N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Jeu 17 Nov 2016 - 3:04



Ryokai était parti très tôt ce matin, avant même que sa compagne ne se réveille. Il avait reçu une nouvelle mission, mais avant de partir au point de rendez-vous. Le jeune homme devait rendre une petite visite au forgeron dans le quartier de son clan, il y en avait un plus près de chez lui, mais il était client chez lui depuis des années. En plus, il a toujours été satisfait de son travail, pourquoi devrait-il alors en changer ? Pour gagner du temps à cause de quelque minute de marche en plus ? Non, c’était inutile. Il lui avait demandé un affûtage précis de tout son équipement comme toutes les semaines. Normalement, celui-ci aurait dû venir le récupérer hier, seulement voilà, cela lui était complétement sorti de la tête. Il s’était justement réveillé plus tôt pour éviter d’être trop en retard à une mission qui pouvait se présenter. La boutique n’étant pas encore ouverte, il en profita pour relire la missive une deuxième fois. Il n’était pas, tout seul, pour cette mission, il avait un partenaire avec lui. D’ailleurs, le nom de la personne n’avait pas été précisé sur le papier, un oubli peut-être ?


Après quelque minute d’attendre, la boutique fut enfin ouverte et le Hyûga pus récupérer toute ses affaires avec un affûtage des plus parfaits. Il donna sa paye au forgeron avant de prendre la direction qui lui était opposée afin de se rendre à l'endroit où il avait rendez-vous avec son ou sa partenaire de mission. Il fut rapidement sur place et dans les temps en plus. Une bonne chose, car il n’aime pas arriver en retard au travail, enfin, c’est le cas de manière plus général, mais il y a aussi des exceptions. Soupirant légèrement, il venait de se rendre compte qu’il n’avait même pas eu le temps d’écrire un petit mot à sa compagne avant de partir aujourd’hui. Il avait à peine eu le temps de mettre son équipement de chunin et mangé un morceau avant de prendre la route. En parlant de Leika, alors que celui-ci attendait son ou sa partenaire, il l’aperçut à seulement quelque mètre de sa position, se dirigeant vers lui. Surprit, il dit.


- Leika ? Qu’est-ce que tu fais ici ?


Celui-ci le fut encore d'avantage suite à sa réponse.


- Une mission ? Attend ne me dit pas que…


Et oui ! Sa fameuse équipière de mission n’était autre que la jeune femme du clan Hayashi. C’était une première depuis qu’il était tous les deux dans les rangs des Shinobi du village de la feuille. Enfin, il y a un début à tout.


- Eh bien… On dirait que nous partageons la même mission chérie !


Il effaça ensuite la surprise encore présente sur son visage avant de lui adresser un sourire. À vrai dire, il était plutôt content de l’avoir comme équipière. C’était l’occasion de la voir sous un autre jour. Une situation un peu ironique lorsqu’on regarde les détails de cette mission. Cela avait d’ailleurs pas manqué de lui décrocher une petite réaction alors qu'il croisaient les bras.


- C’est un peu ironique, tu ne trouves pas ? Enfin ce n’est pas important. On peut y aller ? Le quartier des Hyô n’est pas très loin d’ici, nous y serons rapidement.




Citation :
Otage de violence conjugale

Une Shinobi de la feuille au passé sinueux, ayant déjà participée à quelques guerres, était soupçonnée d'infliger des actes de violence conjugale à son mari d'origine civile. Après avoir été dévoilée au grand jour suite à la visite surprise de la soeur de ce dernier, Panake Hyô semble avoir perdu la raison et a décidée de sécrester les deux civils dans la cave de sa maison et de barricader sa propre demeure. Vous devez donc faire sortire les deux civils de cette situation, vivants, en faisant le moins de dégâts possible et procéder à l'arrestation de Panake Hyô.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 949
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Dim 20 Nov 2016 - 20:26

Je m'étais levé tranquillement sans vraiment me soucier de l'absence de mon compagnon, habitué à sa vie tumultueuse. Sans doute était-il d'une fois de plus partie en mission ce jour-là. Aussi, je m'étais préparée à mon aise pour affronter cette nouvelle journée sans vraiment savoir ce qu'elle allait me préparer.

Je prenais tranquillement mon petit-déjeuner lorsqu'un oiseau attira mon attention avec entre ses pattes, un ordre de mission bien particulier me demandant de retrouver mon coéquipier du jour le plus rapidement possible vers le lieu de la mission en question. J'espérais que nous pourrions finir cette dernière rapidement, aussi, je pris juste le temps d'informer ma mère de ma mission par une petite lettre ou cas où il y aurait besoin de venir prendre soin de nos animaux, avant de quitter la maison rapidement, me drapant dans une large cape noire.

Quelques secondes plus tard, j'étais finalement en place sur le lieu de rendez-vous et je me dirigeais vers un jeune homme qui semblait attendre. Sans doute, mon coéquipier. Lorsqu'il tourna le regard vers moi, je reconnus sans problème Ryo et je marquais un temps d'arrêt accompagné d'un unique :

"Oh …"

De surprise, avant de lui sourire et de m'avancer vers lui :

"Bonjour mon cœur !"

Je lui volais un baiser furtif avant qu'il ne me demande pourquoi j'étais ici :

"J'ai une mission !"

Il lui fallut quelques secondes plus pour avoir finalement le déclic nécessaire à la compréhension à laquelle j'approuvais d'un petit hochement de tête.

"Allons-y alors !"

Nous prenions donc la direction du quartier Hyo tout en nous interrogeant sur la situation ironique dans laquelle nous pouvions nous trouver par rapport à cette mission. C'est vrai que l'on ne pouvait pas faire plus loufoque. Étant en couple et se retrouver à devoir gérer une situation de couple assez étrange. Je secouais la tête positivement :

"Oui, assez, mais ça sera notre quotidien si nous devons continuer dans cette voix ! Ne nous laissons pas déstabiliser !"

Arrivant devant la maison des concernés, j'observais Ryo, puis j'attendais désormais ses instructions. En tant que supérieur hiérarchique, c'était à lui de me guider aux cours de la mission.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Mar 22 Nov 2016 - 2:13



Devoir faire équipe avec elle n’était pas aussi surprenant qu’on pouvait le croire, en tant que Shinobi de la feuille, il était conscient que c’était une possibilité. Non, c’était surtout la nature de la mission en elle-même qui fut renversante, s’occuper d’une histoire conjugale pour un couple, on ne pouvait faire plus ironique. Cela dit, c’était une situation amusante en même temps. Une fois cette discussion sur le sujet clos, ils avaient tous les deux pris le chemin vers le quartier des Hyo. Par chance, celui-ci n’était pas très loin. Arrivant rapidement sur les lieux, la mission pouvait enfin commencer ! En tant que Chunin, le jeune homme était le responsable de cette équipe, c’était à lui de prendre les décisions importantes. Cependant en cas d’échec de la mission, les répercutions que cela engendrait seront en grande partie pour sa pomme. Comme l’avait précisée la missive, la maison avait été barricadée afin d’empêcher les autorités d’y pénétrer, ou du moins les ralentir au maximum dans leur intervention.


- Je pense que nous sommes arrivés, la maison semble correspondre en tout cas. Attends, je vais vérifier tout de suite ce qui se passe à l’intérieur.


Ses pupilles devenant plus distinctes au centre de ses yeux blancs alors que ses veines au niveau des tempes sont apparues. Grâce à cette capacité propre à son clan, il fut capable de voir à travers la matière sans aucune difficulté. Le jeune noble pouvait apercevoir vers la cave plusieurs silhouettes. Il devait certainement s’agir de Panake Hyô ainsi que les otages en sa possession, mais ce n’était pas la seule chose qu’il avait pu découvrir. Il y avait des marques de chakra dans toute la maison, cela avait d’ailleurs l’apparence de petite créature ressemblant à des souris. Cela devait être une création de la preneuse d’otage pour surveiller la maison sous tous les angles.


- Notre cible se trouve bien ici, elle est au sous-sol avec les deux otages qui sont attachés avec une sorte de corde. Tiens, c’est étrange, il y a des signaux de chakra dans toute la maison ! On dirait des genres de souris, il doit s’agir comme de la corde, de l'une des maitrises de son clan. Elles doivent lui servir de sentinelle, au cas où quelqu’un essayerait d’entrer à l’intérieur.


Se frottant énergiquement le menton comme si celui-ci était en pleine réflexion.


- Nous avons deux solutions. Sois, on pénètre à l’intérieur en force et on la neutralise avant qu’elle ne s’attaque aux otages, mais c'est assez risqué. Sois, on essaye de trouver un plan pour neutraliser les sentinelles sur notre chemin. Qu'est-ce que tu en penses ? Ah ! Attends deux petites secondes.


Il fit une pause afin de récupérer un parchemin vierge ainsi qu’un crayon dans la sacoche qu’il avait autour de la taille. Dessinant le plan de la maison en détaille avant de lui montrer ses talents artistiques ! …

Spoiler:
 


- Tien voilà regarde ! Les cercles ici, ici, ici et ici représentent les sentinelles, on ne peut pas rejoindre la cave sans se faire repérer. Si on les élimine, elle risque de le savoir aussi, nous devons donc trouver une autre alternative. Tu penses que ton Genjutsu serait efficace contre eux ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 949
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Jeu 1 Déc 2016 - 15:12

J'obéissais aux ordres de mon compagnon et alors que nous nous approchions de la maison incriminée, je restais en retrait, laissant ainsi au Hyuga la possibilité d'utiliser de ses pouvoirs pour analyser ce qui se passait à l'intérieur et ainsi parvenir à établir un plan d'action.

Ceux derniers ne tarda pas à arriver et j'eus droit à un plan de la maison, ainsi qu'à des informations qui me laissèrent perplexes.

Mes doigts parcoururent le morceau de papier pour évaluer la distance entre les sentinelles, mais aussi leur position :

"Cela va être difficile, je pense …"

Nous n'avions presque pas d'angle mort et toutes actions seraient dangereuses pour les otages en question. Nous ne pouvions pas vraiment prendre de risques pour cela. Ryokai souleva alors une possibilité et mon regard se posa dans le sien jusqu'à ce que ma bouche se torde douloureusement en signe de négation :

"Cela ne marchera pas !"

Je soufflais doucement :

"Pour plonger quelqu'un dans une illusion, j'ai besoin que ce dernier possède une conscience et qu'il possède des sens comme l'odorat ou la vue. C'est principalement comme ça que j'arrive à lancer un genjutsu mais là, se sont des créations dénuées de conscience… Je ne pourrais rien faire, c'est leur créatrice qu'il faut que je vise…"

Autant dire que pour cela, il faudrait prendre en compte le danger que cela pouvait emmener. Je n'étais pas sûre de parvenir à la plonger dans un genjutsu sans la voir et cela me ferait prendre des risques considérables :

"Je ne sais pas trop ce que l'on peut faire, mais il faudrait que j'arrive à pénétrer dans la maison sans me faire remarquer ! Alors seulement, je pourrais propager mes spores dans toute cette dernière et la plonger dans un genjutsu, mais cela sera difficile !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Sam 10 Déc 2016 - 22:17


L’idée en elle-même était plutôt ingénieuse, c’était la méthode parfaite pour pénétrer dans la maison sans attirer l’attention de la preneuse d’otages. Malheureusement, le Genjutsu avait ses contraintes comme toute spécialité ninja. Ses petites souris n’en n’étaient pas vraiment, ce n’était pas des êtres vivant doté d’une conscience propre et cela les rendait insensible à toute technique d’illusion. Leika ne pouvait donc rien faire contre eux, du moins lorsqu’il était question d’une distraction. Soupirant légèrement, celui-ci allait devoir trouver une autre solution. Le problème, c’est que c’était la seule qu’il avait en dehors de la méthode forte qui semblait être la seule possibilité de rejoindre cette femme dans la cave. C’était assez risqué pour les otages, mais il ne voyait aucun autre moyen. Sur le chemin vers l’étage en dessous, il y avait deux sentinelles prêtes à agir en cas de geste suspect. Ils allaient devoir intervenir très vite sans perdre une minute.


- Ah mince, c’est dommage, c’était une solution parfaite pour éviter de risquer la vie des otages, mais il semble que nous avons plus vraiment le choix.


Surtout que rien ne pouvait certifier que la Hyo n’allait pas perdre encore plus la raison et s’en prendre finalement à eux. Une intervention rapide semblait, au final, représentée un danger moindre contrairement à l’attente. Le jeune homme referma ensuite le parchemin pour mettre le rouleau dans l’une des poches de sa veste de chunin. Fixant ensuite sa compagne qui était son équipière le temps de cette mission.


- Je ne voulais pas en arriver-là, mais nous allons devoir entrer de force dans cette maison. Rien ne nous certifie que la situation là-dedans ne va pas s’empirer au fil du temps. On va donc intervenir toute suite. Je vais passer en premier et toi, tu me suis juste derrière, lorsque tu auras la possibilité de lancer son Genjutsu sur elle n’hésite pas. De mon côté, j’irai protéger les otages le temps qu’elle tombe sous ton illusion. Ah moins que tu aies une idée de ton côté ?



Tout allait à présent ce passé très vite, une intervention rapide en somme. Le jeune noble dégaina l’un de ses sabres avant de faire quelque pas vers la porte. Il fit ensuite signe à la Hayashi, donnant un coup de pied avec force sur la porte pour la défoncer. Il commença à courir avec vitesse juste à côté de la première sentinelle qui se dirigea vers ses jambes, certainement pour l’immobiliser. Il donna un coup de sabre sur celle-ci, avertissant ainsi la créatrice de la technique. Plus question de faire marche arrière à présent. Le Hyûga utilisa une certaine dose de son affinité du vent pour augmenter sa vitesse de déplacement, enchainant sur la deuxième sentinelle. Il prit la porte, descendant rapidement chacune des marches avant de faire un sprint pour finir entre les otages ou la personne du clan Hyô. Il tenait à deux mains son katana juste devant lui, faisant obstacle à son adversaire.


- Je vous conseille de jeter vos armes et de vous rendre Panake Hyô, vous en avez suffisant fait comme ça !


La femme fit au début surpris de cette intervention rapide, mais devant les paroles du noble, celle-ci afficha un large sourire pas très encourageant pour la suite.





- Enfin, je commençais à m’ennuyer sérieusement ! Tu es venu nous rejoindre à la fête ? Faut dire que mon mari ne sait pas vraiment rendre les coups, on ne peut pas dire que ce soit très distrayant, mais avec toi ça sera peut-être plus amusant hihi.


Souriante à pleine dent, elle avait visiblement perdu l’esprit. Ryokai utilisait ses capacités sensorielles pour camoufler la présence de Leika afin qu’elle lance sa technique en toute discrétion.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 949
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Mer 14 Déc 2016 - 23:24

Mon annonce ne sembla pas contenter mon compagnon et j'en étais désolée, mais je ne pouvais malheureusement pas faire plus que ce dont j'étais capable. Je baissé les yeux un peu coupable de cette situation, mais heureusement pour moi, je n'étais pas chef d'équipe, ce n'était donc pas à moi de prendre les décisions.

Ryokai se mit à alors à réfléchir. Rapidement, il en déduisit que nous n'avions pas trente-six mille solutions. Il fallait foncer dans le tas et faire en sorte que la chance soit un peu avec nous. C'était ça de toute façon, ou rentrer bredouille de la mission de façon à faire intervenir une équipe beaucoup plus compétente que nous.

Il était pourtant décidé à tenter le tout pour le tout et je le retenais légèrement avant qu'il ne se lance en posant ma main sur son épaule :

"Fait attention s'il te plaît… On sait qu'elle fait partie du clan Hyo, mais nous ne connaissons pas vraiment ses capacités !"

Nous étions donc en place et l'enchainement des évènements se déroula très rapidement. Peut-être moins d'une minute entre le moment ou la porte vola en éclats lorsqu'elle s'ouvrit brutalement et le moment ou nous nous précipitions dans l'escalier pour nous trouver face à notre adversaire. J'avais du mal à suivre Ryo. Il avait utilisé une technique pour se déplacer rapidement, mais j'entendis la voix de la jeune femme que nous devions arrêter alors que j'atteignais enfin l'escalier, Ryo se trouvant déjà en contrebas. Je ne pouvais pas prendre le risque de me faire remarque et d'ici, j'avais une vue sur la pièce en contrebas. Je pouvais donc agir sans me faire repérer.
Soufflant un grand coup, je décroisais les mains et je malaxais mon chakra avant de laisser s'échapper de ma bouche un nuage de spore qui se propagea vers le sous-sol.

J'espérais à présent que ce dernier atteigne mon adversaire sans qu'elle ne s'en rende compte. Cela lui ferait automatiquement perdre la notion d'espace autour d'elle.

Ce serait alors à Ryokai d'agir pour la neutraliser le plus vite possible en espérant qu'elle ne fasse pas plus de dégâts que nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Mar 3 Jan 2017 - 15:03



Le jeune homme était face à un adversaire avec des capacités spéciale unique, qu’il n’avait encore jamais affronté, il avait cependant acquis certaine connaissance au fil des années en tant que Shinobi du village de Konoha. Il pouvait donc avoir une petite idée de ce qu’il allait devoir affronter, si jamais celle-ci refusait de se rendre aux autorités compétentes. Leika était également présente en cas de besoin, la chance était donc de leurs côtés, mais évitons tout de même de crier victoire trop vite ! Comme l’on pouvait s’y attendre, la femme du clan Hyo n’était pas disposée à rendre les armes, pires, on avait presque l’impression que cette situation lui faisait plaisir. Ce qui était écrit dans le rapport de mission était exact, elle semblait avoir perdu la raison. Il n’y avait plus qu’une seule solution à présent, utiliser la manière forte contre elle afin de la mettre hors d’état de nuire. Cette fois-ci, il était possible pour la Hayashi d’utiliser ses illusions, une manière d’en finir rapidement sans trop d'effusion de sang.


Ryokai n’était pas particulièrement fan de cette spécialité, il avait déjà subi ce genre de technique et savait à quel point celle-ci pouvait être redoutable, surtout lorsque l’on est incapable d’y mettre fin. Leika n’avait pas mis longtemps à envoyer un nuage de pollen vers leur adversaire commun pour qu’elle soit la victime d’une illusion. Panake Hyô ne semblait pas avoir remarqué sa présence, pour l’instant, elle faisait une fiction sur le Chunin en face d’elle. Sans rien voir venir, elle fut la victime du Genjutsu, perdant peu à peu le sens de l’équilibre. C’était le bon moment pour le noble pour intervenir et mettre un terme à toute cette histoire. Il malaxa ensuite une grande quantité de chakra au niveau de sa main droite, celui-ci prenant petit à petit la forme d’une tête de dragon au couleur sombre. Le Hyûga enchaina ensuite son mouvement par une légère course vers son adversaire, là frappant au niveau de l’abdomen avec la puissance de sa technique.


- Tekken Ryuu Burakku !


Le choc fut assez violent, la puissance l’avait alors projeté contre le mur juste derrière elle, mais alors que le noble pensait avoir réussir, une masse de fumée apparue autour de Panake lorsqu’elle heurta les briques. Avait-il affaire en réalité à un clone ? Une fois toute cette fumée dissipée, le noble fut surpris de voir le corps d’une autre femme, c’était celui de sa belle-sœur. Par simple réflexe, son visage se retourna pour regarder en direction des otages, mais c’est alors qu’un kunai fut lancé vers lui. Il esquiva alors celui-ci de justesse. Cependant, il y avait un parchemin accroché à ce dernier, l’encre qui était dessus sortie sous la forme d’un serpent et s’enroula autour du jeune homme pour l’immobiliser. Le Hyûga tourna alors rapidement sur lui-même, expulsant une quantité de chakra par ses tenketsus afin de repousser la technique.




- Il semble que vous ne soyez pas venu seul à ma rencontre, c’est vraiment dommage, j’aurais vraiment aimé m’amuser un petit peu avec toi ! Mais, je ne suis pas idiote non plus, vous êtes deux contre moi, mes chances sont plutôt minces.


Panake Hyô continua son dialogue tout en attrapant le col de son mari, approchant lentement un kunai de sa gorge afin de menacer ce dernier.


- Vous allez me laisser sortir d’ici, sinon je lui tranche la gorge et je dois avouer que j’y prendrais un certain plaisir à le faire hihi. Pas vraie chérie ?


Dit-elle à son mari, tout en lui léchant la joue. Le jeune homme baissa alors les mains, avec un peu de chance, elle n’avait pas découvert l’endroit exact où se trouvait Leika. Ryokai lui n’avait pas vraiment le choix, il ne pouvait pas risquer la vie de l’otage, surtout que c’était le principal objectif de cette mission. Cependant, il reste tout de même vigilant, prêt à intervenir à la première occasion qui se présente. Elle s’approcha alors doucement des escaliers, tenant son mari entre ses mains toujours avec la lame de son kunai sous la gorge.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 949
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Sam 14 Jan 2017 - 22:33

La situation prenait une tournure complexe, mais aussi dangereuse pour l'un des deux otages. De là où j'étais, je ne pouvais pas vraiment appréhender la situation comme je le voulais. Mais je vis cependant Ryokai baissé les mains. C'était la meilleure chose à faire, la suite était beaucoup trop risquée et puis, mes spores étaient toujours présentes dans la pièce, j'avais sans doute une solution plus appropriée pour éviter que la situation ne dégénère vraiment, mais il fallait que je reste concentré sur l'objectif à atteindre et pour cela, je devais rendre hors d'état de nuire la jeune femme.

Elle ne semblait pas avoir compris que mes spores étaient présentes dans la pièce, et même si je n'avais touché qu'un clone, j'avais à présent localisé ou se trouver notre véritable ennemi. Je ne perdis donc pas plus de temps et je composais rapidement une nouvelle série de Mudra. Il était indispensable que j'élimine notre cible en une fois ce coup-ci.

Mes spores se jetèrent sur elle et en quelques secondes à peine, voilà notre ennemi plongé dans un nouveau genjutsu. Elle n'a plus conscience d’où elle est n'y de ce qu'elle fait, je laisse son esprit imaginer ce qu'elle veut alors que je sens doucement mon chakra s'épuiser. Cette illusion me demande beaucoup d'énergie :

"Ryo ! Occupe-toi du mari puis neutralise là ! Elle est dans mon gen, elle n'a plus conscience de ce que nous faisons autour d'elle ! Tu peux y aller !"

Ses actions furent rapides et précises, suffisamment du moins pour que la jeune femme soit ligotée quand je relâchais enfin mon genjutsu, soufflant alors de fatigue, je descendais doucement l'escalier. Le mari et sa sœur étaient là, visiblement choqués :

"Est-ce que tout va bien ?"

Aucun mot ne fut prononcé, mais ils approuvèrent tout deux d'un hochement de tête :

"Je vais vous conduire à l'hôpital pendant que mon coéquipier s'occupera de votre femme d'accord ! J'aurais quelques questions à vous poser également ! Vous avez besoin de quelque chose en particulier ? Ne vous inquiétez pas vous êtes en sécurité maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika] Mer 25 Jan 2017 - 10:38


Sans avoir la possibilité ou l’opportunité d’intervenir, du moins pour l’instant, le jeune homme laissa la survie de l’otage et la réussite de cette mission entre les mains de sa compagne qui était encore en position de pouvoir faire quelque chose. Il n’avait pas d’autre choix, la vie d’un d’être vivant était en jeu et pas question de jouer les héros dans l’espoir de parvenir à le sauver à temps. Non, Leika était sa meilleure option, si celle-ci parvient à utiliser une nouvelle fois sa technique, il y a encore une chance pour le mari d’en réchapper vivant. Le noble serra les dents, c’était à la fois frustrant et humiliant pour lui, il ne pouvait rien faire. Il avait d’ailleurs un profond dégout pour ce genre de pratique, prendre / menacer la vie d’un autre pour échapper à la justice, c’était ignoble et lâche par-dessus tout. Elle n’avait donc aucun sens de l’honneur ? Ses actions en sont une très bonne preuve en tout cas, mais rare sont les shinobi qui ne pratique pas ce genre d’attitude.


Alors qu’il laissa la jeune femme remonter vers les escaliers, celui-ci ne la lâcha pas d’une semelle, attendant le moment opportun pour intervenir. Au moins, la sœur du mari était hors de danger. La Hayashi avait finalement lancé son plan à exécution, elle était une nouvelle fois sous le contrôle d’un Genjutsu qui lui faisait perdre toute conscience de son environnement. Cette fois-ci, le Hyûga n’avait pas le droit à l’erreur, une troisième chance était difficile à croire. Utilisant son affinité du vent dans chaque muscle de son corps, il fut capable d’intervenir rapidement, sauvant en premier le mari des griffes de sa femme, avant de porter un coup fatal à la Hyo pour l’assommer. Oui, cette fois-ci pas de clones cachés pour la sauver de cette intervention en équipe. Ryokai s’approcha alors de sa compagne, avec la criminelle entre ses mains.


- Tu veux bien crée des lianes pour l’attacher s'il te plaît ? Merci. On n’est jamais trop prudent n’est-ce pas ?



Une fois cette dernière attachée, il y avait très peu de chance pour qu’elle réussisse à se libérer de ses chaînes naturelles. L’équipe Konohajin pouvait alors souffler un peu. Les otages étaient encore visiblement sous le choc, quoi de plus normal, ils n’étaient pas très bavards, mais au moins ils étaient saufs.


- Je te laisse t’occuper d’eux, d’accord ? Je vais, de mon côté, remettre madame Panake Hyô entre les mains des autorités afin qu’elle soit mise en cellule et jugée pour les crimes qu’elle a commis. On se retrouve plus tard !


Un rapide sourire à sa compagne avant de prendre le chemin de la sortie avec la jeune femme. Direction la prison pour y remettre celle-ci qui l’avait plus que mérité. Il ne restait plus que la partie la plus chiante du travail, écrire et rédiger le rapport de mission, une broutille comparée à tous cela. Cependant, cela peut parfois être une tâche des plus ennuyantes…


FIN




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une violence à en perdre la raison [B] [Hayashi Leika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-