N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 346
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru] Mer 3 Mai 2017 - 12:14


Yohru tenta bien de me faire changer d’avis encore une fois, et je dus retenir un sourire amusé quand il me dit que son travail était le reflet de lui-même. En un sens ça pouvait être vrai, vu sa personnalité exubérante et son travail brouillon. Mais ce n’était très certainement pas parfait, raison pour laquelle je ne bougeai pas de ma position et attendis patiemment qu’il se mette au travail, car j’étais sûre que ma menace, mais aussi ma promesse porteraient leurs fruits avec ce gourmand.

Et j’eus totalement raison. Ma méthode fonctionna à la perfection, et il ne fallut même pas deux secondes pour que le rouquin accepte son sort avec engouement, se saisissant d’une feuille et d’un crayon pour commencer son travail. M’asseyant à côté de lui, je le regardai écrire sérieusement et fut satisfaite en voyant que s’il s’y mettait sérieusement, il était bon. Tout ce qui lui manquait en réalité était quelqu’un capable de lui donner une motivation ou une menace efficace et de s’y tenir. Chose que j’allais faire vu le contenu du sac que j’avais emmené avec moi aujourd’hui.

Il finit par me tendre son devoir avec fierté et je jetai un regard à celui-ci, ignorant avec perfection ses jérémiades, maintenant habituée à ses attitudes de gamin hyperactif. Observant avec soin ses phrases, je ne pouvais que constater que oui, il avait réussi. Un petit sourire s’afficha sur mes lèvres, alors que je sortis les petits délices que j’avais préparé la veille. Oui, je savais faire des gâteaux. Je n’ai pas toujours été en conflit avec ma mère, donc elle a put m’apprendre ses talents en cuisine. En fin bref, je tendis les gâteaux à Yohru qui se jeta pratiquement dessus comme quelqu’un qui n’avait pas mangé depuis quinze jours.

C’était amusant de voir comment le petit rouquin changeait rapidement d’avis sur les personnes selon les choses que l’ont faisaient en sa faveur. Mais bon, mieux valait ça qu’un Yohru me tapant sur les nerfs. Chose qui, étonnamment, n’était pas arrivée depuis un moment maintenant. Je finis par répondre en me relavant, les mains dans les poches.

- Oui, oui, c’est moi qui les ai fait. Et pas la peine de tenter de m’amadouer avec tes paroles, on sait tous les deux que tu serais pas aussi mielleux si je ne t’avais pas donné ces gâteaux. Un sourie un peu narquois se dessina sur mes lèvres. Si tu m’apprends l’alphabet par cœur pour la prochaine fois tu auras encore droit à deux gâteaux. Sinon, tu en seras privé pour un mois. Deal ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru] Jeu 4 Mai 2017 - 19:12

    " L'alphabet ? L'alphabet en entier ? Genre, TOUT l'alphabet ? Mh, on est d'accord, tu parles de l'alphabet composé des vingt-sept lettres, hein ? Pas l'alphabet des caractères, n'est-ce pas ? " Fit-il avec un léger sourire innocent après avoir englouti en une bouchée son dernier gâteaux.
Cependant, malheureusement pour lui, il connaissait déjà l'alphabet des lettres, la jeune femme ne pouvait que parler de l'alphabet des caractères basiques. Sinon, cela aurait été bien trop simple pour mériter deux pâtisseries. Le jeune garçon finit par pousser un soupir tout en adressant un regard désespéré en direction de la professeur de lettres, comment pouvait-elle lui demander des devoirs aussi cruels en le menaçant de le priver d'un mois de gâteaux ? Malheureusement, il ne pouvait pas refuser devant une pareille menace, il fut contraint de se résigner en se répétant qu'il avait une semaine avant le prochain cours, un temps suffisant pour lui permettre cet apprentissage s'il travaillait correctement. Il finit de s'essuyer le coin de sa lèvre, avant de relever brusquement sa main devant la jeune femme, les cinq doigts écartés.
    " Je veux cinquante gâteaux. Cinquante. Non-négociable, fit-il avec un regard sérieux. ... Bon d'accord, négociable. Trente, que penses-tu de trente ? Dix, que penses-tu de dix ? Bon d'accord, cinq et c'est mon dernier mot ! Euh.. Pardon, six je voulais dire, six et c'est mon dernier mot ! Je veux dire, huit et c'est mon dernier mot ! Deal ! Marché conclu, je ferai ça pour le prochain cours du coup ! Hi hi ! " Fit-il un grand sourire aux lèvres.
Aussitôt, il dut reprendre le livre de la veille afin de poursuivre la lecture des aventures du jeune garçon, Naruto. En jetant un coup d'œil à l'épaisseur restante, il n'avait plus grands choses à lires, ils arrivaient vers la fin..

La troisième grande guerre Ninja se finit par la fabuleuse victoire de Naruto, autrefois connu comme un jeune garçon rejeté du monde à cause du démon à neuf queues scellé en lui, aujourd’hui un héros que l’histoire reconnaît pour avoir su contrôler cette créature infâme en lui afin de sauver le monde. Il n’était plus cet enfant qui restait toujours seul dans un coin sans ami, il n’était plus cette ombre qui s’éloignait par crainte de la lumière qui provenait des autres, il n’était plus ce petit être chétif renfermé sur lui-même, il était désormais l’astre lumineux qui guidait l’espoir de ce monde. Il avait su démontrer au cours de ce dernier affrontement toutes ces valeurs qu’il avait défendues jusqu’à présent, allant de ces petites choses telles que l’amitié à de grandes choses telle que le courage. Sasuke qui avait plongé dans le côté obscur sut retrouver le bon chemin grâce à ce lien puissant qui les unissait, jamais Naruto n’avait lâché cette main. Malgré les contraintes, malgré les critiques, il avait toujours suivit ses idéaux. Sa volonté était plus que remarquable et ce fut ce qui détermina l’issue de cette guerre, l’issue de cette histoire. Cependant, malgré cette victoire, cette guerre resta néanmoins un évènement tragique pour ses nombreux morts au cours des affrontements. Combien de vies s’étaient éteintes ? Combien de villages furent réduits à néant ? Malgré la victoire, chacun était perdant, le mal l'emportait toujours, mais l'espoir renaîtra encore et encore.

Page 10:
 

Plusieurs années s’écoulèrent suite à cette guerre tragique, désormais chacun avait fini de penser ses plaies et un nouveau monde s’ouvrit avec de nouvelles lumières qui rayonnaient sur ces terres. Jamais le village de la feuille n’avait autant brillé, car désormais, celui qui était à la tête du village n’était autre que Naruto. Il était parvenu à atteindre son rêve, accomplir son plus grand objectif, il était l’Ombre du Feu respecté de tous les villageois. Désormais, il pouvait dire fièrement à son maitre qu'il avait atteint son but ainsi qu’à ses deux parents décédés au ciel d’admirer leur fils merveilleux et rayonnant, Naruto. Fin.

Si au tout début de ce livre Yohru croyait se voir à travers le portrait de ce protagoniste, il avait tort. Naruto n'était pas sa représentation, il était son reflet, un jeune garçon totalement opposé. Le rouquin venait de le comprendre, jamais il ne sera aussi brillant que lui, jamais il ne sera capable de prononcer les mêmes paroles que lui, jamais il ne pourra lui ressembler. Le pupille était différent, il avait beau chercher la même chose que ce petit héros, il avait beau désirer autant que lui des centaines de milliers d'amis, il sera incapable de réaliser ce rêve. Il avait lui-même une vengeance à accomplir, des vies à prendre.. Il n'était pas comme Naruto, il n’était pas aussi brillant et sincère, derrière ce visage souriant se cachait quelque chose d'horrible.

Relevant la tête de son livre, le jeune garçon finit par afficher un grand sourire en direction de la jeune femme avant d’étirer ses deux bras vers le plafond, épuisé de cette longue lecture. Néanmoins, il avait enfin terminé l’histoire de Naruto et ce soir, il allait pouvoir dormir en paix sans être tourmenté par la curiosité de connaître la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 346
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru] Jeu 25 Mai 2017 - 19:26


Comme le voulait maintenant la routine habituelle, le rouquin protesta une nouvelle fois contre la tâche que je lui avais imposé. Mon visage restant stoïque, il finit bien par comprendre quel alphabet je parlais au juste, et je le vis perdre espoir rapidement. Je le laissai aussi parler tout seul concernant la récompense qu’il voulait. Croyait-il vraiment que j’allais faire selon ses envies ? Déjà que je lui cuisinais deux gâteaux c’était pas pour lui en cuisiner cinquante. J’avais d’autres choses à faire, surtout que ce serait contre-productif. J’aurais ensuite à faire à son prof de Taijutsu qui me remonterait les bretelles si je lui donnais trop de gâteaux.

Une fois qu’il eu conclu son marché tout seul, comme un grand, nous reprîmes la lecture où nous nous en étions arrêté, et je dus bien admettre que bien qu’il ait encore quelques difficultés, il s’en sortait plutôt bien. En réalité le seul problème qu’il avait, c’était la motivation, sans doute quelque chose que ses professeurs habituels n’avaient pas réussi à lui donner. J’offris un petit sourire fier à Yohru quand il eut terminé sa lecture.

- Bien joué, tu vois que tu peux le faire quand tu t’y mets.

Je me relevai de la chaise sur laquelle je m’étais assise au début de la lecture, et m’étirai un peu avant de planter mon regard dans celui du rouquin.

- Il ne te reste plus qu’à m’apprendre ces caractères pour la semaine prochaine et ensuite travailler régulièrement.

Sur ces mots, je lui adressai un signe de tête en guise d’au-revoir, avant de quitter la pièce, les mains dans les poches. Tout reposait maintenant dans ses mains, c’était à lui de faire les efforts demandés, et il ne me reverrait plus avant un moment.

***

Cela faisait maintenant une semaine, et je revenais au palais pour ce que j’espérai être la dernière fois. Dans un sac que je portai à la main se trouvait les possibles récompenses du garçon s’il avait réussi le travail que je lui avais donné. Je marchai jusqu’à notre salle habituel, et finis par arriver devant le rouquin. Je haussai un sourcil en croisant les bras.

- Bonjour Yohru. Prêt à me réciter les caractères ? J’ai une petite récompense pour toi si tu me le fais parfaitement. Tu t’en rappelles, n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru] Sam 27 Mai 2017 - 18:30

À présent qu'il avait terminé l’histoire de Naruto, il allait enfin pouvoir dormir en paix sans être tourmenté par la curiosité de connaître la suite du livre ou du moins, c'était ce qu'il croyait jusqu'à ce que la jeune femme ne lui rappelle les devoirs pour le prochain cours.
    " H-Hein ? Ces caractères ? Quels caractères ? "
Il se remémora les paroles de la jeune femme au tout début du cour concernant le travail qu'il devait fournir pour leur prochaine rencontre. Il l'avait presque oublié, il l'avait même complètement oublié, mais la professeur semblait avoir une très bonne mémoire contrairement au rouquin. Elle put aisément le lui rappeler avant que ce devoir ne sorte définitivement de sa tête. En l'espace d'un instant, son sourire niai s'effaça pour ne laisser qu'un visage ébahi qui restait figé sur la même image. Il ne put que lever sa main légèrement tremblante pour saluer la jeune femme quittant la salle.
    " J-Je vois.. Au.. revoir.. Alors.. "
Lorsqu'elle eut refermé la porte derrière elle, le jeune garçon s'affala sur la table, laissant tout son poids retomber en avant et ses mains ballottants dans le vide. Alors qu'il pensait être soulagé et débarrassé, une nouvelle tâche venait de lui être confiée et celle-ci était encore plus difficile que les précédentes. Il connaissait bien l'alphabet des lettres, mais il n'en n'avait aucune idée concernant celle des caractères, il ignorait même combien il y en avait. Peut-être une petite cinquantaine ou une petite soixantaine ? Cependant, cela paraissait être d'avantage un rêve qu'une réalité, il devait bien y en avoir une petite centaine de milliers de millions de milliards de caractères existant dans ce monde.

Il fallait être fou pour tous les apprendre, ce monde était fou et il était hors de question pour Yohru de devenir comme eux. Néanmoins, s'il voulait survivre, il le devait bien. Sinon, il sera privé de gâteaux et il ne pourra pas en survivre. Étrangement, c'était les paroles dont il se souvenait le mieux. Poussant un léger soupir, il finit par se ressaisir. Heureusement qu'il avait beaucoup de temps devant lui avant leur prochaine rencontre, suffisamment de temps pour qu'il puisse tous les apprendre. Cependant, encore fallait-il qu'il en ait la motivation ? Sur cette dernière pensée, il s'étala à nouveau sur la table avec un air dépressif. Il avait accepté en début de cours, mais maintenant qu'il avait terminé Naruto et qu'il était confronté à cette liste de caractères, c'était devenu étrangement difficile.

Passant lentement sa main sur la liste en question, il souleva la feuille avec une certaine lenteur pour la porter à la hauteur de ses yeux. S'il commençait à être déprimé dés le début, la suite allait devenir encore plus difficile. Il devait essayer de se motiver. Songeant à la promesse que lui avait faite Megumi, si jamais il apprenait correctement son alphabet, il pourra alors se goinfrer de gâteaux. Il devait garder la forme pour atteindre cet objectif ! Cependant, lorsque son regard parcourut la longue liste de caractères à apprendre, il ne put s'empêcher de pousser un cri de folie tout en s'arrachant les cheveux devant cette quantité phénoménale.
    " AISHHHHHH ! C'est qui ce crétin qui a inventé tous ces calligrammes ?! Il devait vraiment avoir mal au bide ou il ne savait plus quoi faire de sa vie, ma parole ! Inventer ce genre de chose.. Moi je dis que le gars à l'origine de notre écriture était un malade mental ou un psychopathe ! Un fou même ! Ça explique pourquoi il y a tellement de gens chelous si les premières choses que l'on leur apprend vient d'un taré.. Ashh ! "
En réalité, la liste n'était peut-être pas aussi longue pour une semaine de délai, mais le rouquin comparait son devoir comme n'importe quel autre qu'il avait dû faire jusqu'à présent. Il allait devoir se faire à l'idée que le délai d'une semaine n'était pas fait pour qu'il puisse se reposer, mais bien pour qu'il puisse travailler. Poussant un énième soupire, il finit par se résoudre à le faire que ce soit par désespoir ou n'importe quel autre moyen pour protéger ses gâteaux..

Une semaine plus tard..

Le souffle haletant, les membres tremblants, les yeux enflés avec des cernes qui laissaient croire à un panda, le jeune garçon attendait sa professeur de lettres avec une grande impatience. Il ne pouvait pas s'empêcher de rire, un rire quelque peu inquiétant avec un aspect lugubre qui s'émanait de son corps. Son pied tapait de plus en plus vite au sol en attendant la venue de la jeune femme, puis lorsque soudain, la porte s'ouvrit pour dévoiler cette même personne qui ne semblait pas avoir changé d'un poil depuis une semaine..
    " Booooonjoooour Megumiiiiiiii... " Fit-il avec une voix imitant un zombie. Non, non, je n'ai pas fait mes devoirs de la veille pour le lendemain ! Je ne les ai pas fait à la dernière minute — je les ai fait à la dernière seconde, nuance ! Enfin, c'est juste que.. Il se trouve que je suis travaillé par l'insomnie. Aha ha ha ! Ha ha ha. "
Ce même rire lugubre continuait à s'échapper de ses lèvres.. Enfin, reprenant de son sérieux, le jeune garçon se mit à réciter les caractères, bégayant sur certains d'entre eux, il parvint à presque tous les réciter, échappant à quelques uns, oubliant d'autres, mais il avait sut réciter correctement bien plus de la moitié. Contrairement à ce que l'on pouvait croire, durant cette dernière semaine il avait travaillé ou du moins on l'avait contraint à travailler, mais il avait travaillé : la preuve. Puis lorsqu'il eut finit, il poussa un léger soupire soulagé, tout en pensant avoir parfaitement réussi de son point de vue.
    " Hé hé ! Pas mal hein ? T'as vu comment j'ai bien réussi ! Gniak gniak gniak ! Et évidemment que je m'en rappelle du fait que tu m'aies promis une récompense.. Qu'as-tu à m'offrir, mh ღ ? Quelque chose de bon ? " Questionna-t-il tout en dirigeant son regard en direction du sac.
Il se rapprochait petit pas à petit pas de sa cible, ses yeux vaguant dans l'air cherchant à en voir le contenu. Il était impatient et curieux, il se sentait déjà dessus alors qu'il essayait tant bien que mal de se contenir alors que son sourire en disait long..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Apprendre l'art des Lettres à un gamin insupportable [Mission Nationale - Yohru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Palais du Daimyô-