N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 C'est toi, "notre" Chef ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

Message(#) Sujet: C'est toi, "notre" Chef ? Mer 23 Nov 2016 - 22:48


Ce fut en parlant avec mon père que j’en appris un peu plus sur notre clan. Je m’étais très peu intéressé à notre famille, contrairement à mes parents et mon paternel m’expliqua que nous vivions pour la survie du clan, pour répandre son nom à travers le continent. Je ne voyais pas l’intérêt de promouvoir autant le clan, que faisait-il pour moi ? Jusqu’à présent, il n’avait rien fait, mise à part m’offrir le pouvoir de maîtriser la glace. Mon but était de surpasser tous les ninjas de ce monde, que ce soit les présents, que les anciens. Remplacer le Rikudô Sennin, voilà un Nindô digne d’un Shinobi !

Les paroles de mon père m’intriguèrent lorsqu’il prononça que les Samuis avaient de redoutables guerriers parmi leur rang. Voilà un sujet qui m’intéressait ! Qui était le plus fort ? Je voulais l’affronter ! Mon père me laissa mijoter sans me donner la réponse, il aimait me titiller et ne plus lâcher un seul mot. Ça me rendait dingue, mais je prenais ça comme un défi, il me poussait à mener mes propres recherches et j’allais sans doute évoluer avec cet apprentissage quelque peu étrange. Ni une, ni deux, je pris la peine d’écrire à notre Chef de Clan, Samui Kirito.

À ma plus grande surprise, ce dernier me répondit et m’accorda une entrevue à Yuki no Kuni, la terre des Samuis. C’était la première fois que je sortais du Pays, jamais je n’avais quitté Mizu no Kuni avant ça. Cependant, je pouvais agrandir ma liste d’adversaires, car pour le moment, elle était vide, j’avais mis au tapis le dernier inscrit dans mon bloc-notes. Il devait forcément y avoir d’autres ninjas renommés, non ? J’espère que ce Kirito puisse me donner plus d’informations, c’était la seule chose que je voulais lui demander, une liste des ninjas renommés de notre clan.

Mon voyage se passa sur l’eau, puis sur la neige avant d’atteindre une forêt. En effet, le Chef des Samuis m’avait donné rendez-vous au Temple Perdu. Pourquoi ce lieu, je n’en avais aucune idée. Quoi qu’il en soit, je fus le premier sur les lieux, je ne ressentais aucune présence dans les alentours. Je me contentais d’attendre la venue de mon supérieur, bien que je ne conçoive pas cette idée d’avoir un être au-dessus de moi de par son titre. S’il voulait gagner mon respect, il devait me vaincre, je réfléchissait comme un guerrier : bats-moi et je te respecterai.

      Bon, il se grouille ?
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Jeu 24 Nov 2016 - 11:19

Parfois, je me demandais si je faisais les choses correctement. Assis derrière le bureau du Triumvirat de Yuki no Kuni, ma tête était enfoui dans les paumes de mes mains. Tellement de responsabilités que j'en perdais mes cheveux dorés. Je ne savais pas si j'étais sur la bonne voie, les responsabilités se tapissaient sur moi. A la fois, chef de clan, je devais aussi faire parti du Triumvirat de Yuki no Kuni. Et encore, j'allais dans quelques heures apprendre que j'étais devenu Hojo. Un long soupir sortit de mes lèvres, je ne savais plus où était mes priorités. Mon clan était ancré à Yuki no Kuni, mais même si mon amour allait au Samui, je devais me montrer impartial dans les décisions que l'on prenait avec Oge Akeko et le Suzurane. Ce que je pouvais me satisfaire, c'était que la relation entre nos deux clans s'amélioraient de jour en jour. Je pouvais tirer au moins une légère satisfaction de mon travail, mais je ne devais pas m'arrêter là. Reprenant mes esprits et mon travail, je grattais quelques papiers et signai d'autres document plus ou moins important. Là, je tombais sur une lettre écrite par un Samui. Samui Sora, un prénom qui ne me disait rien.

Par cette présente, j'appris qu'il s'agissait d'un genin exilé à Kiri. Qu'est ce qu'un Samui fichait au Pays de l'Eau ? Qui plus est, pourquoi n'en avais-je jamais entendu parler ? Le document restait vague, ne me parlant que peu de lui, il demandait un entretien avec moi, chef de clan. Intrigué par ce curieux personnage, je décidai d'accepter de m'entretenir avec lui, lui donnant rendez-vous sur la terre qui devrait être sienne. Au Temple Perdu.

Les journées passèrent sans véritablement de choses importantes à signaler jusqu'au jour du rendez-vous. Me préparant tranquillement, je me dirigeai jusqu'au Temple Perdu. Il était déjà présent, c'était bien, au moins il était ponctuel. Me dévoilant face à cet homme, je remarquais rapidement la moitié de son visage brûlé et ses cheveux rouges. Un détail intéressant que j'allais m'empresser de connaître.

Samui Sora. Ravi de te rencontrer, comme tu le sais, je suis Samui Kirito. Chef de ton clan.

C'était toujours une fierté de me présenter en tant que chef de clan, cette possibilité avait toujours été un rêve d'enfant. Je fixai mon interlocuteur, attendant qu'il se présente.

C'est toujours un plaisir de rencontrer de nouveaux Samui, mais une surprise de recevoir ta lettre. Je n'étais pas au courant de Samui vivant sur Mizu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Jeu 24 Nov 2016 - 14:36


Sérieusement, c’était lui notre Chef ? C’était un gamin encore, il devait être à peine plus âgé que moi et encore. Cependant, je ne devais pas le sous-estimer, il devait bien avoir un don pour être celui qui commande notre clan ou peut-être qu’il avait été pistonné… qui sait. Son attitude était joviale, il ne se prenait pas la tête, c’était une bonne chose, mais si je devais avoir un commandant, je voulais un mec puissant, pas une demi-portion. J’espère qu’il saura me prouver qu’il en a dans le ventre, mais avant, je devais détailler mon passé peu commun.

      En effet, mes parents ont décidé de rester à Kiri plutôt que de suivre le clan au Shûkai, non pas pour manquer de respect au clan, mais pour mon bien. J’étais et je suis perçu comme un monstre parmi les nôtres, alors mes parents ont voulu éviter que je me fasse harceler même si j’en ai rien à foutre de l’avis des autres et de leur parole.

Avouais-je l’air impassible. J’avais beau le répéter à mes parents, ils ne comprenaient pas, ils pensaient réellement qu’au fond de moi, les critiques et insultes me blessaient, mais j’étais un homme, pas une femmelette ! Enfin bref, je n’étais pas ici pour m’expliquer ou raconter ma vie, j’avais besoin de noms. Inutile de lui faire perdre son temps, il devait sans autre être très occupé en tant que Chef de clan.

      Si j’ai demandé à te voir c’est pour une seule et unique chose, il me faudrait le nom des plus forts Samuis.

Je sortis alors mon calepin et mon crayon. Je plongeais mon regard étrange dans le sien, mais fallait-il peut-être que j’apporte des informations supplémentaires ? Kirito n’allait sans doute pas comprendre pourquoi je souhaitais ces noms.

      Pour faire simple, je veux remplacer le Rikudô Sennin, devenir le plus grand de tous les ninjas. Alors je note le nom des plus forts ninjas de ce monde et je leur mets la misère. Je vais commencer par ceux de mon clan, ceux de Mizu no Kuni et ensuite je m’attaquerais au reste du Yuukan.

Plus clair il n’y avait pas. Il pouvait me prendre pour un fou, un rêveur ou que sais-je, mais je n’en avais rien à cirer tant qu’il me donnait quelques noms. Je patientais en attendant une réponse de sa part, pourvu qu’il ne commence pas à me faire des théories ou autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Ven 2 Déc 2016 - 14:12

J'avais conscience que je devais me muscler et trouver un moyen pour que l'on me prenne plus au sérieux. Le travail conséquent du Triumvirat et du clan m'avait donné quelques rides et me donnait l'air un peu plus âgé, mais ce n'était pas suffisant apparemment pour faire peur à la foule. Ou plutôt, pour les impressionner. J'avais besoin d'avoir une carrure plus imposante, voilà tout. Ainsi, lorsque je me présenta face à Sora, il ne semblait pas plus impressionné que cela. Peut-être aussi pouvais-je jouer de cela ? Sur le fait que je sois faible et simple politicien du clan sans capacité de shinobi ? Je lui fis part alors de ma surprise quant à sa localisation au pays de l'Eau, l'invitant alors à me conter son histoire. Ce fut un rapide résumé qu'il me fit, bien que je n'étais pas en accord total avec ses propos.

Je ne sais pas ce qui a pris à tes parents, mais en aucun cas le clan ne porte de jugement sur un Samui. Être perçu comme un monstre ? Je suppose par rapport à tes cheveux et ton visage à moitié.. brûlé. Sache que la plupart des Samui n'ont pas les cheveux blanc, il y a des roux, des bruns, des bonds. On a de tout, réellement. Tes parents se sont exilés pour rien.

Au moins, je préférai mettre les choses aux claires. Je ne pouvais pas laisser passer sans rien dire de tels propos sur mon clan que je chérissais plus que tout. Bien que je trouvais ses cheveux bicolores curieux, je ne faisais pas de discrimination pour autant. Il m'avoua alors ses objectifs : il me rencontrait pour obtenir les noms des plus forts Samui ainsi que de remplacer le Rikudo Sennin. Doucement, je hochais la tête. Il avait de l'ambition, mais la route allait être longue... De ce que j'avais pu comprendre, Sora n'était encore un genin à Kiri, l'équivalence d'un Heishi pour le Shukai. Le plus bas niveau sur l'échelle de la hiérarchie.

C'est bien d'être ambitieux, encore faut-il être conscient de son potentiel. Enfin soit, je peux te donner quelques prénoms. Tout d'abord, il y a l'Empereur, Samui Kakeshuou. Tu pourras aussi compter sur Samui Ketsuen, Taichou de l'Empire. Il y a quelques nouvelles classes parmi les Samui, mais je ne connais pas leur capacités actuelles. Il serait bon que tu les rencontres. Puis, sans être prétentieux, je me place parmi les meilleurs combattants Samui. Disons seulement que je ne suis pas chef de clan et Taichou également pour rien.

J'espérais avoir réussi à le désintéresser à un projet aussi fou, me demandant s'il parviendrait réellement à réaliser un tel objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Ven 2 Déc 2016 - 17:35


Mon changement capillaire et oculaire eut lieu lors de l’attaque des Furyous sur Kiri et les personnes durant cette période avaient un peu perdu la tête, ils pensaient même que les Furyous s’étaient emparés d’une partie de mon corps. Le Clan Samui était très soudé, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais ce n’était pas pour autant que certains membres se privaient de critiquer les autres, qu’ils soient du même clan ou pas. Je trouvais que Kirito avait une vision un peu trop rose de notre famille et je n’allais pas me priver de lui faire la remarque.

      Crois-moi, certains membres de notre clan ont changé de comportement en me voyant ainsi et tu n’as aucun droit de juger l’action de mes parents qui ont opté pour la meilleure solution à cette période-là.

En effet, il avait beau être notre Chef, il ne connaissait pas mon histoire dans les moindres détails et je n’avais pas envie de l’exposer maintenant, vu que la raison de ma visite était tout autre. En tout cas, j’avais déjà eu une mauvaise impression en le voyant physiquement, mais après ces premiers mots, je n’étais pas du tout convaincu par cet homme. Au contraire, mon père le vénérait, j’entends encore ses paroles dans ma tête « un Shinobi aussi jeune avec autant de talent et de responsabilité, il est notre avenir, avec lui, le Clan siégera au-dessus du monde » et blablabla. N’importe quoi, moi je n’allais certainement pas le vénérer, ni lui, ni notre clan.

Finalement, mon « supérieur » me donna des noms. J’inscrivais le prénom et le nom de mes futurs adversaires et on commençait fort avec l’Empereur, rien que son titre me donnait la chair de poule. Après Samui Kakeshuou, voilà le tour de Samui Ketsuen qui était Taichou, je n’avais aucune idée de ce que cela représentait. Il me proposa également d’aller voir les nouveaux Samui, mais pourquoi, s’ils ne connaissaient même pas lui leur capacité, je voulais des personnes renommées, je m’en fichais des autres. Pour finir, il se nomma lui, mais je n’écrivis pas… Il était gonflé, mais j’aimais ça. Je rangeais mon bloc-notes avant de prendre la parole.

      Très bien, alors je vais commencer par toi. Lui lançais-je tout en me craquant la nuque, les doigts et en cognant mes deux poings l’un – de feu – contre l’autre – de glace –.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Lun 5 Déc 2016 - 12:13

A sa remarque, je comprenais avoir été désobligeant et surtout que Sora prenne mal mes propos. Je n'avais pas voulu me montrer ainsi face à lui, mais je tentais de comprendre le pourquoi du comment. A vrai dire, il était difficile pour moi de concevoir que mes pairs avaient mal agi avec la famille de Sora. Nous devions être unis et soudés, et cela m'attristait de savoir que ça n'avait pas été le cas pour lui. Des choses à laquelle je pensais à remédier, je ne voulais pas que le clan soit divisé pour des différences. Pour moi, la différence faisait l'union. Regrettant d’avoir été mal compris, je me devais de renverser la tendance afin que Sora ne se comporte comme un dissident du groupe.

Je sais reconnaître mes erreurs, et je te pris d'accepter mes excuses si tu as mal compris mes propos. Je comprends que certains membre du clan t'aient critiqué, et je suis attristé que le chef de clan à l'époque n'ait pas fait le nécessaire pour ta famille et toi. En aucun cas, je me permettrai de juger ce que ta famille a décidé, mais je regrette qu'ils aient opté pour cette solution malgré tout, je l'avoue.

Le sujet était clos, pour le moment. Bien que la famille de Sora aurait pu être tout autre comme en référer au chef de clan d'alors, ils avaient choisi de se terrer au pays de l'Eau. Choix compréhensible, bien qu'il y aurait pu avoir d'autres solutions apportés. Voyant que Sora n'était pas enclin à parler de cela, le sujet était donc fini sur ce point-là. Ce dernier me parla de son objectif et de la raison de sa visite au pays de la Neige, je me contenta de lui répondre et lui donna alors quelques prénoms de Samui assez fort. Kakeshuou, Ketsuen, quelques nouvelles classes, je me contentai également dans le lot. Je n'étais pas réellement prétentieux, mais j'étais sûr de mes capacités. Après tout, j'étais Taichou, chef de clan et j'avais le mérite d'avoir tué l'un des bras droit de l'ancien régime de l'Empire.

Surpris par la décision de Sora de m'affronter, je n'avais aucune raison de refuser un tel combat. Haussant les épaules, je fis également craquer mes phalanges.

Approche.

Mon ton se fit aussi glacial que mon pouvoir, prêt à en découdre avec ce jeune Samui. Imperturbable, je restais concentré au moindre geste du Samui.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Mar 6 Déc 2016 - 11:16


Vraiment ? Il était d’accord de m’affronter ? Kirito remontait dans mon estime, avoir un Chef prêt à se battre pour « rien » ça me plaisait ! Il craqua à son tour les os de ses mains et me demanda d’approcher. Cependant, je n’étais pas fait pour le corps-à-corps, je privilégiais le combat à mi-distance. Cet homme avait certainement plus d’expérience que moi, mais si je jouais correctement mes cartes, je pouvais le surprendre. Heureusement, malgré mes apparences de sauvage, je n’étais pas un combattant qui fonçait dans le tas, j’avais plusieurs stratégies déjà en tête, car au final, seul la victoire m’importait et il était hors de question de perdre lamentablement.

A l’aide de ma main gauche, je créais un anneau de feu. Je le faisais tournoyer autour de mon index avant de le lancer en direction de Kirito. La spécificité de cette technique était que je pouvais téléguider mon projectile et ainsi surprendre tout en étant sûr de pouvoir toucher ma cible. Cependant, cet anneau avait une autre particularité, il s’ouvrait et entourait le membre touché. Je devais enchaîner avec mon autre technique pour mettre au point ma stratégie, qui dans tous les cas, me donnait un avantage.

Je ne savais donc pas si mon anneau de feu avait touché sa cible ou si le Chef des Samuis l’avait contré, car c’était le seul moyen pour s’en défaire, impossible de l’éviter. Mon poing droit se glaça et mon poing gauche s’enflamma avant que tous les deux n’entrent en contact pour créer de la vapeur et par conséquent, un brouillard épais digne d’un Kirijin. La vapeur s’empara de la zone de combat et j’espérais que mon anneau de feu soit sur le cou de mon adversaire, car c’était là que je l’avais dirigé.

Dans tous les cas, ce brouillard masquerait ma position et mon supérieur ne pourra pas me localiser, à moins qu’il soit expert en sensorialité. Je gelais le sol autour de moi pour déstabiliser Kirito si jamais il comptait s’approcher de moi. Mes sens étaient aux aguets, au moindre bruit de chute, je localiserais mon adversaire ou si je percevais la lumière de mon anneau, je pourrais lancer une attaque en cette direction.

Montre-moi ce que tu vaux Samui Kirito, pensais-je intérieurement. Je voulais le battre, mais dans un sens, je serais très déçu de pouvoir gagner face à mon Chef de Clan et j’espérais qu’il puisse me révéler toute sa puissance.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Mar 6 Déc 2016 - 15:53

Avais-je accepter trop facilement de vaincre ce jeune pousse du clan ? Je n'étais pas du genre à me défiler lorsque l'on me défiait, à l'image d'un certain Samui Ketsuen que j'avais déjà défié auparavant. Sauf que maintenant, ce dernier m'avait rattrapé. Il faut dire que contrairement à ce bonhomme, je ne m'étais pas entraîné et j'avais préféré m'occuper de la politique de mon clan et de mon pays. Dans un sens, je me devais de reprendre l'entraînement, et de montrer de quel bois j'étais capable. Il fallait que je trouve un moyen d'assembler à la fois mes capacités à diriger Yuki no Kuni, mon clan et élever mon niveau de force. Pas facile à faire... En tout cas, pour aujourd'hui, l'heure était au combat. Déjà quelques temps que je n'avais pas fait de combat en réalité, mais c'était comme le vélo, ça ne se perdait pas. Concentré, je regardais ce qu'il comptait faire. Sora créa un anneau de feu, me faisant rapidement comprendre qu'il contrôlait à la fois la glace mais aussi le feu. Mauvais choix pour lui au vu de mes affinités.

L'anneau de feu se dirigea sur moi. Souriant sur mes lèvres au vu de la faiblesse de cette technique, je fis rapidement deux signes incantatoires, laissant apparaître un bouclier de glace léger au niveau de mon avant-bras droit. L'anneau de feu percuta le bouclier avant de disparaître, faisant également fondre mon bouclier. Il avait été efficace pour le coup. La suite ? Difficile. En effet, mon adversaire venait de créer un brouillard et celui-ci m'empêcha de le localiser. Attaquer serait folie. Même si le niveau de Sora n'était pas très élevé, je devais m'attendre à tout de sa part. Regardant autour de moi, je décida de reculer de quelques pas plutôt que d'avancer sur l'adversaire. En reculant, je sortis alors de la zone brumeuse. C'était une technique de faible niveau, mais plutôt utile si l'adversaire n'avait aucun moyen de dissiper cela.

Profitant de la brume, et du fait que Sora ne devait pas me voir également, je fis quelques mudras et deux clones à mon effigie apparurent. Ils me ressemblaient parfaitement, et il serai beaucoup plus dur pour mon adversaire de deviner qui était le vrai. De plus, s'il me touchait réellement, mon anticipation était toujours active. Sur ce coup-là, j'avais un tour d'avance. Bien que j'aurai pu terminer ce combat en deux techniques, je préférai faire durer et voir les capacités de nouveau membre du clan Samui. Désormais, il ne me restait plus que à attendre que Sora ne s'approche de moi ou dissipe son brouillard. Mais, vraiment, qu'est ce que j'aimais pas les brumes !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Jeu 8 Déc 2016 - 19:16


Je ne parvenais pas à localiser mon anneau de feu, se pourrait-il qu’il l’ait neutralisé ? Je venais de gaspiller inutilement mon Chakra, mais au moins, il ne me voyait plus et à mon avis, il ne devait pas être un senseur ou faisait-il semblant de ne pas me voir alors qu’il savait parfaitement où je me trouvais ? Autant annuler ma technique et dissiper ce brouillard qui au final me dérangeait également vu que ma première technique n’avait pas fait mouche. Je fis un geste de la main pour supprimer cette brume et localiser mon adversaire, sauf que… ils étaient trois.

Des clones ou une illusion ? Je ne saurais le dire. Pas grave, vu qu’ils étaient près l’un de l’autre, je pouvais les toucher avec une seule et unique technique. J’apportais ma main gauche proche de ma bouche avant de cracher une immense boule de feu qui se dirigeait sur le Kirito du centre. Cependant, je n’allais pas rester immobile à contempler ma technique, je me mis à courir derrière la sphère enflammée, j’étais masqué et je profitais que leur attention était rivée sur mon Jutsu pour les surprendre.

Je devais être attentif au moindre mouvement de mes – désormais – trois adversaires. Mon but était simple, je comptais tirer des piques de glace sur ceux qui allait éviter la boule de feu. Si jamais ils ne bougeaient pas et contraient mon attaque, alors je profiterai du nuage de fumée créé par l’explosion de ma boule pour leur tirer mes fameuses piques de glace.

Une fois proche d’eux, je m’arrêtais et laissais filer ma sphère enflammée. Je plaçais la paume de ma main en leur direction et attendait de voir leur mouvement pour leur tirer dessus. Tant que j’attaquais, je ne risquais pas de recevoir des dégâts, je devais continuer à les ruer d’offensives pour les empêcher de contre-attaquer. J’étais limité niveau défense et la meilleure façon de me protéger était d’attaquer l’ennemi.

Si ses semblables étaient de vrais clones, alors je devais tout faire pour apprendre ce Jutsu qui était très utile. Je l’avais vu à mainte reprise et je me suis toujours dit que je devais le maîtriser. Cependant, l’apprentissage ne sera pas pour tout de suite, je devais d’abord le mettre KO et montrer de quoi j’étais capable.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ? Ven 9 Déc 2016 - 16:33

Un sourire s'afficha sur mes lèvres, j'avais bien pensé. Sora ne voyait pas plus que moi dans cet épais brouillard, il se décidait de le dissiper. Lorsque cette brume fut enfin disparu, Sora pouvait constater que nous étions trois. J'étais placé au milieu des trois, le combat allait commencer. Encore une fois, j'attendais que Sora m'attaque en premier. J'estimai que c'était à lui de faire ses preuves, les miennes étaient déjà faites depuis bien longtemps maintenant. Le sourire sur mon visage resta bien longtemps, malgré la boule de feu qui se dirigeait droit sur moi. Un regard à mes deux clones, l'un à droite l'autre à gauche, pour qu'ils s'écartent et j'évitai aisément la boule de feu grâce à ma rapidité. Derrière, Sora ne se fit pas prier pour m'envoyer des piques de glaces. Dommage pour lui, sans effet. Au même moment, je fis exploser mes clones qui éparpillèrent un peu partout des piques de glaces à leur tour, stoppant ainsi l'offensive du genin de Kiri.

En ayant assez de défendre, j'étais prêt à montrer la différence de niveau qui me séparait de lui. A une vitesse hallucinante, j'étais devant lui. Je n'attendis pas pour lui envoyer un sacré uppercut. Il y avait désormais deux possibilités : enchaîner ou le laisser. J'optai pour la première option, prêt à montrer l'étendue de ma force. J'entamai directement un enchaînement de coups sur le genin, bien sûr je retenais ma force pour ne pas le blesser énormément. Ce n'était clairement pas le but du combat.

Ce combat me fit penser à ce que j'avais vécu avec Ketsuen, j'espérais réellement que Sora allait s'intéresser un peu plus au clan. Il me semblait être quelqu'un d'ambitieux mais d'attachant malgré son arrogance. J'étais prêt à lui donner une chance pour prouver qu'il n'était pas hostile au Samui.

J'espère que tu vois la différence maintenant...

Lâchais-je, après mon combo final de poings et de pieds.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: C'est toi, "notre" Chef ?

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est toi, "notre" Chef ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni-