N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Sensei par intermittence [ft. Shizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Lun 14 Nov 2016 - 20:39

Cette journée était particulière puisque j'allais être une sensei par délégation, Kihran m'ayant envoyé l'une de ses élèves pour parfaire son entraînement au taijutsu, que lui ne maîtrisait pas. Je n'avais aucun détail la concernant hormis son identité : Shizu Inuzuka.

Je connaissais ce clan pour avoir fait partie d'une équipe où ma sensei en était une. Bien que celle-ci avait été de courte durée, je m'étais particulièrement intéressée a cette faculté que Fea avait de travailler en parfaite coopération avec ses ninkens. C'était assez fascinant a observer et je m'étais pris d'affection pour eux, qui, comme la plupart des animaux, semblaient particulièrement m'apprécier. J'avais toujours mis ça sur le compte de ma part élémentaire, étant moi même un être de la nature. Cet aspect me faisait d'ailleurs penser a l'avance que je devrais particulièrement pouvoir bien m'entendre avec elle et puis, si Kihran l'avait choisi dans son équipe c'était qu'elle était forcément digne d'intérêt et en passe de devenir une grande kunoichi.

J'avais hâte d'apprendre à la connaître pour me faire une idée du genre de personne qu'elle était et du potentiel qu'il voyait en elle. Puisque, entre deux missions, je continuais d'effectuer mon stage au sein de l'Académie dans l'espoir d'y devenir enseignante par la suite, cette journée s'annonçait comme être comme une expérience supplémentaire, n'ayant moi même encore jamais formée de team. Je voyais cela comme un nouveau défi en plus d'être heureuse de pouvoir faire part de mes connaissances à une camarade de la Feuille.

Arborant une brassière noire, un pantalon ample de la même couleur et mes cheveux relevés en queue de cheval pour être a l'aise ainsi que des chaussures adaptées, je m'étais donc rendue au centre de la forêt où Kihran m'avait demandé de la retrouver.

Il faisait bon en ce début d'après midi malgré la fin de l'été et l'automne approchant. Cela me faisait penser que l'anniversaire de Kihran approchait et le mien aussi par la même occasion bien que je n'avais pas vraiment l'envie de le fêter cette année... Les derniers événements a Nami m'avaient bien refroidi le moral et même si cela commençait a aller un peu mieux ce n'était pas au point d'avoir le cœur festif... après tout ce n'était rien qu'un an supplémentaire.
En revanche, celui de Kihran était important a mes yeux et il me fallait songer à ce que je pourrais bien lui offrir... Puisqu'il était issu d'une famille noble ce n'était pas comme s'il manquait de quoi que ce soit et puis, tout comme moi, il n'était pas matérialiste : il fallait donc songer à quelque chose de plus original et personnel mais je ne m'étais pas suffisamment penchée sur la question pour trouver quoi...

Je fus tirée de ma réflexion par l'arrivée de mon élève par intermittence et de ses deux ninkens qui s'avançaient dans la clairière parmi l'épaisse forêt. Ici, le soleil pouvait étirer ses rayons a sa guise rendant l'environnement particulièrement lumineux et accueillant.
Je souriais en la voyant venir, m'approchant de quelque pas vers elle sans pour autant me tenir trop près par respect pour ses canidés qui devaient d'abord m'accepter avant de me laisser m'approcher de leur maîtresse.

« Bonjour Shizu ! Je m'appelle Yell, enchantée. »

Je lui tendais ma main en guise de salutations et m'accroupissais à hauteur de ses compagnons, pour ne pas qu'ils me voient comme une menace, après qu'elle me l'est serrée pour mieux le leur faire sentir a eux sans geste brusque.

« Et vous ? Comment vous vous appelez ? »

Je m'adressais aux ninkens mais attendais finalement une réponse de la part de Shizu même si je savais que certains d'entre eux avaient la faculté de parler dans notre langage.

Sans me départir de mon sourire, je me redressais finalement pour m'adresser une nouvelle fois a elle :

« Comme tu le sais sans doute, ton sensei m'a demandé de t'entraîner au taijutsu : j'aurais donc quelques questions. Possèdes-tu de bonnes bases en la matière ? Y'a-t-il quelque chose en particulier que tu aimerais travailler ou améliorer ? »

Je n'étais aucunement là pour la juger mais bien pour l'aider a progresser : sa perception de son niveau et les attentes qu'elle pouvait avoir m'intéressaient donc pour axer cet entraînement. C'était également un bon moyen d'apprendre a la connaître.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mer 16 Nov 2016 - 18:03


Kihran-sensei m’avait convoqué en fin de matinée pour m’apprendre que j’aurais un entraînement avec un autre shinobi maîtrisant le taïjutsu. Le directeur de l’Académie était en effet un utilisateur de ninjutsu et genjutsu (la lâcheté franchement), il nous faudrait donc des entraînements en dehors de ceux de l’équipe Koryû. Je n’avais aucune autre information, si ce n’est qu’il faisait confiance à cette personne pour m’aider dans mon apprentissage.

Nous étions maintenant en début d’après-midi et je me retrouvais en forêt, me dirigeant vers le lieu de rendez-vous. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas entraîner à l’extérieur du village, le temps s’y prêtait parfaitement. La fin de l’été approchait à grand pas mais le temps n’avait pas encore changé pour autant. Mes loups n’attendirent pas longtemps avant de se mettre à gambader à travers les arbres. Pour ma part je préférai ne pas me fatiguer, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendais aujourd’hui.

Après quelques minutes de marche, je voyais enfin l’orée d’une clairière. Les rayons du soleil l’éclairaient complètement, et une silhouette se dessinait au loin. Plus je m’avançais, plus j’avais une idée précise de la personne. C’était une jeune femme aux cheveux bleus, elle portait des habits simples et noirs. Alors que j’entrai à peine dans la clairière, elle se tourna vers moi et me souris en faisant quelques pas. La jeune femme resta à quelques mètres de moi, elle devait connaître le comportement des animaux pour agir ainsi.

« Bonjour Yell-san, enchantée aussi ! » Répondis-je en souriant et en serrant sa main tendue.

Au premier abord, elle me paraissait agréable et chaleureuse. Si elle était semblable au roux, je pensai que nous allions bien nous entendre. Yell se baissa devant mes loups pour leur faire sentir sa main dans un mouvement calme. J’avais bien raison elle savait y faire avec les animaux.

« Voici Yoi et sa sœur Shira. »


Je lui indiquai le premier puis la louve rousse de la main. Ces derniers semblaient déjà apprécier la jeune femme car ils lui léchèrent la main avec affection. Mon sensei du jour se releva ensuite et reprit la parole.

« Je m’y entraîne beaucoup alors oui je dirais que j’ai de bonnes bases. Seulement j’utilise très peu mon affinité raïton dans mes techniques. Je manque de méthode je crois. »
Dis-je en passant ma main derrière ma nuque

J’aimerai pouvoir rendre mes attaques plus puissantes et dangereuse, surtout que Ryokai-san m’a confirmé que mon affinité était parfaite pour le taïjutsu. Peut-être qu’elle pourrait bien m’aider dans ce domaine.

Spoiler:
 



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Ven 18 Nov 2016 - 19:50

Les présentations faites, Shizu répondait a ma question avec une certaine gêne au sujet de son manque de méthode ce qui me faisait étirer un sourire bienveillant.

« La maîtrise du taijutsu n'est pas forcément évidente et y rajouter une affinité est une étape de plus à franchir dans son apprentissage. Je n'ai commencé à me mettre au taijutsu qu'il y a deux ans et bien que j'ai vite tenté d'utiliser mon suiton pour obtenir des enchaînements intéressants ça n'a pas été simple. Je vais t'aider au mieux sur la méthode et ton entraînement rigoureux ensuite saura faire le reste. »

Je lui adressais un clin d'oeil avant de me positionner face a elle et ses loups, un peu en retrait.

« Je vais te montrer une technique que j'utilise pour surprendre mon ennemi au corps à corps : tu pourras la décliner avec le raiton. »

Aussitôt, je concentrais mon chakra pour déployer des filaments aqueux qui tournaient tout autour de moi a haute pression blessant quiconque voudrait venir au corps à corps ou s'y trouvant déjà. C'était un bon moyen de créer un effet de surprise à son adversaire et de le forcer à mettre de la distance. Si mes filets d'eau se révélaient déjà assez impitoyables, son affinité du raiton donnerait un résultat plus optimal encore.

« Plutôt que d'user de ton chakra en le concentrant à un endroit précis comme un coup de poing que tu voudrais renforcé avec du raiton, il te faut le concentrer de manière éparse tout autour de toi pour créer une vraie aura t'entourant : c'est de cette façon que tu dois manifester ton affinité. »

Je ne savais pas si ses ninkens pouvaient eux aussi exploiter cette entraînement mais s'ils le pouvaient qu'ils ne s'en privent pas : avoir trois piles électriques en face de lui, l'adversaire éprouverait assurément de la difficulté et même si cela ne leur était pas possible, ils pourraient tout de même aider leur maîtresse dans un enchaînement qui leur était propre.

Me tenant droite devant elle, je maintenais ma technique pour lui montrer son exécution afin de l'aider a reproduire ce qu'elle souhaitait obtenir avec sa propre affinité.

« Le plus dur n'est pas vraiment de parvenir a matérialiser son affinité de cette façon mais de réussir à en garder la stabilité dans un affrontement pour qu'elle se manifeste bel et bien comme une aura. »

J'aurais pu tout aussi bien lui proposer un cours à travers un affrontement entre nous mais puisqu'elle avait une idée précise de ce qu'elle voulait améliorer dans sa maîtrise du taijutsu c'était beaucoup plus pertinent d'axer cette session autour de ce point pour qu'elle progresse efficacement.

« Essaye Shizu. »

J'avais déjà vu cette technique avec l'affinité katon puisque c'était Strike qui me l'avait apprise et je l'avais moi même décliné avec mon suiton : j'avais hâte de voir ce qu'elle donnerait avec du raiton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Lun 21 Nov 2016 - 1:03


À l’entente de ma réponse, Yell-san me sourit et m’expliqua qu’il était normal qu’il me soit pénible de lier mon affinité à mes coups de taïjutsu. Elle-même avait eu des difficultés à coupler son suiton avec ce style de combat. Savoir que je n’étais pas un cas différent des autres me rassura, même si je m’en doutai un peu quelque part.

« Merci pour ton aide ! »
Lui répondis-je avec un franc sourire.

Elle décida de me montrer une de ses techniques que je pourrai reproduire avec mon affinité raïton. J’avais hâte de voir de quoi il s’agissait et je ne fus pas déçue. Des filaments d’eau à haute pression apparurent tout autour d’elle et tournoyaient à toute vitesse. Nul doute qu’au corps-à-corps, elle ferait beaucoup de dégâts, j’avais encore plus envie de l’apprendre ! Mais qui disait dégâts importants, disaient maîtrise difficile et c’était bien ce qu’elle m’expliqua tout en maintenant sa technique.

« C’est une technique super ! Mais elle a dû te demander beaucoup de travail avant de la maîtriser. »


Comme je le pensais, j’allais devoir m’y entraîner assidument si je voulais y parvenir. Ce genre de technique nécessitait un contrôle parfait même en mouvement pour s’avérer efficace. Je pouvais déjà faire un courant électrique dans tout mon corps, mais maintenir mon chakra autour de moi, ça n’avait strictement rien à voir.

« Oui je vois, j’espère que j’y arriverai. »


Il me fallait d’abord y parvenir en étant immobile avant de voir ce que cela donnait dans un affrontement. Yell-san m’invita à faire un essai, je hochai la tête avec un mince sourire et me concentrai. Petit à petit, je sentais mon chakra circuler dans mon corps, seulement il fallait l’extérioriser tout autour de moi. C’est là que l’exercice devenait compliqué. Je me remémorai l’aspect des filaments d’eau de Yell pour tenter de reproduire la même chose.

Doucement je malaxai mon chakra et le sentait circulait autour de moi. Le crépitement de la foudre retentissait dans mes oreilles. Le problème, c’était l’instabilité du raïton qui me m’entourait. Mon chakra partait dans tous les sens autour de moi, et plus j’essayai de le contenir, plus cela devenait douloureux. J’arrêtai brusquement l’exercice, sentant des fourmillements désagréables dans tout mon corps. Je me frottai les bras hâtivement pour les faire disparaître. Même mes loups s’étaient écartés de moi sous la surprise.

« Ce n’est vraiment pas facile de le contrôler, j’ai du mal à lui donner une forme précise autour de moi. » Dis-je en continuant de faire disparaître les fourmillements.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mer 23 Nov 2016 - 19:36

Shizu semblait assez enthousiaste en voyant ma technique : c'était une bonne chose qu'elle lui plaise, ça ne lui donnerait que plus envie de l'apprendre et de persévérer pour réussir a la maintenir correctement.

« Un peu... C'est un ami à moi qui me l'a apprise. Une vraie tête brûlée ! Je me suis dit que si lui, surexcité comme il est, avait réussir a en trouver l'équilibre, je finirais par y arriver moi aussi. J'ai simplement ajusté cette technique a mon élément, tout comme tu es en train de le faire. »

Même si j'omettais un paramètre important a prendre en compte.

« Kihran t'a peut être dit que je suis une élémentaire d'eau non ? Disons que mon suiton est un prolongement de moi même donc j'ai beaucoup moins de difficulté a l'utiliser comme je le souhaite que vous autre qui manifestez réellement un élément que vous êtes en mesure d'utiliser. Je suis le suiton. C'est là, la différence et ce qui m'a permis de trouver rapidement la stabilité dans l'exécution de cette technique. Pour autant tu ne dois pas craindre l'échec : cela te demandera peut-être plus d'exercice mais il n'y a aucune raison que tu ne finisses pas par y arriver. »

Je lui adressais un sourire encourageant et bienveillant avant de la regarder faire à son tour, continuant de maintenir ma technique pour qu'elle puisse s'en inspirer.
Elle concentrait son chakra, laissant déjà entendre le crépitement caractéristique du raiton, alors que ce dernier commençait a l'entourer sans pour autant être stable, déviant un peu a droite a gauche, ce qui intimait visiblement à ses ninkens de s'éloigner un peu. Shizu s'arrêtait alors brusquement, me laissant penser que l'essai s'était montré douloureux... Mmh... Ce n'était pas quelque chose qui m'était arrivé mais je comprenais que cela devait être difficile lorsque l'affinité est quelque chose a créer surtout envers un élément comme la foudre qui était bien plus offensive que mon élément aqueux.

La jeune Konohajin se frottait les bras pour faire disparaître les fourmillements que lui avait créer le raiton. J'annulais ma technique et m'approchais d'elle en le constatant, posant doucement mes mains sur ses bras que je dématérialisais sous leur forme aqueuse, les rendant translucides, afin de faire en sorte que l'eau anesthésie un peu cette sensation : ce qui me donnait une autre idée.

« Je vais t'aider pour lui donner sa forme. L'eau est conducteur d'électricité et puisqu'il s'agit de ton raiton tu n'en seras pas blessée. Je vais mettre une fine couche d'eau sur toi et en utilisant ton affinité, celle-ci va naturellement courir tout autour. Tu arriveras peut-être a voir ce qu'il faut que donne le résultat final et ça permettra de t'entraîner plus facilement pour commencer. »

Après tout, on apprenait pas a nager sans brassards ou bouée dans un premier temps et il n'y avait aucune honte a s'aider au début.

Si elle était d'accord pour le second essai, je laissais de l'eau s'écouler de mes mains dématérialisées pour créer une fine aura de suiton tout autour d'elle et me reculais de quelques mètres après avoir retrouvé mes mains sous leur forme originelle. Elle était parée a réessayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Ven 25 Nov 2016 - 23:09


Yell-san m’apprit que c’était un ami à elle qui lui avait montré cette technique, ce dernier était une vraie tête brûlée d’après ces dires. Ce détail me fit rire alors qu’elle continuait ses explications. Kihran-sensei s’était contenté de me dire que mon professeur serait une amie à lui en qui il avait parfaitement confiance, il ne m’avait donné aucun détail supplémentaire. Aussi je fus surprise d’apprendre qu’elle était une élémentaire d’eau. Si je me souvenais bien, on les appelait des Gogyou.

« Il ne me l’a pas dit, non ! C’est vrai qu’il est légèrement plus simple de contrôler le suiton puisque c’est toi, c’est pratique pour faire des techniques du coup. Et dans la salle de bain aussi ! » Finissais-je en riant.

Certes j’allais devoir beaucoup plus travailler qu’elle pour réussir cette technique, mais je n’étais pas du genre à abandonner aussi facilement. Peu importe le temps que cela prendra, je finirai bien par y arriver. Je continuais de frotter mes bras, sentant toujours quelques petits picotements maintenant plus gênant que douloureux. Yell-san s’approcha de moi, annulant sa technique, et posa ses mains sur mes bras. Aussitôt, ces dernières devinrent de l’eau translucides et je sentais les fourmillements disparaître totalement.

Je pensais qu’elle allait s’arrêter là mais la Gogyou m’expliqua qu’une fine couche d’eau autour de mon corps allait m’aider à donner forme à mon raïton. C’était une bonne idée, l’eau conduisant l’électricité, je n’aurais pas de mal à donner la bonne dimension à mon chakra. Certes, je devrais ensuite apprendre à le faire sans l’aide, mais ce n’était que le début de l’entraînement. Être ainsi entourée d’eau procurait une sensation étrange, mais elle n’était pas dérangeante.

« Oh merci, oui ça devrait m’aider ! » Dis-je en souriant.

Maintenant fin prête pour réessayer, j’attendis que Yell-san s’éloigne un peu, puis commençai à me concentrer. Au bout de quelques minutes, je sentais mon chakra circuler autour de moi. Je le malaxai ensuite pour y ajouter l’affinité de la foudre. Cette fois, je le faisais petit à petit pour éviter l’incident précédent. Comme l’avait prédit la jeune femme, la foudre parcourait la pellicule d’eau qui m’entourait sans soucis. Seulement le chakra était faible, il me fallait augmenter la dose si je voulais arriver à une technique offensive puissante.

Progressivement, les crépitements de la foudre s’intensifiaient au fur et à mesure que je libérais du chakra. Je sentais mes cheveux s’hérisser légèrement sur mon crâne, mais aucuns fourmillements désagréables ne firent leur apparition. J’observais mes bras pour voir que grâce à l’eau, j’étais parvenu à voir quelle quantité de chakra je devais utiliser et quelle forme je devais lui donner.

Seulement juste le fait de relâcher ma concentration pour faire cette observation, avait fait diminuer la foudre m’entourant. Je devais réussir à stabiliser la technique, faire en sorte qu’elle se maintienne même lorsque je serai en mouvement. Je renforçai à nouveau l’électricité et tentai de la maintenir, de légère fluctuation se faisaient sentir, mais je sentais que j’étais proche du but ! Je parvins enfin à conserver pendant quelques instants la forme finale recherchée. Voyant cela, j’arrêtai enfin le procédé, jugeant que je devrais maintenant essayer sans la pellicule d’eau.

« Tu avais raison, ça a marché ! »



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mar 29 Nov 2016 - 13:39

Comme je m'y attendais, il était beaucoup plus simple pour Shizu de faire circuler son raiton tout autour d'elle en s'aidant de la fine pellicule d'eau. La foudre redoublait en crépitement au contact du suiton mais conservait sa forme d'aura : l'Inuzuka était parvenue a exécuter la technique.

Shizu augmentait progressivement la concentration de son chakra de manière a déployer davantage son affinité. L'espace d'un instant, cette dernière s'amenuisait alors que la jeune femme observait ses bras. Elle était confrontée a la deuxième difficulté majeure de cette technique : réussir a la maintenir correctement malgré sa focalisation sur autre chose. En combat, on ne pouvait pas se permettre de se concentrer uniquement sur sa technique mais bien sur ce qui se passait autour et comment réagissait nos ennemis : il fallait donc être capable d'exécuter parfaitement une technique sans avoir a ne penser qu'a elle.

Mon élève du jour arrivait finalement a stabiliser son affinité sous sa forme finale pendant un petit moment ce qui était encourageant et un vrai bon début. Je souriais en la voyant fière tout en affirmant que mon idée avait effectivement marché.

« Effectivement, ça a marché mais c'est quand même toi qui a tout fait. »

Ce n'était qu'un petit coup de pouce.

« Par la suite tu n'en auras même plus besoin et maintenant que tu as compris comment t'y prendre, il faut que tu te focalises sur le fait de maintenir l'aura tout en étant en mouvement ou concentrée sur autre chose. »

Elle avait déjà bien progressé sur cette technique et seul l'entraînement l'aiderait a la maîtriser parfaitement.

« Mais cela attendra une autre fois. Tu as utilisé pas mal de chakra mine de rien et une pause s'impose ! »

Lui affirmais-je dans un clin d’œil.
Je m'approchais de nouveau d'elle et utilisais mon chakra pour faire léviter la pellicule d'eau avant de la faire retomber sur l'herbe un peu plus loin. Séchage express.

« Allez viens ! Il fait chaud ! On va aller boire un verre et manger une glace ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il ne nous avait pas fallu longtemps pour rejoindre le centre ville et trouver une cafétéria dans laquelle nous nous installions en terrasse, Shizu, ses loups et moi. Je commandais pour ma part une glace à la vanille et un milk shake à la fraise. Shizu commandait a son tour alors que je demandais aussi deux grandes gamelles d'eau pour ses ninkens.

Dans l'attente de nos commandes, je m'intéressais d'un peu plus près à la jeune Inuzuka.

« Dis moi Shizu, as-tu des passions ou des choses qui te tiennent a cœur ? »

Je lui adressais un sourire avant de lui faire part des miennes :

« J'aime la musique et les arts en général : je joue du violon depuis que j'ai cinq ans. Mmh... J'aime aussi beaucoup la nature. Peut-être parce que j'en fais moi même partie en quelque sorte. »

J'avais même appris a Kihran a jouer de la guitare.
Mon regard se portait ensuite sur ses loups.

« J'ai toujours aimé les animaux aussi et c'est en général réciproque. Là aussi ma nature élémentaire doit y être pour quelque chose. »

J'approchais ma main de la louve rousse, Shira, que je gratifiais d'une caresse sur la tête avant d'en faire de même pour Yoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mar 29 Nov 2016 - 22:56


Comme je le pensais et me le confirmait la Gogyou, l’étape la plus compliqué à maîtriser pour cette serait son maintien alors que je serai en mouvement et le fait que mon attention se portera sur mon adversaire à ce moment-là. Je pensais qu’on allait continuer sur cette partie-là, mais ma professeure du jour décida que j’avais utilisé assez de chakra pour le moment. Sur le moment je ne m’en étais pas rendu compte, mais il était vrai que je me sentais assez épuisée par l’exercice.

« Oui c’est vrai, je me sens épuisée d’un coup. » Avouais-je en souriant faiblement.

La jeune femme s’approcha de moi une seconde fois et retira la fine pellicule d’eau qui me recouvrait. Celle-ci alla s’écraser plus loin dans l’herbe. Je me demandais ce qui se passerait si on en buvait. Pas le temps d’y réfléchir plus longuement, Yell-san me proposa d’aller manger une glace. Cette proposition me surprit quelque peu, puis je trouvai que c’était une super idée avec cette chaleur !

« Cool, je te suis ! » Dis-je avec un grand sourire.

Nous rejoignons le village de Konoha en très peu de temps, ma senpai nous emmena dans une cafétéria du centre-ville et nous nous installions en terrasse. Mes loups s’installèrent à nos pieds et baillèrent d’aise. Alors que la Gogyou commandait une glace à la vanille et un milk-shake à la fraise, je choisi une crêpe au chocolat et une glace à la pistache. J’apprécie l’attention qu’elle eue pour mes ninkens en commandant aussi deux gamelles d’eau pour eux.

En attendant nos commandes, la jeune femme reprit la parole. Elle me demanda quels étaient mes passions et commença par les siennes. Ainsi en dehors d’être une kunoichi, Yell était également une artiste dans l’âme. Je n’avais pas, à mes souvenirs, jamais eu l’occasion d’écouter quelqu’un jouer au violon, j’étais curieuse de l’entendre le faire. Nous avions cependant un point commun, notre amour de la nature. Si elle l’aimait aussi parce qu’elle en faisait partie, moi c’était grâce à ma liaison avec mes loups et les traditions de mon clan.

« Eh bien, ce qui me passionne, c’est de m’occuper des animaux. Je travaille à la clinique vétérinaire en tant qu’apprenti, j’espère un jour devenir vétérinaire. En dehors de ça, j’adore me promener durant des heures dans la forêt, ça me fait vraiment du bien ! J’aimerais beaucoup t’entendre jouer du violon un jour ! »

Elle se tourna ensuite vers Yoi et Shira et les caressa entre les oreilles.

« Ils doivent sentir ton lien étroit avec la nature, oui. Il y a beaucoup de dons que je trouve fascinant ! » Je tendis aussi ma main pour les flatter, ils avaient vraiment la belle vie ces deux-là.

Mon attention se tourna ensuite vers Yell alors que nos commandes arrivaient enfin. Je remerciai le serveur et posa la question qui me trotter dans la tête.

« Dis-moi, pourquoi Kihran-sensei te faisais autant confiance pour mon entraînement ? Vous vous connaissez depuis longtemps ? » J’entamais ensuite ma crêpe avec envie.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mer 30 Nov 2016 - 22:29

Comme j'aurais pu m'y attendre d'une Inuzuka, Shizu aimait les animaux et se vouait une vocation en leur compagnie, en l’occurrence en tant que vétérinaire.
C'était bon a savoir ! Si un jour Maoh avait un soucis de santé quelconque – ce que je ne souhaitais absolument pas car j'y tenais à ma boule de poils préférée – je saurais à qui m'adresser.

« J'aime aussi beaucoup me promener dans la forêt pendant mon temps libre. Surtout près des lacs évidemment... C'est comme un besoin de me retrouver près de mon élément : c'est apaisant et ressourçant. Un peu comme la musique. Je te jouerais du violon un jour si tu veux. »

Elle semblait vraiment enthousiaste à cette idée et soulignait aussi les différents dons de la nature que certains possédait et qui étaient époustouflants.

« C'est vrai. J'ai personnellement toujours été fascinée par les Gekei et leur forme animale. Je crois me souvenir qu'il y en a une dans votre équipe ? Certains ont eut des moments difficiles eux aussi par leur différence mais c'est comme pour les Gogyou : les mentalités tendent a changer heureusement. »

Je ne souhaitais pas qu'un jeune élémentaire puisse être amené a vivre ce que j'avais vécu avec mes parents pendant les premières années de ma vie. Une période sombre mais désormais révolue grâce au salut que nous avions trouvé a Konoha.

Le serveur choisissait ce moment pour venir avec nos commandes. Nous le remercions et je commençais la dégustation de ma glace bien fraîche : un régal. La cuillère en bouche, j'écoutais Shizu qui se questionnait à propos de la confiance que m'accordait Kihran pour m'avoir confié son élève. Amusée, je finissais ma bouchée et lui répondais :

« Mmh... En fait nous sommes des amis d'enfances. Nous nous connaissons depuis nos sept ou huit ans. Normal qu'il ait confiance en sa meilleure amie !»

Lui avouais-je dans un sourire.

« Je suis contente d'avoir l'occasion de connaître l'une des élèves de Kihran et même si je n'en doutais pas, je peux dire qu'il forme une bonne recrue. Tu as du potentiel Shizu. »

Ce n'était pas un compliment en l'air. J'étais certaine que l'Hayashi avait fait un bon choix et qu'il avait lui même su déceler les capacités de la jeune Inuzuka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Ven 2 Déc 2016 - 15:36


Je me rendais compte que j’avais beaucoup de points communs avec Yell, son lien direct avec la nature en était grandement pour quelque chose. J’étais très contente de faire sa connaissance d’ailleurs.

« Oui je crois que je comprends bien ce que tu veux dire, après tout j’ai la chance d’avoir un lien spécial avec les canins, c’est un peu similaire. Ça me ferait plaisir de t’écouter ! »

Elle partageait aussi mon avis sur les différents clans qui existaient. La Gogyou me parla en particulier des Gekei, c’était surement le clan qui me fascinait le plus. Kihran-sensei semblait lui avoir donné quelques informations sur nous puisque qu’elle savait qu’une Gekei en faisait partie. C’était toujours une bonne chose de voir que de plus en plus de personnes se montraient davantage ouverts aux différences des autres.

« Oui, c’est une amie d’ailleurs, elle s’appelle Izumi, c’est une Gekei du loup. Je pense que ça a joué sur notre entente. Je trouve ça triste de rejeter quelqu’un parce qu’il a des capacités différentes, heureusement comme tu dis, les choses changent ! »

Après avoir remercié le serveur, je mordais dans ma crêpe au chocolat, qui était délicieuse il ne fallait pas le cacher. Dans un élan de gourmandise, je redéposai ma crêpe sur l’assiette et décidai d’y mettre de la glace et de la manger en la coupant avec ma cuillère. Yell devrait me prendre pour une vraie gourmande, mais elle avait l’air d’en être aussi ! Elle finit sa bouchée et m’expliqua son lien avec Kihran-sensei.

« Oh je vois ! Hihi, je suis curieuse de savoir comment il était à cet âge-là. » Dis-je d’une voix malicieuse.

Je ne m’attendais pas du tout aux paroles que prononça ma sensei du jour par la suite. Kihran-sensei m’avait dit le premier jour de notre rencontre qu’il pensait que j’avais de bonnes capacités, mais je pensais que c’était plutôt pour m’encourager. Entendre la même chose sa meilleure amie me fit très plaisir et me donnait encore plus envie de me donner à fond dans mes entraînements. Ça me mettait aussi une petite pression, je n’aimerais pas au final les décevoir à l’avenir.

« Merci beaucoup, ça fait toujours du bien à entendre. Surtout que j’ai eu des moments où j’hésitais à devoir choisir entre la carrière de shinobi et celle de vétérinaire. Mais à l’heure actuelle, je suis convaincue que je ferais les deux et je ferais de mon mieux ! » Un grand sourire s’afficha sur mes lèvres alors que je reprenais de ma crêpe au chocolat glace pistache.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Lun 5 Déc 2016 - 13:54

La Gekei de l'équipe de Kihran se nommait donc Izumi, c'était une louve. Elle devait faire un joli tandem avec Shizu et ses ninkens, d'autant plus si elles étaient amies. J'imaginais facilement que l'Hayashi les avaient choisi pour leur complémentarité et l'ajout du Yamanaka rendait sa team plutôt performante.

C'était effectivement désolant de constater que les mentalités avaient dû mal a changer mais comme je l'avais dit il y avait déjà du mieux et cela ne ferait sans doute qu'évoluer : c'était en tout cas ce que j'espérais. Les Gogyou étaient livrés a eux même s'il ne faisait pas partie d'une tribu et aucun livre ne savait vraiment déterminer nos origines si ce n'était souligner l'aberration que nous représentions ou évoquer évidemment Makka et sa folie destructrice.

Le questionnement de Shizu sur comment était Kihran enfant me faisait étirer un nouveau sourire alors que je venais de finir ma bouchée de glace.

« Mmpf... il n'a pas beaucoup changé tu sais. Il a eu peur de moi lorsqu'il m'a vu me dématérialiser – ce qui était le cas de tout ceux qui me voyait comme ça – mais il ne s'est pas enfui contrairement aux autres et il est devenu mon premier ami. »

Pour ne pas dire le seul pendant bien longtemps. Mes capacités m'avaient toujours forcé a me tenir a l'écart des autres, soit parce qu'ils me craignaient soit parce que j'avais peur moi même de ne pas réussir a contrôler mes pouvoirs avec lesquels j'avais du mal à l'époque.

« Je n'ai pas pu aller à l'Académie étant petite du fait de ma nature trop instable. C'était dangereux. »

Ça compliquait les choses pour se faire des amis.

« C'est peut-être pour ça aussi que j'aimerais y devenir enseignante. Parce que je n'ai jamais connu ces années là et pour prouver aussi aux jeunes pousses ayant des capacités difficiles a contrôler, que l'on peut y arriver malgré notre nature. »

Je me prenais à sourire en fixant un point dans le vide avant d'observer Shizu qui était visiblement touchée par mon compliment.

« Il n'y a pas de raison que tu n'arrives pas a concilier les deux. C'est aussi ce que je veux faire en étant enseignante pour former la génération future sans pour autant arrêter ma carrière de shinobi sur le terrain. C'est un défi a relever mais nous pourrons être fières de servir notre nation deux fois plus. »

Lui assurais-je.

« Et puis, bien que cela est très différent, ça te permettra aussi d'avoir des bases de médecines que tu pourras éventuellement appliquer sur tes coéquipiers blessés en guise de premiers secours : c'est toujours bon à prendre et cette double facette pourrait bien permettre de sauver la vie de l'un de tes camarades un jour. »

C'était aussi de cette façon qu'elle devait le penser pour ne pas perdre de sa motivation malgré les difficultés.

J'entamais mon milk shake une fois ma glace finie : cette pause était revigorante. Shizu m'avait demandé comment Kihran était enfant mais moi aussi je savais me montrer curieuse...

« Quel genre de sensei est-il ? Ne t'inquiète pas, ça restera entre nous. »

Lui promettais-je dans un clin d'oeil complice. J'imaginais qu'il était bien différent de la façon dont il était avec moi, ce qui, d'un côté, était normal. Mmh... Assez rigide mais bienveillant, à l'image de l'enseignement qu'il avait lui même reçu au sein de son clan probablement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Mar 6 Déc 2016 - 20:55


Je continuai de déguster ma crêpe dont j’avais déjà mangé près des trois quarts, alors que Yell m’expliquait que Kihran-sensei n’était pas très différent de maintenant. J’affichai une petite moue déçue pendant quelques secondes, j’aurai voulu apprendre un quelque chose de drôle sur lui moi !

Contrairement aux autres personnes que la Gogyou avait pu rencontrer dans son enfance, le rouquin ne s’était pas enfui en la voyant de dématérialiser sous ses yeux. Cela montrait que depuis enfant il était une personne tolérante vis-à-vis des différences des autres, c’était grâce à ce genre de personnes que les mentalités commençaient à changer.

« Ça doit vraiment être dur de se retrouver tout seul alors qu’on a rien demandé. Tu as eu de la chance qu’il t’accepte comme tu es. »


À cause de sa condition de Gogyou, la jeune femme n’avait pas pu se rendre à l’académie. Avoir manqué cette période lui avait effectivement peut-être donné l’envie d’y enseigner. Personnellement j’étais sûre qu’elle ferait une bonne professeure puisqu’elle m’avait justement aidé aujourd’hui.

« Je suis sûre que tu feras une super sensei, tu sais être patiente et tu expliques bien, il n’y a pas de raison ! »
L’encourageai-je avec le sourire.

Je le pensais vraiment, si elle voulait se lancer dans cette voie, elle n’avait aucune inquiétude à avoir. En plus, elle pourrait renseigner les jeunes aspirants sur les capacités rares qui existaient et par conséquent effacer la peur qu’ils pourraient en avoir.

Nous étions toutes les deux dans une situation similaire et ça faisait du bien d’avoir le soutien d’une personne dans le même cas que soi. J’allais faire en sorte d’être vétérinaire et kunoichi, tout comme Yell allait l’être en plus de son futur poste d’enseignant. Plus j’en parlais et voyais qu’on m’encourageait, plus j’étais motivée dans mes choix.

Lors de l’examen chûnin, j’avais pu voir à quel point les connaissances de bases que j’avais en médecine m’était utile. Sans elles, la blessure qu’un serpent avait infligée à Yoi aurait pu s’infecter et le résultat aurait pu être dramatique. Je devais développer mes connaissances pour aussi être utile à mes coéquipiers lors de mes missions, de cette façon, j’acquerrai une vraie polyvalence.

« Oui c’est vrai, il faut apprendre à se dépasser pour atteindre ses objectifs. Mes bases en médecine m’ont déjà servi l’examen et je suis persuadée qu’elles serviront aussi dans mes missions futures. C’est motivant de savoir que ce que je fais sera utile à l’avenir. »


Sur ces mots, ma senpai entama son milk shake. J’avais terminé de manger ma crêpe que j’avais recouverte de ma glace et commandai un jus de fruit. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas posé comme ça pour discuter. Mes loups somnolaient à nos pieds, on pouvait voir qu’ils aimaient être là eux aussi.

Je retournai ensuite mon regard vers mon interlocutrice, elle aussi se posait des questions que le roux, notamment dans son rôle de sensei. Un gloussement sorti de mes lèvres lorsqu’elle me fit un clin d’œil. J’avais effectué une mission avec lui et participé à un entraînement d’équipe. J’étais contente d’être tombée sur lui, il savait se faire écouter sans pour autant être froid et sévère, même avec Yukine et ses bêtises.

« Je trouve que c’est un bon sensei, décontracté mais qui sait autant rigoler qu’être sérieux. Je suis contente de ne pas en avoir un super rigide, il faut un juste milieu et je trouve que Kihran-sensei est pile dedans ! Je pense qu’on forme une bonne équipe tous les quatre d’ailleurs, très polyvalente. Tu le voyais autrement ? » Demandai-je par curiosité.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Lun 12 Déc 2016 - 18:23

« En effet, j'ai beaucoup de chance de l'avoir. »

Lui déclarais-je dans un sourire, un brin songeuse.
Kihran était le premier a m'avoir accepté tel que je l'étais et cette rencontre avait changé ma vie. J'avais dû mal a imaginer comment je serais aujourd'hui sans lui... En fait je ne préférais pas l'imaginer. Nous avions toujours été là l'un pour l'autre, il faisait partie intégrante de ma vie et cela depuis des années. J'avais commencé a prendre un peu plus confiance en moi et mes pouvoirs après l'avoir connu et rencontrer Mizuki avait fini de faire de moi celle que j'étais aujourd'hui.

« Merci Shizu. »

Cela faisait plaisir a entendre. Si elle me jugeait être une bonne sensei c'était que j'étais sur la bonne voie bien qu'il me restait encore beaucoup a apprendre.

Mon attention était beaucoup plus taquine lorsque j'écoutais la jeune Inuzuka me dresser le portrait de Kihran en sensei. Elle aurait pu en profiter pour me faire part d’anecdotes mais visiblement il n'y avais rien de croustillant du genre et elle me le décrivait tel que je me l'imaginais dans ce rôle.

« Mmh non c'est comme ça que je l'imaginais. Évidemment je le connais en tant que meilleur ami alors il n'agit pas de la même manière lorsqu'il est avec vous qu'avec moi mais ce juste milieu que tu décris lui correspond bien. »

Lui affirmais-je dans un sourire.
C'était un Hayashi, il avait reçu une éducation noble et stricte mais pour autant il ne reproduisait pas ce schéma de dureté avec ses élèves bien qu'il savait s'en inspirer pour garder une certaine rigueur tout en restant lui même, plus décontracté, comme je le connaissais.

« C'est une personne en qui tu peux avoir confiance. Il t'aidera a progresser, tu peux compter sur lui. »

C'était bel et bien comme ça qu'était Kihran.

« Ma sensei est Mizuki-sama. Elle était la coéquipière de Kihran dans leur équipe avec notre actuelle Daimyo comme sensei. Ils ont évolué avec l'enseignement de Miko-sama et le transmette a leur façon a leur propres élèves. »

Je m'estimais moi même chanceuse d'avoir la plus jeune Aburame en tant que sensei, désormais Hokage. J'avais un véritable respect pour elle.

« Mizuki-sama est un vrai modèle pour moi. J'espère que Kihran saura t'inspirer de la même façon. »

J'étirais un nouveau sourire avant de siroter les dernières gorgées de mon milk shake et m'étirais.

« Bon et bien... je ne vais pas te retenir plus longtemps... a moins que tu as encore des questions à me poser ? »

Lui demandais-je.

« Tu connais la manœuvre pour la technique d'aura élémentaire maintenant, il ne reste plus qu'a t’entraîner mais si tu veux d'autres conseils car tu rencontres des difficultés ou que tu souhaites que je t'aides sur d'autres point du taijutsu n'hésites pas a venir me trouver. On se croisera sûrement lors de l'une de nos ballades dans la forêt ou bien parle en a Kihran et il me transmettra ! Ce fut un réel plaisir de te rencontrer en tout cas Shizu. »

La sincérité se lisait sur mon visage. Je voulais qu'elle sache qu'elle pouvait toujours venir me trouver si elle avait besoin : Konoha était après tout une grande famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 574
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sensei par intermittence [ft. Shizu] Jeu 15 Déc 2016 - 13:56


Je pouvais imaginer tout ce que Kihran-sensei avait dû faire pour elle rien qu’à son sourire songeur. Le roux était vraiment quelqu’un sur qui on pouvait compter et j’étais très heureuse d’être sous son aile. En fait, au vu de leur caractère à tous les deux, je n’avais aucun mal à comprendre pourquoi ils étaient meilleurs amis, enfin et plus si affinités, vu comme Yell parlait de lui. Je retins un gloussement entre mes lèvres à cette pensée.

Mes mots semblaient avoir touché la Gogyou, je trouvais qu’il était important que je lui donne mon ressenti sur sa façon d’apprendre vu le métier qu’elle visait. Je l’encourageai sincèrement dans son projet.

« Y’a pas de quoi, je le pense ! » Je lui fis un clin d’œil accompagné d’un sourire.

Poursuivant notre conversation, je décrivais l’Hayashi à ma sensei du jour. Malheureusement, je n’avais pas encore côtoyé assez l’utilisateur de bois pour avoir des choses drôles à lui raconter. Maaais un jour il y en aurait surement et je ne me priverais pas de lui en faire part ! Par ailleurs, j’étais curieuse de savoir comment il était en dehors de son travail, mais bon j’aurai bien le temps d’apprendre à le connaître, nous formions une équipe pour un bon moment.

Le tableau que je peignais de son ami d’enfance était exactement celui que Yell imaginait, elle me confirma par la même occasion que c’était une personne de confiance et je n’en doutai pas un instant.

« Oui j’en suis sûre, surtout si tu me le confirme, tu le connais mieux que moi après tout ! »


La jeune femme en profita pour me parler un peu de son parcours, ainsi elle était l’élève de l’Hokage elle-même, qui avait fait équipe avec Kihran-sensei. Les deux avaient également été sous l’aile du Daimyo, c’était assez impressionnant. Je m’estimais encore plus chanceuse de faire partie de cette équipe et je comptais bien faire en sorte de ne décevoir personne.

« Wow, ça doit mettre une certaine pression d’être l’élève du Hokage ! Oui j’espère que notre équipe ira loin ensemble. » Finissais-je en lui souriant.

J’étais bien là à discuter avec Yell, seulement le temps filait et je ne devais pas oublier que je reprenais mon travail à la clinique dans une ou deux heures. Pour ce qui était de la technique, je pensais tenir le bon bout et finir par y arriver sans problème avec de la pratique. La Gogyou m’avait donné une bonne base, sans laquelle j’aurai eu bien plus de difficultés. C’était rassurant de savoir que je pouvais venir là voir si j’en avais besoin, j’appréciai beaucoup cette entraide qui régnait au sein du village de la feuille.

« Je pense que j’y arriverai oui, et si un jour j’ai besoin d’aide, je n’oublierai pas de venir te voir, merci ! D’accord on fait comme ça, moi aussi je suis contente d’avoir fait ta connaissance. »
Répondis-je avec un grand sourire.

Une fois nos commandes terminées, il ne restait plus qu’à payer l’addition. Je me levai ensuite, imitant Yell et m’étirant un peu après être restée assise pendant un moment. Mes loups se levèrent également et alla frotter leur tête sur les jambes de la jeune femme pour la saluer.

« À la prochaine Yell-san ! »
Lui dis-je en faisant des signes avec ma main alors que nous partions chacune de notre côté.

Cette journée avait été enrichissante, j’avais appris une nouvelle technique et fait connaissance avec une des amies de l’Hayashi avec qui je m’entendais très bien. J’étais contente d’avoir une personne en plus dans mon entourage sur qui je pouvais compter et qui en plus, partageait aussi son temps entre deux activités, je me sentais moins seule du coup.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sensei par intermittence [ft. Shizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-