N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Un spectre dans les bois (pv Sayuki Oni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 603
Rang : A

Message(#) Sujet: Un spectre dans les bois (pv Sayuki Oni) Lun 6 Fév 2017 - 8:53

@Oni Sayuki

Un matin, un nouveau matin se levait doucement alors que le soleil commençait à briller au-dessus des montagnes de Kaminari, mais Akane l'était depuis un moment déjà. Elle avait l'habitude de se lever très tôt le matin, bien avant le soleil, car elle avait moult choses à faire. Elle s'occupait comme à son habitude de la maison de son frère adoptif, c'était presque une obligation morale qu'elle s'imposait depuis toute petite. On ne lui avait jamais vraiment demandé quoi que ce soit, son éducation peut-être de feu sa génitrice, mais elle avait naturellement pris sur elle de nettoyer la maison. Sa chambre malgré sa jeunesse était parfaitement rangée et propre, chaque choses à sa place. Son frère dormait comme une souche, comme à son habitude, alors qu'il ne s'occupait de rien. Sans doute que sa mère était gênée ou agacée, mais elle lui faisait toujours un petit déjeuner.

« Je vous remercie pour ce repas madame.   »

Se contenta alors de dire, la jeune fille n'avait jamais pris la femme qui s'était occupée d'elle à son arrivée à Kumo comme sa véritable mère, et elle ne le cachait guère. Elle avait un profond respect pour cette femme évidemment, mais elle n'était pas capable de l'appeler mère. Sa véritable créatrice avait été si importante pour sa jeune vie, elle lui était impossible de mélanger ses idées là.

« Tu as quelque chose de particulier aujourd'hui ? »

« Une sorte d'entraînement, j'imagine. »

Avait demandé judicieusement la mère de son frère adoptif en sentant qu'elle avait avec plus d'appétit qu'à l'accoutumé. Elle était généralement plus regardante préférant être prévoyante qu'être prise à la dépourvue. Elle avait eu un contact étrange, encore, pouvait-on dire. Une femme lui avait envoyé une lettre, une certaine Sayuki Oni, lui demandant une démonstration et entraînement à la sensorialité. Il était certain que c'était une de ses grandes spécialités. Elle était utilisée pour cela dans beaucoup de missions que ce soit pour le village comme pour les renseignements. Elle avait travaillé à l'aide de ses capacités naturelles cette capacité d'être furtive, mais aussi de repérer un adversaire avec son esprit plutôt que ses yeux. C'était surtout la furtivité à ma base qui l'intéressait, mais il aurait été dommage de se passer de cette possibilité. Elle se demandait bien comment cette Oni avait pu entendre parler d'elle, mais ce n'était pas important. Elle avait accepté et le rendez-vous avait été choisi le matin aux portes de la ville. Elle n'avait pas grandement hésité à aider cette consœur inconnue, c'était pour le village. Plus ses coéquipiers étaient forts, plus la cause du village le serait. Quelque part, elle s'aidait elle-même en aidant cette Sayuki. C'était un nom vraiment très particulier tout de même, Oni. Cela faisait tout de même référence à de mauvais esprits, comment pouvait-on porter un nom pareil ? Était-ce une fille non désirée ? Elle ne pourrait sans doute jamais le savoir, mais elle se disait qu'elle serait incapable de nommer son futur enfant ainsi. Elle doutait fortement pouvoir tomber enceinte un jour, elle s'entraînait pour être une arme, pas pour folâtrer. Avec qui pourrait-elle partager sa vie, alors qu'elle pouvait mourir pendant une mission si aisément ? Elle pensa bien un moment à Batz, malgré son apparence monstrueuse, son bras en moins, ses cicatrices partout sur son corps, mais elle le voyait comme un gros nounours très gentil. Elle rosit légèrement en secouant la tête chassant ce genre de pensées. Pouvait-elle imposer la vie à quelqu'un en sachant cela ? Sa propre mère avait dû se poser cette même question un jour, et malgré la courte durée de leurs vies croisées, elle avait vraiment aimé. Elle sourit doucement en repensant à des moments agréables avec sa mère, ce n'était que de bons souvenirs évidemment. Elle adulait vraiment sa mère l'ayant perdue si jeune.

« Je vais y aller, bonne journée.   »

Akane avait largement assez flâné ainsi, elle rangea ses couverts au sale et la mère de son frère adoptif l'empêcha de faire la vaisselle. Elle sourit doucement et elle se mit en route pour les portes de la ville. Elle se souvenait avant de devenir chunnin, elle ne se gênait pas d'aller s'entraîner dans la forêt avec plus ou moins de discrétion. Elle savait que cette femme, cette Oni était encore une genin. Elle ne devait pas être si loin de rejoindre son niveau si jamais elle cherchait une seconde arme comme la Sensorialité. Elle imaginait pas quelqu'un capable de choisir cet art comme arme principale. Elle était arrivée en avance, largement en avance au portes de la ville. De nombreuses personnes entraient et sortaient de la ville. Des marchands, des étrangers qui étaient contrôlés avec soin à cause de la guerre avec le shukai. Des ninjas de ma foudre évidemment, qui devaient partir en mission sans doute. Le village n'était pas le genre à rester oisif. Elle ne pouvait s'empêcher de garder un œil sur la porte de la ville au cas où. Elle était plutôt habituée à faire du zèle sans attendre quoi que ce soit. Elle s'assit en tailleurs assise sur un rocher, il y avait un autre problème qui l'a taraudait. Si elle s'entraînait à la Sensorialité, elle allait devoir révéler son appartenance à un clan bien particulier, trop particulier pour ne pas le reconnaître. Généralement, les Gogyou faisaient partie des légendes urbaines au sein des ninjas, ce genre d'adversaires que l'on préférait éviter. On dépeignait les Gogyou comme des monstruosités quasiment pas humaine, mais elle avait toujours fait pour ne pas être connu sous ce nom là, mais bien sous un nom d'empreint depuis son arrivée au village il y a plus de dix ans maintenant. Elle était connue sous le nom de Otoshi Akane, une simple ninja. Elle devrait essayer de garder ce secret, ou s'assurer qu'il en reste un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Un spectre dans les bois (pv Sayuki Oni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Bois Nuageux-