AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 180
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon Ven 24 Fév 2017 - 17:25

Akane aussi y étais allé de son coup de bluff, mais fut dix fois plus inventive que Nako et lui-même en créant des clones de vents semblables à des démons faits d'air, elle prit même la peine de changer sa voix pour la rendre démoniaque. La mission prenait une tournure légèrement ridicule maintenant est-ce que les genins allaient vraiment conclure ce sauvetage par une note aussi burlesque ? Il semblerait que oui, car définitivement tous quittaient leur poste, leurs armes et leur dignité en fuyant à gauche et à droite de Sumasu l'air effrayé par les kumojins et leurs pouvoirs. Cependant, l'un d'eux à la traîne n'était pas près de leur échapper, il semblait être le boss de ce charmant rassemblement de malfaiteurs peut-être le fameux Kitaya ?! C'était l'homme qui avait tenté de remotiver les brigands tout à l'heure, mais ça ne voulait pas dire qu'il était bien l'escroc à l'origine de tout ça. En tout cas Nako elle avait décidé que le bonhomme ne partirait pas d'ici indemne, elle visa puis tira sa flèche chakratique en plein dans l'articulation du gaillard qui s'étala par terre. Désormais, il rampait pour échapper à son agresseur Seki qui se précipita pour lui décocher deux autres flèches le clouant au sol par les mains. Puis la jeune femme s'approcha vivement de lui pour venir viser l'arrière de son crâne et prononcer comme une sentence " Le monde s'en sortira bien mieux sans toi. ". Sumasu n'eut pas le temps de réagir qu'elle avait déjà tirée à ce moment il crut que Nako avait perdu l'esprit, abattre un homme comme ça sans défense, il croyait le leader mort, mais visiblement le tir à la base du crâne n'était pas mortelle. Par contre, le gars semblait souffrir assez au vu des longs cris de douleur qu'il poussait, la kunoichi comptait réitérer son acte de torture ou bien carrément en finir, mais Sumasu n'allait pas lui en laisser le temps. D'un bond il se retrouva auprès de la victime et son bourreau puis frappa de l'avant-bras l'arc de sa camarade laissant la flèche se ficher au sol à côté de la tête du brigand:

On peut savoir ce qui t'arrive, Nako ? Depuis quand tu t'en prends aux gens sans défenses ? Ce gars est peut-être une merde, mais il a le droit à un procès en bonne et due forme.

Tandis qu'il parlait, il retirait les flèches qui retenaient le type au sol:

Ne refais jamais ça devant moi.

Il était dur, mais ce genre de comportement n'était pas tolérable aux yeux du Dentô. Il se foutait de beaucoup de choses, mais perdre son sang froid à ce point était inexcusable. Encore une fois il y avait peu de règles dont Sumasu se souciait vraiment, mais celle-ci en faisait partie, on n'attaque pas quelqu'un sans défense.

Oh merci ! Merci pour votre secours fier shinobi de Kumo ! Je vous serais à jamais...

Réponds juste à ma question ou je la laisse finir ce qu'elle a commencé. Es-tu Kitaya l'usurier ?

L'homme interloqué, mais comprenant que le genin ne plaisantait pas et il répondit d'un air légèrement craintif:

Eh bien, ou... oui...

C'est tout ce que je voulais savoir.

Serrant le poing Sumasu envoya un méchant coup de poing dans la face de la raclure blessée en face de lui qui le sécha net puis il l'installa sur son épaule.

En ce qui me concerne la mission est terminée, ramenons les gamines chez elles. Il faudra tout de même faire un rapport concernant cette bande criminelle et que nous fassions envoyer du monde ici pour rassurer les villageois, je ne sais pas si tu es du même avis que moi Akane ?

Le ton de Sumasu était franc et net, il était toujours sur le coup de la colère et ne portait même pas un regard à Nako.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Aspirante
Messages : 473
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon Sam 25 Fév 2017 - 11:38

Akane savait que ce n’était que pour le bien de la mission de comment Nako avait fait ses commentaires, elle ne pensait pas que c’étaient les réelles pensées de la jeune genin. La brunette remarqua comment les visages des mercenaires devinrent blancs à sa transformation en démon. Elle avait utilisé cette tactique lorsqu'elle se trouvait dans une galerie d'art, et les voleurs après quelques tentatives de résistance avaient fui comme si le diable était à leurs trousses. La voie ne résultait que de la formation du larynx et de l’ensemble du canal permettant la respiration. Il y avait bien entendu les cordes vocales également, et elle avait la chance de pouvoir modifier son corps plutôt facilement sous cette forme venteuse. Elle sourit doucement de toutes ses dents en entendant Nako lui demander de lui en laisser. Elle poussa un cri surnaturel, suivi de peu de ses autres clones. Derrière Sumasu arrivaient d'autres Akane, les clones qui étaient en train de chercher dans la plaine sans succès évidemment. Il commençait à avoir beaucoup d’ennemis pour les mercenaires.

« Quelle déception … »

Lâchât comme unique commentaire toujours dans son rôle la démone en voyant les mercenaires abandonnés le combat. Ils lâchèrent tous petit à petit, l’effet domino également, personne ne voulait affronter tout cela pour une misérable paye. Il était évident que la mission tournait au comique, et qu’elle ne se serait pas passée ainsi avec de réels ennemis. Akane en était parfaitement confiante, et que les jeunes gens aujourd'hui avaient la chance de pouvoir s'amuser plus que de risquer sa vie. Tel un gros chat, elle se posa assise en regardant les derniers mercenaires paralysés par la peur. Elle voulait montrer qu’elle ne leur sauterait pas dessus. Tous les mercenaires finirent par abandonner en s’enfuyant rapidement. Elle n’en voulait pas aux mercenaires, ils faisaient tout cela que pour l’argent, et elle pouvait presque le comprendre. Après tout, les ninjas d’un village suivant les paramètres d’une mission étaient tout à fait similaires à des mercenaires. Les shinobis étaient simplement plus chères que de simples mercenaires. Cependant, le seul auquel la Gogyou en voulait était évidemment le malfrat multirécidiviste. C’était un homme qui était passé plusieurs fois par la prison, il avait eu largement le temps de se repentir, mais il poursuivait sur la mauvaise voie. Elle ne pouvait que penser à sa propre exécrable expérience avec le lotus noir, une bande de ninjas malfrats. Le parallèle était tout juste trouvé, et Akane ne pensait pas que cet homme malgré la terreur que pouvait ressentir le bandit, qu’il puisse se repentir si facilement. Cet homme avait tout de même utilisé deux gamines et risqué leur vie dans l'unique but de se venger de Kumo, pour de mauvaises raisons. Elle regarda alors Nako lui tirer flèche après flèche en l’épinglant contre le mur. La chef de mission ne sembla pas réagir en simplement regarder le malfrat se faire rapidement menacer d’une mort certaine, et encore une fois, elle ne réagit pas.

Cependant, Sumasu qui lui avait semblé être faible, trainant son corps comme un boulet et peu motivé montrait aujourd’hui une nouvelle facette de sa personnalité. Il fit tout pour sauver l’homme, afin qu’il passe une énième fois devant un jugement. Il allait sans doute encore faire de la prison, il ressortirait et recommencerait. C’était une évidence dans l’esprit de la genin. Regarder l’homme souffrir de toutes ses flèches fichées dans son corps était proche de la délivrance. Akane n’en prenait tout de même pas de plaisir, mais de la satisfaction. Elle était consciente que ce genre de personnage était légion. Quelqu'un d'autre prendrait sa place une fois celui-là mis en prison. Elle regarda alors Sumasu faire la leçon à Nako au sujet d’abattre cet homme. Sumasu était du genre fleur bleue, pureté et une forme de sainteté de la justice. Elle avait plus le sentiment que Sumasu n’avait pas encore réalisé dans quel monde ils se trouvaient. Depuis très tôt, Akane savait comment agir dans ce monde de brut, de haine, et elle cherchait à devenir toujours plus forte afin de défendre ses convictions. Sumasu faisait tout pour aider l’homme, il retira petit à petit les flèches, et malgré ce que cet homme avait fait comme horreur. Il entendit les mensonges du malfrat mentir et manipuler son monde, lui qui ne respectait rien. Elle lâcha un soupire en croisant les bras.

Malgré les beaux discours, Sumasu le frappa en pleine tête, ce qui ne devait pas l’arranger vu son état. Elle hocha la tête doucement.

« La mission est terminée oui, les jumelles seront bientôt chez elles. Je leur ai fait parcourir une grande distance en volant au-dessus de l'océan. Elles doivent être maintenant sur la terre ferme en direction de leur charmante mère. Elles mériteraient mieux, mais bon, j’imagine que l’on ne peut pas les arracher à leur génitrice. Comme chaque fin de mission, il faudra faire chacun un rapport complet sur la situation et ce qui s'est passé jusque-là. Je pense que Kumo va essayer de maintenir la paix dans ce village, mais ce sera sans doute aux forces du Daimyo de s’occuper de malfrats. »

Dit alors toujours avec une voix sans sentiment et monocorde la jeune fille. Elle se retransforma en humaine évidemment, le jeu était fini. Elle fit disparaître tous ses clones à l'exception d'un seul, qui se dirigea vers le malfrat.

« Nous allons tous rentrer tranquillement maintenant, je m’occupe de lui. Je vais lui faire prendre le chemin qu’il n’aurait jamais dû quitter. »

Annonça alors la shinobi, tandis que le clone récupéra le malfrat. Le clone commença à se changer en vent afin de décoller avec le malfrat, cependant et alors que le duo se trouvait dans le vide à quelques mètres de la falaise, le clone disparut dans un petit nuage. On put entendre alors un cri désespérer du malfrat, qui tombait rapidement le long de la falaise, puis tout se tut au bout de quelques secondes. Sans se retourner complètement, Akane tourna légèrement la tête par-dessus son épaule en regardant le bord de la falaise.

« Je suis vraiment navrée Sumasu, je crois que j’ai surestimé ma capacité de chakra. Je ne pouvais pas assurer un vol supplémentaire. »

Ajouta alors simplement Akane peut-être même encore plus froidement qu’avant. C’était évidemment un mensonge, elle avait encore du chakra, mais ce serait l’excuse officielle. Elle ne pensait pas du tout que cet homme puisse revenir dans le droit chemin. C’était pour la genin une très bonne fin sur cette note sanglante. Elle recommença à marcher bien plus tranquillement en direction de Kumo glissant les mains dans les poches.

« Bon vous venez ? On rentre. »



Information hrp : Les spoilers au milieu de mes rp sont les fantômes qui parlent, sauf exception, vous n'êtes pas sensé les entendre, à vous de voir si vous lisez ou non afin de percevoir uniquement ce que votre personnage perçoit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon Mar 28 Fév 2017 - 7:13

Alors qu'elle allait abattre l'homme responsable de ce kidnapping et de la tentative de tuer les kumojins, Sumasu l'en empêche. Il commence à ... lui faire la morale ? Sur le coup, Nako ne comprend pas ce qu'elle a fait de mal, sa mission est certes de protéger les filles, mais il ne faut pas le tuer celui-là ? Après tout, s'il est sorti plusieurs fois de prison, il ressortira sans doute une nouvelle fois et il recommencera. Sans doute ira-t-il se venger de Nako et Akane, mais l'archère s'en fiche un peu, qu'il soit juger ou qu'il meurt tout de suite, c'est la même chose pour elle, tant que le résultat est le même. D'ailleurs, pour "un homme sans défense", il a quand même trouvé un moyen d'avoir une armée de mercenaires ce bougre, et puis, ce sont des ninjas, pas des chevaliers, ils ont peut-être le même rôle - c'est-à-dire protéger les civils -, mais ils n'ont pas le même code d'honneur, rien stipule chez eux qu'ils ne doivent pas se battre contre des gens sans défense. Nako remplit juste sa mission et veut faire une fleur en débarrassant la famille de ce type afin que les deux petites filles vivent tranquilles, mais puisque Sumasu préfère qu'il soit juger ...

- Mais ... je ne dois pas le tuer ? Pourquoi ?

Elle avait posé cette question avec un air presque innocent, comme une enfant qui vient de faire une grosse bêtise et qui ne s'en rend pas compte. Dans ce monde, exécuter des personnes est parfois une meilleure justice que de juger des personnes, elle n'a pas vu de tribunaux, mais Nako sait que l'homme sortira encore une fois, et ce coup-ci, Sumasu aura beau râler, elle tuera cet homme quoi qu'il arrive. Elle regarde son camarade retirer les flèches une à une afin de libérer le corps du fugitif, puis lui dire qu'il ne veut plus que Nako fasse ça devant lui, il le fera lorsqu'il aura le dos tourné alors, ou lorsqu'il ne sera pas là, enfin ...

- Excuses-moi, si tu veux qu'il soit juger à la place d'exécuter, c'est comme tu veux, mais si ce village connaît des victimes par sa faute, tu en prends toute la responsabilité.

Sur ce, elle range son arc, elle n'est pas en colère du tout, ces excuses étaient sincères bien qu'un peu salées et forcées.

- Je pensais faire gagner du temps - et du chakra à celui qui va le porter - en le tuant tout de suite.

Enfin, au moins, il se prend une bonne droite, ce qui fait légèrement plaisir à Nako de le voir inconscient, elle aurait aimé le tuer dès le premier coup, mais ses flèches ne sont pas assez puissantes malheureusement, il va falloir qu'elle travaille ça à l'avenir. Sumasu va ensuite voir Akane, snobant totalement Nako, sans doute est-il en colère contre elle, heureusement que ce n'est pas réciproque car la Seki ne sait pas du tout ce qu'elle a fait de mal pour que son collègue Dentô lui tire la tête. Il demande s'il faut faire un rapport et l'envoyer dans ce village pour les rassurer après avoir proposé de ramener les jumelles chez elle, Akane l'a déjà fait ça et elle confirme qu'il faudra bien faire un rapport. Elle reprend sa forme humaine, puis ses clones disparaissent, seul un reste encore formé, ce clone attrape le triste personnage qu'est le dignitaire pour s'envoler avec, la chef de groupe dit qu'elle va l'emmener sur un chemin qu'il n'aurait pas dû quitter ... ce chemin nécessite de passer au-dessus d'un ravin ? En tout cas, Akane se fatigue, elle a dépensé beaucoup de chakra et elle risque de faire lâcher cet homme dans le vide ... oh, c'est ce qui arrive, elle a lâcher le fugitif dans le vide et on peut l'entendre crier et tomber de plus en plus bas avant de ne plus l'entendre, pas de forêt en bas donc il s'est sûrement écraser contre le sol qui est dur ... bon bah, problème réglé.

- Ce n'est pas grave Akane, moi je sais qui tu as dépensé beaucoup de chakra pour protéger les deux filles, et puis, au moins, ça règle le problème. On peut même dire que sa carrière a fini en crash.

Après cette plaisanterie d'assez mauvais goût - il faut appeler un chat un chat -, elle rit un peu nerveusement, puis se tourne vers Sumasu qui doit sans doute bouder que cet homme ne doit pas être juger.

- Ne soit pas triste pour cet homme, il a sans doute déjà eu un jugement et ça ne lui a pas servi de leçon. Dis-toi au moins que cet action a permis de mettre un village en sécurité et que notre mission est accomplie, maintenant ces deux jumelles vont pouvoir grandir tranquillement avec leur mère sans ce type pour les menacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 180
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon Dim 5 Mar 2017 - 20:58

La philosophie du genin était visiblement mal perçu par ses camarades sauf peut-être Aemon qui n'avait pas réagi depuis un certain moment, il était sans doute ailleurs, mais tout de même. En tout cas, Sumasu n'en démordais pas sa réaction était la bonne dans un monde comme le leur si même lui se mettait à faire justice tout seul. L'Otoshi répondit à ses questions par l'affirmative effectivement un rapport sur la situation tendue à Senun était de mise pour elle aussi. Visiblement ce serait sans doute aux forces du Daimyo de régler les problèmes de criminalités dans cette zone même si Kumogakure no Sato devrait porter un oeil attentif à l'évolution des tensions ici sur le littorale. La jeune femme confirma que les gamines étaient presque arrivées au village portuaire porté par les clones venteux de son affinité.

Ensuite Akane fit disparaître ses clones et sa sale gueule de goule fûton pour reprendre une apparence humaine plus présentable. Un seul de ses clones subsista qui vint à la rencontre du Dentô puis lui prit de l'épaule le corps inconscient de Kiaya l'usurier pour le prendre en charge. La kunoichi expliqua que le clone s'occuperait de transporter le bandit, se changeant en vent comme pour les gamines le clone s'évapora au-dessus de la falaise entraînant inexorablement le corps du criminel au bas du précipice. Un cri de frayeur s'échappa du vide tandis que Sumasu courait déjà vers le bord pour voir s'écraser au milieu des rochers meurtriers le corps sans vie de Kitaya. C'était une scène assez atroce quand on y pense et le Dentô regardait désormais ces camarades l'air maussade. Akane s'excusa prétextant une mauvaise estimation de ses réserves chakratiques, mais Suma ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle l'avait en réalité fait exprès.

Nako en rajouta une couche en excusant la jeune femme, comme si la mort de cet homme n'avait aucune réelle importance. Jusqu'ici Sumasu avait même ignoré les excuses de la Seki, mais son humeur n'irait pas en s'améliorant maintenant il se sentait un peu seul contre tous surtout qu'Aemon ne pipait pas un mot. Malgré tout, une petite chose consola légèrement le ninja, il est vrai que la mission était accomplie et les jumelles hors de danger. Senun n'aurait plus ce malfrat sur le dos, mais ça ne suffirait pas à faire cesser la colère de l'afro-shinobi.

Très bien, partons. Aucun intérêt à rester ici, mon père doit m'attendre pour notre partie de shogi, dit-il d'un ton boudeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tentative désespérée - Départ [Rang C] feat. Nako, Akane & Aemon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Sentier Perdu-