N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Groupe 5 - Entre chien et chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Groupe 5 - Entre chien et chat Mar 24 Jan 2017 - 11:23


ENTRE CHIEN ET CHAT

Contexte


    Des trois Chûnin ayant visité le port de Hiruko, seule Gekei Izumi a été affecté à ce dernier. Son objectif est simple : reprendre contact avec les responsables de la sécurité qu’il lui a été donné de croiser pour récupérer quelques informations complémentaires, puis enquêter sur la source de la contamination locale. Sa seule aide n’est nulle autre qu’un autre membre de son clan, envoyé direct de la Daimyo de Hi : Kimimaro.

Hiruko


Règles

    Ø Rappel du contexte : ICI
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Vous n’avez pas de délai de réponse obligatoire : veillez cependant à ne pas abuser de ce temps libre pour ne bloquer personne.
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Si soucis ou interrogation, contactez @Akimichi Rin.

Participants (sans ordre particulier)

@Gekei Izumi
@Kimimaro
@Chroniqueur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Mer 25 Jan 2017 - 14:26



Suite logique de ce RP

Il fallut plusieurs minutes à Kimimaro pour récupérer son calme, l'effet de surprise ayant amplifié l'intensité de sa réaction. Mais il ne pouvait pas rester indéfiniment à l'écart de la jeune Konohajin, déjà car il devait collaborer avec elle pour l'enquête mais aussi pour pouvoir assurer sa protection. Le jônin s'immobilisa alors qu'il était arrivé à la limite du camp de Konoha, il se retourna alors vers Izumi qui le suivait à une distance raisonnable, probablement qu'elle avait elle aussi senti la nature animale du félin.

» Viens... Approche toi.. - lança Kimimaro légèrement hésitant. Quand la chûnin arriva à sa hauteur il reprit la parole. - Ecoute.. hum... Désolé pour tout à l'heure, j'ai juste un léger problème avec une certaine catégorie de l'espèce animale et je peux sentir que tu en fais partie. Ce n'est pas contre toi... D'ailleurs tu es quoi ? - demanda le Gekei, curieux. - Pas un Gekei chien en tout cas, tu es plus... Sauvage, plus bestial... Un Gekei loup c'est ça ? Oui je le sens...

Sans vraiment s'en rendre compte, le Ninja Gardien faisait la conversation tout seul, il recula ensuite d'un pas, il arrivait parfois à un Gekei d'avoir du mal à contrôler sa nature animale, surtout les instincts les plus primaires.

» Bon, je vais quand même me présenter... Je suis Kimimaro, un Ninja Gardien du Daimyô de Hi et ... Un Gekei chat mais tu as déjà du le sentir.... Je peux aussi déduire que tu as des capacités en Sensorialité et en Taïjutsu tout comme moi... Bon, si tu me disais un peu ce que tu sais de notre destination, parle moi de tous les détails, histoire que sa occupe notre voyage, et si tu as des questions à me poser, n'hésite surtout pas, on doit faire... Connaissance sur le trajet...

Kimimaro tenta d'adresser un sourire à sa partenaire mais il ne parvint qu'à former une grimace étrange, le rapprochement avec la chûnin allait être bien plus difficile que prévu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Mer 25 Jan 2017 - 23:55


Je suivis mon binôme jusqu’à la limite du camp, restant silencieuse. Je comprenais parfaitement que la situation soit difficile à gérer pour lui. Moi-même je ne ressentais rien, pas même un petit agacement, mais peut-être était-ce parce les félins étaient plus affectés.

Au final, ce fut lui qui finit par se retourner, et à ma grande surprise, il commença à parler. Je m’approchai de lui, restant cependant prudente. Je ne voulais pas trop finir en chair à pâté. Il restait cependant très réservé, mais au moins, il avait pu surmonter sa… révulsion ? Au fur et à mesure qu’il parlait, son ton devint un peu plus confiant, allant jusqu’à finalement se présenter et me demander ma nature. Je lui adressai un hochement de tête affirmatif à sa proposition.

- En effet, je suis une Gekei louve.

Je n’aurais sans doute pas du prendre la parole, lorsque je le vis reculer d’un pas. Il avait vraiment du mal à repousser ses instincts. Je me demandais à quoi avaient pensé les chefs de mission quand ils savaient ce que nous étions. Enfin, tout le monde ne savait pas que nous étions de nature opposée, donc ce petit problème n’avait pas vraiment été prévisible. Je restai ensuite immobile et silencieuse, laissant l’autre Gekei se reprendre. Je sentais que cette mission allait être compliquée.

Il finit cependant par reprendre la parole, se présentant par la même occasion. Un chat, hein. Pas étonnant qu’il réagisse aussi violemment alors. J’espérais juste qu’il saurait contrôler ses instincts pour notre mission. Je tentai de nouveau ma chance à prendre la parole.

- Enchantée Kimimaro. Comme dit précédemment, je suis Izumi.

Je me mis ensuite à marcher en direction de notre destination, histoire de ne pas perdre de temps, mon coéquipier me suivant.

- Le lieu dans lequel nous nous rendons est encore en reconstruction, comme le reste. De plus, la dernière fois, j’ai appris qu’ils réorganisaient complètement leurs secteurs à cause de cette fameuse peste.

Je continuai à avancer en silence, ne ressentant pas plus le besoin de parler que ça, même si cela m’intriguait un peu de ne l’avoir jamais vu au quartier Gekei. Enfin, Notsuu n’y vivait pas non plus aux dernières nouvelles. Au final, après plusieurs minutes dans le silence le plus total, ce fut moi qui brisa le silence.

- Donc, comment se fait-il que je ne t’ai jamais vu au quartier ?

Il me répondit toujours de sa voix très hésitante et réservée qu’il n’y habitait pas. Quand je lui demandais pourquoi, je fus un peu étonnée d’apprendre qu’il vivait au palais de la Daimyô. Etonnant que je ne l’y ai pas croisé lorsque je venais provisoirement enseigner les lettres à Yohru. J’appris aussi qu’il était un ninja gardien, ce qui supposait évidemment qu’il s’occupait de la sécurité de la Daimyô. La conversation se termina là, laissant retomber le silence entre nous deux.

Nous parvînmes rapidement au village. Une fois arrivés sur place, nous ralentissions un peu, le temps d’observer nos environs, remarquer s’il y avait de quelconques cas suspects qui auraient pu nous orienter vers de possibles infectés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Jeu 26 Jan 2017 - 1:16

Lorsqu'ils arrivèrent dans le village, une chose les frappa. Le silence. Et ce n'était pas un silence naturel de méditation, non. Les chantiers n'émettaient pas la moindre note, totalement à l'arrêt. Où étaient-donc tous les hommes de Hi qui devaient travailler sur ces derniers ?

En dehors de ce détails, les habitants semblaient respectueux, souriant aux Konohajin en respectant strictement les zones de quarantaine et de non quarantaine, fonctionnant comme des horloges. Quoi qu'on puisse dire, c'est que malgré l'arrêt des travaux la discipline régnait dans la ville.

Rapidement, une jeune femme arriva jusqu'aux deux shinobis.

- Oh, vous venez de Konoha ? C'est bien ça ?! Ca veut dire que nous sommes sauvés ! Nous sommes sauvés vous entendez !

Elle se jeta à leurs pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Jeu 26 Jan 2017 - 16:22



Pendant le trajet, le jônin s'efforça d'être le plus poli et coopératif possible. Kimimaro répondit alors aux questions de la chûnin quand elle les lui posa, même si il ne profita pas de l'occasion pour se dévoiler complètement, une partie de lui restait naturellement méfiante et il ne pouvait se forcer à être amical avec une créature qu'instinctivement il craint et méprise.

Le Ninja Gardien écouta aussi le rapport improvisé d'Izumi, le port d'Hiruko était donc en période de travaux et de reconstruction après les assauts de Suna sur la zone. Même si la peste forçait la population à réorganiser ses effectifs. Kimimaro allait pouvoir profiter du reste du trajet pour réfléchir sur les différentes stratégies d'approche qu'il allait pouvoir adopter avec sa... partenaire.

Une fois arrivé à proximité de la village portuaire, le Gekei tourna légèrement la tête vers la chûnin tout en continuant d'avancer, pénétrant ainsi dans le village.

» Il ne devrait pas y avoir des travaux en cours ?... - Un silence pesant planait sur un village qui aurait du déborder d'activité.

Pourtant, plusieurs villageois croisèrent la route du duo, tous se montrèrent respectueux et souriants. Kimimaro s'immobilisa et glissa la main dans son gilet pour en sortir de rouleau de Rin qu'il tendit à Izumi. L'ambiance ne plaisait guère au félin,

» Tiens, je préfère que tu l'ais toi. Si on venait à êtres séparés et que la situation l'exige, n'hésite pas à contacter Rin. N'oublie pas de rester prudente dans tes contact avec la population et.... évite de renifler n'importe quoi.. - Le jônin envoya le parchemin à la jeune fille, même si il ne pouvait pas se lier d'amitié avec elle, il devait quand même assurer sa sécurité et sa protection.

Aussitôt le rouleau en possession d'Izumi, une femme s'approcha rapidement des deux Konohajins, se jetant à leurs pieds en engageant le dialogue. Par réflexe, le Gekei se plaça devant la louve, une main dans le dos, griffes visibles.

» Oui nous sommes bien des ninjas de Konoha. - répondit le Gardien en adressant un sourire amical à la villageoise. - Enfin levez vous s'il vous plaît... Ecoutez moi, je me nomme Kimimaro et je suis un jônin de Konoha.

Le visage toujours illuminé par un sourire radieux, Kimimaro s'écarta sur le côté pour laisser Izumi s'approcher, maintenant que la menace d'une attaque était passée et que la jeune femme semblait en bonne santé, le félin rentra ses griffes.

» Voici Izumi, c'est aussi une kunoichi de Konoha et elle est déjà venue ici alors que des travaux étaient entrain d'êtres effectués. Effectivement, nous sommes venus pour vous aider mais dites moi... Pourquoi les ouvriers envoyés par Hi ne travaillent pas aujourd'hui ?

Le jônin leva son regard vers Izumi, elle connaissait mieux ces gens que lui, peut-être qu'elle savait comment leur parler et quelles questions poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 28 Jan 2017 - 13:27


Dès que nous arrivâmes sur place, un détail, mais qui avait son importance, attira notre attention. Il n’y avait aucun bruit de travaux, aucun signe que ceux-ci étaient en cours. Comme si personne n’était dans les chantiers. Et en s’y intéressant de plus près, il était clair que c’était le cas. C’est donc avec un froncement de sourcil intrigué que je me tournai légèrement vers mon camarade.

- Si, la dernière fois, ils étaient en plein dedans.

Ce qui me perturbait le plus, c’était les villageois souriants et polis. Je savais qu’on était là pour les aider, mais leurs travaux de reconstruction étaient au point mort ! Et ce n’était pas comme si une peste ravageait leur pays ! Un peu perturbé, je restais sur mes gardes, continuant d’avancer.

Au bout d’un court laps de temps, Kimimaro s’arrêta brusquement, et je me retournai complètement vers lui, mon regard curieux se posant sur lui. Était-il déjà à sa limite de contrôle ? Quand il me tendit le rouleau que l’Akimichi nous avait donné pour qu’on puisse le contacter, je restai un moment sans bouger, ayant un peu de mal à accepter ses dernières paroles. Venait-il juste de faire une blague ?

Je venais à peine de ranger le rouleau qu’il m’avait envoyé qu’une jeune femme se jeta à nos pieds, nous accueillants un peu trop respectueusement. On ne faisait que notre travail. Cependant, avant que je ne puisse ouvrir la bouche, Kimimaro s’était placé devant moi dès l’apparition soudaine de l’inconnue, un peu comme si j’avais besoin de protection. Sans doute trop habitué à son rôle de protecteur de la Daimyô. Une fois qu’elle eut fait son petit numéro, mon collègue rétracta ses griffes, nous présentant chacun, même si je n’avais pas vraiment besoin qu’il prenne la parole pour moi. Je me contentai donc d’un hochement de tête en direction de la villageoise quand il me présenta. Puis, une fois qu’il eut terminé, je pris moi-même la parole.

- Est-ce dû à la peste ? Lorsque je suis venue la dernière fois, le chef de la sécurité m’a dit que les effectifs baissaient grandement à cause de la maladie se répandant trop vite. Est-ce que cela a aussi atteint la majorité des travailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 28 Jan 2017 - 20:55

Difficilement, elle se releva lorsqu'on le lui demanda avant d'adresser un sourire de plus aux deux Konohajins. Elle était au bord des larmes dans ce village où tout semblait tourner comme dans une horloge, hormis les travaux au point mort.

- Les travaux... Oui ! Oui ! Ils sont tous malades ou isolés. Personne ne peut... C'est horrible. Mais vous êtes là... Vous allez nous sauver... Pas vrai ?

De plus en plus, elle semblait complètement hystérique dans son comportement, et alors qu'elle parlait de plus en plus fort, un trio d'hommes arriva dans la rue.

- Eh là ! Qu'est-ce donc toute cette agita...tion ?

Il s'agissait de nul autre que le garde que la Chûnin avait déjà eu l'occasion de croiser à sa mission précédente, visiblement en patrouille, accompagné de deux de ses quatre hommes.

- Ah, c'est vous. Je vois que vous êtes de retour, et que vous avez ramené un ami ? Super.

Un léger sarcasme se faisait savoir à son intonation.

- Vous désirez un coup de main peut-être ?

Dédaigneux comme toujours, il adressa un mouvement de tête à ses deux accompagnants qui vinrent calmer à l'aide de mots la femme s'étant jetée sur les shinobis.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Dim 29 Jan 2017 - 16:12



Kimimaro esquissa brièvement un rictus amer en écoutant la réponse de la jeune femme. Tous les ouvriers étaient donc malade, pourtant la peste était censée être sous contrôle dans la zone, les malades isolés en quarantaine pour endiguer la propagation de la maladie.

Le jônin se tourna vers Izumi, du regard il lui montra la poche où elle venait de ranger le rouleau, l'invitant alors à écrire à l'intérieur. Comment est-ce que Miko aurait pu autoriser le déploiement d'ouvriers Hijins si il restait encore des risques pour eux.

» Visiblement la maladie n'était pas suffisament sous contrôle à l'arrivée des ouvriers, les victimes étaient censées êtres isolées... Ou alors ils ont contracté la maladie autrement qu'en entrant en contact avec des malades. Est-ce que tu te souviens d'endroits particuliers où beaucoup de personnes ont été contaminés en même temps ? Comme un...

Une voix masculine coupa Kimimaro dans son raisonement, il déporta alors son regard sur un homme qui s'approcha des Konohajins, accompagné par deux autres hommes à la manière d'une patrouille de surveillance.

Quand l'invididu s'adressa aux Konohajins, il sembla reconnaître Izumi et son intonation sarcastique dans ses paroles trahissait ses sentiments négatifs pour la chûnin. Peut-être qu'il y avait eu un conflit entre les autorités locales et l'équipe envoyée par le village, le Gekei comptait bien poser la question à Izumi dès qu'il aurait l'occasion de lui parler en privé.

Les hommes de l'inconnu s'approchèrent de la femme pour l'aider à se calmer en lui parlant calmement, Kimimaro en profita pour s'approcher de son interlocuteur, après tout il devait se présenter.

» Bonjour monsieur, - dit le félin en s'inclinant légèrement. - Je me nomme Kimimaro et je suis un jônin de Hi, membre de l'ordre des Ninjas Gardiens. C'est le Daimyô du Feu qui m'a envoyé ici avec ma partenaire pour vous aider. Peut-être que vous pourriez nous dire comment les choses ont évoluées depuis le départ de l'équipe Konohajin ? - demanda le Gekei en affichant un sourire amicale.

Il était difficile pour Kimimaro de se montrer aussi poli et courtois, lui qui d'habitude n'est pas du genre à être sérieux. Mais après avoir remarqué la façon qu'avait de s'adresser à lui et Izumi, il valait mieux ne pas envenimer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 4 Fév 2017 - 21:00


Je fronçai les sourcils devant la réponse de la villageoise. La situation devenait de plus en plus grande si ce qu’elle disait était vrai. Malgré le manque de contact entre les infectés et bons vivants, la peste se répandait tout de même. Je captai l’ordre de Kimimaro, et ne perdis pas de temps pour ouvrir le parchemin afin d’y noter les informations acquises. J’interrompis cependant mon mouvement quand je vis que des informations étaient déjà présentes sur le parchemin. Et celles-ci n’étaient pas du tout bonnes.

Je n’écoutai que vaguement les arrivants, me contentant d’un signe de la main pour les saluer, même si j’avais reconnu la voix du garde qui m’avait accueilli lors de ma mission précédente.

- Ravie de vous revoir aussi, monsieur. Répondis-je d’un ton distrait, alors que j’absorbais les informations inscrites sur le parchemin.

Maintenant, la situation était critique. Car à Mukauhi, la durée de survie était de cinq jours maximum après l’apparition des premiers symptômes. D’après Natsuki, le virus pourrait être transmis par l’eau et se manifesterait par des éruptions cutanées nécrosant rapidement pour former des phlyctènes. Je n’avais aucune idée de ce que cela signifiait, ne possédant pas beaucoup de connaissances dans le domaine dans la science. Le seul symptôme que je connaissais à peu près, était l’hémorragie interne.

Je redirigeai mon attention sur les gardes et Kimimaro quand ce dernier pris la parole. J’ajoutai rapidement nos propres informations sur le parchemin, avant de le ranger et de prendre la parole.

- J’ai des nouvelles de Mukauhi. Et j’aurais aussi des questions à poser. Quels sont les symptômes du virus ? Quelle est la durée de survie après l’apparition des premiers signes d’infection ? Y-a-t-il eu des incidents concernant les infectés ? Ont-ils été visés par de quelconques attaques ? Environ quelle quantité de la population est infectée ?

Je croisai les bras, sur mes gardes et attendis les réponses du blond à nos questions. Quelque chose ne tournait pas rond dans toute cette affaire. Des infectés attaqués, et Konoha accusé selon les rumeurs. Pas étonnant que nos interlocuteurs soient aussi sarcastiques s’ils nous croyaient responsables de cette catastrophe.


Notes Parchemin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 4 Fév 2017 - 22:35

L'homme leur adressa un sourire sarcastique de plus.

- Allons dans un endroit plus calme pour discuter.

Rapidement, le trio de Namijins fit l'allée jusqu'au poste de sécurité qu'Izumi devait certainement reconnaître. Les deux autres hommes qui étaient présents à l'époque de son premier passage n'étaient pas là. Une légère odeur de sang, à peine perceptible pour les sens des deux Gekei, était présente dans l'air.

- Dans l'ordre donc. L'évolution ? Elle est fatale. Énormément de gens sont tombés malades. Deux des hommes de ma patrouille ont été emportés également... Je ne sais pas comment ils ont évolué, mais ils ont vomi du sang. Beaucoup de sang. Jusqu'à en mourir. Rien ni personne n'a osé s'attaquer aux malades. Nous prenez-vous pour des sauvages ? De toute façon, même à trois nous sommes là pour faire respecter l'ordre dans la ville.

Il inspira calmement.

- Je ne saurais trop vous dire enfin. Peut-être un quart ? Un cinquième ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Dim 5 Fév 2017 - 12:48



Kimimaro emboîta le pas du garde, le suivant jusqu'au poste de sécurité du village portuaire. Un petit baraquement qui devait servir de lieu de réunion pour les gardes d'Hiruko. Le jônin entra dans la bâtiment, une fois à l'intérieur, il sentit son corps frémir, ses sens étaient stimulés par une légère odeur qu'il pouvait facilement reconnaître, l'odeur du sang. Et le Gekei savait que sa partenaire le sentait aussi.

Du regard, Kimimaro observa rapidement la pièce, pourquoi y avait-il eu du sang ici, ces hommes gardaient-ils des malades dans ces locaux ? Le félin se plaça face au soldat, et il écouta ses réponses. La maladie était donc mortelle, elle provoquait aussi des vomissements hémorragiques, si des hommes infectés s'étaient retrouvés ici, peut-être que cela pouvait expliquer l'odeur qui plane dans la pièce.

» Je vous assure que nous n'avons jamais eu de tels préjugés sur vous, au contraire je respecte votre travail, continuer à faire régner l'ordre malgré la maladie qui se répand, c'est très courageux. - répondit calmement Kimimaro, le visage sérieux. - Mais, vous n'auriez pas entendu des rumeurs peut-être ? Sur des personnes tombées malade sans raisons après avoir fréquenté les mêmes endroits ? - demanda la jônin.

Kimimaro essayait de déterminer si la population avait pu être contaminée via une source tierce, comme une taverne, ou même la nourriture d'un marchand inconnu. Le Gardien trouvait étrange que la maladie continue de se répandre si tous les malades étaient soigneusement isolés en quarantaine.

» Moi et ma partenaire sommes là pour trouver la source de ce mal qui s'abat sur votre pays et surtout y mettre un terme, des médecins très compétents travaillent sur un remède et je n'ai pas de doute sur la réussite de mission. - dit le ninja en pensant à Rin qui devait travailler d'arrache pied. - Est-ce que vous même vous avez été en contact avec vos camarades tombés malades ? Sont-ils venus ici dans ce bâtiment ? - termina Kimimaro.

Avec cette dernière question, le Gekei espérait trouver une raison à cet arôme sanglant qui parfumait les lieux. Et si des malades étaient venus ici, pourquoi ce garde semblait être en bonne santé malgré un contact rapproché avec des infectés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Jeu 9 Fév 2017 - 19:02


Le garde ne perdit pas de temps pour nous mener au poste de sécurité que j’avais déjà visité afin de, sans doute, nous répondre à l’abri des oreilles indiscrètes. Cependant, je voyais bien que les trois hommes restaient suspicieux, probablement à cause de ces stupides rumeurs.

J’inspectai la pièce rapidement, l’odeur de sang étant la première chose qui vint me frapper, avant de voir que le nombre de personnes présentes étaient beaucoup plus réduit que la dernière fois que j’étais venue, en fait, il ne restait que les trois hommes qui nous avaient amené. Tout en analysant la pièce des yeux, afin de trouver l’origine de cette odeur, j’écoutais les explications du blond. Hmm, peut-être les vomissements de sang étaient-ils à l’origine de cette odeur, surtout si l’homme avait perdu une grande partie de ses subordonnés. Je m’empressai ensuite de me justifier, afin de calmer le garde.

- Je ne voulais pas vous offenser. On nous a juste rapporté que des infectés dans d’autres parties du Pays avaient été attaqués. Je voulais juste vérifier que ce n’était pas le pas ici.

Je laissai ensuite mon partenaire continuer l’interrogatoire, lui faisant un peu confiance. Il était un Jounin et faisait partie de la garde de la Daimyô. La diplomatie, ça devait le connaître. Surtout vu comment ma dernière conversation avec le blond s’était terminée, mieux valait que je fasse profil bas afin de ne pas provoquer de disputes.

Mais un détail me chiffonnait. La peste avait commencé avant ma première visite en ces lieux, et le garde avait déjà été présent. Comment pouvait-il être encore en bonne santé après tout ce temps, si la peste se répandait si vite, et que la plupart de ses hommes avaient été touchés ? Y avait-il des sortes de pré-requis à cette maladie pour qu’il ne soit toujours pas malade après autant d’exposition ? Pouvait-il être naturellement immunisé ? Ou plus inquiétant, était-il immunisé parce qu’il possédait un antidote, et que donc il serait lié à cette contamination ?

Je détachai mon regard de l’homme quelques secondes pour écrire les nouvelles informations dans le parchemin, avant de reporter des yeux beaucoup plus suspicieux sur l’homme, ma posture un peu plus rigide. J’ouvrai une nouvelle fois la bouche, vraiment intriguée.

- Est-ce que vous avez remarqué si un certain type de personnes était plus touché que d’autres ? Par exemple, des femmes ou des enfants ? Ou est-ce que l’infection est totalement aléatoire ?


Parchemin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Ven 10 Fév 2017 - 0:29

Il avala sa salive quelque peu de travers se rendant compte qu'il avait vendu une partie de la mèche avec son discours. Voilà qui ne les rendrait pas heureux et... Il adressa un sourire sarcastique de plus aux Konohajins qui semblaient n'avoir rien remarqué, puis déchanta quelque peu devant les interrogations de l'homme.

- Honnêtement, non. Nos équipes médicales et nous-même continuons de chercher mais nous sommes extrêmement loin de la solution je le crains...

Il échangea un regard avec ses deux subalternes, s'assurant d'une compréhension mutuelle. Ils restaient présents aux côtés de la porte comme pour empêcher les deux ninjas de partir.

- Je dirais que les hommes sont plus touchés que les femmes et les enfants.

Il mentait de façon presque évidente, essayant de regagner une certain posture qui ne faisait que céder. L'anxiété se lisait sur son visage.

- Oh et puis ! Si vous mourrez ici, ce sera tout aussi bien !

A peine ces mots prononcés ses deux acolytes se jetèrent par derrière sur les deux shinobis afin de les immobiliser alors qu'il dégaina son sabre et tenta de trancher la gorge aux deux Gekeis. Une chose était sûre : tout à coup, ils avaient du Chakra. Rien de flagrant mais...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Ven 10 Fév 2017 - 14:06



Plus le garde avançait dans son discours, plus Kimimaro le trouvait étrange. Ses regards suspects avec ses camarades, sa nervosité après la question sur les gardes disparus, l’atmosphère dans la pièce changeait peu à peu, le jônin savait qu'il y avait deux hommes derrière lui et son équipière, pourtant son regard ne quittait pas son interlocuteur principal, sur son visage le félin pouvait lire son agitation grandissante.

Quand le garde prononça sa dernière phrase, Kimimaro esquissa un rapide rictus amusé alors qu'il sentait quelqu'un l'attraper par derrière pour l'immobiliser. Un frisson parcourut son dos alors que tous ses muscles frémissaient sous l'effet de l'adrénaline et du chakra qui envahissait son corps, c'était presque instinctif.

Les pupilles du Gekei se rétractèrent jusqu'à devenir des fentes au centre de ses iris rougeoyantes. Aussitôt immobilisé par derrière, Kimimaro contracta violemment ses muscles en accompagnant un coup de tête en arrière avec un mouvement du bassin pour repousser son assaillant.

» Non franchement ! - lançait le Gardien, amusé, en se jetant sur Otani et son sabre.

A une vitesse surprenante, le ninja s'interposa devant le garde et il frappa dans le katana de son adversaire avec une main couverte d'un manteau électrique bleu et crépitant. Renforcées par du chakra raiton, les griffes du Gekei heurtèrent l'acier avec force pour repousser l'attaque visant la gorge de son équipière.

Le Gekei se redressa, des crocs saillants étaient apparus et ainsi que des vibrisses sur ses joues. Tous les sens du félin étaient en éveil. Le shinobi adressa un regard menaçant au chef des gardes,

» On peut s'arrêter là.... Ordonnez à votre homme de lâcher mon équipière où je lui arrache la tête avant de m'occuper de la votre... - demanda Kimimaro d'un air très sérieux.

Les gardes de Nami étaient forcément entraîné à la sensorialité pour avoir réussi à masquer leur chakra jusqu'à maintenant. C'est pourquoi Kimimaro malaxa une importante quantité de chakra, dans l'unique but d’impressionner ses adversaires qui devaient forcément le ressentir.

Le jônin tourna la tête vers l'homme derrière Izumi qu'il fusilla du regard, un regard perçant et froid, celui du prédateur qu'il était au fond de lui.

» Tu veux vraiment mourir aujourd'hui ? - demanda à nouveau Kimimaro.

Hrp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Ven 10 Fév 2017 - 22:11


Au départ, l’homme répondit avec hésitation aux réponses, me rendant encore plus soupçonneuse. Et son foutu sourire sarcastique n’arrangeait rien. Qu’est-ce qu’il nous cachait ? Et sa dernière information me fit encore plus tiquer. Si les hommes étaient plus touchés que les enfants et les femmes, il aurait donc dû y passer il y a un long moment. Toute cette situation puait l’arnaque. Des attaques, des rumeurs sur Konoha, et ces mystérieuses pestes. Plus cet homme qui agissait un peu trop suspicieusement à mon goût, il y avait anguille sous roche.

Malheureusement, mes doutes furent confirmés par ses derniers propos. Le traître ! Il était mêlé à toute cette histoire ! Cependant, avant que nous puissions réagir, ses deux acolytes nous saisirent par surprise avec une certaine aisance et force qui n’appartenaient absolument pas aux civils qu’ils prétendaient être. Mais ils n’étaient qu’un moyen pour un fin puisque le leader en profita pour diriger une lame dangereusement proche de notre gorge. Il plaisantait pas !

Je tentai de me dégager en marchant sur le pied de mon ravisseur, mon regard toujours braqué sur la lame qui arrivait trop vite à mon goût. Seulement, cela ne perturba pas l’homme qui me retenais, et l’adrénaline monta. On était foutus ! Il devait avoir une sorte d’armure qui le protégeait (plus puissante que mes coups) parce qu’il ne bronchait pas, quelque soit l’endroit où je frappais.

Cependant, Kimimaro fut beaucoup plus efficient dans sa tentative de libération, qu’il réussit, avant de détourner l’attaque du blond. Je poussai un léger soupir de soulagement, même si la situation était loin d’être résolue. Bien qu’un homme ait été repoussé et que Kimimaro soit libre, il en restait toujours deux, et j’étais maintenant devenue une sorte d’otage. Joie.

Plutôt que d’esquisser un autre mouvement brusque, ou d’ouvrir la bouche pour rajouter de l’huile sur le feu, et compromettre encore plus notre situation, je me concentrais sur tout ce qui se passait, essayant d’ignorer le fait que de toutes façons, je ne pourrais pas faire grand-chose si on tentait de m’attaquer. Avec ces nouveaux développement, il était maintenant clair qu’il se tramait quelque chose de plus important encore que la propagation de maladies en Nami.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 11 Fév 2017 - 1:22

L'acier résonna avec force contre la foudre du Gekei, la petite décharge faisant chuter le sabre et bloquant efficacement son coup. Dommage, l'inverse aurait été tellement plus facile...

Devant les menaces du félin, l'homme derrière la Louve fit un pas en arrière, avant d'être puissamment sermonné.

- Mais tu fais quoi, débile ! Tu préfères mourir de leurs mains ?

Se resaisissant, il tenta de frapper la jeune femme à deux reprises tandis que son acolyte et Otani lui-même dirigèrent le peu qu'il leur restait de puissance sur le Félin. Une chose était certaine à leurs visages : ils allaient lutter jusqu'à la mort, même s'ils devaient manquer de Chakra.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 11 Fév 2017 - 18:49



Kimimaro fut ravi de voir le garde relâcher Izumi dans un moment d'hésitation, mais quand il entendit Otani rappeler ses hommes à l'ordre, le Gekei comprit qu'ils étaient tous sous les ordres de quelqu'un, une personne qui leur inspirait tellement de peur qu'ils se décidèrent à reprendre le combat malgré les menaces.

Le félin se tourna alors vers Otani qui attaquait à nouveau, une attaque frontale, basique et pratiquement inoffensive contre un ninja entraîné. Dans son dos, Kimimaro sentit une autre attaque arriver, la vitesse de cette dernière était déjà plus inquiétante et c'est donc cette menace que le Gardien décida de prioriser. Dans un mouvement parfaitement maîtrisé, Kimimaro pivota sur son pied gauche en esquivant l'assaut qui arrivait de derrière.

En même temps, Kimimaro concentra une importante quantité de chakra dans son bras avant de riposter, d'un coup de paume il provoqua une puissante bourrasque fûton qui vit voler en éclat l'armure doton du garde et l'envoya brutalement vers l'avant, le dos lacéré par des nombreuses coupures.

Le Gardien releva son regard vers Otani qui arrivait dangereusement, avec une facilité déconcertante, le jônin esquiva l'estocade du garde avant un pas sur le côté avant de lui envoyer un direct détonnant droit dans la mâchoire de sa cible, le poing électrifié du Gekei percuta le visage du Namijin en crépitant, envoyant alors le chef de la sécurité au sol, sonné par le coup mais aussi par la décharge électrique que venait de lui infliger Kimimaro.

Le Gardien venait de faire beaucoup d'efforts pour ne pas entrer en contact direct avec le sang des gardes, ils pourraient êtres infectées, le jônin se tourna vers sa partenaire en espérant qu'elle s'en sorte aussi bien que lui. Même si il ne les regardait plus, Kimimaro utilisait ses sens pour surveiller ses adversaires, en espérant qu'ils restent au sol pour êtres ensuite interrogés.

hrp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Sam 11 Fév 2017 - 20:38


Quelques secondes après les menaces, il ne fallut pas beaucoup de temps pour celui qui me tenait pour me lâcher. J’en profitai aussitôt pour me retourner et me reculer d’un pas afin d’avoir les trois hommes en vue.

Cependant, ce court moment de repos fut interrompu par le leader du groupe. Celui-ci semblait plus qu’apeuré, et je fronçai les sourcils. Visiblement, ils tenaient leurs ordres de quelqu’un de beaucoup plus puissant. Et ils risquaient des représailles s’ils ne se chargeaient pas correctement de nous. Cela renforçait la théorie que quelque chose de plus grand se tramait derrière ces épidémies.

Je n’eus pas le temps de m’attarder sur ces pensées, car mon précédent charmant compagnon se rua sur moi, sans doute tout aussi désespéré que son chef. Malheureusement pour lui, je m’étais tenue prête à ce genre d’actions, facilitant l’esquive de ses deux coups qu’il me porta. Je ne perdis pas non plus de temps pour riposter, refusant de me faire de nouveau avoir.

Sans attendre, ma louve me donna le contrôle et je transformai mes mains en pattes de loups, avant d’enchaîner une trentaine de coups de griffes sur mon ennemi. Sachant qu’il en faudrait sans doute plus pour me charger de cet homme, au vue de son armure, mes pattes reprirent leur forme humaine, et je me saisis de mon katana. J’avançai un pied, avant de balancer mon bras d’un mouvement sec en diagonal, espérant bien provoquer une bonne ouverture dans la poitrine de mon adversaire.

Toujours sur mes gardes, je reculai ensuite d’un pas. J’espérai l’avoir assez blessé pour le rendre inefficace, mais pas au point qu’on ne puisse pas l’interroger. Je jetai un œil du côté de Kimimaro pour voir qu’il s’en sortait aussi plutôt bien. Nous avions maintenant une sorte d’avantage, et j’espérai que cela durerait. Ou tout du moins, que nous parviendrions à les arrêter sans qu’ils se suicident. Car quelque chose me disait qu’ils n’allaient pas vouloir risquer de divulguer d’informations sur ce qu’il se passait.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Dim 12 Fév 2017 - 1:58

Tant bien que mal, les trois hommes furent maîtrisés par l'approche des deux Gekei. Blessés mais non morts, ils voulurent tenter un assaut de plus mais furent emprisonnés par les deux Shinobis. Qu'importe les méthodes qu'ils utilisaient, les trois restaient cependant muets comme des tombes, ne cédant rien à la pression appliquée. A un unique moment, cependant, Otani porta son regard vers sa veste, donnant puce à l'oreille.

- Mais qu'est-ce que vous... Mais lâchez moi ! Non, rendez-moi...

Il se tût, voyant la lettre soigneusement pliée dans l'une des poches de son uniforme dépliée.

Lettre a écrit:
Otani, rendez-vous général pour faire le point sur ce qu'il se passe. Inutile de dire, ta présence n'est pas une option cette-fois ci.
En espérant que tout aille selon notre pensée à Hiruko.

En plus de ça, la date du jour était indiquée, ainsi qu'un point sur la carte qui semblait donner les montagnes proches de Kaizoku. Un simple coup d'oeil sur le parchemin permettait de savoir que toutes les autres équipes Konohajins étaient prises par leurs propres combats, ou en train de s'en remettre de justesse.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Dim 12 Fév 2017 - 14:45



La situation tourna rapidement à l'avantage des Konohajins et les gardes furent rapidement neutralisés sans que les ninjas soient blessés, un détail important pour Kimimaro car même si il n'était pas très aimable avec son équipière, il se sentait responsable d'elle et probablement que Miko n'aimerait pas apprendre que ses hommes ne fassent pas attention au ninja du village de la Feuille.

Une fois les trois hommes attachés soigneusement, l'interrogatoire commença. Malgré les méthodes musclées employées par Kimimaro, les Namijins ne lâchèrent aucune information, ce qui renforça l'idée du jônin, ils étaient sous les ordres de quelqu'un qu'ils craignaient plus que la mort. Mais à un moment, un regard fuyant d'Otani invita les Gekei à s'intéresser à la veste du gard où ils trouvèrent un message ainsi qu'un repère sur une carte du pays, c'était une sorte de convocation...

» Bien... Izumi, partage cette information sur le parchemin veux-tu ? - dit le félin d'une voix froide alors que son regard était posé sur ses adversaires. - Je m'occupe d'eux...

Un à un, Kimimaro tira les gardes dans les cellules d'emprisonnement de leur propre poste de garde, la chûnin n'avait pas besoin d'un tel spectacle. Pendant plusieurs longues minutes, Izumi put entendre des cris de douleur et des craquements sinistres provenir des geôles puis un silence inquiétant. Kimimaro n'aimait pas vraiment ce genre de pratique mais il ne pouvait pas risquer de voir ces hommes s'échapper, c'est pour cela qu'il leur brisa les doigts, leur déboîta les bras et genoux et leur cogna violemment la tête pour les faire sombrer dans l'inconscience, il les laissa ensuite inertes sur le sol de la prison.

Une fois ce problème réglé, le jônin referma soigneusement les portes des cellules derrière lui et se dirigea vers son équipière, avec un visage aussi froid que celui qu'il avait avant de faire "disparaître" les gardes, comme si tout ça lui était indifférent.

» Izumi, demande aussi des renforts et une équipe médicale pour qu'ils viennent s'occuper d'eux, nos Yamanka sauront tirer toutes les informations que nous n'avons pas réussi à obtenir.

Le Gekei sortit alors du poste de garde pour respirer l'air frais de l'extérieur, quand Izumi arriva à sa hauteur, il se tourna vers elle, l'air plus amical mais très sérieux.

» Bien, je vais me rendre à ce point sur la carte.... Ecoute, c'est très dangereux, nous ne savons pas ce qui nous attends là-bas, si tu préfères rester ici et attendre les renforts je comprendrais. Moi en tout cas, je vais dans les montagnes de Kaizoku, dans l'unique but de récupérer des informations sur cette organisation, nous ne pouvons pas rater une occasion pareille.

Grâce à sa nature animale et fort de son expérience d'ancien membre de l'ANBU, Kimimaro était capable d'infiltrer à peu près toutes les bases et d'espionner ses cibles avec une discrétion totale. Il ne connaissait pas encore les capacités de son équipière mais il savait qu'il ne pouvait assurer la sécurité de la jeune femme dans une situation d'infiltration, du moins sans risquer de compromettre la mission.

hrp ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Lun 13 Fév 2017 - 21:48


Maintenant que les ennemis étaient hors d’état de nuire, nous pouvions tenter de les interroger. Ce fut Kimimaro qui s’en chargea, et je fus assez étonnée en voyant qu’ils résistaient bien malgré les méthodes musclées que l’autre Gekei employait. Cela montrait qu’ils étaient sous les ordres de quelqu’un à qui ils étaient très loyaux ou qu’ils craignaient au plus haut point. Et aussi que justement, il y avait quelque chose de plus gros derrière toutes ces maladies. De plus, le papier que nous trouvâmes dans sa veste vint confirmer toute cette théorie. Quelqu’un était bien derrière toute cette catastrophe.

Lorsque Kimimaro me demanda de bien vouloir écrire les informations dans le parchemin, je ne rechignais pas et le fis alors que lui-même allait enfermer les gardes dans leurs propres cellules. Je retins une grimace en entendant les bruits assez suspects, mais je savais que nous n’avions pas le choix non plus. On ne pouvait pas prendre le risque qu’ils s’enfuient et préviennent les autres. Quand j’ouvris le parchemin, je pus constater que tous les autres groupes avaient aussi rencontré des problèmes semblables aux nôtres. Sans attendre plus, je notai nos informations et quand le Jônin revint, j’ajoutai ce qu’il me demandait.

Une fois cela fait, je le rejoignis dehors, où il m’exposa son plan. Je l’écoutai avec la plus grande attention et me retins de rouler des yeux. Comme si j’allai le laisser y aller tout seul. J’étais peut-être moins puissante que lui, mais ce n’était pas pour autant que j’allais le laisser se jeter dans une situation aussi dangereuse seul. Je repris le parchemin pour y noter notre décision, avant de rediriger mon regard sur Kimimaro.

- Hors de question que je te laisse y aller seul. Bien que ce soit temporaire, on est une équipe. Et je ne laisse pas mes coéquipiers seuls face au danger. Donc je viens avec toi. De toutes façons, avec ce que tu as fait aux gardes, je pense pas qu’ils pourront s’enfuir avant que les renforts arrivent. Et tu as entièrement raison, on ne peut pas louper une telle occasion.


HRP:
 
Notes parchemin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Lun 13 Fév 2017 - 23:37

Le voyage se passa rapidement et sans problème, les musculatures développées des deux Gekei aidant fortement au déroulement de ce dernier. Si les montagnes semblaient particulièrement désagréables à fréquenter, l'altitude se mêlant à la saison et créant un climat des plus hostiles, les deux shinobis purent néanmoins arriver dans une position où ils étaient à même de comprendre ce qui se déroulait devant eux.

Une quarantaine de personnes, masquée pour certaines, pour d'autres non, se tenaient au milieu de ce qui semblait être des ruines perdues dans le cœur de ces montagnes. Visiblement, ces hommes et femmes attendaient une réunion et cette dernière semblait tarder, si bien que quelques petits groupes c'étaient formés et discutaient librement dans la zone.

En s'approchant suffisamment, il aurait certainement été possible d'en entendre plus...

Ruines

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Mar 14 Fév 2017 - 21:21



Le voyage vers le repère marqué sur la carte se fit en silence et assez rapidement. Le Gekei profita du trajet pour récupérer un maximum de sa dépense soudaine d'énergie lors de l'affrontement avec les gardes, il faut qu'il avait eu beaucoup à gérer d'un coup, comme si le destin voulait le faire tomber à cours d'énergie le plus rapidement possible.

Une fois dans les montagnes de Kaizoku, les conditions climatiques devinrent plus difficiles mais le duo continua d'avancer sans relâche, se frayant un chemin dans la parois escarpée de la montagne jusqu'à arriver dans un espace au cœur de la pierre, on aurait dit des ruines abandonnées, mais le plus inquiétant restait le nombre impressionnant de personnes présentes dans ces vestiges taillés à même la roche.

Kimimaro compta quarante silhouettes encapuchonnées, certains avaient le visage masqué et d'autres non. Abrités derrière un obstacle naturel, les deux Gekei purent observer des groupes se former comme si les inconnus attendaient quelqu'un ou quelque chose. Kimimaro se tourna vers son équipière, et il s'approcha d'elle, mais genre vraiment près pour lui chuchoter à l'oreille. Cette proximité avec un Gekei de race canine lui hérissa les poils du dos mais la situation exigeait une discrétion absolue.

» Très bien... Note le nombre de personnes présentes, sa sera déjà une information importante pour nos renforts...

Kimimaro se redressa discrètement pour jeter un œil en contre-bas puis se repencha sur Izumi.

» Ecoute, je vais descendre et essayer d'écouter ce qu'il se dit. Si tu veux, tu peux essayer de faire de même mais on se retrouve ici quand leur réunion débutera et on partagera les infos qu'on aura récupérées. S'il te plaît, fait attention à toi, ils sont vraiment trop nombreux et trop puissants pour qu'on se permette la moindre erreur. Quand la réunion commencera, je serais largement capable d'écouter d'ici donc on sera plus en sécurité.

Kimimaro lança un regard confiant à son équipière, le premier depuis qu'il avait fait sa connaissance, peut-être dans le but de la rassurer, en tout cas il savait que la moindre erreur allait être fatale pour les Konohajins.

Le félin se concentra quelques longues secondes, inspirant profondément pour malaxer son chakra et il exécuta alors plusieurs techniques après avec effectué le mudra du rat. Après lui avoir adressé un léger sourire, le Gardien se volatilisa sous les yeux d'Izumi, il ne dégageait plus de chakra et sans même que la chûnin puisse l'entendre, il était déjà parti.

Avec une discrétion extrême, Kimimaro se dirigea vers les ruines, sans faire un seul bruit. Une fois assez proche des individus, le félin se mit à écouter les conversations, il tournait autour des différents groupes à la recherche d'informations importantes, observant les visages découverts de certains et attentif à la voix des personnes masquées, rien ne lui échappait.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Jeu 16 Fév 2017 - 20:43



Nous avions donc décidé tous les deux de nous diriger vers ce fameux point de rendez-vous des ennemis, et le trajet se fit dans le silence, non pas que ça m’ait gêné. Je ne savais pas pour Kimimaro, mais ce voyage m’avait permis de recouvrer une grande partie de mes forces, et quelque chose me disait que nous allions avoir besoin de ce regain d’énergie.

Nous finîmes par atteindre les montagnes de Kaizoku, et l’avancée se fit plus difficile. Seulement nous parvînmes à continuer malgré les conditions climatiques très différentes de celles auxquelles nous étions habitués.

Au bout d’un certain temps, nous atteignîmes finalement un large espace dans la roche où se situaient des ruines. Mais le détail qui attira le plus mon attention, et très certainement celle de l’autre Gekei fut l’arrivée de plusieurs groupes de personnes, me faisant me tendre brusquement. Lorsqu’ils furent tous arriver, j’estimai qu’ils devaient être au moins une quarantaine. Et encore, ils semblaient attendre quelqu’un ou quelque chose. Sans plus attendre, je notai l’information sur le parchemin, afin que les autres équipes sachent que nous allions nous engager dans une situation périlleuse, mais nécessaire.

Une fois cela fait, j’écoutai le plan de Kimimaro. A la fin, je me contentai d’acquiescer. C’était la meilleure chose à faire. Il était clair qu’il serait trop dangereux de rester quand le leader arriverait car il pourrait sans doute nous détecter. Donc il était plus sage d’opérer un repli stratégique dans ce cas là.

J’observai le Gardien disparaître sous mes yeux, son chakra n’émettant plus rien non plus. De mon côté, je remerciai n’importe quelle déité que mon animal totem était un loup. En effet, ces animaux étaient connus pour habiter les montagnes et forêt, donc même si je me faisais voir, on pourrait me prendre pour un simple animal sauvage. J’adoptai d’ailleurs cette même apparence, restreignant mon chakra au maximum afin de passer pour une vraie louve. Puis, aussi silencieusement que Kimimaro, je descendis vers les ruines, tentant de paraître comme un simple animal qui était tombé sur un rassemblement d’humains, et ne me mêlant pas plus que ça à la foule. Je restai plutôt aux extrémités, me déplaçant dans l’ombre des ruines en tentant d’entendre quelques informations et de retenir quelques faces pour un possible rapport.


HRP:
 
Notes Parchemin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat Jeu 16 Fév 2017 - 21:25

- Tu as entendu ça ?
- Non, tu deviens franchement paranoïaque avec le temps...

Quelque chose sembla bouger pour les divers nécromanciens rassemblés, mais ils firent fi de la chose en croyant à un simple mauvais pressentiment et retournèrent dans leurs discussions. Si le félin manqua de se faire remarquer à plusieurs reprises à cause de sa mobilité excessive entre les groupes et, au final, n'arriva guère à récolter de réelle information, il n'en restait pas moins qu'il était en mesure de savoir de quoi parlait les différents groupes. L'un parlait d'un clan, certainement celui des Nécromanciens, le deuxième des leaders de ce dernier, le troisième du pays des Vagues, le quatrième de l'intervention de Konoha et le dernier, enfin, semblait parler une fois de plus des Nécromanciens sans pour autant aborder les mêmes thèmes que le premier.

C'est à côté du groupe parlant du pays des Vagues que la jeune louva se trouva, discrète autant que possible dans les ombres des ruines.

- ... Le pays a énormément changé dernièrement, on ne peut pas le nier.
- Oui... Oui. Je suis d'accord que l'influence de Hi n'a pas forcément été la plus mauvaise sur quelques points mais...
- Ouais, je suis assez d'accord. Mais ça ne change rien que leur présence est d'un chiant pas possible et qu'elle nous ai obligé à aller jusque là.
- Tu m'étonnes. Heureusement qu'on a été prévenu, j'ai pu sauver ma femme de la maladie grâce à ça. Heureusement qu'elle est trop conne pour avoir compris de quoi il retournait... J'ai bien cru que je me suis vendu à un moment.
- Non mais même... Le Daimyo... Nous avions des arrangements avec le précédent, ça nous facilitait énormément la tâche en nous permettant de vivre tranquillement. Il n'y avait que ces débiles de Senritsu pour...
- Ah oui les Senritsu... Heureusement qu'ils sont partis ceux-là, toujours à fourrer leur nez merdique dans nos affaires ! C'est clairement la meilleure chose que Hi ai faite, les récupérer.
- Vous n'êtes pas possibles, franchement. Même si c'est vrai qu'on a bien fait de nous débarrasser d'eux...
- Ouais... Mais vous ne vous sentez pas coupable, parfois ? D'avoir déclenché tout ça sur Nami uniquement pour... Enfin, vous savez. Il y avait peut-être une autre méthode ?
- Et depuis quand t'es un sensible toi ? Depuis que les pirates ne sont plus là à cause de Konoha, on est obligé d'improviser autant qu'on peut pour avoir des cadavres, c'est pas nouveau.
- Oui. N'empêche, heureusement que l'on a Akemi qui travaille pour le Daimyo ! Les informations d'Otani étaient carrément merdique comparé aux siennes, et grâce à sa position on en apprend tous les jours plus. Il paraît que même Aburame Miko doit venir !
- Ouais, j'en ai entendu parlé aussi. Normalement, elle a préparé de quoi s'assurer que Konoha ne sorte pas indemne de la rencontre. Sans elle, on aurait été bien plus embêté à devoir gérer de telles choses. Ses petites souris s'avèrent utiles il faut croire.

Alors qu'ils étaient plongés dans leur discussion et ne remarquèrent pas l'animal sauvage rodant, ce n'était pas le cas de tout le monde...

- Un loup qui rôde dans le coin ? Vous êtes sûr ?
- Débarrasse-toi de lui. Il ne manquerait plus qu'il nous attaque.

Sur ces mots, l'un des hommes s'éloigna considérablement du groupe et commença à composer ses Mudras.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Entre chien et chat

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 5 - Entre chien et chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-