N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe 3 - Émeraude et pourpre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Lun 30 Jan 2017 - 23:09

Natsuki avait prévu plusieurs angles d'attaques, parmi lesquels il comptait le sol et le ciel. Surprise pourtant, ce fut le mourant qui ne l'était pas tant qui porta l'assaut. Surprise et rapidité ne faisaient jamais bon ménage lorsque l'on se trouvait du mauvais côté du kunaï... Ainsi, Natsuki n'eut que le temps de tirer Shigo en arrière par le col.

S'en suivit la fuite de leur ancienne victime et nouvellement cible. Natsuki tomba avec les débris à l'intérieur du bâtiment, assurant sa chute sans dommage sous les décombres. Le non-mort fila en vociférant, mais le Nara tatoué renonça à le poursuivre pour le moment. Car si c'était un cadavre animé, il ne pouvait ni le tuer, ni le sceller, alors à part le suivre sur une route piégée, ses options intéressantes étaient limitées.

Enfin, pas tant que cela, puisqu'il avait aussi de la compagnie. Des cliquetis résonnèrent sur le sol, le genre qui évoquait les griffes d'un animal à quiconque en avait eu un chez lui. Des chiens... des chiens décharnés que les vers avaient déjà bien entamé depuis longtemps lui foncèrent dessus, bien décidés à lui voler sa montre.

Sous ses vêtements, sa peau prit la couleur de l'obscurité et se densifia. Le chien de tête le chargea, et dans son bond, son museau percuta Natsuki comme si c'était un mur. Renversé, il n'eut pas l'occasion de se relever : une semelle s'abattit sur lui. Les restes de son crâne se brisèrent à l'impact, et provoquèrent une explosion de chair et d'os projetés en tout sens. Le visage protégé par ses avant-bras, et fort de cette nouvelle information, il leva sa garde pour accueillir les molosses suivants. Les crocs se refermèrent de part et d'autres sur ses poignets. L'un des deux chiens se retrouva jeté contre le mur, tandis que le second fut saisit à la gorge, et lancé sur le premier avant même qu'il ne touche le sol.

La situation était critique, et Natsuki ne pouvait pas se permettre de jouer à ce jeu plus longtemps. Constatant que son armure ne pouvait pas supporter davantage de coups, il en désagrégea les restes inutiles. Après s'être assuré de la survie de Shigo et l'avoir chargé sur son épaule si nécessaire, il décida de fouiller pour trouver un autre chemin afin de rattraper leur adversaire bruyant en se fiant à ses oreilles.

Il y avait quelque chose qu'il devait vérifier...

Résumé : Natsuki aide Shigo a esquiver la première attaque en partie, combat les chiens au prix de toute son armure, puis cherche ensuite à rattraper Pourpre par un autre chemin, afin de vérifier si Émeraude les repèrent grâce à Pourpre, ou s'il les '' voit '' pour les attaquer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mar 31 Jan 2017 - 18:31

    Que l’acteur principal ne soit pas le marionnettiste mais l’un des pantins, voilà qui expliquait bien des choses. Comme le fait d’avoir encaisser le suicide formidablement mise en scène par Natsuki Nara, spécialiste des seplukoi, ou sepuku. A moins que la force du Jonin pouvait être une explication suffisante ? Hum… Pas lorsque l’on a affaire à un Chroniqueur. Ils trouvent toujours quelque chose. Un thorax squelettique aurait fait irruption pour obstruer le chemin de la lame ou le soleil aurait brillé très fort, chassant l’ombre du Nara. Dire qu’une lampe torche pouvait tenir en respect tout un clan…

    Voilà pourquoi le Yamanaka vit le coup venir à la fois à temps et trop tard. Spécialiste du corps à corps lui aussi, il parvint à éviter la lame qui n’allait que chatouiller son épaule dans son bond latéral. Une caresse, à peine un frôlement, et pourtant bien suffisant, si le Nara n’avait pas été là pour le tirer en arrière, assurant un esquive total.

    Fixant leur otage qui s’attaquait à présent au toit où ils se trouvaient, le Yamanaka se maudissait pour son manque d’attention. Ces longues années passées à l’abri derrière les grands remparts de Konoha avaient émoussé ses sens perpétuellement aux aguets. Voilà trop longtemps qu’il n’avait pas ressenti l’adrénaline d’une lame sifflant si près de son cou. L’homme au masque demeura proche du Nara qui s’occupa sans mal des chiens cadavériques. Alors qu’il commença à se déplacer, le va-nu-pieds se mit à crier à son tour, comme Pourpre précédemment, mais il imita simplement le cri d’un homme blessé, comme si leur ennemi était parvenu à l’atteindre. Il l’avait fait dans le champ de vision du Nara, pour ne pas le déconcentrer inutilement de sa tâche, tout en composant quelques signes rapides. Son but était simplement d’être entendu par le nécromancien : un simple son suffirait pour que son illusion l’atteigne, et le résultat témoignerait très vite de son test, car le marionnettiste prendra sa propre poupée pour son ennemi.

Résumé : Shigo esquive le coup de Pourpre et suit le Nara de près. En criant, il cherche à atteindre le nécromancien d'une illusion qui lui fera croire que Pourpre est son ennemi, et les Konohajins ses alliés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mer 1 Fév 2017 - 15:36

L'explosion attira rapidement l'attention de Pourpre qui tourna la tête, adressant un grand sourire aux konohajins avant de continuer sa route et s'il remarqua ne plus être suivi, il continua néanmoins son accès de rage contre le second.

Émeraude, de son côté, entendit hélas le cri du Yamanaka et brutalement, il sorti de terre non loin de Pourpre et l'attaqua par le biais d'un souffle Katon, attirant son attention.

- EH LA ! C'EST MON ROLE CA !

Rapidement, le Pourpre ignora la brûlure sans même l'esquiver, sauta sur son acolyte et par le biais d'un simple contact détruisit le Genjutsu du Yamanaka.

- Oh... Merci. Vraiment.

Emeraude, qui avait l'air presque criminellement jeune, adressa un sourire tendre à son acolyte avant que les deux ne fassent volte-face et se tournent vers les Konohajins. D'un pas déterminé, Pourpre s'avança légèrement de sorte à se positionner entre les ninjas et son binôme.

- Ne t'habitue pas. Tuons les que je te fasse la leçon plus tard !

Les deux avaient l'air très proche, et déjà Emeraude commença à composer des signes. Un dôme de terre l'enveloppa tandis que Pourpre composa ses propres signes et frappa le sol avec son pied droit, diffusant une vague de froid énorme qui gela presque tout le cimetière, à l'exception de quelques mausolées. A peine la vague de froid finie, chaque Konohajin fut confronté à un zombie cette fois.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mer 1 Fév 2017 - 23:53

La vie est pleine de surprises. L'essentiel d'entre elles sont mauvaises, mais il arrive parfois, en vivant assez vieux, d'être agréablement surpris. Ce fut le cas aujourd'hui par deux fois, en même temps. D'abord, qu'un genjutsu auditif soit dirigé et cible une unique personne plutôt que la première qui l'entend – sans quoi Natsuki aurait tué Shigo selon la description, avant de subir très chèrement à son tour. La suivante, et la plus inattendu de toutes, fut qu'un genjutsu frappa avec efficacité un PNJ. Jamais dans sa courte vie, Natsuki aurait pensé être témoin de cela. Et pourtant... Et pourtant un homme sortit du sol pour attaquer leur cible, laquelle se contenta de subir avant d'entreprendre le nécessaire pour rétablir la situation. Mais l'instant de surprise passé, les hostilités reprirent.

Telle une onde de choc, une fine couche de givre se répandit sur le sol et commença à conquérir les environs, poussée par une vague de froid. Natsuki joua vent contre vent, et libéra sa propre tempête qui balaya les mâchoires glacées qui se précipitaient à sa rencontre. D'un regard, il avisa la situation. D'un côté, il avait un immortel transformé en esquimau, et de l'autre, un dôme de pierre abritant un ennemi capable de se déplacer dans le sol sans soucis. Le dôme pouvait donc n'être qu'un leurre, alors que lui était déjà loin. Et s'il avait filé, Natsuki allait avoir du mal à le rattraper...

Deux nouvelles créatures coupèrent court aux choix tactiques possible, surtout au vue de la vitesse à laquelle ils se jetèrent sur lui : leur vélocité compensait largement la course en zigzag de leurs pas titubants. Natsuki consolida ses appuies au sol, puis se pencha en avant pour charger à son tour à pleine vitesse. Les habitués savaient qu'il était déconseillé de courir sur un terrain verglacé : les zombis non, et Natsuki lui s'en fichait. Il se fendit sur le sol au dernier moment en un tacle appuyé qui l'amena à passer sous les jambes du mort juste assez longtemps pour lui décocher au passage un violent coup de poing dans les organes anciennement reproducteurs. La rencontre frontale entre deux corps lancés à pleine vitesse fit l'essentiel du travail : le mort décolla du sol un bref instant, son séant passant par-dessus sa tête sous l'effet de son propre élan pour le laisser se briser à la réception.

Natsuki n'était même pas encore relevé en détendant simplement ses jambes qu'il composait déjà ses signes. Un immense poing d'ombre s'éleva hors du sol pour s'écraser contre le plafond, non sans emporter au passage le second mort-vivant qui guettait Shigo avant de retourner dans son plan d'origine en attendant la suite.

Le Nara tatoué avait peut-être laissé passer sa chance en n'abattant pas son poing en premier sur la défense de pierre, mais face à une incertitude et un résultat non garantie, il avait préféré protéger son équipier. Il acheva son tour en arrachant des ténèbres une entité au buste humanoïde, dont seuls deux yeux jaunes brillaient au travers de sa consistance ténébreuse. Le corps à demi-vaporeux, elle prit place prit place comme un serpent dans le dos de Natsuki, une main appuyée sur son épaule pour surveiller ce qu'il se passait aux alentours.

L'homme de glace n'était peut-être pas leur cible prioritaire, mais il nécessitait de garder un œil dessus tout de même.

Résumé : Natsuki fait face à l'adversité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Jeu 2 Fév 2017 - 14:51

    Et bien, si le Nara voulait remercier son camarade pour lui avoir montré quelques surprises positives de la vie malgré sa très longue expérience en la matière, surtout qu’il n’hésite pas. L’homme masqué n’ayant pas totalement rempli son quota de techniques apprises via un mentor, le tutorat du Jonin était toujours la bienvenue. Mais peut-être n’est-ce pas l’endroit le plus approprié pour soumettre une telle demande ?

    L’homme supposé être le nécromancien fit irruption et attaqua sa propre marionnette qui vint le délivrer de l’illusion. Certes aucun des deux ne fut mis hors d’état de nuire, mais au moins ils avaient découvert l’autre ennemi. Cependant, la suite n’avérait rien de bon. Lorsque l’on cherche à se mettre à couvert tandis qu’aucune attaque ne provient d’en face, c’est que l’on va provoquer soi-même un beau chaos. Pressentant un danger venir, le Yamanaka composa plusieurs signes sitôt qu’il vit un dôme se former autour du supposé nécromancien. Avant qu’il ne disparaisse derrière son amas de terre, Shigo lia son âme à celle d’Emeraude tandis que Pourpre frappa le sol de son pied.

    Une vague de froid glissa le long du terrain, recouvrant tout sur son passage hormis quelques nids de cadavres. Shigo regarda les ruines du bâtiment sur lequel il se trouvait un instant auparavant. Rien pour se mettre à l’abri. Devait-il courir en direction de ces zones laissées libres ? Il pouvait essayer, mais il n’avait plus assez d’énergie en réserve pour courir suffisamment vite. La vague de givre le rattraperait aussitôt. D’un coup d’œil, il espéra que le Nara ait envie de reprendre les airs en l’amenant avec, mais il préféra lutter contre le froid en le repoussant autour de lui. Etant plus près que les mausolées, le Yamanaka se mit à courir vers lui du mieux qu’il put. Il remarqua très vite que sa défense le repoussera lui aussi, mais l’homme masqué priait pour que l’attaque ne l’épargne s’il se positionnait derrière la bourrasque du Nara.

    Heureusement, il parvint à se positionner derrière lui avant que la vague ne parvienne à son contact. Hélas, l’assaut de givre se contenta de contourner la petite zone délimitée par le Jonin et de revenir à la charge juste derrière. Malgré sa belle tentative et son maigre espoir, le froid s’immisça dans son être et l’immobilisa avant qu’une vasoconstriction ne le blesse significativement. Sa mâchoire congelée ne lui permit pas d’évacuer son mal, et son masque dissimulait ses traits déformés par le gel et la douleur. Sa seule consolation était que le nécromancien ressente la même chose.

    Impuissant, le Yamanaka était immobile, condamné à observer la suite du combat sans ne plus pouvoir l’influencer. Certes il s’agissait du meilleur Nara de Konoha, mais Shigo rageait malgré tout de devoir lui accorder sa survie ainsi.

Résumé : Shigo est immobile face à l'adversité. Mais dans sa grande générosité, il partage tout ça avec Émeraude.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Ven 3 Fév 2017 - 0:58

L'un après l'autre, les zombies volèrent en éclat après les coups du Nara.Si de justesse, Emeraude avait été affecté par l'illusion du Yamanaka il en ressenti bien vite les effets avant de la rompre d'une technique de libération. Une fois que l'on connaissait le tour, c'était vite jouer. La seule chose que le Yamanaka pu ressentir, de part l'échange de lien et de sensations, était l'absence de vie dans le corps de ce dernier. Quelle sensation était-ce ? Un profond froid terne, comme une noirceur dévorant l'âme sans lui laisser le loisir de se défendre. Oui, grâce à ceci il pouvait être certain d'une chose. Émeraude n'était qu'un second pantin, jouant le rôle qui lui était attribué à merveille.

- BAH ALORS ?! ON COMMENCE A FATIGUER ? LAISSEZ-MOI VOUS DIRE UNE CHOSE. VOUS SEREZ BIEN MIEUX DANS MON MONDE ! NOUS, ON NE S'EPUISE PAS.

Le ton sarcastique de Pourpre déchira le silence mortuaire, entrecoupé seulement çà et là par le combat. Malgré l'immobilité qu'il s'était infligé pour sa destructrice technique qui, au final, n'a eu guère qu'une prise, il ne perdait rien de l'aigreur de ses propos.

Elle soupira lourdement. Foutu chiens de Konoha, ça devait être une tâche simple et voilà qu'elle commençait à se sentir perdre. Que le destin savait être cynique. Qu'importe, il fallait tenter le tout pour le tout. Alors que le rouge semblait géré, le sol commença à se fendre par endroit, de la lave jaillissant de ce dernier sous les jutsus du vert.

Cachée au niveau du cimetière, la réelle coupable décida de faire un tour à blanc.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Ven 3 Fév 2017 - 11:22

Dans le fond, le dôme de terre du nécromancien ressemblait pas mal à un volcan en hiver. Il en avait grossièrement la forme érodée, telle la montagne tranquille qui n'a pas jugé utile de se manifester depuis des siècles, la petite collerette de glace installée tout autour et dessus, pour une ambiance hivernale façon miniature dans les boules à neige, et même, à la toute fin, l'éruption volcanique. Après que le cadavre animé ait refroidit l'ambiance, l'apport de chaleur était plutôt le bienvenu. Peut-être même un peu trop, alors que la lave se répandait partout de sa lenteur trompeuse. Mais à l'image des provocations qui passèrent très largement au-dessus de Natsuki – il n'était pas du genre à se soucier de ce que racontait ses adversaires lorsqu'il basculait en état et posture de combat -, il ne prêta que peu d'attention à l'attaque ardente qui se payait même le luxe de jaillir ici et là du sol.

Dans l'immédiat, le Nara tatoué se préoccupa plutôt de l'état du bâtiment dans lequel ils étaient, sous-entendu pourra-t-il encore supporter beaucoup avant de s'écrouler. Une réflexion qu'il pouvait se permettre en arrachant du sol la planche de surf nommée Shigo - avec suffisamment de soin toutefois pour que les pieds du Yamanaka restent accrochés au bon endroit - et la poser en travers sur son épaule. L'ombre humanoïde qui flottait autour de lui de manière indépendante poursuivit son œuvre, en tournoyant rapidement afin d'écarter la lave qui coulait vers lui et créer une petite zone de sécurité.

Natsuki avança jusqu'au trou par lequel il était tombé pour arriver ici, et qui formait dans l'immédiat le meilleur moyen de partir quand tout viendra à s'effondrer. Le soleil brillait toujours dehors, formant un puits de lumière qui générait tout autant d'ombres dans son sillage. Baigné dans un élément qui était loin d'être son ennemi, et alors que la lave refroidissait rapidement, Natsuki leva simplement le bras. Son ombre s'allongea en réponse à son commandement, fila sur le mur jusqu'au dôme, et laissa entrevoir deux globes jaunes de la taille d'une tête humaine, avant qu'un nouveau bras colossal émerge et fracasse de son poing la défense de pierre, avec ce qui se trouvait dedans.

Natsuki n'était pas du genre à garder le doute sur ce qu'il cherchait à tuer. Selon lui, '' ne pas trouver le corps '' signifiait '' qu'il n'y avait pas de mort. '', aussi il avait tendance à s'assurer lorsqu'il voulait inhumer quelqu'un que ce quelqu'un en question soit dans la bonne condition. Le problème était que en l'occurence, il avait besoin d'un vivant pour lui poser des questions, et qu'en tuant l'invocateur, il risquait de se priver des informations de la marionnette.

Alors en espérant que le créateur ne soit pas trop fragile, et qu'une fois immobilisé, il n'allait pas faire s'effondrer bêtement tout sur lui pour emporter le secret dans la tombe – qui n'était pas très loin et déjà prête à l'usage même -, Natsuki observa la suite.

Résumé : Natsuki porte Shigo sur son épaule, défend, attaque, et attend de voir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Ven 3 Fév 2017 - 23:04

    Froid. Le Yamanaka s’était senti affreusement froid l’espace d’un instant, et ça n’était pas dû au fait qu’il soit congelé. C’était plus profond, plus intime. Comme si son corps lui-même n’était plus capable de créer la moindre chaleur. Comme s’il ne s’agissait que d’une coquille vide dont des fils invisibles permettaient les déplacements. Comme si… Comme s’il n’était plus. Comme s’il ne vivait pas.

    Le lâche planqué sous son dôme de terre serait donc une marionnette de plus ?

    Des trombes volcaniques jaillirent çà et là. Hélas, l’homme masqué ne pouvait qu’observer la scène et attendre. Attendre de voir s’il allait finir fondu dans de la lave ou non. Le Nara ne le laissa pas tomber. Sans doute ce qu’ils aimaient à appeler la volonté du Feu ? Une ombre les protégèrent tout deux des assauts de liquide brûlant. Voir le Jonin à l’œuvre était un spectacle digne d’intérêt, mais Shigo n’avait pas la possibilité de l’applaudir.

    Transporté par Natsuki, il vit le dôme voler en éclat. Finalement, le Nara s’en sortait très bien tout seul, même en devant protéger un simple Chunin immobilisé par le givre. Et il agissait efficacement sans se plaindre des contraintes que lui apportait l’homme masqué. Que pensait-il réellement ? Qu’il s’agissait de son devoir de protéger son camarade ? Qu’il n’était qu’un boulet qu’il réprimandera comme il se doit sitôt l’affrontement terminé ? En tout cas, il avait beau être doué, il ne dirigeait pas ses efforts dans la bonne direction. Alors, toujours sur l’épaule du Jonin, il lui murmura :

    « Pas le nécromancien… Sûrement dans les mausolées. »

    Sinon pourquoi les vagues de givre avaient laissé ces zones intactes ? Sans doute un endroit épargné par les gerbes volcaniques également. En espérant que le nécromancien se doit bel et bien d’être présent dans les parages pour contrôler efficacement ses marionnettes et faire apparaître les corps en décomposition du cimetière.

Résumé : Shigo est porté par Natsuki sous ses épaules, reste, parle, et attend de voir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 0:41

Kamiko soupira, ses dons en sensorialité lui permettant de percevoir par le biais de ses deux jouets favoris l'immense main d'ombre s'abattre sur le dôme d’Émeraude et l'ombre d'après l'immobiliser. Elle ne put rien lui faire faire pour éviter la chose, et le voilà qui se retrouvait immobilisé, à l'instar de Pourpre pris dans sa propre technique. Enfin, ça n'avait plus grand intérêt maintenant et d'un geste de la main, elle ordonna à l'Edo Tensei de lâcher la prise de givre qui quitta également le Yamanaka. La magie du Chakra.

C'était brusque, mais les deux pantins cessèrent toute discussion, tout amusement. Elle n'était pas dupe et savait qu'à l'heure qu'il était, ils s'étaient probablement rendus compte que ce n'était que des cadavres ranimés. Jouer plus longtemps le jeu ne servait à rien.

Pourpre, dans son nouvel état inerte, composa quelques mudras et souffla un important vent glacé à destination du duo Konohajin. Puis il cessa d'exister - n'ayant plus de Chakra il ne servait à rien.

Émeraude, de son côté, était immobilisé mais continuait de vivre.

Elle, elle se décida à ne rien faire une fois de plus, préférant se préserver pour le moment opportun.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 13:46

La situation semblait plus ou moins maîtrisée. Le cadavre animé était gelé, et l'invocateur derrière tout ceci était sous l'emprise de Natsuki, figé dans la même pose que lui. C'est alors que quelques paroles furent murmurées non loin de son oreille par Shigo, d'une voix rendu plus glacée par son état que son émotion.

Une information qui fit rapidement écho dans l'attitude de leurs adversaires qui changea radicalement. Les deux Konohajin ont été leurrés pendant tout ce temps... Déjà que leur situation était critique, la nouvelle n'arrangea rien à l'affaire. Natsuki commençait à arriver au bout de ses forces, et ne pourra pas tenir cette cadence indéfiniment, surtout si quelqu'un d'autre se tenait prêt à les cueillir à la sortie... Il allait devoir se montrer efficace et optimal avec le peu qu'il pouvait encore faire.

Un subtile réchauffement dans l'atmosphère de leur couloir, ainsi qu'un début de mouvement sur son épaule, fit réaliser à Natsuki que leur premier adversaire avait reprit du service. La glace qui le maintenait immobile cessa de le recouvrir, et aussitôt, il arma une boule de feu qu'il projeta sur le Nara tatoué. Prit pour cible, il se contenta d'un léger pas sur le côté tandis que son ombre gardienne se dressa sur la trajectoire du projectile et le dévia d'un revers de son poing.

L'effort sembla en coûter davantage au combattant invoqué, dont le corps commença à craqueler avant de disparaître tout bonnement. Ne restait alors plus que le second vêtu de vert, Natsuki, et un Shigo a demi décongelé. N'ayant aucune affaire à traiter avec le cadavre ambulant, le Nara tatoué se ramassa sur lui-même avant d'effectuer un prodigieux bond à travers le trou qui le surplombait, et se réceptionna sur le toit du bâtiment. Un choc sourd précéda la rupture du lien de son Emprise des Ombres.

En fouillant des yeux les environs, Natsuki marqua du regard les mausolées qui avaient été épargnés par la gigantesque vague de froid précédente. C'était visiblement là qu'il devait frapper. Cela le devait, sans quoi ils ne parviendront jamais à se sortir du traquenard dans lequel leur adversaire les avait plongé, et jouait avec eux depuis le tout début. Il quitta le toit, et se réceptionna au plus près du premier mausolée.


« Vous pouvez marcher ? »
demanda-t-il à Shigo en le reposant à terre.

Il était mal au point, mais sans doute arrivera-t-il encore à mettre un pied devant l'autre. Natsuki reporta donc son attention sur le bâtiment. L'immense créature qui se cachait dans son ombre, et dont le poing s'était manifesté à deux occasions, s'arracha en partie hors du sol et révéla le reste de son corps. Une silhouette aux traits incertains mais que le Yamanaka pouvait sans doute reconnaître se dressa alors du haut de ses trois mètres, et frappa le mausolée d'un violent balayage du bras afin qu'il s'écroule sur lui-même, au moins partiellement.

Son assaut accomplit, elle retourna dans le sol, et Natsuki attendit durant quelques instants des résultats.

Résumé : Natsuki se protège, puis sort du bâtiment où il combat pour attaquer l'un des mausolées épargné par la précédente vague de givre, en espérant y trouve le nécromancien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 14:30

    Encore un assaut glaciale et une défense ombrageuse. Hélas, l’ombre protectrice disparut suite à l’attaque, bien qu’elle ait accompli son œuvre jusqu’au bout. Ils étaient venus combattre une peste, et les voilà affrontant la mort. Toujours balloté par le Nara, Shigo se demanda s’il avait bien agi en libérant Emeraude de son emprise. La première marionnette n’était plus, mais celle-ci perdurait, ce qui ne pouvait signifier qu’une chose : le nécromancien en avait encore l’utilité.

    Du chef, Shigo signifia à Natsuki qu’il pouvait marcher. Si on pouvait encore appeler ça marcher. L’homme masqué se plaça derrière le Nara en boitant. Son corps entier était endolori par le froid et il savait qu’il ne pourrait encaisser guère d’attaque à présent. Tout comme il ne pouvait plus vraiment en produire, ou ne serait-ce que des techniques basiques.

    Dans l’ombre du Nara, le Yamanaka crut reconnaître les contours indistincts de l’Ombre du Feu. Shigo s’interrogea un bref instant sur la nature de leur relation pour qu’il produise des ombres à son effigie, mais il se focalisa très vite sur le présent. Un mausolée s’écroulait, mais ils n’avaient pas l’assurance que ce soit le bon. Natsuki faisait face au décombre tandis que Shigo lui présentait son dos. Il ne pouvait certes plus faire grand-chose, et dans cette position le corps du Nara lui servait de bouclier, mais il avait toujours des yeux et une bouche. Si Emeraude ou quoique ce soit tenterait quelque chose de ce côté-ci, Natsuki en serait immédiatement informé. Après tout, Shigo devait se rendre à l’évidence : sa survie dépendait entièrement du Jonin derrière lui.

    « Concentrez-vous à l’avant, je vous avertirais si un danger vient par ici. »

    Même sa mâchoire lui était douloureuse. L’homme masqué rêvait d’une convalescence méritée, mais ça n’était pas encore le moment pour se relâcher.

Résumé : Shigo se met dos à Natsuki et lui sert de paires d'yeux au cas où quelque chose arrive.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 15:39

Elle senti le lien emprisonnant son second se rompre et n'hésita guère, lui faisait déjà composer deux séries de Mudras et toucher le sol. Elle était sur son territoire et des deux, celui-ci restait bien plus puissant. Alors pourquoi se priver ?

Une rue de bras squelettique sorti du sol avant que la moitié n'arrache l'autre de ce dernier et la lance sur les shinobis du feu, suivie rapidement par une deuxième salve, plus faible, visant le Yamanaka qui semblait bien plus mal en point. Après quoi, Emeraude également alla rejoindre Pourpre ailleurs, son corps se craquelant et disparaissant.

Le premier mausolée vola en éclat et Kamiko comprit qu'ils la cherchaient - son hypothèse d'avant s'avérant juste. Ne pensaient-ils pas quand même réussir à l'attraper ? Se relevant calmement, elle composa quelques signes et deux zombies sortirent du sol au niveau de deux mausolées sur les trois restants épargnés par la glace.

C'était bientôt fini.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 20:21

Alors que le bâtiment s'écroulait sous le regard de Natsuki, Shigo tenta de couvrir ses arrières, mais l'ombre gardienne se tourna brusquement vers lui pour le gifler, dans une posture qui laissait très bien comprendre malgré l'absence de mot qu'elle était toujours là et que c'était son travail.

Ce détail mit à part, la destruction du mausolée sembla déclencher le courroux des morts qui y reposaient, lesquels émergèrent par dizaines de la terre qui fut jadis leur cercueil. Leur nombre devait compenser leur faiblesse, mais leur manque de coordination les rendit incapable de poser la moindre phalange sur Natsuki : l'ombre gardienne, alimentée par une nouvelle décharge d'énergie, veillait au grain dans une démonstration de violence impressionnante. Elle repoussait et frappait en virevoltant autour de son invocateur pour repousser les légions qui osaient se dresser contre lui et son équipier.

Puis d'un regard, Natsuki évalua la situation. Shigo était encore debout, et l'essentiel de leurs assaillants étaient hors d'état de nuire. Il lui laissa alors les quelques restes derrière, et se lança à l'assaut du second mausolée sans même se donner la peine de slalomer entre les squelettes encore en station devant : quelqu'un lui frayait déjà le chemin. Mais alors que son ombre écarta l'un des morts, Natsuki eu juste le temps d'apercevoir un jet purulent verdâtre ayant déjà bien comblé la distance entre son lanceur et son visage. L'information ne se donna pas la peine de passer par le cerveau pour interprétation, et fila droit vers les muscles des jambes, qui le firent bondir sur le côté, hors de la trajectoire. La contre-attaque fut immédiate, l'ombre colossale jaillissant entre Natsuki et le tireur pour pulvériser l'assaillant contre le sol d'une frappe en marteau poings liés. Soit l'esprit libre pour Natsuki qui pouvait se concentrer la seconde salve, qu'il intercepta avant qu'elle atteigne Shigo à l'aide d'un mur de pierre en forme de cercueil.

Tant pis pour le bâtiment, l'héritage culturel du Pays des Vagues pouvait bien attendre un tour de plus avant d'être violemment saccagé.

Résumé : Natsuki se défend, attaque, et défend.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Sam 4 Fév 2017 - 23:51

    A sa décharge, parler du craquèlement d’un combattant invoqué alors que le terme d’invocation est très clairement indiqué dans la description même de l’ombre n’est pas des plus judicieux pour distinguer le cadavre animé de la silhouette protectrice du Nara. Mais soit, l’erreur est humaine après tout. Giflant parfois.

    Mais pour le coup, ils tombèrent sur un os. Et pas uniquement parce que le nécromancien jouait encore à cache à cache, mais parce que des os se déterraient d’eux-mêmes. Après tout ce travail pour les mettre en terre comme il se doit, les cadavres crachaient sur les efforts des vivants pour les honorer.

    Encore une fois, le Nara protégea son camarade. Volonté du Feu, tout ça. Quoique sa volonté avait faibli. Commençait-il à sentir la fin approcher et préférait-il se préserver lui pour s’en sortir ? Hélas, le Chunin ne pouvait lui en vouloir : il aurait agi ainsi dès le début. Pourquoi défendre quelqu’un d’inutile ? Le nécromancien l’avait très bien compris : il se débarrassait de ses poupées dès qu’elles étaient vides.

    Néanmoins, les quelques os volant vers l’homme masqué étaient de trop. Il n’avait plus la force pour les éviter. Pour ce tour, il puisera dans ses dernières ressources. Fixant l’attaque lui fonçant droit dessus, il essaya d’évaluer les dégâts qu’elle provoquera. Vu son état actuel, il était possible qu’il y passe. Inspirant longuement, le Yamanaka opta pour un pari risqué. Au lieu d’user tout ce qu’il lui restait pour se défendre, il se contenta d’un mince filet d’eau qui atténuera un minimum l’impact des os. Avant l’instant fatidique, Shigo abandonna son corps en fixant le seul zombi restant debout.

    Arrivant dans son nouveau corps, le jeune homme fut content de ne plus ressentir ses membres engourdis par le froid, mais il détesta voir son enveloppe inerte se faire percuter par les os qui eurent tôt fait de passer sa maigre défense. Son pari risqué. Son corps originel étant inerte, il ne pouvait savoir s’il était simplement hors d’état de fonctionnement temporairement ou éternellement. En tout cas, il ne bougera pas avant un certain temps, c’était certain. Shigo avait au moins sauvé son esprit. Si on ne le chassait pas vers son corps devenu inutile, peut-être pourra-t-il trouver une enveloppe plus séduisante qu’un zombi dans le cas ou son enveloppe avait péri. Survivre à tout prix. Il était trop loin pour discerner une potentielle respiration afin de vérifier l’ampleur des dégâts, et il avait un problème bien plus grand à gérer. Tant que le nécromancien continuait de s’amuser, il ne serait pas en sécurité.

    Le zombi manipulé pénétra rapidement dans le mausolée derrière lui en usant de ce qui lui restait de chakra pour se lier télépathiquement au Nara.

    « J’ignore ce qu’il en est de mon corps, mais protégez-le je vous prie. J’ai sauvé mon esprit, bien que le nécromancien brisera sans doute ma maigre tentative. Si je ne devais plus me réveiller, adieu.
    Quant à ce mausolée, le nécromancien… »


    La fin de la phrase était supposée indiquer au Nara la présence ou l’absence de leur ennemi dans cet endroit, avant qu’il ne brise sa transposition en l’obligeant à vérifier la mortalité de son véritable corps. Pas de long discours. Pas de testament ou de dernier vœu. Il fallait neutraliser le nécromancien au plus vite s’il voulait s’assurer de la survie de son esprit dans le cas où le physique avait péri.

Résumé : Shigo tombe dans le coma physiquement (voire mort ?) et sauve son esprit dans le dernier zombi qui vérifie le mausolée derrière lui en transmettant au Nara le verdict sur le nécromancien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Dim 5 Fév 2017 - 1:35

Alors que les zombies volaient en éclat devant les offensives répétées, intarissables et puissantes du Nara, Kamiko sentait de plus en plus la fin se rapprocher. Sa seule satisfaction sera le corps du Yamanaka, qui malgré la protection mise en place, se retrouva tout de même sérieusement blessé, voire mort devant l'inertie dans laquelle il chuta avant de s'écraser sur le sol.

Le zombie possédé par le Konohajin entra dans le Mausolée. Le nécromancien, ou plutôt la Nécromancienne, était bien là, se tenant face au Zombie, ne comprenant que trop rapidement ce qui venait de se produire.

- Je vois... Il semble que mes calculs ont sous-estimé votre puissance. Triste sort, mais vous ne tirerez rien de moi.

Sans hésiter plus que ça, elle dégaina un pistolet Saibogu à sa ceinture et, d'un habile mouvement, termina ses jours d'une balle traversant la totalité de son crâne. Inerte, son corps gisait sur le sol tandis qu'une importante flaque de sang et de restes de cerveau épargnés par le tir se propageaient à même ce dernier. La maîtresse de la mort devenue cadavre. Voilà une bien grande tristesse.

Enfin le Zombie invoqué par ses soins se décomposait rapidement, obligeant le retour de l'esprit du Yamanaka dans son corps. Il était inconscient, mais vivant... Du dernier assaut qu'il avait encaissé, un bras squelettique était logé péniblement dans son œil droit, le privant de celui-ci. Son pied gauche et sa main droite semblaient amochés également, mais potentiellement récupérable. Seul l'état de sa mémoire et de son cerveau restait à déterminer, la chute n'ayant pas été des plus sympathiques.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Dim 5 Fév 2017 - 14:27

Dire que la vie se résumait à une succession de mauvais choix était un tort, car en vérité, pouvait-on réellement parler de mauvais choix quand il n'y avait que cela ? Entre rester à subir les assauts des morts en protégeant Shigo jusqu'à leur propre décès, ou en prenant le risque d'aller de l'avant après avoir assuré au possible la sécurité du Yamanaka, Natsuki avait conscience que ses options se partageaient entre le marteau et l'enclume.

Alors il avait choisit. Il avait dégagé la voie, et frayé son chemin jusqu'aux mausolées pour stopper le nécromancien, en espérant qu'il ne s'agissait pas d'un énième pantin. Les morts, certains plus vigoureux que d'autres, continuèrent de se dresser contre lui afin de freiner son avancée. Et sans possibilité d'atteindre la source rapidement, cela entraina son incapacité à défendre totalement Shigo, lequel n'en fut plus capable non plus. Un constat d'échec qui prit la forme d'une voix dans la tête du Nara tatoué : celle d'un équipier ayant réfugié son esprit dans un corps dépourvu de vie.

Cachée au milieu de ses pairs, la carcasse nouvellement animée n’eut aucun mal à fouiller le bâtiment le plus proche pendant que Natsuki poursuivait sa lutte à l'extérieur à l'aide de ses ombres. Et malgré le brouhaha de la bataille, le bruit typique d'un coup de feu qu'il avait apprit à reconnaître résonna jusqu'à ses oreilles. Les morts perdirent aussitôt volonté et contenance : ils s'écroulèrent tous, privés du lien qui leur avait insufflé un second souffle.

Natsuki se rua là où le nouvel avatar de Shigo était entré. Il n'y avait plus rien, plus personne, sinon un cadavre au crâne explosé, son arme située non loin. Plus rien à faire, même pas besoin de vérifier son pouls pour s'en assurer. Il s'en occupera plus tard, car si le combat était maintenant terminé, il n'avait pas encore le temps de lui poser des questions : quelqu'un d'autre attendait les premiers soins.

Shigo était dehors, toujours inerte, et dans un piteux états. Des éclats d'os sortaient d'endroits où ils ne devraient pas être, tout comme certains de ses membres, comme sa main droite et son pied gauche, se pliaient selon un angle improbable n'ayant rien de naturel. Un souffle était encore perceptible. Ténu, mais perceptible. Malheureusement, Natsuki ne pouvait pas faire grande chose pour les blessures au visage. Avec les échardes d'os fichées dans le masque, s'il tentait de le lui retirer, il risquait de le tuer.

Toutefois, il n'en était pas à sa première opération en conditions médiocres. Pour ainsi dire, il ne connaissait plus ou que moins que cela. Tirant alors un sceau d'une de ses poches, il fit apparaître un sac contenant le nécessaire aux premier secours, et s'attela à sauver ce qu'il pouvait de Shigo après avoir envoyé un bref message via le rouleau de communication.

Il passa près d'une demi-heure à s'occuper du corps de Shigo à proximité d'un feu allumé sur les cadavres pour chasser l'hypothermie. Et pour une fois qu'il avait du matériel correcte à disposition, les soins qu'il pu apporter ressemblèrent davantage à de la médecine qu'à du bricolage – même si pas moins douloureux pour autant. Les plaies ouvertes furent recousu à la hâte, et entre les attèles et les os encore en état qu'il avait à sa disposition, il s'efforça de maintenir les fractures en place après les avoir réduites. Il ne pouvait pas s'attarder sur les détails, le but ici était simplement de prolonger assez la vie vacillante de Shigo jusqu'à ce qu'il puisse être prit en charge par un véritable médecin.

C'est ainsi qu'une fois ses premiers soins apportés, Natsuki s'éloigna une poignée de minutes pour sceller le cadavre et les affaires de la nécromancienne, puis récupérer un couvercle de cercueil anciennement habité. Peut-être de mauvais goût, mais faute d'avoir une civière, c'était encore le mieux pour transporter Shigo sans trop aggraver son état. Il le chargea dessus aussi délicatement qu'il le pu, puis se mit en route pour la destination indiquée sur son parchemin.

Il savait qu'il ne pouvait pas compter sur une équipe médicale pour le récupérer : tout le monde était débordé, c'était à lui de se débrouiller.

Résumé : Natsuki bricole Shigo avec Médecine de Brousse et Survivre en Ennemi ( rang D ), puis le transporte jusqu'à l'hôpital de fortune de Konoha le plus proche.

Mise à jour des notes communes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 619
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Dim 5 Fév 2017 - 15:15

    Il l’avait trouvée ! La nécromancienne se trouvait juste là, face au zombi qu’elle devina rapidement être possédé par le Yamanaka. Alors qu’elle sortit une arme qu’elle dirigea vers sa propre personne, le zombi s’élança du mieux qu’il put vers elle, prêt à interposer n’importe quelle partie de ce corps décharné pour qu’elle survive. Hélas, il avait usé de toute son énergie auparavant et ne pouvait donc stimuler ses appuis pour augmenter suffisamment sa vitesse. Impuissant, encore et toujours, il ne put qu’observer la nécromancienne choir sur le sol.

    Aussitôt, son corps mort-vivant commença à se craqueler. Instinctivement, il balaya le mausolée du regard à la recherche d’une autre enveloppe. Une fourmi, un cafard, n’importe quoi ferait l’affaire ! Là-bas, une mouche ! Le Yamanaka composa le signe nécessaire à la transposition, mais rien ne se produisit : il n’avait plus de chakra pour provoquer le processus. Il recomposa le signe tandis que ses doigts tombaient en poussière, en vain. Shigo avait atteint leur cible et pour toute récompense, il disparaissait. Le lien attachant son âme à ce corps s’amenuisait significativement. Il n’eut pas le temps de former une troisième fois le signe que tout devint noir.

    Il ignorait s’il allait retrouver un corps en vie ou mort. Il ignorait encore s’il avait bien agi ou si sa dernière heure était arrivée. Tout était noir. Il ne pouvait plus penser. Le vide. Il n’avait même pas conscience s’il respirait ou non. Le néant. Il ne ressentait ni regret ni amertume. Il y avait rien. La terrible sensation d’un homme endormi, mais sans les rêves. Pas même l’éclairci d’un cauchemar pour le rassurer. Juste rien.

    Voilà ce qu’il en coûtait de défendre une cause, de porter haut les couleurs d’autrui. Etait-ce la Volonté du Feu qui avait sauvé Natsuki et condamné Shigo ? Ou simplement la différence de force entre les deux. Peut-être était-ce Izanami qui le châtiait pour avoir tenté de dépouiller son temple. Qui sait ? Et au fond, qu’importe. La Grande Dame n’a pas besoin de raison pour venir embrasser les hommes.


Résumé : Shigo se fait bricoler par le Dr Frankenstein, lui donne une excuse pour développer ses aptitudes, puis se fait transporter jusqu'à l'hôpital de fortune de Konoha le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Dim 5 Fév 2017 - 18:42

Rapidement, l'Akimichi qui déployait et inter-changeait les équipes médicales à travers les différentes zone du Pays s'empressa d'indiquer une localisation au duo afin qu'ils puissent rejoindre l'équipe la plus proche. Rapidement, un jeune homme récupéra le blessé.

- Bonj... Oui, tout de suite.

Rapidement, un médecin arriva aider l'infirmier et ils commencèrent à soigner le Yamanaka, lui permettant de reprendre un semblant de conscience - bien qu'il fut toujours cloîtré dans le lit et incapable de se déplacer, son bras et son pied plâtrés.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mar 7 Fév 2017 - 10:49

Natsuki avait terminé d'immobiliser Shigo sur le couvercle du cercueil avec des fils d'acier, et se prépara à partir. Mais avant, il consulta son parchemin de communication : une réponse était arrivée, sans doute depuis un moment. Il identifia alors les coordonnées par rapport à là où il se trouvait, et se mit en route. Passé un moment indéterminé – le troisième de la journée -, il finit par trouver le campement provisoire que l'on avait indiqué.

Shigo pu rapidement être pris en soin, au milieu de beaucoup d'autres. Natsuki refusa pour sa part que l'on lui accorde de l'attention, il y avait déjà assez à faire, et bien plus urgent que son cas : des brûlures et de la fatigue, il pouvait s'en remettre tout seul. L'essentiel de son interaction avec l'équipe médicale se résuma donc à un listing des soins qu'il avait déjà apporté et de la cause des blessures du Yamanaka, ainsi qu'à la remise des bouteilles d'eau qu'il avait récupéré à Mukauhi.


« Si vous avez un endroit où la faire analyser, vérifiez son contenu : je crois que la peste de notre secteur est véhiculée par les cours d'eau naturels. »


Installé dans un lit de fortune miraculeusement non occupé, Natsuki s'accorda deux heures de répit. Il avait besoin de faire le vide pour mieux réfléchir au fil de leur enquête, mais surtout, il lui fallait du repos après l'effort soutenu assuré depuis ce matin. Guère assez par rapport au nécessaire, mais il n'avait pas le luxe de pouvoir s'offrir davantage.

A l'écart du campement, il commença par libérer du sceau les restes et les affaires de la nécromancienne pour procéder à son interrogatoire. Il inspecta en premier les poches et l'équipement, pour voir ce qu'il pouvait trouver. Un logo récurant, un papier, des sceaux de fuinjutsu ou autre, même s'il doutait fortement que quelqu'un préférant le suicide aux questions ait négligé la tâche de tout emporter avec lui dans la tombe. La technologie était facile à identifier, il s'agissait de matériel typé Saibogu. L'arme par exemple ressemblait beaucoup à celle qu'Oniri lui avait fait essayer – et avec laquelle il avait prouvé qu'il était mauvais. La mort venant du canon, il évita de se retrouver dans la ligne de mire de ce dernier en étudiant le pistolet et son chargeur à décrocher. Les munitions ne lui apprendront sans doute pas grand chose, mais le meilleur moyen d'en être certain était de vérifier.

Passé l'étape du matériel, il s’attela au corps qu'il avait dépossédé de tout l'équipement auquel il était relié, suivit des vêtements. Un tâche accompli avec soin et précaution non pas pour le respect du mort, mais pour s'assurer qu'un piège surprise ne l'attendait pas. Le visage n'avait plus grand chose à lui apprendre pour ce qu'il en restait, mais peut-être que le reste se montrera plus intéressant. Tatouages, marques, cicatrices, tout était bon à prendre pour le comparer plus tard à leur data book, ou l'enrichir, car il doutait que son adversaire ait agit seule. Il l'inspecta dans un sens, puis dans l'autre, avant de l'incinérer une fois son travail terminé. L'équipement fut remit sous sceau, il pouvait toujours servir à quelque chose, suite à quoi il regagna le campement médical pour voir allait Shigo.

Natsuki avala une ration militaire dont la valeur nutritive était à hauteur équivalente de son goût infecte, passa un onguent sur ses brûlures, puis reprit sa route en direction du temple d'Izanami dont les fumées lointaines dans la montagne indiquait que l'incendie était loin d'être terminé. Il devra donc attendre un peu avant d'inspecter de ce côté là. Ce qui l'empêchera pas de se rendre à proximité, et d'essayer de trouver le cours qui pouvait bien servir à alimenter la réserve d'eau sainte vendu aux pèlerins.

Un cours dont il essayera de remonter la source.

Résumé : Natsuki étudie ce qu'il peut sur le corps de la nécromancienne, puis se rend à proximité du temple d'Izanami pour repérer la source d'eau alimentant les réserves du temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mar 7 Fév 2017 - 21:34

Le corps de la nécromancienne fut bien moins bavard que ses deux invocations funestes, ne révélant que trop peu au Nara, sinon son identité. Elle semblait répondre au nom de Kamiko, comme le signalait un tatouage simple localisé au niveau de sa nuque, un peu à l'image d'une prisonnière marquée et identifiée. Aucun signe distinctif, pas même d'empreintes de doigt.

Retrouvant le temple qui continuai de brûler sous les flammes, le Nara suivi l'eau dont provenait ses échantillons jusqu'à arriver au niveau d'un lac, perdu dans les montagnes. L'eau ici semblait cristalline au premier abord, mais un regard plus appuyé au niveau du lac pouvait retrouver quelques corps en décomposition au fond de celle-ci. Des corps dans un état largement suffisamment pour suinter de pus et toxiques jusqu'à des quantités inimaginables...

Et tandis qu'il observait ses corps, il commença à pleuvoir. Comme quoi, le hasard fait bien les choses - le feu dans le temple cessa ses braises en grande partie, rendant les ruines explorables.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mer 8 Fév 2017 - 11:22

Entre l'altitude et ses forces qu'il préférait économiser, Natsuki ne força pas l'allure tandis qu'il remontait le cours d'eau passant à proximité du temple d'Izanami. Cela lui permettait de se montrer attentif à son entourage, et à l'aspect de la rivière, ainsi que de ce qui se trouvait dedans. L'eau était très clair, malgré les remous, et de ce qu'il en observait, il n'y avait pas de vie dedans. Pas de poissons en transite entre l'amont et l'aval, pas de plante, pas de baril en acier estampillé d'un logo étranger biohazard.

Sa marche se déroula donc dans le calme, sans événement notable jusqu'à son arrivée à la source extérieure de la rivière. Égaré entre deux vaux l'attendait un lac, et à moins qu'il puise sa source en profondeur plutôt que du ciel, c'était ici que Natsuki avait le plus de chance de trouver quelque chose, pour peu qu'il y ait quelque chose à trouver. Tout aussi bien, une substance introduite pouvait avoir été depuis longtemps assimilée dans l'eau, où elle avait pu se multiplier tranquillement à l'abri des regards.

Mais comme il l'avait déjà expliqué à plusieurs reprises, pour avoir des réponses, il était nécessaire de poser des questions, et d'essayer. Et cette fois-ci, comme en récompense à une journée riche en complications et en attentats à sa précieuse petite vie, Natsuki découvrit dans le lac des cadavres. A première vue, il pourrait songer à des noyades, mais deux faits venaient pousser son raisonnement dans une autre direction. Le premier était leur nombre. Impossible que tant de personnes se soient noyées de la sorte sans qu'un tiers ai forcé le destin. En second, après avoir affronté Kamiko et découvert aux premières loges ses talents de nécromancienne, il apparaissait comme évident que la présence des corps avait un lien avec elle. Les nécromanciens n'étaient peut-être pas des experts en poisons, mais ils s'y entendaient en maladie. Et même dans l'hypothèse probable où Kamiko n'avait pas agit seule, un cadavre était un excellent support à toute sorte de pathologies : les habitants de Mukauhi l'avaient très bien comprit en incendiant la morgue et l'hôpital.

Natsuki commença par guetter les environs avant d'entreprendre quoi que ce soit de plus. Si l'un des pots aux roses se trouvait ici, il doutait que l'endroit ait été laissé sans surveillance, ou sans dispositif pour s'assurer que le secret en reste d'un. D'un autre côté, maintenant que tout le pays était touché, peu importait, mais l'on était jamais trop prudent.

Ensuite, il s’attela à sa tâche. Avec le peu qu'il avait récupéré, qu'il créa un clone de lui-même, lequel s'engouffra dans le lac pour ramener un à un les cadavres sur la rive. Ces derniers, il pu le voir à leur état, étaient morts bien avant d'avoir été jetés ici. Natsuki avait déjà disposé un parchemin à sceau au sol, si bien que son double n'eut qu'à disposer les corps dessus avant de les y sceller. Le rouleau lui-même se retrouva emballé avec un échantillon d'eau, et furent traités avec autant de soin que s'ils étaient radioactifs.

Cela fait, il commanda la terre, et fit s'élever la bordure du lac afin de couper la source de tout le reste. Plusieurs mètres de mur en pierre s'érigèrent hors du sol, pour s'achever sur la formation d'un toit à bordure large destiné à écarter la pluie. L'accès restait possible depuis la hauteur pour plus tard. Cela ne changera pas grand chose, surtout si quelqu'un passera plus tard dans son dos, mais il fallait bien commencer par quelque part.

La pluie froide, qui avait commencé à tomber plus tôt, devint de plus en plus drue. Suffisante pour éteindre l'incendie du temple, mais beaucoup trop pour que Natsuki apprécie de finir trempé jusqu'aux os. Armé d'une cape coupe-vent qu'il tira de ses affaires, il se rendit jusqu'à l'ancienne bâtisse vouée à l'adoration d'Izanami, autant pour s'abriter un minimum que pour tenter de trouver des indices sur les raisons du carnage ayant eu lieu ici.

Encore fallait-il que tout n'ait pas brûlé.

Résumé : Natsuki récupère les cadavres du lac dans un sceau, et isole la source en créant un barrage de pierre tout autour. Il se dirige ensuite vers les ruines d'Izanami.


Mise à jour des notes communes :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Mer 8 Fév 2017 - 18:31

Rien de particulier ne semblait entourer le point d'eau - notamment aucun piège ou rien qui ne semble particulièrement étonnant au Nara. Sinon que le lieu ne semblait absolument pas fréquenté par les humains - comme s'il s'agissait d'un tabou culturel de venir ici. Et pourtant, la source avait été empoisonnée par des corps en décomposition...

Si sortir les corps et bloquer la zone par le biais de Doton n'était pas une solution pour soigner les malades, il était légitime de penser que les nouveaux cas seraient réduits - la source de la peste ayant été enfin endiguée grâce à Konoha.

Enfin, la pluie termina de conduire le Konohajin jusqu'au temple. Il ne restait pas grand chose, sinon une sensation de chaleur résiduelle et une odeur pouvant s'apparenter à de la viande porc trop rôtie - dernières effluves des corps consommés par les flammes. Quelques endroits étaient mieux conservés, ayant résisté à la chose, mais ici non plus il n'y avait rien de concluant.

Ce n'est qu'après quelques recherches que le Nara trouva un petit coffre fermé, orné de nombreuses pierres précieuses. S'il se fiait à la position centrale dans le temple de la chose, ce dernier devait servir à protéger une relique sacrée ou quelque chose de toute aussi important pour la religion locale. Il résista à l'ouverture douce avec véhémence, mais ne put que céder à l'énorme force du Bras Droit de la Feuille. Dedans, en plus de ce qui semblait être la raison fondamentale de son existence - un petit bout d'os ressemblant à une phalange - se trouvait une lettre.

Lettre a écrit:
La maladie commence à toucher notre région également, malgré toutes les prières quotidiennes pour que cela n'arrive pas... Malgré la force de ma foi, je n'ai plus le courage de croire qu'il s'agit là d'un simple courroux divin. Soeur Kamiko dit que nous sommes moins touchés parce que nous prions, et notre Maître spirituel lui accorde bien facilement son oreille. Mais je l'ai vu. Je le sais. Elle n'est pas malade et se contente de feindre nos signes.

J'ai transgressé les règles. Je suis monté jusqu'à la source sacrée. Celle qui a sauvé notre île dans la légende. Celle que nous vénérons. Elle a été souillée. J'ai compris. J'ai tout compris. Nous... Nous sommes les plus empoisonnés de tous. Nous vivons de cette eau. Je pense que nos corps... Nos corps se sont habitués au poison.

Demain, je confronterai Kamiko devant tout le monde. Elle est arrivée récemment et j'ai toujours exprimé des doutes sur sa foi - preuve est que j'ai eu raison. Je leur montrerai la source. Mais pour le moment... Je transgresse une loi de plus en cachant ce mot. Si Izanami n'est pas de mon côté... Peut-être sera-t-elle de celui de quelqu'un d'autre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1645
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 3 - Émeraude et pourpre Ven 10 Fév 2017 - 20:08

L'odeur de la mort emplissait le temple transformé en charnier de fortune, mais elle était supportable. Non pas grâce à la pluie, mais parce que l'incendie avait consumé les cadavres et les relents de décomposition pour ne laisser qu'une odeur de chair trop cuite. A ceux qui prétendaient que le génome du cochon partageait près de 98 % de similitude avec celui de l'homme, il y avait là un argument de plus à ajouter au débat.

Malgré le sceau de filtre de son masque, Natsuki s'efforça de respirer par la bouche alors qu'il s'avança dans le temple d'Izanami pour en fouiller les différentes pièces. Et il ne restait plus grand chose des décennies de foi qu'il portait : en un peu plus de trois heures, l'incendie avait consumé tout ce qui pouvait l'être. Les charpentes, les corps des moines, les tapisseries, les écrits, tout avait été emporté dans les flammes. Il ne restait plus que de la pierre noircie là où les fresques murales narraient les moments clefs de l'existence de la divinité du temple. Même en sa propre maison, Izanami n'avait rien fait pour ceux dont la seule erreur a été de dédier leur vie à leur foi au mauvais endroit, dans un mauvais moment. Certains pouvaient y voir là le signe que les dieux les avaient abandonné, mais pour Natsuki, ce n'était qu'une preuve que les divinités préféraient laisser les Hommes se dépatouiller de la fange dans laquelle Ils s'étaient mit eux-même.

Entre les décombres encore fumants et les effondrements bloquant certains accès, Natsuki passa près d'une demi-heure à explorer les restes du temple. Avec la pluie diluvienne de l'extérieur, il n'avait pas vraiment à se presser non plus. Shigo avait évoqué un potentiel enfant transit de peur qui se cacherait en attendant de pouvoir tout leur raconter, mais avec l'incendie, il doutait que leur témoin soit encore en mesure de leur apprendre quoi que ce soit, pour peu qu'il ait existé.

En définitif, une seule pièce close et verrouillée avait totalement échappé à l'appétit dantesque du brasier. Une salle au cœur du temple, dont il brisa simplement la serrure d'un coup de poing. Elle ne contenait pas grand chose, mais l'atmosphère y respirait l'adoration. Seul un coffret richement décoré de pierres précieuses finement ouvragées posé sur un piédestal avait de quoi attirer le regard. Et compte tenu de la couche de poussière accumulée ici sur le sol, Natsuki aurait pu en déduire qu'il n'y avait rien d'intéressant à voir ici pour son enquête.

Si ce n'était des traces de pas. Dans les poussières se dessinaient très clairement les empreintes de quelqu'un ayant fait un aller retour assez récemment. L'assassin ? Vu que la valeur du coffret, et qu'il était encore là, il ne devait pas être la cible. Son contenu peut-être ? Natsuki s'avança jusqu'à lui en ignorant tout comme son prédécesseur ce qu'il pouvait avoir de sacré, et l'ouvrit avec prudence. Ou plutôt, il tenta : le coffret était munit d'une serrure verrouillée. Le Nara tatoué tira alors de ses affaires l'une des plus énormes forces d'un shinobi, et trop souvent négligée d'ailleurs, à savoir un set de crochetage. En quelques secondes, la serrure céda sous ses doigts habiles, et révéla ce qu'elle protégeait.

Natsuki tomba sur un os.

Entre la valeur du coffret et sa situation dans le temple, il n'était pas nécessaire d'avoir inventé l'eau chaude pour en déduire tout le caractère sacré qui s'inscrivait au travers de cette petite phalange. Un support tangible ancrant plus que jamais l'existence d'Izanami et de son œuvre dans la réalité. Natsuki n'osa même pas y toucher. Il resta simplement là, les yeux posés sur l'os en essayant de comprendre ce que la dernière personne était venu chercher ou faire ici.

Jusqu'à ce qu'il remarque une lettre coincée dans la partie supérieure du coffre. Rien qu'à l'aspect, le papier se voyait qu'il ne datait pas de la même époque que son colocataire. Le Nara tatoué le saisit alors, et en étudia le contenu : il s'agissait d'une lettre.

C'était amusant quelque part - pour peu qu'il y avait quoi que ce soit à rire dans cette histoire -, car au final, cette lettre ne prenait tout son sens que parce qu'il la trouvait maintenant. Il l'aurait trouvé avant, il serait aussi allé à la '' source sacrée '', il aurait aussi combattu Kamiko et son armée de morts animés, mais les zones troubles de l'histoire ne seraient quand même révélées qu'une fois qu'il aurait eu vaincu la nécromancienne, et lu le tatouage qu'elle portait sur sa nuque.

Cette lettre ne bouclait pas vraiment la boucle globale, mais elle apportait un point à sa partie de l'enquête. Il avait découvert la source d'une des pestes – l'une des sources en tout cas -, et arrêté l'une des coupables. Restait à comprendre le motif, trouver le reste du groupe impliqué s'il y en avait un, et empêcher les différentes souches pathologiques de s'étendre.

Il commença par noter ses conclusions dans son parchemin de communication, puis enveloppa délicatement le coffrait dans une des tapisseries de la pièce. Son chemin l'amena jusqu'à Mukauhi, où il rencontra à nouveau Asataro, en privé cette fois-ci.


« Vous m'aviez dit que vous avez une sœur dans le temple d'Izanami. »
commença-t-il enfin après que leur prise de contact se soit résumée à son refus de répondre à quoi que ce soit. « Pouvez-vous me donner son nom ? »

La réponse n'allait pas changer ce qu'il allait dire ensuite, mais pouvait fortement influencer son attitude.


« J'ai le regret de vous annoncer qu'elle a été assassinée. »
révéla-t-il d'une voix neutre, comme détaché.

La mort faisait partie du quotidien ici, beaucoup l'avaient connu dernièrement mais... c'était toujours différent lorsqu'il s'agissait d'un proche.


« L'incendie du temple d'Izanami n'a échappé à personne je présume. »
reprit-il dès qu'il jugea Asataro apte pour entendre la suite. « Quelqu'un a tué tous ceux qui se trouvaient là-bas il y a un ou deux jours, puis y a mit le feu quand nous sommes arrivés avec mon équipier. Nous effacer en même temps que les traces, pour ainsi dire. Le meurtrier présumé est mort lui aussi, mais cela ne réparera pas ce qu'il a causé : il avait aussi un lien avec les épidémies de peste de la région. Il avait contaminé la source sacrée du temple, afin de véhiculer sa pathologie à travers l'eau. J'ai créer un barrage afin de limiter davantage la propagation, mais il va vous falloir attendre l'acheminement du traitement du Pays du Feu pour la purifier. »

Il la déposa sur la table la tapisserie roulée jusqu'à présent sous son bras.


« D'ici là, il y a quelque chose que j'aimerai vous confier. Comme vous êtes la seule personne rattachée à un membre du culte d'Izanami que je connaisse. »


Il écarta un dernier pan de la tapisserie, et révéla le coffre en pierres précieuses, verrouillé. Mille reflets colorés dansèrent aussitôt dans leurs contours à la lueur des bougies.


« Je ne pense pas avoir besoin d'en dire beaucoup, mais il s'agit là certainement d'une relique liée à Izanami : je l'ai trouvé dans une salle protégée. J'en déduis que le contenu de ce coffret, quel qu'il soit, a beaucoup de valeur aux yeux des vôtres. J'ai donc préféré l'emporter avec moi que de le laisser là haut, sans personne pour veiller dessus. J'aimerai que vous le gardiez jusqu'à ce qu'un pèlerin sache quoi en faire : moi je n'en ai pas usage, pas plus que je ne compte le vendre. »


Dit autrement, il se lavait surtout les mains de tout ce qui pourrait arriver à la relique à partir de maintenant : son message laissé dans le temple indiquait seulement que le coffre attendait à Mukauhi.


« Sur ce, je vais devoir vous laisser. Rien n'est encore fini, et je ne peux pas me permettre de rester ici plus longtemps. Transmettez ce que je vous ai dit sur la source dans votre ville, évitez de boire et manger tout ce qui a pu être en contact avec la source du temple, et surtout, gardez à l'esprit que ce n'est pas le seul mal qui ronge le pays actuellement : il y a peut-être d'autres vecteurs. »


Natsuki prit congé sur ces mots, et se mit en route pour rejoindre le camp principal des secours : sa journée n'était peut-être pas encore tout à fait terminée.

La pluie non plus...


Ensemble des notes communes liée à l'enquête :

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe 3 - Émeraude et pourpre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-