AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mer 14 Déc 2016 - 14:20

Peu de temps après son arrivée dans sa nouvelle demeure au Palais du Daimyô, Aburame Miko supposée être son nouveau tuteur disparut mystérieusement lors d’un soir, sans un bruit, sans une trace, emportant avec elle ses plus fidèles serviteurs. L’enfant se retrouvait délaissé, seul sans personne pour lui tenir compagnie dans cette si grande maison silencieuse, sans vie et monotone, avec quelques marionnettes portant le nom de “soldat” qui servaient de décoration à ces murs aux couleurs ternes. Il était bien triste de vivre un pareil quotidien, il aurait espéré s’amuser avec Kimimaro qu’il avait rencontré lors de son premier jour, mais ce dernier avait également disparu sans raison. Il ne voulait plus rester enfermer à attendre le retour de qui que ce soit, il voulait simplement quitter les lieux. Il n’avait jamais voulu venir, c’était de force qu’il avait été emmené. C'était la meilleure occasion pour lui de s’échapper de cette prison qui se révélerait être une salle de torture si jamais la Daimyô revenait, car il pouvait être sûr qu’il devra supporter des cours interminables sur le langage, les mathématiques ou simplement l’histoire.

Si durant les premiers jours il s’était montré sage et docile, c’était uniquement pour manger à souhait toute la nourriture de ces frigos de la cuisine richement garnis. Les gardes chargés de sa surveillance crurent qu’il avait accepté sa nouvelle vie, ils relâchèrent peu à peu leur attention ce qui offrit de nombreuses possibilités à l’enfant pour s’enfuir. Alors que personne ne le regardait, chacun avait sa préoccupation tournée ailleurs, il profita de l’ouverture d’une fenêtre pour sauter du deuxième étage et atterrir sur ses pieds grâce à ses bons réflexes physiques. Il poussa quelques petits ricanements de la stupidité de ces soldats qui étaient supposés le garder à l’œil, avant de se mettre à courir à toute vitesse en direction du petit marché situé juste à côté du palais. Il se fondit aisément dans la foule, échappant à la vigilance des membres de l’armée qui patrouillaient aux environs. Puis, le rouquin quitta la capitale pour prendre le chemin du retour vers le village de la feuille, mais il avait bien du mal à se rappeler de la route exacte. Lorsqu’il était venu pour la première fois, un genin l’avait accompagné ou plutôt, il l’avait trainé jusqu’ici. Il n’avait prêté aucune attention au trajet emprunté, il ne savait pas lire, sinon il aurait pu observer une carte. Sa seule solution pour retourner Konoha était de suivre aveuglément son instinct, chose qu’il savait bien faire. Il continuait d’avancer toujours tout droit en espérant ne pas s’être trompé de chemin.

Sur la route, il rencontra un grand lac tout comme lorsqu’il était venu, mais il n’avait pas un sou pour payer une traversée en bateau, il n’en croisa aucun par ailleurs. Il était encore aspirant, personne ne lui avait enseigné à marcher sur l’eau, alors il décida de passer à la nage. Par la suite, Yohru arriva devant l’entrée d’une grande forêt dense composée de dizaines et de centaines d’arbres. Il n’hésita pas longtemps avant de pénétrer ce labyrinthe dont il ignorait le danger. Il resta pendant plusieurs heures à errer entre ces chênes et ces sapins, sans réellement savoir vers où aller pour retrouver le chemin du village de la feuille. Ce n’était sans doute pas la première fois qu’il se perdait, il revoyait toujours ce même paysage alors qu’il continuait d’avancer sans cesse. Puis peu à peu, l’épuisement ainsi que l'agacement le gagnaient. Pourquoi ne parvenait-il pas retrouver son chemin ? Pourquoi toutes ces ramures se ressemblent-elles ?
    Aaaaaaaargh ! J’en ai marre ! Une fois sur deux je parviens à retrouver mon chemin, et cette fois-ci il fallut que je me perde ! Et marcher pendait des heures, ça va, mais bon.. La vieille aurait pu me laisser un transport pour la fois où je tenterais de fuguer, j’suis sûr qu’elle a prévu le coup, que je me perdrais en chemin ! J’la maudis ! ” Disait-il à haute voix.Je me demande d’ailleurs, où est-ce qu’elle aurait pu disparaitre.. Ils auraient pu m’emmener, parce que moi, je m’ennuie après au Palais ! C’est bon la nourriture là-bas, mais il n’y a personne ! Personne ! Enfin, même s’ils étaient là, je serais tout de même parti car je n’ai aucune envie de rester là. J’préfère le village, y’a plus de vie. Je pourrais d’ailleurs, une fois rentré, faire une surprise au vieux roux.. ” Marmonnait-il avec un sourire sadique qui se dessinait sur son visage.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Dim 8 Jan 2017 - 13:45


Il s’agissait de mon avant dernier jour à Konoha. Les examens avaient démontré que je ne portais plus aucune trace de cette folie qui s’était emparée de moi quelque temps plus tôt. J’avais eu l’autorisation de me balader dans la forêt qui se trouvait aux abords du village. Bien sûr, je ne devais pas dépasser un certain périmètre, mais je n’étais pas du genre enfreindre les ordres, surtout après ce que le village de la Feuille avait fait pour ma famille et moi. Je devais beaucoup aux Konohajins, si je n’étais pas une figure aussi représentative de mon village, je serai surement rester ici pour servir Aburame Miko. Malheureusement, je ne pouvais pas, j’avais un village à gérer…

Mon corps était guéri et mon esprit aussi. Je me sentais apaisé et cette balade entre les ombres et lumières des feuillages me laisser une impression de bien-être. Les terres de Hi étaient belles, il n’y avait rien à dire, mais mon désert me manquait. Le sable était fastidieux, le soleil tapait trop et le paysage était monotone, mais j’aimais ce pays. J’ai vécu mes plus belles années aux milieux de ces dunes, j’avais rencontré les personnes les plus importantes de ma vie et j’avais grandi grâce à Suna. Ma place était là-bas et nul part ailleurs.

Je fus tiré de mes pensées par une voix non lointaine. Quelqu’un s’était perdu d’après les paroles que j’avais pu percevoir. Je me faufilais entre les arbres et les buissons pour venir aider cette personne, bien que je ne sois pas des environs, je pouvais tout de même l’aguiller. Je sortis de derrière d’un arbuste pour me retrouver face à un gamin aux cheveux roux.

    — Yô !

Lançais-je tout en levant la main et souriant à l’inconnu. J’examinais l’apparence de l’enfant et j’aperçus un parapluie dans son dos. La pluie n’était pas courante dans la région, si ? À moins qu’il ne cherche simplement à se protéger du soleil.

    — Tu t’es perdu ? Tu veux te rendre où, je peux peut-être t’aider.

Mon apparence laisser entrevoir que je n’étais pas du coin et le symbole de Suna ornant la plaque métallique sur mon cou indiquait ma provenance. J’espérais que je ne fasse pas peur au vu des récents évènements, mais peut-être que ce gosse n’était pas au courant de mes actes et de mon poste au sein du village du Sable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Dim 22 Jan 2017 - 16:47

Soudain, un homme plutôt grand de taille avec des cheveux blancs apparut face au jeune garçon qui murmurait encore seul dans son coin. L'enfant s'interrompit rapidement laissant un profond silence s'installer entre lui et son interlocuteur. Il se mit à dévisager l'inconnu qui venait de sortir depuis l'arrière d'un arbuste avec une grande surprise lisible par son expression. Il était incapable de prononcer le moindre mot en réponse à son sourire aimable, il le regardait depuis les pieds jusqu'à la tête, parcourant chaque trait de son visage. Ce dernier se croyait seul entre ces arbres qui composaient le labyrinthe, mais l'apparition de ce nouveau personnage venait lui prouver le contraire. Hésitant un court instant, il finit par dire tout en arquant un cil,
    "Yo..? "
Yohru ne savait plus quoi penser de la situation, il se trouvait à court de mots pour pouvoir répondre. Il ignorait qui était cet homme et ce qu'il venait faire là, jusqu'à ce que ce dernier lui propose son aide pour rentrer. Aussitôt, les yeux de l'aspirant se mirent à briller d'une lueur bleutée, comme si un espoir venait réanimer son esprit. Il observait son interlocuteur avec un regard d'adoration. Il était comme l'apparition soudaine d'un miracle qui venait le chercher lorsque l'enfant se retrouvait perdu dans la forêt. Il se sentait rassuré à l'idée de ne plus avoir à errer plus longtemps entre les bois et les feuillages. Il avait face à lui son sauveur, l'un de ces hommes généreux qui aidaient les pauvres à retrouver leur chemin. Il se mit à hocher de la tête énergiquement avec un grand sourire quelque peu niai qui se dessinait sur son visage.
    " Oui, j'suis perdu ! Euh, hein ? Non, je ne suis pas perdu ! Comment moi, le grand Yohru pourrait-il être perdu ? Je ne sais juste pas quel chemin dois-je prendre pour retourner chez moi. Et je ne sais pas non plus où nous sommes, mais je ne suis pas perdu ! Je veux aller au village de la feuille et des branches, il porte le nom de Kanaho, Koroma, Yonoha ou quelque chose dans le genre ? Enfin, c'est le village où t'as un grand arbre et des feuilles, des branches et des ramures. Il ne devrait y encore avoir qu'un seul ! Je pense. " Affirmait-il l'air sûr de lui.
Bien qu'intérieurement, il avait lui-même l'impression qu'il venait de dire quelque chose d'étrange dans ses paroles. Néanmoins, il n'avait plus à craindre puisque son sauveur se trouvait face à lui pour le sortir de cet endroit maudit. Cependant, était-ce réellement possible qu'une telle rencontre hasardeuse ne survienne de nul part ? Soudain, il se redressa sur ses deux jambes comme si une peur venait de le frapper. Il prit une posture de combat avec la main posée sur la manche de son ombrelle et il se préparait mentalement à prendre la fuite, si jamais il perdait l'avantage. Il était très peu probable pour qu'un passant ne vienne dans les environs et ne propose son aide au rouquin, alors qu'il ne connaissait rien de lui. Ce dernier pensait que l'homme était un soldat du Palais qui venait le tromper en lui montrant le mauvais chemin pour retourner vers son point de départ. Il était hors de question que l'on le ramène vers sa demeure alors qu'il n'avait à peine posé un pied dans le village, il voulait au moins saluer le directeur après sa longue absence. Puis, s'il en avait l'occasion, il aurait également aimé s'incruster chez l'ombre ardente pour semer la pagaille, mais il s'agissait d'une autre histoire.
    " Attend ! Pour qui tu me prends ? Tu crois m'avoir rien qu'avec quelques mots ? Non, tu ne m'auras pas comme ça ! T'es qui, toi ? Je ne te connais pas, on s'est déjà rencontré ? J'ai pas confiance aux inconnus moi, j'suis prudent et je ne révèle pas mon nom ! J'suis sûr que tu vas pas me montrer le vrai chemin. T'es venu me rechercher ? " Disait-il, les sourcils froncés.
Cependant, quelques détails dans l'apparence de l'homme intriguaient le jeune garçon. Après quelques jours passés en compagnie des gardes, il avait mémorisé leurs visages ainsi que leurs vêtements habituels. Ce dernier ne lui rappelait aucun souvenir et l'insigne présent sur sa plaque était un symbole qu'il n'avait encore jamais vu, bien que l'enfant ne prêtait jamais grande attention à ces légers détails. Puis ses vêtements étaient aussi peu habituels, mais ceux que portaient le jeune garçon n'étaient pas non plus originaires du pays du feu, tout comme cette ombrelle qui n'était pas un élément que tout le monde avait sur soi. Le rouquin avait une peau plutôt fragile contre le soleil et l'ombrelle le protégeait de ces lumières trop brutes. Il pouvait bien prendre la fuite, mais avant il voulait savoir qui se trouvait face à lui, alors il continua ses questions.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Ven 17 Fév 2017 - 13:28


Quel étrange personnage. Ce jeune homme était en train de se faire un film tout seul, alors que je restais à l'écouter sans bouger. Il ne devait pas être du coin, vu qu'il ne savait même pas comment s'appelait le village de Konoha. Ce petit spectacle me fit rire, on devait sans doute bien s'amuser à ses côtés. Je comptais lui montrer la direction à prendre ou l'accompagner, mais je fus interrompu par ses paroles, il ne me faisait pas confiance ? Pourtant je ne lui proposais rien d'indécent, mais ça, il ne pouvait pas le savoir.

En effet, je ne mettais pas présenté. Je ne te comptais pas faire connaissance, mais simplement l'aider. Cependant, puisque cette phase semblait nécessaire pour que le gosse m'écoute, j'allais m'y plier. J'allais ainsi pouvoir tester ses connaissances sur les événements récents...

    — Tu as raison, j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Matsuno Kibo, Nanadaime Kazekage. Et toi, tu es ?

Il n'y avait rien à cacher. S'il me connaissait, il allait sans doute partir en courant, sinon, il allait rester à mes côtés comme si de rien n'était. J'espérais qu'il n'ait pas connaissance de mes récents actes ou qu'il cherche à les comprendre au lieu de partir en criant. Il était intéressant de voir la réaction du jeune garçon.

    — Si jamais, le village de Konoha se trouve là-bas.

Ajoutais-je en lui montrant la direction à l'aide de mon index, alors que mon regard retomba sur son parapluie. Pourquoi l'avait-il, je ne comprenais pas et cela m'agaçait. Je détestais ne pas comprendre certaine attitude ou comportement. Je devais avoir une réponse et pouvoir dormir sereinement cette nuit.

    — Dis, pourquoi tu te balades avec un parapluie ?

C'était plus fort que moi, je devais le lui demander. J'espérais ne pas éveiller un passé triste en lien avec cet objet, car je ne voyais pas d'autre explication qu'un cadeau, un héritage ou un objet pour le style... Un style bizarre, il fallait l'avouer, mais peut-être que c'était à la mode. Voilé un thème que je ne suivais pas trop, mais qui ne m'intéressait pas du tout. J'allais peut-être apprendre quelque chose avec lui, qui sait. J'attendais donc avec impatience ses réponses et sa réaction face à mes révélations.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Ven 17 Fév 2017 - 15:43

Le jeune garçon n'avait jamais entendu ce nom, il n'avait encore jamais rencontré cet homme auparavant, ce qui lui laissait supposer que ce dernier n'était pas un soldat du palais, mais bien un simple inconnu qui passait tout juste dans les parages. S'il était réellement venu pour ramener le rouquin auprès de la Daimyô, il ne se serait pas pris la peine de se présenter et il n'aurait pas demandé l'identité de ce dernier. Soulagé, l'enfant finit par se redresser et reprit un air plus détendu, à présent que ses craintes s'étaient envolées. Ce n'était finalement pas un ennemi, bien que le doute continuait d'exister dans une part de l'esprit du garçon, il était convaincu que celui-ci était une bonne personne. Il paraissait trop gentil pour être une mauvaise personne, il lui proposait généreusement de l'aide, malgré le fait qu'ils ne se connaissaient pas. Yohru décida de le croire et il répondit accompagner d'un grand sourire innocent.
    " Kibo, je vois, tu n'es donc pas un garde du palais, c'est très bien ! Moi, c'est Yohru ! Je suis.. Je suis, on va dire, un habitant de ce pays qui veut aller.. Oui c'est ça, à Konoha ! Exactement, Konoha ! Le village avec des branches ! C'est par-là qu'il faut aller, dis-tu ? Enfaite, t'es un gars génial et même super sympa pour me montrer le chemin vers mon village ! Bon, ne va pas croire que je me suis perdu, hein ! J'ai juste oublié mon chemin, juste oublié. Enfin, maintenant grâce à toi — non, je l'aurais trouvé moi-même hein ! Bon d'accord, un peu grâce à toi — tu m'as aidé à retrouver la mémoire. Je connais désormais la route à suivre ! Cependant, mh.. Dis, tu ne voudrais pas m'accompagner un peu ? Enfin, oui je connais le chemin, mais juste me guider un tout petit peu plus vers le village ? Je n'ai absolument pas peur de me perdre une nouvelle fois, ne va pas croire n'importe quoi, je ne me perds presque jamais en forêt. Allez, s'il teeeeuh plaît ! " Disait le konohajin d'un regard suppliant.
Le duo entreprit alors la marche vers la direction que l'homme avait indiqué quelques instants plus tôt. Quelques mots avaient suscité la curiosité du rouquin, il ne comprenait pas ce que son interlocuteur avait voulu dire quelques instants plus tôt par "Nanadaime Kazekage". Ayant échappé à tous les cours qu'offrait l'Académie, l'aspirant avait bien des lacunes dans le domaine des connaissances de ce monde. Il connaissait seulement l'Hokage, une jeune femme détestable qu'il avait rencontrée une fois auparavant dans son bureau. Il ne l'aimait pas, puisqu'elle était celle qui l'avait renvoyé du village pour le donner à la Daimyô du Feu, afin de parfaire son apprentissage. Seulement, la vie chez Miko était un véritable enfer, il avait tellement envie de revenir au village qu'il avait fugué durant son absence. Son interlocuteur portait également le titre de l'Ombre, mais il était l'Ombre du vent, ce qui laissait Yohru perplexe. Il ne voulait pas croire que ce dernier était comme cette femme, mais afin d'obtenir sa réponse, il allait devoir avoir le cœur net et poser sa question en toute franchise.
    " C'est quoi "Nanadaime Kazekage" ? Si on traduit, ça veut dire la septième Ombre du Vent. Ce qui signifie qu'il y en a eu six avant toi, mais c'est quoi exactement une Ombre du Vent ? Le vent n'a pas d'ombre car il est transparent et tu n'es d'ailleurs pas une ombre, regarde tes cheveux blancs ! Ah, peut-être qu'il s'agit d'un titre, j'connais une Ombre du Feu. C'est une méchante femme aux cheveux rouges en bataille, quand je serai de retour au village, j'irai à sa rencontre ! J'irai lui faire une surprise, un peu comme : "ton pire cauchemar est de retour ! ♡ " Poursuivait-il en se parlant à lui-même avec de grands gestes de bras. Mais si tu es une Ombre du vent, du Feu, ou n'importe quoi d'autre, ça veut dire que tu es comme elle ? Demandait-il d'un air brusquement méfiant. Tu ne serais pas son serviteur..? Genre, une personne qu'elle a envoyé ? Tu es dangereux dans ce cas ? D'où viens-tu ? Que fais-tu là ? Pourquoi m'aides-tu ? Non, je ne comprends pas, c'est quoi exactement une Ombre ? Ça fait quoi ? "
Puis, son regard se posa sur l'ombrelle qu'il tenait toujours à la main. Son interlocuteur semblait intrigué par celle-ci, il était vrai que peu de gens se ballade avec ce genre de chose. Cependant, ce n'était pas un parapluie et ce petit détail marquait une grande différence. Des personnes riaient lorsque le rouquin leur annonçait qu'il s'agissait d'une arme redoutable, mais il en était fier. Il s'agissait d'un héritage qui lui était cher, alors il n'avait aucune honte à l'avouer. Affichant un sourire qui le montrait digne et quelque peu orgueil, il répondit avec un ton assurant.
    " HéHé, oui c'est ma belle ombrelle, OMBRELLE, à ne confondre pas avec un vulgaire parapluie ! Elle me protège du soleil en plus de la pluie ! Elle est également une arme de combat, si tu te prends un coup, je te promets qu'elle peut faire mal. Essaye de rigoler et tu verras ! M'enfin, on me dit souvent que je ne devrais pas me bagarrer avec le premier inconnu que je rencontre, alors je vais éviter. Quoique, tu es fort ? Tout à l'heure quand je me suis mis en garde tu n'as pas eus grand réflexe.. Ne sous-estime pas mon ombrelle, elle est vraiment lourde si tu veux savoir et donc très puissante. "
La manche était en bambou, les tiges étaient en fer, elle pesait beaucoup plus qu'un simple parapluie. Sa solidité lui permettait de servir d'arme afin de frapper les ennemis, elle ne pouvait pas encore trancher, mais elle n'était pas à sous-estimer par rapport aux sabres. Le jeune garçon tendit un instant son ombrelle vers le jeune homme si ce dernier voulait essayer de la prendre en main, cependant, il la retira aussitôt avant de reprendre la parole, se souvenant qu'il s'agissait d'un objet important pour lui et que son interlocuteur n'était encore qu'un inconnu. Il ne devait pas la repasser à n'importe qui, au risque de devoir lui courir après s'il la lui volait.
    " Non, c'est mon héritage. Je ne peux pas te le passer si facilement. "
Il s'agissait de ce qu'il lui restait de son maître à présent décédé, mais plus précisément assassiné. Bien qu'il n'aimait pas l'avouer, il tenait à cet homme même s'il aimait jouer au disciple insensible, il lui manquait fortement,. Depuis que ce dernier avait quitté ce monde, le rouquin avait rejoins par la suite le village de la feuille. Cependant, il avait quelques difficultés avec les apprentissages et la vie n'était pas forcément facile, il fut ensuite envoyé chez la Daimyô Miko, pour que cette dernière s'occupe de ses leçons.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Ven 24 Fév 2017 - 15:13


Je laissais le gamin déblatérer tout seul alors que j'entreprenais la route pour Konoha. Cet individu était un bon vivant et il parvenait à redonner le sourire aux lèvres rien qu'en parlant et en s'agitant de la sorte. Il devait sûrement y avoir un bordel monumental dans sa tête, mais il avait l'air de s'y retrouvé dans toute cette avalanche de mot et de scénarios. Je marchais tranquillement, alors que Yorhu me faisait tourner la tête, il était inépuisable, mais il m'épuisait moi...

Sa remarque concernant l'Ombre du Vent me déstabilisa, il ne connaissait pas les différents statuts qui édifiaient la hiérarchie de ce monde ? Et pourtant, il avait sans doute l'âge pour aller à l'école. Étrange. Néanmoins, il parvint tout de même à faire lien entre l'Hokage et moi, la vision qu'il avait de Mizuki me fit bien rire. En effet, si on ne la connaissait pas, il fallait avouer qu'elle faisait peur. D'ailleurs, Satomu devait en faire des cauchemars toutes les nuits.

    — Allons, allons, calme toi. J'ai le même poste que la méchante femme aux cheveux rouges, mais dans un autre pays, celui du vent, là où y'a plein de sable pour faire simple.

Autant utiliser des mots simples et schématiser pour que ce garçon comprenne.

    — Notre but ? Protéger nos peuples et tout faire pour qu'ils soient heureux.

Encore une fois, je résumais pour que le Hijin comprenne. La réflexion que je portais sur son ombrelle semblait le rendre heureux et il avait l'air drôlement attaché à cet objet. Il me parlait d'une arme et pour le coup, ça m'intéressait. Pourquoi pas une petite démonstration ? J'allais peut-être apprendre quelque chose et je pouvais lui enseigner quelque chose en retour. J'avais ma petite idée là-dessus.

    — On fait une pause et tu me montres l'étendu du pouvoir de ton ombrelle ? En échange, je t'apprends une technique à utiliser contre la méchante femme aux cheveux rouges.

Voilà de quoi lui faire envie, non ? Je devais éviter de lui apprendre un Jutsu qui mettrais fin au jour de l'Aburame, ça serait le comble après tout ce qu'elle avait fait pour moi. Enfin, après l'aide que tout le Pays du Feu m'avait apporté. Ma première bonne action envers Hi no Kuni serait de faire évoluer un de ces habitants et la chance avait choisi Yorhu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Sam 25 Fév 2017 - 19:46

Pendant que son interlocuteur répondait à ses diverses et multiples questions, le jeune garçon s'imaginait intérieurement le fameux Pays du Vent. Il existait différents paysages dans le monde, chose dont il avait parfaitement conscience étant donné qu'il avait lui-même voyagé à travers le continent, avant qu'il ne rejoigne le village de la feuille. Seulement, durant cette époque, on le retenait loin des guerres qui déchiraient les nations, loin des conflits provoqués par la grande force des shinobis, loin de ces personnes qui détenaient le pouvoir. Il n'était pas déscolarisé, on lui avait déjà expliqué maintes fois le système de hiérarchie qui gouvernait le peuple et qui était semblable pour tous les villages cachés, demeurer loin du monde n'était pas synonyme d'ignorance. Cependant, n'ayant jamais été un garçon très sage, il était très peu attentif aux paroles de son maître et il n'avait jamais assisté à un cour de l'Académie.

Tandis que l'homme aux cheveux blancs lui donnait une très brève description de sa terre natale, l'imagination de Yohru commençait à créer des images à travers son esprit. Il voyait un vaste territoire couvert de sable où la verdure n'existait pas, où l'eau était peu courante avec une chaleur écrasante, mais il n'arrivait à savoir s'il s'agissait d'un paysage qu'il venait de s'inventer ou bien d'un souvenir lointain. Sa mémoire pouvait parfois lui faire défaut, ainsi, il demeura silencieux un long moment à réfléchir. Puis, il se fit tirer hors de ses pensées par la suite de sa réponse. Les pupilles bleus du rouquin se mirent à briller d'admiration devant l'homme, comme si des ailes allaient pousser derrière son dos.
    " Protéger son peuple ? Mais alors.. Ça veut dire que tu es une sorte de héros ? Genre, avec une cape rouge et tout ça ? C'est la class.. Oui ! Le titre de Kage c'est vraiment la class enfaite ! Mais pour une raison quelconque, notre Kage à nous est un peu moins class et légèrement plus effrayante.. J'veux devenir Kage moi aussi ! Un Kage comme toi ! " S'exclamait-il d'une voix joyeuse.
Ce fut à ce moment là qu'un nouvel objectif venait de germer dans la tête du petit garçon, il voulait également obtenir le respect des villageois en devenant la prochaine Ombre et la meilleure que l'histoire ait connue. Il sera alors admiré de tous ! Bien qu'il avait du mal à croire que ce dernier avait le même titre alors qu'il avait un caractère qui était l'opposé de la jeune femme aux cheveux rouges. Cependant, ce n'était pas le nom que l'on accordait aux gens qui allait déterminer leur personne, Yohru savait à présent qu'il existait des Ombres vraiment gentilles et respectables. Il se promettait de devenir lui-même un personnage digne de ce nom, même si pour le moment, ce grade lui était encore inaccessible à cause de son côté entêté, mais c'était justement grâce à ses défauts qu'il comptait y parvenir.
    " Mais du coup, tu sais également te battre ? Enfin, comme l'Hokage c'est plus ou moins la dirigeante de notre village, et plus ou moins l'une des plus fortes combattantes, ça veut dire que si tu occupes le même poste qu'elle, tu es également l'un des plus fort de ton pays ? "
L'aspirant accepta avec un grand plaisir la proposition du jeune homme, hochant énergiquement de la tête avec un sourire innocent. Le duo choisit un espace plus dégagé de la forêt où les arbres étaient plus espacés afin de se défouler plus librement. Yohru se plaça à l'opposé de son adversaire, empoignant son ombrelle tout en prenant une posture de combat. Un large sourire se traça naturellement sur son visage face à la tension qui commençait à régner sur l'atmosphère. Si son adversaire lui proposait de son plein grès, personne n'allait le blâmer d'avoir attaqué un innocent civil qui passait par la forêt, bien que ce dernier était, sans nul doute, loin d'être un simple passant. Et l'environnement était idéal, aucun risque de détruire quoique ce soit si ce n'était quelques végétations sans grandes importances, bien que les dégâts que causait le rouquin ne pouvaient pas encore détruire une forêt, mais ils n'étaient pas non plus à prendre à légère.
    " Yoooooooosh ! Prêt ? Mais je veux aussi voir ta technique après, hein ! Une technique capable de défaire l'Hokage.. C'est promis ! "
Le regard concentré, l'enfant commença par brandir l'objet en l'air, le chargeant de son chakra avant de bondir sur son ennemi avec l'ombrelle à la main prêt à asséner un coup violent. La taille de l'objet lui était avantageuse pour agrandir sa portée, bien qu'il avait également quelques capacités qui permettaient à son utilisateur de développer sa maîtrise de l'air, même si au final, ce n'était qu'un style de combat semblable à tous les sabreurs qui se battaient avec leur épée ou les tireurs avec leur arc. Néanmoins, celui-ci avait l'avantage d'être original et certains combos pouvaient se révéler pour le moins surprenant.. Ouvrant très légèrement son ombrelle, il déclencha une petite bourrasque de vent tranchant contre ce qu'il touchait du bout de son arme, son adversaire ou encore le rocher derrière lui.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mar 28 Fév 2017 - 14:39


Un héros ? Si seulement on me voyait ainsi. Au contraire, j'étais un monstre pour la plupart des personnes de ce continent. Mon nom était désormais associer à la guerre et au malheur. C'était pour ça que j'avais repris le prénom de Kibō, je ne voulais plus porter mon ancien prénom, c'est-à-dire, Yamuro, qui m'avait causé plus de soucis qu'autre chose. On m'avait adopté et j'avais grandi sous cette nomination qui signifiait espoir. J'avais volontairement remplacé Kibō par le prénom soit disant donné par mes véritables parents, qui était la cause de tout ce qui avait frappé Hi et Kaze. Mon regard était perdu, j'étais mal à l'aise face à ce jeune homme qui me prenait pour un héros, alors que j'étais tout le contraire. Cependant, je ne pouvais pas freiner son enthousiasme débordant d'aspirer un rôle aussi prestigieux et honorifique.

    — Je te le souhaite Yohru.

Déclarais-je pour abréger la discussion, qui me faisait encore mal. Je n'étais pas prêt à déblatérer sur un tel sujet, ma blessure était encore trop fraiche pour que je remédie et répare toutes mes erreurs.

    — Approche pour voir.

Annonçais-je alors que nous nous étions déplacés dans un environnement plus ouvert. Un peu d'exercice physique ne me ferait pas de mal, cela me permettrait de me changer les idées et de voir quelles étaient les compétences de ce Shinobi à l'arme étrange. Le Hijin était impatient d'en découdre et dévoiler la puissance de son ombrelle dont je me réjouissais de voir l'étendue de son pouvoir. Une charge frontale avec un coup prévisible pour un ninja de mon rang, mais était-ce ça qu'il voulait me montrer ? Je plaçais ma main droite devant pour parer le coup et aussitôt, le jeune homme déploya son ombrelle. Surpris par cette manœuvre, je sentis le vent se lever et instinctivement, je déclenchais le sceau présent dans la paume de ma main et j'absorbais le Jutsu du rouquin. Intéressant, très intéressant. Avait-il compris ce qui venait de se passer ? J'en doute, mais j'allais l'aider à comprendre.

Je fis quelques bonds en arrière pour prendre mes distances avant de parler à haute voix.

    — Je t'avoue avoir été surpris.

Yohru devait se demander pourquoi vu que rien n'était sorti de son ombrelle.

    — Mais je me demande si tu parviens à parer tes propres techniques.

Je pointais la paume de mon autre main sur le jeune homme avant d'activer mon sceau et relâcher la technique auparavant absorbée. Une petite bourrasque de vent tranchante jaillit pour se diriger contre le Shinobi du Feu. Avait-il compris ce que j'avais fait ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mer 1 Mar 2017 - 16:03

Surpris ? Effectivement, le jeune garçon ne comprenait pas où son interlocuteur voulait en venir, ni même ce qui avait bien pu le surprendre. Néanmoins, si ses capacités au combat avaient la possibilité de surprendre son adversaire, alors il n'avait pas à se plaindre. Il pouvait sourire fièrement de son attaque. Sa force n'était pas commune aux autres enfants de son âge après tout, ce qui pouvait parfois se révéler surprenant. Cependant, ce qui l'étonnait à son tour, c'était la façon dont brusquement toute sa puissance avait disparu alors qu'il était presque certain d'avoir atteint sa cible. Son offensive semblait avoir été absorbée par une magie mystérieuse, malgré les compliments devant lesquels il ne pouvait s'empêcher de sourire avec un air naïf et innocent, il devait rester vigilant, car quelque chose lui disait que tout n'était pas encore fini. Les paroles de son adversaire le mirent en garde, reculant d'un pas, il se tenait aux aguets sans même comprendre ce dont à quoi il devait s'attendre. Seulement, la paume de main qui pointait dangereusement vers lui n'était pas l'annonce d'une douceur, mais bien d'une attaque.

Yohru eut tout d'abord du mal à percevoir l'air tranchant qui arrivait vers lui, la blancheur se noyait dans l'environnement et il était loin de s'attendre à une telle chose, mais par ses réflexes physiques presque naturels, il bondit en arrière avec quelques roulades pour échapper au vent qui finit par effleurer plus ou moins l'arbre derrière lui. L'attaque n'était pas suffisamment puissante pour briser un tronc, mais elle pouvait faire quelques picotements qu'il valait mieux éviter. En même temps, ses yeux bleus se rallumèrent de cette nouvelle lumière qu'il portait comme une admiration envers l'homme en face de lui. Il n'avait eut que très peu d'occasions pour se battre contre d'autres shinobis, c'était peut-être la raison pour laquelle il n'avait pas encore pu voir de telles choses. Il connaissait tout juste l'existence des manieurs d'insectes, il valait mieux pour lui puisqu'il vivait, quelque temps auparavant, encore chez la Seigneur du Feu. S'il n'avait pas connaissance de ses masses noires qui jaillissaient de son corps, il serait bien mort depuis plusieurs jours par imprudence d'une mauvaise bêtise, mais pour une technique de cette sorte, il s'agissait bien de la première fois qu'il en voyait une.
    " T-Trop.. FORT ! J'admire ! Avec ta main tendue devant toi, tu envoies ce que tu as absorbé avant, c'est trop fort ! Hey ! Tu penses qu'avec ça, je pourrais vaincre qui je veux ? Pas mal, ta technique ! Comment tu fais ça ? Explique ! Tu penses qu'en sachant faire cela, j'ai moi aussi mes chances de devenir une Ombre ? Une Ombre comme toi ! Et est-ce que tu peux aussi absorber quelque chose de plus puissant ? Genre, un énoooooooorme rocher, ça s'absorbe aussi ? "
Si le jeune garçon savait aspirer tout ce qu'il touchait, il allait peut-être pouvoir vaincre la jeune femme aux cheveux rouges et lui montrer sa nouvelle puissance avant de prendre son post. Les Ombres étaient-elles toutes aussi fortes ? En réalité, le rouquin n'avait aucune idée des capacités de l'Ombre Ardente. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de l'affronter, il savait seulement selon des dires qu'elle était l'une des plus forte du village. Néanmoins, avec une pareille technique, il allait sans doute pouvoir lui tenir tête. Cependant, il y avait un léger défaut à cette technique ou plutôt à cet enchaînement de technique, puisqu'elle était composée de deux étapes. Elle n'était pas tout à fait adaptée à l'offensive, puisque son objectif premier n'était pas d'attaquer, mais bien de se défendre. Reprenant d'un air légèrement perplexe, il demanda alors :
    " Mh.. Mais du coup, tu ne peux pas envoyer quelque chose sans l'absorber auparavant ? Ce n'est peut-être pas très pratique pour attaquer en premier.. Quoique, c'est toujours incroyablement fort de pouvoir absorber ce qui arrive sur toi ! S'exclamait-il de vive voix. Tu m'apprends cette technique ? "
Il lui fallait cette technique afin de parvenir à contrer les assauts qui lui venaient dessus lorsqu'il ne pouvait pas esquiver. Il n'avait pas grande défense pour l'heure encore, alors il s'agissait d'un très bon moyen pour lui de se défendre. Et il fallait avouer que cela avait de la classe et que c'était plutôt surprenant pour l'adversaire qui voyait sa propre technique effectuée une nouvelle fois par son ennemi. L'homme aux cheveux blancs lui avait par ailleurs promis de lui enseigner une technique. Cependant, était-ce dans les capacités du jeune garçon que d'absorber une offensive ?


HRP:
 


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mer 22 Mar 2017 - 11:39


Yohru esquiva sa propre attaque sans trop de soucis. Il était important de posséder des attaques, mais il était encore plus important de savoir les contrer. Si on était capable de créer un Jutsu spéciale, il fallait toujours se dire qu'une autre personne en était capable, d'où le fait de toujours avec une parade face à sa propre offensive. Une leçon que Kioshi m'avait apprise, il s'agissait de mon Senseï, l'homme que je respectais le plus, même si je devais encore le retrouver pour lui dire tout ce que j'avais à lui dire. Son départ de Suna ne m'avait pas plus, la raison me paraissait justifiée, mais pas la manière. Enfin bref...

Le Hijin semblait apprécier ma technique et voulait savoir comment ce Jutsu fonctionnait. Par contre, je ne savais pas si cela pouvait venir à bout de Mizuki, je ne connaissais pas le style de combat de l'Hokage, elle contrôlait les insectes, mais mise à part ça, je n'avais aucune information sur ses capacités de Shinobi. Néanmoins, rien ne m'empêchait d'apprendre cette technique à ce jeune homme plein d'entrain. Il n'y avait rien de mieux pour surprendre l'adversaire, pour se protéger et contre-attaquer. Yohru pourra contrer toutes les techniques de type Ninjutsu, c'était déjà pas mal.

    — Oui, tu absorbes toutes les attaques élémentaires. C'est une bonne défense et tu surprendras ton adversaire. Pour renvoyer la technique, il te faut un autre sceau. Si tu veux, je peux t'apprendre comment maîtriser ces deux sceaux, mais... connais-tu l'art du Fûinjutsu ?

Je marquais une légère pause avant de répondre à son exclamation de tout à l'heure, où il disait vouloir devenir une Ombre comme moi.

    — Tout est possible dans la vie Yohru, tu peux devenir une Ombre et j'espère une meilleure que moi.

Déclarais-je non sans une pointe d'amertume. J'avais causé du tort aux miens inconsciemment, je devais rattraper des erreurs qui n'étaient pas miennes, mais ça, le peuple n'en tiendra pas compte, pour eux, j'étais le responsable de tout. J'attendais désormais la réponse du jeune homme, s'il connaissait la base du Fûin, alors je pouvais lui apprendre tout ce qu'il voulait, sinon, cela allait être compliqué. Au pire, nous nous rabattrons sur le corps-à-corps, je pouvais lui apprendre à mieux utiliser son ombrelle. Au final, c'était une simple arme.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Sam 25 Mar 2017 - 21:00

    " L'art du quoi ? Du fu-in ? Fu-in jutsu ? C'est quoi ? C'est le nom de la technique ? Euh.. Nope, je ne connais pas grand chose dans ce domaine, voir même rien du tout enfaite. Mais après, c'est plutôt simple à apprendre, non ? Il suffit de bien se concentrer et d'imaginer le sceau se tracer sur sa main pour que celui-ci apparaisse pour de vrai, ou pas.. ? Sinon, si le sceau en question refuse d'apparaître, il me suffit de prendre un stylo et de faire comme ceci ! Un petit trait par-là et par-ci, et tadam ! Je fais quelques jolies calligraphies dans ma main pour que celui-ci absorbe tout ce que je veux, un peu comme ça ! Fit-il tout en montrant sa main gauche dans laquelle il avait fait un joli gribouillage incompréhensible avec le marqueur noir qu'il avait sorti de sa poche par hasard.
Il ne se promenait pas toujours avec un stylo noir, mais il s'agissait d'une chance pour lui d'avoir laissé le fabuleux marqueur qu'il avait trouvé dans le bureau de la grande salle du palais. Désormais, il avait lui-même une incantation de tracée dans sa paume, il allait pouvoir imiter la technique d'absorption du jeune homme.. Bien que sa représentation graphique ne ressemblait à rien, pas même à de l'abstrait que l'on avait tendance à qualifier de "rien". Yohru avait sans doute voulu dessiner un calligramme compliqué, seulement, il n'était pas très doué en écriture, ni en lecture. À l'heure actuelle, il ne connaissait encore que très peu mots, c'était la raison même pour laquelle il devait suivre des cours intensifiés, mais il refusait. Tous les calligrammes complexes du langage ressemblaient pour lui à ce qu'il avait dans sa main : une langue composée de dessins incompréhensible. Néanmoins, persuadé d'avoir compris le concept de l'art des sceaux, il prit l'initiative de faire un essai et en plaçant sa main devant lui, dans la même posture que le jeune homme lors de sa démonstration.

Le rouquin commença par fermer les yeux, ce qui était une façon pour lui de faire mine de se concentrer. En même temps, il laissait des cris d'efforts s'échapper par sa bouche, se donnant corps et âme à sa tâche. Il cherchait à absorber la branche d'arbre qui était tombée au sol. Puis, les secondes s'écoulèrent sans que celle-ci ne bouge d'un poil. Pourtant, l'aspirant maintenait cette position immobile comme s'il était certain de sa réussite, lui qui pensait avoir compris le concept de cet art. Bien qu'en réalité, il n'avait absolument aucune connaissance dans ce domaine. Il refusait de l'avouer, mais l'évidence se dévoilait sous ses yeux. Quelque peu énervé contre la brindille qui refusait de s'incruster dans sa paume, il lui shoota dedans avec son pied droit. Il se retourna vers son interlocuteur, quelque peu gêné de cette incompétence dont il venait de faire preuve. Il poussa un léger soupir avant de tirer la moue.
    " Bon ok, ce n'est peut-être pas comme ça qu'il faut faire.. Pourtant, c'est bizarre, j'ai pris le soin de faire un joli dessin.. Tss. Comme c'est compliqué l'art du fu-injutsu ! Grrr.. "
Cette technique n'était peut-être pas faite pour l'aspirant qui n'aimait point les choses ennuyantes. Sans doute avait-elle un effet impressionnant en plein combat, mais à apprendre tout semblait plus compliqué. Pour Yohru qui était un adepte du combat au corps-à-corps, chaque attaque se faisait naturellement avec l'instinct du combattant. Cela ne nécessitait aucune grande réflexion de la part de l'utilisateur. La spécialité des scellements qui était basé sur une bonne connaissance n'était peut-être pas adaptée pour l'enfant. Après avoir observé quelques instants sa main, il finit par reprendre la parole.
    " Dis, dis, Monsieur l'Ombre du vent, Kabo ! Qui veut dire littéralement "citrouille" ! Tu ne voudrais pas m'apprendre quelque chose de plus simple ? Un truc bien offensif ! Purement offensif ! Simplement offensif ! Mais dévastateur ! Oui, un truc qui fasse babooooooooom ! Ou quelque chose dans le genre ! Tu vois le truc ? Et qui en un coup, me permettrait de détruire mon adversaire ! Un peu comme ça ! S'exclamait-il tout en donnant un coup de poing dans le vide. Tu n'aurais pas ça ? Une petite démonstration ! "


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Lun 27 Mar 2017 - 21:32


Bon d'accord, c'était peine perdue pour le Fûinjutsu. J'appréciais l'effort de Yohru, mais mise à part me faire éclater de rire, sa tentative ne servit à rien. Ce fut même malhonnête de ma part de rire au nez de ce jeune homme plein d'envie et de détermination, mais il fallait avouer qu'il était allé loin avec son feutre. Heureusement, je parvins à me ressaisir, j'essuyais les quelques larmes qui coulaient le long de mon visage. Ça faisait longtemps que je n'avais pleuré de rire, merci Yohru.

    — Désolé pour ce fou rire Yohru, mais ton interprétation du Fûinjutsu est lamentablement drôle. Pour m'excuser de mon comportement, je pense pouvoir t'offrir ce que tu désires.

Mon geste fut sec et rapide, mon poing était serré et la puissance émana de celui-ci. L'herbe de la petite clairière s'envola et la lignée d'arbres sur la trajectoire de mon poing explosa en milliers de débris. J'y étais allé un peu fort, mais j'avais quand même considérablement diminué la force de cette attaque, qui en temps normal était capable de détruire tous les os du corps et modifier la zone géographique de l'impact. J'allais devoir adapter cette technique à la puissance du jeune homme, je doute qu'il possède mon énergie, mais qui sait, il était rempli de surprise.

    — C'est ça que tu cherches, n'est-ce pas ? Voici une de mes attaques les plus fortes, un coup de poing pouvant briser un corps comme je viens de briser ces arbres. Plus tu deviendras puissant, plus ce Jutsu sera puissant. Par contre, j'apprends les techniques offensives à une seule condition... que tu me promettes de t'en servir uniquement si ta vie est en danger, cette technique ne doit pas être utilisé sans réflexion et à tout bout de champ.

J'attendais que le détenteur de l'ombrelle acquiesce avant de lui faire signer d'approcher et de se positionner à mes côtés.

    — Recopie mes gestes dans les moindres détails.

J'adoptais une posture purement académique et théorique pour faciliter l'apprentissage. Evidemment, une fois le Jutsu maîtrisé, Yohru pourra frapper sans préparation. J'effectuais les mouvements lentement tout en gardant un oeil sur mon apprenti.

    — Concentre ton énergie dans ton poing, ne te ménage pas, utilise toute la puissance que tu possèdes. Il est important d'avoir le bon timing et relâcher le tout au bon moment, lors de l'impact. Tu me suis ?

Demandais-je regardant le jeune homme s'exercer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mer 29 Mar 2017 - 13:21

Le jeune garçon ne put s'empêcher de rougir quelque peu honteux de cette démonstration, mais aussi quelque peu énervé contre son interlocuteur de rire ainsi de lui. Affichant une grimace grincheuse tel un enfant qui boudait dans son coin, il se contenta de lui tirer la langue. Ce n'était plus la première fois et sans doute pas la dernière, les maladresses du rouquin pouvaient parfois lui donner des allures de ridicule. Pourtant, en regardant la paume de sa main une nouvelle fois, il trouvait étrange que son gribouillis n'avait point réagi. L'art des sceaux ne fonctionnait donc pas de la sorte ? Un mystère pour lui, sans doute était-ce bien plus compliqué qu'en apparence. Pas très intelligent, ni bien réfléchis, le rouquin ne s'intéressa pas d'avantage à ce domaine.

Son attention revint sur le jeune homme aux cheveux blancs qui semblait avoir ce qu'il recherchait. En l'espace d'un instant, les deux pupilles bleutés du rouquin s'illuminèrent de cette lumière éclatante, cette même lumière qu'il avait depuis le début de leur rencontre. Son interlocuteur enchaîna aussitôt avec une première démonstration qui ne manqua d'ébahir le jeune aspirant. En un seul coup-de-poing, cette simple attaque provoqua un puissant impact contre l'arbre jusqu'à le briser en deux. Sans même être face de son poing, Yohru pouvait ressentir juste à côté de lui une bourrasque de vent qui vint souffler dans sa longue chevelure rousse. Il s'agissait d'une attaque bien plus puissante que ce dont il était capable, était-ce donc le potentiel d'une véritable Ombre ? Hochant de la tête énergiquement, il s'exclama de vive voix avec tout l'enthousiasme d'un grand admirateur.
    " Oui ! C'est exactement ça que je cherche ! Une attaque qui pourra me permettre de vaincre n'importe qui ! Enseigne-la moi ! J'veux apprendre ! Comment tu fais ce coup-de-poing si puissant ? Explique-moi ! Apprends-moi ! "
Cependant, avant d'enseigner cette technique, il y avait une condition spéciale à respecter. Arquant un cil, Yohru écoutait son interlocuteur. Ce dernier expliquait que cette attaque était à utiliser avec une grande précaution, seulement si la situation l'exigeait. L'esprit bagarreur du rouquin le poussait souvent dans des situations où il se retrouvait confronté à de nombreux ennemis, il ne s'était jamais posé la question, il ne cherchait qu'à s'amuser en les provoquant par ses multiples farces. Si l'utilisation de cette technique était restreinte, alors cela n'avait plus grand chose d'amusant. Quelque peu déçu de cette condition, mais s'il s'agissait de la seule règle à respecter pour apprendre une attaque aussi puissante, alors il devait accepter.
    " Très bien ! Je le promets ! " Affirma-t-il sûr de lui.
Puis, le garçon suivit le mouvement du jeune homme et prit la même posture tout en imitant au mieux chacun de ses mouvements. La chose n'était pas aisée, mais pour l'heure, il s'agissait du même principe qu'un simple coup-de-poing comme n'importe quel autre. Seulement, celle-ci devait être bien plus forte avec une puissance beaucoup plus dévastatrice.

Suivant les consignes de son interlocuteur, il concentra toute son énergie dans son poing, mais cela était insuffisant. Il sentait clairement qu'il lui manquait encore de la force, il avait besoin de plus de chakra concentré dans cette seule main. Le courant d'air qu'il avait senti quelques instants plus tôt n'était pas un simple coup de vent, mais bien une preuve de la puissance de cette attaque. Il devait ressentir cette même quantité énergie se rassembler dans son poing. Il cherchait intérieurement cette impression qu'il connaissait bien, cette sensation comme si chacun de ses muscles se gonflaient sous la pression de sa puissance. Puis, au même moment, il devra tout relâcher en un seul coup-de-poing telle une grosse bourrasque de vent. La tête inclinée, il répondit avec un léger sourire aux lèvres.
    " J'te suis ! Héhé ! L'objectif est donc de faire un grand babooooooom, mh ! "
Prenant une grande inspiration tout posant un pas vers l'avant, il envoya son poing droit devant lui contre le tronc d'arbre, laissant s'échapper toute la puissance renfermée dans sa main. Le bois craqua sous la pression, néanmoins.. Il semblait manquer un peu de puissance pour parvenir au même effet que son professeur, beaucoup de puissance pour pouvoir l'égaler.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mar 2 Mai 2017 - 9:03


Un grand baboooom ? Si c'était ainsi qu'il comprenait la technique alors soit. Je le laissais pratiquer après les quelques explications que je lui avais donné. Bien sûr, il n'allait pas y parvenir au premier coup, mais en s'exerçant, il allait y arriver, j'en étais convaincu. La première tentative de Yohru fut plus aboutie que je ne l'aurais imaginé. Cependant, mon élève du jour n'avait pas suivi mes instructions à la lettre, je lui avais dit de ne pas se ménager sur l'utilisation de son Chakra. il était dur de connaître la quantité à insuffler dans une technique que nous était inconnu, voilà pourquoi je lui avais dis de ne pas se retenir.

    — Vas-y franchement, mets-y plus de Chakra.

Lui conseillais-je tout en le regardant s'exercer. L'enseignement me manquait, ça faisait un moment que je n'avais pas pris le temps de former des jeunes Shinobis tel que Yohru. Il était de mon devoir, en tant que ninja expérimenté, de transmettre mon savoir à la génération future. Bien que dans mon cas il s'agisse d'un Hijin et non d'un Kazejin, les valeurs léguées pouvaient offrir un lendemain meilleur. Le jeune homme à l'ombrelle se souviendra de l'apprentissage fourni par un Sunajin et comprendra que malgré les frontières, il était possible de tous s'entraider et bâtir un avenir commun.

Voilà bien des minutes, voir des heures que j'aiguillais le rouquin sur ma technique. La fatigue commençait à prendre le dessus, mais je continuais de l'encourager, c'était dans ces moments là qu'il fallait travailler. Soudainement, l'arbre sur lequel il s'exerçait parti en fumé ou plutôt se fragmenta en million de copeaux.

    — Magnifique!

M'exclamais-je, heureux de voir que le jeune Shinobi était parvenu à "maîtriser" la technique que je tentais de lui enseigner. Je me rapprochais de lui avant de lui tapoter sur l'épaule. J'étais fier, malgré le fait qu'il ne soit pas mon élève ou un de mes Shinobis, mais je sentais que j'avais accompli une bonne action.

    — C'est du bon travail Yohru, je suis fier de toi.

Annonçais-je tout en fixant l'arbre qui n'était plus. D'autres questions ? Pour ma part, j'en avais fini avec lui. S'il le souhaitait, nous pouvions rentrer ensemble à Konoha et ensuite, nos routes se sépareront.

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt Mar 2 Mai 2017 - 11:51

    " Yooosh ! " S'exclama-t-il accompagné d'un hochement de la tête.
Aussitôt, le jeune garçon arma son poing d'une nouvelle quantité d'énergie qui vint se concentrer à l'extrémité de son membre, comme si toute la puissance de son corps se réunissait dans la paume de sa main. Il ressentait cette force inouïe qui s'émanait de lui-même, cet incroyable pouvoir qu'il détenait entre ses doigts. Cependant, c'était insuffisant pour parvenir à maîtriser la technique qu'il venait de voir quelques instants plus tôt. Suivant les consignes de son entraîneur, il continua à réunir d'avantage d'énergie, puisant dans ses réserves jusqu'au fond de ses entailles pour faire ressortir tout ce qu'il détenait comme chakra. Brusquement, d'un coup simple coup de paume envoyé devant lui en direction du tronc, une force phénoménale surgit de cette attaque et continua à émietter cet arbre qui faisait près de trois fois sa taille.

Cependant, ce n'était toujours pas assez, pas assez pour le réduire à miettes. Il recommença une nouvelle fois, chargeant de son énergie dans son poing avant de l'envoyer devant lui d'un geste simple et net. Plus son poing sera condensé de cette énergie, plus il pourra se rapprocher de ce qu'il cherchait à faire, une attaque efficace et dévastatrice capable de mettre à terre un adversaire en un seul coup. Au bout de plusieurs essais, il prit une courte pause afin de regagner de ses forces après avoir tout dépensé. Son endurance n'était pas au même niveau que son professeur, il avait besoin de se reposer entre chaque série. Puis, suite quelques instants passés à rester assis sur un grand rocher à discuter, il recommença une nouvelle fois après avoir regagné de ses forces. Encore et encore, durant plusieurs minutes qui se transformaient doucement en plusieurs heures, il s'entraînait à donner de multiples coups de poing contre l'immense tronc qui lui servait de cible. C'était en s'entraînant et en s'exerçant qu'il allait pouvoir s'améliorer et augmenter sa puissance. Grâce à l'enthousiasme et aux conseils donnés par son professeur juste à côté de lui, il progressait à une vitesse incroyable.

Finalement, au bout du trentième essai, il parvint à concentrer une dose d'énergie bien plus surprenante que les précédents coups de poing menés contre l'arbre. Une dose d'énergie qui parvint à l'émietter en un seul coup de poing.
    " Yahoooooooo ! J'ai réussi ! Regarde ! Regarde ! Le tronc, je l'ai réduit en charpie ! J'ai réussiiii ! "Fit-il en direction de son entraîneur.
Devant les compliments de son professeur, le jeune garçon souriait à pleines dents, lui-même également très fier de lui et de ses efforts. Il était parvenu à maîtriser cette incroyable technique qui allait lui permettre de vaincre son adversaire en un seul coup de poing. Suite à quelques minutes de pause le temps de reprendre quelques forces et pour le jeune garçon d'entamer une discussion avec l'Ombre du vent, le duo reprit la route en direction du village de la Feuille.

Lorsqu'ils furent arrivés, le rouquin remercia le jeune homme avant de reprendre son propre chemin à travers les ruelles du village. Il l'ignorait, mais peut-être auront-ils l'occasion de se revoir une prochaine fois ? Peut-être qu'un jour pourrait-il également visiter ce désert que lui avait raconté cet homme ? Une nouvelle part de curiosité naissait dans le cœur du jeune garçon qui rêvait désormais de se rendre au pays du vent.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre inattendue d'un grain de sable au milieu de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-