N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Dim 20 Nov 2016 - 21:53

Voilà deux jours que le Yamanaka avait bel et bien été accepté dans l'ANBU et avait reçu son uniforme ainsi que son masque en forme de renard. Kitsune était son nouveau pseudonyme pour ces missions anonyme.

Mais actuellement, le chuunin portait sa tenue habituelle de ninja, avec sa veste de chuunin et un pantalon de combat normal avec des pochettes à ustensiles ninjas, tel que des kunais et autres shurikens. Son rendez vous du jour était des plus intriguant, un homme l'avait interpellé suite à l’exécution presque public du dénommé Yamada Tetsui, et qui était sur toutes les lèvres maintenant.

L'homme s'identifiait comme un juunin du village, partit du village pendant quelques temps en missions, et avait donné un nom de code à Keiji, il appartenait donc à la même unité que lui, et voilà donc pourquoi il l'avait sommé à un rendez vous dans les salles d’entraînements de l'ANBU.

Le manipulateur des illusions arriva en fin d'après midi devant le bâtiment de l'ANBU dans laquelle il pénétra pour directement se rendre vers les salles d’entraînement, en espérant retrouver et surtout en apprendre surtout plus sur celui qui l'avait adressé la parole. Celui ci se trouvait déjà sur place et accueillit le Yamanaka avec un petit sourire.

Spoiler:
 

- Te voilà donc, je ne pensais pas que tu viendrais.

- Mais me voilà maintenant.

- Très bien, alors Keiji c'est ça ? J'ai regardé un peu qui tu étais et avec mes contacts à l’hôpital j'ai appris tes derniers soucis.

D'accord, ce mec n'était donc pas n'importe qui, soit il était extrêmement respecté et connu des personnes importantes du village, soit il disposait d'une réseau d'informations de l'ombre vraiment impressionnant. Peut être les deux mais une chose était sure, il savait pour l'épreuve que venait de subir le Yamanaka, qui ne pouvait dorénavant plus utilisé l'onkyoton, ainsi que ces deux affinités.

Devant la tête que faisait Keiji, l'inconnu au bataillon lui tendit deux papiers avant de reprendre la parole :

- Ces deux papiers sont fait à partir d'un arbre très spécial qui se nourrit de chakra, il suffit d'y influer une dose minime de chakra pour déterminer quelles sont tes affinités. Cependant vu ce que t’arrive, il va falloir que tu te concentres parfaitement pour chercher ton « véritable » chakra le plus loin possible.

- D'accord je vais essayer


Keiji se saisit des deux papiers et en prit un entre ses deux doigts de la main droite puis ferma les yeux, se concentrant le plus possible afin de trouver cette source de chakra pure qui pouvait réellement déterminer ces affinités chakratique. C'est alors au bout de quelques secondes qu'il réussit et sentit alors un chakra le traverser de bas en haut et il eut juste le temps d'ouvrir les yeux pour voir le papier se salir et s'effriter.

- La maîtrise du Doton, très bien continues comme ça avec le deuxième papier !

Keiji y retourna et répéta le même processus, en cherchant cette fois un peu plus profondément afin de trouver cette deuxième source de chakra, et c'est alors qu'il sentit le papier s'humidifier et commencer à mouiller sa main. Le Suiton et le Doton donc.  Le Yamanaka releva la tête :

- Alors ?

- Et bien j'avais raison, tu es bel et bien apte à maîtriser le mokuton, cependant plusieurs choses s'opposent à cela.

- Quoi donc ?

- Il faut d'abord que tu sois d'accord à maîtriser ce grand pouvoir qui demande des responsabilités, ensuite il ne faudra pas avoir peur des discriminations qui pourraient advenir puisque tu n'appartiens pas au clan Hayashi. Et enfin il faut d'abord que tu maîtrises le ninjutsu et tes nouvelles affinités.

Son tuteur du jour avait raison sur ces points.

- Et comment puis je y arriver ?


Dernière édition par Yamanaka Keiji le Ven 3 Fév 2017 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Dim 20 Nov 2016 - 21:56



Tenzo joua avec sa barbe en se donnant un faux air de mec méga intelligent qui réfléchit au problème de la vie avec une tasse de thé. Puis enfin il se tourna vers Keiji : 

- Bien tu vas devoir suivre tout ce que je te dis, pas de soucis ?

Le manipulateur des illusions marqua son approbation avec son signe de tête. Il serait un élève attentif prêt à tout.

- On va y aller étape par étape, d'abord le ninjutsu, ensuite chacune des deux affinités et enfin on verra si tu es bel et bien capable de maîtriser le mokuton. Évidemment, on ne va pas faire ça en une seule petite soirée. Je te propose trois jours de cours attentif, ça commence dans dix minutes.

- Et en attendant ?


- Va prendre quelque chose à manger au self vite fait, et quelque chose de nutritif qui se vomit bien d'accord. Keiji prit un jus de fruit et une barre vitaminée. L'heure était venue, son maître lui expliqua ce qu'il devait faire. Cela ressemblait beaucoup avec ce qu'il avait taché d'apprendre à Rakuzan Satochi quelques heures auparavant, malaxer l chakra il savait comment faire mais aujourd'hui il avait le droit à un bien bel handicap.

Le travail commença, assis en tailleur Keiji puisait ces ressources au fond de lui même, il devait ressentir l'endroit où se trouvait ces deux nouvelles sources de chakra, celle du Doton et celle du Suiton. Après quelques minutes de tâtonnements qui ne donnaient rien, le manipulateur des illusions réussit. Enfin.

- Je l'ai, et j'en suis quasiment certains.

- Très bien, alors maintenant ça va être très simple, tu ouvres les yeux et tu essayes de foutre ton chakra dans ce qu'il y a devant toi.

Keiji ouvrit les yeux pour voir deux choses très simple, un bol remplit d'eau et c'était tout. Il comprenait bien pour le suiton mais pour le doton.

- Heu excuses moi, tu as bien dis deux choses alors je vois bien l'eau pour le suiton, mais la terre ?

- Tu as cru j'allais amener un peu beaucoup de terreau pour un potager ? Utilises le sol

- D'accord mais après j'dois nettoyer c'est ça ?


- Si tu gères bien ça sera tranquille maintenant trêve de bavardages.

Le Yamanaka se reprit et tendit ses deux mains au dessus du bol d'eau en essayant de faire sortir son chakra de l’extrémité afin qu'il rentre en contact avec le liquide. Au début il n'y avait visiblement rien de concret mais peu à peu sa main commença à s'entourer d'un chakra bleuté et la surface de l'eau tremblota avant de finalement s'activer. Keiji fit alors bouger sa main en espérant que l'eau allait suivre ces ordres, et c'est alors qu'un serpent d'eau sortit du bol et suivit le tracé de la main du shinobi.

Première étape réussie. Le ninja aux cheveux blancs fit revenir l'eau dans son récipient et essaya les gouttes de sueur qui perlaient sur son front en regardant son instructeur, qui d'un signe de tête lui fit signe de passer au deuxième élément.

Pas de pause. Pas de félicitations. Entraînement intensif.

Keiji se releva et se plaça au dessus du sol, en terre mais il savait qu'il n'y avait que quelques mètres de terre sous ses pieds qui avaient été amenés ici spécialement car salle d’entraînement. Plus bas se trouvait un alliage de plusieurs bétons pour empêcher les intrusions.

Même processus que l’exercice précédent, mais avec deux mains cette fois qui mirent un peu plus de temps à se recouvrir de chakra, mais la suite fut plus dure. Keiji n'y arrivait pas, jusqu'à ce qu'en fin il la sente à travers lui, cette terre, ce qu'elle cachait, de quoi elle était constitué. Et il se concentra alors encore plus et c'est ainsi que naquit devant lui un petit pic de terre.

Donc première étape réussit mais pas sans peine, il était quasiment trempé. L'exercice était compliqué pour quelqu'un comme lui qui avait été habitué à la maîtrise du futon et du raiton.

- C'est bien Keiji, on se revoit demain pour la suite d'accord ?


- D'accord merci et à demain

Et son interlocuteur disparu dans un nuage de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Sam 4 Fév 2017 - 17:16

Hayashi Yamato
Un homme âgé d'une quarantaine cinquantaine d'années, pas tout à fait identique à celui que vous voyez sur l'image ci-dessus — car figurez-vous que chercher une perle rare parmi les nombreux avatars disponibles n'était pas une mince affaire et il s'agissait du portrait le plus ressemblant que j'avais pu trouver. Considérez ce personnage légèrement plus vieux avec les traits du visage plus détendus, comme si ce dernier se trouvait dans un monde à l'écart des autres, fumant tranquillement sa cigarette entre ses lèvres. Il était également vêtu d'un kimono noir qui lui donnait une apparence assez négligée, mais il se sentait à l'aise dans ces légers tissus qui ne gênaient point ses mouvements. Cependant, les habits ne déterminaient ni sa force, ni son courage, on pouvait voir sur les rides de ses mains les années d'expérience qu'il avait acquises sur les terrains. Il était l'un de ces anciens soldats ayant autrefois participé à la grande guerre, l'un de ces soldats ayant perdu un bras au cours d'une de ses multiples batailles. Longeant calmement les couloirs du quartier général de l'Anbu, il continuait de se plaindre à lui-même durant tout le trajet.
    " Wouuuh ! Quelle poisse, toutes ces affaires à régler.. Moi qui pensais qu'être une grande nation allait nous permettre de nous reposer sur nos lauriers pour voir nos alliés travailler pour nous, mais ce n'était qu'un rêve. Plus le territoire s'agrandit, plus l'on devient occupé avec toutes leurs histoires qui se mêlent aux nôtres. Au final, ils nous attirent d'avantage de problèmes que de tranquillité. "
Il termina par un bâillement bruyant qu'il n'essayait point de retenir ou de cacher, il était le genre de personne qui ne craignait pas de s'attirer l'attention de son public. Il venait tout juste de rentrer d'une mission plutôt longue, après plusieurs journées bien fatigantes pour ses vieux os émoussés. Ce dernier avait dû aller vérifier aux villages des frontières si tout se passait pour le mieux et qu'aucun brigand n'avait infiltré le Pays du Feu. Il s'agissait de rumeurs mystérieuses qu'il devait vérifier. Il fallait retenir tous les ennuis à l'extérieur pour éviter de semer une panique générale. Le vieil homme — ou l'homme mûr, était très heureux de ne pas avoir été choisi pour aller s'aventurer à la traque de ces personnes, mais seulement une vérification des lieux, même s'il aurait aimé rester loin de toutes ces affaires. Si cela était permis, il aimerait continuer d'effectuer ses anciens travailles où il devait attraper des chats dans la rue, s'occuper d'une vieille dame, malheureusement, son grade était trop élevé pour ce genre de besogne. Suite à un dernier soupire, il amena son rapport de fin de séjour jusqu'au bureau.

Lorsqu'il eut fini ses affaires sérieuses, il pouvait retourner vagabonder au centre-ville afin de profiter de la fin de soirée. Sans tarder d'avantage après tout ce temps qu'il avait perdu à marcher aussi lentement sur le chemin, il se préparait à rentrer. Il fit craquer les os de sa nuque avec une petite plainte de douleur, il s'agissait sans nul doute de l'âge ou peut-être de son corps qui vieillissait plus vite que l'âge lui-même ? Il avait bien besoin de s'entraîner une fois de temps à autre pour maintenir une musculature correcte, seulement, la flemmardise le retenait toujours cloîtré dans les bars durant ses journées de repos. Cependant, en passant devant la porte des salles d'entraînements, il entendit une voix familière. Par simple curiosité, il pénétra la pièce avec des pas légers tel un félin — même un vieil homme savait se faire discret afin d'espionner les alentours. Il s'adossa contre le mur tout en sortant une cigarette de sa poche. Aspirant une grande bouffée de cette substance enivrante pour ses poumons, il se mit à observer le spectacle avec un regard intéressé.

Il apercevait là-bas son ami, étrange coïncidence, il semblait entraîner un jeune membre de l'organisation. Une de ces petites têtes qu'il n'avait encore jamais vues ou qu'il avait déjà croisé une fois auparavant, mais dont il avait déjà oublié le visage par son manque d'attention pour ces détails insignifiants. En suivant les efforts du jeune homme, il parvint à deviner que ce dernier voulait apprendre à maîtriser ses deux affinités, et cela, sans doute afin de faire une affinité combinée qui n'était autre que la maîtrise des bois et des fleurs. Il s'agissait sans doute de la raison pour laquelle son ami l'aidait, ce dernier étant un spécialiste dans ce domaine. Puis, en regardant plus attentivement la silhouette de l'apprenti, il se souvint de cette tignasse blanche qu'il avait vu une fois dans ses nombreux documents. Kitsune. C'était donc lui, le jeunot qui avait échoué lamentablement durant l'examen chunin ? Ainsi, tout s'expliquait. Lorsque Tenzo disparut en un nuage de fumée, Yamato coinça sa cigarette entre ses lèvres et effectua de sa seule main valide un mudra afin de faire fleurir une petite brindille qui devint un arbuste aux pieds du jeune homme.
    " Ainsi, on veut apprendre à utiliser le Mokuton, alors que l'on ne sait même pas utiliser correctement ses deux affinités primaires, gamin ? De ce que je viens de voir là, c'est plus qu'insuffisant pour savoir maîtriser l'art si noble que les Hayashis connaissent depuis leur tendre enfance. Tu souhaites les dépasser avec ce peu de talent ? Il se mit à rire à ses propres paroles. Non, c'est impensable pour toi, bien trop au-delà de tes moyens, Kitsune, mh ? Celui qui a échoué durant l'examen pour passer jônin, si je ne m'abuse. Enfin, il faut avouer que ce n'était pas des épreuves faciles, pas assez pour te donner gentiment un grade de plus, seuls quelques uns parvinrent à obtenir leur titre, quelques uns seulement étaient suffisamment qualifiés — si mes souvenirs sont bons, l'un d'eux était un membre du clan Hayashi, Kihran de nom.. Pourquoi apprendre à utiliser quelque chose dont tu ne pourras jamais t'en servir ? À quoi cela va-t-il te servir que d'apprendre la combinaison de ces deux affinités, dont je doute même qu'ils t'appartiennent, Doton et Suiton, sont-ils réellement tes affinités ? Enfin, si tu veux mon conseil, ne perds pas de ton temps à apprendre ces choses-là. Tu n'as pas beaucoup de motivation avec ce visage plein de sueur, mieux vaut laisser tomber, mh. "
Le fixant droit dans les yeux, sans aucune arrière-pensée avant de reculer d'un pas. Il était lui-même une vieille branche de ce clan, mais il était épuisé de voir tout ce beau monde vouloir apprendre leur art alors qu'il était supposé être noble et hors d'atteinte des plus faibles. Il avait sans doute passé l'âge ainsi que l'envie de se battre pour protéger de soi-disantes coutumes, mais il était assez curieux de voir jusqu'où allaient les motivations de ce jeune garçon. S'il se décourageait pour si peu, il pouvait laisser tomber dés maintenant.
Spoiler:
 


Dernière édition par Yohru le Jeu 9 Fév 2017 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Lun 6 Fév 2017 - 22:25



Le juunin venait de disparaître dans un nuage de fumée, ne laissant qu’un espace vide mais Keiji n’en prit pas compte et s’assit juste par terre en s’essuyant le front. Apprendre la maîtrise d’un tout nouveau pouvoir était des plus épuisant il n’était pas habitué à tout cela. D’ailleurs son médecin, akmichi Rin, l’avait prit qu’il fallait laisser la nature, son corps agir sur ses anciennes réserves de chakra maintenant impures afin de les supprimer et permettent un meilleur développement de ces nouvelles affinités. Sauf qu’en attendant il fallait être très très attentive, et jouer le fil de l’air dans cette balance chakratique.

C’est alors que quelqu’un sortit le Yamanaka de ses pensées en approchant, il fumait mais malgré la fumée qui masquait une partie de son visage, Keiji était certains d’avoir déjà vu cette personne. Qui était-il ?

Le mec qui semblait avoir bien une quarantaine d’années et pas mal d’expériences derrière lui interpella le Yamanaka sur ce qu’il essayait de faire il y a quelques instants. Ainsi donc il les observait depuis tout à l’heure et que voulait-il ?

Keiji continua à écouter ce gars qui l’appela par son pseudonyme de l’ANBU, ainsi donc il s’agissait d’un membre lui aussi. Sûrement un Hayashi vu ses réactions un poil violentes.

- Hum bonsoir déjà, vous auriez bien un nom par lequel vous appelez nan ?


Le Yamanaka se releva en essuyant la poussière sur ces vêtements :

- Si je comprend bien, vous faites aussi partie de la maison mais pourtant vous ne savez pas tout, si j’ai perdu à l’exam c’est bien parce que je suis le seul à avoir pris un pari risqué en prenant de nombreux facteurs en compte, cependant cela n’a pas plu. Et ensuite, pour répondre à cette question d’affinité, je ne peux plus utiliser mes anciennes affinités et donc mes anciennes techniques et ça ne fait que quelques heures que je m’entraîne au doton et au suiton.

Tenzo l’avait convié à cet entraînement pour l’aider, et sûrement avait -il ressentir les deux nouvelles affinités du Yamanaka et avait voulu les lui montrer en usant du papier chakra.

- Alors si vous êtes juste là pour tailler les nouvelles générations, je m’en passerai. Et dans l’autre cas, ce serait un véritable d’honneur de pouvoir apprendre aussi avec vous après tout c’est la Volonté du Feu. C’est vous qui voyez.

Keiji l’a jouait de front, il voulait s’entraîner et apprendre, fallait-il encore voir si son interlocuteur avait l’envie de transmettre aux plus jeunes.

@Yohru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Jeu 9 Fév 2017 - 18:01

Hayashi Yamato
Les premières impressions qui se dégageaient d'une personne étaient les plus importantes, elles étaient celles qui décidaient des préjugés et de la réputation de ces personnes. Ainsi, l'Hayashi observa attentivement la réponse du jeune homme ainsi que de son comportement qui allait décider de l'avis qu'il allait se fixer sur lui. Il paraissait relativement calme après ces provocations brutales, il s'agissait d'une marque de noblesse que de savoir garder son sang-froid. Il marquait un bon point en rappelant certaines bases de politesse qui remettaient en tord l'homme, néanmoins, cela n'avait rien de bien étonnant. Il s'agissait du minimum attendu des réponses d'un membre de l'Anbu, Yamato savait à présent que ce dernier méritait son masque du renard blanc. Il sourit une nouvelle fois, prenant tout son temps pour s'avancer vers la lumière afin de rejoindre le shinobi pour se présenter à son tour.
    " Bonsoir, oui, bonsoir, la soirée commence déjà à tomber semblerait-il. Tu me demandes mon nom ? Enfin, je suppose que l'on ne peut pas tous se reconnaître sans notre masque habituel, ce masque qui détermine notre identité. La vie d'un shinobi est vraiment étrange, nous perdons notre visage pour revêtir un simple masque en plastique qui vient cacher aussi bien notre personne, nos émotions, qui nous sommes, mais aussi notre souffrance lorsque l'on verra la mort. Un masque sans visage aux couleurs ternes, c'est un peu comme les marionnettes, sans vie, sans expression et qui obéissent à leur créateur. Nous sommes des shinobis au service de notre nation et nous mourrons pour notre nation. Avec un peu de chance, on vit suffisamment longtemps pour inscrire notre nom dans l'histoire — en écrasant tous les plus faibles qui traînent sur notre passage, ceux qui meurent prématurément, ceux qui disparaissent dans l'inconnu, sans personne pour se souvenir d'eux. Cruel destin, tu ne trouves pas ? Est-ce également ton destin ? Est-ce également cette voie que tu veux suivre ? Tu ne trouveras que la mort, ceux qui croient en la paix ne sont juste des idiots utopistes. La véritable question serait plutôt, vas-tu mourir avec la fierté d'être devenu un héros de la justice, ou vas-tu mourir comme un misérable dans un trou sans personne pour prononcer ton nom ? Ton véritable nom, celui que tu as perdu en revêtant ce masque. Il marqua une pose avec un air sérieux, avant de souffler un nouveau nuage de fumée pour détendre l'atmosphère. M'enfin, on nous apprend dés notre plus jeune âge à accepter notre destin, alors on s'en fiche un peu. Toute façon, qui ne mourra pas ? Seuls les zombies et morts-vivants, disait-il tout en sortant de sa cape un masque à la forme d'un animal sauvage. Mibu, enchanté ! Également une vieille branche — pas si vieille, mais dans un monde de guerre comme le nôtre, on mûrit plus vite que la plupart des paysans, donc une vieille branche du grand arbre Hayashi. "
Ils se trouvaient sur un terrain d'entraînement appartenant au quartier général de l'anbu, il était naturel de se présenter sous son nom de code en son lieu de travail. Kitsune se mit à détailler les évènements de l'examen chunin ainsi que les causes qui lui ont coûtée la défaite. L'Hayashi ne put s'empêcher de rire avec un rire moqueur. Intérieurement, il considérait les progrès de ce jeune disciple plutôt incroyables pour un membre qui ne faisait même pas partie de son clan, en quelques heures seulement, il était parvenu à maîtriser quelque chose de nouveau, mais le couvrir de compliments n'était pas une chose à faire pour l'aider à progresser. Par ailleurs, il ne s'agissait pas d'une habitude du vieux Yamato de jeter des louanges à quelqu'un, il préférait les forcer à s'améliorer plus encore, par des paroles crues et provocatrices ou par.. la force brute. Néanmoins, il devait se montrer digne s'il voulait apprendre auprès du vieil homme, et les dernières paroles le convainquirent. Le jeunot avait du répondant aussi bien dans ses paroles que dans sa façon à tenir tête à ses supérieurs, sa détermination se lisait à travers son regard.
    " Mh, je vois, alors tu rejettes ton échec sur le fait que les juges n'ont pas aimé tes prises de risques ? Il s'agit bien de la réponse d'un chunin. Dis-moi, si une telle situation se présentait à nouveau, feras-tu cette même erreur ? Qu'est-ce qui compte pour toi, la réussite de ta mission ou la survie de ton équipe ? Pourquoi te bas-tu ? Cherches-tu l'honneur ? La gloire ? Protéger ton village, mais à quel prix ? Que représente ce stupide territoire avec ses quatre-vingts mille ou combien sais-je d'habitants ? Tu cherches la force pour accomplir tes objectifs, ce qui est tout à fait naturel, mais quels sont les motifs qui te motivent à parvenir à ton objectif ? Au-delà du simple apprentissage, que vois-tu ? "
Le vieil homme n'avait pas l'habitude de transmettre ses savoirs ou peut-être qu'il n'avait pas suffisamment de temps à consacrer à ces choses futiles. Cependant, il ne pouvait pas nier qu'il aimait voir ces regards enflammés. Lorsqu'il se faisait provoquer par les plus jeunes, il sentait une certaine motivation naître en lui. Ainsi, il voulait apprendre auprès de Yamato ?
    " Tu veux apprendre, mais en es-tu digne ? Après ces quelques heures, tu devrais savoir maîtriser tes deux nouvelles affinités, non ? C'est pareil que ce que tu pouvais faire auparavant, les seules barrières sont celles que tu te fixes, autrement dit, des barrières que les faibles se fixent par leur esprit, aha. La volonté du feu, hein ? Et si tu me montrais la tienne, TA volonté ? Pour accomplir un objectif, il faut de la force certes, mais avant tout la volonté. Alors montre moi ce que tu as dans le ventre.. " Disait-il tout en l'invitant de sa main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Sam 11 Fév 2017 - 17:29



L’interlocuteur du Yamanaka c’était donc présenter avec son pseudo d’ANBU, après une longue réflexion sur la vie d’un shinobi et cela à quoi rimait en répondant lui même, Mibu, un membre des Hayashi donc.

- Ravi de vous rencontrer alors Mibu l’Hayashi, et oui vous avez bien raison, on doit accepter son destin c’est comme ça.

Si là, maintenant le village se faisait attaqué et que Keiji se faisait tuer en protégeant les habitants et bien il ne pouvait rien y faire, cela devait bien être écrit quelque part et seuls les immortels pouvaient lutter contre la mort. D’ailleurs il faudra qu’il s’intéresse un jour de nouveau aux grands projets de Yamanaka Natsumi qui avait, semblait-il, réussi à atteindre un certain stade d’immortalité lors de son attaque sur son propre clan…

Puis après un nouveau rire quelques peu forcé, Mibu attaqua de nouveau Keiji sur ces choix de « Chuunin » et en lui posant un nouveau flot de questions. En tout cas, une chose était sure, ce gars était un bon orateur et aimait bien joué avec les nerfs du Yamanaka, mais cela se lisait en lui alors Keiji ne faisait pas trop cas de ça et répondit calmement :

- La prochaine fois, grâce à cet apprentissage j’aurais les capacités pour m’éviter une élimination. L’équipe. Je me bats pour mes valeurs et celles de mon village. Il représente la terre d’accueil qui m’a acceptée parmi elle. Et ce que je vois au-delà de cet apprentissage ? La possibilité de pouvoir être un protecteur.

Et voilà que le vieil homme voulait donc voir sa volonté du feu, en l’invitant à combattre. Très bien mais Keiji ne savait pas si il en aurait les capacités vu la durée et l’intensité de son entraînement. Il craqua ses doigts.

- Hum, là j’aurais pu très bien prendre le contrôle total de votre corps avec quatre mudras, Yamanaka oblige et je suis le Renard après tout. Mais je n’ai plus le chakra pour faire ça, je pourrais vous combattre au corps au corps mais vous êtes assez frais et pouvez aisément me battre.

Il fallait rester logique et ne pas foncer non plus.

- Ma volonté du Feu ne se montre pas que par le combat mais puisque vous le désirez tellement.

Keiji avait fini de charger son chakra restant dans ses deux paumes, il leva les deux mains au ciel avant de les écraser sur le sol

- NE ME PRENDS PAS POUR UN CLOWN !!


Le sol s’ébranla alors et une puissante racine de bois sortit du sol sur une dizaine de mètres de hauteur comme un geyser et s’écrasa sur l’Hayashi tandis que Keiji tombait à la renverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Sam 11 Fév 2017 - 18:38

Hayashi Yamato
Des réponses plutôt satisfaisantes, songeait l'homme à la cicatrice. Bien que d'apparence, rien dans son comportement ne montrait une quelconque estime envers le jeune homme, il jouait d'avantage le contraire de ce qu'il pensait de lui intérieurement. Inspirant une dernière bouffée de cet air néfaste de sa cigarette avant de souffler un léger nuage de fumé, il la jeter au sol et l'écrasa du bout de son pied pour éteindre la petite mèche ardente. D'un mouvement de bras, il releva sa cape et il se tenait à présent prêt au combat. La discussion était désormais terminée, ce n'était plus avec de simples paroles qu'il allait l'attaquer, mais bien avec ses poings. Il allait devoir faire valoir tout ce qu'il avait dit quelques instants plus tôt par ses actes, un bon shinobi se jugeait en grande partie dans sa force. Après tout, que valait un combattant qui avait le devoir de protéger quelque chose, mais qui ne pouvait rien faire à cause de sa faiblesse ? Rien, il ne valait rien, mais Kitsune valait bien plus que ce qu'il ne laissait croire, il renfermait du potentiel qui méritait d'être exploité.

La terre se mit à trembler lorsque ses mains atteignirent le sol jusqu'à faire surgir ce qui semblait semblait être une belle racine, forte et puissante. Cette dernière fonçait sur l'homme qui souriait de toutes ses dents, ressentant au plus profond de lui-même naître un esprit combatif qui l'invitait à en faire autant. Rapidement, il se mit à effectuer des mudras de sa seule main jusqu'à invoquer dix autres racines toutes aussi fortes qui vinrent transpercer celle qui allait le frapper. Parmi les dix, certaines moururent en essayant de protéger Yamato, mais les trois dernières étaient destinées à son adversaire. Sans doutes n'étaient-elles pas encore suffisamment forte pour mettre qui que ce soit à terre, mais ce n'était qu'une petite mise en bouche pour le forcer à se défendre. Kitsune était un membre du clan Yamanaka, l'homme pouvait se sentir fier qu'il n'ait pas user de ses dons sensorielles pour entamer le combat. S'il voulait s'entraîner à l'art des Hayashi auprès de la vieille branche de cette famille, c'était bien le résultat de ses entraînements qu'il devait montrer et tout semblait plutôt satisfaisant — à part peut-être un manque d'équilibre..
    " Pas mal, gamin ! Voilà une belle racine, rien comparée au petit pic de terre que tu as pu faire sortir de la terre tout à l'heure ! Seuls les combats peuvent faire ressortir le véritable potentiel des shinobis, n'est-ce pas ? Dans ce cas, je ne vais pas me retenir avec seulement trois malheureuses branches. En combat réel, tu ne seras pas confronté face à un adversaire qui s'amusera à t'épargner la vie — m'enfin, ça tu le sais sans doute déjà, alors.. "
Souriant de plus bel, il invoqua une créature immense à partir du bois aux alentours des racines mortes. De nouvelles tiges s'enroulaient autour de celles existantes jusqu'à renforcer un dragon de bois. Une créature qui semblait reconnaître son adversaire, ce qui ne facilitait pas l'esquive afin de forcer le jeune homme à se défendre, tenace évidemment, sinon la bête allait le dévorer. Sans scrupule, sans hésitation, Yamato se lâchait librement dans cet affrontement. D'une certaine façon, inconsciemment, en l'attaquant de la sorte, il voulait avoir la certitude de pouvoir laisser la relève à la nouvelle génération. Il voulait voir de ses propres yeux si cette dernière pouvait protéger le village de la feuille et son territoire. Il n'allait rien demander concernant les règles du combat — qui fixerait des règles dans une situation réelle ?, Kitsune était libre d'utiliser ses illusions, Yamato avait ses Kais de rang D jusqu'au rang S, même si voulait d'avantage voir ses capacités en ninjutsu. Il cessera uniquement lorsque le jeune homme tombera à terre, épuisé ou blessé, c'était à lui de voir comment voulait-il finir. À moins que ce soit lui qui n'achève Yamato ?
    " Montre moi donc toute ta force. " Murmurait-il doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Lun 13 Fév 2017 - 21:08



Le combat commençait sur les chapeaux de roues, Keiji savait que ses réserves étaient déjà bien entamées et espérait que cette racine clorait les débats dès le début et stopperait ici l’envie d’en découdre de l’ancien.
La racine avait surgit dans les airs très rapidement, et s’était mise en branle pour s’écraser sur la tête de l’autre membre de l’ANBU présent sur le terrain. Mais malgré cette apparition digne d’un kraken attaqua un navire en pleine mer, Mibu réagit immédiatement à l’affront en invoquant une dizaine de racines de son côté. Elles vinrent s’écraser contre sa technique pour le protéger, mais trois avaient survécus et fonçaient sur le Yamanaka

- Merde

Cracha le blondin devant cette nouvelle vague d’attaque, son adversaire était à fond dedans et il ne rigolait pas, car Keiji pu voir dans le fond se former un puissant dragon de bois, sans doute la seconde vague d’attaque.

Le chuunin se concentra et remonta ses mains devant lui, comme une sorte de prière inversée, faisant apparaître devant lui un mur de terre normal qui le protégea des trois autres racines. Maintenant il devait s’activer. Fumigène dans une main, Kunai dans l’autre. La zone autour de lui s’entoura alors d’un nuage de fumée opaque bloquant la vision, puis le Yamanaka lança les quatre kunais en direction de son adversaire avant d’essayer une nouvelle série de mudras. Et là il s’agirait sûrement de son dernier assaut, il ne pourrait rien faire d’autre.

Et là il la sentit, cette douleur qui revenait, il forçait trop mais il ne pouvait pas se permettre de ne pas combattre et abandonner là maintenant. Il n’avait pas tout ça pour s’arrêter là. Keiji sortit une pilule de sa poche, une drogue militaire dérivée de celle du clan Akimichi ou Inuzuka mais moins nocive qui permettaient une plus grande production de chakra. Il sentit la drogue traverser sa gorge et là boom, son chakra circulait normalement à nouveau. Il aurait sans doute assez de chakra pour faire tout ce qu’il voulait

Keiji posa sa main sur le sol, deux projectiles de terre apparurent et se lancèrent en direction du dragon de bois de son adversaire. Une fois que la monture de Mibu serait détruite, Keiji lancera un dernier assaut en formant un rhinocéros de bois qui foncera sur son adversaire avec fougue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Mar 14 Fév 2017 - 12:50

Hayashi Yamato
Admirant la contre-attaque du jeune homme avec une grande attention, Yamato surveillait le moindre de ses gestes ainsi que son comportement qui allait déterminer s'il était un bon combattant. Il n'était point déçu de ce petit spectacle, malgré l'épuisement qui pouvait peser sur le corps du jeune homme, il luttait avec une grande volonté qui alimentait son énergie. La fumée épaisse perturba la vision de l'Hayashi qui ne pouvait plus voir au-delà du bout de son nez, néanmoins, les frottements de l'air le mirent en garde contre la venue d'un objet tranchant en direction de son visage. Il recula d'un pas, évitant de justesse le kunai qui l'égratigna au niveau de la joue ainsi qu'un léger coup au niveau de son oreille droite et quelques cheveux perdus. Son sourire s'étira une nouvelle fois sur ses lèvres.
    " Rusé le Kitsune, mh. "
D'un geste rapide de la main, il utilisa sa salive pour tenter de compenser la petite coupure sur son visage. Cependant, durant ce temps, son adversaire préparait sa dernière charge. Le dragon se fit détruire et tomba au sol comme de simples racines mortes sans vie, tandis qu'un animal féroce courrait droit sur le vieil homme. Les bruits des pas l'alertèrent immédiatement avant qu'il ne se prenne le rhinocéros dans le bas du dos. Il n'eut pas le temps l'arrêter dans sa course, la bête était déjà devant lui, dissipant sur son passage la fumée blanche qui gênait encore sa vision. Néanmoins, la force de Mibu ne se résignait pas seulement à l'usage de quelques branches qu'il pouvait contrôler à distance, il avait également un bon potentiel physique après avoir passé tant d'années à s'entraîner. Il utilisa tout son corps pour prendre la charge et pour tenter de la bloquer avec ses muscles. Il fit apparaître quelques branches solides et résistantes qui s'enroulèrent autour de ses deux bras et de son buste afin de lui donner une meilleure résistance face à l'animal de terre. Seulement, contre toute attente, celui-ci était bien plus puissant qu'il ne l'aurait imaginé. Ses pieds glissaient au sol et se firent propulser vers l'arrière alors qu'il tentait de l'arrêter, il finit par se faire plaquer contre le mur.
    " Plutôt forte la bête, hein. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il te restait encore suffisamment d'énergie pour invoquer une telle chose.. La jeunesse en fleur, je suppose ? Haha. " Murmurait-il doucement, avant de former rapidement un mudra.
Une vieille racine épaisse sortit de son dos comme une sorte de troisième membre qui vint s'enfoncer dans le corps de terreux de l'animal, le réduisant en plusieurs morceaux de pierre alors qu'il le maintenait encore contre lui. Toujours le sourire aux lèvres, Yamato était quelque peu épuisé de cette dernière attaque, mais il était toujours en forme pour poursuivre l'affrontement. Il souffla un peu après ces quelques exercices, puis il tourna son regard en direction du jeune homme à l'autre bout du terrain qui semblait complètement vidé de son chakra. Combien de temps allait-il encore tenir ? Il lui laissa seulement quelques secondes de répit avant de lancer une nouvelle orde de projectiles afin de voir jusqu'où le jeunot allait-il résister. Il fallait le pousser à bout de sa réserve, ainsi l'Hayashi ne retenait aucune de ses attaques.

Cependant, ses branches s'arrêtèrent tout juste avant de l'atteindre, ne laissant qu'un simple courant de vent souffler autour de lui. Ils le rattrapèrent avant que son corps ne touche le sol, lasse et épuisé. Le combat se terminait par un manque d'énergie semblerait-il. L'esprit enflammé de l'homme finit par se calmer devant son état de fatigue, il n'avait pas envie de le frapper alors que son adversaire était en si mauvaise posture. Il se rapprocha lentement de ce dernier affalé au sol. Il s'était bien débrouiller, songeait-il intérieurement sans vouloir l'avouer. S'il était en pleine forme et non pas après un entraînement, peut-être que leur force aurait été de la même hauteur. Enfin, grâce à ce court combat, il avait réussi à le pousser jusqu'au bout plutôt que de le laisser rentrer seul sans essayer d'aller plus loin. Ces techniques étaient incroyables, bien plus que quelques piques de terre qu'il pouvait faire surgir depuis son bol. Il s'agissait de l'instinct humain que d'attaquer plus fort face au danger. Yamato tira un bâtonnet blanc de sa poche qu'il coinça entre ses lèvres, avant d'allumer un feu avec seulement le bout de son doigt. Il inspira quelques bouffées de ce parfum qui apaisait si bien son esprit, avant de s'installer à côté du jeune homme. Il lui tendit son paquet, lui proposant de partager une cigarette après ses efforts.
    " Pioooufff ! On dirait que le combat s'arrête là, mh ? Faible. Haha, je rigole, c'est pas mal même si c'est pas encore tout à fait ça. Non, tu es encore loin d'égaler un véritable Hayashi, mais cela veut dire que tu peux encore progresser. M'enfin, sache qu'en situation réelle, l'adversaire ne viendra pas pour te proposer une cigarette, mais bien pour t'achever.. Habitue-toi à l'épuisement, si un jour tu te trouvais mêlé à une guerre, tu comprendras la frustration de tomber lors d'un combat à cause d'un manque de chakra, forcé à regardé comme un pauvre spectateur sans pouvoir attaquer. Beaucoup finissent ainsi, puis se font achever sans pitié. Au final, nous sommes tous des pantins qui utilisons notre énergie jusqu'à la vider complètement. Seulement, il faut nous choisissons comment l'utiliser convenablement. "
Il fit craquer une fois les muscles de sa nuque, puis bâilla sans aucune retenue. Il s'agissait de la pause après le combat, il n'allait pas le féliciter en le prenant dans ses bras, loin delà, bien qu'il aurait aimé le faire si son vieux caractère grincheux ne l'empêchait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Mar 14 Fév 2017 - 14:47



Le Yamanaka était exténué, à bout de souffle et les réserves de chakra complètement vides. Il ne pu qu’observer sa bête de bois attaqué son adversaire qui l’empoigna de son seul bras. Quelle force impressionnante, ce gars là n’avait peur de rien et aimait ce battre, cela était certains, l’adrénaline en lui devait être en ébullition. Il avait perdu son dragon de bois et pourtant il n’avait pas été déboussolé, il avait juste pris l’impact de la charge de la technique de Keiji de plein fouet et avait réussi à résisté à cette force pure grâce à la puissance de ses muscles ajoutée à une racine sortit de son dos et empoigna l’animal lui assénant le coup fatal.
Il avait réussit, en combinant sa force brute ainsi que sa maîtrise du bois ce qui lui permit de gagner cette confrontation grâce à sa maîtrise de ses facultés.

- Voilà j’ai perdu, fais chier…

Keiji se laissa tomber au sol alors qu’il sentait de nouvelles racines foncées sur lui, il ne pourrait jamais les arrêter de tout façon. Mais Mibu les arrêta à temps et rattrapa le Yamanaka avant qu’il ne touche le sol, cela ressemblait presque à une comédie musicale un poil gnan-gnan de Bollywood.

Le manipulateur des illusions pu cependant voir que son adversaire semblait quand même un peu fatigué, ses kunais l’avaient d’ailleurs blessé en sortant du brouillard. Le combat se terminait ici donc, Keiji reprenait son souffle en s’asseyant par terre :

- Oui j’pense que c’est fini pour aujourd’hui, vous avez été impressionnant Mibu, ou quelque soit votre prénom.

L’anonymat était une partie importante de la déontologie de l’unité spéciale de Konoha, chaque membre devait être caché derrière un masque et un pseudo souvent en lien avec leur personnalité, style de combat etc etc.  Keiji était lui devenu Kitsune, le renard grâce à ces facultés Yamanaka qui pouvaient paraître un peu sournoise. Cependant, aujourd’hui le renard avait perdu à cause de ces faiblesses, il devait continuer à s’entraîner ou alors il…

- Vous en avez penser quoi alors ? Suis-je vraiment un point mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Mar 14 Fév 2017 - 15:29

Hayashi Yamato
    " Est-ce à moi que tu poses cette question, gamin ? Malheureusement pour toi, je ne suis pas en mesure d'y répondre, simplement parce que la seule personne qui possède la réponse, c'est toi et seulement toi. Personne ne va décider à ta place, tu es le seul maître de ton corps et de ton esprit, ton entourage peut seulement t'influencer, mais la décision ne revient qu'à toi. M'enfin, si tu veux vraiment une réponse : tu n'es pas à la hauteur de nous, les véritables membres du clan qui maîtrise le pouvoir de la nature ! Nous sommes des élus, nous sommes nés de cette racine, nous sommes.. Inspirant une bouffée de sa cigarette, l'homme s'interrompit quelques instants. Il s'agit d'une question de chance ou de malchance que d'appartenir à un clan ou à une famille. Il se trouve que j'ai eu cette chance-là, mais tout le monde ne l'a pas forcément. À ton avis, comment font les paysans pauvres, mais qui rêveraient de devenir riche ? Non, un paysan pour devenir un shinobi ? "
L'homme eut un léger rire en s'écoutant parler de la sorte. Il parlait comme s'il était un fier membre de son clan, un noble parmi les représentants, alors qu'il avait parfaitement conscience qu'il n'était qu'un bâtard entre une mère Hayashi et un père paysan. Néanmoins, tout cela n'était qu'une histoire du passé et d'une cruelle enfance, ce qui déterminait une personne au final n'était que sa persévérance. Mibu était le nom d'un noble guerrier ou d'un simple loup solitaire qui se battait de toutes ses forces, il était une vieille branche solide malgré les multiples blessures qui parsemaient son corps. Il souffla sereinement un léger nuage vaporeux, écoutant paisiblement ce silence qui se prolongeait entre lui et son interlocuteur. Sans doute étaient-ils, tous les deux, épuisés sans aucune envie de parler, puis il finit par couper ce silence.
    " Apprendre à maîtriser la nature, c'est savoir l'écouter parler. Je veux dire, les Hayashi sont toujours très proches des plantes et tout ce qui les entoure, elle est mère de notre existence. Vous qui ne connaissez rien de notre existence — toi et tous ceux qui veulent apprendre notre art, vous ne serez jamais à notre hauteur, car nous n'avons pas la même essence. C'est ce qui se transmet dans nos esprits depuis les traditions de notre clan. Il sourit une nouvelle fois, avant de reprendre de son ton serein. Je me demande jusqu'où vas-tu aller avec ce pouvoir, m'enfin, seul le temps me le dira. Je vais continuer de t'observer, Kitsune. "
Il écrasa sa cigarette au sol et se releva doucement, il reprit sa cape noir qu'il avait retiré avant le combat, il s'apprêtait à repartir. Cependant, après s'être souvenu d'un léger détail, il fit quelques pas en arrière et jeta en direction du jeune homme quelques graines de fleurs.
    " Essaie de les faire éclore, prends le comme un entraînement si tu le veux. Bien, sur ces dernières paroles, je vais te quitter. Mon nom est Hayashi Yamato, mon vrai nom, vieil homme qui vit sa vie. "
D'un dernier mouvement de bras, il disparut aussitôt derrière un mur. Il avait formé ces graines à partir de son chakra, leur carapace était plus dure, mais elles n'étaient pas mortes. Il s'agissait d'un bon entraînement aussi bien pour les jeunes Hayashi que pour n'importe qui voulant apprendre cet art. Cela nécessitait de la patience et une grande concentration, au-delà de les faire éclore avec du chakra, il pouvait les planter et les arroser chaque jour, tout comme en finir avec son chakra en les forçant à grandir. Les deux solutions étaient possibles, mais chacune avait ses avantages, qu'importe comment c'était un bon exercice, il déterminait également la facette de la personne. Fier de cette rencontre, Yamato allait pouvoir aller boire un verre avant de retourner chez lui.
PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 1226
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton] Sam 18 Fév 2017 - 18:41



L’interlocuteur de Keiji lui répondit très clairement, la clé du problème c’était lui-même,  il était le seul maître de son esprit et de son corps et il se devait de le cultiver afin de continuer d’évoluer et apprendre à manipuler cette toute nouvelle puissance qu’il venait d’acquérir.

Le Yamanaka continua d’écouter Mibu sur le fait que les seuls et uniques véritables maîtres du mokuton était les membres du clan Hayashi. Cependant l’homme avait interrompu son discours en soufflant sur sa clope, grâce à ses capacités héréditaires, Keiji pouvait bien sûr détecter que quelque chose n’allait pas à l’intérieur de Mibu, un voile cachait ses aveux mais il ne chercha pas à le briser, chacun avait son expérience propre et il ne voulait pas fouiller dans celle d’un camarade.

L’Hayashi fit alors une petite explication sur le rapport qu’entretenait les membres de clan avec la nature,  ils savaient l’écouter et la comprendre alors que Keiji non. Il devait apprendre à entendre et surtout comprendre ce qui l’entourait, les signes, les plantes, les arbres, les animaux, tout ce qui composait le poumon des forêts.

Mibu indiqua qu’il tiendrait le Yamanaka à l’œil et suivrait son évolution dans le village sûrement et aussi son apprentissage du mokuton. Il fit aussi don à Keiji de graines en lui demandant d’essayer de les éclore avant de disparaître après avoir décliné son identité.

- Hayashi Yamato donc. Et bien enchanté et merci.

Dit le Yamanaka tout haut avant de placer quasiment toutes ces graines la pochette torsale de sa veste Shinobi, près de son cœur. N’en gardant qu’une au creux de sa main, il s’assit de nouveau au sol, les jambes croisées et retourna à l’entraînement.

Le Chuunin ne se pouvait attendre, malgré le soleil qui commençait à se coucher il resta là, concentré, les yeux fermés en essayant de lire ce qui se passait autour de lui, là- bas un oiseau sifflait une douce mélodie à travers les feuilles d’un vieil arbre tandis que de l’autre coté les bruissements des feuilles traduisait l’avancée d’un petit animal à travers les fourrés,  prudent il cherchait de quoi manger.

Puis Keiji se concentra sur ce qu’il se trouvait entre ces deux paumes, la petite graine était là seule et immobile, il la fit rouler lentement entre ces deux paumes. Il sentait les plis de ce qui pouvait donner naissance à une magnifique fleur ou au connaître n’être que nourriture pour quelconque petit rongeur. Puis enfin il passa à l’action après plus d’une dizaine de minutes de méditation, son nouveau type de chakra jaillit de tout son corps, ondulant sur sa peau pour enfin arrivé au creux de ses mains. La graine était entourée de chakra qui commençait, peu à peu, à se glisser à l’intérieur, lui donnant la vie. C’est alors qu’une tige commença à apparaître, demandant au Yamanaka d’ouvrir les mains pour la laisser grandir vers la ciel, enfin vint un petit bourgeon qui grandit et donna naissance à une magnifique fleur. Il avait réussit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une nouvelle voie [Apprentissage Mokuton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-