

« Je n'ai pas la prétention de dire que je suis apte ou non à l'être : pour ça, je m'en remet entièrement a vous. En revanche, je peux vous dire pourquoi je souhaite le devenir... »

Je lui adressais un coup d’œil rapide teinté d'un silence comme pour avoir son approbation et poursuivais :

« Monter en grade n'est pas pour moi un synonyme de gain de puissance mais de responsabilités. J’œuvre pour Konoha depuis que je suis genin mais cela était évidemment à une échelle différente de ce que je fais aujourd'hui et devenir Jonin me permettra de participer plus encore à la sécurité et la prospérité du village et même du pays tout entier. C'est ce que je souhaite : être utile à Konoha et contribuer à son équilibre. »

Le village était comme une grande famille. Chacun des shinobis la constituant apportait sa pierre a l'édifice à sa manière de façon plus ou moins importante, tout comme les civils, et c'était l'ensemble de cette communauté qui formait la puissance du village telle que nous la connaissions.

« Je suis apte a pouvoir endosser plus de responsabilités. »

Ça je pouvais le lui dire. Mon regard s'était machinalement rivé sur le sien lorsque j'avais pris la parole alors que j'avais jusqu'ici cherché a l'éviter : peut être parce que c'était là quelque chose qui me tenait à cœur et ce en quoi je plaçais mes convictions. Je n'estimais pas vraiment qu'il y avait de bonne ou de mauvaise réponse à cela et je me contentais donc de donner la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 29 Oct 2016 - 16:55

Pour l’heure, il semblerait que l’impression que j’essayai de lui donner faisait son travail. En effet, le premier exercice que je voulais lui faire était une simple résistance à la pression, faire en sorte de pouvoir conserver une certaine composition face à, non pas un danger imminent, mais plutôt à une situation des plus délicates. Il peut arriver que l’on se retrouve face à des personnes que l’on aimerait affronter, voire fuir, mais qu’il faut confronter avec calme et contrôle. Un bon point pour elle, je devais le reconnaître. Mais encore une fois, ce sont bien des choses classiques que l’on demande de base à des Chûnin, à qui ont confis déjà des rôles de chef d’unité. De ce fait, cela n’ajoute en rien de valeur pour le moment, mais confirme juste qu’elle avait déjà bien acquise les bases d’un Ninja de son rang.

Lorsque ma question fut posée, je fus surpris de sa réponse. Me laisser décider ? Mauvais point… En effet, j’avais bien spécifié dans l’épreuve qu’elle devrait me convaincre des compétences qu’elle possédait. C’est peut-être à moi de juger, mais si elle ne me disait rien d’elle-même, comment pourrai-je juger ? Les rapports ne donnent qu’une vision objective des choses, mais ne donnent pas la possibilité de permettre aux gens de se donner une rétrospection, sauf s’ils sont rédigés par eux-même. Je ne voulais pas savoir comment les rapports considéraient Riba Yell, mais comment Riba Yell voyait Riba Yell. Enfin, je suppose que c’est trop tard pour l’heure. J’écoutai ainsi sa vision des choses, le fait qu’il faut accepter plus de responsabilités. C’est un fait, être Jônin fait que l’on sera plus impliqué dans la restructuration du village. Mais pas que.


« - Dois-je comprendre que la seule raison pour laquelle vous voulez monter en grade est pour éviter d’avoir quelqu’un sous les ordres ? »

Un sourcil levé, le ton toujours neutre, la question était posée sous forme de curiosité et implicitement accusatrice d’une ambition mal placée. Je n’y pensais pas un mot, il était vrai que je voyais la conviction dans ses mots. Mais bon, il me fallait bien continuer à être dans mon rôle, trouver une faille à exploiter. Un vrai Jônin se doit de garder pied de sa situation après tout.

La laissant répondre, je me reconcentrai une nouvelle fois sur le dossier sous mes yeux, faisant mine d’ignorer la réponse éventuelle qu’elle pourrait exposée. Tombant ainsi sur la page recensant ses résultats de missions.


« - Vous semblez avoir de bons résultats dans les ordres qui ont été affectés, démonstration d’une certaine ingéniosité ainsi que de compétences en combat. Des compétences plus qu’acceptables… Pour un Chûnin. Fermant bruyamment le dossier je relevai la tête, le visage du dédain affiché. Vous n’avez fait que montrer ce qui est demandé pour atteindre le grade de Chûnin, ce qui montre au moins que votre promotion ne s’est pas faite suite à une erreur de jugement. En revanche… Il y a des choses qui manquent parmi les capacités que vous avez. Alors dites-moi… En quoi êtes vous faible ? »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 30 Oct 2016 - 20:11

J'ignorais tout de cet homme en face de moi mais je devais reconnaître qu'il en imposait : que ce soit par sa stature, ses balafres visibles sur son visage ou encore sa simple façon de s'exprimer. Etait-il comme ça au quotidien ou se donnait-il un rôle pour me mettre encore plus la pression ? Je n'en savais rien mais en soit c'était réussi, bien que je tentais de ne pas le laisser paraître...

Puisque j'avais fini de répondre a ses premières questions, je le laissais prendre a son tour la parole et étais quelque peu surprise par ce qu'il venait de dire.

« Je n'ai pas pour but de me rapprocher du sommet de la pyramide pour réduire les personnes ayant autorité sur moi... Même en tant que Jonin il y a toujours des supérieurs au dessus de vous et donc des ordres a recevoir de leur part. Ces ordres sont simplement plus impliquant pour le village que ceux concernant les Chunins et je n'ai pas pour vocation de m'y soustraire. »

J'étais au contraire prête a les écouter comme jusqu'à aujourd'hui.

«  En tant que gradé d'élite il y a également des ordres a donner aux gradés inférieurs mais cette compétence est déjà requise pour passer Chunin étant donné que nous sommes autorisé a constituer notre propre équipe. »

La question d'ordre reçus par les autorités supérieures ou a donner n'était donc en soit pas tellement différente de celle concernant les Chunin.
J'avais beau le lui expliqué il avait plutôt l'air de se moquer complètement de ce que je pouvais raconter et préférait fouiller dans le dossier qu'il avait sous ses yeux et qui visiblement me concernait... J'espérais bien que ma toute première mission en tant que genin n'y était pas répertoriée... Il ne devait pas y avoir beaucoup de jeunes shinobis ayant mis le feu a une salle de classe de l'Académie même si la faute en revenait plus globalement a mon idiot de coéquipier ou a ceux qui donnaient les missions et qui avaient cru bon de rassembler un gogyou d'eau et de feu dans la même équipe... Heureusement pour moi, cela n'y figurait pas où bien il ne s'était pas intéressé au passé : le temps où j'étais genin remontais maintenant et les erreurs de cette époque m'avaient bien servies de leçon. Ce n'était donc pas vraiment nécessaire de revenir dessus...

Je n'avais pas eu a me plaindre des résultats de missions qui m'avaient été confié : mon équipe et moi avions toujours su nous en sortir quelque soit les circonstances jusqu'à présent même si cela n'avait pas toujours été simple.
Cependant, pour lui tout cela montrait simplement que j'étais un bonne Chunin et n'attestait en rien de mon aptitude a devenir Jonin... Mon regard se détourna du sien un instant lorsqu'il referma bruyamment mon dossier avec un air dédaigneux. Qu'avais-je réellement fait pour prouver ma valeur hormis ces missions et mes entraînements acharnés ? J'avais beaucoup progressé et m'étais endurcie tout au long de ces presque deux années grâce aux conseils de Mizuki-sensei et même si mon envie de me dépasser était bel et bien présente pour me donner toujours plus a fond pour la prospérité du village, je ne pouvais pas vraiment faire étalage d'un quelconque haut fait me démarquant...

Son discours ne se terminait pas là. Il soulignait aussi le manque de certaine compétences et me demandait de lui faire part de mes faiblesses... J'en avais évidemment, comme tout le monde, mais la première qui m'apparaissait était incontestablement lié à ma nature que je nommais sans hésitation.

« Ma forme élémentaire. »

Mes yeux cherchaient de nouveau les siens en évoquant ce qui faisait ce que j'étais.

« Ce n'est pas une faiblesse en elle même, j'ai même su en faire une force. Mais... même si je reste humaine, je possède également cette nature qui fait que j'agis beaucoup en suivant mon instinct. Pour autant je n'agis jamais sans réfléchir : je pousse souvent mon esprit a la réflexion en analysant la situation pour prendre la décision que je juge la plus adaptée puisqu'il n'y a pas forcément de bonne ou de mauvaise décision. Et... cette forme élémentaire est, comme vous le savez, mal vu de bons nombres de personnes encore aujourd'hui notamment a cause des agissements de Makka mais aussi simplement parce que nous sommes pour beaucoup des aberrations de la nature... »

C'était quelque chose qui me touchait particulièrement dans le passé et qui m'avait même souvent empêché d'avancer mais c'était terminé aujourd'hui. J'avais plus d'une personne dans mon entourage qui avait foi en moi malgré cette nature peu commune et le but de mon explication n'était aucunement que l'on me plaigne ou que l'on sorte les violons elle permettait simplement d'expliquer ma situation :

« Tout ça pour dire que les personnes ont des exigences plus grandes a mon égard et que je dois me démener pour qu'elles m'accordent leur confiance. En soit ce n'est plus une faiblesse aujourd'hui mais au contraire un aspect qui m'a permis de me dépasser. »

C'était d'ailleurs en ce moment le cas au sein du stage que j'effectuais depuis peu à l'Académie dans le but de possiblement décrocher une place en tant qu'enseignante où je redoublais d'efforts en effectuant même les tâches ingrates sans rechigner car si je voulais prouver ma motivation et ma détermination, en tant que Gogyou, je devais me démener plus que n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mar 1 Nov 2016 - 10:28

Peut-être avais-je été un peu fort avec ma dernière question. En effet, il existe différents moyens de poser ses interrogations dans une conversation, et plutôt que de lui demander à connaître ses faiblesses, chose qui est très bien de se demander, se questionner, afin de voir ce que l’on pourrait compenser pour l’avenir. Mais demander plutôt à quelqu’un « pourquoi était-il faible » avait un effet beaucoup plus provoquant, plus douloureux pour l’orgueil. Cependant, elle semblait en effet apte à résister à la pression, rien qu’en voyant sa réaction calme à ma question pour le respect de l’autorité. Elle avait du mal à conserver un regard strict vers moi, mais réussissait cependant à se défendre sans montrer d’hésitation ou de changement d’expression dans son attitude. Mais bien évidemment… J’allais agir en saloperie, plus tard.

Pour l’heure, il me fallait donc écouter ses réponses quant à ses faiblesses, et j’haussais un sourcil lorsqu’elle annonça le plus simplement du monde la particularité qui faisait d’elle ce qu’elle était. Pour beaucoup, être un Gogyou était un rappel sombre de la puissance de la démoniaque Makka. Il est triste de constater ce genre d’association pour beaucoup. Depuis la fameuse tragédie qui s’est passée au sein du clan Yamanaka, ces derniers ne sont pas considérés comme étant des problèmes. La vraie raison était, comme elle exposait, la nature difficile à percevoir pour les plus simples d’esprits. Le clan Yôgan avait également été victime de ce genre de discrimination à cause de la catastrophe de Ki, mais au final, nous avions réussi à prouver notre innocence. En revanche, Makka, elle, avait atteint tout le continent.


« - Le shinobi est celui qui subit. Il faut comprendre que nous n’avons pas le luxe de nous complaire dans notre situation. Nous agissons dans l’ombre, en silence, sans remettre en cause nos actions. Quant aux exigences que je demande, votre origine ne m’intéresse guère. Vous n’êtes qu’un Chûnin comme les autres, ni plus ni moins, à mes yeux. »

C’était sans doute la seule fois depuis le début de l’entretien où j’avais fait en sorte de calmer le ton de ma voix, pour exposer ma propre vision des choses, ainsi qu’une réaction par rapport à cette « faiblesse » qu’elle présentait. Il était vrai que la pression sociale était une chose qui pouvait à la fois nous pousser à dépasser nos limites, mais non sans le risque de s’exténuer. Mais il fallait qu’elle comprenne bien qu’il fallait passer outre ceci, que la voie du Ninja n’était pas basée sur l’estime des autres, mais seulement sur les objectifs et actes que nous accomplissions. C’était également une manière pour moi de lui rappeler que je ne faisais de jugement de valeur que sur ses compétences. Cela l’aiderait sans doute à la mettre à l’aise, mais je vous rassure… Je possède encore quelques tours pour la déstabiliser.

« - Vous semblez être apte à suivre les ordres, certes. Mais c’est loin de ce que l’on demande à un Jônin. Nous n’acceptons pas quelqu’un qui se contente de suivre les ordres en ne se posant aucune question. Vous avez parlé précédemment de vouloir prendre plus de responsabilités, je comprends par-là que vous semblez avoir des idées pour permettre de développer Konoha et son organisation. Permettez-moi de prendre compte de vos connaissances donc. »

Les mains entrecroisées devant ma bouche, bras accoudés sur la table, j’attendais la réponse qu’elle pourrait m’apporter. C’était une chose de vouloir assumer des responsabilités, mais encore fallait-il quelque chose pour prouver qu’on les mérite. En tant que Jônin, il m’est arrivé de devoir exposer des plans d’amélioration des défenses de Konoha (ça, et également mon statut d’ANBU), qui ont été, ou non, acceptées à être développées. Si elle voulait vraiment proposer des choses, à moi de voir à quoi elle avait réfléchi…

HRP:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mer 2 Nov 2016 - 16:07

Même si ses paroles pouvaient se montrer dures a entendre je restais satisfaite par son discours. Le simple fait qu'il me considère comme n'importe quel autre Chunin aurait pu être vexant pour certains cherchant a se démarquer du lot mais j'étais au fond de moi heureuse d'être considérée au même titre que tous les autres peu importe si j'étais une Gogyou. Ce pied d'égalité était quelque chose que je chérissais et en cela même si je ne laissais rien paraître je remerciais mon examinateur.

Tout cela m'avait beaucoup pesé par le passé. J'avais même tardé a me lancer dans la voie shinobi en grande partie pour cela : le regard et l'estime des autres. Désormais, je n'en prenais plus cas même s'il était toujours plus plaisant d'être bien vu évidemment... Les mentalités avaient heureusement évolué et a Konoha ma famille n'avait jamais été chassée ou reçue des menaces a cause de mon existence.

J'étais également d'accord avec le reste de ses propos : se contenter de suivre les ordres sans se poser aucune question ne faisait pas de vous un shinobi mais un simple pion. Je voyais tout cela comme une pensée commune. La tête pensante, le Hokage qui décidait de mettre telle ou telle chose en applications et les idées de chacun qui pouvaient venir compléter son propre jugement. J'avais en effet déjà songé a quelques petites choses qui permettraient d'améliorer notre sécurité.

« Notre village possède des défenses déjà pour le moins poussées et nos récentes réflexions nous on même permis de les voir s'améliorer. En revanche, nous ne disposons pas assez de moyens de surveillance a l'extérieur du village touchant plus largement le pays. »

Je l'observais avec sérieux comme s'il était le maître d’œuvre auquel je venais soumettre un projet qui me tenait particulièrement a cœur et qui l'était indéniablement parce qu'il était question de la nature et de notre protection.

« Hi no kuni est majoritairement constitué de forêt et de lac se prolongeant en lit de rivières. Pourquoi ne pas les mettre a notre profit ? De part ma nature d'élémentaire d'eau je pourrais par exemple créer plusieurs clones aqueux disséminés a travers tous les points d'eau présent dans le pays. Ces mêmes clones qui pourraient totalement se fondre dans le milieu aquatique par le biais de leur forme élémentaire et disparaître après avoir aperçu une personne suspecte ou un groupuscule rôdant dans les environs pour me le rapporter directement. »

En complément des moyens déjà existants pour renforcer un peu plus notre sécurité. Même si des senseurs venaient a rôder près des différents point d'eau, ils sentiraient indéniablement la présence de mes clones aqueux mais ne pourrais simplement pas les voir puisqu'ils feraient partie intégrante de l'eau. Les gogyou étaient suffisamment peu nombreux et des curiosité de la nature pour être un véritable moyen d'effet de surprise.

« Bien sûr ce n'est qu'une ébauche de possibilité qui comporte des axes d'améliorations sur lesquels je devrais travailler avec d'autres mais je suis prête a mettre a disposition du village et plus largement du pays, mes capacités et une partie de mon chakra de manière constante. »

Cela était pour l'idée qui me concernait directement, liée a mes facultés élémentaires, pour le reste...

« Et pour la forêt, il serait intéressant de mettre en place un moyen d'alerte direct via les Hayashi où la flore les préviendraient des émanations de chakra non identifiée ou des éventuelles présences rôdant sur les lieux. »

C'était quelque chose de renforcer la sécurité de notre base militaire mais je trouvais que cela devrait s'étendre même a travers tout le pays de manière plus renforcée encore, ne laissant pas ce seul point a nos Aburame et la présence de leurs insectes sur le territoires.

« Je n'ai aucunement la prétention de vous dire que ces idées sont parfaites et comme je l'ai déjà souligné, il y a là des faiblesses a combler, mais je pense que ce serait un atout supplémentaire pour notre village et même notre pays, que de solliciter l'aide même de notre environnement. »

En tant qu'élémentaire c'était une véritable part de moi même. Plutôt que de bâtir, il fallait également savoir faire confiance a ce qui était déjà existant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 3 Nov 2016 - 20:06

Le but de ma question concernant des éventuelles améliorations étaient peut être arrivées sur le moment, mais était en loin une de passage sans réflexion apportée. Le rôle de Jônin n’était pas forcément à prendre en compte uniquement sur le front. C’est un pouvoir de commandement qui insiste sur l’organisation de la sécurité du village et de ses membres, c’est pourquoi on les envoie dans des missions extrêmement dangereuses, certes, mais aussi pourquoi c’est en partie sur eux que reposent toutes informations sur la sécurité et prospérité du village. De ce fait, réussir à entrevoir les opinions qu’elle pouvait avoir sur le sujet permettait à la fois de voir comment elle pourrait exploiter les dons à disposition du village, mais également de participer indirectement aux futures mises en place de systèmes.

Lorsqu’elle me parla de la surveillance du pays, je repensai au système « Big Sisters » mis en place par les deux Aburame en chef, ainsi que des nombreuses patrouilles utilisant Inuzuka et Gekei pour inspecter les forêts. Nous avions déjà envisagé pas mal d’opération de ce genre, et me demandait réellement comment l’on pourrait développer encore plus. C’est alors qu’elle aborda son option d’utiliser des clones aqueux qui pourraient se fondre dans les cours d’eaux, pour pouvoir observer sans être vus. L’idée en soit était intéressante, je devais le reconnaître. Mais…


« - Quand j’ai demandé des idées pour améliorer la défense du village, je parlais de choses pouvant être mis en place rapidement par un groupe large d’individus. Il est vrai que votre proposition est intéressante, mais elle ne peut être mise en place que par vous, étant donné la rareté de vos attributs ici… De plus, cela demanderait une forte quantité de chakra, et une quasi-constante présence à Konoha, pensez-vous qu’un simple Chûnin puisse faire ceci ? »

Après, tout n’était pas à jeter dans ses paroles. Après tout, nous avions en effet pensé à couvrir le sol, mais notamment le ciel également grâce à des patrouilles de Gekei et Hyô. En revanche, nous n’avons rien pensé en termes de surveillance maritime, chose qui serait plus qu’avantageuse si nous voulions apporter un soutien à Nami no Kuni. De ce fait, je notais dans un coin de ma tête de proposer un plan de surveillance aquatique, donnant crédit évidemment à la jeune Yell. Sa réponse apportée sur ce point, j’abordais sa proposition concernant les Hayashi.

« - Il est vrai que nous avons utilisé le Mokuton essentiellement pour la défense du territoire, le bois étant une ressource sûr et omniprésente autour de nous… Cependant, en quoi ils pourraient utiliser leurs dons pour nous aider ? »

Les réponses étaient nombreuses, et je les avais sous le coude. Cependant, elle ne m’avait pas apporté autant de détails dans ses plans que pour son idée d’exploitation personnelle. Manque d’information, ou volonté de mise en valeur plutôt sur sa personne ? Son explication allait ainsi déterminer laquelle des deux il s’agissait…
Une fois cette discussion finie, j’étais en train de voir ce dont je pourrais encore parler pour l’évaluer, et je ne voyais vraiment qu’une seule chose pour combler la discussion avant de passer à la phase finale de cet entretien. Cette partie allait être difficile pour la Chûnin, mais nécessaire. Il y a des choses que l’on nous prépare pas parfois sur le terrain, et cette question en faisait partie.


« - Vous devriez savoir que la vie n’est pas comme on pourrait le souhaiter. Des missions d’escortes simples, sans problèmes. Il vous faudra parfois combattre, et éliminer des menaces. Alors, dites le moi… Avez-déjà senti le sang d’un ennemi sur votre visage ? Et pensez-vous être capable de vous habituer à cette sensation ? »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 3 Nov 2016 - 23:13

Ce que mon examinateur soulevait était juste et je ne pouvais pas le contredire. Mon idée des clones aqueux était intéressante justement par leur propriété a se fondre complètement dans l'eau mais seul moi était capable de réaliser cet aspect alors qu'il aurait souhaité un déploiement nécessitant tout un groupe d'individus plutôt que de confier cette tâche a une seule personne. J'acquiesçais donc a ses paroles avant de lui répondre :

« En effet cependant n'importe quelle personne maîtrisant le suiton a la possibilité de créer des clones aqueux et si elle est senseur elle pourrait également faire en sorte de camoufler les doubles de lui même dans son environnement. »

Et pas forcément que dans l'eau du coup même si évidemment un senseur ennemi serait bien plus apte a comprendre ce stratagème plutôt qu'a localiser une source de chakra complètement éparse dans l'eau sans forme tangible.

« Il existe donc des alternatives si cela doit être réalisable par un groupe plus large d'individus. Concernant la forte perte de chakra et une présence presque constante au village, je ne pense pas que mon grade de Chunin soit un frein a cet objectif de surveillance des territoires de Hi. J'effectue actuellement un stage au sein de l'Académie dans le but d'obtenir possiblement un poste d'enseignante. Si cela venait a se concrétiser et que ma présence était requise au village pour le déploiement de ce moyen de détection propre a moi même alors cela ne poserait aucun soucis puisque je serais majoritairement en présence a Konoha. »

Devenir enseignante et en plus concéder une part de mon chakra importante a la protection des territoires tout en étant assignée a Konoha ne me dérangeait pas : tant que j’œuvrais pour la prospérité du village cela me convenait. Dans mon optique, je ne consacrerais pas ma vie a l'enseignement mais voudrais également prendre part a des missions pour venir en aide au village d'une autre manière de temps à autre mais si un tel projet venait a voir le jour j'accepterais bien volontiers de rester sur place pour assurer cette tâche.

Finalement, mon examinateur me questionnait également sur l'idée du Mokuton au service plus large du territoire et me demandait des exemples.

« Eh bien... Cela leur serait sans doute possible de poster un peu partout sur nos terres des plantes douées de sensorialités a même de les alertées afin de déployer des remparts de branchages et de ronces pour barrer la route a nos adversaires voir utiliser des racines pour les immobiliser et les retenir le temps que nos forces viennent a leur rencontre. »

Il existait là aussi plusieurs possibilités. La forêt était partout sur notre pays ! Il était donc intéressant de penser à l'exploiter pour accroître encore nos systèmes de défenses et de détection.
Cet homme était toujours aussi impressionnant mais je parvenais tout de même a proposer mes idées en restant focalisée sur celles-ci : ce n'était plus mon examen Jonin que je passais actuellement mais j'étais en train de proposer des améliorations pour la sécurité de notre territoire, un sujet qui me tenait réellement à cœur.

Cependant, la tension remontait brusquement d'un cran alors qu'il changeait de sujet pour en évoquer un beaucoup plus délicat... Si j'avais déjà senti le sang d'un ennemi couler sur mon visage ? Etait-ce là une métaphore pour me demander plus généralement si j'avais déjà eu a tuer quelqu'un ou parlait-il réellement du sens propre de sa phrase ? Mon regard qui avait réussi a tenir le sien pendant la durée de notre échange sur les améliorations possibles pour le village retombait subitement se perdre ailleurs avant de le saisir de nouveau par moment alors que je lui répondais tout en serrant les poings sur mes genoux.

« J'ai déjà eu du sang sur les mains... »

Je me rappelais de cette fois en mission avec ma team où j'avais planté mon kunai dans la gorge de l'un de nos ennemis qui refusait de nous communiquer des informations et qui n'aurait pas hésité a nous nuire si je l'avais laissé repartir...

« Et en toute honnêteté, je ne pense pas être un jour capable de m'habituer à cette sensation... mais je continuerais de le faire malgré tout pour la protection de notre patrie. Prendre une vie ne m'est pas plaisant mais je ne peux pas me résoudre a la pitié et épargner un adversaire susceptible de nous nuire d'une façon ou d'une autre : les états d'âmes n'ont pas leur place lorsqu'il est question de la sécurité des nôtres. »

C'était en tout cas ma vision des choses. Le monde était bien loin d'être comme la vision utopique de certains et parfois il n'y avait simplement pas d'autre choix que de se résoudre a tuer pour sauvegarder ce que nous protégions chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Ven 4 Nov 2016 - 10:28

HRP:
 

Il fallait croire que la jeune femme disposait de bien plus de ressources que je ne l’aurais cru, une bonne chose pour cet entretien. En effet, je lisais bien dans son regard qu’elle comprenait le sens de ma question, et l’analyse qui s’en faisait. Elle était clairvoyante, elle n’avait pas proposé son idée sur un coup de tête, et prenait en compte les futures affectations qu’elle souhaitait prendre, en dehors de cet examen. Professeur à l’académie ? Ma foi… Même si j’y voyais une certaine incohérence, que je développerai plus tard pour le but de l’examen, je ne pouvais qu’encourager une initiative de ce genre. Je n’étais pas fait pour la carrière de chef d’unité Genin, encore moins pour celle d’enseignant, donc trouver des personnes intéressées par ce domaine était plus que bon à entendre.

Elle exposa ainsi une alternative pour réussir à imiter les capacités des Gogyou, à savoir, de simples clones aqueux. Je ne pouvais me retenir d’arquer un sourcil, me demandant mentalement comment avais-je fait pour ne pas y penser moi-même. Il est vrai qu’en combinant des techniques Ninjutsu et de Sensorialité, les personnes étaient capables de se fondre dans un élément. Des clones aqueux capables de faire un camouflage Suiton seraient parfaitement aptes à se fondre dans les lacs et rivières du feu, voire même dans les eaux entourant les îles de Nami. Certes, cela demanderait pas mal à de ressources en main d’œuvre et chakra, mais avec une bonne organisation, ceci pourrait être mis en place.

Notant tout ceci dans un coin de ma tête, car il fallait que je fasse en sorte de le notifier dans mon rapport sur cet entretien, j’écoutai ensuite son explication avec les Hayashi… Qui hélas, restait encore bien trop vague. Oui, des plantes dotées de Sensorialité, mais il aurait sans doute fallu d’un peu plus de justification et de représentation physique. J’avais dans l’idée de certaines plantes qui pouvaient imiter un œil humain et servir d’observation, mais elle n’avait même pas donné de représentation… Je mettrais ça sur le fait qu’elle a moins de connaissances sur les capacités du clan que sur ses propres capacités. Je retenais cependant son idée de pièges de ronces. Avec des sceaux de chakra, cela pourrait certainement se mettre en place.

Vint alors le sujet délicat que je l’avais forcé à prendre compte. Il était vrai que notre métier impliquait souvent de devoir donner la mort, d’éliminer les menaces potentielles pour le pays du feu. Il m’est arrivé de mettre fin aux jours de quelqu’un, plusieurs fois, chacune étonnamment pas moins difficile que les précédentes. C’était dur, très… Mais cela nous permettait de nous rappeler le poids d’une vie, nous rappeler celui de celles qu’on défend jour après jour. Ce n’était pas une faiblesse que de reconnaître que l’on ne pourrait jamais s’y habituer… Mais c’était surtout une force de réussir à l’accepter, et de continuer d’agir par la force de ses convictions.

L’entretien avait pas mal avancé, et j’avais eu l’occasion de me faire une idée de son profil. Pour l’heure, il y avait beaucoup de points négatifs, des choses à améliorer pour réussir à en faire un Jônin idéal. Mais de ce que je voyais, ces défauts semblaient être compensés par d’autres bonnes qualités. Au vu de ceci… Je pouvais passer à la suite. Je me contentai de garder une posture passive durant la dernière partie de cet entretien, écoutant et retenant chacune de ses paroles. Mais pour l’heure, j’allais devoir être actif… Et je savais par avance que cela n’allait pas lui faire plaisir.


« - Bien… Je pense avoir une bonne idée de votre personne… L’entretien va toucher à sa fin, et donc, je peux vous parler de l’épreuve suivante, comme me l’a indiqué notre Hokage. Ouvrant le dossier, je sorti une photo, faisant en sorte de la cacher de la vue de la candidate. La première épreuve nous a permis de voir vos compétences déjà acquises. Celle-ci de noter votre état d’esprit. La prochaine… Sera de voir comment vous accompliriez une mission de rang A, seule. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles vous passez un entretien individuel… »

La laissant prendre en compte les mots que je lui avais donné, je pris suite une fois son attention captée. Je continuai mon exposé en posant face cachée la feuille, qu’elle devinait sans doute être une photographie de par l’apparence de la matière. Gardant ma main dessus pour l’empêcher de la retourner, je continuai.

« - Le contexte de la guerre nous amène, Jônin, à accomplir des missions de sabotage pour nous permettre d’obtenir un avantage sur notre ennemi. La prochaine épreuve sera de cet accabit : vous devrez saboter les chances d’un autre candidat de devenir un Jônin. Les choses seront simples, comme pour cet entretien. S’il échoue, vous réussissez. »

L’épreuve était difficile, moi-même je pouvais dire que c’était quelque chose de dur à accomplir, surtout envers un camarade. Mais en cette heure de guère, il ne fallait pas hésiter à employer de grands moyens pour former l’élite. De ce fait, je retournai la photo, laissant apparaître le visage de sa cible et autre candidat : Hayashi Kihran.

« - Vous le connaissez bien, il me semble, si vous faites un stage pour devenir professeur à l’académie. Il en est directeur, ce qui fait qu’il n’aura que trop de difficultés à se préparer à la suite. Distrayez-le, faites en sorte qu’il ne soit pas prêt. Après tout… Je ne comprends pas réellement l’utilité de la participation à cet examen pour lui. »

Pour la première fois, je me montrai relâché face à elle, moins sévère… Mais tout aussi condescendant et viscéral. M’accoudant sur la table, le menton sur mon point, je parlais comme si je parlais d’une vérité du niveau de la pluie et du beau temps. Et j'en pensais légèrement une partie de ce que je disais, qui plus est.

« - Honnêtement, il a moins bien réussi que sa consœur Hokage. Des résultats acceptables, certes, mais pas exceptionnels. Je suppose que si on l’a nommé directeur de l’académie, c’était pour lui éviter de partir en mission et mourir salement… Il vous sera facile de l’éliminer, très franchement. Il n’a pas l’étoffe d’un Jônin. »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !


Dernière édition par Yôgan Yusei le Sam 12 Nov 2016 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 5 Nov 2016 - 11:39

Mon examinateur avait pris bonne note de mes paroles et annonçait que l'entretien touchait à sa fin. Il lui restait cependant a m'annoncer le contenu de la dernière épreuve de l'examen comme le lui avait demandé Mizuki-sama... J'avouais être un peu décontenancée, je n'imaginais pas que l'épreuve nous serait révélée avant celle-ci, malgré tout je l'écoutais et le regardais sortir ce qui semblait être une photo de mon dossier mais qui était pour le moment face cachée. A vrai dire je commençais à craindre le pire...

Un bref récapitulatif du but d'évaluation des trois épreuves m'était ensuite fait : la dernière servant a voir si j'étais capable d'effectuer une mission difficile en solitaire. J'acquiesçais a son discours, toujours attentive a la moindre information qu'il pourrait me fournir pour remplir cette dite mission, prête a lui prouver que j'en étais effectivement capable jusqu'à entendre ce que l'on attendait de moi : saboter les chances d'un autre candidat a devenir Jônin, si cette personne échouait alors je réussissais... J'arquais un sourcil a l'entente de ces consignes. Pardon ? Je devais nuire à un autre Konohajin pour espérer décrocher une promotion en lui mettant des bâtons dans les roues ?
Mon regard croisait celui de mon examinateur comme si je cherchais a voir si ce n'était pas une blague mais je crus sentir mon cœur s'arrêter lorsqu'il retourna la photographie et me révéla ainsi le visage de Kihran...

La suite de ses propos me passait de l'incompréhension à l'énervement peu à peu. L'entendre rabaisser Kihran, alors que je savais a quel point il avait travaillé avec acharnement pour en être là où il était aujourd'hui, tout en me demandant de faire en sorte qu'il ne soit pas prêt, qu'il échoue, qu'il avait été promu Directeur de l'Académie parce qu'il était trop faible et que cela lui évitait de mourir au front... Je serrais les poings toujours posés sur mes cuisses comme pour contenir ma colère et adressais a mon examinateur un regard et un ton qui en disait long sur mon indignation :

« Vous êtes bien loin de la vérité sur le potentiel de Hayashi Kihran... »

Commençais-je avant de poursuivre sur le reste, mon énervement sur ce qu'il pensait de Kihran n'avait pas lieu d'être ici et même si cela m'agaçait au plus au point ce n'était pas le propos central. Pourtant, je savais qu'il y avait de cela a peine deux ans, j'aurais laissé mes émotions m'emporter et lui aurais exprimer le fond de ma pensée sur ce qu'il jugeait savoir de Kihran et de ses capacités sans le connaître, mais on m'avait appris a ne pas laisser mes émotions me submerger pour me concentrer uniquement sur l'important :

« Je ne le ferais pas. Je ne peux pas nuire à un Konohajin et gâcher sa promotion pour l'être en retour : ne sommes nous pas une communauté ? Nous agissons ensemble pour défendre le village et nos territoires, il est hors de question que je cause du tord a l'un de mes camarades pour monter en grade a sa place. »

Que ce soit Kihran renforçait d'autant plus cette indignation, surtout d'entendre toutes ces médisances sur lui, car il était tout pour moi et j'aurais été bien incapable de lui faire du mal d'une quelconque manière mais mon discours aurait été le même si la photographie m'aurait montré un autre Konohajin parfaitement inconnu.

Comment Mizuki-sensei avait-elle pu faire demander un telle chose ? Elle savait pourtant bien a quel point Kihran et moi étions proches et me connaissait suffisamment pour savoir que j'aurais réagi de la sorte...

« Ce n'est pas comme cela que je vois les choses. Je n'ai pas envie d'obtenir une promotion en écrasant mes camarades. »

Mes yeux ne quittaient pas les siens pour une raison qui m'échappait a moi même. Qu'attendais-je ? De la compréhension ? J'étais certaine que je n'en aurais pas mais je camperais tout de même sur mes positions : il m'était impossible de saboter la promotion d'un Konohajin pour l'être en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 6 Nov 2016 - 12:40

Cette demande que j’avais élaborée n’avait pas été formulée dans le hasard. Dans la fonction de Jônin, nous étions tous amenés à devoir agir de manière bien trop souvent peu honorable, des actions que beaucoup qualifieraient de déshonorant ou lâches. Je fus l’un des premiers concernés avec l’enlèvement du dénommé Yamada Arashi, qui avait entraîné pas mal de désagréments par la suite… Mais en aucun cas je n’avais regretté mes actions, car j’avais agis pour le bien commun. De ce fait, même si cet acte paraissait odieux pour la plupart, c’était un mal qui avait été nécessaire. Le monde n’était ni noir ou blanc, mais bel est bien un gris qu’on se force à essayer de rendre le plus clair possible…

Cependant, ce n’était pas l’état d’esprit que voulait démontrer Yell. Pour elle, ce genre d’épreuve serait loin d’être acceptable. Certes, une épreuve du genre serait cohérente au vu du contexte actuel, mais selon l’avis de la bluenette, devoir agir ainsi envers des camarades konohajin ne devrait même pas être une option à envisager. Je voyais bien l’énervement se construire dans sa prestance, mais elle arrivait tout de même à garder un calme et une contenance, faisant en sorte de m’exposer son avis sur cette « mascarade ». Elle avait ainsi clairement annoncé qu’elle refuserait de continuer cette épreuve, si cela voulait dire voler sa place à un autre.

Restant silencieusement à la regarder, je mesurais son regard, la force qui se dégageait de ses yeux, celle d’une personne qui ne reculerait pas contre ses convictions. Soupirant légèrement, je me replaçai d’une manière plus officielle, fermant les yeux pour me rappeler les mots que j’avais entendus il y a quelques mois, venant de l’Hokage en personne.


« - Votre Sensei m’a dit un jour ceci : « Ce qu’on attend d’un Jônin, c’est plus qu’une fidélité au village, qu’une forte puissance, qu’un grand sens de la stratégie et qu’une grande intelligence. On attend de lui qu’il soit capable de faire les choix qui lui semblent les plus justes et le plus pertinents. ». »

Cette citation faîtes, je rouvris enfin le regard, et pour la première fois depuis cet entretien, il n’y avait pas sérieux, froideur ou condescendance. Le ton était plus neutre, moins dur, et un faible sourire se dessinait en l’observant, continuant la suite.

« - Vous avez défendu vos valeurs avec conviction, même si ces dernières allaient contre une idéologie de « soldat ». Vous avez des difficultés à développer un sens tactique d’un point de vue global, mais vous restez clairvoyante dans vos idées. Vous admettez votre dégoût de la mort, mais acceptez de l’affronter pour votre village. Et enfin… Vous mettez en avant vos principes et votre affection envers les Konohajin avant votre propre survie. »

Je lui laissais un court temps d’enregistrer ce que j’annonçais, après tout, j’étais en train de lui citer tous les points de l’entretien, les questions qui n’avaient pas que de l’instantané, juste une trame mise en place pour réussir à découvrir qui est Riba Yell. Reprenant la photo pour la remettre dans le dossier, je continuai.

« - Pour vous dire… Cette épreuve n’est que du flanc. Mizuki-sama est du même avis que vous, ne voulant pas réduire les chances des candidats de cette manière. Mais ce « piège » m’a permis de voir la qualité que j’attends de la part d’un Jônin : de la Détermination. Celle de défendre ses idéaux, celle de combattre malgré les difficultés, celle d’agir pour ses propres valeurs… Celle de toujours aller vers l’avant. »

Je mettais en avant cette dernière phrase, mon Nindo. Qu’importe les difficultés qui se lanceraient face à moi, aussi longtemps que je devrais défendre mes convictions, je continuerais d’avancer, quitte à prendre un chemin plus long et difficile, pour respecter le moindre de mes engagements. Me levant une fois cette phrase finie, je mis mes mains le long du corps et terminai.

« - Riba Yell… Vous avez réussi la deuxième épreuve de l’examen. Mes félicitations, fis-je en me courbant légèrement en avant, avant de me redresser. Je ne suis pas au courant de la suite, mais rappelez-vous que mon avis n’est pas le définitif. Ce n’est qu’une étape vous rapprochant de votre objectif. Mais pour l’heure, des présentations s’imposent. Je tendis alors ma main vers elle, en l’attente d’une poignée de main pour la saluer. Je suis Yôgan Yusei. Je vous souhaite bonne chance pour la suite des évènements. »

HRP:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 486
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 6 Nov 2016 - 19:35

Mes convictions transparaissaient dans mon regard alors que je soutenais le sien. Finalement, mon examinateur ferma les yeux un instant après avoir soupiré pour reprendre la parole et me faire part de ce que lui avait dit un jour Mizuki-sensei. Ce que j'entendais me faisait étirer un léger sourire : je la reconnaissais bien là. Elle m'avait aussi fait part de cette vision des choses et c'était celle là même qui m'avait permis de me renforcer.

L'homme enchaînait en faisant la synthèse de cet entretien, soulevant les points que j'avais a améliorer et dont je prenais note dans un coin de ma tête tandis qu'il rangeait la photographie de Kihran. La tension commençait à redescendre peu à peu jusqu'à être relâchée complètement lorsqu'il avouait que cette mission sabotage était fausse et uniquement présente dans le but de me tester. Le soulagement dû se lire sur mon visage alors que je commençais a me poser des questions sur les valeurs de Konoha avant de mieux me conforter que non, mon village était tel que je le connaissais avec ses principes que je chérissais et défendais.

J'acquiesçais ses dires concernant l'explication de cette épreuve factice et ce qui était véritablement attendu, jugeant par la même occasion que je n'étais pas si loin de ce qu'attendais Mizuki-sama, ce qui me faisait plaisir sans pour autant me relâcher : bien du chemin me restait à parcourir pour être une shinobi digne de ce nom.

Mon examinateur finissait sa tirade en se levant de manière parfaitement droite, les bras le long du corps, solennel tout en me faisant part de ma réussite a cette épreuve en s'inclinant légèrement pour me féliciter. Je me levais a mon tour pour lui faire face dans la même posture tout en écoutant mon aîné en restant interdite devant cette démonstration contrastant complètement avec l'ambiance plus lourde qu'il y avait eu juste avant.
J'inclinais a mon tour légèrement la tête pour le remercier alors qu'il me rappelait que l'examen n'était pas terminé et que son avis n'était pas le définitif. Après quoi, il me tendait sa main que je saisissais dans une poignée de main ferme tandis qu'il se présentait finalement : Yogan Yusei. Le chef du clan du même nom, celui qui était a l'origine de l'arrestation d'Arashi, le père de Tetsui. Il était un membre éminent du village. J'étais satisfaite de connaître finalement son identité et de savoir que l'élite de Konoha se composait d'homme tel que lui. Il s'était montré ferme et dur sur ses propos par moment mais toujours juste. Tout en lui serrant la main je répondais a ses encouragements de manière solennelle :

« Je vous remercie pour cet entretien instructif, chef du clan Yogan. Je continuerais de donner mon maximum pour la suite. »

J'inclinais une nouvelle fois la tête auprès de mon supérieur de manière plus franche tout en songeant que cette entrevue m'aura permis de faire une introspection sur moi même et d'obtenir un regard extérieur en mesure de souligner mes axes d'améliorations. J'étais également satisfaite de la façon dont Mizuki-sensei avait imaginé le déroulement de cette épreuve et prenais bonne note de ses attentes et ambitions. Le chemin était encore long à parcourir mais avec des exemples tel qu'elle ou comme cet homme faisant partie de l'élite du village, j'étais certaine de parvenir à progresser pour atteindre mes objectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 20 Nov 2016 - 11:02

Peu à peu, les candidats sortaient des différentes salles d’examens, plus ou moins rapidement. La grande majorité d’entre eux avait une mine déconfite, le regard un peu perdu, bien que certains gardaient leur sourire et leur volonté. Les rapports allaient bientôt arriver sur le bureau de l’Hokage : déjà, les salles à l’étage se vidaient des Jônins qui sortaient par la fenêtre.

Les premiers candidats furent retenus par d’autres shinobis qui ne les laissaient pas sortir : signe que quelque chose allait se passer de nouveau dans le hall. Une fois que l’ensemble des candidats se trouvaient réunis, Mizuki se présenta à l’étage, afin que tout le monde puisse la voir.

    - Aucun de vous n’a décidé d’écourter son entretien, et c’est une bonne chose que ça aurait été signe de disqualification directe. L’entretien n’était pas qu’une simple formalité, où vous deviez répondre à des questions pour prouver votre valeur : c’était un test psychologique. Comment réagissez-vous dans des situations d’échec apparent ? Comment vous comportez-vous face à plus gradé que vous, dans une situation où vous êtes presque soumis à quelqu’un qui vous méprise ? Saurez-vous garder votre calme, votre sérieux et vos convictions lors qu’ils sont mis à mal par la personne qui décidera pour vous ? Voilà l’objectif visé par la deuxième épreuve : la stabilité psychologique.

Mizuki sourit légèrement, passant son regard de droite à gauche, de candidats à candidats.

    - De ce que j’en ai entendu, certains se débrouillaient très bien… D’autres en revanche… Quelle drôle d’idée d’hurler sur la personne qui décidera de votre avenir… Enfin bref. Sachez que rien de ce qui a été annoncé ou dit durant cet entretien n’a été réel. Vous n’aurez pas à tuer vos amis, ni à mettre des bâtons dans les roues de qui que ce soit. Néanmoins : sachez que le risque que cela arrive lorsque vous atteindrez le grade de Jônin existe.

Les hommes bloquant la sortie se dispersèrent, laissant les Chûnins libres après plusieurs heures d’attente et d’examen.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examens Chûnin et Jônin de Konoha :: Examen Jônin :: Epreuve 2-