N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 En recherche de preuves [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1500
Rang : A

Message(#) Sujet: En recherche de preuves [pv] Lun 6 Mar - 19:26

Je refermai ma mallette et sortis rejoindre le ninja chargé de faire le passage, la douane, le péage. Une salutation de la tête suffit, avant qu’il ne me pose les questions nécessaires à l’entrée :

« Avez-vous remit toutes vos armes à l'entrée ?
- Mes armes sont scellés dans des sceaux fuinjutsu. Votre entrave ne me permettra pas de les sortir.
- Avez-vous l'intention de nuire à Konoha ou à sa population d'une quelconque façon ?
- Non, uniquement réaliser une enquête, sans aucun but négatif pour votre village.
- Sur dix, à combien noteriez-vous la qualité de votre accueil aux Portes de Konoha ?
- Mmh, je dirais sept sur dix. Un verre d’eau n’aurait pas été de refus, mais le réclamer aurait été également malvenu.
- Bien et pour finir, avez-vous répondu à toutes les questions honnêtement, sans omission ?
- J’ai répondue aux questions posées honnêtement et avec le plus de précision possible. »

Le questionnaire terminé, il termina de noter les réponses – probablement pour les ressortir en cas de problèmes – puis me demanda de tendre la main droite. Ce que je fis, l’observant déposer dans ma paume un sceau brideur de chakra. La sensation qui en découla était toujours la même, désagréable, déstabilisante. C’était comme se réveiller d’une mauvaise nuit, encore épuisée malgré les quelques heures de sommeil. Un frisson me parcourra l’échine pour se répandre à chacun de mes bras, comme si tous mes sceaux s’éteignaient les uns après les autres.
Limitant au maximum l’apparition d’un pincement de lèvres dû à la sale sensation, je le remerciai d’un mouvement de tête et entrai enfin dans ce qui était pour le moment le village caché le plus puissant au monde. Konoha, portant le symbole de la feuille au milieu du pays du feu. Joli paradoxe quand on y pense … Bref, nous ne sommes pas là pour du tourisme mais pour le boulot. L’avantage d’un tel endroit, c’est qu’il y a énormément de monde. Je dois être dans le centre-ville, vu la quantité de magasin où qu’on pose les yeux.

Tiens, un stand de nouille. Mmh, l’estomac ne laissa pas beaucoup de choix quand à la direction à prendre pour mes jambes. Alors soit, allons nous acheter un bol en express, après tout travailler le ventre vide ne donne que très rarement de bons résultats.
Vous vous demandez sans doute pourquoi avoir refusé l’invitation du Nara dans ce cas ? Et bien c’est tout simple, il est le client. Notre relation doit de ce fait rester purement professionnelle et commerciale, et se cantonner au contenu du contrat. Et puis oui il m’a pas mal vexée avec ses railleries aussi, mais bon … N’y pensons plus et savourons ce bouillon de légumes, bœuf et nouilles. Sacrément bon d’ailleurs pour un si petit prix. A la mégalopole, pour cette quantité et cette qualité ça aurait été deux fois plus cher.
Ensuite j’irai faire un tour. Ils doivent avoir un corps armé ici, ça devrait donc être pas eux que la quête d’information devait commencer. Reste plus qu’à les trouver.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Mar 7 Mar - 18:47



L'information était très vite arrivée aux oreilles de Kimimaro. Même si il était en convalescence depuis son retour de Nami et qu'il lui manquait encore un bras, le jônin restait très actif au sein du village, rendant des services à ses anciens collègues de l'ANBU ou simplement en aidant les civils au village, le félin ne pouvait pas se contenter de rester enfermé à l'hôpital en attendant la greffe de son bras. Alors contre l'avis des médecins, il vadrouillait dans Konoha.

Mais cette fois-ci il avait un but bien préçis, un ninja venait de l'informer qu'une personne était entrée au village avec pour "mission" de récolter des informations sur un homme que Kimimaro connaissait et méprisait, Kioshi le Rokudaime Kazekage et l'homme qui s'était attaqué à Hi il ya quelques temps, menaçant de supprimer des civils si il n'obtenait pas ce qu'il voulait, la libération d'un prisonnier Kazejin, mais aussi sur Yusei.

Kimimaro descendait les rues du village à toute vitesse, se mêlant à la foule, ses yeux rouges scrutant les visages à la recherche de la personne qu'on lui avait décrite, une jeune femme blonde assez jeune. Le Gekei avait aussi une description préçise de la tenue de l'arrivante, la retrouver ne devrait pas être trop compliqué pour lui.

Après une vingtaine de minutes, Kimimaro repéra la dénommée Masami Emi, membre du Sikari, une entreprise de chasseurs de primes. Le Gekei suivit la kunoichi jusqu'à un restaurant où elle s'intalla et commanda des nouilles.

Sans aucune forme de présentations, Kimimaro prit place sur le siège à côté de la jeune femme. Il adressa un regard lourd de sens au serveur qui déposa le bol de nouilles devant Emi puis se retira, demandant au passage aux autres clients de s'écarter un peu, créeant un petit périmètre d'intimité autour des deux ninjas.

» Le Sikari hein ? - demanda Kimimaro en guise d'introduction. - Je me nomme Kimimaro, je suis un Ninja Gardien du Daimyô Aburame Miko. - dit-il, toujours sans adresser un regard à Emi, préférant regarder devant lui. - Bon, il paraît que vous avez des questions, je suis là pour y répondre. - ajouta-t-il, cette fois en fixant la chasseuse.

Habillé de sa tenue grise habituelle, il portait en plus une longue veste de kimono orange, la manche droite pendait désespérément dans le vide, laissant deviner qu'il manquait un bras dessous.

Si Kimimaro s'était dépêché de venir à la rencontre de "l'enquêtrice", c'est pour éviter que certaines informations soient divulgués par un autre ninja un peu moins attentif, en prenant la responsabilité de cette entrevue, il savait quelles informations allaient êtres transmises et il comptait en profiter pour en apprendre plus sur cette fameuse entreprise de Kawa no kuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Mer 8 Mar - 15:59

Cependant, ce qu’il y a de bien avec les lieux si peuplés, c’est que l’info circule vite. La preuve avec le jeune garçon aux cheveux blancs – ça doit être une mode ici – qui venait à l’instant de s’installer à ma gauche. Du coin de l’œil je pouvais voir son regard insistant en direction du cuisinier. Ce dernier s’éloigna sans demander son reste. Mmh, qui pouvait-il bien être ? Décidément, manger tranquille ne doit pas être dans les coutumes locales.
Ses premiers mots mirent tout de suite le sujet en place, en même temps confirmer la libre circulation des informations et des ragots dans ce village. Il était là pour mon enquête sur Kioshi, il savait que je représentais le Sikari, il savait quel genre d’entreprise il s’agissait. Monsieur Nara n’avait pas sa langue dans sa poche, pour propager au gré du vent le contenu d’une information déroulée dans une pièce clause et hermétique. Enfin ça m’arrange aussi, je n’aurais pas à chercher et fouiller de fond en comble l’endroit.
Certes ça gâchait un peu le côté sincérité de ce qui va être dit. Car après tout, Natsuki pourrait tout à fait avoir donné des instructions sur quoi dire et quoi mettre sous silence. Cette cohérent avec le petit espace d’intimité et de discrétion qui se formait autour de nous.

« Je me nomme Kimimaro, je suis un Ninja Gardien du Daimyô Aburame Miko. » Fit le ninja, les yeux fixés sur la grille de prix des bols de nouille. « Bon, il paraît que vous avez des questions, je suis là pour y répondre. »

Cette fois il pivotait sa tête dans ma direction, dans sa tenue grise et légère, aux coupes semblables à un kimono masculin, surplombé d’un châle orange sur les épaules.
Préférant rester polie et ne pas parler la bouche pleine, je restai concentrée sur mon plat, quitte à le faire attendre quelques secondes. Puis après un petit passage de serviette en papier sur les lèvres, je pivotai à mon tour dans sa direction.

« Enchantée Kimimaro, appelez-moi Masami. Je vois qu’on vous a bien informé, il est donc inutile de s’étendre plus longtemps sur les présentations. J’ai en effet diverses questions et toutes concerne l’ex-Kazekage, Yamada Kioshi. Je souhaiterais connaitre votre version de ce qu’il s’est passé avec lui, de ses actes envers Konoha et des raisons, selon vous, qui l’aurait poussé à agir ainsi. »

Je ne lui donnais volontairement aucune piste, aucune info déjà en ma possession. Le but étant tout de même d’avoir une autre vision de la situation, une autre opinion et non pas un copier-coller. Et le mieux sera ensuite d’interroger d’autres personnes, sans que celles-ci ne soient déjà au courant de l’enquête, histoire de garantir ou presque la véracité des déclarations.
Attendant sa réponse, je me permis un verre d’eau suivit d’une tranche de pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Mar 14 Mar - 14:19



Kimimaro ne put retenir un petit soufflement de nez en entendant le nom de Kioshi. Il laissa la jeune femme boire et manger un peu avant de reprendre, inutile d'être un grand mentaliste pour lire le mépris sur le visage du félin, Yamada Kioshi était un des hommes dont Kimimaro espérait vivement entendre la nouvelle de sa mort, et si il pouvait le tuer lui même ce ne serait que justice pour s'être attaqué à Hi et avoir forcé la main à Miko.

» Kioshi hein ? - répéta-t-il. - Je peux effectivement apporter des réponses à vos questions. Le Rokudaime Kazekage est entré sur le territoire de Hi il y a peu de temps. Je n'ai pas de version personnelle à vous donner, ce sont des faits. Kioshi est venu à Hi en menaçant la vie de nombreux civils, utilisant la menace de plusieurs attentats pour obtenir la libération d'un prisonnier. - dit le jônin.

Effectivement, toujours grâce à ses contacts avec l'ANBU et sa proximité avec Aburame Miko, il avait entendu tous les détails des multiples apparitions de Kioshi et aussi les différentes discussions entre le Daimyô du Feu et lui.

» Je serais plus que ravi de vous donner plus de détails, comme son mode opératoire, les lieux où il s'est rendu à Hi, l'objectif et les raisons de sa venue. Mais... Pas gratuitement... - lança le félin avec un sourire amusé. Une idée bien préçise en tête. - Je vous donnerais toutes les informations que possède Konoha et Hi sur Yamada Kioshi en échange d'un service. Vous êtes une chasseuse de primes, vous devez donc chercher Kioshi car il y a un contrat sur sa tête n'est-ce pas ?

Une simple question de logique, Kimimaro n'avait que faire de savoir qui voulait la tête du Yamada, mais il la voulait aussi.

» Si vous décidez de le capturer ou même de le tuer, je veux être prévenu et même venir aider... Vous devez comprendre que Kioshi s'est attaqué à mon pays, si il doit mourir je veux le voir de mes propres yeux... Donc voilà ce que je propose, vous me tiendrez régulièrement au courant de votre enquête et je tâcherais de vous donner toutes les informations que je possède et aussi les prochaines que j'obtiendrais. Et le jour où vous passerez à l'action, je veux être de la partie et ce de manière totalement officieuse, vous aurez tous les mérites et personne n'aura besoin de savoir que j'ai contribué à l'arrestation ou à la mort du Yamada.


Dernière édition par Kimimaro le Sam 25 Mar - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Mar 14 Mar - 19:44

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque la réponse, ponctuée d’une touche de mépris, sortit de la bouche du Konohajin. Certes, que l’ancien Kazekage ne soit pas aimé c’était attendu mais une haine envers lui, c’était plutôt étonnant. J’écoutai malgré tout ses propos, acquiesçant par moment de la tête comme pour lui signifier de continuer. Rien de bien nouveau malheureusement, la cible serait venue à Hi no Kuni en menaçant les civils locaux dans le but d’obtenir la libération un prisonnier, détenu donc logiquement dans les gaules du village de la feuille. Qui donc ? Pourquoi déployer tant d’énergie pour une seule personne ? Voilà qui était intrigant.

Mais le clou de la discussion arriva juste après. Quand le dénommé Kimimaro proposa un marché détaillant très exactement l’inverse de Natsuki. Ne pas rire, ne pas rire, il ne faut pas rire. Je gardai un visage le plus neutre possible malgré l’envie de réagir tout autrement. Ce village est décidément très intéressant. En échange de toutes les informations dont je pourrais avoir besoin – pour ne pas dire réclamer – il souhaitait m’aider dans ma traque. Si ce n’est pas mignon ça. Tellement patriote, ce n’est pas quelque chose qu’on verra chez ceux que j’ai l’habitude de côtoyer. En somme je devais le tenir informé de l’avancée de mes recherches, lui me fera parvenir les nouveautés, et le jour du lancement il voulait être là. Mieux encore, il voulait rester dans l’ombre. Ça en devenait tellement beau que c’était louche. Enfin laissons-le poursuivre, s’il est réellement sérieux et franc, ce serait tellement dommage de lui couper l’herbe sous le pied.

« Aucun problème de mon côté avec le marché exposé. Et pour ce qui est de l’avancée de l’enquête il sera plus simple encore si vous m’accompagnez. Vous avez dit que Kioshi était venu jusqu’au village pour un prisonnier. Cette personne, est-ce qu’il est possible d’aller la voir, de lui poser des questions ? Loin de moi l’idée de mettre vos paroles et vos opinions personnelles en doute, le but n’est ici que de récupérer le plus de point de vu différents et de recouper le tout pour garantir au maximum l’objectivité de la traque. »

Je refis face un instant à mon bol de nouille à présent vide, et trempai la mie de pain dans la sauce restante, pour ensuite le porter à ma bouche. Ce serait dommage de gâcher un truc aussi bon.

« Au cas où monsieur Natsuki ne vous aurait pas tout expliquer. Nous ne sommes pas des mercenaires, ni des assassins. Avant de lancer une traque nous nous assurons que la cible mérite effectivement la sentence demandée par le client. Cela permet à la fois de vérifier si la personne n’est pas quelque de totalement innocent se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment, mais aussi de nous assurer que le client ne sous-paye pas volontairement notre travail. »

Hop, le bol à présent parfaitement propre, je vidai mon verre d’eau et refis face au ninja, sortant un petit bloc-notes ainsi qu’un stylo d’une de mes poches.

« Je vous écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Ven 17 Mar - 13:36



Quand Kimimaro entendit Emi accepter sa proposition, il lui adressa un sourire conciliant. En même temps refuser une telle offre aurait été une énorme erreur, et la chasseuse venait de faire une choix qu'elle ne risquait pas regrettait, du moins pas avant le jour où Kimimaro se retrouverait face à Kioshi.

D'une oreille attentive, il écouta les propos de la nukenin en hochant la tête régulièrement. Le Gekei n'était plus un ninja au service de Konoha, il dépendait uniquement de Miko et cette dernière lui faisait suffisamment confiance pour le laisser agir à sa guise tant qu'il restait loyal à Hi.

» Très bien, déjà je peux vous dire que Kioshi mérite d'être capturé et j'espère que la somme promise est conséquente car il ne se laissera pas faire... Malheureusement il a obtenu la libération de la personne qu'il était venu chercher, elle n'était pas si importante pour Konoha et Aburame Miko ne voulait pas risquer la vie des habitants de Hi pour si peu. Et pour votre proposition, non je ne peux pas vous accompagner malheureusement, j'ai d'autres obligations qui m'obligent à rester autour de Hi pour le moment..

Kimimaro était un Gekei, si son côté humain était totalement dévoué à la cause de Miko et à Mizuki. Il avait aussi une âme animale violente et très rancunière envers les personnes qui représentent une menace pour Hi ou ses habitants, c'est cette partie de lui qui faisait qu'aujourd'hui il se retrouvait à conclure ce marché avec Emi, Kioshi était un des hommes que le Gekei voulait savoir mort, et si la Masami pouvait le trouver pour lui, c'était parfait.

» Kioshi est donc apparu à Gensou et à Ryouken, utilisant une technique de henge très efficace pour s'y rendre sans problèmes. Malgré l'efficacité de son camouflage, Aburame Miko lui est tombée dessus à Gensou, au milieu de la ville. Si le Rokudaime Kazekage a menaçé la vie de nombreux civils hijins, c'est pour obtenir la libération de Yamada Arashi, le chef du clan Yamada depuis le départ de Kioshi mais aussi son oncle, surtout que Suna n'a rien tenté pour le faire libérer avant lui.

Voilà pour la base l'affaire, maintenant les questions d'Emi.


Dernière édition par Kimimaro le Sam 25 Mar - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Ven 17 Mar - 16:46

Assidument, je couchai sur papier un résumé le plus fidèlement possible des dires du jeune homme. Ainsi le prisonnier réclamé avait été libéré suite aux réclamations d’un adversaire. C’est moche. J’ose tout de même espérer que l’homme rendu à la liberté sert toujours à Konoha, comme un agent double par exemple, avec ou contre son gré. Il y a toujours moyen de profiter d’une situation, de jouer sur le bluff. L’Hokage est réputée pour être intransigeante et avoir des yeux ainsi que des oreilles partout, il serait étonnant qu’elle se soit laissé doubler sans prévoir un contrecoup.

« Et pour votre proposition, non je ne peux pas vous accompagner malheureusement, j'ai d'autres obligations qui m'obligent à rester autour de Hi pour le moment … » Poursuit-il, le regard sombre.

J’approuvai simplement d’un moment de tête, les yeux faisant des allers-retours réguliers entre mon interlocuteur et la mine de mon stylo. Bien au moins ça réduit le risque qu’il se retourne contre moi une fois sur le terrain et à côté de Kioshi. Mais comme en médecine, le risque zéro n’existe pas, à moi d’agir le moment venu pour annihiler cette probabilité avant de me faire moi-même supprimer.

Kimimaro enchaina sur diverses informations concernant la cible, son passage dans deux villes civiles sous l’apparence d’une tierce personne. La Daymio – et ex-Hokage – l’aurait tout de même reconnu et prit sur le fait. C’est là qu’il aurait menacé un certain nombre de villageois et réclamé la libération d’un certain Yamada Arashi, chef du clan du même nom et oncle de Kioshi. Mmh, les histoires de famille …

« Je vois … » Commentai-je simplement, le temps de finir d’écrire. « Donc en somme, il n’a rien fais de mal. Aucun acte ayant entrainé morts ou blessures ? Dans le fait, il n’aurait donc fait que brailler tel un enfant faisant un caprice, et Konoha aurait abdiqué. Est-ce exacte ? Je ne doute cependant pas qu’il aurait pu mettre ses menaces à exécution. Il est, ou a été, Kazekage et ce n’est pas un poste qu’on acquière simplement par des mots. Protéger la population fut effectivement la priorité de madame Aburame, et en cela je comprends qu’elle ait acceptée de rendre cet oncle Yamada à son neveu. »

En même temps que parler, je pointai du bout de mon stylo chacun des points relevés, sautant de l’un à l’autre comme pour faire une chronologie au milieu de tout ça.

« Je suis navrée mais ce n’est que pour des menaces, j’ai bien peur que le contrat soit erroné. Au mieux je peux vous le ramener afin qu’il ait un procès dans les règles. Mais avec uniquement les actes que vous m’expliquez, il ne mérite pas la mort. Cela inclus aussi une diminution de la somme allouée pour la traque. »

Un coude sur le bar, l’autre bras tenant le carnet, je faisais danser lentement mon outil à écrire entre mes doigts. La discussion avait viré vers un but nettement plus commercial que judiciaire. Je souhaitais ainsi voir si le Konohajin plutôt jeune, saurait me convaincre du bien fondé de ses opinions.

« Avez-vous d’autres infos qui pourraient alourdir les charges retenues contre monsieur Yamada Kioshi ? Des preuves ? Des discours de témoins oculaires ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Sam 18 Mar - 21:03



En écoutant les réflexions d'Emi, Kimimaro ne put contenir un soupir en remuant la tête pour exprimer son désaccord avec les conclusions de la chasseuse, le jônin la laissa noter ses quelques informations avant de reprendre la parole.

» Au contraire, si Miko-sama a cédé aux exigences de Kioshi c'est justement car elle savait qu'il n'hésiterait pas à mettre ses menaces à exécution et qu'elle ne voulait pas risquer la vie des civils et de ses ninjas. C'est justement pour ça que ce déserteur est dangereux, aux yeux de tous il reste un ancien Kazekage, qu'il le veuille ou non les gens l'assimileront toujours à Kaze et à Suna et c'est probablement vers le pays du Vent que ses ennemis se tourneront pour l'atteindre. Il n'a pas hésité à menacer le pays du Feu alors que c'est clairement l'une des plus grandes puissances du Yuukan, si il avait semé la mort et la destruction sur son passage à Hi, je pense que c'est sa nation d'origine qui aurait subi les conséquences de ses actes.

D'un geste du bras, Kimimaro demanda aussi un verre d'eau qu'un employé lui apporta immédiatement. Après avec bu une gorgée, il reprit.

» Ce genre d'électron libre menace l'équilibre entre les grandes Nations, sans exagérer, ses actes pourraient avoir des répercussions sur le pays du Vent et il ne semble pas sans soucier vu comment il a négocié la libération de son oncle adoré. Rien que pour ça, il mérite d'être capturé et jugé par toutes les autorités à qui il a causé du tort, à commencer par Suna, son départ précipité ayant laissé la place d'Ombre à Kibo et on sait tous comment ça a fini... Et puis Kioshi est un déserteur, allez savoir à qui il s'est allié ou les personnes qu'il fréquente désormais.

Une nouvelle gorgée pour ponctuer sa déclaration.

» Alors même si il n'a pas causé de morts ou de blessés à Hi, et encore on ne peut pas en êtres sûrs, il en est tout à fait capable. Et je suis sûr que votre client à toutes les raisons de vous demander de trouver le Yamada, et personnellement j'approuve cette demande, en tant qu'ancienne Ombre il possède des informations trop importantes et allez savoir dans quels sombres desseins il baigne aujourd'hui.

Pourtant, Kimimaro ne comprenait pas encore pour Emi proposait de le ramener ici vivant pour un jugement car ses actes n'étaient pas assez grave pour mériter la mort. Est-ce que l'auteur du contrat serait un Konohajin ?


Dernière édition par Kimimaro le Sam 25 Mar - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Lun 20 Mar - 17:56

Première réaction un soupire, puis un hochement négatif de la tête. Comment dire que ça commence assez mal ? Ses paroles n’amenèrent hélas pas beaucoup plus d’information. Il tentait de me convaincre en se répétant, et de toute évidence je n’obtiendrais rien de plus en insistant. Il valait mieux changer de méthode, ou simplement partir. Mais politesse oblige, je le laissai poursuivre sa dissertation. Kioshi n’était certainement pas un saint, mais la conclusion majeure qui ressortait du discours du Konohajin, c’était qu’il était déterminé et ça hélas, ce n’est pas une faute mais plutôt une qualité. Certes il était prêt à sacrifier des centaines de civils pour atteindre son but, mais là aussi on ne peut pas savoir s’il s’agissait d’un simple bluff ou s’il l’aurait réellement fait. C’est sur ce détail que tout repose, est-ce que Kioshi bluffait suffisamment bien pour que Miko tombe dans le panneau ? Une question que le ninja à mes côtés avait du mal à apporter de réponse satisfaisante.

Pourtant il y avait de bonnes idées. La notion d’électron libre, le côté anti-autoritaire du personnage, sa puissance aussi. Tout ça faisait qu’il était une menace certaine et sérieuse pour le village de la feuille. Sans oublier la partie Sunajin, pas certaine que les sablonneux soient très ravis de savoir que leur ancien Kage fout le bordel, au risque de provoquer une nouvelle guerre.
Tout ça pour en revenir à ce que je disais quelques secondes auparavant, Kioshi est à arrêter mais pas à éliminer. Ce type peut-être très dangereux, pour sans doute tout le monde, et probablement aussi pour lui-même.
J’approuvai presque mécaniquement de la tête les derniers commentaires, couchant les avis sur le papier. En somme cela me faisait deux demandes claires d’arrêter l’ex-Kazekage. Seul le dernier point, la sanction, était encore flou. Car non, définitivement il ne méritait pas la mort. Au mieux un recadrage, au pire quelques amputations. Mais bon, après tout ça ne me concerne plus une fois la cible livrée.

« Merci beaucoup pour votre temps et vos conseils. » Dis-je en tapant la mine de mon stylo sur le papier en guise point final. « Je pense avoir toutes les informations pour mener à bien cette traque. M’autoriseriez-vous cependant à poursuivre mes investigations au sein de votre village ? Pour ne rien vous cacher je souhaiterais m’entretenir avec un dénommé Yogan Yusei. Etant un des points centraux de la mission, ses dires pourraient être particulièrement intéressants. »

Attendant sa réponse, je payai mon repas au cuisinier, le remercia pour son service et entrepris de ranger mes affaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 913
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: En recherche de preuves [pv] Sam 25 Mar - 12:36



» Très bien. - répondit Kimimaro en hochant la tête, comprenant que la discussion touchait à sa fin. - Je ne vois pas pourquoi je vous interdirais de continuer votre enquête, par contre concernant le Yôgan, j'ignore où il se trouve actuellement donc je ne pourrais pas vous aider, mais libre à vous de le chercher. - dit-il avec une sourire.

Le félin se leva et déposa à son tour quelques ryos pour le serveur et sa boisson.

» Concernant notre petit marché, je me chargerais de vous faire parvenir nos données sur Kioshi par courrier. Donc je compte sur vous pour honorer votre part du deal et me tenir informé de vos recherches et le jour J, vous pourrez compter sur moi pour venir aider officieusement.

Des informations sur Kioshi il y en avait beaucoup dans les dossiers du village sur les shinobis des autres nations, et Kimimaro n'aurait aucun mal à y accéder. Le jônin adressa un dernier regard à Emi en s'inclinant légèrement.

» A très bientôt j'espère, bonne continuation. - lança-t-il en se retournant puis il quitta le commerce.

Une fois dans la rue, le Gardien prit une grande inspiration, il était assez satisfait de cette rencontre car elle promettait une collaboration intéressante et surtout une rencontre avec Kioshi, avec qui il pensait avoir des comptes à régler. Tous les ennemis de la nation du Feu devaient êtres neutralisés, qu'ils soient d'anciens Kage ou des simples paysans, personne ne devait pour imaginer affronter Hi no kuni.

Le jônin se mit alors en marche vers le palais de l'Hokage, il voulait aller récupérer les informations sur Kioshi puis il irait auprès de Miko pour essayer d'en apprendre plus sur le Kazekage, Miko et lui semblaient se connaître depuis longtemps, rien de surprenant pour des Ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

En recherche de preuves [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-