N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Mar 7 Fév 2017 - 14:45

Le Pays des Cascades connaissait en ces temps de guerre, une période d'inquiétude et de trouble. Les habitants avaient en effet bien conscience de la proximité de leur pays avec les forces Kumojin. Il n'était donc pas anodin ou exagéré pour eux, de penser qu'ils seraient les premiers à payer les frais d'une attaque du Pays de la Foudre... D'autant plus qu'une rumeur circulait dernièrement à travers le territoire; comme quoi un Samuraï avait réussi à infiltrer Taki. Plusieurs portraits de lui avaient d'ailleurs été disposés dans la plupart des auberges et tavernes de la région. Tout cela dans le but bien évidemment que ce dernier ne s'amuse pas de si tôt à revenir en pensant passer de nouveau inaperçu...

Fort heureusement, l'Empereur avait jugé bon de renforcer l'effectif shinobi établi sur le territoire. Il avait ainsi mit à disposition du Seigneur de Guerre Hoheinheim, la force et la loyauté de cinquante ninjas prêt à défendre leur patrie. Ces cinquante hommes devaient donc être entraînés et préparés en vue des prochaines batailles. Un cour magistral allait donc être donné au sein même du Temple d'Ao'. Plusieurs salles avaient même été réagencées afin d'accueillir un nombre d'étudiants plus conséquent.

Face à une telle charge d'enseignements à prodiguer, même Hoheinheim avait décidé de former les recrues désireuses d'approfondir leurs connaissances en Fuinjutsu, plus particulièrement. Pour cela le Trentenaire comptait bien sûr, sur ses expériences passées avec tous les élèves qu'il avait eut au cour de sa carrière et sa patience. Il présenterait plusieurs de ses techniques personnelles et tâcheraient de les transmettre dans les meilleurs conditions.

~ ~
~

La salle s'était rempli bien vite une fois venue l'heure du cour donné par le Directeur du Temple d'Ao' en personne. Une dizaine d'élèves s'étaient réunis et patientaient déjà installés derrière leur pupitre. Des parchemins et de l'encre se tenaient déjà à leur disposition. Il ne restait finalement plus qu'à ce que le Lumineux n'intervienne afin de commencer.
Parmi les ninjas, plusieurs n'avaient jamais pratiqué de Fuinjutsu jusqu'à aujourd'hui. Pour beaucoup cette spécialité ne s'en tenait qu'à la théorie qu'ils avaient pu lire dans des livres ou de ce qu'on leur en avait dit. Certains étaient jeunes, d'autres moins. En tout cas une seule chose était sûr, ils allaient beaucoup apprendre du savoir du très célèbre Seigneur de Guerre...

Ce n'est finalement que peu de temps après le dernier à entrer, que Van fit son apparition. Il referma la porte derrière lui et se dirigea jusqu'à son bureau, puis resta debout pour faire face à tous ses élèves. Parmi eux, Hoheinheim reconnu le jeune Higeki Mamoru. Ils ne s'étaient pas revu depuis un bon moment, mais le Trentenaire se rappelait de lui comme étant un bon élément. Puisqu'il n'en connaissait aucun autre, il ne prêta pas grande attention sur le coup à la jeune qui se tenait là elle aussi.

Van ~ " Bienvenue à tous ! Je m'appelle Van Hoheinheim ! Vous n'avez besoin de savoir qu'une chose à propos de ce cour ! " Introduisit-il l'air bien autoritaire. " Vous n'en sortirez désormais qu'une fois que vous aurez acquis les compétences nécessaires. Alors j'espère pour vous que vous partagerez le même enthousiasme que moi à le terminer. "

Liant ses deux mains l'une contre l'autre, la seule porte menant à la sortie se retrouva scellée d'une puissante rune plutôt complexe à déchiffrer. Van comptait à dire vrai bien là dessus pour dissuader les petits malins de tenter de le contredire. Puisqu'il disposait de toute l'attention nécessaire à de bons résultats, ce dernier ne doutait pas que tous y mettraient de la bonne volonté pour se sortir du piège.

Van ~ " Pour ceux qui seraient prêts à relever le défi je vous invite à prendre l'un des parchemins mit à votre disposition. Je veux que vous dessiniez un sceau qui pour, vous représenterait votre technique. Je vous laisse le bon loisir de vous inspirer de celui de la porte afin de vous faire une idée de ce à quoi cela pourrait ressembler. Le reste ne dépendra que de votre plume et de votre compréhension en l'état du Fuinjutsu. "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Mar 7 Fév 2017 - 15:15

Shirahime n'aurait raté pour rien au monde un cours de Van Hoheinheim, réputé dans tout l'Empire pour sa maîtrise du Fuinjutsu. Elle le connaissait de nom, et avait appris combien il pouvait être un personnage intéressant pour elle. Si elle était en quête de puissance, autant en terme de force d'attaque que de puissance politique, elle avait tout intérêt à chercher à se rapprocher de cet homme. Elle ne savait pas grand chose de lui, sinon qu'il était justement mystérieux et un maître reconnu dans les arts des sceaux. Mais justement, ce mystère l'intriguait et l'intéressait au plus haut point. Il serait certainement intéressant de comprendre comment un homme avait pu s'élever jusqu'à la situation de Seigneur de Guerre en gardant autant de secrets pour le commun des mortels. Peut être l'Empereur en connaissait-il certains ? Peut être ce Hoheinheim était-il une variable complètement imprévisible par ses actions cachées et ses bassesses ? Il courait en effet certaines rumeurs à son compte, dans le pays des Cascades, et qui colportaient des bruits assez peu flatteurs à son sujet. Il serait un alchimiste, un sorcier, qui élèverait des chimères dans les entrailles de son temple païen.

Shirahime savait cependant ne pas prêter plus d'attention aux rumeurs qu'elles ne le méritaient, et si la figure d'Hoheinheim l'intriguait, c'était bien pour ce qu'elle représentait sur le plan politique mondial, et non pas pour ses pseudo-crimes contre les moeurs. Aussi, on comprendra qu'elle fut parmi les premiers à arriver au Temple, ce jour-là, pour assister au cours donné par le Seigneur de Guerre lui-même. Elle prit place à un pupitre du deuxième rang, suffisamment sur le côté et à l'ombre d'un pilier pour pouvoir observer toute la salle sans trop de risque de paraître remarquable. Elle la vit se remplir peu à peu, jusqu'à être pleine. C'est à ce moment-là seulement que Hoheinheim fit une entrée en scène qui paraissait méticuleusement préparée.

Shirahime n'avait rien imaginé de plus ni de moins sur l'apparence du Seigneur que ce qu'elle avait sous les yeux. Ce qu'elle s'était efforcé de se figurer, c'était son esprit, pas son corps. Cela relevait du détail, et elle doutait que ce soit pas ses charmes physiques qu'il soit parvenu à son rang actuel. Non, c'était bien plutôt derrière ces lunettes que se cachait le véritable trésor de Hoheinheim. Elle écouta attentivement ses paroles, tout comme la foule des autres élèves. Quand il joignit les mains, elle tourna, comme tous ses camarades, les yeux vers les portes désormais scellées de la salle de classe. Un léger sourire s'afficha sur son visage. Rien de mieux, en effet, que la pression d'une situation réelle pour exciter la matière grise. Il s'agissait vraisemblablement de réussir à briser le sceau désormais apposé sur la porte. Une technique que Shirahime ne maîtrisait pas, mais dont elle était déterminée à assimiler les rudiments. Ne serait-ce que pour briller aux yeux d'un Seigneur de Guerre.

Elle s'approcha du sceau de la porte, curieuse de voir de quelle façon Hoheinheim formait ses techniques. C'était bien évidemment un travail soigneux, et d'une certaine complexité. Parvenir à le défaire ne serait pas aisé, et Shirahime était certaine que les compétences de certains des membres de l'assemblée des élèves ne leur permettraient jamais de parvenir à briser un sceau comme celui-ci. Elle s'approcha du bureau où se tenait toujours Hoheinheim, et demanda d'une voix suffisamment forte pour être entendue dans toute la salle:

"Vous n'allez pas nous aider plus que ça, n'est-ce pas ?"

Elle connaissait d'avance la réponse à cette question, mais c'était tout au plus un moyen d'attirer sur elle l'attention du Seigneur de Guerre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 133
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Dim 12 Fév 2017 - 13:24

Enfin, enfin ! Le travail acharné du jeune homme lui avait permis de grimper dans la hiérarchie de l’empire. Depuis si longtemps qu’il attendait que ses efforts puissent être récompensés, il commençait à désespérer de ne pas avoir de nouvelles accréditations qui lui permettrait de faire impact sur le Shûkai, d’être une figure capable de changer les choses pour arriver à son idéal de justice et de lois, de domination et conquête, dans le but de faire grandir l’empire et l’influence de Kamui-sama !

Mais avec cela, il se rendit bien compte d’une autre chose avec l’ensemble de ces changements. Avec la montée en grade arrivait aussi une prise de responsabilité, et le fait d’être envoyé également à des missions beaucoup plus dangereuses, demandant plus de talents. Ses illusions pouvaient défaire beaucoup d’adversaires, des personnes incapables de se libérer de Genjutsu. Il pouvait donc empêcher n’importe quel affrontement de se produire et les tuer d’un simple coup dans la gorge. Mais quand les personnes étaient capables de se libérer… Il se retrouver dans une situation plus que délicate.

Aujourd’hui, la question ne se tenait plus : il devait trouver un moyen d’étendre son éventail de techniques, mais dans quels domaines ? Le Taijutsu ? Certainement pas. Un art sauvage qu’était ce dernier, il ne penserait utiliser ses poings directement. D’autant plus que des années à se concentrer sur son mental, plutôt que son corps, prendrait beaucoup trop de temps à rattraper. Le Ninjutsu ? Peut-être, mais il ne possédait que des connaissances trop primaires dans ce domaine de base, ne pouvant faire apparaître qu’une simple flammèche, et il serait bien capable de se brûler seul. Qui plus est, il aurait aimé exploiter ses arts occultes également, en faisant comme certains de ses confrères qui les amenaient sur ce plan d’existence.

C’était en quête de réponses qu’il se baladait ainsi dans le palais impérial, cherchant la bibliothèque réservée aux soldats, qu’il se rendit compte que plusieurs annonces étaient exposées à l’attention des officiers. Et d’un regard indiscret, ses yeux tombant sur l’un des nombreuses affiches, lisant le contenu des écrits, il sourit satisfait. Changeant ainsi de direction pour aller chez lui, il se prépara à devoir voyager vers sa terre natale, afin de faire payer une dette qu’un certains gouverneur lui doit depuis un moment…

==========

Le voilà à nouveau au pays des Cascades, son lieu de naissance, mais également celui où se situe la plupart des membres de son clan, les Mamoru. C’était également le pays où se trouvait l’une des écoles les plus réputées dans les arts shinobis de l’empire : le temple Ao, dirigé par nul autre que le gouverneur de Taki, Hoheinheim Van. Higeki l’avait déjà visité une fois afin de remettre ses rapports de recherche et d’observation des terres de Mizu. Ce dernier lui avait alors promis de le remercier d’une quelconque manière, et ce genre d’occasion serait parfait pour lui renvoyer la pareille.

Dans la fameuse pièce où il se trouvait étaient rassemblés une dizaine de personnes, à peine, toutes attendant l’instructeur en question. Mais quand ce dernier arriva, les choses allèrent alors très vite. L’introduction à peine faite, Hoheinheim annonça ainsi qu’il ne comptait pas laisser sortir les élèves tant qu’ils n’auraient pas réussi à donner former à ce qu’ils voudraient obtenir comme forme de sceau. Oui, voilà pourquoi Higeki avait choisi de se rendre au temple Ao, pour développer la voie qui lui permettrait de se tenir à son style de combat, et à convoquer les esprits de l’au-delà : le Fuinjutsu. Et pour ça, il comptait bien assimiler, absorber toutes les connaissances qu’il pourrait presser du vieux blond. Mais pour revenir au cours, beaucoup prenaient ce qu’il disait pour une indignation, chose qui fit rire beaucoup Higeki, alors qu’il se dévêtu de son chapeau.


« - Et bien, et bien, vous seriez donc prêts à renoncer pour si peu ? L’empereur serait si déçu de voir ses soldats dévoués fuir devant une telle adversité puérile. »

Son rire hautain semblait éveiller la colère de beaucoup, mais il s’en fichait pas mal. Il était là pour apprendre, et sa curiosité naturelle ne pourrait être perturbée par de simples railleries. D’autant plus qu’il avait déjà étudié pour son projet de rénovation du port de Tsuchi, donc il avait une claire longueur d’avance sur quiconque se trouvait ici. Un génie, oui, fufufufufu ! Maintenant, la question qui se posait était de savoir quel genre de sceau il voudrait faire. De sa propre expertise, il pourrait faire pas mal de choses avec des esprits invoqués. Certain subtilités restaient à côté à étudier, l’une d’entre elle était l’absorption de matière. Donc pourquoi ne pas commencer par ça ?

Attrapant son parchemin et un des pinceaux à disposition, il se mit au travail pour faire son chef-d’œuvre, commençant par le plus basique : le thème ! N’écrivant que le symbole nécessaire, il se sentit satisfait de sa trouvaille… Encore fût-il qu’il comprenne que simplement écrire le mot n’allait en rien l’aider à faire du Fuinjutsu…


Kyushu, Absorption:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Dim 12 Fév 2017 - 19:07

Tout le monde dans la salle de classe semblait avoir plus ou moins saisi en quoi allait consister l'exercice du jour. Pourtant quelques uns des ninjas envoyés par l'Empereur se permirent une réflexion quant aux méthodes peu scrupuleuses utilisées par le Seigneur de Guerre. D'autres comprirent très vite à quoi s'en tenir. Comme cette jeune fille Shirahime, que Van fini par reconnaître et qui n'avait pas hésiter à quitter sa place pour se rapprocher du Fuinjutsu sur la porte. En la voyant faire, Hoheinheim reconnu là sa vivacité d'esprit qui en comparaison des autres s'étant mit à râler, valait bien plus le détour. Toujours à sa place Higeki jugea plus utile de se plier directement à la consigne demandée. Le Mamoru paraissait d'ailleurs bien plus à l'aise que le reste de ses camarades pour composer ses runes.

Celui-ci n'avait pas non plus hésiter à recadrer le reste de la classe afin de bien leur faire comprendre la situation. Il n'avait jamais été question pour Van de les couver ni même d'en faire des Maîtres des sceaux en un seul cour. Sa formation consisterait à leur fournir les rudiments et ce qu'il leur permettrait de se battre. Bien sûr avec autant d'élèves, prendre le temps d'expliquer à chacun d'eux comment faire serait bien plus long qu'il ne le faudrait. Selon Van, le mieux qu'il aurait à faire serait de prendre exemple de chacun afin de parvenir à un résultat tous ensemble. Les lacunes de l'un seraient alors comblées par les connaissances des autres et vice versa.

Van ~ " Non en effet. Il n'y a pas d'intérêt à ce que je vous prémâche le travail. L'expérience s'acquièrent en essayant et je n'aurais aucune utilité à vous enseignez quelque chose si vous n'êtes pas capable de créer une simple rune par vous même." Fit-il à Shirahime en arborant un rictus amusé par sa question.

L'instant d'après Hoheinheim se dirigea vers le pupitre d'Higeki et observa attentivement sa création. Naturellement celui-ci avait bien comprit la consigne et s'était d'ores et déjà mit au travail. Ses runes étaient plutôt simples mais pas moins bonnes pour un début. Dans l'art du Fuinjutsu, il suffisait très souvent de représenter le kanji de l'action que l'on souhaitait voir appliquée par le sceau, pour que ce dernier prenne tout ses effets en compte lorsque du chakra y était insufflé. Malgré cela l'étape la plus délicate lui restait encore à faire... A savoir celle de parvenir justement à ajouter la quantité de chakra nécessaire à son application.

Van ~ " C'est un bon début Higeki. Essais maintenant de diriger ton chakra à l'intérieur de la rune. " Faisait-il comme pour lui indiquer la prochaine marche à suivre.

Il s'agissait bien évidemment d'une perche gangrené. Car si Higeki s'y essayait en l'état alors la rune se briserait sans aussitôt. Malgré tout Van espérait bien qu'il comprendrait dans sa seconde tentative, qu'il lui faudrait également ajouter une rune afin de contenir son chakra. Voilà pour quelle raison le kanji de verrouillage présent sur la porte de la classe, était entouré d'un cercle fermé.

Navigant parmi les pupitres, Hoheinheim parvint très vite à jauger le niveau de chacun d'eux. Plusieurs s'étaient d'ailleurs dépêchés de faire comme Shirahime en prenant pour exemple le sceau du Lumineux...
L'un d'entre eux était à peu près parvenu au même niveau que Higeki et venait de tenter d'ajouter son chakra à l'intérieur de sa rune. Manque de pot pour lui, ce qui arriva devait arrivé et la rune lui explosa entre les mains. Le Ninja agacé, se leva le visage complètement calciné par sa propre technique. Heureusement rien de grave ne lui arriva vu le peu de chakra dont il s'était servit. Le danger était en effet bien plus grand lorsque beaucoup de chakra était condensé à l'intérieur du Fuinjutsu.

Van ~ " Pour ceux qui l'auront comprit, les Fuinjutsus sont une successions de "règles" qui seront définies par vos runes. Ainsi, plus un sceau contient de runes et plus sa complexité se traduit à travers les risques pour le produire ..."

Un silence inquiétant envahit la salle. Certains des étudiants n'avaient tout bonnement rien comprit à ce que venait de dire Hoheinheim. Eux ne comprenaient déjà pas pourquoi certains sceaux s'étaient subitement mit à exploser et étaient maintenant réticents à l'idée de s'y essayer.

Premier Ninja ~ " Moi j'ai rien compris... " Faisait-il l'air affligé par ses piètres performances.
Second Ninja ~ " On devrait peut-être demander de l'aide à d'autres. Regardes ! Le gars bizarre de tout à l'heure à l'air de bien se débrouiller nan ?! " lui répondit-il en levant ses yeux vers Higeki.
Premier Ninja ~ " Sans moi ! Il a l'air bizarre ce mec ! Je préfère encore aller voir la belle jeune femme là-bas ! " conclu-t-il en se levant de sa chaise.

Van de son côté était retourné à son bureau. Intrigué de voir qui finirait par lui porter sa première réussite...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Lun 13 Fév 2017 - 14:23

Shirahime reçut la réponse à sa question avec un léger sourire teinté à la fois d'amusement et de malice. Elle ne s'attendait à rien d'autre de la part du Seigneur de Guerre. Après tout, l'exercice ne servirait à rien s'ils leur mettait en main toutes les clés pour réussir, comme il l'avait dit lui-même. Si Shirahime avait les notions de base en Fuinjutsu bien ancrées dans son esprit, elle savait pertinemment que ce n'était pas le cas de la plupart des gens présents dans cette salle. Elle s'était laissée dire que le but de cet exercice à une échelle géante était avant tout d'inculquer des notions rudimentaires dans les arts du combat Shinobi à ceux qui n'étaient pas forcément les plus instruits, ou à ceux qui voulaient renforcer leurs connaissances. Shirahime était dans cette dernière catégorie, et son tempérament, sans doute, plus que quoique ce soit d'autre la faisait se sentir nettement supérieure à la masse des ignorants qui commençait à se former autour d'elle.

Il semblait en effet se définir deux camps distincts: d'un côté, on se regroupait autour d'elle, et de l'autre on avait tendance à être attiré par un individu énigmatique, que Shirahime avait remarqué dès que Hoheinheim s'était approché de lui pour s'intéresser à son travail. Instantanément, son esprit en avait déduit deux choses. D'une part, ce devait quelqu'un que le Seigneur de Guerre connaissait déjà, et donc qui était digne à la fois de son intérêt et de celui de Shirahime. D'autre part, il fallait impérativement qu'elle se mette à produire quelque chose à son tour si elle voulait parvenir à attirer l'attention de son mentor. Cet exercice aurait une double-vocation: approfondir ses connaissances en Fuinjutsu au contact d'un maître en la matière, et s'attirer les faveurs de ce même maître. Ces deux enjeux étaient tout aussi importants l'un que l'autre, car elle comptait tout aussi bien se servir de ses compétences nouvellement acquises que de l'influence et des savoirs de Hoheinheim.

Elle avait bien observé le sceau qui barrait la porte, et en avait déduit que la technique qu'il faudrait mettre en place pour le neutraliser était une technique de descellement. C'était un domaine du Fuinjutsu qu'elle ne maîtrisait -hélas- pas vraiment. Elle connaissait un peu la théorie, mais rien de plus. Finalement, elle n'était pas plus avancée que les autres sur le début de la manoeuvre. Mais justement, des autres elle en avait plein à sa disposition, qui se massaient discrètement autour d'elle, attendant qu'elle se mette à l'oeuvre. Il s'agissait simplement de les utiliser à bon escient. Elle qui se voulait être une meneuse de troupes hors-paire, elle devrait bien arriver à canaliser les idées d'une petite vingtaine d'individus pour en tirer quelque chose.

"Vous tous ! Vous semblez assez désœuvrés. Travaillons ensemble."

Des hochements de tête volontaires lui répondirent. Elle s'en contenta. C'était la réaction qu'elle attendait. Elle se constituait une brigade d'hommes poussés par la pression et donc boostés à l'adrénaline. Si elle parvenait à éviter qu'ils ne s'éparpillent, elle pourrait certainement en tirer quelque chose de très positif.

"Est-ce que certains d'entre vous ont des connaissances basiques en Fuinjutsu ?"

Deux ou trois hochèrent la tête, mais pas plus.

"Bon. Voyons les bases: le Fuinjutsu est l'art de manipuler les sceaux. Pour créer ces sceaux, il faut commencer par s'inspirer de runes, dans lesquelles ont insuffle du chakra pour les développer et révéler leur plein potentiel. Ces runes sont de simples mots, mais puissants de par leur signification et leur tracé. En en assemblant plusieurs, on peut créer des formes complexes, plus propices à réaliser des objectifs plus élevés. En observant le sceau qui barre la porte, j'en ai déduit qu'il est trop développé pour qu'on puisse le briser avec une seule rune. Il nous faut donc mettre nos idées en commun. Allez-y !"

Un instant de silence suivit sa prise de parole, puis un premier homme lança au vol un nom de rune:

"Kagi, la clef ?

-Pourquoi pas Kuchi, l'ouverture ?

-On pourrait y ajouter Kyukei, la cassure.

-Et aussi Chuwa, la neutralisation."

Shirahime sourit légèrement pendant que son groupe mettait en commun autant de runes qui lui passaient par la tête. Il suffisait de donner un premier élan à ces gens-là qui n'y connaissaient rien. Ensuite, elle pouvait les utiliser à son compte, et se servir de leurs idées pour en tirer un produit fini.

Elle s'attabla à un pupitre, tira une longue feuille de papier devant elle, plongea son pinceau dans l'encre et traça une succession de quatre runes en cercle. Il y avait Kuchi, Kyukei, Chuwa et Tobira, la porte. Elle entoura le tout d'un cercle noir. C'était la règle primordiale lorsqu'on apprend le Fuinjutsu: il n'y a pas de corps pour contenir le chakra et le diriger dans un sceau, aussi faut-il retraduire cette fonction par le dessin des caractères. Ceci fait, elle laissa l'encre sécher, et apposa ses deux mains sur le dessin. Elle laissa son chakra filtrer dans le papier et imprégner les runes, jusqu'à ce qu'elles se relient entre elles par une myriade de petits symboles complexes. Il en ressortit un sceau prêt à l'utilisation. Shirahime hésita. Devrait-elle montrer son travail à son mentor avant toute chose ou l'essayer directement sur la porte ?

Elle choisit la sécurité. Si son travail n'était pas bon, elle préférait obtenir des conseils pour l'améliorer de la part de Hoheinheim plutôt que l'humiliation. Ainsi, sa posture de cheffe de groupe possédant la connaissance ne serait peut être pas trop affectée par l'échec. Et si elle réussissait, ce serait l'occasion de montrer directement ses capacités au Seigneur de Guerre, autant en terme de Fuinjutsu qu'en terme de direction d'hommes. Elle s'approcha de Hoheinheim, et lui tendit le sceau.

"Voilà à quoi nous sommes arrivés, moi et mon groupe. Qu'en pensez-vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 133
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Dim 19 Fév 2017 - 16:36

Le jeune Mamoru semblait s’amuser à voir la plupart de ses camarades de classes paniquer pour une consigne aussi simpliste que celle-ci. « Créer un sceau ». Oh dieu que cela était compliqué à comprendre pour certains. Il en riait de ses conclusions comme quoi, les autres ne semblaient être que des loques. Enfin, tous, pas tout à fait. Certains semblaient avoir une tête pensante plus développée que d’autres. La brune justement qui se mit à jouer les meneuses pour encourager les gens semblait s’y connaître dans ce domaine. Roulant des yeux devant la démonstration de « franche camaraderie », il préférait se concentrer sur sa tâche du moment.

Contrairement à ce qu’il aurait pu croire, les sceaux n’étaient pas aussi simples qu’il ne laissait paraître. Il ne suffisait pas de seulement écrire un kanji pour obtenir l’effet qu’il désirait. Les choses étaient bien plus compliquées que ça, et Van s’en retint de lui en parler, comme tous professeur souhaitant laisser ses élèves avancer seul. Le professeur intervint justement pour observer le travail du Mamoru, et semblait satisfait de l’observation, de quoi faire bomber le torse du vert. Mais c’était loin de suffire, bien évidemment, et il s’empressa de lui expliquer ainsi quoi faire.


« - Intégrer mon chakra ? Soit, si cela doit être fait… »

Sans hésiter donc, il apposa ainsi sa paume sur le sceau, s’essayant à exécuter les consignes. Problème étant le suivant : utilisant la plupart du temps ses liens avec ses esprits, il n’avait pas l’habitude d’extérioriser son chakra, encore moins le canaliser dans un objet. C’était les capacités que possédaient surtout les maîtres en Taïjutsu, l’art des sauvages. Mais si des sans cervelles pouvaient y arriver, alors lui aussi le pourrait, n’est-ce pas ? Un premier essai : rien. Un second : pas mieux. Quelques secondes plus tard, et c’était toujours le même résultat, ce qui l’énerva un moment.

Après un débat interne, il décida de mettre beaucoup plus de chakra dans ses paumes et les apposa violemment sur le papier, ce qui entraîna soudainement aux symboles de changer de teintes avant de littéralement prendre feu, brûlant légèrement ses mains. Les retirant et jurant grièvement, il se souvint d’un bref détail : sa nature élémentaire été liée au Katon, de quoi expliquer la combustion spontanée. Observant ainsi son « œuvre », il reprit du temps pour se calmer et observer un peu où il se serait trompé. Ce n’est que là qu’il remarqua un détail important, comparant son travail à celui des gens autour.


« - Hmm… Peut-être un peu plus de complexité dans l’œuvre… »

Haussant ainsi les épaules, comme si de rien n’était, il se redirigea vers les réserves de papiers pour recommencer l’opération, à la différence qu’il rajouta le dessins d’un cercle fait de symboles qu’il a vu auparavant. Pas un trait plein. C’était assez difficile, mais avec un peu d’application, cela saurait se faire. Le nouveau design fait, il se reconcentra ainsi pour recommencer son épreuve. Insufflant directement le chakra qu’il avait utilisé pour enflammer le précédent modèle, il senti une sensation différente, les runes s’agitant à nouveau, légèrement, avant de ne plus rien faire. Restant de marbre devant le résultat, il se rendit compte d’un détail assez idiot quand on y pense. Se tournant alors vers Van, il l’observa en lui pointant le Sceau face à lui.

« - Je pense que c’est bon, mais une question… Comment je fais pour vérifier que cela fonctionne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Mar 21 Fév 2017 - 19:24

Le cours prit subitement une tournure bien plus intéressante. Tous s'étaient finalement décidés à se mettre au travail, quitte à même le faire en équipe. Van ne voyait aucun mal à se servir des connaissances des autres à ses propres fins. Lui même dirait que parfois la faim justifiait simplement les moyens, et que le reste importait peu tant que le résultat se trouvait à la clef...

Il ne ferait pas d'eux des experts en Fuinjutsu, mais pourrait au moins se targuer de les avoir confronter à des situations biens réelles. L'expérience qu'ils auraient acquises durant ce cours, leur permettra au moins à terme de connaître leurs limites en la matière.
Certains se débrouillaient plutôt bien notamment deux totalement opposés de par leur personnalité. Shirahime regroupa toute une équipe autour d'elle et se servit de leurs idées jetées à l'aveugle pour parvenir à un résultat. De son côté Higeki préféra persévérer seul et essaya à plusieurs reprises de suivre les indications que Van lui avait donné. Après quelques échecs il était finalement parvenu à produire une rune assez bien réussie. Tout comme d'ailleurs Shirahime qui malgré ses airs, était parvenu à agencer toutes les runes de ses camarades de façon à ce que l'équilibre entre chacune, soit respecté. Peut être ne l'avait-elle pas fait exprès, mais cette performance en tout cas avait su marqué l'esprit du Trentenaire.

Van ~ " Il est amusant je trouve que seulement l'un d'entre vous n'ait pas chercher à créer une rune visant à briser le sceau de la porte. Hum hum... " Faisait-il en retenant les prémices de son rire le plus malveillant. " Mais... Je vous en prie. Voyons voir à quel point votre rune est puissante. "

Cette fois Van s'était tourné vers Shirahime et tout le reste de son équipe. Aucun d'eux n'avait imaginé bien sûr que le Fuinjutsu que le Trentenaire avait mit en place sur la porte n'était sans doute pas l'un de ceux qu'ils pourraient briser à leur niveau. Hoheinheim était bien réputé pour la puissance de ses Fuinjutsus au Shukaï, et pourtant, Shirahime et tous ses hommes avaient pu pensé parvenir à sortir d'ici comme ils l'entendraient.

En bon tuteur, le Seigneur de Guerre les laissa faire et ce à leur propre dépend. Van n'avait jamais été très tendre avec aucun de ses apprentis. Et ce ne serait pas demain la veille qu'il le serait...

De son côté Higeki vint présenter sa rune au Lumineux en lui demandant par quel moyen il pourrait s'assurer que son sceau fonctionne. Van interrogea les étudiants à la recherche d'un utilisateur de ninjutsu. Lorsqu'un leva la main, le marionnettiste activa ses fils de chakra et attira le pauvre bougre jusqu'à Higeki.

Van ~ " Pour ça il n'y a véritablement qu'un seul moyen Higeki ! Il te faudrat le mettre à l'épreuve ! Quelle chance que ce garçon ait bien voulu t'aider. "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Dim 26 Fév 2017 - 15:41

Shirahime était circonspecte. Elle ne savait trop quoi penser des commentaires de Hoheinheim sur le sceau qui avait résulté de son travail et de celui de son équipe improvisée. Il n'avait rien dit quant à la qualité du sceau lui-même, et s'était contenté de les mettre à l'épreuve, en somme, en les poussant à essayer leur rune directement sur le sceau qui barrait la porte. Une telle réaction ne pouvait rien présager de bon, aux yeux de Shirahime. Elle n'était pas assez idiote pour ne pas se rendre compte qu'elle n'avait pas toutes ses chances de réussir. L'assurance de son maître ne lui disait rien qui vaille, et à bien y réfléchir il paraissait assez surprenant qu'il ait restreint ses capacités en mettant au point son sceau d'enfermement. Shirahime ne le connaissait pas bien encore. Elle n'avait pas passé suffisamment de temps en sa compagnie, n'avait pas reçu suffisamment d'enseignements de sa part pour se forger une véritable opinion de son maître qui lui permît de prévoir ses réactions. Cependant, elle estimait qu'il ne devait pas être le genre de personne à faire les choses à moitié. En témoignait le simple fait qu'il ait décidé de plonger tous ses élèves dans le feu de l'action en les enfermant dans la salle.

Elle se dirigea néanmoins en tête de son groupe vers la porte. Il fallait qu'elle prévoie un échec éventuel, afin de ne pas perdre la confiance de ses hommes. Qui sait, peut être ses compétences de meneuse de troupes étaient-elles également évaluées ? Mieux valait prévenir que guérir, sans doute. Arrivée devant la porte, elle se tourna vers son groupe l'air le plus serein possible:

"Ecoutez, vous tous ! Il est fort probable que ce sceau ne parvienne pas à briser celui qui barre la porte. Mais même si c'est le cas, nous ne devons pas perdre espoir, et nous devons continuer à travailler en vue de mettre fin à cet exercice. Compris ?"

Elle eut droit à quelques hochements de tête discrets en guise de réponse. Elle dut s'en contenter. Plus de véhémence de sa part aurait eu l'air louche, et elle savait qu'une attitude trop directive pouvait mener celui qui l'adoptait vers la perte d'autorité. Elle appliqua le parchemin sur lequel était dessiné le sceau contre la porte, et envoya du chakra dans les symboles tracés à l'encre. Si elle sentit bien que son chakra faisait effet sur le sceau, il ne se brisa cependant pas. Elle réitéra l'opération, toujours sans succès. Finalement, au terme d'un troisième essai où elle infusa plus de chakra que précédemment dans le dessin, celui-ci éclata, en quelque sorte, laissant le parchemin vierge. Et la porte était toujours barricadée.

Devant cet échec retentissant, deux ou trois membres de sa "brigade" laissèrent tomber l'affaire et s'exilèrent au fond de la salle, préférant regarder les autres trimer que de s'échiner eux-mêmes à une tâche qu'ils savaient vouée au néant de toute façon. En regardant le reste de son groupe, qui regardait avec envie ceux qui les avaient quittés, Shirahime prit les choses en main.

"Laissons-les partir s'ils le veulent ! S'ils veulent se résigner, tant pis pour eux. Nous, nous serons ceux qui se battront et qui apprendront. Allez !"

Elle se redirigea vers les pupitres, songeuse. Elle repensait à ce que Hoheinheim leur avait dit quand ils étaient venus lui présenter le fruit de leur réflexion commune. Il est amusant je trouve que seulement l'un d'entre vous n'ait pas chercher à créer une rune visant à briser le sceau de la porte. Quelles conclusions devait-elle tirer de ces paroles ? La réponse à cette dernière question était évidente: s'ils ne pouvaient briser le sceau qui était sur la porte, parce qu'il était l'oeuvre d'un des plus grands maîtres dans le domaine au Shûkai, alors il leur suffisait de briser la porte elle-même. Partant de là, le sceau qu'ils devaient mettre au point était un sceau à même de libérer une quantité suffisante d'énergie, matérialisée sous la forme d'affinités primaires, pour venir à bout de la porte. C'était une théorie que Shirahime espérait valide, et elle ne voyait aucune faille dans son raisonnement qui prouve qu'elle ait tort. Le jeu en valait certainement la chandelle.

Elle eut à nouveau recours aux idées de ses collaborateurs, plus pour maintenir une réelle cohésion d'équipe que par réel besoin. Elle estimait être capable de réaliser toute seule le sceau dont ils auraient besoin, mais préférait ne pas léser ses partenaires, surtout après les avoir gonflés d'une énergie nouvelle. Elle dessina les runes les plus pertinentes, les assembla pour finalement créer un véritable sceau. Une fois activé, il devait libérer une vague de flammes attisées par un peu de son propre chakra Fûton. Le résultat serait certainement dévastateur. Du moins elle l'espérait, car si elle échouait une nouvelle fois, elle pouvait être à peu près certaine de faire une croix sur le soutien de ses collaborateurs du jour. Si elle pouvait s'en tirer sans eux, ses capacités à commander une troupe en pâtiraient cependant, du moins au regard de son maître.

Elle s'approcha d'un pas décidé de la porte, et s'arrêta à une demi-douzaine de mètres de la surface scellée. Elle brandit devant elle le parchemin orné du sceau de destruction, en direction de la porte. Elle était un peu nerveuse. Mieux valait agir vite, dans ce genre de situation. Elle apposa sa main sur le papier, et infusa son chakra dans le sceau. La réaction ne se fit pas attendre: aussitôt, les flammes jaillirent de la surface du papier, et frappèrent la porte dans un fracas assourdissant, faisant voler un nuage de poussière. Shirahime se cacha les yeux pour les protéger. Elle appréhendait de découvrir le résultat de cette expérimentation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Mer 1 Mar 2017 - 18:57

Après avoir laissé Higeki en compagnie de l'étudiant qui maîtrisait le Ninjutsu, le Lumineux redirigea son attention vers Shirahime et son groupe. Il pu voir ainsi à quel point sa remarque de toute à l'heure avait su la déstabiliser. Bien décidée à se faire une idée de sa création par elle même et à tester sa rune sur celle du Hoheinheim malgré tout, Shirahime prit la peine de faire un petit discours à ses acolytes...

Le Seigneur de Guerre reconnaissait un leadership évident de la part de la jeune femme. Lui appréciait plus encore de compter parmi ses élèves, des apprentis déterminés, qui n'abandonnaient pas face à la première difficulté venue. L'attitude d'un chef se mesurait très souvent à travers l'influence qu'il pouvait exercer sur ses hommes. A la voir diriger tous ces bougres, - qui eux buvaient ses paroles comme de l'eau - il ne faisait aucun doute que ses talents s'affineraient bien plus aux côtés du Trentenaire...

Van de son côté n'avait émit aucune remarque face à l'échec du groupe. Il s'était contenté de déambuler parmi les pupitres en gardant du même temps un œil sur les autres travaux. Higeki et l'autre étudiant en étaient encore aux explications. Certainement qu'Higeki avait-il à l'inverse de Shirahime, quelques difficulté à se faire des camarades. Il s'agissait d'un autre genre de tempérament. Plus solitaire, malsain. Aux yeux du Lumineux, Higeki représentait le parfait stéréotype du Mamoru. Les membres de ce clan n'avaient guère besoin des vivants en après tout. Les morts leur offrait bien plus d'aide et de loyauté que n'importe quelle autre armée en vie...

Le bruit de l'explosion vint finalement extirper le Lumineux de ses songes. Aussitôt son regard se posa sur la porte qu'il avait scellé au début du cours. Sa tête se pencha dés lors sur le côté l'air visiblement sans voix. Il n'aurait jamais cru que Shirahime se montre si têtue et réitère l'opération une seconde fois. Peut-être n'avait-elle pas bien compris le sens, que Van avait voulu donner à sa phrase. En tout cas lui saluait l'intention.

Van ~ " Shirahime nous a fait là une belle démonstration des nombreuses combinaisons qui existent dans notre spécialité. Les plus avancés d'entres vous auront sûrement compris qu'il n'existe que très peu de limites à cet art... Tout dépendrait de vos connaissances et de la quantité de chakra que vous pourriez produire. "

La fumée se dissipait autour de la porte et du sceau. La barrière était toujours debout, elle semblait indestructible. Peut-être que face à ce second échec la jeune femme comprendrait qu'à son niveau actuel, elle ne pourrait rien y faire.

Mais plutôt que de la laisser se noyer dans le doute et de broyer du noir, le Lumineux se saisit d'un parchemin et d'une plume avant de se diriger vers Shirahime.

Van ~ " Au risque de tous vous décevoir, cette barrière ne se brisera que lorsque je le déciderai. Le défi dont je vous parlais plus tôt était impossible pour l'un d'entre vous à réaliser avec vos connaissances actuelles. Bien que je salue vos deux tentatives, seulement l'un d'entre vous l'avait déjà compris. "

Aussitôt le Trentenaire se mit à tracer un Fuinjutsu à même le papier. Il reprit plus simplement, la méthode qu'il avait employé sur la porte. Tout cela pour les mettre sur la piste et ainsi leur faire comprendre que leurs efforts n'avaient pas non plus étaient totalement vains.

Van ~ " Si l'on devait grossièrement imagé le niveau d'un sceau, celui-ci serait l'équivalent d'un rang B. "

La main du Trentenaire venait de suspendre le bout de papier tenu par ses doigts. Tous pouvaient en effets reconnaître le même sceau que celui de la porte. Du moins en moins complexe. Les traits étaient moins entremêlées et le schéma paraissait bien plus lisible.

Van ~ " A présent Shirahime, j'aimerai que tu réessaies encore une fois sur ce sceau. Mais saches que face à du Fuinjutsu pur, seul le Fuinjutsu peut vaincre ! "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Sam 4 Mar 2017 - 14:16

Shirahime constata, amèrement, que la porte était toujours en place, de même que le sceau. Une fois que la poussière soulevée par la gerbe de flammes et de vents qu'elle avait elle-même produite fut retombée, l'invincible portail était en effet toujours là. Elle sentit une certaine déception monter en elle, qui éclipsa complètement et immédiatement toute la fatigue qu'elle eut pu ressentir, dans d'autres circonstances, suite à l'exercice et à la dépense de chakra. Il est de ces personnes qui dépassent leur propre condition physique par la force de leurs sentiments. Shirahime était dans cette situation précise, bien qu'elle ait certainement préféré, à ce moment précis, ressentir le contrecoup d'une attaque de chakra plutôt que l'affreuse chaleur de la honte et de la désolation. L'orgueil a ce défaut, lorsqu'il prend des proportions trop grandes, d'éclipser bien vite toute autre émotion, sensation ou sentiment. Shirahime se sentait honteuse. Honteuse parce qu'elle venait d'attirer irrémédiablement l'attention sur elle pour un résultat bien loin de ses attentes, mais également -et certainement surtout- parce qu'elle était certaine d'avoir raté l'exercice, à présent. Elle ne pourrait en tirer rien de bon dans l'estime de son maître. Et elle n'osait même pas se retourner vers ses camarades, le petit groupe qu'elle avait constitué pour l'assister. Elle gardait le regard fixé sur la porte encore fumante, les poings serrés, tremblant légèrement.

Elle ne releva la tête que lorsque Hoheinheim prit la parole. Elle était étonnée d'avoir droit à des éloges comme ceux-ci. Certes, elle avait montré à tous ces ignorants en matière de Fuinjutsu qu'il s'agissait d'un noble art, qui était un atout essentiel en combat, sans lequel on se privait de nombreuses possibilités. Mais ce n'était pas là le but de l'exercice. Il s'agissait de briser le sceau qui barrait la porte ... non ? Une sueur froide parcourut tout le corps de Shirahime, alors qu'elle se remémorait les paroles du Seigneur de Guerre au début de l'exercice. Il n'avait en effet jamais parlé de détruire la barrière qui barrait la porte, mais bien d'acquérir les compétences nécessaires. Des mots aussi éloquents que vagues, et qui prenaient seulement leur véritable signification aux oreilles de Shirahime. Il n'avait jamais été question de libérer la sortie. Il s'agissait seulement de développer des connaissances en matière de Fuinjutsu suffisamment grandes pour satisfaire Hoheinheim. Ceci, les paroles du Seigneur de Guerre le confirmèrent. Shirahime avait commis une erreur retentissante, littéralement, et cela ne faisait que raffermir encore plus sa honte.

Elle observa d'un oeil distrait Hoheinheim alors qu'il dessinait un nouveau sceau sur du papier. Elle se sentait tellement rabaissée qu'elle aurait volontiers souhaité disparaître en poussière, et s'exiler dans les montagnes les plus hautes de tout le Shûkai pendant un mois ou deux, le temps que son honneur puisse se remettre de cet épisode tragiquement honteux de sa vie. Mais ce serait fuir les faits, et cela ne pouvait pas l'amener à l'absolution mais bien plutôt à une humiliation pire encore. Que dirait-on du soldat qui fuyait la civilisation parce qu'il avait échoué à la guerre ? Il serait certainement raillé pour ses manières. Or, Shirahime ne pourrait endurer plus de déshonneur encore. Elle devait donc faire face aux faits, et encaisser, coûte que coûte, les coups, même les plus durs. Elle n'arriverait à rien si elle cassait au premier obstacle et à la première défaite. Il lui fallait persévérer, mais surtout examiner avec soin le chemin qu'elle prenait avant de s'y engager trop avant. C'était certainement la meilleure leçon qu'elle pouvait tirer de l'exercice du jour.

Elle se sentit plus interpellée encore quand Hoheinheim l'invita à réessayer de briser un sceau, de moindre puissance, cette fois. Elle resta figée un instant, examinant tour à tour le sceau en question -qu'elle remarqua être en effet de bien moindre complexité que celui tracé sur la porte- et son maître. Etait-il en train de lui jouer un tour ? De l'enfoncer plus encore ? De lui démontrer qu'elle s'était trompée sur toute la ligne et qu'elle avait échoué au plus haut point dans l'exercice qu'il lui avait confié ? Ou alors lui proposait-il de se racheter ? Il n'y avait pas à hésiter pour la jeune noble. Si elle avait une occasion de changer la donne, elle se devait de la saisir sans poser de question. Elle attrapa le premier sceau qu'elle avait dessiné, avec l'aide de tout son groupe, et l'appliqua sur celui que tendait à bout de doigts le Seigneur de Guerre, insufflant son chakra dans les runes agencées. Le sceau que tenait Hoheinheim se brisa aussitôt, et s'effaça de la feuille qu'il tenait.

Shirahime se sentait soulagée. La tension de la honte demeurait, mais elle se trouvait nettement amoindrie. Elle avait réussi une des tâches imposées par son maître, et avait de fait attiré son attention sur elle. Même si son premier échec avait été tonitruant, elle était, cette fois-ci, arrivée au succès. Elle soupira légèrement, de satisfaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 133
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Mer 8 Mar 2017 - 19:09

Il était vrai que le Mamoru avait réfléchi à la finalité de son Jutsu avant tout pour se sortir de situations diverses et périlleuses. Le Taïchou était le premier à toujours admettre que, bien que le Taijutsu reste la capacité des barbares qui ne savaient pas se servir de leur tête, il leur fallait bien reconnaître qu’ils arrivaient à sortir de beaucoup de situations périlleuses grâce à leurs capacités physiques. Que ce soit une agilité leur permettant de fuir les actions, ou une résistance à toute épreuve, ils pouvaient plus facilement se sortir d’une offensive, contrairement à lui qui se retrouvait à nu si ses cibles se sortaient de ses illusions.

Cependant, il n’avait pas pensé à l’aspect pratique de cet entraînement, puisqu’il se trouvait ainsi bien embêté de ne pouvoir tester ses talents de compositeur en sceau. Se concentrer sur les arcanes du mesmérisme signifiait également ne pas être offensif. Heureusement, le seigneur Hoheinheim semblait avoir pensé à tout. D’un geste de la main, il fit venir un collègue étudiant vers l’illusionniste pour l’aider à ressortir le talent qui semblait être caché dans le bout de papier. Comme il se doutait, le meilleur moyen de tester la chose serait en situation « réelle ».


« - Soit. Je ferais selon vos conseils. Suis-moi. »

Sans le plus grand égard envers le pion qui fut désigné pour l’accompagner, il parti dans un coin de la pièce, isolé de tous, afin de pouvoir mieux tester son parchemin. Il pouvait cependant entendre une certaine réticence de la collègue, et ne peut s’empêcher de soupirer en se retourner, le regardant dépité et désintéressé.

« - Qu’est-donc le problème ?
- Pourquoi je dois servir de larbin alors que moi aussi j’ai du travail à faire.
- Et bien… Je suppose que ça a à voir au fait que tu possèdes les capacités nécessaires pour m’aider… Et aussi que tu sembles incompétent.
- De quoi ?!
- De toutes évidences, si Hoheinheim-sensei a assumé que tu serais plus utile à m’aider plutôt qu’à travailler… Alors, peut être qu’il considère que tu n’as pas le talent nécessaire pour les sceaux. »

A cela, le fameux partenaire ne se retint plus de laisser éclater sa côlère par rapport aux remarques plus qu’offensantes (selon lui) de la part d’Higeki. Encore un qui ne savait pas accepter les critiques constructives, on pouvait penser. Et comment le faisait-il donc ? Simple : il lança son Jutsu sans attendre, composant rapidement des Müdras pour lui cracher une boule de feu à la figure. Même le Mamoru fut pris de court, et décida de se protéger de l’attaque qui lui fonçait dessus avec la chose entre ses mains : son parchemin. Fermant les yeux, les bras tendus par réflexe, il se prépara à l’impact imminent… Qui n’arriva pas. Ouvrant légèrement les pupilles, il put ainsi constater que la boule de feu fut absorbée.

« - … J’y crois pas, ça a marché.
- En effet… Et tu t’es montré bien enthousiaste pour ce tour, fit le Mamoru avec un sourire voulant tout dire.
- Ah ! Euh… Héhé, tu m’en veux pas hein, hein ? »

S’avançant d’un pas engagé, profitant de sa taille légèrement supérieur ainsi que de son allure pour le décontenancé, le vert posa sa main sur son épaule et le remercia d’un grand sourire, lui disant qu’il avait servit la bonne cause. Mais il ne le laissa pas partir sans promettre qu’il y aurait de trop grandes chances qu’il puisse se retrouver avec une main en moins si jamais il recommençait ce genre de tour… Satisfait de sa réaction, il décida de montrer les résultats de son sceau au maître de la séance, mais eut une épiphanie de réflexion en marchant. Ainsi, au lieu de sautiller comme un enfant qui avait un beau dessin, il se stoppa net dans le dos du Lumineux, une main sur son menton à réfléchir, et exprima ainsi sa pensée à haute voix.

« - Hmmm… Une fois que la technique est absorbée, quelle utilité aurait le sceau ? Ne peut-on pas s’en servir pour… Renvoyer l’attaque ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Sam 11 Mar 2017 - 11:57

Cela faisait déjà une heure que l'entraînement se poursuivait dans la salle de classe. Pendant tout ce temps, Van avait largement pu observer le bon déroulement de l'exercice et ainsi se faire une meilleure idée du niveau général des élèves. Quelques uns d'entres eux étaient parvenus à produire un résultat satisfaisant. Malheureusement la majorité restaient encore bien trop peu qualifiés pour que le Trentenaire se décide à passer à l'étape suivante... Et ce malgré les réussites probantes de Shirahime et d'Higeki qui eux venaient tout juste de s'approprier l'une des techniques personnelles du Seigneur de Guerre.

Van ~ " Bien ! " Faisait-il comme si ils allaient passer à tout autre chose. " Cet exercice avait comme vocation de vous tester et d'évaluer votre niveau. Ainsi je demande à tous ceux ayant réussi à créer un sceau qui fonctionne de se rejoindre à ma gauche. Les autres, poursuivez l'exercice précédent. "

Ceux qui avaient échoués - soit la plupart - se mirent à râler et à exprimer très clairement leur mécontentement. Face à si peu de détermination, Hoheinheim ne trouva nullement l'utilité de s'y attarder davantage. Lui comptait bien avancer son cours et permettre aux plus avancés d'entre eux justement de ne pas perdre plus de temps à maîtriser les bases. Les autres n'auraient qu'à mettre plus du leur afin de les rejoindre pour l'étape suivante de la leçon et rattraper leur retard. Au final, seulement Shirahime, Higeki ainsi qu'un troisième étudiant se rapprochèrent du Trentenaire. Ce trinômes allait donc travailler ensemble à partir de maintenant et profiter chacun des connaissances complémentaires de l'autre.

Van ~ " Higeki ! Bien que ta question de toute à l'heure soit très pertinente, je laisserai le soin à Shirahime de t'aider dans cette tâche. " Dit-il tout en adressant un clin d'œil subtil à la jeune femme. " A l'inverse, tes connaissances en matière de Genjutsu seront très utiles aux deux autres qui s'exerceront à créer un Kai à partir d'un Fuinjutsu... "

Encore une fois des explications très vagues et mystérieuses. Le Lumineux paraissait voir quelque chose que ne voyaient peut-être pas encore Higeki et Shirahime. Peut-être n'était-ce qu'une coïncidence, mais Shirahime n'avait pas plus tard que lors de son second essais, réussi à produire un Fuinjutsu très proches de celui désiré par le Mamoru. Lui n'aurait qu'à comprendre par la suite qu'il suffisait dés lors de modifier quelque peu le sceau contenant le Ninjutsu, pour parvenir à renvoyer la technique comme l'avait fait Shirahime. Quant au troisième de la bande, ses capacités en Ninjutsu sauraient être utiles à Higeki et Shirahime plus tard.

Van ~ " Vous savez donc quoi faire, bonne chance à tous les trois ! "

Puis l'instant d'après le Trentenaire avait déjà fait volte-face et se dirigeait maintenant vers ceux qui n'en étaient encore qu'à la première étape...



Hikyo ~ " Yosh ! Moi c'est Hikyo ! Alors ? On commence par quoi ? "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux Lun 13 Mar 2017 - 18:55

Shirahime se sentait privilégiée de faire partie de la sélection de choix des meilleurs élèves du jour du Seigneur de Guerre. Cette fierté outrepassait largement tout ce qu'elle avait pu ressentir de honte et d'angoisse précédemment. Elle retrouvait des dispositions propices à l'apprentissage, et son esprit se rassérénait. Son orgueil naturel refaisait surface, et semblait suffire à calmer tous les élans négatifs dont elle avait fait preuve jusqu'à présent. Elle retrouvait toute sa dignité et son caractère le plus pur. Ses dispositions à travailler en groupe s'arrêtaient du même coup. Elle ne trouvait plus dans son coeur la force de se tourner vers les autres et de mimer son propre intérêt pour leurs propositions. Désormais, elle était seule avec elle-même, et elle s'en trouvait tout aussi heureuse, voire plus encore, qu'entourée d'une bande d'ignorants.

Enfin, seule, elle ne l'était pas tout à fait. Hoheinheim avait tiré de la foule des incapables deux autres figures. L'une, Shirahime l'avait déjà remarquée comme sortant du lot. Les cheveux verts qu'elle avait remarqués ne l'avaient visiblement pas trompée: le crâne qui se cachait en-dessous de cette tonsure était bien celui d'un Shinobi expérimenté et à même de réfléchir convenablement. Aux paroles du Seigneur de Guerre, Shirahime déduit qu'il s'appelait Higeki. Elle ne savait pas à quel clan il appartenait, si jamais il appartenait à un clan, mais c'était un détail superflu, et qui ne méritait cependant pas qu'elle s'attarde dessus. L'autre élu du Seigneur s'appelait Hikyo, comme il le dit lui-même. Le seul fait qu'il se soit montré si avenant avait suffi à Shirahime pour qu'elle ait une mauvaise opinion de lui. A la question qu'il posa amicalement à ses deux collègues, elle se contenta de répondre d'un regard méprisant, jaugeant de ces seules pupilles de glace le jeune homme, de la tête aux pieds.

Higeki avait l'air bien plus intéressant. Et, si elle ne niait pas le fait que le dénommé Hikyo puisse avoir son utilité à quelque moment, elle était bien plus curieuse de découvrir les compétences de celui qui avait travaillé à l'écart des autres, et qui était parvenu à se hisser jusque-là à la seule force de son intellect, presque. Ce profil-là était bien plus intriguant que celui d'un personnage que Shirahime n'avait même pas remarqué dans la foule des apprenants, aujourd'hui.

"J'ai entendu ta question à Hoheinheim, tout à l'heure."

Elle avait fiché son regard de faucon sur Higeki.

"Je suis Tsubame Shirahime, au fait. Pour renvoyer une attaque absorbée sur un sceau, il te faut créer un autre sceau, légèrement différent du premier, mais connecté à celui-ci de façon à faire transiter l'énergie entre les deux. Un simple mudra suffit à activer le sceau de renvoi. Pour le reste, j'imagine qu'il te faudra te débrouiller seul."

Pour sa part, elle avait également de quoi s'occuper. Hoheinheim lui avait confié le soin d'apprendre un kaï. Une technique dont elle connaissait l'utilité, et l'appréciait d'autant plus qu'elle n'avait pas de tel mouvement dans son éventail actuel d'attaques. Si elle devait un jour tomber face à un utilisateur de Genjutsu, elle serait bien démunie. Autant se prévaloir le plus tôt possible face à ce genre de situation. Et le sort -à moins que tout ça n'ait été méticuleusement préparé par Hoheinheim- avait décidé de la placer aux côtés d'un utilisateur de Genjutsu. Ignorant délibérément son autre camarade, elle se tourna à nouveau en direction de Higeki:

"Tu connais le Genjutsu, n'est-ce pas ? Faisons donnant-donnant. Je t'ai donné des indications pour renvoyer une attaque absorbée, donne-m'en sur comment contrer un Genjutsu. Hm ?"

Le ton de sa voix ne laissait aucune place au refus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Temps des Formations ~ L'art des Sceaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni :: Temple Ao'-