N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 De drole de bateau [Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: De drole de bateau [Kim] Dim 19 Fév 2017 - 19:53

Yuki no Kuni mes enquêtes sont toutes fraiches et une rumeur prétend que plusieurs bateaux sèment le trouble entre yuki et Mizu. Un secteur très important pour les relations entre Kiri et le Shukai. Une zone qui plus est importante pour les plants militaires. Séparer les deux plus grandes villes militaires peut donner un avantage au adversaire. Une chose qui ne m'a pas échappé. Une coïncidence si cela se passe au même moment ou Yuki no Kuni se fait attaquer? Je ne pense pas. Je me dois d'enquêter sur cela, mais je ne dois pas mettre ma couverture en péril si le Shukai se doute que je cherche à contacter l'ennemie pour un sauvetage discret de ma partenaire. Je pourrais me retrouver en cour martial. Moi ou mon Sensei vue qu'il est aussi dans la combine. C'est donc en voyant qu'une mission mise sur cette affaire que j'en ai profiter pour la prendre comme magnifique couverture

Mission:
 

Voilà l'objectif officiel. Et notre rendez vous est au port proche du temple perdu avec un dénommé Jisetsu Kim. Un Jisetsu, cela risque d'être étonnant a voir j'espère que ce n'est pas une connaissance de mon enfance car je ne suis pas du genre à vouloir répondre au pourquoi tu es partit et toute ses choses embarrassante qui suive ce genre de détail me concernant. Malgré mes recherches ses derniers jours sont plutôt ennuyeux et avoir un compagnon sur qui jouer est un petit plus. Arrivant au ports, je me mets à attendre mon partenaire. Ce port est plutôt pauvre et pour une fois je ne vais pas me ruiner en lotissement et en nourriture. Cependant même avec cela l'économie est toujours dans mes objectifs. Heishi ca ne paie vraiment pas. J'en pleure rien qu'à y penser à ce dire que de ne pas faire de mission des fois est plus économique que de travailler. Le temps passe et je sors un ravitaillement militaire. Niveau protéine et finance il n'y a pas mieux surtout que ce genre de chose peut s'acheter en quantité vue que cela peut ce conserver des années et ça n'importe ou.

Posé dans le seul établissement accueillant les étrangés, j'attend mon partenaire avec la boisson la moins cher de l'établissement l'eau chaude parfumé. Nommé le thé des neiges. Un thé à base de plante les plus faciles à trouver dans le continent. Scrutant la porte à attendre celui qui sera ma prochaine attraction.

@Jisetsu Kim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Lun 20 Fév 2017 - 17:53

Allongé sur le pont du Margoulin, navire de transport de marchandises qui faisait régulièrement la navette entre les îles du Mizu et le Yuki, un homme prenait le soleil. Cet homme c'était Kim. On ne pouvait pourtant pas dire que le temps fut spécialement estival. Au contraire, plus ils approchaient du pays des neiges et plus le vent, que rien n'arrête en mer, se faisait mordant et glacé. C'est donc à la grande surprise de l'équipage que le ninja avait pris ses quartiers en plein air, s'emmitouflant dans plusieurs couches de couvertures et ne quittant pas le ciel des yeux. En vérité il se rendait à peine compte du baroque de la situation. Toutes ses pensés étaient dirigées vers le dernier ouvrage qu'il venait de lire. L'auteur, un hardi citoyen du pays du feu, y défendait une définition pour le moins large du concept d'esclavage. Ses arguments percutants et toujours étayés d'exemples historiques tout à fait à propos, avaient achevé de convaincre le jeune Jisetsu. La question que se dernier se posait à présent c'était de savoir si ceux-ci pouvaient s'appliquer à sa profession. Autrement dit, il se demait si les shinobi étaient des esclaves ? Plus il y réfléchissait et plus la réponse semblait s'imposer d'elle même.

* On nous envoie aux quatre coins du monde nous entreétriper pour les puissances politiques qui nous dirigent ; on vit à part du reste de la société, regroupé dans des villages où on peut mieux nous contrôler et si on refuse d'obéir aux ordres on est considéré comme déserteur... *

Mais comment les choses avaient-elles pu dégénérer à ce point pour les ninjas. N'étaient-ils pas il y a quelques décennies encore LA force dominante de ce monde ? Et si la création des villages n'avait été en réalité qu'un moyen de... Il fut coupé dans sa réflexion par le capitaine du vaisseau. Le vieux loup de mer venait lui annoncer qu'ils étaient arrivés. Kim se leva brusquement ; en effet ils avaient accosté et l'équipage s'activait déjà pour décharger les marchandises de la soute. Il était donc temps de se rendre au lieu de rendez-vous. D'un bon il sauta sur le quai. Alors c'était ça Yuki no Kuni ? Si le reste du pays ressemblait à ce petit port délabré, c'était à en douter de l'Empire. Enfin, "pas d'amalgame" comme disait sa mère. Il aurait tôt fait d'en voir suffisamment pour se faire un avis définitif. La mission qu'on lui avait confié semblait pour le moins étrange. Une flotte toute entière sans but apparent et surtout sans le moindre équipage. S'il avait reçu un tel rapport sur son bureau il n'y aurait même pas prêté attention, mais puisque le Shukai envoyait un agent - et un Jisetsu en plus ! - il fallait bien que quelqu'un s'y colle.

* Quoi de mieux qu'un rookie pour courir après les légendes urbaines et les histoires de poivrot ? Pff, c'est pas comme ça qu'on va se refaire une armée digne de ce nom. *

Après quelques hésitations, il pénétra finalement dans l'établissement qu'on lui avait indiqué. La grand salle était pour le moins dépeuplée, aussi n'eut-il aucun mal à identifier son contact. Étrangement, son visage lui était totalement inconnu.

" Yo ! Ideu c'est ça ? Tu portes mal ton prénom. "

Content de son bon mot, il retira son épais manteau noir et pris place face à lui - ou elle d'ailleurs, il n'en était pas encore bien sûr. A peine fut-il installé que déjà un serveur se présenta à leur table. Visiblement la maison était soucieuse que chaque client consomme. Kim commanda donc une assiette de fruits de mer et une blonde en demi. Dans le fond rien ne pressait.

" Dis moi, tu penses que les ninjas sont des esclaves ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Lun 20 Fév 2017 - 19:08

Ideuuu. Celle là on ne me l'a pas encore faite. Mais elle fut plutôt bien trouvé. Le petit sourire montrant que je trouve le petit jeu de mon bien placé je regarde ce dernier s'assoir:

- Je présume donc que t'es Kim Jisetsu. Ravie de te rencontré.

Le serveur vient et se dernier se met à commander. Une bière et une assiette de fruit de mer. De quoi donner faim. A vrais dire c'est quand l'assiette se met à être servie que je me mets à détester cette manie de l'économie impulsive, surtout en voyant les morceau de poulpe en pensant que devant tako je n'aurais aucune opportunité d'en manger. Cet homme est étrange. Il demande sans vergogne si je pense que les Ninjas sont des esclaves. Ce genre de propos peut être plutôt mal interpréter si certain de ses hiérarchies le savait. Cependant cette question est bien digne du nom des Jisetsu. Toujours à ce poser des questions à chercher à savoir des choses. Je ne suis pas non plus épargner par ce genre de chose. Cependant moi elle se manifestait autrement. Je lui répond:

- Cela dépend de ce que tu considère comme esclave. Après tout qui ne l'est pas. Les lois ne sont t'elle pas elle-même une entrave qui nous mais des chaines au pieds? Ne nous sommes pas l'esclave de nos propre corps qui nous demande jours après jour de le nourrir pour fonctionner?

Cependant ce genre de question ressemble beaucoup à celui qui est dans ma tête Goren aime clairement ce genre de manière de penser. Il est du genre à voir l'opportunité dans ce genre de parole. Dommage que celui la soit simplement l'imagination de ma propre schizophrénie. Cependant se jeu est drôlement intéressant. Connaitre mon interlocuteur et trouver un moyen de jouer avec:

- Si les ninjas sont des esclaves. Quelle en serait le remède? Puis s'il en a un es qu'il est vraiment un remède ou un poison?

Après tout une chose qui ressemble à quelque chose de bien pourrais cacher un vrais poison. Cependant mon jeu ne s'arrêtait pas ainsi. Un sourire toujours flatteur à mon interlocuteur, je me mets à attendre une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mar 21 Fév 2017 - 0:30

A peine les salutations avaient-elles été faites que déjà la conversation prenait un tour inattendu. Enfin inattendu... pas tant que ça quand on y réfléchissait. C'était typiquement le genre des Jisetsu d'expédier au plus vite les formalités d'usage pour aller droit au sujet qui les intéresse. Kim y aurait sans doutes réfléchi à deux fois s'il s'était agi d'un banal Shukaijin, mais face à quelqu'un de son clan il ressentait un familiarité presque instinctive. En fait, c'est mettre entre eux une distance polie qui lui aurait vraiment semblé le dérangeant et ce d'autant plus qu'Id avait, il fallait l'avouer, une « bonne tête ». Pas guindé pour un sou, au contraire même, il dégageait une espèce de gentillesse presque naïve.

* Id le (la?) débonnaire *

Arriva l'assiette de fruits de mer. Elle était encore mieux garnies qu'il ne l'avait espéré. Sans faire plus de manière, il la poussa au milieu de la table, invitant son interlocuteur à se servir, et l'attaqua à grands coups de baguettes. A peine sa bière fut elle arrivée qu'il en descendit la moitié d'une traite. Dieu que c'était bon ! Ne manquait plus qu'une remarque un peu distrayante pour agrémenter tout ça... et elle arriva.

«  Ahahahahahahah ! Bon allez puisque de toute façon on doit vivre avec une brindille dans le cul, pourquoi pas faire de nos anus des valises ? Bravo la mentalité, je comprends mieux pourquoi tu sers l'Empire. »

Et il s'esclaffa de plus belle, dérangeant une bonne partie de la clientèle qui ne goutait visiblement ni son humour, ni ses manières. Oh et puis ils pouvaient bien aller se faire foutre. C'est pas comme s'ils ne le détestaient pas déjà à la base comme Kirijin. Pourtant, malgré ses bruyantes moqueries, son nouveau camarade ne se démonta pas et l'encouragea même à pousser jusqu'au bout son raisonnement. Kim s'arrêta de rire quasi-instantanément. Le bougre avait visé juste. Une fois qu'on avait admis que les shinobi étaient bien des esclaves, il n'était plus possible ensuite de se cacher la tête dans la sable et de faire comme si de rien n'était. Il fallait proposer des solutions concrètes pour se sortir de cet asservissement ou bien se taire. Il se tut un instant. Comment diable avait-il pu oublier de se poser cette question ? Prostré dans sa réflexion, il délaissa définitivement son assiette.

« Je crois que pour que les ninjas ne soient plus des esclaves, il faudrait qu'ils ne soient plus des ninjas. Regarde, même s'ils se débarrassaient des puissances politiques qui les dominent, au final on en reviendrait juste à la situation d'avant la création des villages. Ok, les Daimyo seraient remplacés par des chefs de guerre shinobi, mais pour les sous fifres comme toi et moi ça changerait rien. Non, pour se libérer ils faut qu'ils prennent le pouvoir, puis qu'ils brisent l'épée qui leur aura permis de le conquérir. Ils devront cesser d'être des ninjas, tu comprends ? »

Alors qu'il regardait Id, il se prit à l'imaginer grimé en paysan. Quand on y pensait, l'idée avait de quoi faire sourire. Son corps et son allure toute adolescente semblaient bien mal adaptés aux exigences du travail de la terre. Il le voyait davantage paré de dentelles et de chiffons colorés dans le harem d'un prince oriental que dans un champ de patates la bêche à la main.

« Enfin, tout ça n'a pas grand chose à voir avec la raison de notre présence ici. T'as une idée de ce que ça peut être que cette histoire de vaisseaux fantômes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mar 21 Fév 2017 - 17:26

Ce type est vraiment étonnant, sans véritable gène ce bonhomme va être plus difficile à cerner. La majorité des Ninjas sont le plus souvent imbue de leur personne se voyant plus haut que la moyenne des gens alors qu'il ne sont qu'une pièce de plus sur ce misérable échiquier. Moi-même j'aurais honte de jouer avec un tel instrument. En même temps que rigoler ses dires montrent un grand trait qu'il se fout complétement du jugement des autres et le mien y compris quand il s'exclame bien de comprendre le pourquoi je sers l'empire. Beaucoup le prendraient mal, cependant n'est pas la vérité. Un homme typique qui sert un empire des plus banal avec une hiérarchie qui n'a qu'en idée des choses tellement superficiel que s'en devient risible:

- C'est vrais que ca ressemble beaucoup à l'idéologie Shukaijin. Du moins si l'on considère les Ninjas comme des esclaves bien entendue.

Ne pas non plus dire que c'est mon avis après tout cette discutions peut me mettre dans un sale pétrins rapidement. La question donnée il y répond directement. Je trouve son raisonnement pas mal poussé surtout qu'il ne semble avoir poussé la réflexion juste à l'instant. Détruire le trône n'aurait pas rendre cette liberté car cela les remplaceraient par les chefs de clan. Intéressant comme point de vue. Mais malgré cela cette idée ne prouve juste que les humain on besoin de ce faire diriger. Es une nécessiter ou juste une peur de prendre des responsabilité. Les décisions de nos chefs étaient elles aussi dictés par cette règle préférant chercher à trouver une raison montrant qu'il n'a pas le choix pour venir au résultat qu'ils souhaitent sans se mouiller les mains. Après tout c'est peut être comme ca que l'homme fonctionne. Quitter notre rôle de Ninja. Non impossible. Nous serions remplacé ou sinon certains pays prendraient l'avantage en cachant leur force militaire et en attaquand ceux sans défense. Cependant cela ne serais pas notre affaire. Bien au contraire:

- Se serais surement le pire des choix. Arrêter d'être ninja serais signer notre arrêt de mort et mettre tout à feux et a sang inutilement. Nous serions remplacé par des hommes sans pouvoir certes ils feront moins de dégât, mais les plus rapides à former ses troupes prendraient un avantage plus que certain sur d'autre. Sans compter que les conflit qui en résumeraient serais mis sur nous même si nous en sommes pas responsable. La peur de nos pouvoir. Les personnes n'ayant pas cette force sans cette main mise sur nos pouvoir et sans cette preuve de supériorité ils tenterons de détruire cette force tant qu'elle est affaiblie. Il se tourneront ses conflit et notre inactivité pour nous chasser et faire une chasse au sorcière géante. Il n'y aurait qu'une seul solution pour arrêter tout cela.

Eradiquer toute sorte de loi. La lois du plus fort. La lois naturel des choses. Goren me l'a bien expliqué. Je partage cette idée même si pour moi elle est plus que radicale. Mais es que j'ai le choix? Il est dans ma tête et comment pourrai-je éviter qu'il ne soit qu'absolue? Je le regarde et comme il se met à dire cela n'est pas le sujet de notre travaille:

- Se que j'en pence. Ben disons que cela n'a que peux d'importance. Se fier à de fine possibilité dans ce cas n'est pas vraiment bon.

Puis je ne souhaite pas vraiment lui parler de se que je cherche vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mer 22 Fév 2017 - 19:24

Un vrai petit Shukaijin ce Id. Qu'il était agaçant d'entendre encore et toujours cette même excuse du « moindre mal », du « ça pourrait être pire », a fortiori quand elle venait par une obscure sorcellerie, à se retrouver dans la bouche d'un autre Jisetsu. Enfin, au moins les idéologues impériaux ne lui avaient pas totalement grillé les neurones, vu son habileté à éviter de donner clairement son avis. Une seule solution ? Rien que le dire c'était déjà admettre la nécessité d'un subversion totale des carcans sociétaux qui comprimaient leurs existences comme des corsets trop serrés. Alors puisque la chose était entendue, pourquoi s'arrêter ainsi en cours de raisonnement ? De quoi son nouveau camarade pouvait-il bien avoir peur ? Kim plongea ses yeux dans les siens. La réponse à ses questions était là, quelque part derrière ces iris dorés qui depuis des siècles attisaient la convoitise des nations et qui demain peut-être exciteraient la sienne...

* Bon ça serait bien que je sache si tu es un garçon ou une fille Id Jisetsu *

Il finit sa bière d'une traite et repris, cette fois plus calmement. L'heure n'était plus au plaisir mais aux affaires.

« Oui, j'imagine qu'on ne pourra pas faire l'économie d'une enquête en bonne et dû forme. C'est sans doute les édiles locaux qui ont alerté nos hiérarchies respectives. On devrait aller voir du côté de l'hôtel de ville pour commencer. Le maire aura bien quelque chose à nous raconter sur cette affaire. »

D'un geste de la main il demanda la note et régla pour eux deux. Ne se souciant à son habitude pas le moins du monde de ses dépenses, il laissa même un généreux pourboire. « Toi et tes gouts de Grand Duc... Tu verras tu le paieras un jour ». C'est ce que lui répétait inlassablement sa mère en pareil circonstance. Dieu qu'elle lui manquait. En la laissant, il n'avait pas seulement perdu un parent mais une confidente attentive et dévouée. Comme le lait, l'amour maternel reste la meilleure nourriture pour les jeunes cœurs. Mais si le premier peut être avantageusement remplacé par celui de la vache, l'humanité reste, malgré ses innombrables talonnements sentimentaux, à des lieux d'avoir trouvé un substitue n'arrivant ne serait-ce qu'à la cheville de l'amour d'une mère pour son enfant. Plongé dans ces tristes considérations, Kim ne prêta plus qu'une attention distraite à son compagnon. Ce n'est que quand celui-ci fit mine de se lever qu'il reprit la parole.

« Attends, avant qu'on y aille, tu connais la procédure - d'un geste il sortit sa carte d'identification et la posa sur la table. C'est pas que je te trouve pas sympathique mais ça jetterait un drôle de froid si t'étais un espion Kumojin. »

Le shinobi s'exécuta.

« Ah, tu es un garçon alors ! Dommage. Enfin, quoique... »

Il lui adressa un petit sourire espiègle en lui tendant sa carte. Mais au moment où celui-ci s'en saisit, un éclair traversa le corps du jeune Kirijin. Ses pupilles se mirent à le brûler avec une telle intensité qu'il en plissa les yeux de toutes ses forces. Quand il les rouvrit il découvrit incrédule, qu'il se trouvait dans un tout autre endroit. Id était encore là mais cette fois il parlait avec deux autres individus d'un sujet qu'il n'arrivait pas à saisir. L'un des deux était une femme dont l'identité lui était inconnue, l'autre, un homme qu'il avait en revanche déjà vu à plusieurs reprises en photo ou sur des illustrations de propagande impériale. C'était Van Hoheinheim, le seigneur de guerre du Taki. A peine eut-il le temps de les écouter qu'aussitôt il se sentit aspiré. L'univers se brouilla et son corps bascula dans une épaisse obscurité. Puis la lumière revint. Sa table pleine de miettes et son Shukaijin plein de principes lui faisaient à nouveau face. Il n'était tout à fait sûr de comprendre ce qui venait de lui arriver, mais ça devait certainement avoir un rapport avec le kinnegan.

«  C'est qui Takoyaki ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Jeu 23 Fév 2017 - 15:00

Alors il pensait que j'étais une femme. Cela me mis un petit blanc. Enfin s'il demande la carte d'identités de manière subtile ou non pour le savoir montre que j'ai tout de même une certaine virilité caché quelque part. Je ne sais du coup si colère ou joie devait me subjuguer. Qu'importe du coup. Je le regarde puis dis:

- Pourquoi ca ne se remarque pas?

La suite fut bien moins hésitant. Surtout quand le nom de ma partenaire se met à sortir de ca bouche. Déjà que de voir ses pupilles dorés me fixer et cette utilisation de chakra même pas voilé quand il se met à dire l'identité de ma partenaire je vie rouge. Cependant ma capacité a ne pas dévoiler mes sentiment me fit garder un visage stoïque. C'est donc en continuant à marcher en direction de l'hotel de ville que je me mets à dire:

- Tako? C'est ma partenaire de mission.

Disant ca tout en tournant dans une ruelle. Ou il n'y a personne. De la je me mets à subtiliser son bras, son niveau est loin du mien. Si dans les rangs je suis au même niveau que lui en expérience et en puissance l'écart est effarant. Se fut rapide de le maitriser au sol et cela même sans maitrise du Taijutsu, Bloquant une de ses main avec ma jambe et son dos. Je prend deux Kunais dans chacune de mes mains. L'un que je pose dans la bouche de ce dernier et l'autre se plantant dans le bras qu'il a utilisé plusieurs fois pour prendre diverse chose les ingrédient qu'il a mangé celui pour prendre ma pièce d'identité ou même pour prendre ca chaise. C'est du coup simple de savoir la quelle lui est le plus utile. La lame planté dans le bras je me mets à l'enfoncer un peut plus puis dis:

- Tu cries et c'est un de tes yeux que je prend.

Je me mets à enlever l'arme dans ca bouche et aussi celle poser dans le bras. Je me mets ensuite à mordre mon pouce puis à invoquer un de mes serpent:

- Avant toute chose sache que ce genre d'acte peut mener à un interrogatoire au Shukai. Cependant je vais faire cour. Sache que si tu ments je le saurais et que je prendrais réellement ton œil.

Cela n'est pas une plaisanterie. Même si je ne sais pas vraiment si cela serais bien vue de ma hiérarchie ce genre d'acte. Certaines choses dans mon passé doit rester hors de porter de quiconque. Un sourire des plus normal du moins si nous étions dans une situation normal puis je me mets à dire:

- Trois questions. Pourquoi tu as lue dans mon passé? La seconde, Dis moi se que tu as vue exactement? Troisième qu'es qui ne me ferais pas t'amener directement en interrogatoire au Shukai. Soit le plus précis possible et ne perd pas de temps plus ton sang coulera plus tu risque ta vie.

Pour le reste tout dépendra de ce qu'il va nous dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Ven 24 Fév 2017 - 3:39

Alors qu'il parcourait les étroites ruelles de la petite ville côtière où il avait accosté quelques heures auparavant, l'esprit de Kim était tout entier tourné vers l'étrange expérience qu'il venait de vivre. Le Kinnegan l'avait littéralement propulsé dans le passé, passé qui n'était pas le sien, et ce de façon tout à fait involontaire. Qu'avait-il bien pu se passer ? Était-ce le contact qu'il avait eu avec Id à travers la carte qui avait déclenché la réaction ? Est-ce que leurs pupilles avaient essayé de communiquer ? L'idée semblait folle et pourtant, il était évident que le Shukaijin n'avait eu aucune prise sur les évènements. D'ailleurs son attitude était à présent d'une froideur et d'une distance tout à fait singulières compte tenu de la chaleur de leurs premiers échanges. Ses incertitudes quant à son sexe avaient dû le vexer.

* Pff, quel rancunier sérieux. Il voit pas que je le branche ? *

Il devait bien admettre que le physique androgyne de son nouveau compagnon ne l'avait pas laissé indifférent. Aussi, lorsque celui-ci l'entraina dans une ruelle à l'abri des regards, il pensa d'abord que son attirance était partagée. Quelle hardiesse ! Certes, Kim lui avait fait quelques allusions flatteuses, mais de là à embrayer directement derrière et qui plus est en pleine rue... Un tel hommage à ses charmes se devait d'être récompensé. Dès que celui-ci le poussa contre le mur, il le tira contre lui et commença à lui caresser les fesses.

« Et bin, tu perds pas de temps toi. »

Mais, alors qu'il approchait son visage du sien pour conclure l'affaire, il se sentit basculer dans le vide. Avant de comprendre quoi que ce soit, il se retrouva parterre, un premier kunai dans la bouche et un second lui épinglant le bras droit dans sol. Il ne put retenir un hurlement de surprise qui devint vite un hurlement de douleur et de rage. Il tenta de se débattre mais cette tentative arrivait bien trop tard. Son aveuglement l'avait laissé à la merci de son agresseur. Mais pourquoi ? N'étaient-ils pas alliés et qui plus est, membre du même clan ? Il s’apprêtait à crier à l'aide mais la menace d'Id de lui arracher l'œil l'en dissuada. Le timide petit Jisetsu au visage de femme venait de se transformer en une espèce de psychopate à la force surhumaine.

- Avant toute chose sache que ce genre d'acte peut mener à un interrogatoire au Shukai. Cependant je vais faire court. Sache que si tu mens je le saurai et que je prendrai réellement ton œil.

« Quel acte ? De quoi tu parles putain ? T'es un grand malade ! »

- Trois questions. Pourquoi tu as lu dans mon passé? La seconde, dis moi ce que tu as vu exactement ? Troisième qu'est-ce qui ne me ferait pas t'amener directement en interrogatoire au Shukai ? Soit le plus précis possible et ne perd pas de temps, plus ton sang coulera plus tu risque ta vie.

Paradoxalement, ces paroles menaçantes rassurèrent Kim. Les choses commençaient enfin à s’éclaircirent dans son esprit. C'était sa vision qui l'avait alarmé, il avait cru à un acte délibéré d'espionnage. Un acte bien mal dissimulé d'ailleurs puisqu'il n'avait pas hésité l'interroger dessus, mais bon... Le monde des ninjas est plein de gens qui frappent et qui pose les questions après. Mais là, un Jisetsu prêt à en étriper un autre pour un quiproquo aussi dérisoire ! La simple perspective d'un tel dénouement provoqua chez le Kirijin un fou rire nerveux qu'il fut tout à fait incapable de réprimer.

« Ahahahahahahah !! C'est pour ça que tu m'as planté ? Mais t'es un authentique cinglé ! Et il rigola de plus belle. Bon écoute, j'ai pas fait exprès de regarder dans le passé, mon Kinnegan s'est déclenché tout seul et j'ai aucune idée de pourquoi. »

Reprenant son souffle, il tenta de se souvenir de ce qu'il avait bien pu voire. Dans le fond, il avait plus prêté attention au déclenchement de ses pupilles qu'à ce qu'elles avaient bien pu lui montrer.

« Il y avait toi, Van Hohenheim et une fille que je ne connais pas. Vous parliez de retrouver ou je sais pas, d'aller bouffer des Takoyaki*. Voilà c'est tout, si tu penses que ça justifie un interrogatoire au Shukai, vas-y fais toi plaisir, mais je suis pas sûr que le Mizukage apprécit qu'on maltraite un de ses shinobi. Shinobi qu'il a gracieusement mis à la disposition de l'Empire pour une mission moisie ! Merde Id réveilles toi, rien qu'avec ce que tu viens de faire tu es déjà passible de la cour martiale. Je balancerai pas un Jisetsu mais bordel lâche-moi et enlève ce putain de kunai de mon bras ! »



Takoyaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Ven 24 Fév 2017 - 15:45

Les réponses arrivent petit à petit et l'éclaircissement ce fait. Cependant une question se pose, es que l'ignorance est une excuse? Quand l'on signe pour être ninja ce genre de raison est rarement suffisant, mais au moins elle donne une raison plausible. J'ai la capacité de savoir si une personne ment. Pour un menteur invétérer quoi de plus logique dans un sens. (J'ai l'aptitude il ne reste plus qu'un passage pour qu'ils me la valident totalement ^^) Il ne ment pas. Cependant il n'est pas sortit encore car le plus important reste à venir savoir se qu'il a appris. Si cela reste juste sur ma partenaire ca pourra aller, mais s'il en sait trop. Ca vision semble être vraiment vague et il ne représente juste une discutions sur Van. Ce fut cette fois ou je fus grondé sans véritable raison. Qu'importe cela avait une importance mais pas suffisamment pour que je ne lui en veuille à mort. Pour la raison de ne pas l'interroger il divaguais clairement, même si sans le savoir il a tapé sur quelque chose. Si je l'amène à interroger ils vont l'interroger sur se qu'il à vue. C'est embêtant, bon autant laissez couler alors, mais pas sans un brève récapitulatif de son acte. Je le lâche puis fait signe à mon serpent:

- Laisse toi faire il vat te soigner. Cependant sache une chose. Qu'importe que se soit par manque d'expérimentation ou non. Si tu souhaite en parler à ton Kage fait, mais sache que tu risque beaucoup. Pour mon idée de se qui se passe concernant Kiri c'est plutôt pas vraiment dans ton intérêt. Kiri est pour Kakeshuou comme une épine dans son règne et au moindre intérêt de dissoudre toutes possession de règne lui serais avantageuse. Le Mizukage doit s'en douter donc imagine s'il entend dire qu'un Genin à lue dans le passer d'un Shukaijin comment cela pourrait ce retourner. Pense tu qu'il risquerais ca place pour un Genin?

Le soin de la plait ce faire pendant ce temps. Je me mets à souffler puis à dire:

- Je t'entrainerais pour éviter ce genre de désastre pendant la missions si nous avons le temps. Disons que se sera la compensation de la blessure commis. Cependant tu me doit le frais d'une séance médicale.

Je me mets à marcher Faisant signe à mon équipier de me suivre. Mon serpent ne doigt pas avoir besoin de beaucoup plus de temps pour rendre cette blessure en une simple cicatrice. Cependant maintenant qu'il a vue le visage de cette femme s'il en parle cela risque aussi de me gêner dans mes investigations. Je vois déjà Van se plaindre du fait que je fus pas suffisamment discret. L'éliminer est peut être la meilleur solution en plus j'aurais deux yeux Jisetsu pour mes expérimentations. Non je vais juste lui expliquer la situation:

- Bordel tu sais que tu me mets dans une panade pas possible? Tu n'as pas imaginé une seconde que si j'aurais était un Shukaijin ayant des renseignements top secret je n'ai pas eux le choix de t'éliminer. Les Rinnegans sont un bijou, mais comme tout bijou si l'on n'y fait pas attention on risque gros. Se que tu viens de voir m'ennui énormément. Pour être franc j'ai pris cette mission car il se peut qu'elle m'amène à un indice pour retrouver ma partenaire prisonnière de l'ennemie. Je fais mon enquête hors des yeux de ma hiérarchie car l'organisme qui l'a prise à attaqué un pays entier. Si le Shukai trouve ca planque ils ne vont pas ce soucier de savoir ou non si elle y survivra. Je compte donc rester discret sur mes intentions. Nous avons donc tout deux une bonnes raison pour rester silencieux sur se que tu as vue. Donc maintenant compte tu en parler?

Je pouvais réellement voir s'il ment et le fait de dévoiler mon jeu est simplement donné pour avoir une réponse claire sur l'intention qu'il aura de tenter ca chance avec les autorités. S'il ment je le saurais et s'il a la moindre intention de le faire il ne finira pas la mission vivant. Nous étions devant la porte du maire. Je m'arrête puis dis:

- Donc ta réponse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Sam 25 Fév 2017 - 21:50

Kim écouta avec attention les révélations d'Id. Au final il en apprenait plus de ce dernier que de ses visions. Donc comme ça, l'Empereur voyait d'un mauvais œil l'existence de Kirigakure... et n'hésiterait pas y mettre un terme à la première occasion ! Pas la peine d'être un fin politique pour comprendre que ça sentait le grabuge à plus ou moins brève échéance. Si dans l'ensemble l'opinion publique du Mizu était encore largement favorable au Shukai, les hautes instances en revanche étaient furieusement déterminés à relever le village. Il les voyait mal renoncer à ce projet pour une simple ordonnance impériale. Si ce que disait le Jisetsu était vrai alors les deux camps étaient partis pour un bras de fer dont les conséquences pouvaient s'avérer tragiques.

« Je ne pense pas que Kakeshuou puisse se permettre politiquement de démettre un seigneur de guerre. L'Empire est en guerre je te rappelle. Je crois plutôt qu'il te faudra une très bonne raison pour qu'il accepte de donner des munitions au Mizukage pour stigmatiser le Shukai. D'ailleurs, tu n'as pas l'air spécialement gradé non plus, sinon j'aurai entendu parler de toi. »

Les soins du serpent commençaient à produire leurs effets. Il sentait peu à peu la douleur dans son bras diminuer. En revanche il n'appréciait guère d'avoir cette sale bestiole contre lui.

« C'est pas trop le genre de serpents qui m'intéresse. » Dit-il d'un ton badin.

La blague n'était pas des plus fine mais il fallait bien que quelqu'un prenne sur lui de détendre l'atmosphère. Le Shukaijin semblait encore à fleur de peau. Un étranger à l'affaire aurait pu croire que c'était lui qui venait de se faire molester. Il parlait de désastre, de panade, de lui faire payer les soins qu'il venait de lui prodiguer. Mais que pouvait-il bien cacher pour être à ce point sur les dents ? La réponse ne tarda pas à venir.

- Pour être franc j'ai pris cette mission car il se peut qu'elle m'amène à un indice pour retrouver ma partenaire prisonnière de l'ennemie. Je fais mon enquête hors des yeux de ma hiérarchie car l'organisme qui l'a prise à attaqué un pays entier. Si le Shukai trouve sa planque ils ne vont pas ce soucier de savoir ou non si elle y survivra. Je compte donc rester discret sur mes intentions.

Et il comptait le ramener au pays pour le faire interroger ? S'il révélait ne serait-ce que la moitié de ce qu'il venait de lui dire, c'en était fini d'Id Jisetsu. Il avait eu une chance de cocu d'être tombé sur un membre de son clan, en avait-il seulement conscience ? Peut-être que le moment était venu pour Kim de s'ouvrir à son tour. Son compagnon avait visiblement besoin d'être rassurer sur ses intentions. Il posa sa main sur son épaule.

« Écoute, je vois bien que ta situation n'est pas évidente. Tu dois remplir cette mission, retrouver ton équipière, tout ça en évitant de te faire griller. Ok, si j'étais à ta place moi non plus j'aimerai pas qu'on vienne fouiller mon passé. Mais tu ne dois pas te laisser aveugler par la peur. Je suis un Jisetsu moi aussi et jamais je ne ferai quoi que ce soit pour t'enfoncer dans la merde. Bien sûr que je dirai rien. Par contre si tu veux que je t'aide il falloir que tu me fasses confiance. On ne peut pas continuer cette mission si à chaque fois que je déclenche mon Kinnegan tu crois que j'essaie de te la mettre à l'envers. »

Il ouvrit la porte de la mairie et lui fit signe de passer devant.

« Et arrête de prendre cet air renfrogné, ça te va pas du tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Dim 26 Fév 2017 - 11:14

Qu'importe se qu'il pense après tout tant qu'il accepte de se taire je me fous complétement s'il se trompe sur la manière don ce monde tourne ou même de l'intention que j'aurais à mettre en confie deux villages Ninjas. Je peut même dire que cela est loin d'être dans mon intérêt pour le moment en tout cas, puis même si ces dernier ne peuvent se défaire l'un de l'autre les guerre se termine tousses un jour et même si cela était pas le cas la mort d'un haut dirigeant peut ce faire tuer en toute discrétion la guerre même peut en devenir une des fausse raisons. Sur tout que cela c'est bien deja fait. Après tout chacun peut défendre son opinion. Je n'irais pas plus loin laissant un large sourit sur mon visage:

- Ravie d'être un Jisetsu dans ce cas.

Comme si cela est vrais, si j'apprécie mon clan c'est juste pour le don qu'il m'a fournie. Faire confiance à un homme que je ne connais que de maintenant. Dure à le concevoir, mais de toute manière il n'a pas grand-chose d'autre à découvrir et s'il lis dans mon épris je pense être capable de le savoir:

- Ne t'en fait pas nous somme partenaire après tout. Je ne suis pas gradé ne t'inquiète pas.

Nous arrivions devant le seigneur des lieux puis après avoir fait les salutations d'usage je me mets à dire:

- Nous sommes ici vous demander les informations que vous disposiez sur une flotte entre Ici et les terres de Kiri no kuni? Avez-vous des informations supplémentaire sur ces fameuses troupe?

- J'ai mis tout se qui est intéressant sur la demande de mission. Pourquoi je cacherais des choses qui peuvent servir à me débarrasser de cette nuisance.

- Nuisant?


- Oui ses derniers intercepte toute marchandise les faisant disparaitre. Aucun mort aucune personne dans ses bateaux n'a vue quoi que se soit.

Une flotte fantôme. Même si l'archétype du nom est plutôt farfelue c'est se que semble vouloir donner comme impression nos cibles:

- Toute les flottes donc arrivent à terre?

- Non avons envoyé des flottes pour les attaquer ses derniers sont portés disparue.

Il peuvent donc se défendre. Cela n'était pas mis dans le rapport. La mission peut être mise à un niveau bien plus important avec ce genre de détaille. Je regarde mon partenaire puis je me remet à regarder de nouveau notre interlocuteur:

- Vous auriez due dire ca dans votre demande de mission, cette dernière est d'un niveau bien plus important. Nous nous en chargerons, mais faites attention la prochaine fois certain ne seront pas aussi indulgent que nous.

C'est aussi surtout par se que j'ai un intérêt d'aller voir cela de mes propre yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mer 1 Mar 2017 - 3:03

Le maire répondait parfaitement au cliché du bureaucrate de province ; gros et chauve, il portait de petites lunettes rondes qui lui donnait des airs de taupe. Chacun de ses gestes, chacune de ses expressions étaient mis au service d'une insondable hypocrisie qui transpirait de tous les pores de sa peau. Kim avait bien du mal à cacher le dégout que lui inspirait un tel homme. Comment les habitants du Yuki pouvaient placer leur destin entre les mains d'êtres aussi médiocres. Dans une société shinobi il n'aurait même pas été digne de toucher leurs ombres et là il les recevait comme un seigneur. C'était tout bonnement insupportable. Il préféra laisser à Id le soin de faire la conversation. Le ninja ne le traita d'ailleurs pas mieux que s'il s'était agi du premier paysan venu. Il se permit n'hésita pas même à le réprimander.

* Bon c'est rassurant, au moins maintenant je sais qu'il est comme ça avec tout le monde *

Néanmoins, au fur et à mesure que la conversation avança, la curiosité de Kim pris le pas sur ses réticences. Il ne fallut finalement pas bien longtemps avant qu'il prenne à son tour la parole.

« Et où peut-on trouver cette flotte ? »

Sans se faire prier davantage, le maire ouvrit un des tiroirs de son bureau et en sorti une carte qu'il étala devant lui.

- Voilà, généralement on les trouve entre ici et là, mais on les a déjà vu s'aventurer plus loin. Ce n'est pas très loin des cotes, vous y arriverez facilement en barque. Je vais vous faire un papier pour que vous puissiez en prendre une de la ville. Elles ont un parcage spécifique dans le port. Demandez et on vous indiquera où il se trouve. Si vous pouviez régler ce problème ça serait un sacré service que vous rendriez à la ville. Les temps sont assez durs comme ça sans avoir à en rajouter avec de tels... entraves au commerce.

Il rédigea le papier promis, y apposa son tampon et le remis à Id. Alors qu'ils quittaient l'hôtel de ville, l'esprit de Kim était en ébullition. Il ne pouvait s'empêcher de songer aux révélations du maire. Une flotte dont on n'a jamais aperçu l'équipage... Pouvait-il vraiment s'agir de vaisseaux fantômes ? Mais dans ce cas pourquoi voleraient-ils les marchandises ? Bien terrestres comme motivations pour des morts... Si on en restait là ça n'avait strictement aucun sens. Il fit part de ses réflexions à son compagnon.

« Bon si on s'en tient à ce que nous à dit l'autre gros là, on a une flotte sans équipage mais qui ne dit pas non à un bon butin. Mais pour quoi faire ? Si j'étais un esprit, je m'en ficherai bien de récupérer des rouleaux de soie ou des cartouches de cigarettes. Et de toute façon t'imagines des fantômes revendre ce genre de marchandises ? Il y a forcément une volonté humaine derrière tout ça. Si tu veux mon avis on a ou à faire à une forme d'Edo Tensei, dirigée par un nécromancien donc, ou un à genjutsu utilisé pour dépouiller les navires sans laisser de traces des vrais agresseurs. Qu'est-ce que t'en penses toi ? »

Tout en discutant ils arrivèrent à nouveau en vue du port. Ils présentèrent leur accréditation au premier fonctionnaire venu qui les conduisit au parcage réservé aux bateaux publics. Ils embarquèrent dans une barque et ramèrent une bonne heure sur une mer calme. Pendant le trajet, l'esprit de Kim resta exclusivement tourné vers leur objectif. Il appréhendait quelque peu ce qu'ils risquaient de découvrir. Après tout, la mission avait été clairement sous évaluée. A partir de là, ils pouvaient aussi bien tomber sur un nécromancien surpuissant que sur une armée de shinobi. Mais quand bien même ce serait le cas, c'était aussi à eux que revenait les taches de reconnaissance et ils ne pouvaient s'y dérober sans désobéir aux ordres. Au loin, une silhouette sombre se dessina sur les vagues.

« Id ! » Il la montra du doigt. C'était un navire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mer 1 Mar 2017 - 20:55

Une flotte sans équipage et des tas de questions en tête. C'est ca la magie d'être un Shinobi quelque soit l'enquête on trouve toujours de quoi continuer à chercher. Celui qu'un homme nome le gros porc nous a donné plus d'information que je ne le pensais, suite à cela en sortant, se fameux membre du même clan que moi se met à me dire qu'il s'agie pour lui surement de nécromancie ou d'un Genjutsu. Je m'arrête les yeux rivés sur la mer et dis:

- Un nécromancien créerais un équipage de mort vivant bien visible. Les témoins ne diraient donc pas qu'il n'y a personne sur le bateau. Cependant le Genjutsu quand à lui est faisable mais me pose juste un petit problème. Qui le lance et comment se fait t'il qu'au moment du lancé personne ne voit celui qui le lance. Pour le faire sur un équipage entier j'opte pour un groupe se servent d'un Genjutsu qui se propage par l'odeur. Cependant d'un bateau à l'autre cela me semble plutôt dure. De vue ils auraient vue celui qui le cible. J'efface donc le Genjutsu. Du moins le genjutsu de base. S'il est lier à un don particulier leur effet en devient impossible à prédéfinir au vue du nombre impressionnant de possibilité et de ceux dont je ne connait même pas. J'en déduit que cela peut être un Genjutsu, mais cela peut aussi être un Ninjutsu. Ce qui me semble le plus faisable est la sensorialité combiné à du Fuinjutsu. Si ces deux compétences son réunit cela signifierais que nous ferions face à un Ninja de force de rang B. C'est l'hypothèse la moins pire.

Je m'arrête pour me demander quelle caractéristique pourrait servir à de telle subtilité. Plus j'y pense, plus je me dis qu'il y à au moins deux ninjas se qui me donne donc plus de chance d'avoir au mieux un mercenaire débutant et un autre de niveau moyen, l'l'intermédiaire servant à voler les marchandise sans bruit l'autre restant sur la bateau pour garder le contrôle du navire. Il devient de plus en plus claire que cette mission est souestimé. Es qu'il faut que j'annule cette mission? Non il me faut avoir plus d'information. C'est là que mon partenaire se met à montrer au loin le bateau.


Aussi proche? Cela était bien sur dit qu'ils naviguais proche des côtes mais à vue? Au moins ca à le mérite de nous servir:

- C'est risqué d'y aller sans plus d'information et je ne compte pas le couler.

Non il me faut savoir si ces derniers sont liés ou non à l'attaque de Yuki. Bordel tempi quitte à tomber dans un piège. Je me met à rouvrir la plais sur mon pouce puis invoque une autre invocation:

- Je tente le risque. Si nos ennemies utilisent le Gen mes invocations pourront l'annuler. Cependant pour le reste on navigue sans corde j'ai plutôt l'habitude de ce genre de situation mais si tu ne souhaite pas prendre le risque tu peux rester en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Sam 4 Mar 2017 - 3:10

Deux ninjas... Kim médita un instant sur les paroles de son compagnon. Ils allaient donc devoir faire face à au moins deux ninjas. Il avait encore du mal à en sentir toutes les implications que cela pouvait avoir. Cette mission de rang C qui relevait de la compétence de simples genin s'était-elle transformée en mission suicide ? Comment aurait-il pu le savoir ? Son manque d'expérience en la matière était pour ainsi dire total. Id pour sa part semblait bien déterminé à intervenir. Avec sa coéquipière prisonnière, il était pressé par le temps. Il ne pouvait se permettre ni d'attendre, ni de voir des renforts venir fouiner dans la région. Dans ce cas, qu'ils attaquent tout de suite ou demain ne faisait pas une grande différence.

« Non tu as raison ça ne sert à rien de tergiverser. On sait à peu près à quoi s'attendre, contrairement à l'ennemi. Si on frappe vite et fort on devrait pouvoir s'en débarrasser. »

Le ton était serein, les mots choisis, mais au fond il n'était absolument pas convaincu par ce qu'il venait d'avancer. De toute façon à ce stade, il n'y avait plus que l’auto-persuasion qui pouvait les aider. Sans se presser, ils ramèrent jusqu'à l'imposante jonque qui demeurait immobile. De là où ils se trouvaient le navire semblait vraiment abandonné. Il imaginait bien la terreur des marins quand ceux-ci l'avait vu foncer sur eux à pleine vitesse. La mer a toujours nourrie les fantasmes des hommes. Au final on ne peut jamais être sur de ce qu'il peut bien y avoir sous la ligne de flottaison, ni au delà de l'horizon d'ailleurs. Un monstre ? Une tempête ? Des pirates ? Vivre sur un bateau c'est vivre dans un monde d'incertitudes où le danger peut apparaître à tout moment et où les secours eux par contre sont bien loin... Enfin ils arrivèrent à la hauteur du « vaisseau fantôme ». Ils lancèrent un grappin et l'abordèrent comme des boucaniers.

* J'aurai surement adoré cette mission si j'avais eu 5 ans de moins *

Comme ils s'y attendaient, le pont semblait absolument vide. Kim pensa un instant à aller plus en avant dans son inspection mais il se ravisa. En restant près du bord ils se gardaient une porte de sortie à laquelle il ne valait mieux pas renoncer. Une idée lui vint. Il prit la main d'Id comme s'il s'agissait de lui faire traverser une route. Elle était fine et douce comme celle d'une fille.

* Et dire que c'est avec ça qu'il m'a planté le bras. Ca craint pour moi... *

Puis il posa sa seconde main sur la rambarde. Immédiatement ses pupilles s'activèrent. Comme il s'y attendait, son compagnon lui avait à nouveau servi de catalyseur. Mais cette fois au lieu d'être projeté d'en un autre endroit il resta sur le pont. Le temps semblait avancer à toute allure. Le kirijin vit d'abord des morts vivants s'agiter sur le vaisseau, puis deux hommes qui discutaient en regardant quelque chose au large. Non, le temps n'était pas en train d'accélérer, au contraire, il remontait ! Il lâcha la rambarde et désigna le mat qui était le plus proche d'eux.

« Ils sont là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Sam 4 Mar 2017 - 12:12

Son pou est altéré. Il semble vouloir se réconforter par tout les moyens surement par pure honneur d'éviter de se faire passer pour un lâche. Je n'ai pas les idées de personnes habituels. Je ne vois pas un homme lâche car fuit un objectif bien trop dur pour lui, au contraire savoir ses limites et arriver à se dire, je n'en suis pas capable sous pour pouvoir arriver plus tard ou donner le relai à des gens ayant la possibilité de réussir. Surtout si l'on récolte suffisamment d'information pour y arriver. Après qu'il ait dis ca phrase je me mets à dire:

-On est sur une mission de classe B. Non je dirais même A, vue que l'on connait pas leur force, taper fort et vite c'est suicidaire.

Nous allons dans l'embarquement et nous nous approchons. Je le regarde se mettant à l'opposé de notre destination dans le bateau comme si son psychisme lui dit de s'éloigner. Moi-même je ne suis pas vraiment rassuré. Seul je n'aurais pas de responsabilité, la j'en ai une. Cet homme cependant il ne mériterais pas d'être laisser sur le banc de touche. Surtout qu'il vat m'être très utile. Je me mets à lui donner une baffe:

- Ressaisie toi, ce n'est plus le moment de faire demis tour, mais ne t'inquiète pas, ce n'est peut être pas une mission pour un Genin et un Heishi, mais je n'ai pas toujours était en bas de l'échèle. J'ai déjà fait ce genre de mission et je suis beaucoup plus fort en équipe. Avec moi dans ton groupe tu seras à toi seul capable de les éliminer grâce à mon soutien. Cependant ce n'est pas se que j'ai besoin pour le moment. J'ai besoin d'avoir les idées claire. Tu vas devoir apprendre rapidement à utiliser tes pupilles donc suis mes indice.

Je montre du doigt la bateau et dis:

- Fixe un point précis pour t'aider un objet de préférence le plus petit que tu puisse voir correctement. C'est bon? Ferme les yeux maintenant et visualise le. Plus tard tu n'auras pas besoin de faire cette phase mais pour les débutant c'est plus facile. Maintenant projette ton chakra dans tes yeux et laisse toi aller.

Se dernier se met à me prendre la main. Une sorte de mimique de réconfort. Je me mets à lui laisser un poil vexé car cette manie signifie belle et bien qu'il cherche une affection MATERNEL. Bordel j'aurais due l'achever dans cette ruelle. Qu'importe il semble y arriver, ca phrase disant qu'ils sont et se qui me fait dire cela. Je le regarde puis dis:

- Le plus important est dans les détail découvre leur capacité leur force et leur faiblesse. Tout se qui peux nous être utile avant l'affrontement augmente nos chances de réussite et donc de survie.

Tout en écoutant se qu'il à a dire, je me mets à invoquer un autre serpent. Le premier étant revenus sur moi Ce serpent a une couleur doré. Je le regarde puis dis:

- Voici Long Wang, c'est l'invocation la plus puissante que je possède il vat te permettre de te soigner et de redonner du Chakra.

La réserve du serpent vaut celui d'un ninja de rang A se qui signifie qu'il pourras le soigner et lui redonner du chakra à l'équivalant d'un rang A. Cela vaut clairement ce que nous allons affronter. Je le regarde puis dis:

- Je suis fait pour combattre à l'arrière. Je te protégerais quoi qu'il arrive. Je forme à moi seul un soutien intégrale. Tu n'auras aucune occasion de te battre comme tu pourras le faire avec moi avec n'importe qui d'autre.

Un sourire maintenant la suite des évènements serons bien plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mar 7 Mar 2017 - 2:51

Kim se replongea dans sa vision. Il remonta les minutes jusqu'à arriver au moment qui l'intéressait. Voilà ! L'homme de gauche, un grand rouquin aux cheveux longs, c'était lui qui rendait tout ce petit monde invisible. Il remonta encore, mais ce qu'il découvrit cette fois le saisit d'effroi.

« Il y a une quinzaine de zombies sur le pont. »

Les paroles sortirent de sa bouche en un mince chuchotement. La peur lui serrait la gorge. Ces visages qu'il avait vu étaient tout bonnement monstrueux. Une femme à la mâchoire arrachée, un vieillard dont les entrailles pendaient mollement jusqu'au genou, un enfant ! Toutes ces personnes, d'où venaient elles ? Étaient-elles encore conscientes de ce qui leur arrivait ? Le jeune ninja sentait la nausée lui monter à la bouche. Il serra les dents. Ses années bien confort chez ses papa et maman ne l'avaient absolument pas préparé à ce genre de réalité. L'horreur froide d'un corps en décomposition. C'est facile de décréter depuis sa chambre qu'on a pas peur de la mort. Au finale elle reste une chose abstraite, lointaine ; mais là il la voyait en face, dans sa vérité la plus crue. Voilà ce qu'on devient quand on est passé de l'autre côté. Le corps qu'on a habité, auquel on s'est identifié toutes ces années n'est plus qu'un morceau de bidoche pourrie qui fout le camp de partout.

* Dieu... J'étais pas prêt. *

Il secoua vivement la tête. S'il perdait pied maintenant, il était bon pour finir comme ces malheureux. Il regarda l'énorme serpent qui se tordait à ses pieds. Ce Id n'était décidément pas un genin comme les autres. Qu'avait-il bien pu vivre pour être si indifférent ce qui se déroulait sous les yeux ? Pas un conte de fée apparemment... Sans plus attendre, Kim tira se sa poche un kunai. Ses pupilles se contractèrent et le temps sembla se ralentir autour de lui. Puisque c'est sur lui que reposait l'offensive, il comptait bien montrer à son compagnon qu'il n'était pas tombé sur un handicapé. Comme un éclair il s'élança en direction des deux ninjas. Sans qu'il n'est vraiment eu le temps de comprendre ce qui venait de se passer, le Genjustiste senti la pointe de l'arme du Kirijin s'enfoncer dans son flan. Les illusions se dissipèrent aussi tôt.

- Qui... qui es-tu ? Bafouilla l'homme, alors qu'un filet de sang commençait à lui couler lèvres.

« Shinobi de Kiri enculé. »

A peine eut-il fini sa phrase que le second ninja tenta de lui asséner un coup de pied au visage. Toujours sous l'effet de son Dojustsu, il se dégagea avant que l'attaque ne puisse l'atteindre.

« Toi aussi t'en veux ? »

Il se saisit d'un nouveau kunai, cette fois pour le lancer, quand il sentit un main lui agripper la manche. Les zombies ! Le nécromancien avait profité de son mouvement pour les massés au même endroit. A présent il se retrouvait pris en tenaille.

* Merde ! *

Il planta son arme dans l’œil de son assaillant qui s'écroula. Mais déjà trois autres mort-vivants s’apprêtaient à lui sauter à la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Mar 7 Mar 2017 - 18:03

Des zombis. A mort les ZZOOMMBBIISS. Un homme les rendent invisible et pour les tuer cela en devient plus compliqué. C'est plutôt très malin mais voilà qu'avec nos pupilles on peut s'avoir à quoi s'attendre. Le serpent montre sur mon partenaire se dernier se met à prendre l'assaut. Montant sur la bateau il arrive en fonçant droit sur ses deux hommes visant celui qui semble être celui qui rend tout cela invisible. Un petit sourire au lèvres me mettant moi aussi sur le bateau à un rebords, je regarde la scène de loin. Se qui est invisible moi ca me connais. Un signe incantatoire puis voila grâce au vibration du sol je peut voir chacun des mouvements de ses ennemis. Protégeant des monstres qu'il ne peut voir en faisant apparaitre des portails il n'eu aucun problème pour arriver jusqu'à ca cible. Les peux de zombis invisible qui se met à m'attaquer firent volte face dans l'eau.

La première entrés est décisif. Je regarde mon partenaire puis voit qu'il arrive à toucher se dernier rendant les zombie de nouveau visible mais pour combien de temps car s'il ne le neutralise pas rien ne l'empêche de réactiver sa technique. Je regarde mon invocation puis lui dis:

- Donne moi toute l'énergie que tu possède et retire toi.

- Mais si vous vous bléssez je ne pourrais vous soigner.

- T'inquiète pas au pire j'invoquerais klauth ou ton disciple. J'ai une idée pour aider notre cher Kim.


Il à aucune réticence ce dernier se met à ce dépêcher à insuffler le plus de chakra possible. Je regarde l'action et je vois que l'invocation que j'ai donné à Kim se met à être un poil dépassé. Les Zombis souvent sont remplis d'une pouriture qui fonctionne comme un poison et s'il souhaite à rajouter Kim aussi du Chakra il ne pouvait rien faire d'autre.

- Voilà maitre.

- Parfait.


Je déborde d'énergie mon chakra est littéralement en train d'exploser hors de mon corps et on peut clairement voir une énergie anormal. (L'équivalant au final d'un rang A et le mien cumulé, moins les techniques utilisés.) Cela doit amener l'attention sur moi à mes adversaires. Cependant les zombis quant à eux ils ne sont pas du genre à regarder ce genre de détail. Je fais du coup un portail au dessus de mon allier qui fait tomber les Zombis que j'ai absorbé. Ses derniers ayant entrés dans mon portail temporel changeant de maitre et moi se que je souhaite c'est qu'ils attaquent les autres Zombie et qui laisse à notre cher Jisetsu la main libre pour continuer son offensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Dim 12 Mar 2017 - 0:44

Kim sentit un souffle puissant lui fouetter l'échine. Les zombies qui étaient sur le point de l'attaquer s'étaient complètement figés, comme interloqués. Que pouvait-il bien se passer ? Il se retourna et obtint la réponse à sa question. Id irradiait littéralement d'énergie. Son chakra même était visible à l’œil nu, c'en était presque effrayant. Quelle puissance ! Et dire ce type n'était même pas un gradé du Shukai... Quel genre de monstres ce pays habite t'il ? Profitant de ce moment de flottement, le kirijin se dégagea de l'encerclement dans lequel il s'était laissé prendre. S'est à ce moment là qu'un nouvel événement se produisit. Une espèce de flaque luminescente commença à se répandre sur le pont du navire. Les morts-vivant qu'elle atteignait semblaient se dissoudre à l'intérieur. Ce devait-être encore une invocation se son parent, mais pourquoi la corrosion n'attaquait-elle pas le bois du vaisseau ? A peine eut-il le temps de se faire cette réflexion que déjà une nouvelle flaque s'ouvrit, cette fois au dessus des zombies. Il n'en croyait pas ses yeux. Elle flottait dans les airs, défiant les lois de la gravité. Les créatures qu'elle venait d'absorber tombaient à présent en pluie sur le pont.

* Qu'est ce que c'est que ce bordel ? *

Il resta un instant interdit, contemplant sans rien y comprendre l'absurde scène qui se déroulait sous ses yeux.

* Aaaaah, ce n'est pas du liquide. C'est un portail de téléportation ! *

Id possédait décidément des pouvoirs insoupçonnés. Pouvoirs avec lesquels il était encore loin d'être en mesure de rivaliser. Heureusement, ce n'est pas ce qu'on attendait de lui aujourd'hui. Il banda ses muscles pour se lancer à nouveau contre les zombies mais se ravisa vite. La situation était plus confuse que jamais, les créatures s'attaquaient les unes les autres et il n'aurait su dire lesquels étaient encore sous le contrôle du nécromancien. Quoiqu'il en soit, il était débarrassé du menu-fretin. Il se tourna vers les deux ninjas inconnus. Il était temps de finir le travail. Sans se presser, il profitait toujours de la vitesse de son Kinnegan, il commença à avancer vers eux tout en malaxant du chakra. Il exécuta plusieurs sceaux et remonta sa manche droite. Celle-ci se crispa, laissant émerger une boule de lumière blanchâtre traversée d'arcs électriques. Le bruit d'une nuée de petits oiseaux qui s'en échappait, acheva de dissiper les doutes sur la technique qu'il était en train d'utiliser ; le Chidori !




Pliant les jambes, il bondit vers leurs adversaires. Sans qu'aucun d'eux ne puissent réagir, sa main se planta dans le ventre du Genjutsiste. Le visage de sa victime se crispa dans une horrible expression de douleur. Ses yeux semblaient sur le point de jaillir de leurs orbites. Cette vision lui sembla encore plus dérangeante que celle des morts-vivants. Il sentait palpiter au bout de ses doigts les entrailles du shinobi. Cette idée lui fit horreur... Vivement il dégagea son poignet de son adversaire, répandant sur le pont un flot de sang et tripes. Le bandit essayait de les retenir de ses mains tremblantes, mais ses tentatives semblaient bien dérisoire tant la plaie était béante. Il ne tarda pas à s'écrouler, inconscient. Au moins il ne risquaient plus d'être pris dans une illusion, mais le combat était encore loin d'être terminé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1498
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim] Dim 12 Mar 2017 - 15:04

Je n'ai plus la possibilité de me soigner il me faut invoquer un autre serpent pour cela, mais ce n'est pas le bon moment. Je regarde le Jisetsu et vois l'un des ennemie tomber. Celui contrôlant la lumière. L'homme se voit éventrés par une fameuse technique Raiton qui moi-même m'étonne. On peut le voir tenter de retenir son sang. Le médecin que je suis peut le diagnostiquer foutu. Je peux le sauver si je m'y mets de suite. Non c'est même se qu'il faut que je fasse. Un peut plus et j'oublis ma mission personnel. Un flash puis je me mets à dire.

- Non.

Je regarde cet homme presque achevé.

- NNOONNNN.

Je me mets à courir vers ses trois là:

- NNNNNOOOOONNNNNNNNN

Se dernier se met à sourire. En disant:

- Vous auriez due commencez par l'autre.

Je m'en fous complétement moi se qui m'importe c'est d'avoir des hommes pouvant me donner plus d'information. Je me mets à invoquer tout en courant les dernier de mes trois plus forte invocation. Je regarde droit devant moi quand un sceau sur la bateau se met à s'activer. En même temps le corps de cet homme s'illumine aussi et là du sceau sort une énorme quantité de cadavre, majoritairement des soldats surement toutes les personnes disparues qui ont tentés de voir ce bateau. Je fis un signe toujours en courant et donc en sautant sur les corps morts. L'homme qui contrôle les zombies se met à faire des signes incantatoire. Ses zombies prirent vie. Le nombre est telle qu'on peut à peine bouger dans la bateau. Se dernier est épuisé. Cela doit être leur dernier atout. La logique est claire. Eliminer ceux qui donnent cette altération d'invisibilité affin d'éviter qu'aucun des deux puissent fuir. Eux même y ont pensé semble t'il. Cependant les cadavres tombent il est simple de deviner la suite. J'ai moi aussi préparé un contre.

- PROTEGE TOI KIM

Dure de viser avec une telle masse, il y à même presque aucune chance qu'il ne soit pas atteint par mon attaque sans qu'il n'use d'une défense adapté. A son niveau il devra surement recouvrir à ca pupille soit d'après se que j'ai vue de lui il ne la maitrise pas suffisamment. Mais au moins en le prévenant il doit au moins pouvoir défendre ses points vitaux et les partit de son corps utile pour ce battre. Mon attaque ne lui sera pas non plus mortel. La quantité de serpent sortant de toute part de mes vêtement se met à foncer de partout. Déchiquetant les cadavres faiblard de nos ennemies. Cependant cette attaque ne regarde pas qui elle attaque et elle attaquera surement Kim aussi. Il en subira de lourd dégâts mais il en survivra je n'aurais juste qu'à le soigner. Ainsi que notre adversaire sauf si évidement il se protège. L'attaque se mets à montré les dégâts occasionnée sur les lieux. La bateau avais un sol remplie de cadavre, je continue ma course pour atteindre l'homme qui fut transpercé par mon équipier. Il est mort. Mes serpents l'ont finit:

- Bordel.

Je regarde Kim Mon invocation semble déjà commencer les soin. Je me relève puis regarde le dernier adversaire. Se dernier me dévisage et dis:

- Dire qu'ils nous ont dit qu'on verrait que des troupes de bas niveau que même si des ninjas serait envoyé, se serais des débutant. Ils nous l'ont dit nous aurions due pouvoir partir avant d'être inquiété.

Ca phrase en dit beaucoup. Qui leur à dis cela? Surtout le fait est que le niveau de cette mission demande de simple débutant et si je n'ais pas un niveau hors norme par rapport à mon rang il est certain que cette mission aurait était un envoi à l'aratoire. Cette combinaison de technique. Le sceau qui libère les cadavres et lui qui les manipules ensuite et de haut volé.

- Dire que je serais le seul à partir d'ici.

Celui là c'est protégé grâce à plusieurs zombie ayant fait le mur pour lui. Cette phrase dis je sens ma chaire s'arracher au niveau de mon épaule. Merde à courir au front je fus obligé d'annuler ma défense et un zombi protégé par d'autre cadavre en à profité pour m'attaquer par derrière. Un Kunai planté dans son crane suffi à le faire tomber, cependant plusieurs autre cadavres semble avoir résisté à ma technique. Cela n'est pas vraiment étonnant, mais je n'aurais pas pue utiliser plus puissant sans risquer la vie de Kim. Ma tête se met à me bruler. Les zombies sont fait de pourriture et ils m'ont infecté. Un poison extrêmement virulent. Mon corps me brule et je me mets à entendre dans ma tête:

"Fini en maintenant. Détruit tout. Tue les, je ne peut pas te perdre. Cette mission peut te servir de couverture. Même s'ils meurs tu pourras mettre ça sur le dos de cette mission."

Le voilà que lui aussi vient me parler maintenant. Bordel ce n'est pas le moment:

"Non, l'enjeux est trop important. Je peux entrer plus profondément dans leur système si j'arrive a mes fins."

- Kim, tu le je n'ai plus besoin de l'autre. J'ai eux se que je veux. Cependant je ne pourrais que m'occuper des Zombis cette fois je ne pourrais te défendre.

Mon Kushiose posé sur lui le soigne et quand à celui sur moi se dois de m'inculquer un antidote. Quand à moi si je ne veux pas toucher Kim je dois utiliser des techniques moins étendue se qui rend la mort des zombies restant plus longue. Sans compter ce poison et cette fatigue. Je ressens les douleur de la grande quantité de Chakra que j'avais pris à mon invocation. J'ai plus que se que mon corps peut contenir. Je le saurais pour la prochaine fois. Mes Serpents doivent donner leur chakra juste pour restaurer celle que je consomme sans dépasser la jauge que j'ai d'origine. Au moins j'aurais appris ca pendant ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: De drole de bateau [Kim]

Revenir en haut Aller en bas
 

De drole de bateau [Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni-