N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2236
Rang : Par

Message(#) Sujet: Groupe #4 Jeu 27 Oct 2016 - 14:25



CONTEXTE

    La soudaineté de l’épreuve numéro deux en aurait surpris plus d’une : recevant une lettre le matin même, une semaine seulement après être revenu de l’île du démon, on vous convoque dans une salle de l’Académie à 14H précise. Vous savez juste que vous ne devez rien ramener d’autre que votre personne.

    Dans le hall de l’académie ce jour-là, des Chûnins à la pelle, que vous connaissez ou non, que vous avez croisé ou non sur l’île. Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez accéder aux salles d’examen avant qu’on vous ne le dise… Et on ne vous l’autorise qu’à partir de 16H, soit deux heures après qu’on vous ait convoqué.

    Un par un, vous parcourez les couloirs jusque dans votre salle, dans laquelle vous rentrez. Un examinateur s’y trouve déjà…


RÈGLES HRP
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez contacter @Aburame Mizuki.
    Ø Votre premier poste s’attèlera à décrire votre arrivée, votre attente et votre entrée dans la salle.



RÈGLES ET INFORMATION INRP
    Ø Vous n’êtes pas que 4 à passer l’examen : vous n’êtes que quatre parmi d’autres. J’estime le nombre de participants à cette deuxième épreuve à une vingtaine.
    Ø Vous avez attendu deux heures dans le hall sans aucune information, puis on vous a autorisé à vous rendre dans la salle d’examen indiquée dans le courrier reçu le matin même.


PARTICIPANTS ET ORDRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Ven 28 Oct 2016 - 0:32




Cela faisait à peine une semaine que nous étions rentré de l’ile du démon, et pour être franc, je ne m’en étais pas mal sorti contrairement à certains qui avaient du bien manger à cause du venin, ou de la nuée ardente ou de je ne sais quel autres pièges vicieux qui étaient répartis sur l’île.

En rentrant la première chose que je voulu faire était de prendre une douche, ce que je fis, avant de m’endormir sous le pommeau de douche et de me réveiller 30 minutes après, quand Kororo était venu voir si je n’avais pas été blessé… A part quelques blessures et brulures, rien de très graves, c’était surtout du superficielles…

Je n’avais pas eu beaucoup de chose à faire cette semaine, surement que les chuunins qui avaient passé la première étape étaient ménagés pour la seconde… Surement un combat en arène, ou un truc du genre, j’espérais ne pas tomber encore sur un genjutsuka, la dernière fois je n’avais même pas pu avancer, et je n’avais pas encore trouvé quelqu’un pour m’apprendre à le déjouer…

Dans la matinée, j’avais reçu une lettre, qui m’indiquait la deuxième épreuve, qui avait lieu à … l’académie ?! Un test écrit ?! Merde ! J’avais pas prévu ça, j’espère que ce ne sera pas trop difficile parce que cela faisait longtemps que je n’avais pas mis le nez dans les bouquins, et même quand je le faisais, le résultat n’était pas génial…

Enfin bref, une fois sur place, je vu une foule de chuunin, une foule… un gros groupe quoi, nous étions environs une vingtaine à avoir passer la première épreuve. Nous attendions dans le grand hall de l’établissement, deux heures passèrent sans informations, sans rien…

Après cette attente, nous devions parcourir le couloir à la recherche de notre salle, y entrer et après surprise !

Je poussais la porte, et y entrais comme je le faisais à mon habitude, avec le sourire et d’une façon très « joyeuse ».


- Hoy !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Sam 29 Oct 2016 - 4:46


C’était la première fois depuis l’Examen Chûnin International qui s’était déroulé à Suna que Konoha replongeait dans l’ambiance des Examens de sélection. En effet, le village de la feuille avait pris la décision de procéder à une sélection parmi les Genin et les Chûnin afin de tester leurs capacités à accéder aux niveaux supérieurs, Chûnin chez les premiers, Jônin chez les seconds.
Ces deux promotions étaient déterminantes dans la vie d’un shinobi. Le Chûnin donnait accès à certains privilèges comme celui de porter la veste de combat du village ou bien de devenir Instructeur dans une équipe de Genin. De lourdes responsabilités résultaient donc de ce premier palier à franchir pour tout ninja désirant atteindre les sommets de la hiérarchie.
Les Jônins, eux représentaient l’élite et se voyaient confier des missions extrêmement périlleuses pour le compte du village auxquelles s’ajoutaient des responsabilités très importantes. Ce grade constituait donc un tout autre palier. Un palier extrêmement difficile à atteindre et sujet à une sélection extrêmement rigoureuse.

Bien conscient de l’importance de ces sélections, le village était plongé dans l’effervescence populaire tandis que les épreuves concernant les Genin et les Chûnin se déroulaient en même temps.

Le Rakuzan lui avait été affecté à l’examen Jônin, c’est pourquoi il porta une attention toute particulière à l'épreuve se déroulant sur l’île dite du Démon.
Au final, une vingtaine de candidats avait été retenu pour la deuxième épreuve qui se déroula une semaine seulement après la première.

Le lieu de rendez-vous avait été communiqué et ainsi, l’Académie avait vu sa population augmenter dès les 14h pétante, heure de la convocation.
Les Chûnins avaient été laissés dans le silence pendant deux heures et ce ne fut qu’après ce long temps d’attente que la deuxième épreuve débuta.
Chaque Chûnin fut invité à rejoindre une salle du bâtiment où l’attendait un examinateur, un Jônin qui avait été invité à se joindre à la petite fête qu’était l’examen.

Sato’ en faisait partie et lorsque les 16h se présentèrent. Le Chef de l’ANBU était déjà prêt à recevoir son candidat.
Ce dernier entra dans la pièce comme on pourrait entrer dans la supérette du coin de la rue en saluant le Jônin d’une manière bien peu formel. “Hoy !”... Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre. Ne cachant nullement sa frustration d’avoir à faire affaire une énergumène de ce genre Satochi le toisa du regard.

- On n'est pas au cirque. LOL, le jeu de mot. Tu sors et tu recommences.

Hors de question de laisser passer ça. Où est-ce qu’il avait cru qu’il pourrait se passer de formalité pour cet examen.
Lorsque le Gekei eut obéi. Satochi pu enfin passer aux choses sérieuses.

- Bien. Venez donc vous asseoir. Le but de l’examen est simple, vous n’avez qu’un objectif me convaincre que vous méritez votre place dans l’élite du village. Vous avez des questions ? Peu importe, je n’y répondrais pas conclu-t-il sèchement avant de poursuivre. Alors commençons, votre petit numéro d’entrée nous a fait perdre un temps précieux. Dites-moi Notsu. C’est quoi pour vous être un Jônin du village de Konoha ?

NB:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Lun 31 Oct 2016 - 2:13




Okay, je venais de tomber sur un psychorigide de première, j’étais juste en entrer, saluant comme je le fais d’habitude, jusqu'à maintenant aucun gradé n’avait été choqué par cette arrivée, mais celui-ci semblait un peu plus hautain que les autres…

« on est pas au cirque » ?! Je n’étais pas tatillons sur le vocabulaire, je ne pouvais pas me le permettre mais là on était quand même sur un choix de mot un peu délicat, surtout s’il me reprochait de n’être pas assez soutenu… Mais bon, okay, disons que c’est moi, je m’exécutai et passai la porte pour une seconde fois, comme monsieur l’examinateur l’entendait…

Il ne montrait pas une pointe de respect, alors je ne savais pas s’il traitait tout le monde de cette façon, ou si c’était un dédain pour ceux de mon clan, mais dans tous les cas, ce n’était pas très « élite du village »… Ah de mieux en mieux, il ne répondrait pas au question, un peu plus et il me cracherai au visage, autant quand ça vient d’un dignitaire, bon, on prend sur nous, c’est le boulot, mais là…

Donc c’est lui qui me fait ressortir, mais c’est moi qui fais perdre du temps ? J’ai le droit de penser qu’ils font passer des gars plus débiles que moi au grade de jonin ? Parce que là, on était tout de même sur un Shinobi de qualité, la fine crème de l’élite du village.

J’avais l’habitude de vivre et d’agir selon mes principes, et tant pis si cela me jouait des tours, il a voulu la jouer comme ça, on va être deux. J’arquai un sourcil quand il eu fini de parler, et je rétorquai avec la même énergie et le même respect dont il avait fait preuve à mon égard :


- Pour moi un jonin c’est avant tout un exemple, être respectueux, inspirer ceux qui nous entoure, après tout ce sont ceux qui sont sensé nous protéger, « l’élite du village »… Et surtout c’est se mettre au service de son village, sa population, son pays ! Pour ma part, je me suis engagé pour que mes poings puissent servir à quelques choses d’autres qu’à taper dans un sac, ou sur un ring !

Peut-être avais-je été un peu sec, mais je n’avais pas besoin de l’approbation d’un type dans son genre, il avait peut-être fait de grandes choses, tant mieux pour lui. Natsuki aussi, et il valait vingt fois plus que celui-là, et encore j’étais gentil ! Si c’était pour ressembler à ça, cela ne m’intéressait plus de devenir jonin…

Je finissais ma phrase en venant mettre mes mains jointes devant mon menton, je soutenais son regard, il voulait jouer au plus malin, ou plus con je ne sais pas, mais dans tous les cas je n’allais pas me laisser faire sous prétexte de la promotion !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Mar 1 Nov 2016 - 0:19


Une fois que le candidat eut effectué une entrée décente et respectueuse, Satochi pu enfin entrer dans le vif du sujet et démarrer l’entretien.
Pas l'temps pour les questions. De toute façon, il avait été très clair. Il n’y répondrait pas. Un Jônin devait être capable d’enregistrer des informations claires et précises sans avoir à débattre pour s’assurer d’avoir bien saisi le pourquoi du comment.

Le Jônin de la feuille commença tout d’abord par demander ce qu’était un Jônin aux yeux du Gekei. Ce dernier sans vraiment y réfléchir rétorqua qu’un Jônin était un exemple, un être respectueux servant de protection au plus faible. Un shinobi ayant fait voeux de protéger son village.
Le Rakuzan nota sur son calepin ces quelques détails avant de hausser les épaules tout en ne lâchant pas d’un trait le regard de Notsuu.

- Donc, si je comprends bien… Votre entrée de tout à l’heure était digne d’un membre de l’élite de ce village ? répondit-il sèchement.

Sans laisser le temps de répondre au Gekei, il enchaîna.

- Et d’après-vous l’engagement de protection du village ne vous est pas destiné ? Vous, un Chûnin qui… il commença à écrire à nouveau sur son calepin tout en commentant son récit semble avoir pris l’habitude de se cacher dans les jupes de sa mère pendant que les autres s’occupent du fumier.

Le moins que l’on pouvait dire, c’était que Notsuu avait fait preuve de très peu d’inventivité concernant sa réponse. Cela en était presque barbant. Pourtant, Satochi était loin d’en avoir terminé. Cette première question ne l’avait pas satisfait, mais il ne comptait pas en rester là.

- En toute franchise ? Quand vous vous êtes inscrit à cet examen quelles étaient vos motivations ? Pensiez-vous réellement avoir l’étoffe d’un Jônin ou bien est-ce que c’était juste pour promener votre animal de compagnie ? Je serais d’ailleurs curieux de connaître les raisons qui feraient de vous un Jônin respectable.

Blasé intérieurement, Satochi commença à faire tourner son stylo entre ses doigts miroitant son impatience pendant que son index libre martelé le bureau autour duquel les deux hommes étaient assis, il ajouta d'ailleurs au passage une demande supplémentaire qu'il souhaitait connaître afin d'éventuellement y rebondir dessus plus tard au cours de l'entretien.

- Vous m'avez parlé de vos engagements ? Développer cet aspect s'il vous plaît finit-il par conclure d'un ton posé et monotone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Mer 2 Nov 2016 - 0:06





Alors soit il était complètement débile, soit il n’écoutait rien à ce que je disais, à quel moment j’avais affirmé ou même sous-entendu que je faisais parti de l’élite ? D’ailleurs à quel point fallait-il être imbu de soi pour se considérer comme l’élite de quelque chose ? Pour qui il se prenait ? Je ne savais pas que le grade de jonin avait monter à la tête de certain à ce point là…

En faite il avait l’air d’être là plus par obligation, on dirait qu’il avait été forcé de faire ça, ses haussements d’épaule, son dédain, même les Hyuuga n’était pas aussi désagréable, quoi que…

Moi ?! Me cacher ?! Est-ce qu’il avait au moins mit le nez dans mon dossier avant de balancer des trucs au hasard ?

Je posais les mains sur la table qui nous séparait, j’essayais de me détendre, de me retenir de lui en mettre une. Mais il ajouta une phrase de trop, sortir un animal de compagnie ?! Pour qui il se prenait pour me prendre de haut comme ça ?!

Je me levais de la chaise, la promotion me paraissait de plus en plus inintéressante, comment l’on pouvait combattre au côté de ce genre de personne ? Comment vouliez vous inspirer un village avec une attitude comme la sienne ?

J’avais toujours les mains posées sur le bureau, mais mon faciès avait changé, on pouvait clairement y lire de la colère, et de l’exaspération...

- Est ce vous avez mis le nez dans mon dossier avant de dire autant de conneries ? Ou même mieux avez vous déjà eu quelque chose de plus que votre égo à l’intérieur ?

Disais-je en pointant mon buste.

- Personnellement, je ne vis pas avec un « animal de compagnie » ! Et si un jonin respectable est quelqu’un comme vous alors cette promotion ne m’intéresse plus !

Voilà c’était lâché, je ne savais pas si c’était une de ses stratégies pour tester les gens, ou une autre technique à la con pour voir qui supportait quoi. Tous ce que je savais c’est que ce n’était pas à « ça » que j’aspirais de devenir !


- Il n’y a pas grand chose à développer, je me bats pour protéger les gens de ce village, pour protéger les riches, les pauvres, les innocents ! Je me bats pour devenir le rempart de ce village ! Je me fous de l’avis que vous pouvez avoir sur moi, je sais pourquoi je me bats !

Honnêtement, je ne savais même plus ce qui me retenais dans cette salle, c’était obligé qu’après ça, j’allais être refusé, si ce n’est pire, mais j’avais agis selon mes codes ! Suffit de se faire mépriser pour ce que j’étais ! Peu importe le résultat de cet entretiens, je continuerai de faire ce que je fais de mieux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Mer 2 Nov 2016 - 11:59


Après moins de temps qu’il fallait pour le dire, le Gekei perdit son sang-froid face à l’attitude provocatrice de Satochi.
Du moins, c’est ce que le spectacle auquel il s’était adonné laissait penser.
Quel genre de personne saine d’esprit serait assez bête pour se lever de la sorte lors d’un entretien capitale en adoptant un langage si … familier ?
Est-ce que Satochi avait lu le dossier de Notsuu. La question ne se posait même pas, en dépit de son attitude dédaigneuse, Satochi n’était pas là pour faire figuration.
Cette information, le candidat était cependant pas obligé de le savoir.
La promotion ne l’intéressait plus si être un Jônin voulait dire ressembler à Sato’.
Il en était donc arrivé là… Pathétique.

- Avez-vous lu le mien ?répondit-il en guise d’introduction avec un sourire narquois au coin de ses lèvres avant de pousser un profond soupir.

Il sortit alors un dossier, LE fameux dossier du Gekei savamment étudié le matin même alors qu’il se trouvait sur le trône et commença une lecture rapide.

- Gekei Notsu, a grandi à Konoha. Sa famille a déserté Kiri peu de temps avant sa destruction… il arrêta sa lecture. Des déserteurs… Merveilleux, j'espère que vous serez plus loyal si Konoha venait un jour à être menacé.

Il préféra fermer l’amas de conneries qu’il avait sous les yeux. Observant fermement le Gekei, Satochi mit le feu au dossier grâce à son chakra assimilé Katon, offrant ainsi à Notsuu un spectacle enflammé.

- Je me fiche de votre dossier et de votre passé, je vous demande de me convaincre pas de me démontrer par a+b que vous êtes un idiot impulsif.

Le Gekei l’avait bien cherché, Satochi ignorait si ses paroles allaient faire effet ou plonger le Chûnin dans une colère noire mais néanmoins la réponse suivante du candidat fut davantage potable.

- Bien, il semblerait qu’on arrive à quelques chose finalement… Cependant nous sommes bien d’accord que c’est ce que vous remplissez déjà comme fonction en étant Chûnin. Qu’est ce qu’être Jônin changerait donc ?
Je me répète, quelles sont les qualités qui feraient de vous un bon Jônin ? Savoir se battre et savoir se battre pour une raison noble ce n’est pas suffisant.

Au moins, désormais sans dossier officiel, il ne restait plus aucune trace de Gekei Notsuu, il ne restait donc pas beaucoup d’alternative au membre du clan du même nom.
Rester et aller de l’avant ou bien renoncer et partir. Allait-il abandonner ? Ou bien combattre ?
La balle était dans son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Jeu 3 Nov 2016 - 5:18





J’avais sans doute des petits soucis de contrôle de temps en temps, mais ce trait de caractère avait tendance à faire revenir mes interlocuteurs aux bases de ce qu’ils voulaient savoir ou dire. Comme maintenant, étrangement, je ne fus pas congédié ou directement éliminé. Même si son interprétation de la fuite de ma famille mériterait que je lui mette un coup de tête. Je pris une grande inspiration après qu’il est fait bruler mon dossier, mais sa dernière réplique me fit entrevoir qu’il attendait quelque chose, ou du moins qu’il était autre chose que ce qu’il s’efforçait de montrer depuis le début de l’entretien…

La dernière question qu’il me posa avait le mérite de ne pas être une autre façon de me mettre plus bas que terre, du coup, je reposais mes fesses sur le siège en face de lui. Je joins mes mains pour finir par les posées sur la table et d’un ton plus amical que le précédent je répondis à sa question :


- Et bien je pense qu’au stade de chuunin, je ne peux pas vraiment protéger les personnes, même si je suis sur le terrain, ce sont toujours les plus gradés qui vont au contact et sont déployés dans les situations les plus dangereuses… Je ne recherche pas la difficulté, quoi qu’un petit peu, mais je cherche surtout à être utile dans ce genre de situation et, je pense, que plus je serais haut dans la hiérarchie, plus je pourrai protéger de gens.

Je laissai une petite pause avant de répondre à la deuxième partie de la question.


- Pour être franc, je ne sais même pas si je fais un bon ninjadisais-je en affichant un sourire gêné Je sais que mes idéaux et mon tempérament ne conviennent pas forcément à l’identité du Shinobi, mais plus à celui du guerrier, mais je sais aussi que j’avancerai coute que coute, peut importe les obstacles. Je n’ai pas peur de remettre en cause certain côté de ma personnalité, comme vous avez pu le voir, j’ai tendance à m’emporter quand je vois un shinobi ne respectant pas ses camarades, nous sommes des soldats, mais nous nous battons côte à côte…

J’avais fini de dire ce que j’avais à dire, je ne savais pas si la réponse allait lui convenir, j’avais été honnête avec lui, tout du long. Puis je n’étais pas très à l’aise avec le fait de se mettre en avant, ce n’était pas à moi de me vendre, c’était à mes actions de le faire, à ce que j’avais fais, et ce que j’allais faire…Ah, j’allais oublié :

- Et, pour la « désertion » de mes parents de Mizu no kuni, c’était juste parce que ceux de mon clan étaient persécutés et exécutés sans sommation, rien à voir avec notre situation à Konoha, donc aucune raison de douter de notre loyauté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Ven 4 Nov 2016 - 1:37


Après avoir opté pour l’option “Rester”, le Gekei énuméra enfin des choses sensées.
Avec son grade actuel, il jugeait ne pas être suffisamment envoyé au front lors des évènements les plus périlleux. Un rôle préféré au Jônin, car à l'accoutumer plus expérimentés. C’était plus ou moins vrai, il était parfois courant qu’un Chûnin puisse être envoyé sur une mission tant importante que dangereuse, Notsuu avait sans doute pas assez fait ses preuves pour arriver à ce stade.

Le Gekei cherchait à se rendre utile lors de ces fameuses situations de crise et espérait que prendre du galon lui offrirait cette possibilité.
Dans l’ensemble, c’était un bon point que de vouloir se montrer disponible pour son village dans les situations les plus dangereuses. Mais ce n’était pas ce détail qui ferait de Notsuu un Jônin. Après tout même chez les Genin, on pouvait être susceptible de trouver des têtes brûlées capable de se jeter à corps perdu dans une bataille perdue d’avance à leur maigre niveau.

Pour couronner le tout, monsieur, ne savait pas s’il avait les qualités pour être un bon shinobis … Le Rakuzan demeurait perplexe. Qu’est-ce qu’il foutait là alors. D’après lui, son tempérament faisait plus Guerrier qu’autre chose. Satochi nota, nota et nota demeurant parfaitement silencieux. Mais au moins son deuxième monologue fut conclu par une note extrêmement positive aux yeux du Rakuzan.
“On se bat côte à côte"...

- Vous savez, les Jônin n’ont pas non plus l’exclusivité sur tout ce qui touche aux missions “dangereuses”. Il y a un certain nombre de Chûnin au village qui ont eu droit à ce privilège, si vous n’en faites pas partie, c’est peut-être simplement parce que votre dossier ne fait pas encore assez d’effet aux autorités compétentes du service d’attribution des missions…

Il marqua une pause, observant du regard le tas de cendre déposé devant lui.

- Le bon point, c’est que vous allez pouvoir repartir de zéro et vous focalisez sur des missions susceptibles de vous attirer les bonnes grâces des hauts-dignitaires du village dit-il en souriant.

À ce moment-là, Notsuu était sans doute bien loin de s’imaginer que Satochi en faisait partie grâce à son rôle de Chef de l’ANBU. Et que l'impressionner aujourd’hui serait peut-être un moyen d’obtenir une promotion légèrement différente de celle pour laquelle il participait à cet entretien. Mais une promotion quand même !

- Ou peut-être pas. Car si vous doutez vous-même de vos capacités. Comment serez-vous capable de guider de jeunes recrues lors de vos missions en tant que Capitaine ? Comment serez-vous susceptible de prendre LA décision susceptible de faire basculer une mission ? Car vous n’avez pas mentionner cela dans votre charabia de tout à l’heure. Mais être Jônin ce n’est pas que faire rêver. C’est aussi être capable de guider les générations futures et faire preuve de discernement dans les situations les plus chaotiques. Jusqu’où comptez-vous aller sans confiance ?

Le brun n’attendait même pas une réponse à ce sujet. C’était un constat nécessitant aucun débat.
Mais puisque ce qui semblait botter le Gekei, c’était les situations périlleuses. Satochi allait lui fournir de quoi réfléchir et jouer sur son entretien.

- On va faire une petite simulation. Imaginez que vous avez été affecté votre équipe et vous à une mystérieuse mission de disparition d’habitant dans un petit village d’Ame no Kuni.
Une fois sur place, vous menez votre enquête et vous apprenez que des jeunes femmes et des jeunes enfants ont été enlevé par un inconnu.
Vous continuez votre enquête, jusqu’à pousser cet individu dans ses derniers retranchements. Une prise d’otages débute alors que votre personne est parvenue à isoler l’individu. Vous êtes de l’autre côté d’une porte où votre seul champ de vision sur la pièce dans laquelle l’individu et les otages se trouvent est un petit carré à peine suffisant pour que vous puissiez voir des deux yeux.
De l’autre côté, l’individu vous provoque et menace d’exécuter une personne aux moindres de vos mouvements et d’exécuter une personne une fois toutes les 5 minutes tant qu’il n’aura pas obtenu la liberté et la garantie de ne pas être poursuivi.

Il marqua une pause afin de marquer une délimitation entre la narration et l'ordre de mission qui allait suivre.

- Votre mission est de sauver les otages. Que faites-vous ?

Demeurant silencieux après cette longue consigne. Le Rakuzan fixa le Gekei en attendant l’écoute son plan d’action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Sam 5 Nov 2016 - 4:15





Bon, il avait déjà changer de ton, c’était ça de gagné, il ne semblait plus me prendre de haut, enfin, il avait était descendu un peu quoi… Malgré tous, il n’avait pas tort, même si j’avais déjà été envoyé sur des terrains compliqués, je continuais de penser que les jonins avaient une priorité dans ce genre de situation…

Oh ! Il venait de sourire, c’était bizarre, changement de registre fulgurant ! Ah nan, pendant un moment je pensais qu’il était devenu sympa, mais il reparti de plus belle. Qui a dit que je n’avais pas confiance en mes capacités ? Bon ce n’était pas vraiment sous-entendu mais je comprenais que l’on puisse s’y méprendre. Je savais ce que je valais, mais l’administration avait une vision bien à elle de ce à quoi nous devrions ressembler, et c’est en ça que je n’avais pas confiance !

C’est vrai que la responsabilité d’une équipe allait avec ce poste, mais bon, n’ayant jamais géré personne, je ne pouvais pas savoir ce que je valais dans ce domaine, et pour être franc, je n’étais pas pressé d’explorer ce domaine de compétence là. Quoi que comme l’avait suggéré Takeo il y a quelques temps, ce serait une bonne idée de tester mes qualités de leadership, si jamais elles existaient !

Voilà une simulation, quelques choses qui m’allait mieux pour être honnête, certains de mes entrainements utilisaient ce procédé, on crée une situation et on tente de s’y extirper le mieux possible, ça nous permet de cerner des problèmes et d’y remédier. C’est aussi un bon moyen d’entrainement physique, on imagine les ennemis et on les combat !

Alors, un barjot qui prend des otages, j’ai une équipe avec moi, il s’enferme, est instable, okay, je n’ai presque pas d’infos sur la pièce où il se trouve, et il menace de dégommer tous le monde… Le but est de sauver les otages, hum, réfléchi…


- Déjà, j’évaluerai les capacités de ma team, si j’ai par chance un Yamanaka ou un Nara avec moi, le trou de la serrure devrait leur suffire à maitriser l’agresseur, j’en ai vu à l’œuvre c’est vachement impressionnant !

C’était seulement dans le cas où j’avais mon équipe à proximité, avec les bons éléments en plus…

- Ou un Aburame, j’ai cru comprendre que certains de leurs insectes pouvaient paralysés ! Bon c’était les insectes de Mizuki-san donc il y avait avantage forcément, mais je pense qu’ils sont nombreux à pouvoir le faire ! Mais si je n’ai pas ce genre de possibilité, dans un premier je m’offre en échange des otages, un militaire gradé aura surement plus de valeur que des civils pour lui, s’il continu à faire son têtu, et bien je n’ai pas le choix, le laisser partir pour sauver les otages, après grâce à ma particularité je pourrai toujours le tracer pendant un moment… Même si je lui avais donné la garantie de ne pas être poursuivi, y a des moments où le mensonge semble être la seul issu, malheureusement.

Bon je pense avoir fait le tour de la question, pour le coup j’avais réfléchi un peu, mais c’était une impasse cette situation, dans tous les cas, c’est la chance qui fait que l’on s’en sort sans blesser personne. Avoir la bonne personne dans son équipe, que tout ce déroule sans accroc, plein de choses que nous ne pouvons pas contrôler…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Dim 6 Nov 2016 - 0:11



HRP:
 

Bien, Notsuu avait adopté la simulation avec intelligence et logique. Pour dire vrai, le Rakuzan n’y aurait jamais cru si on le lui avait dit après le début chaotique de l’entretien.
Le Gekei semblait en avoir plus dans la caboche que ce que son attitude de cancre balançant de “Hoy !” à tout vas laissait présager.
Dans son analyse, il commença donc par la situation en groupe. Ce qu’il ferait serait d’analyser les possibilités qui se présentaient à lui grâce aux facultés de ses hommes.
Il évoqua un certain nombre de clans tel que le clan Yamanaka ou bien le clan Nara et pour finir le clan Aburame.
Des clans réputés pour leurs pouvoirs très surprenants et parfois capitaux en situation de crise.

Pour ce qui était de la situation solitaire. Satochi fut scotché par le réponse de Notsuu. Jamais il aurait pensé que cette cervelle de Gekei puisse avoir un si bon raisonnement.
Le Jônin n’avait rien à redire à ce sujet et cette simulation était une réussite.

À défaut d’avoir dévoilé un comportement exécrable, le candidat du clan Gekei avait fait preuve de très bonnes facultés d’analyse et de prise de décision. À ce stade de l’entretien, il avait parfaitement justifié son grade de Chûnin.
Cependant, le plus dur restait encore à faire.
Satochi avait complété sa part du marché et il ne lui restait plus qu’un dernier exercice à donner au membre du clan des transformistes.

- L’entretien touche à sa fin dit-il d’un ton neutre.

Il ne laissa aucune information filtrée, et Notsu n’aurait pas le privilège de recevoir un bilan pour son entretien.
Il avait juste de droit de réfléchir tout seul dans son coin en imaginant les résultats.

- Avant de vous libérer et de vous laisser vaquer à vos occupations, je vais vous parler de la prochaine étape conformément à ce qu’il a été demandé par l’Hachidaime. Déposant sa tête au-dessus de ses mains croisées le Rakuzan commença son explication. Chacune des étapes que vous avez menée jusqu’à présent avait un but précis permettant d’évaluer vos capacités. La dernière épreuve de l’examen de sélection des Jônin visera à évaluer vos facultés à réaliser une mission de haut-rang en solitaire.

Marquant une brève pause, il continua son explication sans lâcher d’un cil le regard du Gekei.

- En ce qui vous concerne, vous devrez fournir à la fin de l’épreuve un rapport complet sur les autres opposants, forces, faiblesses, difficultés rencontrées, descriptions physiques. Vous devrez également faire votre propre introspection et la rendre en même temps que les autres documents. Mais afin de rendre la chose un peu plus compliquées. Vous devrez obtenir ces informations sous couverture. C’est-à-dire que personne doit vous reconnaître si vous comptez réussir votre examen.

Une bonne épreuve bien chiante s’annonçait pour Notsuu. Satochi aurait probablement enlevé la dernière consigne si le Gekei s’était montré moins “grande gueule” à son égard. Le brun allait savourer cette dernière épreuve et il allait certainement garder un œil attentif sur le candidat installé face à lui.

- Parvenez à vos fins, et vous aurez prouvé beaucoup. Échouez et vous resterez à votre place actuelle, et n’oubliez pas le but qui vous sera fixé le jour-J , vous pouvez y aller.

En gros, un gros méli mélo d’information sans réelles précision et comme Satochi avait décidé de ne répondre à aucun question. Notsuu pouvait considérer son entretien comme terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Mar 8 Nov 2016 - 22:14





On dirait que mon analyse l’avait laissé sans voix, en tous cas aucun commentaire sur ce que je comptais faire dans cette situation… J’avais du faire mouche sur ça au moins, il avait vraiment tous jugé sur mon entré ? Ne pas sous-estimer les gens, c’était pas la première chose que l’on nous apprenait pour ne pas mourir bêtement en prison ?

Enfin bref, Il lâcha enfin un mot après quelques minutes, l’entretien semblait terminer, mais bon, pas de conclusion, pas de mot de fin, rien de très probant pouvant m’indiquer si j’avais loupé ou pas, quoi que… Une mission en solo ? Donné par l’Hokage ? ça commençait à être chaud, déjà que l’île n’avait pas été une partie de plaisir, alors une mission de haut rang…

Une mission d’espionnage ?! Moi ?! Le shinobi le moins calibré pour ce genre de choses, il me file une mission de récolte d’information, incognito qui plus est ? Bon bah c’est mort, je vais rester chuunin… Quoi que, une grande partie de ces infos se trouvent dans ce bâtiment, ils ont forcément du passer par l’académie, donc si je piques leur dossier dans les archives, je pourrai sans doute en apprendre plus sur eux ! Mais bon, il y avait une vingtaine de candidats restant, faire 20 dossiers allait être super long, surtout si je devais faire une enquête personnalisé à chaque fois… Aie, ma tête, ça sera surement très relou, mais je n’avais pas l’habitude d’abandonner avant d’avoir au moins essayé !

Okay, donc si j’avais bien compris, les autres épreuves valaient kedal et si je ne réussissais pas celle-ci et bien j’étais recalé à coup sur… Ca sert a quoi de nous en faire chier sur une île aussi dangereuse que ça si c’est pour a la fin nous donner une mission pratiquement impossible à réaliser… Je voulais devenir juunin, pas entrer dans l’ANBU, l’espionnage ne faisait clairement pas parti de mon cv, encore moins sur autant d’individu… AAAAAAAHH ! Examen de merde ! Et puis comme il ne voulait pas répondre à des questions je suppose que c’était peine perdu d’essayer de récupérer des infos supplémentaire…

Il m’invita à quitter la salle après m’avoir annoncer ça, je me levais de mon siège et me dirigeait vers la porte et avant de la passer je m’accordai un dernier petit mot :


- Hoy ! ça va sûrement être très chiant, mais j’vais pas lâcher haha !

Je finissais de la même façon que j’avais commencé, avec du 100% moi haha !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #4 Dim 20 Nov 2016 - 11:03

Peu à peu, les candidats sortaient des différentes salles d’examens, plus ou moins rapidement. La grande majorité d’entre eux avait une mine déconfite, le regard un peu perdu, bien que certains gardaient leur sourire et leur volonté. Les rapports allaient bientôt arriver sur le bureau de l’Hokage : déjà, les salles à l’étage se vidaient des Jônins qui sortaient par la fenêtre.

Les premiers candidats furent retenus par d’autres shinobis qui ne les laissaient pas sortir : signe que quelque chose allait se passer de nouveau dans le hall. Une fois que l’ensemble des candidats se trouvaient réunis, Mizuki se présenta à l’étage, afin que tout le monde puisse la voir.

    - Aucun de vous n’a décidé d’écourter son entretien, et c’est une bonne chose que ça aurait été signe de disqualification directe. L’entretien n’était pas qu’une simple formalité, où vous deviez répondre à des questions pour prouver votre valeur : c’était un test psychologique. Comment réagissez-vous dans des situations d’échec apparent ? Comment vous comportez-vous face à plus gradé que vous, dans une situation où vous êtes presque soumis à quelqu’un qui vous méprise ? Saurez-vous garder votre calme, votre sérieux et vos convictions lors qu’ils sont mis à mal par la personne qui décidera pour vous ? Voilà l’objectif visé par la deuxième épreuve : la stabilité psychologique.

Mizuki sourit légèrement, passant son regard de droite à gauche, de candidats à candidats.

    - De ce que j’en ai entendu, certains se débrouillaient très bien… D’autres en revanche… Quelle drôle d’idée d’hurler sur la personne qui décidera de votre avenir… Enfin bref. Sachez que rien de ce qui a été annoncé ou dit durant cet entretien n’a été réel. Vous n’aurez pas à tuer vos amis, ni à mettre des bâtons dans les roues de qui que ce soit. Néanmoins : sachez que le risque que cela arrive lorsque vous atteindrez le grade de Jônin existe.

Les hommes bloquant la sortie se dispersèrent, laissant les Chûnins libres après plusieurs heures d’attente et d’examen.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examens Chûnin et Jônin de Konoha :: Examen Jônin :: Epreuve 2-