AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 0:05

SOLEIL AU ZÉNITH

L’été, c’est pas la joie pour tout le monde. Quand certains peuvent porter des vêtements légers, il faut que leur corpulence leur rappelle que malgré tout, ils risquent de largement crever de chaud. C’est le cas d’Issun qui, sans être dramatiquement gros au vu de sa très grande taille, aimerait prendre un peu plus le frais. C’est cependant difficile à midi en plein soleil. Aussi fallait-il se rendre à l’évidence : seules des boisons pouvaient lui venir en aide en ces temps difficiles. Et un thé glacé un !
Retrouvons donc ce cher blondinet d’Akimichi à la terrasse d’un petit bistro de quartier, assit sous un parasol et sur un banc. Habillé d’un léger et très ample kimono blanc, il regarde s’écouler les secondes à travers le mouvement de l’ombre d’une gouttière abîmée durant l’hiver et pendant dans le vide. Il aurait pu se lever et la décrocher avant qu’elle ne tombe sur quelqu’un mais… non pas envie.

Si vous vous ennuyez l’été, alors venez boire un thé !
Non sérieusement c’était débile comme pub, on devrait pas chercher à être précurseur dans le genre. Il n’empêche que l’ennui était bien la pire chose qui puisse être par un temps aussi pourri. Les jeux vidéos n’existent pas, la télé n’existe pas, et il avait la flemme d’aller jouer de la flûte tel le vieux con -sage- en haut de sa montagne. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était rester là à attendre que quelque chose se passe. Autant dire qu’il trouvait le temps relativement long oui, en effet. Soupirant, le Genin se gratta le crâne, ce qui constituait déjà une activité en soi mais elle avait une courte durée de vie celle-ci. Environ quatre secondes plus tard, son bras retombait sur sa cuisse et sa main droite portait de nouveau son thé glacé à ses lèvres dans un mouvement parfaitement symétriquement inversé.
Moralité de ceci : décrire la vie d’un Akimichi en été est très difficile, surtout quand celui-ci passe aux yeux de tous comme pour un asocial alors qu’il s’agit juste d’une grande timidité presque maladive et…

« Encore du thé fils ? »
Mais m… ! J’étais en train de réfléchir à ma vie ! Issun attrapa la carafe tendue et se versa un grand verre qu’il avala cul sec sous le regard surpris et légèrement apeuré de son oncle qui tenait ce petit troquet.
« Merci, je commençais à délirer tellement j’ai chaud… »
« Ouais ben… Ahem, n’hésites pas à te rafraichir d’accord ? »
Le Genin l’entendit retourner à ses autres clients en marmonnant quelque chose à propos de la santé mentale des jeunes d’aujourd’hui…

Issun vit alors qu’un des clients le regardait de travers. Encore un curieux avec des pensées malsaines qui ne voyait en lui qu’un grand et stupide Akimichi qui en plus avait eu le cerveau cramé par le soleil ? Et bien soit, il était peut être timide au point de rester muet face à des personnes comme ça, mais cela ne l’empêchait nullement de relever la tête de croiser le fer du regard avec ces abrutis. Ah oui là, avec la chaleur qui lui sciait les nerfs, on ne pouvait guère s’attendre à une autre réaction de sa part. Après tout dépendait du client : si celui relevait le regard d’Issun, alors il aurait peut être droit à un mouvement de colère du jeune Akimichi. Et si celui-ci ne disait rien… Alors il ne se passerait « sans doute » rien. Oui je préfère dire « sans doute » parce que là on est vraiment hors cadre d’un scénario purement scénarisé et travaillé : vive les premières secondes d’une nouvelle rencontre hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 0:40

*Ouh, quelle chaleur*

Le soleil était effectivement présent, un ciel bleu sans nuage aussi mais il manquait l'ombre. Voilà bien une quinzaine de minute que Tosh se baladait sous les rayons du soleil, et il était déjà en sueur! Il savait au fond de lui qu'il aurait du rester à la maison à nourrir les oiseaux en sirotant une bonne orangeade, mais son éternelle suractivité l'avait mené dans un trou pommé de Konoha. Les bâtiments était totalement identique au autre, alors évidemment inutile de se fier à ça pour se retrouver. Le Shinobi était effectivement perdu... heureusement l'allée dans laquelle il se trouvait était bondé de monde, il put facilement demander son chemin à l'un des nombreux passants:

-Excusez-moi, vous pourriez m'indiquer où se trouve le quartier des Hyugas?

La personne interrogé constata en voyant ces pupilles que le blondinet, devant lui, faisait de l'ironie et après un bref sourire répondit:

-Ahah t'es un rigolo, toi, allez à plus!

Et il planta Tosh, laissant ce dernier totalement désarmé. Il faisait trop chaud, aussi le jeune Hyuga décida de faire une pause en sirotant une orangeade dans l'un des resto' présent en masse dans cette rue. Il entra au hasard dans l'un d'eux, alla au comptoir et commanda une orangeade. Quand il eut sa boisson en main il chercha une place à l'ombre, malheureusement en Été tout le monde voulait de l'ombre et donc quatre-vingt dix pour-cent se trouvaient dans le restaurant! Aussi n'eut-il pas le choix que d'aller dehors sous un de ces parasols pourri. Enfin il préféra ça à marcher sous des rayons de chaleurs meurtrier... Quand il fut installé et qu'il fut bien rafraîchit par sa petite boisson, il jeta un coup d'oeil de l'endroit d'où il se trouvait. C'était une terrasse, assez vide étant donné qu'il n'y avait que les dix pour-cent restant, des gens banal pour la plupart sauf un gars bizarre assis à l'écart sous un parasol. Il était plus jeune que lui, mais on remarquait sa maturité dans son regard, un truc que Tosh n'avait jamais eu. Il avait l'air de s'ennuyer grave. Tosh le regarda pendant quelques minutes quand l'individu en question releva la tête et le dévisagea à son tour. Il restèrent là, pendant quelques secondes quand le jeune Hyuga décida de briser la glace: Un salut de la main... Il agita la main amicalement dans tout les sens pour voir si l'inconnu allait réagir, et de quelle manière il le ferait. Evidemment Tosh ne cherchait en aucun cas la bagarre, sinon ça serait déjà fait.


Dernière édition par Hyuga Tosh le Mer 7 Mar 2012 - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 1:14

Issun plissa les yeux en réponse au mouvement de la main du gars aux yeux blancs là-bas. Avec leurs yeux qui voient tout et à travers n’importe quoi. Moi je dis ça, je dis rien… Mais comme un plissement des sourcils n’était pas bien significatif de la « réception du message » envoyé par son interlocuteur silencieux, le Genin leva à son tour la main droite et agita lentement les doigts, en signe de salut. Puis il agita la dite main de quelques vas et viens de gauche à droite, ce qui rappelait plus un mime laveur de carreaux qu’un véritable salut. Mais il y avait peut être un peu des deux, dans le fond…

Toujours est-il qu’après ça, Issun laissa sa main retomber une nouvelle fois. Et que pouvait-il faire d’autre ? Le mec n’avait pas été méchant avec lui, et n’avait pas l’air hostile. Il l’aurait senti de toute façon. Peut être était-il curieux, tout simplement, de l’air blasé de l’Akimichi ? Faut dire, tu veux faire quoi d’autre par ce temps toi ? Ah c’est vrai, tu lis pas les pensées, va falloir que je l’ouvre pour me faire comprendre. Mais j’ai pas trop envie…
Détournant le regard, Issun pinça les lèvres et attrapa son verre de thé glacé pour en boire une longue gorgée, avec style et toute la timidité du monde. Mais il avait beau ne pas le regarder, il sentait bien que le Hyuga là-bas attendait quelque chose de lui. C’est quoi l’idée ? Tu me regardes jusqu’à ce que je me décide à dire quelque chose ? Bon d’accord tu l’auras voulu ! Le Genin reposa son verre et tourna de nouveau ses yeux verts vers le blondinet à la coupe au bol avant de se pencher en avant, les coudes sur les genoux, et d’écarter les bras en haussant les épaules. Du genre « Eh, qu’est-ce que tu veux mon frère ? » mais la traduction ne convenait pas trop au contexte dans lequel se déroulait cette histoire.

Ben oui, Issun risquait pas de répondre autre chose qu’un mouvement à un autre mouvement et à ce regard qui ne le lâchait pas depuis une minute et cinquante-sept secondes montre en main. S’il voulait lui parler, il devrait le faire de lui-même, ou continuer de jouer au mime avec lui. La balle est dans ton camp le Hyuga !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 1:50

Le jeune Hyuga continua à agiter la main pendant quelques secondes, il commençais à sentir une crampe dans le dos de sa main à force de l'agiter de la sorte, quand enfin le jeune homme assis en face de lui se décida à répondre, il se tourna vers lui en haussant les épaules du genre "Jt'e connais mec? non alors qu'est-ce que tu veux que je te dises?" Evidemment, Il est assez rare que dans le contexte où se trouve Tosh,un lien social sois établi entre deux ou plusieurs personnes. Mais les défis était une source d'inspiration pour Tosh qui décida d'aller voir ce type. Il se leva tranquillement,passa à côté des autres tables en s'excusant et se dirigea vers l'inconnu en Kimono Blanc. Il n'attendit même pas son autorisation, et s'assit à côté de lui, ce qui était totalement contraire au doctrines des Hyuga ou de toutes autres personnes ayant reçu un minimum d'éducation. Ce n'est pas que Tosh était une personnes impoli sans une once d'éducation, il fut d'ailleurs élevé dans une des familles les plus respecté du Clan, mais il était différent de sa famille pas que à cause de ses cheveux mais différent par sa façon de voir les choses, il pensais que étant un village tout les habitants devait, et non pouvait, se mélangé afin qu'une solidarité puisse naître.C'est pour cette raison, qu'il décida d'aller parler à ce jeune homme dont il ne connaissait rien. Après qu'il se soit assis sans demander la permission, il engagea la conversation sans tenir compte évidemment de la réaction du jeune homme:

-Salut je m'appelles Tosh, Tosh Hyuga.

Il tendit sa main droite attendant que le gars Kimono lui serre la main. Cependant il continua à parler sans attendre de réponse de son interlocuteur.

-En fait étant donné, que tu n'as pas bougé pour venir me dire bonjour c'est moi qui viens te dire bonjour. Ouais je sais, on se connaît pas et patati et patata... Mais je me disais que comme on est les deux seul gars qui n'ont pas de vie social dans ce resto' alors autant discutailler, tu crois pas?

Il attendit la réponse du gars mais il ne put s'empêcher de rajouter avec un sourire sincère:

-D'ailleurs sympa ton Kimono! J'avais le même avant.

Il continua à regarder l'accoutrement de l'inconnu et remarqua le logo de sa famille, de son clan, il le reconnaissait, c'était un clan de gars super-puissant il en avait déjà rencontré lors de ses visites diplomatique avec son père et sa mère: le Clan Akimichi, ouais il se souvenait maintenant.

-Hey! t'es un gars du Clan Akimichi, je me trompes?

Il était cependant différent physiquement des autres membres de sa famille, il avait l'air bien plus grand, il ne pouvait pas vraiment évaluer sa corpulence étant donné que le kimono possédait un tissu épais. Quelle idée de porter un kimono comme ça avec une chaleur pareille...


Dernière édition par Hyuga Tosh le Mer 7 Mar 2012 - 5:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 11:28

Finalement le petit blond aux yeux blancs se leva pour traverser la terrasse et venir s’assoir à ses côtés, sur le banc. En y regardant de plus près, c’était pas bien normal pour un Hyuga d’être blond non ? La plupart avaient les cheveux naturellement bruns ou noirs. Mais lui ben, non. Remarque, c’était pareil de son propre côté : la plupart des Akimichis étaient roux, et lui était blond. En fait on avait là deux erreurs génétiques par un temps de plomb qui ne savaient pas comment tuer le temps.
Aussi lorsque le Hyuga se présenta en lui tendant la main, et avec une mini-petite-seconde d’hésitation, Issun lui rendit son salut en lui serrant la main à son tour. Il n’aurait pas pu faire ni dire autre chose car le Ninja démarra au quart de tour et embraya sur les raisons qui l’avaient poussées à quitter son parasol pour venir squatter celui de l’Akimichi. Nom d’ailleurs qu’il lui donna vite en voyant le symbole sur le kimono du jeune homme, révélant du même coup tout un supposé « pan de sa vie ». Enfin là on risquait vite de tomber dans les clichés.

La main droite de nouveau enroulée autour de son verre de thé glacé, il écouta donc en silence et ne répondit que lorsqu’il sentit que c’était à lui de répondre. Comme si quelqu’un quelque part venait d’arrêter de se gratter les noyaux pour appuyer sur ce foutu bouton A. Mais c’est hors sujet.

« Je m’appelle Issun, et tu as vu juste Tosh, je suis bien un membre du Clan Akimichi. Mes parents tiennent le restaurant « La Rive Étoilée » à l’angle de la cinquième avenue… » Et puis quoi encore ? Je ne vais pas lui demander sa main en mariage non-plus ! Le stress lui faisait vraiment en dire beaucoup trop.
« Enfin, après je sais pas si c’est le manque de vie sociale qui nous fait nous rencontrer… Moi j’aurais plutôt dit que c’était à cause de cette chaleur à la c… Merci pour le kimono, t’es pas mal non-plus pour un Hyuga, c’est original comme coupe, ça change de ces cheveux longs austères qu’on voit le plus souvent dans votre quartier ça. »

« D’ailleurs en parlant de ça… »
Est-ce que vous pouvez vraiment voir à travers les vêtements ? Mais il n’osa jamais poser la question, laissant en suspens le mystère, à tout jamais… « … qu’est-ce que tu fais de l’autre côté du village ? C’est rare de croiser un Hyuga qui aime les promenades, ou alors tu fais une course pour ton Clan ? »
Ben oui quoi, quitte à discuter de tout et de rien, pourquoi ne pas relancer la conversation sur quelque chose d’inintéressant dont la réponse allait surement lui montrer à lui, ainsi qu’à son interlocuteur au prénom vraiment, vraiment bizarre à quel point ils n’avaient pas de vie sociale. Au moins, il s’appelait Tosh Hyuga. Il aurait plus s’appeler Tosh Iba. Aehm…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mar 6 Mar 2012 - 21:47

Tosh émit un sourire quand enfin son interlocuteur se décida à lui serrer la main, cependant le jeune Akimichi semblait un peu coincé et le Hyuga pensa que la discussion se terminerais par ce geste symbolique, quand finalement l'inconnu se présenta enfin. Il s'appellait Issun, il était donc véritablement un Akimichi, atypique, mais un Akimichi quand même. Tosh apprit que ses parents tenaient un restaurant dans la cinquième avenue,* un resto' à tester!* pensa le Chaton. D'après ce qu'il connaissait des Akimichi, ils étaient de bon combattants, mais aussi d'excellents cuisinier, il fallait qu'il pense à emmener son oncle dans ce resto' un jour. Issun complimenta son apparence, ce qui était sympa, cependant il espérait qu'une jolie femme lui ferait le même compliment un jour, peut-être, ou pas....
Evidemment, le manque de vie sociale n'avait en aucun un rapport avec leur rencontre, non ce n'était qu'un prétexte afin d'engager la conversation.


-Je crois que la chaleur est un des facteurs de notre rencontre, cependant quelque chose de beaucoup plus complexe rentre en ligne de compte. Dit Tosh avec un sourire énigmatique

Il laissa les secondes filer, et ajouta en réponse à la question primaire d'Issun:

-Et pour répondre à ta question, non je ne fais pas une course pour le Clan: c'est la Branche secondaire qui est chargé de ça, malheureusement je n'ai pas le droit de faire ce genre de travail, mais passons, non le problème est tout autre, et surtout je t'interdis de te ficher de moi,en fait je...je suis....perdu. dit-il en se grattant les cheveux. Et d'après ce que tu m'as dit je suis carrément à l'opposé. Ouais je sais ça crains un peu mais bon, je ne connais pas encore le village sur le bout des doigts.

Le Hyuga se senti un peu gêner, et il rigola de sa propre idiotie et changea de sujet illico presto:

-Au fait, tu as ajouté que la couleur de mes cheveux était atypique, c'est vrai, mais si je me souviens bien les Akimichi ne sont pas blond? Voila donc un point commun.

Quel diversion médiocre...il allait passer pour le Hyuga le plus idiot du Clan.

-Non mais franchement tu sais ou je peux passer pour retourner au quartier des Hyugas? Il rigola. Ca m'éviteras de passer pour un gros bouffon la prochaine que je viendrais te rendre visite, j'esperes que tu seras plus bavard et donc moins coincé. ajouta t'il gentiment.

Hé oui, Tosh appréciait bien ce gars qui malgré leurs couleur de cheveux atypique par rapport à leurs clans respectifs, été tout de assez différent l'un de l'autre. Peut être était-ce ça qu'il trouvait sympa chez lui: sa différence.


Dernière édition par Hyuga Tosh le Mer 7 Mar 2012 - 5:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mer 7 Mar 2012 - 0:13

Issun eut un petit frisson dans la nuque lorsque le Hyuga parla de quelque chose de bien plus complexe qui les avait guidés l’un vers l’autre. C’est pas qu’on puisse se faire des idées mais enfin, y’a de quoi être un brin gêné quand on vous dit ça non ? Pour l’Akimichi ça sortait totalement du cadre des standards habituels du genre de conversations qu’il pouvait avoir avec les gens autour de lui. Déjà il était allé plus loin qu’un simple salut, chose rare. Mais voilà que l’interlocuteur qui faisait peur, non pas par son agressivité mais par son apparente gentillesse ?! C’est le monde à l’envers !

« Je suppose… » Lui répondit-il donc à mi-voix avec léger mouvement de retrait de la tête sur le côté l’histoire de bien montrer qu’il le mettait mal à l’aise avec ses histoires…
Il apprit donc dans un tout autre registre et sans doute pour détourner la conversation de l’étalage de ses réels sentiments à son égard que Tosh était un membre de la branche principale des Hyugas, ou une histoire du même genre. C’est qu’il y avait de ces complications dans le fonctionnement de ce clan que lui, pauvre petit Akimichi, en perdait un peu ses repères. En parlant de ça…

« Tu es perdu… » Répéta le jeune homme comme pour bien lui faire mariner cette déclaration dans sa petite tête de Hyuga qui voit tout. Parce que, rappelons-le, leur pupille à la con permet de voir à travers les objets alors, comment pouvait-il s’être perdu dans un si petit village ?! Au moins, Issun avait la certitude qu’en ce bas monde, la justice existait : car il existait plus ridicule que lui en ces temps difficiles. Après comme le fit remarquer son partenaire de discussion à tuer le temps, ils avaient pour point commun d’être tous les deux blonds, alors que ce n’était pas franchement habituel aux seins de leurs clans respectifs.

« C’est pas faux, on fait un peu exception tous les deux. » Et voilà qu’il s’y mettait lui aussi à dire des trucs ambigus. La fin de cette conversation, finalement Issun n’avait pas envie de la connaître. Manque de bol pour lui, c’est le Narrateur qui a le pouvoir ! Alors on va continuer, on va aller au bout de nos idées, et on verra bien de quoi sera constitué le monde demain ! Peut être de gros bouffons pas bavards et coincés ? Ahah… Attends un peu, qu’est-ce que t’as dis là ? Issun leva les yeux vers les reflets et les jeux de lumières du parasol l’histoire de se repasser au ralenti ce que venait de lui dire Toshiba. Il venait pas de dire de lui qu’il était, pas bavard et coincé ?

… Ok, si c’est comme ça que tu le prends.
« Ton quartier se trouve par là. » Dit-il en levant son bras dans une direction. « Mais si j’étais toi j’attendrais un peu avant d’y aller, le soleil tape fort. Essayes le thé glacé en attendant, il est génial. » Et comme ça tu la boucleras un peu, en étant occupé à boire ! Bouffon de mes deux… Intérieurement, la bonne conscience d’Issun secoua tristement la tête en voyant la mauvaise conscience du jeune homme prendre les commandes. La chaleur avait tendance à lui permettre d’être à son maximum pour bien créer des problèmes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mer 7 Mar 2012 - 1:19

Apparemment le jeune Akimichi appréciait sa compagnie, c'était une bonne chose (même si le passage"pas bavard et coincé" avait agacé Issun au plus au point mais ça il ne le savais pas). La preuve était qu'il lui proposa du thé glacé, ce qui était très généreux de sa part alors qu'ils étaient des inconnus l'un pour l'autre. Malheureusement, L'orangeade lui suffisait, elle lui avait glacé le cerveau tellement elle était froide, mais au moins il était de nouveau frais et dispo'. Le soleil commençait à redescendre et la température avait légèrement diminué, il été temps pour Tosh de démarrer chez lui.

-Non merci, si jamais je prends une goutte d'une boisson, n'importe laquelle je crois que mon ventre va exploser. Dit-il en riant

Il s'étira et se leva tranquillement du banc. Il appela l'un des serveurs lui donna les trois Ryos pour l'orangeade et se tourna vers Issun avec un sourire:

-Okay mec, à une prochaine fois!

Il s'apprêta à partir, quand finalement il prit une décision:

-Au fait j'habite à côté de la volière dans le quartier des Hyugas, c'est le grand domaine qui se trouve à droite de la volière, tu peux pas le manquer. J'espères que j'aurais l'occasion de te revoir.

Finalement, sans attendre de réponse, il parti d'un pas tranquille vers la direction indiquée plus tôt par Issun. Le jeune Hyuga était content, il souriait comme un gamin. le jeune Akimichi, malgré le fait qu'il était plus jeune que Tosh, il était bien plus mature que ce dernier et c'est pour cette raison que Tosh le trouvait intriguant. Son caractère légèrement introvertie,ne le rendait pas moins amical, Tosh ne savait pas si son caractère renfermé était volontaire afin de faire fuir d'éventuel amis, mais en tout cas ça ne fonctionnait pas sur le Hyuga. Il le trouvait sympa, maladroit (moins que Tosh mais passons), de plus il était sociable sans le vouloir (enfin c'est ce que le Chaton croyait). Donc voila l'après-midi commençait et il avait toujours pas mangé! Après cette révélation, son estomac répondit présent en effectuant un magnifique gargouillis. C'est en courant que le Hyuga parti en direction de sa Maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh] Mer 7 Mar 2012 - 2:13

Et ben en plus le mec refuse de boire un verre de thé ? Mais c’est quoi l’histoire là ? T’as décidé de me courir sur le… Non mais faut se calmer là Issun, faut arrêter le thé glacé c’est pas bon pour ta santé… Donc, Toshiba avait déjà assez bu comme ça et déclina son offre de tester le thé glacé. Sa proposition l’avait fait sourire… Pourquoi ? Avait-il comprit que l’Akimichi lui proposait de partager son thé à la menthe ? Non mais tu rêves tout éveillé là ! Je te proposais de t’en commander un tout seul grande nouille ! Bref, il ne chercha pas plus loin et se contenta de sourire, d’hocher positivement la tête, et de dire amen à tout ce que le Hyuga avait encore à ajouter avant de prendre la tangente et de filer droit vers son quartier.

Le blondinet aux cheveux cours et aux yeux blancs se leva donc, s’étira un peu, et paya sa propre consommation. Il remercia Issun pour l’indication sur la direction à prendre pour rentrer chez lui, sur quoi Issun lui répondit d’un mouvement de la tête super naturel avant d’ajouter un « De rien mec. » tout aussi naturel et qui ne choquait absolument pas dans la bouche de l’Akimichi taciturne et renfermé qu’il était. Non là, le Hyuga avait eu affaire à un bad Issun pas très commun et qu’il ne risquait pas de revoir… Sauf par les jours de grandes chaleurs comme aujourd’hui.

« Je note. » Dit-il à son vis-à-vis lorsqu’il lui indiqua l’endroit où il habitait. Mais en même temps, qu’est-ce que j’en ai à faire ? Tu crois que je vais venir taper à ta porte pour avoir de la compagnie et une vie sociale ou quoi ?! Comme si, j’étais aussi, désespéré… Ok, je passerais te voir lundi prochain, t’as gagné. Mais c’est bien parce que, j’ai vraiment, définitivement, rien, à faire. Il leva de nouveau la main, faisant un petit salut à Tosh. Puis sa main droite retomba sur son verre, vide. Sur quoi son oncle, attentif à sa clientèle arriva.

« Un ami à toi Issun ? »
« Je sais pas trop. Peut être oui… »
« Oooook… Un autre verre ? »
« Fais tourner, je vais en avoir besoin avec cette chaleur à la c… »


Et ainsi continua sa journée. L’été s’annonça, cruellement, long.

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Soleil au Zénith [ft. Hyuga Tosh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-