N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Du côté obscur [Pv. Aburame Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Mar 31 Jan 2017 - 17:46




Quelques jours s'étaient écoulés depuis que Kohana était devenue officiellement une kunoichi de l'ordre des Ninjas Gardiens, avec ce nouveau rôle au sein du palais du Daimyô, elle avait accès à toutes les pièces de l'édifice et certaines rondes l'obligeait à faire un tour dans les bibliothèques de Hi.

A plusieurs reprises, elle passa à côté de certains documents anciens qui piquèrent sa curiosité, un jour elle se décida à les prendre pour les amener dans ses propres appartements, dans le but de pouvoir s'y intéresser sérieusement plus tard. Les découvertes que fit la jeune femme dans ces livres étaient fascinantes, à chaque page tournée, Kohana en apprenait un peu plus sur un art du fûinjutsu très particulier, la nécromancie.

Une pratique obscure mais tellement captivante, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de chercher à en apprendre plus. Tout son temps libre, l'Hyô le passait à la bibliothèque, fouillant à la recherche de parchemins toujours plus précis mais aussi plus dangereux. Elle utilisa même sa nouvelle fonction pour avoir accès à la réserve, là où étaient stockés les parchemins les plus secrets et les plus funestes.

Après des nuits entières entière de recherche et de lecture studieuse de centaines de documents, Kohana était prête... Prête à mettre en application toutes ses nouvelles connaissances.

C'est lors d'une nuit sans lune que la Gardienne décida de sortir dans les bois de Hi, enveloppée dans une cape noire, la capuche relevée sur son crâne. Elle quitta le palais, un sac à dos chargé de parchemins vierges et de matériel. Une fois dans une petit clairière perdue au milieu des forêts de Hi, à quelques kilomètres de la résidence de Miko, Kohana se mit en place.

Après une heure de préparation, tout semblait prêt. Sur le sol était déroulé un large parchemin sur lequel l'Hyô avait écrit de nombreux symboles mystiques, à genou devant le papier et éclairée par une simple torche, la kunoichï déposa au centre des symbole la carcasse nauséabonde d'un lapin trouvé en chemin.

L'animal devait être mort depuis maintenant plusieurs jours, le spécimen parfait. Kohana se concentra, elle composa lentement une longue série de mudras en contrôlant soigneusement ses gestes et sa respiration. Après une longue incantation, la Gardienne plaqua ses mains sur le parchemin.

L'encre des caractères se mit alors à glisser sur le papier, animée par le chakra de l'Hyô, la matière noire rampa jusqu'à s'enrouler autour de l'animal. L'énergie dégagée par l'expérience provoquait des distorsions dans l'air et souffla la flamme de la torche, l'herbe autour de la Konohajin se coucha et les cheveux de la jeune femme s'agitèrent frénétiquement.

Pendant plusieurs secondes, l'encre se contenta se serpenter sur la fourrure du gibier et finalement elle pénétra dans sa chair. Le lapin se mit alors à remuer, ses pattes se raidirent dans des craquements sinistres qui résonnèrent dans le silence de la nuit.

Un léger sourire illumina le visage très sérieux de Kohana, mais une expression de déception le remplaça ensuite. Les yeux dorés de la jeune fille se posèrent alors sur la carcasse, après avoir remué pendant quelques secondes, elle s'était figée à nouveau, l'encre se répandit autour du lapin, suintant à travers son pelage.

C'était donc un première échec, l'Hyô se laissa alors tomber en arrière dans l'herbe fraîche, épuisée. Pourquoi.... Elle se sentait si prête, Kohana soupira longuement en contemplant le ciel noir qui planait au dessus d'elle, quand un craquement derrière elle la fit sursauter.

» Daimyô-sama ! Je... Je peux vous expliquer ! - lança alors Kohana paniquée qui découvrait l'Aburame debout sous les arbres, à une dizaine de mètres d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin
Messages : 3437
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Sam 4 Fév 2017 - 16:47

Craquant son annulaire bruyamment, l’Aburame qui venait de se matérialiser derrière l’une de ses Ninjas Gardiens la regarda avec insistance et scepticisme alors que la jeune femme d’habitude si sûre d’elle et impassible bredouillait quelques paroles, lui assurant qu’elle pouvait lui expliquer. Son regard tombant sur le lapin mort recouvert d’encre, Miko qui avait espionné le phénomène avant de se matérialiser totalement se demandait ce que la jeune Hyô aurait à lui dire.

    J’espère pour toi qu’il ne s’agit pas de l’un des Gekei qui hantent chaque couloir de mon palais récemment.


S’avançant, elle s’accroupit devant la petit créature morte, préférant ne pas y toucher, activant ses nouveaux Dojutsus dont elle apprenait à se servir. Focalisant son chakra dans ses pupilles maintenant d’un doré vif, l’encre commença à se mouvoir, s’éloignant du pelage de la carcasse pour très lentement revenir à son état initial, sous la forme des différents caractères que l’Hyô avait écrit. Posant son doigt sur l’un des caractères, elle le rectifia, avant d’ajouter un autre contour grâce à l’encre encore fraîche. Le sceau était beaucoup trop chargé pour être l’œuvre d’un expert en la matière. Mais il était enfin correct. Relevant son regard redevenu normal en direction de la jeune femme, l’Aburame impassible l’invita d’un geste de la main.

    Pourquoi ne réessaierais-tu pas ?


Se redressant, elle laissa l’Hyô se concentrer le temps pour elle d’effectuer le jutsu qu’elle avait initialement tenté de performer. Cela faisait un petit moment déjà qu’elle avait eu vent des recherches assez orientées et dangereuses de l’Hyô, mais elle s’était contentée de ne rien dire et voir où cela les mènerait. Et ce soir, ils y étaient enfin. Elle s’était enfin lancée dans ce monde rempli de ténèbres où la moindre faiblesse lui coûterait la vie.

    Il n’y aucun mal à augmenter son champ des possibles, Kohana. Cependant j’avoue que toutes ces récentes cachoteries m’intriguent. Tu dois en avoir conscience, cet art a bien trop souvent corrompu des shinobis talentueux et prometteurs comme toi… Aussi, si je puis me permettre … Pourquoi t’y intéresses-tu ?


La nécromancie était un savoir dangereux. Pour les adversaires mais également les possesseurs de tels talents, qui basculaient malgré eux dans la recherche croissante de pouvoir et puissance en dépit de toute éthique. Parfois même certains finissaient corrompus par leurs propres invocations. À force de trop frayer avec les morts et les démons, il arrivait que ceux-ci finissent par prendre le dessus. Elle repensa au gamin auparavant si amical et ouvert, qui avait finalement payé le prix ultime pour avoir tenté de déchirer tant de fois le voile qui séparait le monde des morts et celui des vivants. Aku …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Dim 5 Fév 2017 - 13:52




» Je... Je... Non c'est un animal... sauvage... - bredouilla la jeune femme.

Le visage figé par la surprise et la crainte la jeune femme suivit Miko du regard sans bouger un muscle, la nécromancie n'était pas un art apprécié du monde, décrié comme un domaine réservé aux fous, aux malades et aux personnes diaboliques. Kohana ne savait pas comment l'Aburame allait réagir en découvrant un de ses sujets entrain de se livrer à ce genre de pratique, en pleine nuit et au milieu de la forêt.

Toujours sans dire un mot, l'Hyô observa la Daimyô se pencher sur son parchemin et son cobaye. Grâce à ses nouveaux dojutsus, l'Aburame restaura l'apparence initiale des divers sceaux et symboles, elle appliqua une modification sur l'un des caractères et elle invita Kohana à essayer une nouvelle fois.

Hésitante, la Gardienne s'exécuta, elle ne comprenait pas les intentions de l'Aburame et son visage impassible de l'aidait pas à se faire un avis.

» D'accord... Je.. Oui - répondit timidement l'Hyô qui se plaçait à nouveau face à son parchemin.

La kunoichi respira calmement, la pression était plus intense maintenant qu'elle savait que le regard intraitable de l'Aburame était sur elle. Une seconde fois, Kohana posa ses mains sur le parchemin, malaxant une énorme quantité de chakra qu'elle s'empressa de déverser dans ses sceaux et son encre. Comme à la dernière tentative, l'énergie déployée provoqua de puissants souffles chauds autour de la jeune femme, ses pupilles dorées fixées sur le lapin inanimé qui absorbait l'encre en remuant frénétiquement.

Cette fois-ci c'était différent, Kohana ne comprenait pas encore la modification faite par l'Aburame mais l'énergie semblait plus stable, la carcasse avala la totalité de l'encre, laissant le parchemin immaculé. L'animal se mit à remuer, comme des convulsions, des craquements se firent entendre à nouveau.

Devant le regard fasciné de Kohana, le lapin se releva tout tremblant sous un léger cri d'exclamation de la Gardienne. Sans attendre, l'animal se mit à détaler dans l'herbe, il traversa plusieurs mètres avant d'exploser soudainement, projetant de l'encre dans toutes les directions.

Kohana resta abasourdie, les yeux rivés vers la dernière position du lapin avant sa destruction. Dans son esprit, c'était un déferlement de questions, d'idées, d'hypothèses et de théories. Complètement absorbée par ses pensées, c'est la voix de Miko qui ramena l'Hyô à la réalité.

Kohana se releva et dévisagea l'Aburame qui pouvait encore lire la surprise et la fascination dans le regard de la kunoichi. La jeune femme écouta les sages paroles de son aînée, cette dernière devait avoir des connaissances sur le domaine de la nécromancie pour avoir si facilement corrigé le sceau défaillant.

» Je.. Miko-sama... Qu'y a-t-il de plus passionnant qu'un univers inexploré... Se défaire de l'emprise de la mort, jouer avec la fatalité la plus universelle qui régit notre monde... Je ne sais pas comment l'expliquer mais je trouve ça tellement... Fascinant ! - répondit l'Hyô d'une voix tremblante d'excitation. - Mais comment Miko-sama ? Comment avez vous corrigé si facilement mon erreur ? Comment êtes-vous au courant ? Comment m'avez-vous trouvée ? Vous ne semblez pas en colère ou indignée... Pourquoi ? - demanda à son tours la kunoichi.

L'Aburame ne semblait pas dégoûtée ou déçue par les agissements de son sujet. Kohana était très intriguée par le comportement de Miko.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin
Messages : 3437
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Sam 18 Fév 2017 - 17:05

    Fascinant ? Hmmm … Il y a de cela plusieurs années, tout juste après la création du village, j’ai décidé de m’intéresser à cet art. Sans te raconter toute ma vie, j’étais en quelque sorte la sage-femme de mon clan, en charge d’incuber les nouveaux nés de ruches de punaises Kikai pour perpétrer notre kekkei genkai, et à côté de cela je développais divers poisons pour mes propres insectes, et mes capacités médicales se limitaient à cela.


Elle travaillait également un peu à l’hôpital à l’époque, mais rien de grandiose.

    En voyant les possibilités de certains nécromanciens de ma connaissance et ayant déjà plusieurs notions, j’ai décidé de m’y essayer, en me disant que malgré la controverse à propos de cette capacité et l’irrespect pour les morts intrinsèque, je pourrais trouver un moyen de gagner en puissance pour avoir plus d’outils à offrir à mon village et mon pays. Au final, je n’y ai pas accroché, mais mon objectif était là : la protection de ceux que j’avais juré de protéger. Je ne connais que les bases et pourrais te les apprendre pour éviter que tu ne réveilles quelque chose que tu pourrais regretter d’avoir invoqué, mais si souiller la dépouille d’une personne ne représente à tes yeux qu’un amusement, ce sera sans ma tutelle.


Coup d’œil sur la jeune femme, l’Aburame trouvait son intérêt quelque peu malsain … D’habitude réservée, l’Hyô qu’elle ne connaissait au final pas tant que ça paraissait mue par une frénésie inquiétante.

    Tu es libre de faire et apprendre ce que tu veux tant que tu respectes les lois instaurées par le pays, aussi ne t’interdirai-je pas de te consacrer à tout ceci si tel est ton souhait. Mais je t’invite à revoir tes motivations, à méditer sur le double tranchant des capacités que tu acquerrais. Nombre de nécromanciens sont devenus fous, souvent après avoir vécu une expérience traumatisante. Munie de ces talents, parviendrais-tu à renoncer à les utiliser pour faire revenir tes amis ou ta famille s’ils venaient à tomber au combat, au risque d’oublier la frontière pourtant normalement nette entre le monde des vivants et celui des morts ? Réfléchis sérieusement, rien ne presse. Mais il faut que tu comprennes qu’aussi alléchants ces dons puissent paraître, ils viendront avec un prix que tu paieras et feras payer sans nécessairement le vouloir à ton entourage. Viens m’en parler quand tu auras fait ton choix, nous aviserons alors.


Que l’Hyô continue à désirer à jouer les déesses de la mort ou non, il faudrait toutefois la cadrer. Laisser l’un de ses gardiens piller les tombes et s’exercer en cachette risquait de jeter un voile de doute quant à sa propre position … Et en la gardant dans son jupon, elle pourrait au moins veiller dans une moindre mesure à ce que ses dérives ne partent pas trop loin, et ce même si au final elle la laisserait se débrouiller dans son passe-temps pervers. Se désagrégeant au gré du vent, le clone d’insectes disparut, laissant l’Hyô seule au milieu des ténèbres. Restait à voir si elle parviendrait à suivre la lumière du palais duquel elle s’était beaucoup trop éloignée ce soir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Dim 19 Fév 2017 - 19:03



Kohana restant silencieuse devant les propos de la Daimyô du Feu et elle l'observa disparaître sous ses yeux en une myriade d'insectes. Peut-être que Miko avait raison, Kohana se demandait si elle n'avait pas montré trop d'euphorie et de joie à l'idée de pratiquer une science aussi obscure que la nécromancie.

Kohana retourna alors devant son parchemin et commença à ranger son matériel, l'esprit toujours occupé à traiter toutes les informations et les avertissements donnés par l'Aburame. L'Hyô n'avait pas vraiment pensé aux risques, pour elle, ce n'était qu'une science inconnue à explorer, elle n'envisageait pas de créer des monstres ou de ramener des proches à la vie mais elle comprenait que certains n'étaient pas capables de montrer un détachement émotionnel aussi net qu'elle. Même si elle ne voulait pas se l'avouer, Kohana y voyait une source de pouvoir à porté de main mais elle ne comptait se laisser corrompre au point d'aller souiller des cadavres comme semblait craindre Miko, du moins pour le moment...

Une fois tout son matériel remballé, Kohana prit le chemin du palais, bien décidée à rendre une visite à l'Aburame. Elle n'avait pas besoin d'y réfléchir, comme le jour où elle avait proposé ses services à l'Aburame en tant que Gardienne, Kohana savait ce qu'elle voulait et aussi de quoi elle était capable ou non.

Il fallut presque deux heures à Kohana pour rentrer tant elle s'était éloignée du palais. Elle préféra rentrer à pieds, cherchant sur son passage des petits animaux morts à sceller dans ses parchemins vierges, si elle voulait tenter de nouvelles expériences, il lui faudrait des cobayes et pour l'instant elle n’imaginait pas s'entraîner sur des corps humains, même des ennemis.

Une fois rentrée, l'Hyô ne prit pas la peine de déposer tout son matériel dans ses appartements. La Gardienne se dirigea directement vers le bureau de l'Aburame, elle devait probablement être encore debout. En voyant une lumière vacillante passer sous la porte, elle esquissa un léger sourire, Miko était encore debout.

Kohana toqua et ouvrit la porte. Se retrouvant face à Miko, le dos chargé de son sac débordant de parchemins et de documents. L'Hyô adressa un regard confiant à la Daimyô, ses pupilles dorées flamboyaient au rythme des bougies.

» Je sais ce que je veux, vous ne devez pas vous méprendre Miko-sama, je ne cherche pas à m'amuser. Je sais qu'il y a certaines limites que je ne franchirais pas.... La nécromancie c'est pour moi une source de pouvoir que je peux mettre au service de votre garde. Je n'ai nul besoin de réfléchir, je veux recevoir vos enseignements, et je me plierais à vos règles. - dit clairement la jeune femme, qui avait réfléchi sur le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin
Messages : 3437
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Dim 12 Mar 2017 - 11:27

Confortablement installée dans le fauteuil de son bureau, l’Aburame continuait de lire le livre qu’on lui avait apporté écrit par un apiculteur expert qui recensait les différentes étapes pour peaufiner au mieux cette pratique plus délicate que l’on n’aurait pu le croire. Toute cette histoire avec Kohana la laissait insatisfaite, se demandant ce qu’elle ferait si sa gardienne continuait dans cette voie en pensant que tout ceci n’était qu’un jeu. Tournant sa page, elle entendit frapper à sa porte avant que celle-ci ne s’ouvre. Quand on parle du loup …

    Bien. Garde en tête cependant que je n’attendrai pas de toi que tu gaspilles tous tes talents à ma seule protection. Vise plutôt la protection du pays et de nos alliés.


Petit sourire, elle devait reconnaître qu’elle appréciait ce côté fonceur chez la Hyô. C’était maintenant la deuxième fois qu’elle n’hésitait pas à s’engager sur un chemin pourtant important de sa vie en quelques minutes (ici heures mais le temps de revenir au palais en fait).

    Mon enseignement ne sera pas bien glorieux, tu t’y connais beaucoup plus que moi en fuinjutsu j’en suis sûre… Cependant, je pourrai te fournir les informations dont le pays dispose, sur les plus grands nécromanciens du village et en dehors recensés à ce jour, étant donné que je sais où et qui chercher.


Notamment les plus connus et les plus puissants à sa connaissance : Aku, Suguato, Irana, Aare et Michiki. Éventuellement elle pourrait inclure dans les notes Monwa concernant la pratique de l’edo tensei. Mais les recherches, travaux et descriptions de techniques seraient principalement celles d’Aku, Suguato et Aare.

    Je te transférerai aussi les autorisations pour accéder à mon laboratoire sous le palais pour te donner un lieu où t’exercer sans inquiétude et demanderai à Konoha de nous fournir en cadavres de bandits ou autre. D’ici là, je t’encourage à pratiquer encore et encore sur des animaux le sceau de ce soir. Comme toute science, la nécromancie s’acquiert par la pratique. Rien ne presse de toute façon.


Si seulement elles avaient su ce qu’elles affronteraient à Nami avant …

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Du côté obscur [Pv. Aburame Miko] Mer 15 Mar 2017 - 19:38



» Je vous remercie de votre confiance Miko-sama ! - répondit la kunoichi en s'inclinant après avoir écouté attentivement les propos de l'Aburame.

Comme Kohana l'avait supposé, Miko se montrait très encline à l'aider pour progresser dans le domaine de la nécromancie, l'Hyô n'aurait jamais imaginé un tel comportement venant du Daimyô, la nécromancie était un art très discuté et souvent méprisé par les non pratiquants. Mais Miko n'était pas n'importe qui...

» Je saurais me montrer digne de cette confiance ! - reprit la Gardienne. - J'ai profité de mon chemin du retour pour récolter quelques cobayes dans la forêt, j'ai aussi eu le temps de réfléchir sur l'architecture de mes sceaux pour les rendre plus efficaces, moi qui pensais être une experte en Fûinjutsu, je suis loin d'avoir exploré toutes les possibilités de cet art.

Même si la nuit était bien installée, Kohana ne voulait pas s'arrêter de la nuit. La bibliothèque l'attendait, d'autres ouvrages très intéressants regorgeant d'informations. Mais Miko avait raison, rien ne valait la pratique et l'entraînement.

» Mais vous avez raison, rien ne presse. Ce n'est pas comme si je risquais avoir à affronter des dizaines de nécromanciens demain ! - dit-elle en riant timidement. - Je vais me contenter des animaux pour le moment et merci encore Miko-sama, je vais me retirer à la bibliothèque, j'ai encore quelques heures devant moi et j'ai tant de parchemins à lire, je dois aussi envoyer mes peintures à Konoha, mon clan organise une sorte d'exposition.

La jeune femme s'inclina une nouvelle fois et recula de quelques pas avant de se retourner en soufflant,

» Bonne nuit Miko-sama.

L'Hyô ferma soigneusement la porte derrière elle en laissant Miko dans l'intimité de son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Du côté obscur [Pv. Aburame Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-