N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Dim 13 Nov 2016 - 14:27

La veille, l'entrevue avec l'Ombre du Feu ne s'était pas déroulée dans une grande harmonie. Durant tout le long de la conversation, le jeune garçon ressentait son sang brûler de plus en plus fort dans ses veines, au fur et à mesures que les nouvelles se dévoilaient. La première annonce concernait la mort de son maître, Yoshida Shoyou. Ce dernier aurait été tué par des Kumojins pour une raison encore inconnue. Néanmoins, l'information prenait une toute autre forme dans l'esprit du jeune disciple. Jusqu'à présent il n'avait jamais montré un quelconque intérêt à cet homme, aussi bien lors de son vivant, ou même lorsqu'il mourut. Le rouquin n'avait pas hésité à lui cracher sur sa tombe avant de le dépouiller de son ombrelle. Même maintenant, il continuait de sourire comme un enfant et riait sans se soucier de rien. Cependant, intérieurement, il avait gravé au fer le nom de Kumo dans son esprit, comme l'objet d'une vengeance, comme son objectif à atteindre..

La seconde nouvelle qui venait de changer sa direction, mais notamment son mode de vie, était l'annonce d'un nouveau foyer et d'un nouveau professeur. Ce n'était pas un choix, mais bien une obligation donnée par l'Hokage du village. Le jour suivant, Yohru ne sera plus un aspirant de l'Académie, il quittera le dortoir de celui-ci et accompagné d'un genin assigné à la tâche, il devra se rendre vers son nouveau professeur qui le prendra en main. Il ne connaissait pas tous les détails concernant ce dernier, mais selon les dires de l'Ombre, c'était une personne incroyablement influente qui saura le dompter comme il le fallait. Une nouvelle qui ne réjouissait point le jeune garçon qui commençait à se plaire au village, avec toute la bonne nourriture et les nouvelles rencontres qu'il avait fait tout au long de ses vacances. En réalité, ce qu'il craignait le plus, c'était les cours qu'il allait devoir suivre. Il n'aimait déjà pas être un élève de l'Académie, alors qu'en sera t-il du professeur plus ou moins personnalisé ? Un vrai diable ? Plus les personnes étaient haut-gradées et importantes, plus ils avaient une tête effrayante qui ne prédisait jamais rien de bon. L'entretien avec la dirigeante du village de la feuille suffisait comme preuve. Il s'était fait sermonner ET il s'était fait renvoyé au fond d'un trou quelque part. Le résultat était même pire que ses prédictions, et c'était sans deuxième possibilité.

Néanmoins, si une seule bonne nouvelle existait, le trou dont il fut envoyé n'était pas un trou si petit et perdu comme il le prédisait, mais bien une grande demeure qui révèle bien du luxe. Peut-être des festins l'attendaient à l'autre bout du pays ? Il s'agissait de la seule idée qui faisait baver le jeune enfant, mais en quelle honneur ? Une telle joie offerte sans demander un retour était très peu probable. Il gardait en tête que le maître des lieux allait peut-être devenir l'un de ses pires cauchemars.. C'était difficile de savoir à quoi il devait s'attendre..


Le jour qui suivait, au petit matin, un jeune inconnu vint frapper à sa porte. Il s'agissait bien du genin qui allait l'escorter jusqu'à la demeure de celui que l'on appelait Daimyô. D'un air grincheux, le jeune garçon l'avait suivi plus ou moins de force, et grandement encouragé par le personnel du dortoir qui se sentait enfin libéré d'un poids lourds. Le trajet pris plus de temps que prévu, le petit garnement avait décidé de traîner des pieds pour faire tarder le voyage. Il fallait avouer que l'idée de rencontrer un certain "Daimyô" faisait peur.. Non, il n'avait peur de rien, il faisait l'imbécile comme tous les jours, par pur petit plaisir à embêter le genin qui était trop sérieux à son goût.

Durant le trajet, il se fit porter par son infidèle serviteur comme un roi — des sacs à patates, même si finalement, il fut obliger de courir par lui-même et de sauter comme les singes de branche en branche, jusqu'à arriver devant un grand lac du nom de Tetsu. Le genin ne voulait pas traîner d'avantage, comme il s'agissait d'une mission et qu'il tenait à cœur son travail. Néamoins, Yohru ne savait pas marcher sur l'eau, le duo fut donc obligé de prendre une barque et ce fut évidemment le jeune shinobi qui paya le trajet. La jeune pousse n'avait pas un sou sur lui, il voyageait les mains vide en espérant obtenir un gîte bien chaud à son arrivée. Durant la traversée, le rouquin avait tenté de pousser son accompagnateur dans l'eau, comme quoi il prenait trop de place même si ce n'était qu'une excuse. Finalement, il échoua et décida donc de plonger seul pour partir à la recherche des poissons. Yell lui avait appris à nager, mais seulement à nager ! Or, il avait encore du mal à ouvrir les yeux sous l'eau et à garder sa respiration suffisamment longtemps. Il se cogna contre la coque du bateau et ne tarda pas à se noyer. Son corps se mit à flotter à la surface, ce qui permis au genin de venir le sauver. Ce dernier avait jugé inadapté d'escorter jusqu'au palais un gamin avec des vêtements trempés, alors ils prirent le temps de faire sécher leurs vêtements. Pendant que l'un surveillait leurs affaires, Yohru avait fait la rencontre d'un cerf. Il avait tenté de lui arracher ses deux bois sur la tête pour en faire du feu afin de se réchauffer, mais il se fit vite pourchassé par la bête..

Tant bien que mal, après de multiple péripéties le duo parvint avec tous les efforts du monde jusqu'à Hasu, la capitale du Pays du Feu. À partir de là, le genin avait tenu à la laisse Yohru pour ne pas le laisser s'échapper dans la foule qui régnait sur les environs. Au bout de quelques heures, ils parvinrent jusqu'au palais du Daimyô qui surplombait la ville. La mission du jeune shinobi touchait bientôt à sa fin, dés lorsqu'il aura livré la boule de flamme il sera délivré de son travail. Cependant, l'homme qui gardait les portes ne semblait pas être au courant de la venue d'un aspirant de Konoha. C'était étrange, la dirigeante du village caché de la feuille n'avait pas informé le maître des lieux ? Il refusait de laisser entrer le jeune garçon sans accord.
    " Oy Oy ! J'ai fais tout ce chemin, donc on me laisse entrer ! Quoique.. Enfaite, je veux bien repartir aussi ! "
Mais en insistant d'avantage, le genin parvint à le faire changer d'avis. Il portait le bandeaux de la feuille sur le front, et le rouquin tenait un parchemin légèrement humidifié envoyée par l'Hokage, ce qui convaincu le garde. Ce dernier prit la relève et l'emmena voir celui qui portait le titre de Daimyô.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jonin
Messages : 914
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Dim 20 Nov 2016 - 20:38



Tenue de Kimi':
 

La vie de palais ne plaisait pas vraiment à notre Gekei, tout le monde ici était trop sérieux pour que ses séjours dans la demeure du Daimyô soient amusants, mais c'était le seul côté négatif qu'il trouvait à son affectation au service de protection d'Aburame Miko. Aujourd'hui était une journée tranquille, après avoir passé une heure ou deux sur le toit du palais pour prendre le soleil, Kimimaro s'était enfin décidé à redescendre pour aller manger un morceau, il allait bien trouver quelque chose à manger dans ces fichus couloirs propres et étincelants.

Habillé de sa tenue la plus élégante, parce que oui, d'après Miko "se balader en kimono toute la journée" sa fait pas sérieux, le Gekei arriva dans le hall d'entrée du palais, humant à pleins poumons en espérant capter l'effluve d'une nourriture quelconque. C'est alors que les paroles du petit rouquin atteignirent les oreilles toujours en alerte du Jônin. Un visiteur ? Voulant voir le Daimyô ?

♦ Eh ! - lança Kimimaro au garde qui commençait à escorter le garçon. - Je m'en occupe ! Je suis quand même.. hum hum... Un jônin de Konoha en charge de la protection du Daimyô. - continua Kimimaro de sa voix la plus pompeuse.

Le garde n'eut pas la volonté d'argumenter avec l'homme-chat, ce dernier étant capable de l'harceler sans cesses jusqu'à obtenir ce qu'il souhaite, depuis qu'il était là, les gens commençaient à le connaître. Le garde retourna alors à l'entrée, laissant Yohru aux mains de Kimimaro. Le gekei plia les genoux, son visage arrivant à la hauteur de celui du rouquin à qui il adressait un sourire complice, il s'approcha légèrement et renifla ses cheveux,

» Mais dis moi... Tu es qui toi ? - demanda-t-il au petit humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Mar 22 Nov 2016 - 19:47

Yohru n'avait plus vraiment le choix, il suivit sagement le garde qui l'invita à pénétrer l'intérieur du palais. Lorsqu'il eut passé la grande porte de l'entrée, il se retourna une dernière fois en direction du genin qui l'avait accompagné jusque là. Ce dernier l'observait s'éloigner silencieusement, sans doute était-il épuisé suite à ce voyage qui se révéla bien plus long que ce qu'il avait prévu. Le jeune garçon, derrière le dos du garde, se mit à rire d'une petite voix avec un air moqueur en direction du shinobi, avant de lui renvoyer une grimace pour l'énerver d'avantage encore. Il n'avait pas fini de lui causer des ennuis, et même à la toute fin, il irait au bout de sa tâche de sale garnement ! Ce visage qui tournait vers le rouge pivoine était bien plus joli et beaucoup plus amusant que son expression trop calme et trop sérieuse du départ. Lorsque le portail se referma, le genin sur les nerfs repartit en direction de Konoha, tandis que l'aspirant découvrait la grande salle de sa nouvelle demeure.

Il poussa un son d'émerveillement face à la taille de celui-ci, tout semblait si grand et si luxueux que rien n'était comparable à sa petite chambre du dortoir. Son regard parcourait les environs, se mémorisant les petits détails de chaque mur, cherchant les petits objets hors du commun, même si au final, tout semblait si calme dans cette salle pourtant si immense. Enfin, ce n'était pas réellement un souci puisque à présent Yohru était là. Il fera bien tout pour mettre de l'animation dans ce domaine si tranquil, comme s'il s'agissait d'un cimetière. Personne ne semblait être dans les environs à premier regard, mise à part le garde qui marchait devant, et il n'y avait presque aucun bruit non plus. Beaucoup trop silencieux. Si le jeune garçon se mettait à crier, est-ce que sa voix résonnerait entre les murs ? Le monsieur devant ne parlait, ne disait, il continuait d'avancer dans une direction. Le rouquin qui ne supportait plus ce silence, il lui tapota l'épaule pour attirer son attention. Il se retourna une fois en arrière, avant de regarder à nouveau devant lui sans même rajouter un mot. Un comportement qui agaçait l'enfant plus que tout, alors il décida de taper plus fort avant de se mettre à hurler pour bien se faire entendre, et par la même occasion attirer le regard des passants.
    " OY ! OÙ ALLONS-NOUS ? IL SE TROUVE OÙ CE FOUTU DAIMYÔ ? POURQUOI C'EST SI CALME ? T'AS QUELQUE CHOSE À MANGER PENDANT QUE J'Y SUIS ? "
Sans même s'en rendre compte, le temps passait vite et plusieurs heures s'étaient écoulées avant qu'il n'arrive à la capitale Hasu. Sur le chemin, Yohru avait rencontré bien des stands de nourritures, et il avait essayé à plusieurs reprises de supplier le genin de lui payer un petit quelque chose. Cependant, ce fut un refus catégorique. Il avait également tenté d'aller voler lui-même ce qu'il convoitait, mais ce fut un échec, son accompagnateur le tenait trop bien en laisse. À présent, il commençait à ressentir la faim s'approcher. Son ventre ne tarda pas d'ailleurs à se manifester, par un grognement qui se rapprochait du bruit d'une bête, et il semblerait qu'il n'était pas le seul..

Au loin, il entendit un inconnu l'interpeler, lui ainsi que le garde qui l'accompagnait. Il s'agissait d'un jeune homme vêtu avec grand soin qui portait une légère armure sur son épaule. Puis à regarder de plus près, on remarquait ses longs cheveux blancs et deux mèches qui remontaient en forme d'oreille. Un petit détail qui attira le regard curieux du jeune rouquin. Il disait être un jônin de Konoha, était-ce encore une de ces personnes ennuyeuses du village de la feuille ? Décidément, après un genin trop sérieux, Yohru allait avoir le droit à deux grades au dessus encore plus barbant, même si sur l'instant même, ce dernier n'avait pas compris le sens de "jônin". Il conclu simplement qu'il s'agissait d'un protecteur du fameux "Daimyô". Devait-il en déduire que celui-ci était faible au point d'avoir besoin de protection ? Pourtant ce fut le contraire des bruits qui courraient autour, le dénommant comme l'un des plus forts. Une chose était sûre, le jeune homme lui, était fort.

Contrairement à plus tôt, le garde ne prit pas bien longtemps avant de céder la place au nouvel inconnu. Ce dernier dévisagea Yohru d'une étrange manière, mais peut-être pas vraiment plus que Yohru qui en faisait tout autant. Peut-être était-ce l'air animal qui se dégageait du jeune homme ? Ou bien l'odeur qui provenait directement de sa personne ? Ou un fantasme dû à la faim ? Une simple intuition qui conduisit le rouquin à mordre la joue de son interlocuteur au moment où son visage s'était rapproché peut-être un peu trop près. À ses risques et périls de venir si proche d'un enfant alors que son ventre a grogné quelques instants plus tôt, même si sans avoir faim il était bien capable d'en faire autant. Si l'un reniflé l'autre pour reconnaître une odeur, l'autre croquer l'un pour reconnaitre un goût. N'était-ce pas du pareil au même ?
    " Waaaahooo ! Tiens, c'est pas si mal ! — un léger goût de chat qui mériterait un peu de poivre.. Hey ! T'es qui toi aussi ? Demandait l'enfant en réponse à sa question.
Il colla son visage contre le jeune inconnu, un face à face, comme dans un duel. Yohru était légèrement intrigué par ce dernier sorti de nul part. Que venait-il faire ? Venait-il suite à la détresse du rouquin pour jouer en sa compagnie ? Non, il donnait l'impression de venir lui chercher des problèmes, ou plutôt était-ce le rouquin qui lui cherchait ses problèmes ? Il ne fallait sous-estimer le petit-homme !


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jonin
Messages : 914
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Mer 23 Nov 2016 - 14:45



Kimimaro fut tellement surpris par le comportement de Yohru qu'il n'eut aucun réaction tandis que le rouquin lui mordait la joue avant de coller son front contre le sien. Le jônin plongea son regard dans celui du garçon, les pupilles du Gekei s'étaient changées en deux fentes noires et menaçante, le shinobi esquissa un sourire carnassier qui dévoilait des longues canines pointues et semblables aux crocs d'un animal sauvage.

» Tu veux que je te morde aussi ? - demanda Kimimaro d'un air amusé. - Les petits humains comme toi sont si... Appétissants... - souffla-t-il en se passant la langue sur les lèvres.

Pendant quelques secondes il resta immobile, se contentant de fixer l'aspirant avec ses yeux perçants. Puis... Il éclata de rire et se redressa, il posa une main dans la tignasse orange de Yohru qu'il ébouriffa généreusement.

» Hahaha ! Je suis Kimimaro, un ninja de Konoha et j'assure la protection du Daimyô. - lança le gekei qui avait récupéré son apparence presque normale. - Bon, viens avec moi, on va trouver à manger, je te guiderais jusqu'au Daimyô après. - dit Kimimaro en se mettant en mouvement, prenant la direction d'un des couloirs qui débouchait sur le hall.

En quelques minutes, le duo arriva jusqu'aux cuisines et Kimimaro s'immobilisa devant la porte avant de se tourner vers le rouquin,

» Bon ! Dis moi qui tu es maintenant et ce que tu fais ici, après on entrera et on pourra manger tout ce qu'on veut ! - s'exclama le gekei d'un air complice.

Même si il était un personnage assez singulier, Kimimaro restait un ninja et il devait assumer son rôle. En commençant par prendre connaissance de l'identité et des intentions des visiteurs, même si il n'avait probablement rien n'a craindre de cet enfant qui dégageait une aura assez faible, ce n'était pas une raison pour être laxiste.


Dernière édition par Kimimaro le Dim 15 Jan 2017 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Jeu 24 Nov 2016 - 0:09

Contre toute attente, le nouvel inconnu afficha un léger sourire en réponse au comportement quelque peu provocateur du jeune garçon. Ce dernier continuait de le fixer avec toujours le même regard identique au sien, sans vaciller un instant même lorsqu’il découvrit ses longues canines pointues qui paraissaient bien acérées. L’apparence et le comportement du jeune homme se rapprochait étrangement de celui d’un animal, un mammifère que Yohru avait déjà rencontré une fois auparavant et qu’il connaissait très bien. Néanmoins, il avait du mal à se rappeler de quel animal exactement il lui faisait penser. Il resta immobile quelques instants de plus à réfléchir parmi ses innombrables souvenirs, mais aucune réponse ne lui venait à l’esprit. Un animal avec des oreilles pointues et des dents acérées, quel pouvait-il être ? Et aussi à la fois très malpoli.
    C’est un compliment, hein ! Je viens de dire que tu as bon goût, ça revient au même que si je disais que tu sens bon ! Bien évidemment que j’suis appétissant, cela fait presque tout juste à peine sept jours que je ne me suis pas lavé ! Hey ! Non, ne bave pas sur moi ! Et ensuite, je veux dire d’abord avant toute chose, ne m’appelle pas “petit humain” car je ne suis pas petit ! “ Affirmait-il avec la tête légèrement relevée pour se donner l’air grand.
Peut-être pas sept jours comme il comptait mal le temps qui défilait, mais au moins trois depuis sa dernière douche. Ce n’était pas fréquent que le rouquin complimente son entourage, il devrait le remercier. Même si lorsqu’il lui renvoya le compliment, les paroles ne résonnèrent plus vraiment comme un compliment mais plutôt comme une menace. Néanmoins, celle-ci n’eut pas grande affection sur le garçon qui ne croyait pas instant de ce qu’il disait, peut-être légèrement sur les bords, mais il était lui-même capable de le mordre alors il n’avait pas à craindre. Il continuait de l’observer comme il le faisait, avec un regard perçant qui cherchait à déstabiliser l’adversaire. Yohru pratiquait régulièrement ce petit jeu, il n’allait pas perdre si facilement. Les yeux pointus, les sourcils froncés et les dents serrées comme s’il cherchait à menacer quelqu’un. Il avait sans doute une drôle d’expression sur le visage qui ferait bien rire un spectateur externe, mais il ne lâchait rien, avant d’entendre son adversaire étouffer de rire. Il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait, quelle mouche l’avait piqué ? D’ailleurs, ce dernier ne se gêna pas pour désordonner d’avantage encore la magnifique chevelure rousse de l’aspirant. Elle l’était sans doute déjà comme il n’e prêtait jamais grande attention à son apparence et qu’il ne se coiffait presque jamais, néanmoins elle l’était encore plus à présent. Quelques épis ressortaient par-ci par-là de tous les côtés.
    Hein ? Kimi-quoi ? Kimimallow ? Comme les bonbons tout mous qui fondent en bouche ? “ Demandait-il avec son magnifique accent.
Ainsi, il était un membre du village caché de la feuille, car depuis tout ce temps où il était arrivé, Yohru avait enfin compris que le lieu où il résidait se dénommait Konoha. Ce jeune homme était donc un garde en charge de s’occuper du fameux Damyô. Soudain, l’image d’un vieux monsieur dont les cheveux se décoloraient suite à de trop nombreuses années à vivre apparut dans l’esprit du rouquin, était-ce ce dont à quoi ressemblait le Daimyô ? Même son serviteur avait la tignasse blanche, alors pourquoi pas le maître ? Aussitôt qu’il entendit parler de nourriture, l’aspirant rebondit sur ses deux jambes.
    À manger ? Yahoooooou !
Il le suivit silencieusement jusqu’au bout du chemin, où il pouvait déjà sentir les premières odeurs de la cuisiner venir lui chatouiller les narines. Il fermait quelques instants ses paupières pour tenter d’entrevoir les délicieux petits plats derrière ces portes. Intérieurement, il commençait déjà à énumérer les ingrédients et leur composant tout en le mélangeant à son imagination débordante. Puis soudain, son guide s’arrêta de marcher et le jeune garçon failli se cogner contre le dos plus grand que lui d’au moins une tête. Il recula d’un pas assez surpris, ne comprenant pas pourquoi il s’était stoppé juste devant les portes. Il ne savait pas les ouvrir ? Non, il semblait désirer connaître quelques informations sur l’invité. Face à la proposition de nourriture, Yohru ne pouvait rien refuser !
    Je vois ! Mon nom c’est Yohru et je viens aussi de Kanama ! Euh.. Konoma, Konoha ? Je suis ici pour manger un petit quelque chose ! Euh, ce n’est pas ce que je suis supposé répondre ? C’est l’Ombre du Feu qui m’envoie ici ! Tu la connais peut-être, c’est la demoiselle avec les cheveux roses qui s’occupe un poste super important ! On m’a dit de venir rencontrer le Daimyô, le gars que tu as cité j’crois !


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jonin
Messages : 914
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Jeu 24 Nov 2016 - 20:50



La nourriture était un moyen de pression universel, Kimimaro se doutait que le jeune garçon devait avoir fin après son voyage du village jusqu'au palais. C'est avec ce petit stratagème qu'il put obtenir les informations désirées, c'était donc un enfant de Konoha envoyé par l'Hokage, pourtant le félin n'avait même pas été prévu de l'arrivée du rouquin et il ne savait même pas pourquoi il était envoyé ici. Kimimaro baissa les yeux pour dévisager Yohru une dernière fois, il semblait dire la vérité.

» Bien ! - s'exclama Kimimaro en lui adressant un sourire. - On va pouvoir y aller !

D'un geste pressé, le jônin ouvrit les portes de la cuisine, une immense pièces aux placards pleins de denrées et de vivres. Les cuisiniers étant en pause, l'accès aux cuisines était donc libre.

» Aller ! On a une petite heure avant de devoir partir ! A taaaable ! - lança le Gekei.

Sans trop s'occuper de Yohru, le jônin se rua sur les frigos où étaient entreposés les poissons, son mets favoris. Cru, cuit, mariné, le jônin appréciait le poisson sous toutes ses formes possibles, avec un appétit sans fin il se mit à manger tout ce qui était à porté, y compris les filets de fugu préparés avec attention pour Miko.

Pendant une bonne demi heure, Kimimaro s'empiffra à volonté, laissant derrière lui quelques ryos pour permettre aux cuisiniers de racheter la nourriture consommée, c'était sa façon à lui de ne pas voler, bien qu'à cause de cette manie il était très facile de retrouver l'auteur des faits.

Une fois rassasié, il s'approcha de Yorhu, l'observa manger avec appétit quelques minutes et décida de l'interrompre, il n'allait pas avoir assez de ryos pour payer sa nourriture plus celle engloutie par l'humain,

» Ohé ! On va s'arrêter là hein ! - dit Kimi' avec un sourire. - Sinon, pourquoi tu es là ? Pourquoi Mizuki-sama voudrait t'envoyer ici ? - demanda Kimimaro, son air curieux habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Dim 27 Nov 2016 - 11:43

    Wahooooou ! MANGEEEEER ! À TAAAAAAABLE ! “ S’exclamait-il avec le même entrain que son compagnon aux cheveux blancs.
Sans se faire prier d’avantage, Yohru avança tout droit en direction des placards et des frigos qui composaient l’intérieur de la caverne. Ils étaient par dizaine rangés le long des quatre murs qui entouraient la grande salle. L’intérieur de chacun de ces compartiments était rempli de mets divers et variés, avec des petits plats salés ou bien sucrés, tout semblait aussi délicieux les uns que les autres. C’était la deuxième fois que le jeune aspirant avait l’occasion d’entrer dans une cuisine. Il reconnaissait les fameuses gazinières qui crachaient des flammes posées au centre de la pièce, l’odeur si particulière qui flottait dans l’air envoûtant comme un parfum. Il vit Kimimallow se ruer sur le frigo dés l’instant même où ils pénétrèrent la salle. Il ne put s’empêcher de le suivre, comme si son instinct lui murmurait à l'oreille que les meilleurs mets se trouvaient par là. Il passa sa petite tête rousse à côté pour découvrir plusieurs desserts déposés tout en haut du compartiment réfrigérateur. C’était étrange que le jeune homme n’ait pris que du poisson, mais s’il avait un goût plus prononcé pour les aliments marins, alors Yohru se servira parmi le reste. Ce dernier n’était pas difficile en matière de nourriture, il aimait manger de tout temps qu’il en avait en quantité. Un véritable petit goinfre à l’estomac comparable à un trou noir !

Il sortit un à un les puddings qu’il rencontrait au bout de son bras, puis peu à peu, cela devenait plus difficile d'atteindre le fond du réfrigérateur. Il les engloutit en quelques bouchées avant de partir de nouveau à la recherche des petits framboisiers et mille-feuilles qui se trouveraient dans le coffre-fort. C’était étonnamment délicieux ces petits gâteaux incomparables à ce que l’on servait à la cantine de l’Académie. Ils étaient même peut-être meilleurs que les desserts d’un vrai restaurant du centre-ville. Finalement, on ne lui avait pas menti en lui racontant que le Daimyô était un homme riche. Les desserts gratuits à disposition étaient bien plus succulents que ce que l'on faisait payer à Konoha ! Il s’empiffra un long moment des pâtisseries et des autres choses sucrées, avant de descendre son regard plus bas pour se tourner cette fois-ci vers les plateaux de viandes de charcuterie. Tout était si bon, comme une explosion de saveur en bouche ! Il pourrait manger encore beaucoup tellement que le goût le passionnait, mais il se fit vite interrompre.
    Déjà ? “ Demandait-il d'un air innocent avec des petites miettes qui entouraient sa bouche.
Il semblerait que oui, ce n’était peut-être pas si infini la nourriture qui se trouvait dans ces placards. Le jeune homme semblait souriant, alors Yohru lui rendit naturellement un sourire quelque peu plus enfantin. Il réfléchit un instant sur la question, avant de répondre d’un air légèrement plus grincheux.
    Mizu qui ? Mizuki ! Ah ! La demoiselle aux cheveux rose et son petit regard hautain ? Oui, la femme que l’on appelle l’Ombre du feu ! Je suis là parce que l’on m’a forcé à venir, oui cette femme ! Affirmait-il avant de tirer la langue dans le vide. Elle veut se débarrasser de moi, j’en suis sûr ! Elle m’a sermonné avant de me balancer ici ! Souvent, quand les gars sont haut gradés, ils se croient tout permis ! Et bien souvent à moi, ils me portent une sacrée malchance ! Beuh ! J’suis sûr, elle ne m'aime pas.. Et moi non plus, je n’aime pas les femmes comme elle ! “ Gronchonait-il.
Il jeta un regard curieux au jeune homme qui se disait être le garde au service du Daimyô. Il lui paraissait fort sympathique, le contraire des hommes qu’il avait rencontré plus tôt. Ce dernier lui avait même montré le chemin de la cuisine, ce qui était un acte fort respectable ! Et il était forcément quelqu’un de bon, au cœur honnête qui sait partager la nourriture avec les autres. Alors, pourquoi se trouvait-il ici ? Le rouquin continuait de l’observer avec ses yeux qui parcourraient son profil à la recherche d’un petit indice, avant de finalement demander par lui-même.
    Quoi ? Toi aussi, on t’a pulvérisé ici ? La madame aux cheveux roses ne t’aimait et t’as envoyé ici ? Pourtant, tu m’as l’air bien sympathique.. mh ! Dis, qu’est-ce que tu as fait toi ?
Peut-être lui aussi avait-il commis le mauvais acte de voler de la nourriture au centre-ville ? Yohru ne comprenait pas vraiment bien l’importance de l’argent, alors il était difficile pour lui de s’apercevoir que ce dernier avait déposé quelques sous sur le comptoir.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jonin
Messages : 914
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Dim 15 Jan 2017 - 19:42



» Oui oui déjà... - répondit Kimimaro d'un air gêné, il était désolé de devoir priver le petit humain de nourriture.

Le jônin écouta ensuite les réponses de Yohru, c'était donc sur la consigne de Mizuki qu'il était venu au palais du Daimyô, une sorte de punition ? Le Gekei se demandait pourquoi l'Hokage voudrait se séparer d'un jeune futur ninja pour le confier à Miko, surtout que cet enfant avait l'air plein d'énergie, il était vif et Kimimaro sentait qu'il était possible d'en tirer quelque chose de bien.

» Tu sais... Miko-same et l'Hokage sont... Enfin, tu comprendras rapidement qu'elles ne sont pas amies pour rien...

En effet, si Yohru n'appréciait pas Mizuki à cause de sa sévérité, de sa franchise ou d'un comportement quelconque, il risquait fort de retrouver ce problème avec Miko et probablement en pire. Les deux femmes se ressemblaient quand même beaucoup, l'influence de Miko sur son élève très certainement.

Ensuite l'aspirant demanda au gekei si lui aussi était ici à cause de Mizuki, le jônin esquissa un sourire en se passant la main dans les cheveux.

» Haha... Ben en quelque sorte oui, je suis ici pour surveiller et protéger le Daimyô, sur les ordres de l'Hokage vu que je suis un shinobi du village. Donc on peut dire que Mizuki m'a propulsé, et je pense que c'est le terme que tu voulais choisir, pulvériser c'est un autre niveau hein.

Le garde se redressa et prit quelques secondes pour réfléchir à la suite des événements. En effet il se voyait mal débouler auprès de Miko accompagné par le garçon, donc il prit la décision de le mener dans une chambre libre, le temps d'aller prévenir le Daimyô du Feu.

» Bon suis moi ! - lanca le jônin.

Le duo quitta la cuisine et traversa le palais, pendant le trajet le Gekei montra au garçon les diverses pièces sur son chemin, une sorte de visite des lieux, la salle d'arme, la bibliothèque, des salles de repos, d'autres pour les réunions, la salle à manger. Rapidement les deux individus arrivèrent dans l'aile du palais dédié aux appartements privés.

Il ne fallut que quelques secondes à Kimimaro pour trouver une chambre libre, une grande pièce bien décorée et une corbeille de fruits prête à être dévorée sur la table, il se tourna ensuite vers Yohru.

» Bien ! Installe toi ici, sa sera ta chambre jusqu'à ce qu'on te dise le contraire. Je vais aller prévenir le Daimyô et je reviendrais te chercher plus tard, donc tu peux rester ici ou te promener un peu dans le palais, évite de retourner aux cuisines et ne touche à rien en dehors de ta chambre. N'essaie pas non plus de partir, il me faudra plus de temps pour te dévorer que pour te retrouver. - lança le jeune homme qui semblait tout à fait sérieux.

Le jônin invita Yohru à entrer dans ses appartements avant de se retirer, il allait prévenir Miko de l'arrivée du jeune garçon, c'est elle qui allait décider de la suite maintenant.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille Sam 28 Jan 2017 - 16:30

Yohru restait perplexe face aux explications du jeune homme. Il ignorait quel lien pouvait unir l'Ombre ardente et la Seigneur du Pays du Feu, mais suite à ses paroles, il pouvait se douter qu'elles partageaient une belle complicité. Kimimallow était un garde du Palais tout comme celui qui l'avait accueilli à l'entrée, seulement, le rouquin avait la sensation que ce dernier était quelque peu différent. Il était doté d'une grande générosité pour avoir accepté de l'inviter à manger et il semblait également très fidèle envers la maîtresse de cette demeure. Il disait être son serviteur et qu'il avait le devoir de la protéger. La Daimyô était-elle faible pour avoir besoin de tant de soldats à ses côtés ? Ou était-elle importante au point d’avoir des subalternes rien qu’à son service ? — En effet, si un jour Yohru devenait Hokage ou Daimyô, il demandera à avoir des sous-fifres pour répondre à ses besoins. Néanmoins, il se battra par lui-même, il demandera juste à ses hommes de main de jouer le rôle de spectateurs et de lui apporter de la nourriture en cas de petite faim. Mais peut-être était-ce le jeune homme qui était suffisamment fort pour se montrer digne d'être au service d'un seigneur ? Le rouquin sentit une légère curiosité le pincer, comme si l'envie de tester la force de ce dernier l'animait, son regard brilla un court instant en même temps qu'un léger sourire.

Cependant, avant toute chose, il devait rencontrer l'Aburame qui séjournait dans ce Palais. Suite à l'invitation du jeune homme, il lui répondait par un garde à vous d’un signe de la main, avant de suivre ses traces. Il le conduisit jusqu'à sa chambre tout en passant par divers lieu de la grande demeure. La visite fut plutôt sympathique, le garçon put découvrir toute sorte de choses. La bibliothèque était immense, composée de mille livres qui semblaient tous ennuyants. La salle d'armes regorgeait de divers sabres et d'épées, mais aussi d'étranges reliques en métal. Tandis que la salle à manger relativement grande était bien éclairée et restait plutôt sobre. L'intérieur tout comme l'extérieur n'était ni composé de cristal, ni composé de glace comme pourrait le croire certaines, mais il s'agissait tout de même d'un grand palais à l'allure orientale qui imposait une ambiance calme et silencieuse. L’immensité des lieux restait impressionnante pour un nouvel arrivant qui jusqu'à présent n'avait encore jamais vu une telle maison qui bientôt, allait devenir la sienne.
    " Ma chambre ? Mh, oké ! J'vais attendre, mais pas trop longtemps non plus.. " Fit-il alors qu'il prenait place sur le lit à sa disposition.
Les couverture étaient si douces et les draps sentaient si bons, il ne put s'empêcher de se rouler dedans avant de sauter dessus à la manière d'un enfant. Kimimallow allait sans doute mettre un certain avant de revenir, alors il allait profiter de ces instants pour savourer ce nouveau lit. À sa grande surprise, lui qui n'aimait que très peu les environnements si doux totalement contraire à l'époque où il vivait dans la rue, il sentait un sentiment très agréable à dormir là. Il était encore plus doux que les couches disponibles au dortoir de l'Académie. Finalement, il voyait un bon côté à venir vivre dans ce Palais. La nourriture, les lits, tout était de meilleur qualité que là où il vivait à Konoha. Il se mit à sourire quelques instants tout en observant le plafond de la chambre. Derrière cette tranquillité, il ignorait encore le visage qui se cachait derrière ces murs, ni même de l'enfer qui l'attendait dans le futur proche. On l’avait averti, mais il continuait de croire qu’il ne s’agissait que de simples paroles pour l’effrayer.. Souriant dans l’ignorance, bercé par de fausses croyances, les apparences étaient trompeuses, ses premières pensées étaient les bonnes, les cauchemars l’attendaient pas bien loin.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouvel environnement, nouvelle maison, nouvelle famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Palais du Daimyô-