N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Groupe 1 - Le théâtre des trois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - Le théâtre des trois Sam 15 Avr 2017 - 12:01



Kimimaro se figea, tenant fermement le visage de Raku entre ses doigts, quand il la sentit parfaitement immobile il la relâcha, il était évident qu'elle n'était plus capable de se battre, sa respiration difficile trahissait son état de santé critique. Le félin se redressa puis il se retourna vers ses équipiers avec un léger sourire victorieux, il remarqua immédiatement Mizuki qui vacillait dangereusement et quand elle chuta en avant il se jeta vers elle pour l'attraper dans ses bras et la poser délicatement sur le sol, tendrement il lui caressa la joue, elle avait tout donné pour les protéger et elle avait besoin de repos. Il se pencha sur elle et lui murmura quelque chose à l'oreille avant de se relever.

Tout autour d'eux n'était que mort et destruction, des nouveaux gardes débarquèrent dans la salle, tous les Kaonashi connus étaient morts, comme si la technique ultime de leur chef avait puisé dans leurs réserves d'énergie jusqu'à les vider complètement. Ces gardes devaient donc êtres dignes de confiance.

» Ren ! - dit Kimimaro en se tournant vers son équipier. - Est-ce que tu vas bien ?

En écoutant la réponse du Sabakyô, les sens du Gardiens s'affolèrent, il ressentait des sources de chakra très légères apparaître, des sources faibles et inoffensives, probablement des prisonniers.

» Ren, reste avec l'Hokage, veille sur elle jusqu'à mon retour. Je pense que tous les Kaonashi sont morts alors vous devriez êtres en sécurité... Je... Je dois descendre aux sous-sols, j'y sens plusieurs présences.

Le Gekei s'avança vers les gardes, son regard sanguin et perçant se posa sur leurs visages,

» Vous tous, conduisez moi vers les sous-sols, les Sœurs ont disparus et je ressens des sources d'énergie dans les bas étages du palais. J'ai bien dit vous tous... - souligna le Gekei qui ne voulait qu'ils restent avec Mizuki et Ren.

Le tria avait beaucoup de chance, même si Kimimaro s'en sortait plutôt bien il était très fatigué, mais il devait vérifier qui étaient ces personnes juste en bas, après il reviendrait veiller sur Mizuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 43
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - Le théâtre des trois Mar 18 Avr 2017 - 18:25

Ren observait le gaz qu'il avait lancé sur son ennemie s'évanouir dans les airs en légères volutes violettes. Le souffle coupé, il attendait de voir si enfin, elle était hors d'état de nuire. Les efforts qu'il avait fournis, combinés à ceux de ses coéquipiers avaient-ils été suffisants ? Après quelques instants, le Genin soupira calmement, il était rassuré. L'impassibilité de l'adversaire semblait bel et bien annoncée la fin du combat. Ensemble, les Konohajins étaient parvenus à venir à bout de cette furie.

Puis, le regard du Sabakyô se porta sur Mizuki. Il la vit s'effondrer, inconsciente. À peine eut-il le temps de réagir que Kimimaro se porta auprès d'elle et lui murmura quelques mots. Sa manière d'agir et de se comporter avec l'Aburame avait quelque chose de l'ordre de l'intime et le Sabakyô n'osa pas s'approcher. Il préféra leur laisser un moment et suffisamment d'espace. À distance, il ne pouvait rien faire d'autre que s'inquiéter pour celle qui avait sauvé sa vie à plusieurs reprises durant cette longue journée. Ses pensées n'excluaient pas non plus le Ninja Gardien qui avait prouvé sa fidélité et surtout sa combativité, presque animale.
Des yeux, le jeune homme balaya la grande pièce. Autour de lui, le chaos régnait. Les traces du combat acharné qu'ils avaient mené étaient partout, comme autant de souvenirs de leurs prouesses. Soudain, le corps du Genin le rappela à l'ordre. Chacun de ses membres, de ses muscles lui rappelait les efforts démesurés qu'il avait fournis. Une douleur lancinante, sourde s'empara de sa personne.

Puis, Kimimaro s'adressa à lui, lui faisant oublier un temps son mal. Le Jônin s'enquit de l'état du Sabakyô.

- Ça va. Répondit-il. Le Hokage est... Commença-t-il à dire avant d'être interrompu par son coéquipier.

Kimimaro avait ressenti la présence d'autres personnes dans les environs. Selon lui, il ne s'agissait pas d'ennemis et ils étaient donc en sécurité. Il commanda au Sabakyô de rester auprès de Mizuki en attendant son retour. Ensuite, il s'adressa aux gardes avant de s'éclipser.

Ren, de son côté, s'avança vers le corps inerte du Hokage. Il s'agenouilla et observa attentivement le visage de l'Aburame. Ses paupières closes donnaient l'impression qu'elle dormait. Et, alors qu'elle se trouvait silencieuse et immobile, le Genin remarqua, pour la première fois, sa jeunesse. Il ne s'agissait que d'une jeune femme finalement, qui endossait les plus hautes responsabilités. Mais surtout, elle le faisait avec passion et talent. Grâce à elle, grâce à ses convictions et à sa force, ils avaient vaincu et pourraient rentrer à la maison, ensemble, indemne.
Le jeune Sabakyô approcha son visage de celui de Mizuki jusqu'à presque le toucher. Il sentait sur son visage le faible souffle du Hokage. D'ordinaire, un tel rapprochement lui aurait été impossible, mais en cette occasion, il avait quelque chose de spécial à faire.

- Merci. Chuchota-t-il avant de retirer son masque à gaz, un court instant, afin de déposer ses lèvres sur le front de celle qu'il admirait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - Le théâtre des trois Mer 19 Avr 2017 - 23:52

Tout demeurait dans le calme, le même qu'avant - et tandis que le Genin surveillait le corps inerte de l'Aburame, le (bientôt feu) Ninja Gardien se dirigea rapidement vers les sources détectées.

Des civils, comme il l'avait si bien estimé avec ses capacités sensorielles. Des civils à la frontière de la vie, fragilisé, inconscient mais vivant. Chacun était visiblement l'original des Kaonashi gardes et soldats affrontés puis tués par Raku. Tous sauf un corps - frêle, le teint blême, froid. Il n'y avait plus de vie en ce dernier depuis un moment déjà, ne serait-ce qu'à en juger par l'odeur. Et ce corps inerte était nul autre que celui d'Eri. Quoi qu'ils aient pu faire, ils arrivaient déjà bien trop tard pour la sauver elle - mais chacun des autres civils, avec les soins médicaux nécessaires, pouvait s'en sortir.

Dans un dernier soupir de soulagement, il ne restait aux Konohajins que de contempler la destruction et la désolation apportée au Palais par leur combat. Qu'à apprécier l'état déplorable dans lequel se trouvaient des innocents pour des conflits qui ne les concernaient guère. C'était une victoire de Konoha - certes - mais même cette dernière laissait une amertume incomparable à toutes les victoires précédentes. C'était la victoire d'un deuil national.

Et déjà, les secours arrivaient...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - Le théâtre des trois

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 1 - Le théâtre des trois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Ame no Kuni-