N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Lun 20 Fév 2017 - 21:01



Année 16 :: Hiver :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels

Comme tous les jours, il y avait bien un moment, ou le soleil s’atténuait dans le ciel brulant du pays du vent. L’heure où les festivités débutaient dans les quartiers plus mouvementés et le moment de la journée ou tout le monde prenait un temps d’arrêt pour souffler doucement profite de l’air frais des douces nuits du désert. Un contraste assez important vis-à-vis des températures infernales que pouvaient atteindre les oasis du coin.

Pour Romuru, c’était également le temps de se dégourdir les doigts après avoir passé la journée à chasser les papillons… dans les nuages. Oui, paresseuse comme elle était, elle avait profité du soleil pour se faire griller des pommes sur une plaque chauffante qui tirait ça force des doux rayons du soleil, alors qu’elle dormait paisiblement.

Sur le dos de ça précieuse création grosse comme un ours, elle avançait, bondissant comme un jockey en compétition équestre entre les obstacles et maisonnée jusqu’à trouver son quartier. Elle habitait dans le coin le plus pauvre de la ville, car n’ayant pas de famille, la petite n’avait pas les moyens de se payer un appartement. Dans tous les cas, se n’était pas se qui lui affecterait le moral, bien décidé à survivre et accumulé assez d’argent pour un jour s’acheter un château, elle fessait de son mieux pour survivre.

Chaque soir, elle trouvait un coin différent, achetait des nouilles instantanées qu’elle laissait bouillir dans la bouche de son pantin, car oui son crâne n’était autre qu’une mijoteuse. Puis, elle ouvrait son torse dont l’intérieur avait été doublé en duvet pour lui confectionner un douillet petit lit. Seulement ce soir, c’était la huitième fois qu’on lui demandait de trouver refuge ailleurs, elle n’arrivait pas à trouver un coin tranquille… C’est à cet instant qu’un duo de jeune femme passa plus bas dans la ruelle, discutant du Nanadaime Kazekage, les pauvres avaient l’air effrayés par cet homme. Elle venait de l’avoir croisé et gloussait encore à l’idée d’imaginer la tête de leur copine quand elle leur raconterait leur potin.

Deux secondes plus tard, la petite s’était remis en quête de trouver un endroit pour la nuit, en suivant la direction opposée des deux donzelles. Franchement, il ne pouvait pas être si effrayant que cela non ? Doucement, Romuru finit par trouver l’homme qu’elle suivit un moment en essayant tant bien que mal de ne pas attirer l’attention. Elle roula comme un ninja, se dissimula dans l’ombre et tentât même de diminuer les cliquetis habituels de sa création. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’elle se retrouve sur le mur extérieur de la demeure de Kibō. Utilisant son chakra pour se stabiliser, elle grimpa toujours comme un bon ninja jusqu’à arriver en face de la fenêtre qu’elle voulait utiliser pour pénétrer dans la demeure, mais imaginer une gamine de douze ans qui tente d’entrer par votre fenêtre, c’est quand même assez drôle ! Elle tentait tant bien que mal d’ouvrir la fenêtre quand le Kazekage s’approchât de la fenêtre et l’ouvrir d’un geste simple et direct. Tout d’un coup, Romuru se retrouva éclairée et prise la main dans le sac. Bouche bée, elle restait là la bouche grande ouverte avec des yeux emplis de surprise.

Ka.. Kazekage ?! Mais quelle surprise ! Ish-Ish-Ish.


@Matsuno Kibō


Dernière édition par Romuru le Jeu 23 Fév 2017 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1909
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Mer 22 Fév 2017 - 22:09


Les regards, les chuchotements dans mon dos, tout cela faisait partie de ma vie courant dès à présent. J’avais déjà vécu ça, je pensais pouvoir ignorer ces imbéciles, mais ce n’était pas évident pour quelqu’un comme moi qui aimais ce village et ces personnes. Cependant, je devais rester fort et continuer de les négliger, je n’allais certainement regagner leur confiance en rentrant dans leur jeu et répondre à leur provocation.

Par contre, c’était la première fois depuis que j’habitais dans le quartier que l’on me suivait. Cependant, ce qui me choqua le plus, c’était que cette personne n’était pas du tout discrète. Il devait sans doute s’agir d’un gamin voulant voir de plus près l’ancien Kazekage. Les enfants étaient les seuls qui me reconnaissaient comme une grande personne, voyaient-ils juste dans leur naïveté ? Par contre, il me semblait avoir reconnu le bruit typique des marionnettistes et de leur marionnette. Etrange…

J’arrivais enfin chez moi, je descellais les courses contenues dans un Fûin sur mon bras et les déposais sur ma petite table. Je pris une bouteille d’eau et je l’ouvris pour en boire quelques gorgées, il faisait vraiment chaud aujourd’hui. Je devais aérer, sinon j’allais mourir dans cette piaule. Je me rapprochais de la fenêtre et l’ouvrais sans retenu. Surpris, mais sans forcément le montrer, je me retrouvais face une petite fille.

    — C’est toi qui me suis depuis tout à l’heure ?

Ce fut ma première question pour la jeune demoiselle, qui tenait à l’aide d’une technique de base sur la paroi du bâtiment. Elle avait le mérite de s’entrainer en s’amusant, rien de mieux.

    — Alors, comment se nomme mon espion et surtout, quel est son but ?

Je me retournais pour continuer de ranger mes courses dans le petit meuble qui me servait de garde-manger. Je laissais la fenêtre ouverte pour aérer, mais également pour laisser la marionnettiste rentrer, si elle le désirait. Elle me paraissait bien jeune et pourtant, elle semblait s’y connaître en technique ninja. Enfin, je pensais à mes débuts, mais je n’étais pas une référence vu que je ne suis pas né dans un village Shinobi et que j’avais intégrer Suna pour devenir ninja plus tard que la moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Jeu 23 Fév 2017 - 0:00



Le cœur de Romuru ne fit qu’un tour en voyant le visage ferme et presque effrayant de son Kage, qui émergeait de la fenêtre qu’elle épiait. Si seulement elle ne s’était pas fait prendre… Mais maintenant que s’était fait, s’était le naturel avec lequel Kibō lui répondait qui lui glaçait le sang, elle pensait d’abord passer un mauvais quart d’heure, mais l’homme la rassura rapidement avec quelques mots bien choisit. De son expérience, seuls les gens qui sont très forts peuvent rester calmes comme il le laissait voir, elle chercha l’arnaque d’un coup d’œil vif, mais la pièce lui sembla tout à fait normale... Prise la main dans le sac, elle ne pouvait pas s’enfuir, elle lui devait bien quelques explications.

D’un signe de la main, elle ordonna à ça marionnette de revenir dans son sceau, celui sur ça main gauche… Elle resta silencieuse un instant, regardant son premier chef-d’œuvre, Kibō était comme elle, il était capable d’utiliser le fuinjutsu. Tout en entrant dans la pièce par l’ouverture, Romuru se coinça le pied dans dieu seul sais quoi et tomba dans un brouhaha de casseroles et d’ustensiles de métal inconnu, la pauvre se retrouva donc sur le sol de ce vieil appartement, dans un bordel monstrueux…

Pardon ! Je euh, me nomme Romuru… Je ne suivais pas ! Je, je, je suis simplement curieuuuse ! Ish-Ish-Ish. Et désolé, je vais nettoyer… Je ne voulais pas vous déranger je cherchais un endroit ou dormir quand j’ai… entendu des histoires sur vous ! J’ai voulu vérifier ! Ish-Ish-Ish

Tout en rassemblant les objets étranges dans un coin de la pièce, la fillette s’excusa encore une bonne dizaine de fois, mais quand son ménage fut terminé, elle bondit sur le lit simple comme si s’était le sien et fixa le dos imposant de l’homme qui toujours dans ses petites affaires écoutait se qu’elle avait à dire.

C’était un sceau que vous avez utilisé plus tôt pas vrai ? Ish-Ish-Ish, j’ai l’œil ! Je m’entraine beaucoup, vous savez ! Un jour, je serais grande et je pourrais faire des tas de trucs !

Voyant le solitaire travailler, la petite fille se prit le bras en signe d’inconfort, son ventre gargouillait comme si elle n’avait pas mangé depuis deux semaines…

Dite, ça vous dérange si… je mange avec vous ? Je… J’ai des tas d’amis, vous savez ! Mais, ils sont tous malades ce soir, alors je… Je pensais manger avec Yami. Ish-Ish-Ish.

Dit-elle en touchant le sceau dans lequel elle venait de ranger son plus fidèle ami comme pour montrer à l’autre être vivant qu’elle parlait en fait de son pantin.

Mais je suis tombé sur vous, mais, dite, pourquoi vous vivez ici ? Moi, je n’ai pas de sous, mais vous vous êtes riche, vous êtes le Kage ! Ish-Ish-Ish. Et puis, vous n’avez pas l’air de vouloir manger les enfants finalement. Ish-Ish-Ish.

Finit-elle par glousser en taquinant l’ombre. Elle n’avait jamais entendu dire qu’il croquait des gamins dans ses temps libres, mais s’était ça façon à elle de détendre l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1909
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Ven 24 Fév 2017 - 13:56


La jeune fit pénétra dans mon petit appartement avec la plus grande discretion... Non, en fait elle venait de faire tomber toutes mes ustensiles de cuisines, qui trainaient sur une étagère à côté de mon lit. Ces objets devaient appartenir à l'ancien locataire, mais ils m'étaient utiles pour cuisiner sur ma seule et unique plaque. La demoiselle s'excusa sans arrêt pendant qu'elle ramasser ce qu'elle avait fait tomber. Décidément, c'était une drôle de fillette, mais un peu de compagnie n'allait pas me faire de mal. Je venais de finir de ranger mes courses et en me retournant je la vis sur mon lit. J'appuyais le bas de mon dos contre le table présente dans la pièce et croisait les bras tout en écoutant Romuru.

— Et ces histoires sont vraies ?

Je ne voulais pas revenir sur le fait qu'elle cherchait un endroit pour dormir, elle ne devait pas avoir de maison et ni de famille. Comment faisait-elle pour vivre seule à cet âge-ci ? Je n'allais pas aborder le sujet pour ne pas la faire souffrir, j'allais faire comme si de rien n'était.

— En effet, je maîtrise l'art du Fûinjutsu, toi aussi, en tant que marionnettiste, non ?

Je faisais bien plus que maîtriser les sceaux, je poussais cet art au-delà de l'imagination. Pour moi, le Fûinjutsu étai l'art le plus puissant dans le monde Shinobi pour autant qu'on sache l'utiliser correctement. Soudainement, je fus tiré de mes pensées lorsque Romuru me demanda si elle pouvait manger avec moi. Elle me faisait de la peine, je devais l'avouer. Son excuse avec ses amis imaginaires ne fonctionna pas, mais elle eut le don de me surprendre en citant le nom de Yami, sa marionnette s'appelait ainsi...

— Si tu me présentes Yami, je t'invite à manger.

Lui disais-je avant qu'elle me fasse une remarque concernant mon appartement.

— Je dois une certaine somme à une personne, alors j'économise, d'où mon train de vie médiocre.

Avouais-je sans gêne, après tout, pourquoi lui mentir ? Elle n'avait rien pour elle, elle vivait dans la rue, n'avait pas d'argent, mais surtout pas d'amis et ça, c'était le pire selon moi.

— Au fait, appelle-moi Kibō et arrête de me vouvoyer.

Je sortais un vieux futon pour après, il était clair que je n'allais pas faire dormir cette petite fille dehors, mon côté paternel ressortait et une petite pensée fut destinée à mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Ven 24 Fév 2017 - 17:07



Assise en indien, soit les jambes croisées, la fillette écouta se qu’avait à lui dire Kibō… Il voulait qu’on l’appelle ainsi, mais elle n’oserait pas lui demander pourquoi. Elle garderait l’information précieusement pour la ressortir plus tard. Puis, quelque chose de différent ressortit de la personnalité du Kage, il s’inquiétait tout d’un coup de ce qu’on pensait de lui ?

Je sais pas ! Ish-Ish-Ish. Mon ancien maitre m’a toujours dit de croire les histoires, sauf si elle possède plusieurs fins, dans ce cas, il vaut mieux oublier Ish-Ish-Ish.

Le vieil homme lui manquait terriblement, c’était lui qui lui avait tout appris, sans son aide, elle ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui… Puis, l’homme aux cheveux blanc ramena le sujet sur le fuinjutsu, elle ne s’était donc pas trompée !

Oui ! Je sais créer et manipuler les pantins, regarde ! Ish-Ish-Ish.

Dit-elle en se levant d’un bond pour attacher des fils aux ustensiles qu’elle avait en ligne de mire. Ainsi, les quelques spatules se mirent à bouger, comme de petite marionnette. C’était certes impressionnant de voir une jeune fille faire léviter tant d’objets, mais c’était en réalité beaucoup plus facile puisque ses entités n’avaient qu’une seule fonction bien précise, contrairement à Yami.

Yami ? Ish-Ish-Ish. Il est bien trop gros ! Je vais tout faire tomber encore ! Ish-Ish-Ish.

Et alors que l’ancien Kage devait trouver ça réponse dommage, la petite fille s’était déjà mise à courir vers la porte d’entrée, prenant au passage la main de son nouvel ami avec un sourire incroyable sur les lèvres. Pour une fois qu’une personne normale était intéressée par sa créature, elle ne se ferait pas prié, à peine eut-elle mis le pied à l’extérieur qu’elle sortie un livre à colorier avec divers dessins d’enfant, elle feuilleta un moment puis posa ça main sur l’un des gribouillis les plus sombres. Yami en sortit dans un cliquetis caractéristique très prononcé.

Grand, très grand, la créature avait la possibilité d’enfermer une personne de taille normale en son ventre, une sorte de demi-crâne lui servait de tête, mais s’était tous se qu’on voyait, car un drap noir et épais recouvrait le reste de la création.

Tadaaaaa ! Ish-Ish-Ish.

Les yeux pétillent, la jeune fille attendait une réaction en provenance de Kibō.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1909
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Mar 28 Fév 2017 - 10:25


La demoiselle devait posséder un maître bien sage pour qu'il raisonne de cette façon. Une question me vint à l'esprit, où avait fini son Senseï pour qu'elle se retrouve seule ? J'appréhendais le pire pour la jeune marionnettiste, avait-elle tout perdu ? La voilà qu'elle me faisait une démonstration de son don, alors que je cherchais une moyen d'aborder la question de ses relations familiales et sociales. J'étais fasciné par la simplicité qu'avait Romuru pour utiliser ses fils le Chakra, j'avais déjà tenté l'expérience, mais en vain. J'avais un ancien colocataire, Maigiro, qui était également un marionnettiste, il devait avoir un peu près le même âge, un garçon bien trop jeune à mon goût pour entreprendre la vie de Shinobi.

J'aurais aimé voir son pantin, mais il était trop grand pour apparaître dans mon appartement. Néanmoins, je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit, que la demoiselle me tira à l'extérieure pour me montrer son "ami". La Kunoichi était aux anges à l'idée de présenter sa marionnette à quelqu'un et j'étais l'heureux élu. La petite fille sortit un carnet de dessins et je pus comprendre qu'elle scellait à l'intérieur de ce cahier toutes ses créations. Je trouvais l'idée originale, celle de stocker ses pantins dans un tel livre. Ni une, ni deux, le jouet de Romuru prit forme sous mes yeux et j'étais surpris par sa taille.

    — Waouh

Relâchais-je stupéfaits par la créature. J'aurais imaginé quelque chose de plus joyeux voyant la demoiselle, mais sa marionnette était sombre, était-ce la face cachée de la Kunoichi ? Il était fort probable. Je tournais autour du pantin en l'effleurant de mes doigts, le tissu, le bois, les finitions. J'appréciais cet art et je trouvais que notre village avait perdu cette manie pour les marionnettes.

    — Je comprends quand tu me dis qu'il est trop gros.

Déclarais-je avec un sourire. Le pantin aurait tout détruit dans mon petit appartement, heureusement que la jeune fille avait eu la présence d'esprit d'invoquer sa création dehors.

    — Tu dois te sentir en sécurité avec Yami à tes côtés.

En effet, son jouet pouvait faire peur si on ne connaissait pas son origine.

    — Pour te remercie de cette présentation, je t'offre un bol de ramen, ça te va ?

Demandais-je tout en emboitant le pas en direction d'un petit stand dans la rue où cette spécialité était drôlement bien servie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Sam 4 Mar 2017 - 21:21



Kibō semblait avoir apprécié la démonstration de la jeune kunoichi. Après tout, Yami était quelque chose, plus grand que tous les Shinobi qu’elle ai pue rencontré, quatre bras et une tête de mort, ouais s’était définitivement un beau morceau se pantin.

Ensuite, alors qu’elle s’apprêtait à lui montrer les fonctions secrètes, il l’invita à manger, se qui n’était pas plus mal non plus, Romuru avait l’impression qu’elle pourrait rapidement reprendre la démonstration.

Oui je peux même entrer dedans, pour plus de protection ! Et Ohhh ! Des ramens ! Ish-Ish-Ish. C’est trop bon ! J’adore l’idée ! Ish-Ish-Ish. Je suis sur que je peux finir mon bol avant toi si je veux ! Ish-Ish-Ish.

Dit-elle en rappelant sa création dans son petit bouquin pour enfant, une fois cela fait, la petite toute pleine d’énergie sauta sur le dos de son nouveau copain et pointa en direction du restaurent le plus proche.

Aller cheval ! Ish-Ish-Ish. Plus vite ! Ish-Ish-Ish.

Décidément, la soirée serait pleine de surprise pour la jeune demoiselle, elle s’était fait un nouvel ami et si se n’était pas de Jax, son présent amoureux, Kibō aurait été parfait ! Mais, pour l’instant, son ventre gargouillait et elle n’avait envie que d’une chose, c’était de dévorer tout un bol de nouille !

Dite, vous pensez qu’un jour je serais une ninja puissante ? Ish-Ish-Ish. Je suis sûr que moi et Yami, on sera très forts ! Et pourquoi vous êtes seul, vous n’avez pas de famille ? Moi aussi je suis seul, mais maintenant, c’est mieux, je commence à me faire des tas d’amis ! Ish-Ish-Ish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1909
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu Mar 21 Mar 2017 - 21:23


La petite pouvait même intégrer sa marionette pour s'abriter, voilà une utilité originale et surprenante, je n'avais jamais vu cela. Je devais voir ça de mes propres yeux et examiner l'étendu des pouvoirs de Romuru, elle me paraissait bien prometteuse, même si elle était un peu folle. Sa dernière action prouva ce que je pensais d'elle, cette fille était bien folle, elle osait me sauter sur le dos pour que je la transporte jusqu'au bar où je comptais manger les ramen. Peu de Genin oserait se mettre à cheval sur un ancien Kage, non ? Ce petit brin de folie allait peut-être lui servir à l'avenir ou lui coûter la vie, elle devait savoir connaître les limites selon les situations et personnes, ensuite, elle pourra faire ce qu'elle veut.

Je marchais en direction du petit stand alors qu'elle enchaina différentes questions auxquelles je ne pouvais pas répondre, enfin, certaines détenaient une réponse, les autres non. Par où devais-je commencer, par la réponse la plus triste ou la plus motivante ? La plus triste, nous finirons ainsi sur une bonne note et peut-être qu'elle oubliera mes premières paroles.

    — J'ai une famille, mais nous sommes tous séparés malheureusement.

Pas une information de plus. Devais-je lui dire que ma femme venait de déserter et que mon fils se trouvait sous la tutelle de la Daimyo de Hi ? J'allais devoir lui expliquer mon histoire et je n'en avais pas envie actuellement. Les cicatrices étaient encore bien trop fraiches.

    — Si tu t'entraines avec acharnement et que tu ne perdes pas de vu tes objectifs, alors oui, tu deviendras une grande Kunoichi.

Je marquais une pause et reprenais.

    — Mais j'oublie l'essentiel... Crée des liens, fais-toi beaucoup d'ami et partage tes rêves, entraidez-vous et battez-vous pour ce qui vous semble juste.

J'avais beaucoup d'amis, mais je me retrouvais étrangement seul à Suna. J'avais Ogami, Mikoto, mais personne d'autres, Ma place était ici ? Voilà une question que je n'avais pas pris la peine d'examiner. Ce n'était pas le moment de penser à ça, je m'arrêtais et m'accroupis pour que la demoiselle descende. Je prenais place à une table et demandais deux portions de ramen, les plus grandes qu'ils avaient.

    — Dis-moi, quel est ton rêve Romuru ? Je pourrais peut-être t'aider.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chapitre 2 :: Rencontre avec le Kazekage déchu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-