AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'orange du marchand [Kihran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: L'orange du marchand [Kihran] Ven 3 Mar 2017 - 22:34


C’était bientôt l’anniversaire de mon père, dans deux jours exactement. Et comme à chaque fois, c’était l’occasion de réunir toute notre famille autour d’une grande table bien garnie. Bon en réalité, l’anniversaire était surtout devenu un prétexte pour se remplir le ventre de bonnes choses aussi, mon paternel était bien le premier à le dire, avant d’éclater d’un rire franc, audible jusque dans le jardin. Y repenser me fit esquisser un sourire alors que je quittai le quartier Inuzuka pour aller faire quelques courses. La liste de desserts qu’avait prévu ma mère était assez longue pour qu’on pense que la moitié du clan serait présent. Oui parce que, côté nourriture, nous ne battions pas les Akimichi mais nous savions y faire tout de même !

Ainsi, toujours accompagnée de mes fidèles compagnons à quatre pattes, je me dirigeai vers le centre-ville. J’espérai avoir pris assez d’argent sur moi pour tout prendre, normalement oui. Il ne me fallut qu’une dizaine de minutes pour y arriver. L’après-midi à peine entamée, le village était bien éveillé, il faisait assez beau après tout, c’aurait été dommage de ne pas en profiter. Durant près d’une heure, je m’affairai dans divers magasins, remplissant mes deux sacs au fur et à mesure que mon porte-monnaie s’amenuisait. Ils pendaient par leur lance dans chacune de mes mains et commençaient à avoir un petit poids, mais rien de dérangeant. Finalement, au bout d’encore quelques minutes, j’avais terminé.

Il ne me restait plus qu’à rentrer, faisant le chemin inverse, je remarquai un stand de fruits. Tenant rapidement les deux sacs à une main, je vérifiai l’argent sur moi et d’un haussement d’épaules, décidai d’en ajouter à la liste, ma mère n’allait pas me le reprocher ! M’emparant d’un troisième petit sachet, plusieurs fruits, dont des oranges, se retrouvèrent à l’intérieur. D’un rapide calcul j’avais déduis le prix à payer et me dirigeai vers le marchand, lui montrant mon sac et lui tendant les sous. Il posa mon sachet sur un petit étalage et compta l’argent.

« Bonjour mademoiselle !... Hum, je crois qu’il y a une petite erreur, il manque quelques yens. »

Fronçant les sourcils, je réitérai mon calcul en vérifiant bien chaque étiquette, pour me rendre compte que je ne m’étais pas trompée du tout.

« Désolée mais c’est bien la somme, monsieur. » Répondis-je en souriant.

« Écoutez, je fais ce métier depuis assez longtemps pour savoir quand il y a une erreur ! »

« Vous avez aussi le droit de vous tromper, ça arrive ! » Cette fois mon sourire avait disparu, non mais il me prenait pour une voleuse ? Les villageois autour semblaient amusés par la scène, des chuchotements rétorquaient qu’il recommençait encore, ben tiens !

« Ça j’en doute fortement ! » Répliqua-t-il.

« Eh bien c’est votre problème, je n’ai rien à me reprocher ! »

Reprenant mon sachet de fruits, je fis volte-face et m’en allai. Il n’avait qu’à recompter jusqu’à en avoir mal au crâne s’il le voulait, ça n’y changerait rien au fait qu’il était de mauvaise foi ! Je m’écartai sans même faire attention à lui, quand il s’exclama.

« Ne revient pas à mon stand, petite voleuse ! »

« Tenez-là votre orange !!! »

D’un geste brusque j’en sorti une du sac et tout en me retournant, la lançai vers lui pour qu’il la rattrape, mais avec une certaine force tout de même, s’il n’avait pas de bons réflexes, elle atterrirait surement sur son nez. Seulement, dans mon mouvement, je n’avais pas prévu qu’une personne se trouverait sur la trajectoire de mon lancer...

« Oh pardon, je suis désolée ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Dim 12 Mar 2017 - 12:38




Daiki & Junior

Konoha s’était réveillé de manière paisible. Le ciel était dégagé et la température tout à fait agréable et acceptable pour la saison. La ville était remplit de vie, ses ruelles bondées de marchand toujours autant dynamique. La Feuille jouissait donc d’une certaine sérénité malgré la situation géopolitique et les récents événements qu’elle avait dû faire face. Tout était donc calme, normal… jusqu’à ce qu’on puisse entendre un fracas de l’appartement Miura.

« WAHHHH ! ai..aie. »

Sa tête venait de percuter le sol de sa chambre alors que ses pieds étaient encore sur son lit. Le jeune homme fixa alors longuement son plafond avant de soupirer et tourner la tête vers son réveil. Il plissa les yeux : 12h30.

« urg.. »

D’un coup, il se redressa afin d’enfiler rapidement ses habits. Il n’était pas spécialement en retard, vu qu’il avait rien de prévu, maiiiis…

« DAIIIIKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII »


L’oiseau fonça doit sur lui, le faisant à nouveau retrouver le sol. C’était Junior, son fidèle compagnon hibou qui portait encore et toujours son costume de super-héros. Et ce dernier, avait faim, très faim, tout comme son invocateur d’ailleurs.

Ainsi, le duo sortit du petit appartement qu’avait réussi à décrocher pour rejoindre les ruelles commerçantes. La nourriture ne manquait pas à Konoha, et cela faisait leur plus grand bonheur. Maintenant le plus gros problème était le porte-monnaie… Daiki observait donc avec intérêt tous les stands mais veillait à essayer de trouver quelques choses de ne pas trop demandé.

Et ce fut durant cette quête que… soudain, une orange vint percuté, que dis-je, shooté le petit Junior à son épaule. Daiki resta un moment figé, surpris avant de cligner les yeux puis de baisser son regard sur l’oiseau à terre.


« NAOOOHNNNNNNN !!!!! JUUUUUNIIIIIIOOOOOOOOOOR »

Cria-t-il d’un air dramatique en se laissant tomber sur les genoux en regardant le ciel. Puis, il entendit du bruit..

« G…g…Da…Daii…kiii »

Il baissa son regard sur le petit animal à terre et attrapa la petite aile qui cherchait à le joindre.

« Nah ! Ne me quiiite pas ! »

« Je…C’est la fiiin Daiki… pars sans moi… je..je te ralentirais ! »
« Naah Junior ! On est venu ensemble ! Nous partirons ensemble ! »


Et dans cet air dramatique, le petit oiseau fit son dernier souffle. Un long silence s’installa alors autour deux, tout un assemblement. Daiki garda sa tête baissée sur son compagnon, en deuil. Il attendit que la coupable s’approche de lui, désolée, pour attraper sa main et déclarer en souriant.

« Paie nous un repas et c’est oublié ! »

C’est à cette déclaration qu’on put entendre un énorme gargouillement du cadavre de l’hiboux.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Lun 13 Mar 2017 - 15:15


L’orange que je venais de lâcher, n’atterri ni sur le marchand que je visais à la base, ni sur la personne qui se trouvait sur la trajectoire du fruit, mais percuta de plein fouet un hibou posé sur l’épaule de cette dernière. Le propriétaire, un jeune homme brun aux yeux noisette, resta quelques secondes, choqué devant la scène. Moi-même, mes deux mains s’étaient plaquées sur mon visage, entourant mon nez.

Je sursautai lorsqu’il se mit à crier à genoux devant son hibou, allongé au sol. On pouvait clairement voir que c’était pour de faux, bien trop dramatique. Même son compagnon à plume s’y mettait, la rue s’était transformée en scène de théâtre, ouuu ? Les yeux écarquillés, j’étais partagée entre la surprise et l’envie de rire, je mordillai ma lèvre inférieure pour me retenir.

Lentement, je posai mes sacs près de mes loups, et me rapprochai du dénommé Daiki, même s’il en rajoutait, j’avais pu lui faire vraiment mal à son hibou, je me sentais tout de même coupable. Tout ça à cause de cet arnaqueur de marchand ! Alors que la petite bête sembla rendre son dernier souffle, je m’accroupissais près du garçon, l’air vraiment gênée.

« Désolée, je n’aurai pas dû lancer ça comme ça... »

Je m’attendais à ce qu’il me fasse un reproche, mais contre toute attente, je senti sa main attraper la mienne et un sourire s’affichait sur ses lèvres. Un repas ? Du ventre du hibou retentit un énorme gargouillement. C’était vraiment deux comédiens ! Cette fois je riais franchement et les passants ayant vu toute la scène également. Mon autre main alla caresser la petite bête victime de mon orange, puis je me tournais vers le brun.

« Si ça suffit à me faire pardonner ! Qu’est-ce que vous voulez manger ? Sinon je m’appelle Shizu. »

Bon tout compte fait ce n’était peut-être pas si mal de m’être disputée avec le marchand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Sam 1 Avr 2017 - 10:21




Daiki & Junior

Le plan avait marché comme sur des roulettes ! C’était donc avec un énorme sourire que Daiki, ainsi que son fidèle compagnon Junior, se releva. Il en profita d’ailleurs pour ramasser l’arme du crime. Qui aurait pensé qu’une orange se percuterait directement sur eux. Il observa le fruit tout en le lançant en l’air à plusieurs reprises avant de le projeter sur sa cible initiale.

« C’est à vous, je crois ! »

Ceci fait, le jeune homme fit signe à la jeune inconnue de courir. Il lui pris son sac en plastique et se mit à zizaguer entre la foule afin d’échapper au marchand fou de rage. Il faut dire que ce dernier s’était bien fait montré du doigt pour le coup. Après quelques minutes de courses, fatigué, Daiki s’arrêta afin de reprendre son souffle. Penché vers l’avant, il ne pouvait s’empêcher de rire en revoyant la tête du vendeur.

« Shizu, c’est ça ? Tiens. »

Dit-il en lui tendant ses affaires. Junior revint se placé sur son épaule, les deux observant un peu plus en détail l’Inuzuka ainsi que ses deux compagnons à quatre pattes. C’est après quelques instants de réflexion que les duo comique se présenta.

« Mon nom est Daiki, lui c’est Junior. Enchanté ! »

Il se baissa ensuite à la hauteur des deux loups et les détailla d’assez près, l’air curieux.

« Et vous ? Ce sont tes compagnons ? »

Était-ce de simples animaux de compagnies ou alors des compagnons d’arme ? Daiki avait une petite idée sur la question et pour dire vrai, il n’avait encore jamais combattu au côté de canidé. Il avait déjà vu des crapauds, des araignées et bien entendu des hiboux à l’œuvre, mais les chiens.. Enfin, si, il l’avait vu de loin dans les arènes.

« Nous te laissons l’honneur de décidé du menu, étant donné que c’est toi qui paie. »

Fit-il finalement accompagné d’un petit clin d’œil complice.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Sam 8 Avr 2017 - 20:44


La seule réponse que me donna le brun fut un grand sourire alors qu’il se relevait. Il s’amusa ensuite à lancer l’orange meurtrière plusieurs fois dans sa main, avant de faire quelque chose qui m’étonna beaucoup. Sans hésiter, le jeune homme lança le fruit en direction du marchand, plus provoquant on ne faisait pas ! Plaquant ma main sur ma bouche pour ne pas rire, le maître du pauvre hibou se mit à courir, récupérant dans le même temps mes sacs sur son chemin. Ne perdant pas plus de temps, je me mis également à courir à sa suite accompagnée de mes loups, pendant que l’arnaqueur continuer à vociférer ses menaces sans queues ni têtes.

Au bout de quelques minutes, nous avions fini par enfin quitter le centre-ville et l’aspect étouffant de la foule. Le brun reprenait doucement son souffle tout comme moi, puis me tendit mes sacs.

« Merci, tu l’as vraiment énervé ! » Dis-je en riant tout comme lui.

Je pus ensuite enfin savoir le nom des deux comédiens qui me faisaient face. Je tendis la main pour caresser le hibou sur la tête, il était tout mignon, comment ça comme son maître ? Ahem.. Oui donc, mes compagnons aussi se devaient d’être présentés, Daiki semblait curieux à leur propos.

« Oui se sont Yoi et Shira, mes deux ninkens, mais quasiment comme des frères et sœurs pour moi. »

Les deux concernés se mirent à renifler le garçon quand il se rapprocha d'eux. Bon, ma mère devrait attendre pour avoir ses courses, car j’avais maintenant une dette à payer moi. Enfin, pas si désagréable à payer, je sentais qu’on allait bien s’entendre avec Daiki. Comme quoi il y avait parfois du bon dans le mauvais. Le brun me laissa finalement décidé du restaurant puisque je payais, non sans me faire un clin d’œil.

« Ça t’arranges bien au final, hein, avoue ! En fait tu l’as peut-être fait exprès... Ajoutai-je d’un faux air accusateur, avant de me mettre à rire. – Il y a un restaurant qui propose toutes sortes de brochettes et il y a même de la nourriture pour animaux, suis-moi ! »

C’était un des restaurants très prisés par les membres du clan Inuzuka justement pour cette dernière particularité, et puisqu’il avait un compagnon, c’était l’endroit parfait. Il nous fallut quelques minutes seulement pour y arriver et nous installer. J’avais choisi une table donnant sur un petit jardin où mes loups s’empressèrent d’aller, habitués. Ne nous restait plus qu’à attendre qu’un serveur vienne vers nous.

« Alors, qu’est-ce que tu comptais faire de ta journée, avant que je ne tente de t’assommer ? Ça pour une rencontre, ça n’arrive qu’à moi. » Finissais-je encore un peu gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Sam 8 Avr 2017 - 21:51




Daiki & Junior

Daiki s’était bien marré. La journée commençait assez bien pour lui et pour son ami Junior. Et heureusement, l’Inuzuka semblait être amicale. De quoi le rendre encore un peu plus souriant. L’idée du repas était aussi un très bon point et la remarque de Shizu le fit sourire au coin.

« Peut-être ~ »

Dit-il en haussant les épaules l’air innocent, les bras croisés derrières sa tête alors qu’il avait commencé à marcher en direction du restaurant. Il connaissait bien aussi ce dernier, et il y était déjà allé manger plusieurs fois avec les membres de son équipe. Junior les suivant en les survolant aisément, la cape en l’air.

Une fois à table, le jeune shinobi regarda les canidés prendre place dans le jardin. L’hiboux lui avait pris place sur un perchoir à côté de son compagnon favori. Ils écoutèrent la question de Shizu avant d’échanger un long regard. Qu’avaient-ils prévu ? Là était la question.

« Ha ! Bah, jour de repos forcé aujourd’hui, donc pas grand-chose. Et toi ? A part voler des oranges, je veux dire !»

En effet, le jeune garçon était revenu de mission et ses collègues lui avaient ordonné de se reposer et se ménager pour éviter de nouvelles blessures entre temps. Enfin, c’était là, la vie quotidienne de shinobi entre autres. Et oui, il était assez taquin et il ne put s’empêcher de rire à nouveau en repensant à la scène précédente.

« Et dis-moi. Tu es shinobi depuis longtemps ? J’crois pas qu’on se soit dja croisé. »

Oui, Daiki était du genre curieux. Les deux semblaient avoir environ le même âge, mais ne s’étaient jamais vu durant leur année académique. Après, il était vrai que Daiki avait une légère avance sur son âge. Il fut cependant vite interrompu par un serveur qui vint leur demander leur commande. Le jeune shinobi commanda alors le plat du jour et un repas de rêve pour son acolyte volatile.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Dim 9 Avr 2017 - 22:20


« Profiteur va ! »

Dans la bonne humeur, nous nous rendions dans ledit restaurant, dont Daiki semblait également connaître l’adresse. Son hibou se mit à voler à ses côtés, sa petite cape flottant dans le vent, ils formaient vraiment un duo invraisemblable ces deux-là, et ne devaient jamais s’ennuyer, un peu comme moi et mes loups en fait si on regardait bien.

Ce restaurant m’était très familier, je m’y étais rendue un nombre incalculable de fois avec mes parents, le propriétaire me fit un grand sourire et me salua chaleureusement, avant que nous prenions enfin place. Junior s’installa sur un perchoir non loin du brun, qui observa mes deux compagnons à l’extérieur. J’étais curieuse de savoir ce que j’avais interrompu dans leur journée avec mon lancer d’orange, et la réponse ne se fit pas attendre. C’était un garçon assez taquin, ça tombait bien parce que je pouvais l’être aussi quand je voulais.

« Jour de repos forcé ? Tu es shinobi ? Et je n’ai rien volé d’abord ! Ajoutai-je en faisant mine de bouder avant de reprendre en souriant. – Je faisais des courses pour ma mère, d’ailleurs elle risque de ne pas apprécier mon retard... Continuai-je avec une petite grimace. – Mais bon, je peux bien aider deux affamés ! » Finissais-je en souriant d'un air narquois.

Au centre de notre table se trouvait une petite corbeille de bois avec des bonbons à l’intérieur et j’en profitai pour en prendre quelques-uns en attendant. Le jeune homme finit ensuite par me renvoyer ma question de tout à l’heure. Il avait raison, je ne l’avais jamais vu, mais j’ignorai quel âge il pouvait avoir. Mais un serveur vint nous demander ce que nous voulions, je me contentai de prendre trois brochettes et de quoi bien remplir le ventre de mes deux ventres sur pattes préférés. Je ne lui répondis qu’une fois qu’il se soit éloigné.

« Ça ne fait pas très longtemps, un peu moins d’un an. Tu as quel âge ? C’est bizarre qu’on ne se soit jamais vu. Qu’est-ce qui t’as valu un repos forcé, d’ailleurs ? Tu as trébuché ? » C’était à mon tour de me moquer un peu de lui maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Lun 10 Avr 2017 - 16:12




Daiki & Junior


Daiki était assez surpris de constaté que l’Inuzuka était dans le métier depuis moins d’un an. Après en y réfléchissant, c’était sans doute plus logique pour une bonne majorité de personne de commencer ce type de carrière un peu plus tard, histoire de ne pas risquer sa vie trop vite. Précaution que n’avait jamais entrepris le jeune homme, m’enfin… il avait survécu.

« 18 ans. Maiiis, ça doit faire… environ 4 ans que j’ai reçu mon diplôme… ptêtre un peu plus, j’sais plus. »

Il la regarda un peu surpris concernant la question sur son repos forcé. Il échangea un regard avec son collègue volatile avant de lui faire un sourire embarrassé.

« En quelque sorte. »

« Il a eu de la chance qu’on soit là. »

Daiki roula les yeux, l’air ennuyé à la remarque de Junior. Oui, bon… c’était vrai m’enfin.

« Cet idiot a dépassé ses limites. »

L’humain haussa les épaules avant de jeter un regard sur la jeune fille. Il hésita un moment avant de lui faire une petite explication.

« Je rentre d’une mission. Rien de grave, quelques blessures et j’ai surtout épuisé tout mon chakra alors mon corps à besoin de récupéré… d’après le doc. »

Il n’était pas si convaincu que ça. Daiki était du genre à toujours bouger, à avoir de l’énergie à revendre et aimer s’entraîner. M’enfin, il devait bien avouer qu’il y était allé un peu fort, mais avait-il eu le choix ? Non. Et puis, il était pas encore assez con pour ne pas écouter les ordres médicaux.

« C’est dans ces moments-là où je suis content d’avoir des alliés sur qui compter ! HAHAHA… Il a pas l’air comme ça, mais Junior est utile ! »

Une provocation, vengeance, gratuite et amicale directement envoyé à l’hibou qui ne manqua pas de tirer une mine boudeuse.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Lun 17 Avr 2017 - 18:30


Il était difficile de dire quel âge pouvait bien avoir Daiki, je lui donnais facilement entre seize ou dix-huit ans, surement pas plus, quoique, on ne savait jamais au premier coup d’œil. Néanmoins, ma réflexion était bonne, le brun avait trois ans de plus que moi, ce qui expliquait pourquoi je ne l’avais jamais croisé.

« Ah je vois ça fait longtemps que tu n’es plus à l’Académie. Mais on a commencé en même temps du coup, je n’ai que 15 ans. »

Son regard me fixa ensuite d’un air surpris lorsque je voulu savoir pourquoi il avait écopé d’un repos forcé. Sûr que ce n’était peut-être pas un sujet très valorisant pour lui, mais bon, c’était ça de jouer les taquins ! Ce fut d’un sourire gêné que le brun me répondit, tout de suite enfoncé par son compagnon Junior, j’allai l’adorer ce petit hibou moi !

À sa remarque, Daiki roula des yeux et je ne pus m’empêcher de glousser en voyant sa tête passablement ennuyée. Sans compter que le volatile en rajoutait une couche, ce qui accentua mon rire.

« Roh soit pas si dur Ju-chan ! Ça arrive. » Répondis-je en souriant au jeune homme, avant de grattouiller la tête du hibou de mes doigts.

Son comportement me rappelait celui de mes loups, c’était clairement la manifestation de son inquiétude vis-à-vis de son maître. Hésitant au début, ce dernier finit par m’expliquer plus clairement ce qu’il lui était arrivé. Il ne semblait pas très convaincu par les recommandations du médecin. Le repos était une phase par laquelle on passait souvent après avoir forcé, et très pénible !

« Je déteste quand ça m’arrive, d’être obligée à rester sans rien faire. Surtout avec ces deux-là qui finissent par tourner en rond comme des lions en cage ! » Finissais-je en tournant ma tête vers mes loups.

Le garçon retrouva ensuite sa bonne humeur de tout à l’heure, pour charrier son fidèle ami posé près de lui. Ahlala il ne devait pas s’ennuyer.

« Vous êtes vraiment des clowns tous les deux ! »
Répliquai-je en riant de plus belle.

Le serveur finit par arriver avec nos commandes. Les bonnes odeurs qui s’en dégageaient réveilla mon appétit. Je saisi une des brochettes par son extrémité et commençai à manger. La conversation se poursuivit sur divers sujets, jusqu’à ce que nos assiettes finissent par se vider complètement. Comme convenu, je nous payais nos repas et nous retrouvions ensuite la rue adjacente.

« Ma mère va me passer un savon ! Il faut vraiment que je rentre, tu comptes faire quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Sam 22 Avr 2017 - 10:11




Daiki & Junior


L’Inuzuka était à peine plus jeune de ce qu’il s’était imaginé. Heureusement, ce n’était quand même pas encore une gamine..haha… heureusement. Même s’ils n’avaient pas une grande différence d’âge, ils n’étaient issus de la même génération de shinobi. Chose qui expliquait cela. M’enfin, si cette dernière s’en donnait la peine, elle ne tarderait pas à le rattraper, très certainement.

Le petit oiseau finit par rougir dangereusement sous son costume lorsque cette dernière vint lui donner un petit surnom amical. Il faut dire que Junior était habitué à avoir des rapports privilégiés avec des femmes, mise à part Saiko bien évidemment. C’était donc avec un petit ronron, et oui, que l’hiboux se laissa tranquillement caresser. Un chanceux, hein ?

Bref, le repas reprit son cours bien rapidement lorsque le serveur vint amener les commandes. Ils parlèrent ainsi de tout et de rien en profitant de leur assiette jusqu’à ce que l’heure du départ finisse par sonner.

La petite troupe à nouveau dans les ruelles de la feuille, la jeune shinobi déclara devoir rentrer chez elle. Les sacs en plastique de cette dernière entre ses mains, car oui, il l’aidait à porter ses affaires par politesse, il lui répondit en souriant.

« Je te raccompagne ? Après ? On va surement aller digérer tout ça en se posant dans le parc. »

C’était la moindre des choses, c’étaient eux qui l’avait retenu si longtemps. Puis ils n’avaient à faire de précis, mise à part aller iraient embêter leurs équipiers en allant sonner chez eux… puis plus tard irait les battre dans des jeux de sociétés. Puis enfin, peut-être qu’ils iraient sortir boire un verre ou deux. Un vrai planning de vacance, non ? Oui bon, ils n’étaient pas réellement en vacances, mais fallait bien s’amuser.














Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 428
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Mar 2 Mai 2017 - 21:00


Dans la bonne humeur nos plats diminuaient de bouchés en bouchés, tandis que je parlais de tout et de rien avec Daiki et Ju-chan. Mes compagnons à poils avaient même fini par s’allonger à nos pieds, fermant même les yeux et piquant un petit somme. De temps en temps je caressai la tête du petit hibou et je pouvais entendre mes loups ronchonner lorsqu’il roucoulait, c’était qu’ils pouvaient jouer les jaloux aussi.

Une fois notre repas finit, il était vraiment temps pour moi de rentrer, j’en avais déjà passé trop avec Daiki, non pas que ça m’avait dérangé, mais ma mère en colère ça faisait peur à voir ! Le brun me proposa de me raccompagné jusqu’au quartier Inuzuka, c’était sympa de sa part. Déjà qu’il me portait mes sacs alors qu’il n’était pas obligé, monsieur se la jouait gentleman.

« Merci c’est gentil ! Ah je vois, tu vas aller troubler la tranquillité des autres avec tes ronflements ? »

Riant légèrement à ma réplique, je marchai d’un pas nonchalant en direction de chez moi, au point où j’en étais plus ou moins en retard ça changerait pas grand-chose au final. L’après-midi était déjà bien entamé et il faisait bien moins chaud que tout à l’heure, les rues étaient cependant toujours aussi bondées. Konoha ne dormait jamais, même la nuit, il y avait toujours du bruit ici. Nous continuons de discuter de choses diverses, jusqu’à arriver au croisement menant à chez moi.

Il ne nous avait fallu qu’une dizaine de minutes pour y parvenir, au loin, je voyais déjà l’entrée du quartier et des chiens qui courraient un peu partout. Bientôt, nous entrâmes enfin sur le domaine des amis des canidés, quelques mètres parcourus plus tard, je vis une silhouette familière sauter d’arbre en arbre dans notre direction. Aïe...

« Shizuuu ! » Gronda ma mère, avant de sauter d’un toit et de se poser devant moi, les bras croisés.

Elle m’avait senti arriver, on ne pouvait jamais lui échapper... J’affichai un joli faux sourire innocent alors que je reprenais d’un geste brusque mes sacs des mains de Daiki.

« Salut maman ! Je sais je suis en retard, mais en fait je-... » Commençai-je avant de me faire couper.

« Non mais comment je fais-moi, hein ? Tu as une idée de tout ce qu’il y a à préparer ? Et qui est ce garçon ? Oh tu ne vas pas me dire que tu- ! » Finit ma mère en plissant des yeux.

« Mais non !
M’exclamai-je. - Je lui ai balancé une orange à la figure et puis... » Ajoutai-je d’une petite voix.

« Une orange ? Il n’a pas l’air d’avoir quoi que soit ! Elle s’approcha de Daiki et lui attrapa l’oreille en tirant légèrement dessus. – Dis-moi toi tu ne profites pas de ma fille j’espère ?! » Lâcha ma mère dans un murmure.

« Mais mamaaan... Laisse-le tranquille... »

Mes mains dissimulant mon visage, j’avais trop honte de son comportement surprotecteur. Elle finit par lui lâcher sa pauvre oreille et le sondait de ses yeux noisette. Je lui expliquai donc ce qu’il s’était passé au marché et elle finit par retirer cet air grognon sur son visage.

« Bon, bon je préfère ça ! Bon je vous laisse, j’ai des choses à faire ! » Finit-elle par dire en tapotant l’épaule du jeune garçon et en ébouriffant les plumes de Junior, tout en me foudroyant gentiment du regard.

Je l’observai s’éloigner et me tournai ensuite vers les deux amis.

« Désolée pour ça, elle est un peu extrême ! Bon, malgré ça c’était une bonne journée, et surtout un bon repas, n’est-ce pas ? »

Après deux trois autres échanges, nous partîmes donc chacun de notre côté, je faisais des grands signes au petit hibou que j’avais littéralement adopté, puis arrivait chez moi. Ahlala, tout ça avec une orange.

« Ma fille, quand on dit de taper dans l’œil ce n’est pas à prendre au pied de la lettre... » Lâcha ma mère d’un ton amusé.

« Ah ah ah... »

Quel sens de l'humour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Hayashi - Directeur de l'Académie de Konoha
Messages : 733
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand [Kihran] Sam 6 Mai 2017 - 17:16




Daiki & Junior

« HAHAHAH C’est ça ! »


Dit-il face à la petite provocation de sa nouvelle amie Inuzuka. Il y avait de grande chance que cela arrive oui, m’enfin. Du coup, le garçon décida de l’accompagner jusqu’à chez elle. Il pouvait bien faire ça après s’être fait nourri par cette dernière. Junior était également de cet avis. Une fois proche du quartier, une femme surgit soudainement face à eux.

Daiki laissa Shizu lui reprendre les sacs tout en la regardait d’un air interrogateur. Maman… Ha. Il posa ses yeux sur la femme et lui adressa alors un sourire amicale. Il allait se présenter, mais en eut pas réellement le temps. Et sans comprendre son oreille finit dans les mains de la mère Inuzuka.


« Aie aie aie ! Je vous assure ! »


Dit-il tout en grimaçant. Junior lui s’était posé sur un arbre un peu plus loin et se moquait ouvertement de son ami. Il faut dire que la scène était certainement hilarante pour la majorité des personnes les voyant. Finalement, son oreille fut lâchée et le jeune homme put enfin se présenter et Shizu expliquer la situation. Chose faite, la mère Inuzuka repartit et Shizu vint alors s’excuser.

« Nah t’inquiète ! Tu as de la chance d’avoir une mère comme elle ! »

Dit-il souriant tout en croisant ses bras derrières la tête. Il ne pouvait lui en vouloir et il la trouvait réellement chanceuse. Cela lui rappelait un peu sa mère qui le grondait également lorsqu’il était petit. Malheureusement, elle n’était plus là pour le corriger désormais. M’enfin, il y avait toujours les éducateurs de l’orphelinat pour le rappeler à l’ordre.

« Aller, bye ! A la prochaine Shizu »

Lui fit-il dans un petit clin d’œil avant de s’éloigner les mains dans les proches. Junior lui aller également faire un dernier échange avant leur nouvelle amie avant de voler jusqu’à l’épaule de son ami de toujours.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'orange du marchand [Kihran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-