N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Groupe 2 - Les portes de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 1133
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Sam 18 Fév 2017 - 14:15



C’était avec soulagement que Kihran voyant le dernier du trio inapte à continuer le combat. Les trois adversaires avaient été mis hors d’état de nuire. Cependant, et malheureusement, le travail ne s’arrêtait pas là. Péniblement, Kihran tenta de se relever tout en s’aidant des restes d’une des tables de réunion. Il était dans un état pathétique, tenant à peine debout et restant à peine conscient.

« Yell… tu vas bien ? »

Demanda-il inquiet en jetant un œil sur elle puis son ventre. Celle-ci semblait avoir des douleurs de quoi lui glacer le sang. Il alla vers elle, et la prit un moment dans ses bras. Il tenta par la suite également de la rassurer sur son état en disant qu’il était simplement épuisé avant de jeter un regard à leur ennemi.

« Il faut les attacher… et les fouiller… »

Dit-il avant de jeter un regard sur l’extérieur. Il semblait avoir un rassemblement dehors… des gardes semblaient également maintenir l’ordre, de quoi le rassurer. Ceci fait, il se traina comme il pouvait jusqu’à la femme, ou du moins ce qui en restait et se mit à la fouiller. Il ne trouva aucune trace de la formule. Il n’y avait rien dans la carcasse. Et au regard de Yell, il n’y avait rien non plus sur les deux hommes.

Agacé et fatigué, Kihran se dirigea vers le couloir et s’adossa à l’encadrement de la porte. Il souhaitait vérifier l’état du bâtiment. Apparemment, le feu était éteint. Puis soudain, une voix retentit à ses oreilles. Le rouquin tourna son regard sur l’homme qui se réveillait gentiment.

« La femme n’a pas survécu à l’attaque. Le plus jeune a eu plus de chance. »

Dit-il alors en réponse à ses questions. Ses yeux de quittèrent pas l’homme, bien trop méfiant envers ce dernier. Il était néanmoins la seule chance d’avoir une réponse rapide concernant le remède.

« Ta mission est un échec. Les renforts sont juste dehors et aucun de vous n’est encore en état de se battre. »

Kihran se tenait les côtes la douleur étant de plus en plus vive. Il continuait de détailler l’homme et finit par s’approcher tout en trainant une chaise parmi les débris. Il s’assit face à ce dernier, à quelques mètres de distance.

« Il ne te reste donc plus qu’à coopérer pour soulager ta peine. Qu’avez-vous fait de la formule ? »

Ses yeux étaient plantés dans les siens et il n’était pas d’humeur à l’écouter dire du baratin. Alors, il espérait du fond du cœur, qu’il veuille bien coopérer. Sinon, il laisserait ses collègues se charger de lui dans une salle de torture pendant qu’ils se remettraient à travailler sur ces pestes.





HRP:
 












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 511
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Sam 18 Fév 2017 - 18:08

Le dernier fut mis k.o à son tour après mon enchaînement, me laissant un sentiment de soulagement qui ne dura qu'un instant puisque je ressentis une vive douleur dans le ventre sur lequel je venais poser une main inquiète tout en serrant les dents. Ce n'était pas le moment...

Je reprenais mon souffle après cette consommation de chakra importante dont je n'avais plus l'habitude. Le sceau avait été rompu et cette contraction en était peut-être le résultat... J'avais plutôt intérêt à me ménager à partir de maintenant... Oui c'était sans doute ce que l'on me conseillerait mais qui était impossible. Il y avait encore bien des choses a faire avant de se reposer sur ses lauriers.

Kihran venait à ma hauteur tant bien que mal, me tirant de ma torpeur alors que les douleurs semblaient être passées pour le moment. Je l'attrapais de mon bras valide, restant quelques instants dans cette étreinte tout en le soutenant.

« Mmh... Et toi ? »

Mon regard sondait le sien avec inquiétude. Il tenait à peine debout et il avait beau chercher à me rassurer en parlant de sa fatigue, je savais qu'il était lui aussi douloureux et, le connaissant, qu'il minimisait la vérité.

Malgré tout, je le laissais se diriger vers ce qu'il restait de la femme tandis que l'agitation se faisait entendre en bas du bâtiment. Un coup d’œil rapide nous permis de comprendre que des gardes maintenaient l'ordre et que l'incendie semblait maîtrisé ou en bonne voie pour l'être.

J'allais fouillé tour à tour les hommes sans trouver la moindre information et les ligotaient.
Où est-ce qu'ils avaient mis ce foutu papier ? Je récupérais le parchemin reliant toutes les escouades Konohajins sur place entre eux et y faisais état de la situation. Une fois fait je le rangeais et tournais mon regard vers Kihran qui observait le couloir. Allait-il tenir bon ?

Je me levais pour le rejoindre mais me stoppais alors que l'un de nos ennemis se réveillait. Il s'était presque rendu de lui même pour une raison que j'ignorais et j'espérais bien glaner des informations avec sa coopération.
Kihran semblait penser à la même chose puisqu'il tira une chaise non loin de l'homme et s'y posa pour lui répondre alors que ce dernier se questionnait sur le sort de ses camarades. Rien ne servait de lui cacher la vérité.

Depuis que nous nous étions débarrassés d'eux, je m'étais relâchée, laissant peu à peu la fatigue m'envahir en même tant que la douleur maintenant que l'adrénaline de l'affrontement avait totalement disparu mais au moment où cet homme s'était réveillé j'avais retrouvé un peu contenance : il n'était pas question que je lui expose ma fatigue.

Mon bras valide reposait le long de mon corps, prête à l'utiliser en cas de besoin, tandis que je m'étais approchée de Kihran et restais à ses côtés par sécurité. Mon regard, quant à lui, ne lâchait pas celui de l'individu. Kihran ne perdait pas un instant pour lui rappeler sa situation et les options qui s'offraient à lui. Il nous fallait récupérer la formule mais ce n'était pas la seule chose que je voulais savoir :

« Pourquoi vouloir s'en prendre aux Namijins ? Quel est votre but ? »

Puisque des rumeurs traînaient sur la responsabilité de Konoha, il n'était pas impossible que tout cela ait été mis en place dans le seul but d'attirer les Konohajins. Pour l'heure, rien n'était certain et nous devions en apprendre plus.


Parchemin:
 


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1500

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Sam 18 Fév 2017 - 20:03

Suzaku ferma les yeux lourdement et soupira calmement tout en écoutant ce que le Konohajin lui disait. Malgré la perte de Niji, il semblait être plus que rassuré de la survie du dernier et plus jeune. Son regard presque vide de toute autre émotion se posa sur le Hayashi.

- Je pourrais dire que vous vous trompez. Notre objectif était de gagner du temps, et nous l'avons fait. Mais pour moi, il s'agit d'un échec. Dès la première victime laissée par Reita sous l'influence de Niji, c'est un échec. Nous... Nous devions simplement dérober l'avancée de vos recherches.

Il regarda tantôt à droite, tantôt à gauche, en adressant un très maigre sourire à la Gogyou.

- Heureux de voir que vous n'avez rien. Pourrai-je... Non. J'imagine que je ne suis pas en position de négocier, n'est-ce pas ? Alors laissez-moi implorer. Faites ce que bon vous semble de moi, tuez-moi même : je m' en contre-fiche. Mais... Laissez Reita en vie. Il est... Trop jeune pour mourir. Trop influençable.

Rompant ses liens avec sa force et son chakra, il composa un Mudra tout en rassurant les Konohajins. D'un petit sceau apparût la formule dérobée qu'il leur tendit sans animosité avant de s'installer à nouveau sur le sol. Oui, il avait encore largement de quoi lutter. Il n'en avait seulement pas l'envie.

- Pourquoi Nami ? Je ne sais pas. Les plans de Takumi ont toujours été obscurs pour nous. C'est... Nous ne sommes pas d'ici tous les trois. Nous avons été amenés, trois orphelins, par des pirates quand le pays croulait encore sous la misère. On a été recueilli par cet homme et... Ça ne doit pas vous intéresser. Laissez-moi donc vous dire ceci en guise de bonne foi : il manque un ingrédient à votre antidote. Une algue marine que l'on ne trouve presque que dans ce pays. Sans elle... Vous ne ferez que retarder considérablement la mort mais vous ne soignerez personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 1133
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Sam 18 Fév 2017 - 20:43



Le rouquin restait concentré sur son adversaire. Il l’observait, le détaillait et tendu, il se tenait prêt à réagir et protéger sa fiancée ainsi que son enfant. Finalement, ce dernier prit la parole. Ce qu’il leur avoua n’avait rien de rassurant. Perdre du temps ? Pourquoi ? Pour qui ?

Finalement, il s’adressa à Yell. Kihran observa la scène en arquant un sourcil. Pensait-il réellement ce qu’il disait ou était-ce une mascarade ? Dans tous les cas, il était plutôt convainquant dans son genre… Puis, il se libéra. Faisant ainsi sursauter l’Hayashi qui de suite, tira sur son corps et leva son bras pour faire barrage entre lui et Yell. Une grimace apparut son visage, puis l’étonnement. Ce dernier venait de leur rendre la formule avant de s’asseoir sagement. Il échangea un regard avec Yell, surpris.

Finalement, Kihran se rassit sur sa chaise, non sans une pique de douleur et écouta la suite des explications. Si ces informations étaient vraies, alors ils pourraient enfin élaborer un remède pour tout le pays. Restait à savoir, si elles étaient réellement vraies….

« Très bien, nous ferons ce que nous pourrons pour le plus jeune. Néanmoins, il va falloir te montrer très coopératif pour que mes supérieurs acceptent de l’épargner malgré… les victimes. »

Kihran était prêt à les aider, si ces derniers acceptaient de retourner leur veste. Il pouvait supposer que les deux hommes avaient été sous l’influence de la femme plus agressive et déterminée. Enfin, tout cela n’était encore que théorie.

« Bien sûr, tout ce que tu nous diras sera vérifié. Je te laisse imaginer ce qui pourrait advenir de vous deux si vous nous menez en bateau à l’heure actuelle. »

La mort n’était de loin pas la pire chose qui pourrait leur arriver. Et l’homme en face de lui semblait en être conscient. Maintenant que les conditions et menaces avaient été dites comme il le fallait. Il était l’heure de poser quelques questions.

« Tu nous as parlé d’une algue spéciale. Où peut-on la trouver exactement ? »

Il fit signe à Yell de se tenir prêt à transmettre l’information via le parchemin. Ainsi les équipes encore libres pourraient s’y rendre et amener des échantillons. Il faudra également transmettre toutes les informations que ce dernier pourrait donner. Ne sait-on jamais, celles-ci pourraient aider d’autres équipes en difficulté.

« Tu as parlé de gagner du temps. Pourquoi ? Pour qui ? »








HRP:
 












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 511
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Dim 19 Fév 2017 - 15:47

Cet homme avait un comportement pour le moins bizarre... Il semblait presque... empathique ? Leur mission semblait être de gagner du temps mais il avouait avoir échoué selon lui lorsqu'une victime avait été commise. Je me souvenais qu'il tenait a peu près le même discours lorsqu'ils s'étaient dévoilés à nous.
Leur objectif consistait également à dérober les recherches concernant le remède : signe indéniable qu'ils n'étaient pas les seuls à opérer sur le coup bien que je m'en doutais déjà.

Le sourire qu'il m'adressait était aussi étrange car bien que timide vu les circonstances il me semblait sincère. Gardant les sourcils légèrement froncés malgré son témoignage surprenant, je n'arrivais pas à le classer de manière hypocrite ou non : ce qui était assez décontenançant.

Puis venait la suite. Il nous suppliait d'épargner le plus jeune d'entre eux, qu'il jugeait influençable tout en se moquant bien de sa propre vie tant que son frère lui était sauf. Ses paroles me firent tourner le regard en direction de Kihran qui en faisait autant : que devions nous faire ?

C'était là toute notre réflexion lorsque soudainement l'homme se détacha de son emprise, possédant pour sa part presque tout ses moyens et son chakra, faisant se lever d'un bond Kihran malgré la douleur qu'il ressentait et barrait ma route de son bras pour me protéger. Je me tins aussi sur la défensive mais compris bien vite qu'il n'avait pas d'intention hostile. Il se contenta même de nous redonner la formule qu'il avait scellé avant de se rasseoir sagement...

Nouvel échange de regard interloqué avec Kihran. Il était encore plein de ressource. Il aurait pu largement nous mettre hors d'état de nuire ou chercher à s'enfuir avec son frère : mais il ne l'avait pas fait. Il rajoutait même une indication primordiale qui, si elle était vraie, permettrait la finition du remède.

C'était surréaliste. Cet homme n'avait simplement plus envie de se battre. Il n'avait plus aucune volonté de mener à son terme les objectifs qu'il possédait encore quelques instants plus tôt. Il évoqua brièvement sa situation, parla d'un certain Takumi, bref s'ouvrait à nous en quelque sorte.
Je n'avais pas oublié la façon dont il s'était laissé mettre k.o si facilement, abandonnant complètement le combat. S'il n'avait plus la soif de lutter alors peut-être pourrait-il nous aider pour peser dans la balance concernant son sort et celui de son frère.

Kihran prit les devants en exposant les conditions. Je ne pouvais pas leur pardonner les victimes mais ils n'étaient pas les seuls engrenages faisant fonctionner le mécanisme et s'ils avaient plus ou moins été influencés par certaines personnes et notamment par cette femme complètement folle, ils pourraient justifier de circonstances atténuantes... bien que cela ne ramènerait pas les vies qu'ils avaient prises... Ma main se posa instinctivement sur mon ventre en pensant à tout cela. Les vies innocentes étaient bien trop précieuses pour être arrachées.

Je sortais de mes réflexions face au regard de ma moitié, tirant alors le parchemin pour noter toutes les informations susceptibles de nous intéresser et qui seraient vérifiées. La provenance de l'algue...

« Nous savons que la plupart des eaux sont contaminées. Pourquoi cette algue aurait été épargnée ? »

Complétais-je.
Personnellement, si je voulais monter un plan de ce genre et que je savais qu'il existait quelque chose pouvant tout compromettre, je me débarrasserais de cette dite chose en premier lieu. A moins qu'ils prévoyaient de soigner les malades par la suite et donc faisaient en sorte de conserver l'algue mais je n'y croyais pas vraiment.

« Tu ne semble pas être le genre de personne a vouloir tuer des innocents. Alors pourquoi prendre part à cette propagation de peste et empêcher qu'elle soit soignée ? »


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1500

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 1:12

Une fois de plus, il baissa le regard et hocha la tête, acceptant amèrement tout ce qui lui était dit.

- Je le sais bien. Ne vous inquiétez pas, je ne mens pas. Je n'ai... Plus aucune raison de vous mentir. Pourrais-je demander de le voir une fois que j'aurais répondu à toutes vos questions ?

Il tourna doucement la tête sur le côté, comme s'il cherchait quelqu'un du regard.

- Vous trouverez cette algue d'eau douce au niveau du lac Amenbo. Il n'y a aucun foyer de population autour et la ville la plus proche est une ville portuaire, alors il devrait être intact et la plante également. Elle a une couleur rougeâtre et les poissons ne la consomment pas, je pense que n'importe qui devrait être capable de la reconnaître.

Il sembla hésiter un instant avant de continuer à répondre, si bien que les deux questions tombèrent avant qu'il ne se décide de lever la tête et regarder, l'un après l'autre, les deux Konohajins.

- Je vous l'ai déjà dit, n'est-ce pas ? Les plans de Takumi me sont étrangers. Mais soit, je dirais tout ce que je sais. Au point où nous en sommes... Nous n'avons jamais fréquentés les Namijins tous les trois, élevés avec quelques autres dans le petit cocon "familial" de cet homme, au nord du pays. Je ne sais pas pourquoi nous plutôt que d'autres. Il a du voir en nous quelque chose que je n'arrive pas à expliquer. Lors de la conquête de Konoha, il a semble-t-il perdu beaucoup, et vous a décrit comme de preux tortionnaires prêt à tous les sacrifices pour étendre votre pouvoir. Mobilisant nos talents et connaissances diverses - je le soupçonne même d'avoir préparé le terrain suffisamment en amont pour s'assurer que nous nous complétions là-dessus - il nous a fait créer les pestes de ce pays. Il s'agissait initialement, ou du moins c'est comme ça que cela nous a été présenté, de contaminer tout le monde à très très bas bruit et d'apporter rapidement un traitement pour justifier que nous n'avions pas besoin de vous mais...


Il soupira une fois de plus.

- Une erreur de calcul. Nous n'avions pas prévu l'attaque de Suna et l'arrivée d'ouvriers et renforts sur place. Les habitants, progressivement exposés à des doses croissantes, toléraient bien la chose. Les arrivants, par contre... Ils tombèrent bien vite malade. De ce que je sais, les personnes les moins affectées par nos pestes sont les moines des temples à l'ouest du pays : ils ne vivent presque que de l'eau que nous avions contaminée, aussi leurs corps se sont adaptés. Evidemment, voir des corps vierges de toute exposition consommer de l'eau ou autre avec des concentrations trop importantes déjà... C'était inévitable. Et comme nous avions prévu votre intervention, l'idée était simple. Nous avons infiltrés tous les trois les équipes médicales pour finir ici, à vous "aider" à trouver un antidote alors que ce dernier existe depuis longtemps...

Il avala sa salive et marqua une légère pause avant de reprendre.

- Cela nous a permis entres autres à donner cinq sites séparés au maximum de l'origine des pestes afin de séparer l'arrivée de Konoha et faire de vous des cibles faciles. La réelle source de toxine, en dehors de points disséminés dans le Pays sur lesquels je n'ai eu aucun regard, se trouve à Ebisu. C'était... Beaucoup gagner d'un coup pour nous. Ou du moins, j'en était convaincu jusqu'à peu. J'ai jeté quelques regards à votre parchemin. Les vôtres ont pris des risques inconsidérés pour aider le Pays alors qu'au final... Je me suis rendu compte que nous avons été plus délétère qu'autre chose. Rien ne s'est passé comme prévu. Au palais du Daimyo, Akemi, l'une des nôtres, était censée orchestré une mise en scène suffisante pour que Konoha soit accusé de tout ce qui arrive, en jouant justement sur le fait que les vôtres sont tombés malades en premier. Mais à en juger par le feu sur place... Il y a toute une partie des plans et raisons qui ont poussé Takumi à tout ça qui m'ont été caché.

Il commença à haleter difficilement, la fatigue de l'attaque encaissée le gagnant de nouveau.

- J'ai dit... Tout ce que je savais. Je ne suis pas idiot au point de dire que je suis une victime comme les autres membres du pays, vous savez. J'admets avoir été aveuglé par l'objectif d'un homme dangereux. Alors faites de moi ce que vous voulez. Il n'y a pas de repenti pour mes péchés.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 1133
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 9:18



Tout ce que leur révélait Suzaku semblait tenir la route. Il ne semblait pas hésiter particulièrement sur son histoire non plus, ce qui laissait donc penser qu’il disait la vérité. Ils allaient devoir envoyer une équipe chercher l’algue afin d’en faire des tests. Kihran jeta un regard à Yell. Ils s’approchaient de la fin, enfin.

« Nous ne sommes pas les personnes qui prendront la décision finale. Ton sort et celui du plus jeune seront décidés par nos supérieurs. Néanmoins, sache que, si ces informations sont vraies, je leur ferai savoir que ton aide nous aura été précieuse et leur feront entendre tes souhaits. »

C’est bien là tout ce qu’il pouvait promettre à ce dernier après les événements précédents. Même si ces crimes ne seront pas effacés, le fait qui les aide à sauver une nation, lui donne au moins le droit à de dernières paroles, du moins selon Kihran. Restait à savoir si Mizuki et Miko seront du même avis.

« Je te remercie pour ces informations. Néanmoins, j’ai une dernière question. »



Fit-il alors toujours assis face à lui. Ce n’était pas une position très confortable, néanmoins, Kihran pouvait ainsi s’appuyer sur ses coudes et genoux et donc soulager le poids fait sur ses côtes. Il évitait également de trop bouger, il ne manquerait plus qu’une de ses côtés aillent percer l’un de ses poumons…

« Takumi, qui est-il exactement ? Que peux-tu nous dire sur lui ? Et sais-tu où est-ce qu’on pourrait le trouver ? »

C’était là, la dernière question que Kihran avait à poser dans l’immédiat. Si ce Takumi était derrière toute cette histoire, il était important d’avoir le plus d’information possible sur ce dernier. Ses capacités, ses motivations et sa localisation. Enfin, il tourna la tête dans la direction de sa fiancée. Si cette dernière avait quelque chose à ajouter, c’était le moment.







HRP:
 












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 511
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 16:32

Une fois encore l'homme nous apporta des précisions sur la localisation de la dite algue ainsi que sa couleur. Toutes ses paroles s’enchaînaient si facilement qu'il était difficile d'imaginer une invention sur le tas. Il hésitait certes à fournir certaines informations mais il restait clair et cohérent lorsqu'il se lançait.

Ainsi donc, ce dénommé Takumi, qui semblait être le ou l'un des cerveaux de l'opération, avait pour but de créer les pestes en usant des capacités de nécromanciens de ses divers « partisans » pour les faire soigner dans la foulée et prétendre à la faculté de se débrouiller sans Konoha pour laisser le pays vierge de toute conquête de la part de la nation du Feu.

Lorsqu'il évoqua l'attaque de Suna qu'ils n'avaient pas prévu mon regard se baissa sur le sol. Nous non plus. Personne ne s'y attendait, surtout moi, et sûrement pas par ceux qui l'avaient commise...
Toute son histoire tenait la route et il semblait lui même surpris par la tournure des événements qu'il n'avait pas prévu mais qui était pourtant bel et bien là. D'où son envie de cesser la bataille.
J'avais envie de lui dire que les attaquants Sunajins qui avaient été capturés justement, puisqu'il en parlait, avait été tué sans sommation pour leurs actes alors il aurait pu imaginer la sentence qui lui serait réservé : je voyais d'ici la réaction de Mizuki. Mais il nous fallait le garder sous « confiance » pour le moment et Kihran ne lui mentait pas, pas plus que je ne le ferais : j'appuierais aussi son cas particulier à lui et éventuellement celui de son frère, au vue des informations précieuses qu'il nous avait révélé.

« Votre... « erreur de calcul » a causé la mort de beaucoup d'innocents. Et puisque vous avez jeté un œil sur le parchemin vous avez peut-être vu que les moines immunisés dont vous parler ont été assassinés. »

Il y avait donc en effet des zones d'ombres et l'objectif principal de ses « supérieurs » lui faisait visiblement défaut. Beaucoup trop de victimes étaient a déplorer.

Kihran remercia l'homme pour sa coopération et ses réponses tout en lui posant une autre question fondamentale : qui était ce Takumi et où pouvions nous le trouver ?
Pour ma part je prenais des notes sur le parchemin de nouveau pour informer les autres groupes Konohajin de la menace qui planait sur chacun de nous si jamais certains étaient encore épargnés par les assauts. Le reste de la déclaration du dénommé Suzaku serait de toute façon vérifié et retranscrit sur un rapport complet que nous adresserions à nos supérieurs.



Parchemin:
 


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1500

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 17:14

Suzaku dévisagea rapidement Yell, les yeux remplis de tristesse et de regret.

- Comme je l'ai dit, c'était une erreur. Nous ne pouvions pas prévoir... Initialement il ne devait y avoir aucun mort Namijin, mais maintenant, je ne suis même pas sûr de ce que je dis. Et quant aux moines... C'est certainement cette femme. La compagne de Takumi. Elle était infiltrée dans l'un des temples. Kamiko. Ce n'est pas plus qu'une autre enfant amenée par les pirates, mais elle est là depuis plus longtemps que nous... D'abord sa fille, puis sa femme. Elle est à la source de beaucoup des stratégies que l'on applique. Un adversaire redoutable.

Puis il tourna rapidement son regard vers Kihran.

- Il devrait se trouver à Ebisu, ou dans les environs normalement. Par mesure de précaution je n'ai pas sa position exacte... Je pense qu'il a compris que j'avais des doutes à un moment ou un autre. Il est... Etrange. Si vous le rencontrez, vous ne pouvez passer à côté de lui. Sa voix mielleuse, l'odeur de corps en putréfaction qu'il dégage... Une rumeur court comme quoi il aurait brisé des tabous même pour les Nécromanciens, en s'essayant à la création de cadavre composite à diriger, et qu'un accident se serait produit le rendant lui-même partiellement cadavre. Mais je ne sais pas si c'est la vérité. Il ne nous faisait pas confiance... à ce point...

Terminant ces dernières paroles forcées, il retomba inconscient dans la fatigue des dégâts infligés au combat et de la lourde réalisation de ses propres erreurs. L'envie de vivre... Il n'était même pas certain de l'avoir. Dire qu'il ne pourra pas même revoir Reita une dernière fois...

*****

Plus loin dans le pays, les équipes restantes trouvaient l'algue en question suivant les indications données par le couple. Avec cette dernière... Le remède était au point. Il ne restait qu'à l'administrer à la population, et faire céder les mesures de quarantaine pour que le Pays puisse reprendre sa vie, calmement...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 1133
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 17:58



L’Hayashi avait continué de porter toute son attention sur ce dernier avant qu’il ne perde à nouveau connaissance. Il était temps de bouger d’ici et de laisser une autre équipe se charger du ménage. Il alla péniblement jusqu’à ce dernier afin de lui lier les poignets avant de se redresser avec difficulté.

« Tu as pu tout noter ? Comment te sens-tu ? Et le bébé ? Il nous faut évacuer le bâtiment. »

Dit-il en lançant un dernier regard sur l’homme qui venait de les aider. Dans le couloir, il appela des gardes qui faisaient la fouille du bâtiment et indiqua la position du dernier prisonnier. Il ne fit pas que cela, non, il ordonna leur emprisonnement, mais également à ce qu’aucun mal ne leur soit fait sans ordre contraire de sa part. Ils tiendraient ainsi sa promesse en espérant que tout ce qu’il venait de révéler soit la vérité.

Chose faite, Kihran se traina comme il le put hors de bâtiment, ou plutôt dans une salle où était regroupé les blessés. Il ordonna aux médecins de s’occuper en premier lieu de Yell, puis alla rejoindre son propre lit médical. Comme il pouvait s’en douter, ses côtes étaient cassées et même avec les techniques médicales, il allait devoir se ménager quelques temps.


Mais qu’en était-il de Yell ? Il l’observa de sa place l’air inquiet. Il espérait qu’elle et l’enfant n’avait pas subi de contre coup. Ils allaient également avoir besoin d’un nouveau sceau. Heureusement, la nouvelle concernant l’antidote, quelques temps plus tard, rassura et soulagea l’Hayashi. Ainsi l’homme avait dit vrai. Il les avait aidés à sauver la nation en trahissant les siens. Comme promis, Kihran communiquerait ses faits à ses supérieurs avant qu’il ne décide de leur sort.

Enfin, il restait à savoir l’état, les dommages et voir… les pertes des autres équipes. Beaucoup semblait s’être fait attaqué par des nécromanciens. Yell avait également indiquer sur le parchemin les informations qu’ils avaient pu récolter concernant Takumi… en espérant que des équipes puissent le localiser rapidement.



HRP:
 












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 511
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie Lun 20 Fév 2017 - 20:04

Je l'écoutais poursuivre, prenant toujours note de ce qu'il disait et qui pourrait parler aux autres escouades même si ce n'était pas forcément notre cas. Les informations étaient à vérifier mais bonnes a prendre d'autant plus que jusqu'ici l'homme ne nous avait pas menti.

Il était question d'une certaine Kamiko, compagne du dénommé Takumi qui était visiblement à l'origine des assassinats des moines dans leur temple ainsi que le fait que ce dernier se trouvait probablement à Ebisu ou ses environs. La description qui nous était faite du personnage ne laissait pas de doute quant à sa santé mentale... Comment avaient-ils pu suivre un homme si étrange ? Ce point me dépassait encore mais je n'en aurais pas la réponse tout de suite étant donné qu'il venait de tomber inconscient par l'effort et la fatigue.

Lorsque Kihran se leva pour ligoter l'homme, j'allai l'assister, l'aidant même a marcher en le faisant se soutenir à moi, un bras par dessus mes épaules alors qu'il frôlait lui aussi l'évanouissement.

« Oui j'ai tout noté. En espérant que ça puisse aider nos camarades... »

Je lui adressai un maigre sourire, inquiète pour eux maintenant que l'on avait connaissance du plan et des dangers qui attendaient aussi les autres.
Mon attention se reporta sur ma moitié que je couvai d'un regard bienveillant en réponse au soucis qu'il se faisait.

« Ne t'inquiètes pas. Je vais bien, j'ai seulement mal à mon bras, je pense qu'il est cassé. Et j'ai ressenti une violente douleur tout à l'heure dans le ventre mais plus rien depuis... J'imagine que c'était le contre coup pour avoir brisé le sceau et trop forcé sur mon chakra... »

Ma tête vint ensuite se poser contre la sienne tout en fermant les yeux un instant en mesurant la chance que nous avions de nous en sortir de cette manière : les choses auraient pu être bien pire... J'étais soulagée comme en témoignait mon soupir.

Quittant finalement le bâtiment, non sans peine, nous avertissions des gardes pour les deux hommes inconscients à faire prisonnier sans leur faire de mal pour l'heure et rejoignions ensuite une salle remplie de lits aménagée dans l'urgence, les médecins étaient débordés.
Notre prise en charge resta rapide malgré tout : mon bras droit était bel et bien cassé et le bébé semblait bien se porter après des vérifications sommaires. Un sceau fut de nouveau placé sur mon ventre mais plus faible pour agir avec prudence, les médecins ne possédant pas mon dossier et ne préférant pas prendre de risque : Rin-sensei verrait cela lorsqu'il le pourrait.

Mon regard alla ensuite chercher celui de Kihran qui m'observait déjà lui même, lui adressant un sourire depuis mon lit pour le rassurer ainsi qu'un pouce en l'air et un clin d’œil pour lui assurer que tout allait bien à ma manière tout en détendant l'atmosphère malgré la situation.
Il ne restait plus qu'a se remettre sur pieds rapidement et à prêter assistance aux autres. Le remède avait au moins pu être finalisé et cela, ironiquement, grâce à l'un de nos ennemis...


Parchemin:
 


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Groupe 2 - Les portes de la vie

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 2 - Les portes de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-