N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Lun 13 Mar 2017 - 16:55

Citation :
Des pillards ont été signalés le long du fleuve Kawagariri ! Les voyageurs utilisant le cours d'eau comme moyen de transport ont raconté avoir été dépouillés de leurs biens les plus précieux par une bande de bandits apparemment assez expérimentés. Certains qui ont essayé de se défendre ont reçu en retour l'opposition de quelques jutsus qu'ils ne savaient pas contrer. Du fait de l'expérience de ces hors-la-loi en matière de combat, il semble plus qu'indiqué d'envoyer des Shinobis pour résoudre ce problème. Votre mission est de les arrêter et de mettre un terme à ces vols répétés.

Des apprentis shinobis au nord de Kaminari no Kuni, détrousseurs de grand chemin ou plutôt pirates du fleuve Kawagiri. C'était quelque chose d'assez peu habituel au pays de la foudre, après tout depuis quelques temps aucun ninja n'avait tenté la grande aventure qu'est la désertion. La peur de représailles du village caché par les nuages expliquait le phénomène tout simplement c'est donc très étonné que Sumasu venait de se faire livrer une missive à son domicile. Il allait être envoyé en mission sous les ordres d'Otoshi Akane, une kunoichi qu'il commençait à bien connaître pour être parti en mission avec elle et pour s'être aussi entraîné à ses côtés. Ce serait aujourd'hui la première fois qu'il serait officiellement sous ses ordres depuis son passage au rang de chunin de Kumogakure, la première fois c'était en tant que genin qu'ils avaient tous deux réalisés leur mission commune. Le Dentô se souvenait qu'elle avait prit les choses en main ayant une expérience relativement supérieur à celle des autres genins présents. Bien que très embêté à l'idée de partir en mission par pur manque de motivation Sumasu restait tout de même assez intéressé de voir à l'œuvre Akane en tant que chef d'équipe officiel.

Le genin était assis sur la balustrade du balcon de son petit appartement et croquait dans une poire l'air de rien la petite missive dans les mains, il regarda le soleil puis démontra son mécontentement dans un râle déçu.

La journée s'annonçait pourtant si agréable, murmura-t-il pour lui-même.

Il reporta son attention sur la missive où il était précisé le rang de la mission qui leur était affecté, une mission de rang B, nouveau râle d'agacement. Une mission de rang B, rien que ça, la journée s'annonçait pourtant si belle, mais qu'avait-il fait pour mériter un sort pareil naître dans un village ninja au sein d'un clan important au pouvoir héréditaire et au sein d'une famille traditionnellement shinobi de père en fils.

Bon, hormis l'Otoshi, qui sera de la partie, s'interrogea Sumasu ?

Enfin, il vit l'information recherchée, décidément, d'un autre côté il s'y attendait la jeune femme et lui semblait désormais indissociable pour chacune des missions qui leur étaient affectées. Je vous le donne en mille l'autre genin affecté à cette mission d'interpellation de shinobis en herbe et brigands de surcroit n'était autre que Nako Seki l'archère au ruban rouge. Pour le coup c'était une information qui fit sourire Sumasu, la journée s'annonçait belle, mais gâchée cependant être en équipe avec ses deux kunoichis convenaient au genin. Malgré leur différence d'appréciation concernant le traitement dût au criminel.

Aller !

Seulement au premier étage et déjà harnaché de son équipement habituel Sumasu affublé de sa veste mi-saison bleu-gris et de son éternel short vert olive sauta de son balcon pour se réceptionner parfaitement. Accroupi, le regard ou plutôt sa paire de lunette de soleil fétiche porté vers le soleil levant à l'Est, autant dire qu'il était ridicule, mais personne n'était là pour voir sa sortie spectaculairement risible. Sur ce, il se dirigea vers le point de rendez-vous au Sentier Perdu...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques minutes plus tard c'est les mains dans les poches tranquillement qu'il arriva depuis le sentier en traînant un peu des pieds, mais au moins il avait le sourire aux lèvres pour une fois. Il salua les shinobis de garde en réponse à leurs salutations matinales et de loin fit un signe de tête à ses camarades déjà sur place à l'attendre, oui il était sans doute un peu en retard...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Lun 13 Mar 2017 - 18:44

Depuis la dernière mission qu’elle avait pu effectuer avec Sumasu et Nako, Akane avait bien changé. Alors non, un troisième bras ne lui avait pas poussé évidemment, mais elle avait été nommée chunin. Même si peut-être les deux autres avaient pu sentir qu'elle n'était pas une genin comme les autres à l'époque, elle avait été des plus sérieuse. Elle prenait ses responsabilités extrêmement à cœur, elle était la responsable de l’équipe pour cette mission. La jeune femme se devait de les protéger, de les guider, mais également d’imposer son style. Sumasu avait déjà pu vivre, que la charmante jolie brune était un tantinet radicale dans son genre. C’était une mission B qui allait les occuper aujourd’hui, ils n’allaient pas affronter de simples mercenaires, non. Cette fois-ci, ils allaient devoir affronter des ninjas d’après les dires des personnes qui avaient été détroussées. Elle se refusait de croire que cela pouvait être des genins de Kumo qui pouvaient faire un coup pareil. Les ninjas des villages cachés avaient comme devoir de protéger la population, de défendre le pays. Si c'était vraiment le cas, elle serait intraitable, mais elle pensait davantage à des nukenins.

Maintenant que la Gogyou était d’un rang supérieur, elle avait accès à davantage d’informations, sans compter qu’elle faisait partie des renseignements de Kumo, et elle n’avait pas entendu parler de déserteurs. Elle n’était peut-être pas encore tout à fait prête à se lancer à la chasse de quelqu’un pour le tuer froidement. La chunin avait bien assassiné purement et radicalement le malfrat à la mission précédente, mais ce n’était le résultat que d’un jugement à chaud. Elle n'avait trouvé aucune excuse d'avoir agi comme il l'avait fait et menacé des enfants sans défense. Akane avait déjà procédé à de nombreuses missions de rang B aux côtés de Snow, un professeur renommé dans la tactique. Elle avait beaucoup appris à ses côtés, et quelque part, c’était maintenant son rôle. Elle enroula doucement le parchemin de la mission et le glissa alors dans une sacoche à sa jambe. Elle était extrêmement motivée, comme à chaque fois. C’était son devoir que d’assurer la sécurité et la prospérité du pays. Elle n’allait pas laisser alors des voleurs, qu’ils puissent être des shinobis, s’enrichir sur le dos de simples civiles. C'était sans doute moins noble comme mission que courir sauver deux enfants, alors elle espérait que Sumasu soit assez motivé, sinon un pied où je pense l'aiderait sûrement.

La chunin commença alors en tenue de combat, toute nouvelle pour les deux autres genins d’ailleurs. Elle portait une tenue de cuir noir assez proche du corps. Elle avait un masque de cuir qui lui couvrait la moitié basse du visage laissant uniquement ses yeux perçant discerner ce qui l’entouraient. Elle portait à la ceinture son bandeau de son village, et son éternel et assez inutile finalement Wakizashi. Akane commença à courir de toit en toit, direction la porte principale. Elle était pressée d'y arriver pour commencer se plaisant à planer légèrement comme si de rien n'était d'une manière irréelle. Elle arriva alors la première en passant comme une flèche sautant au-dessus de la porte où les gardes étaient stationnés. Elle les salua à peine comme s’il y avait une grande urgence, mais ce n’était que pour se poser au même endroit que pour le départ de la mission précédente. Elle s’assit alors en tailleur en accueillant tout ce beau petit monde. La jeune femme commençait déjà à réfléchir aux différentes possibilités pour arrêter les voleurs, sans doute qu'elle ne pourrait ou ne devrait pas tous les tuer. Cependant, ils n’étaient que trois, c’était peu pour arrêter une petite bande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mar 14 Mar 2017 - 7:12

Beaucoup de choses se sont passées après sa dernière mission, elle a appris de nouvelles techniques, elle a rencontré des Sunajins de passage à Kumo, elle s'est blessée lors d'un entraînement, mais elle a appris à mieux connaître ce mystère qu'est Akane, et en plus, elle a rejoint une équipe ! Celle-ci est composée de Sumasu, Dentô qu'elle commence à connaître que trop bien, d'Aosawa, un Seki qui a l'air d'avoir rien à foutre dans une équipe tellement il se la joue solo, et Izaya, un jonin qu'elle a rencontré pendant le cours de stratégie militaire avec qui elle s'entend bien. Cependant, cette mission, ce ne sera pas avec elle qu'elle la fera, mais avec Akane et Sumasu. Nako n'a pas de doute en ce qui concerne l'élémentaire en tant que cheffe de groupe, après tout, elle a déjà fait ses preuves dans la dernière mission lorsqu'elle a mené le groupe. Certes, ce n'était que pour des mercenaires qui avait utilisé deux petites filles pour attirer les kumojins pour leur faire une embuscade et tenter de les tuer, quels dommages qu'ils soient si naïfs ... enfin, "dommage", Nako ne s'en serait pas sorti si jamais ils s'étaient mis à attaquer, elle n'a pas les techniques requises pour se défendre. D'ailleurs, c'est une mission rang B, ce n'est plus de la rigolade, Akane est devenue chunin dernièrement et ils voulaient peut-être voir ce qu'elle sait faire avec des genins qu'elle connaît bien, dommage que Nako ne pourra pas y aller à fond.

Le lendemain de sa journée avec Akane, elle s'est rendue chez un kumojin médecin afin de vérifier l'état de ses mains, elle ne voulait pas qu'il lui arrive malheur alors qu'elle essaie de faire son travail, ses mains ont déjà du mal à prendre des objets, alors tirer une flèche ... elle voulait voir si ce médecin pouvait faire quelque chose pour elle, ce dernier n'a fait que la rassurer : les plaies ont été désinfectées à temps - merci Akane - et elles ne sont pas assez profondes pour être vraiment handicapantes, cependant ses mains sont fragilisées, ils ont du mal à supporter les nombreuses plaies sur ses mains. Le kumojin lui bande donc les mains, lui disant de ne pas trop forcer si elle ne veut pas que ses mains se retrouvent inutilisable pendant un moment, Nako lui promet de faire attention, mais elle ne sait si elle pourra vraiment tenir sa promesse, son style de combat repose sur l'utilisation d'arc, si elle veut faire attention, elle doit l'utiliser le moins possible. Elle essaiera de faire avec, à ce moment-là, elle n'avait pas encore reçu sa missive.

Malgré son handicap, elle enfile sa tenue habituelle, sa tunique blanc et rouge, mais ne met pas les grosses mitaines qu'elle a l'habitude d'utiliser, avec ces bandages au niveau de la paume des mains et du bras, elle n'arrive pas à les enfiler, donc elle doit tirer mains nues ? Nako n'a pas le choix, un kumojin doit toujours être prête à servir son village peu importe son état. L'archère sort de son appartement, arc sur l'épaule, et déjà, c'est la galère pour réussir à fermer à clé correctement, bon sang, sa dextérité n'est vraiment pas au top aujourd'hui, elle espère que ça ira mieux. Après de nombreux essais, elle verrouille finalement sa porte, ça va vraiment être difficile de ne pas montrer qu'elle est en pleine possession de ses moyens. Une fois quitté l'immeuble, elle se dirige vers le point de rendez-vous où Akane l'attend-elle et Sumasu, elle essaie d'accélérer le pas pour être en avance ... mais hélas, c'est Akane qui est ici en première, comment fait-elle ?

- Oh, salut Akane ! J'espère que t'es pas stressée de nous avoir sous tes ordres !

Elle sourit malgré son état en ce moment, elle ne veut pas paraître fragile ou inutile, mais elle sait qu'Akane est au courant de ses blessures à la main, Nako espère que Sumasu ne se posera pas beaucoup de questions en voyant les avant-bras bandés de l'archère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mar 14 Mar 2017 - 12:11

Enfin arrivé devant les deux kunoichis après avoir traîné la patte à moult reprise sur le sol terreux du Sentier Perdu, il ne traînait pas par provocation, mais juste par flemme d'aller plus vite. Il savait bien pour en avoir déjà eu une première expérience avec ces deux-là que le voyage jusqu'au fleuve serait fatiguant physiquement donc autant profiter de ce moment d'allégresse intérieur. Il exprima quelques mots pour saluer ses collègues de manière un peu trop familière sans doute, bien qu'il sache qu'Akane était plutôt à cheval sur le protocole:

Yosh, Akane ! Nako !

Il leur sourit, peut-être était-ce pour noter la réaction de sa supérieure récemment entré en fonction ou bien par simple manque d'intérêt pour les politesses et autres bêtises et règles de la bienséance. En tout cas, il était près pour la mission et pour le départ. Il porta aussi son attention sur sa camarade du moment Seki Nako qui ne portait pas sa tenue complète habituelle en effet à la place de ses gants rouges des bandages recouvraient ses mains. Sumasu se demandait si elle était partie en mission sans lui, aurait-elle été blessé sans qu'il le sache ?! Un entraînement peut-être ?! Ou bien un accident ?! En tout cas c'était assez surprenant, pourquoi l'envoyer en mission alors qu'elle n'était visiblement pas en mesure de la mener à bien ?! à quoi pensait le bureau des missions ?!

Nako qu'est-ce qui t'es arrivé ?

C'était la première fois que le genin la voyait blessée, donc il y avait de quoi s'enquérir de son état et de la façon dont ses blessures lui avaient été faite. Enfin la première fois c'était sans compter la fois ou la renarde avait joué de ruse pour lui faire croire que l'une des attaques du Dentô l'avait blessé pour mieux l'emprisonner dans une cage chakratique de son cru. Il en gardait un souvenir légèrement amère, mais ce jour-là il avait été agréablement surpris par les capacités de sa partenaire, il sourit:

Tu ne me joues pas encore un de tes tours ? J'espère que ce n'est pas grave. Vous avez pu vous informer sur la mission qui nous attend ?

Sumasu réfléchissait déjà à la possibilité de la mise en place d'une formation adaptée à leur compétence respective pour le voyage vers le Nord du pays. Akane étant chef d'équipe elle doit pouvoir transmettre ses ordres à toutes l'équipe, elle devrait donc logiquement être au centre de la formation, mais l'équipe étant réduite à un nombre de trois shinobis peu importait, ses ordres seraient compris par tous peu importe son placement. Elle était une ninja sensorielle aussi, elle doit donc ouvrir la voie en même temps. Nako est la shinobi qui a les meilleures capacitées de combat à distance dans l'équipe, mais aussi les statistiques les plus faibles pour se défendre au corps à corps. Quant à Sumasu c'était un shinobi plus équilibré, mais qui n'excellait dans aucun de ces domaines, il avait tout de même de bonnes statistiques en combat à mi-distance. Deux formations s'offraient à eux:

Akane, je me permets de te... vous proposez deux formations adéquates pour le voyage. La première consiste à évoluer jusqu'au fleuve Kawagiri Nako en file indienne, en première ligne prête à attaquer n'importe quelle menace venue du Nord, notre direction. Au milieu vous qui êtes sensorielle pourriez voir venir sur quasi trois cents soixante degré des menaces éventuelles et de donner vos directives au mieux. Enfin moi pour fermer la marche, prêt à défendre vos arrières avec mon suiton.

Petite pause pour laisser les informations imprimer les circuits de ses camarades, puis reprise:

Deuxième solution, une formation en pointe.Akane au centre pour les mêmes raisons que citer plus haut, bonne visibilité, détection des menaces et transmission des ordres. Nako sur un flanc et moi-même sur le second flanc.

Le genin en resta là pour ne pas trop en faire et prendre le pas sur le rôle de chef d'équipe d'Akane, c'est pour ça qu'il faisait toujours des propositions et non des affirmations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Sam 18 Mar 2017 - 9:58

Akane était peut-être un peu trop sévère ou trop exigeante, mais c'était son style. Elle s'imposait des critères assez sévères afin d'être prête à tout, mais ce n'était jamais assez. La jeune femme trouvait toujours des situations quasiment au bord d'être impossible à gérer. Si elle était encore en vie, c'était bien que d'autres aient pris le rôle du héros. Cependant, la Gogyou n'était plus prête à laisser ce rôle à d'autres. Elle désirait protéger les autres, c'était sa vision d'être chef, guider, protéger, enseigner. Elle pourrait même former sa propre équipe, mais l'influence de Snow était si présente qu'il lui serait difficile. Dans quel but l'élémentaire pourrait se le permettre ? Que ferait cette fameuse équipe ? Elle se destinait davantage à des missions en solitaire, très dangereuses où sa survie n'était garantie uniquement grâce au sang qui coule dans ses veines.

Il fallait toujours être au mieux de sa forme, car cela provoquait un destin louable pour soi-même, mais également ses coéquipiers. Il n'y avait pas de miracle, lorsque des ninjas étaient en mission, des actes devaient être faits. Si un membre était plus faible, un autre devrait en faire davantage pour compenser. Elle vit arriver Nako, et immédiatement, elle remarqua les bandages sur ses mains. Elle n'en dit rien du tout, mais elle se leva de son rocher, pour s'incliner légèrement face à la Seki.

« bonjour Nako, remit de l'entraînement d'hier ? Si j'avais su qu'il allait avoir une mission, je ne me serais pas tant entraîné peut-être. »

Prétexta alors Akane pour son propre rôle, mais elle ciblait une tout autre personne. C'était bien la Seki qui était en cause, et si Nako estimait ne pas être prête pour la mission, elle prendrait quelqu'un d'autre. Ce n'était pas les ninjas qui manquaient dans le village de la foudre. Tant que Nako assurerait sa position, elle lui ferait confiance et ce serait sans doute une bonne leçon de vie.

« Moi stressée de vous commander ? Non, pas vraiment, je pourrais bien y prendre goût d'ailleurs. »

Dit alors la chunin avec un léger sourire, qui ne fut visible que par une plissure au niveau de son masque de cuir posé sur le nez. Elle n'était pas tellement timide, trop polie d'après certains, mais était-ce une mauvaise chose ?

Akane vit arriver la foudre de guerre de Kumo ! Sumasu qui semblait toujours aussi motivé dans la vie tant une traînée de poussière le suivait dans le sentier perdu. À force de marcher de la sorte, ses chaussures risquaient de se trouer ! La jeune femme n'aimait guère ce genre de personne, mais elle savait que Sumasu faisait ce qu'il fallait quand il le fallait, alors c'était suffisant à ses yeux. Elle était tout de même moins pressée que lors de la mission précédente. Il n'y avait aucune urgence d'agir cette fois-ci, mais ce n'était pas une raison pour traîner. Elle leva un sourcil en entendant la manière de saluer du jeune homme. Elle regarda alors un bref moment Nako afin de voir sa réaction, puis toujours aussi protocolaire, elle s'inclina légèrement.

« Bonjour Sumasu, toujours autant d'énergie je vois. »

Lança alors une gentille petite pique au genin tout en douceur. Akane ne se lança pas dans la mission immédiatement, elle croisa ses bras en regardant l'une puis l'autre. Elle resta muette alors que Sumasu demanda à Nako ce qu'il lui était arrivé. Ce n'était pas son rôle de commenter ce genre de choses, de plus, elle voulait voir la manière dont la Seki allait réagir. Elle était un peu surprise d'entendre Sumasu penser que c'était une ruse quelconque. Elle pencha la tête légèrement sur le côté en direction de Nako comme pour demander davantage de précision.

« Chaque ninja doit se demander s'il est en état d'agir, ce n'est pas à moi de décider tant que cela ne menace pas directement la mission. Un ninja doit réussir la mission à tout prix, une des règles ninja de l'académie. Quant à la mission, nous allons devoir trouver la meilleure voie pour les malandrins qui s'attaquent à la rivière. J'imagine que le choix de ce lieu ne doit pas être par hasard. On peut imaginer que nous allons devoir affronter des ninjas aquatiques, car cette fois-ci, à nous trois, nous allons devoir arrêter cette bande dans la mesure du possible. J'ai dans l'idée de me faire passer pour des touristes et de les piéger, il reste à trouver les détails encore, mais cela risque d'être le plus simple de les laisser venir à soi. Sinon, si ce ne sont des ninjas, je peux les localiser avec ma Sensorialité s'ils ne sont pas trop loin. »

Akane écouta alors les propositions de formations de Sumasu. Elle se gratta le menton légèrement avant de répondre.

« Cela m'étonnerait fort que l'on se fasse attaquer tant que nous ne sommes pas au niveau de la rivière. La première formation expose Nako, vu qu'elle pourrait être attaquée, même si je peux la protéger maintenant. Par la suite quitte à choisir, je préfère une formation en pointe pour le voyage. Cela permet à chacun d'avoir la place de faire quelque chose sans se marcher dessus. J'apprécie les initiatives tant qu'elles ne sont pas mal avisées, n'attendez pas que je fasse tout. Un jour vous serez à ma place, et ceux qui ont suivi les cours de Snow sur la tactique seront aidés. Maintenant si vous ne voyez pas d'objection allons y. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Sam 18 Mar 2017 - 16:35

Lorsqu'elle salue Akane, celle-ci fait de même en descendant de son perchoir aka le rocher, afin de la saluer, pourtant, Nako lui a bien dit que ce n'était pas nécessaire de la saluer comme ça, après tout, elles se connaissent assez maintenant pour ne pas avoir à se saluer sans s'incliner, mais bon, tant pis, Akane tenait trop à saluer de cette manière, donc elle ne veut pas l'obliger à lui faire faire quelque chose alors qu'elle a dû apprendre à saluer les personnes de cette façon. Mais tout de même, normalement, c'est elle qui doit saluer l'élémentaire de cette façon, après tout, c'est elle qui est la moins gradée des deux et qui doit faire un zèle de politesse, mais elle a l'impression qu'Akane s'en fiche d'être plus haut placé, pourtant, c'est une preuve qu'elle est bien meilleure que Nako. Enfin, par politesse du coup, Nako s'incline aussi, mais elle essaiera de convaincre sa partenaire de ne plus recommencer. Akane lui demande si elle s'est remise de l'entraînement d'hier, puis elle lui dit que, si elle avait su, elle ne se serait pas entraînée aussi durement, Nako se doute qu'elle veuille aussi parler d'elle en disant cette phrase, mais la Seki sourit comme à son habitude.

- Oh, ne t'inquiètes pas, je me suis reposée depuis, et ce n'est pas quelques plaies aux mains qui va m'empêcher de mener cette mission à bien.

Bien sûr, elle a quelques doutes, mais elle refuse de penser qu'elle ne peut pas faire cette mission à cause de ses blessures, de toute manière, ce n'est pas comme si Akane allait vraiment l'obliger à ne pas venir avec eux, peut-être que Sumasu sera un petit peu plus réticent, mais elle insistera. Mais la chunin a l'air d'accord pour qu'elle participe, elle a confiance en Nako et ça fait beaucoup plaisir à cette dernière, elle fera bien sûr attention à ne pas se mettre dans le pétrin, elle s'occupera de leur arrière, c'est son rôle d'archère après tout. Akane lui dit qu'elle ne se sent pas stressée de les diriger, voire même qu'elle pourrait y prendre goût, ça pourrait devenir dangereux à force.

- Hehe, attention à ne pas trop y prendre goût, tes chevilles risquent d'enfler !

Elle tire ensuite la langue à Akane avant d'entendre quelqu'un traîner ces pieds au loin, tient, ne connaîtrait-elle pas ce quelqu'un ? Nako se tourne vers le propriétaire de ces pas nonchalants, bien sûr que c'était Sumasu, qui aurait cru que ce serait quelqu'un d'autres ? Pas la Seki en tout cas, elle garde son sourire malgré les bandages sur les bras et la douleur qui est encore présente, enfin, "douleurs", c'est plus que supportable maintenant qu'elle est passée chez le médecin. Cette dernière écoute ensuite ce que proposent ces deux compagnons : Bien sûr, Nako soupire, mais toujours avec le sourire.

- Salut Suma, toujours bercé par la chansonnette du consul de Suna ?

Elle l'avait dit qu'elle n'oublierait pas ça de sitôt, elle compte bien le ressortir dès qu'elle en aura l'occasion. Sumasu ne tarde cependant pas à demander à Nako ce qui s'est passé, c'était prévisible. L'archère regarde ses mains, puis elle regarde de nouveau son cher camarade de toujours, toujours le sourire sur le visage.

- Ça ? Ne t'inquiète, c'est juste quelques plaies que je me suis faites lors d'un entraînement, mais ça ne m'empêchera pas de te botter les fesses pour te faire avancer plus vite au cas où !

Elle se montre toujours de bonnes humeur et use toujours d'humour avec Sumasu, ça cacherait quelque chose ? Bah, elle y réfléchira un autre jour. Suite à ça, le Dentô lui dit qu'il espère que ce n'est pas encore une ruse de la part de la Seki, celle-ci se met à rire, une ruse ? Ils sont en mission en étant, tous les deux, coéquipiers, elle ne va pas se mettre à imaginer une ruse contre lui, de toute manière, elle sait qu'il tombera toujours dans le panneau, c'est dans l'ordre naturel des choses.

- Ce n'est pas ma faute si tu es si crédule, tu ne marches jamais, tu cours ! C'est ça qui nous différencie de nous deux !

C'est vrai que si Sumasu est très intelligent et fait preuve d'une logique incroyable, Nako, elle, est plus maligne, plus rusée que son confrère, c'est grâce à ça qu'elle a réussi à le battre lors d'un entraînement où il a tenté de copier sa technique, qu'il est mignon. Akane intervient ensuite, disant à Sumasu qu'un shinobi sait lorsqu'il est capable de faire une mission ou pas, c'est le cas pour Nako. Cette dernière écoute ensuite ce que proposent ces deux compagnons : Akane propose de se faire passer pour des touristes, ça tombe bien, Sumasu a l'accoutrement idéal. Ensuite, le Dentô propose d'y aller en formant une formation, soit une en triangle, soit une en file indienne avec Nako devant - attendez, quoi ? -. Akane donne son avis quant aux deux propositions de Sumasu, elle explique que la première formation est risquée pour la Seki - Nako approuve fortement -, Akane ne pourra pas tout le temps protéger Nako, et puis, elle n'est pas du tout douée au corps-à-corps, elle a bien de quoi déconcentré ses adversaires, mais c'est tout, elle a besoin d'un peu de distance pour être efficace.

- Se déguiser en touriste peut-être une bonne idée, mais il faudra changer un peu notre apparence. Mais je suis pour cette idée, ça peut toujours attirer des ninjas si jamais ce sont véritablement des ninjas. Quant à la formation, je ne me sens pas trop capable d'être en tête de file, je ne pourrais pas me défendre au corps-à-corps au cas où et mon domaine de prédilection reste le combat à distance, donc je suis pour celle en pointe.

Du coup, ils vont tout de suite sur place ou bien il faut d'abord faire le relooking avant ? Elle ne sait pas, mais si Akane veut se faire passer pour une touriste, il faudrait qu'elle se camoufle, mais Nako n'est pas sûre qu'elle sache comment s'habille une touriste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Dim 19 Mar 2017 - 13:00

Accueillit par une vanne le genin ne se formalisa pas, c'était de bonne guerre il l'avait cherché en saluant volontairement l'Otoshi de cette manière c'était donc un juste retour des choses. Mais en même temps, il avait plus ou moins réussi du coup le salut de la chuunin était beaucoup moins protocolaire en lançant ce pique à l'apathique blondin.

Deuxième accueil celui de Nako, toujours aussi espiègle elle mit en avant une anecdote gênante du kumojin histoire de le charrier un peu. Effectivement, en le sortant d'affaire cette fois là, la kunoichi avait bien stipulé qu'elle n'oublierait jamais ce moment délicat avec la délégation des sunajins. Autant dire que Sumasu sentait qu'il en aurait encore pour longtemps à subir ce rappel d'une soirée qui restera dans les mémoires sans doute, mais pas celle du genin qui ne se souvenait pas de grand-chose à vrai dire. La jeune femme rassura son camarade sur la nature de ses blessures aux mains qui résulteraient d'un entraînement sérieux sans oublier de lui lancer une nouvelle vanne pleine d'humour comme elle sait le faire. Sumasu sourit depuis quelques temps, il considérait vraiment Nako comme une proche peu de gens l'entourait réellement et ses véritables proches se comptaient sur les doigts d'une main dont la kunoichi faisait désormais parti. Son père, sa mère, Shiori et enfin Nako.

La suite aurait pu agacer n'importe qui, mais le je m'enfoutisme de l'afro-blondin le prémunis contre les traits d'humour de son équipière. En réponse à la fausse question de Sumasu sur les penchants manipulateur et sur le côté renarde de la genin, elle affirma que lui était crédule pire elle insinue qu'il ne marche pas, mais qu'il cours pour tomber dans le panneau. Hors, c'est totalement faux cette fois-là c'était par inquiétude pour elle qu'il s'était précipité pour l'aider, elle est trop tordue et l'avait donc piégé. En tout cas, il ne l'avait pas mal prit, une autre fois il lui montrerait que ce n'était pas ce qu'elle pensait. Et puis l'accusé de courir au lieu de marcher c'est un comble pour un indolent comme lui.

Le plan d'Akane était donc d'appâter le bandit vers eux, c'était tout à fait logique cela demanderait moins d'effort que de s'évertuer à chercher des gens qui ne souhaitaient pas être trouvés. Et ce serait même plus rapide, des criminelles comme eux devraient sans doute rapidement sauté sur une occasion comme celle-ci. L'Otoshi préféra évoluer en pointe, chose à laquelle Sumasu n'eut rien à redire c'était aussi la meilleure option d'après-lui. Nako aussi semblait d'accord.

Excellente idée. Je suis prêt à partir.

Sur ce, la petite troupe se mit en marche en direction du Nord, l'équipe devra sans doute passer par la capitale de Kaminari no Kuni la grande Daitoshi puis par le temple de Gashadokuro avant de récupérer Le Bras du fleuve Kawagiri qui prend sa source au ras de la chaîne montagneuse du Mont Raijin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Dim 19 Mar 2017 - 18:35

Toujours si protocolaire, Akane n'allait pas lâcher les bonnes habitudes, celle de saluer d'une manière traditionnelle. Un jour, elle rencontrera peut-être quelqu’un qui pense de la même manière, mais jusqu’à aujourd’hui, elle n’était pas bien comprise. La politesse commençait par soi-même, alors elle trouvait normal de saluer quelqu’un, même d’un grade inférieur. Elle trouvait dans un titre une reconnaissance de ses paires, voilà tout, et rien d’autre. La chunin avait gagné de nouvelles responsabilités, sans doute qu’à force d’entraînement, cela commençait à payer. Elle sourit légèrement amusée en voyant bien que Nako se forçait à l’imiter pour le coup.

La jeune femme en disant qu'elle n'aurait pas dû s'entraîner si durement, parlait évidemment de Nako en fin de compte, mais pas forcément de son propre cas. Elle pourrait tenir le choc, mais Nako était apparemment durement touchée. Ce n’était pas à la Gogyou de savoir si elle serait capable de se battre, c’était à la Seki de prendre ses responsabilités. Elles n’étaient plus à l’académie, le bandeau qu’ils portaient à Kumo était le signe d’une maturité et de responsabilités.

« Très bien, alors tout va bien se passer en fin de compte. »

Répondit simplement Akane d’une voix presque distraite. Le message était assez clair, elle devait assumer ses choix, et la Seki n’aurait aucun traitement de faveur. Sans doute d’une autre personne n’aurait pas pris de risque, mais la jeune femme comprenait clairement la jeune Seki, elle-même n’aurait pas accepté d’être sur le bord de la route pour des coupures.

« Ne t’en fais pas pour cela, je ne dirige pas si souvent un groupe. Je pense que ce n'est pas ma spécialité, toutefois, nous ferons cette mission selon les termes. Il en va de la sécurité de notre pays. »

Répondit alors avec un léger sourire sous son masque la brunette à la Seki, mais cela valait bien pour Sumasu également. Elle fronça les sourcils en croisant les bras.

« C’est quoi cette histoire de chanson ? »

Demanda alors curieuse la Gogyou, car il était également question de Suna, alors toutes informations étaient bonnes à prendre. Elle sentait au trait d’humour de Nako, qu’elle désirait vraiment procéder à la mission, elle donnait vraiment de sa personne, cela faisait plaisir.

« L’humour et les blagues ne me gênent pas, mais procédons à la mission avec sérieux. Nous aurons tout le loisir de nous détendre après avoir arrêté les malandrins. »

Akane sentit bien que Nako était bien d’accord avec elle quant au danger de la première proposition. L'avantage d'avoir une personne à distance, c'était qu'elle était capable de frapper à peu près n'importe où.

« Utilisez le Engen pour changer d’apparence. Je pense que cela suffira, je ne pense pas que nous ayons affaire à des ninjas très expérimentés. Je trouve tout de même étonnant, généralement, des genins ne désertent pas un village shinobi, c’est beaucoup trop jeune. Cela doit cacher quelque chose. Maintenant si tout le monde est prêt, allons-y. »

Akane forma un mudra et changea d’apparence. Elle se retrouva alors dans un kimono blanc assez simple, un sac à dos en bandoulière formé d’un simple drap autour de son dos. Elle semblait avoir de simples tongs aux pieds en bois en guise de chausses. Elle n’avait plus aucune trace d’appartenance ninja. Le voyage allait durer un moment, alors il était préférable de voyager rapidement et immédiatement. Elle commença à courir le long de la route attentive à ce qu’il se trouvait loin devant, afin de ne pas être surprise. Elle prit naturellement la tête de la troupe, laissant les deux autres se positionner où ils voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mer 22 Mar 2017 - 8:20

Alors qu'elle affirmait qu'elle pouvait continuer, Nako remarque qu'Akane semble ... distraite ? Par quoi ? Sans doute pense-t-elle aux responsabilités qu'on lui a données, ça doit la travailler un petit peu c'est bien vrai, pourtant l'archère ne trouve pas Akane si stressée que ça, elle lui paraît même en totale possession de ses moyens. Pourtant, Nako a toujours pensé que l'élémentaire travaillait surtout en solitaire, voire quelques rares fois avec Snow, c'est le ressenti qu'elle a eu la première fois qu'elle lui a parlé et, à vrai dire, elle a toujours gardé ce ressenti-là. Mais c'est vrai qu'elle est devenue chunin, du coup, le village la juge apte à diriger un groupe, mais quand a-t-elle fait ses preuves ? Elle ne sait pas, mais la Seki avoue qu'elle aurait bien voulu la voir, même si son père l'avait prévenu qu'il faut se méfier d'elle, elle voulait en savoir plus. Après tout, elle est devenue chunin peu après leur mission ensemble, et puis elle s'est montrée bien plus sympathique que prévu - bien que froide - avec elle. Après lui montrer qu'elle a confiance en elle, après que Nako lui dise de faire attention à ses chevilles, Akane lui dit qu'elle n'a pas l'habitude de diriger d'autres shinobis, du coup, elle ne pense pas que ce soit sa spécialité, ce qui est compréhensible bien évidemment, du coup ce n'était qu'une remarque débile.

- L'inverse m'aurait étonnée venant de toi.

C'est vrai que, comme Nako, Akane est très à cheval sur la sécurité de Kumo, ça leur fait un point commun. Cependant, la chunin est bien plus protocolaire, il ne faut pas s'attendre à beaucoup de folies du coup, mais tant que la mission est un succès, tout lui va à l'archère, de toute manière, elle n'allait quand même pas l'empêcher de réussir sa mission. Sumasu venait juste d'arriver, et déjà Nako se montrait espiègle à son égard, rappelant au Dentô la situation dérangeant qu'il a subi au bar avec les sunajins, d'ailleurs la chunin voulait en savoir plus, doit-elle lui dire ? Pas maintenant, la mission commence déjà à tarder pour commencer !

- Je te le dirais après la mission. Il faut toujours garder le meilleur pour la fin !

Nako se met à rire en repensant à ça, mais elle se reprend quelques secondes après, ils sont en mission, la rigolade, il faut garder ça pour plus tard, mais au moins elle a détendu l'atmosphère, c'est ce qu'elle voulait à la base. L'archère n'est pas stressée du tout, après tout, ce n'est plus sa première mission, enfin, c'est sa première mission de rang B, mais hormis que les adversaires à battre soient plus forts, elle ne voit pas ce qui pourrait mal se passer, surtout avec deux personnes qu'elle connaît que trop bien vu qu'elle s'est déjà battue à leur côté ... enfin, Sumasu c'est encore autre chose, elle le connaît même en dehors de la mission. Akane dit ensuite qu'il faut procéder avec sérieux à la mission, c'est ce que Nako compte faire malgré ce qui se passe en ce moment, c'est juste sa manière de se préparer mentalement à la mission.

- Ne t'inquiètes pas, je peux être très sérieuse pendant la mission.

Enfin, seulement si la situation l'exige, car pour le moment, ils ne sont même pas encore partis, ils ne sont même pas encore camouflés en touriste - sauf Sumasu, mais c'est ses habits normaux -, en plus Nako voulait savoir quand est-ce qu'il faut se camoufler, avant ou après qu'ils soient arrivés là-bas ? Akane propose maintenant, tant mieux, ce serait dur d'être discret en changeant d'apparence sans être vu, l'élémentaire commence à utiliser l'Engen, la voilà maintenant en kimono blanc avec un sac à dos composé d'un simple drap ainsi que des tongs, ce n'est ... pas vraiment à une touriste qu'elle ressemble - ou alors une touriste qui se croit à fond dans le pays -, mais au moins elle reste discrète - au pire des cas, ils n'ont qu'à dire qu'elle n'est que la guide qui les accompagne -. Du coup, Nako l'imite, formant à son tour un mudra et changeant d'apparence. La voilà maintenant avec un débardeur blanc - avec subtilement marqué en rose "Girl Powa" en plein centre - ainsi qu'un pantalon beige sur les jambe, au pied elle a des baskets qui sont inspirées de celles aux pieds de Sumasu, elle a même copié ses lunettes de soleil qu'elle a sur son nez ainsi que son sac qui lui est rouge - il lui fallait quelque chose pour masquer son arc - . Cependant, ses formes ressortent un peu plus maintenant qu'elle n'a plus sa tunique qui les pressent pour qu'elles paraissent le plus discrètes possible, et ça gêne un peu Nako, mais la mission avant tout ! Elle va devoir faire des sacrifices, mais tant pis, au moins ça attirera l'œil des bandits, bref, il est tant d'avancer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mer 22 Mar 2017 - 11:53

En tout cas les blagues de Nako avaient attiré l'attention de l'Otoshi, car elle se montra curieuse au sujet de la berceuse qu'avait chanté Kobashiru Nuzuro lors de cette fameuse soirée au Hāfusofuto. Akane demanda qu'elle était l'histoire derrière cette anecdote, mais Nako ne répondit pas au grand soulagement de Sumasu. Enfin elle ajouta tout de même qu'elle raconterait cela après la mission, quelle galère. Non pas qu'il avait honte, mais ce n'était pas le genre d'anecdote qu'il avait envie de raconter à Akane, bien qu'il n'ait rien de particulier contre elle. D'ailleurs elle prouva une nouvelle fois qu'elle n'était pas qu'une froide chuunin de Kumogakure en stipulant qu'elle n'avait rien contre l'humour ou les blagues, mais que la mission passait avant. Elle ajouta qu'ils auraient le temps de se détendre après, une mouche l'avait-elle piqué ? Akane leur proposait vraiment de se détendre ensemble après la mission ?

La kunoichi reprit son air sérieux pour ré-axer le débat sur la mission, proposant d'utiliser le Engen pour changer d'apparence. Comme Sumasu la jeune femme s'étonna d'une possible désertion de genin de Kumo, les risques étaient trop grands pour des ninjas aussi inexpérimentés. Il y avait anguille sous roche ou alors c'était un cas sans précédent dans l'histoire du village, mais ce serait étonnant. D'ailleurs on les aurait certainement prévenu en cas de déserteur de la foudre, ils leur auraient été confiés des fiches sur les fuyards avec leur capacité par exemple. Un genin ne disparaît pas sans laisser de trace après tout...

Les deux co-équipières du Dentô commencèrent à se changer à l'aide de leur technique de transformation quant à Sumasu, il rangea simplement son bandeau dans sa sacoche renfermant sa jarre puis utilisa simplement le Engen pour modifier l'apparence de la sacoche qui devint une simple jarre en terre cuite fermée par un gros bouchon de liège. Sur la jarre le kanji signifiant eau était inscrit à la peinture noir et deux cordelettes installées en lanière retenaient celle-ci dans le dos de Sumasu à la manière d'un sac à dos. Le reste de l'apparence du genin n'avait pas vraiment besoin de changement tout le monde s'accordait à dire qu'il avait l'air d'un touriste au jour le jour.

Akane resta simple un kimono blanc, un sac en bandoulière fait de linge et des tongs de bois. Quant à Nako elle s'était fait plaisir petit débardeur blanc floqué "Girl Powa" en rose, un pantalon beige et des baskets, elle à même imiter les lunettes de soleil de Sumasu. L'ensemble fait ressortir quelques-unes de ses formes donc comme ça la Seki n'est pas réellement une planche à pain...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Le lendemain près du fleuve Kawagiri, la petite troupe à traverser une bonne partie du pays durant la journée d'hier et se retrouve aux abords du lieu de la mission. Le genin était réveillé le premier, il avait pris le dernier tour de garde de la nuit et vint auprès d'Akane d'abord posa sa main sur son épaule:

Akane il est temps le soleil a commencé à se lever il y a une demi-heure, chuchota-t-il.

Puis il s'approche de Nako un sourire aux lèvres "Allez la marmotte, finit d'hiberner on a une mission à faire tous les deux !" il se souvenait très bien du réveil que lui avait fait subir la kunoichi pour l'une de leur mission, lorsqu'ils avaient rencontrés Wataru Seki. Et il allait lui rendre la monnaie de sa pièce, l'afro-blondin attrapa le tapis de paille sur lequel dormait la genin puis l'arracha vivement pour la faire rouler au sol:

Allez la marmotte, finit d'hiberner on a une mission à faire !

Ils n'ont pas été dérangé durant le voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mer 22 Mar 2017 - 19:59

Akane était confiance quant à ses capacités à diriger une équipe, il n'y avait pas péril en la demeure, la mission ne demandait pas d'urgence. Contrairement à la mission précédente, elle avait tout le temps pour planifier et organiser la contre-attaque comme il convenait. Elle travaillait mine de rien beaucoup avec d’autres, car avant et contrairement à son nouveau titre de chunin, elle avait besoin de chaperon plus ou moins officiellement. Depuis qu’elle avait le titre d’un ninja moyen, on pouvait peut-être lui faire confiance jusqu’à un certain point. Elle avait toujours des limites sans doute trop proches, son corps n'allait pas aussi loin que son esprit pouvait l'imaginer. Elle était quelqu’un d’honnête, et la jeune femme n’avait pas de mal à faire imaginer aux autres qu’elle était une débutante. Elle ne respirait pas la grande expérience après tout.

Akane était bien capable de tout lorsqu’il était question de réussir une mission. Elle se mettrait en avant en protégeant les autres par sa propre personne, car elle n’avait aucune notion d’attachement à sa propre vie. Cela pouvait bien être étrange quand un instinct de conservation tentait de prendre le dessus d’habitude, la jeune femme l’ignorait tout simplement. L’honneur et les règles avaient une importance bien plus importante en ces instants-là. Elle restait en tout cas assez perplexe, alors que Nako laissait le suspens au sujet d’une certaine mésaventure. Elle n'allait pas trop insister, mais elle guettait la réaction de Sumasu à ce propos. La jeune femme ne doutait pas du sérieux possible de Nako, elle avait dit cela d’une manière générale. De toute façon, elle avait les capacités et le verbe pour imposer un certain sérieux.

La kunoishi n’avait jamais fait de touriste, et pas question de se déguiser comme le faisait Sumasu en permanence dans les missions. Elle jouait les femmes du peuple tout ce qu’il y avait de plus classique, du moins, dans sa vision. Elle souriait, elle glissa sa main au-dessus de son regard à cause du soleil. Elle posa ses mains sur ses hanches en riant doucement, elle était déjà immédiatement dans son rôle. Elle souligna de son doigt l’écriture en rose en secouant la tête.

« Heureusement que cela passe, on est que des filles dans l’équipe. »

Dit alors un peu taquine sans même regarder Sumasu. Elle ne fit pas attention aux formes de Nako, elle n’avait que ce genre de pensées pour Batz, et puis elle n’était pas très féminine. Elle ne sortait pas et ne s’habillait pas vraiment en femme véritablement. Sumasu ne pouvait pas savoir comment Akane pouvait se détendre, mais il était juste de dire que c’était assez rare. Elle regarda alors l’extraordinaire changement d’apparence de Sumasu, c’était à la limite de l’exploitation imbue d’un Engen. Le touriste se transforma alors en touriste de première !

Le petit groupe avait voyagé toute la journée, puis ils avaient profité d'une nuit calme. Akane fut réveillé par Sumasu, c’était presque le monde à l’envers. À peine l'avait-il touchée pour la réveiller, qu'elle était prête immédiatement. Elle se leva d’un seul coup à peine s’étira la chunin pour prendre ses affaires. Elle fit un nouveau mudra afin de reprendre son apparence et un visage souriant. Elle regarda alors perplexe la manière si douce de Sumasu de réveiller sa camarade. Elle haussa les épaules, cela ne la concernait pas trop tant que tout le monde gardait son calme.

« Nous allons embarquer dans le navire pour faire une petite croisière. Je vais être la grande sœur de Nako, et Sumasu un ami de celle-ci. Méfiez-vous, il peut avoir des complices parmi les membres d'équipage, il va falloir être discret et attentif à tout. Jouez bien votre rôle. L’ennemi peut être camouflé n’importe où. Ouvrez bien vos deux yeux. »

Dit alors la jeune femme avant de glisser son sac sur son dos en trainant un peu les pieds. Elle regardait partout comme une touriste en se forçant à s’émerveiller du moindre petit oiseau, d’un arbre joli, le bruit de la rivière qu’elle trouvait romantique.

« Allez on y va ! Le bateau ne va pas nous attendre ! Dépêchez-vous ! C’est dommage que Nako tu n’as pas amené ton amoureux ! C’est très romantique ! »

Dit alors en pouffant de rire Akane se dirigeant vers un kiosque afin d’acheter trois billets à un marin préposé à la tâche. Elle taquinait sa consœur ninja, et il était évident que les deux ne l'avaient sans doute jamais vue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Sam 25 Mar 2017 - 13:02

Lorsque Nako finit de créer son camouflage, Akane lui montre la série de mots qui se trouve sur son débardeur, "Girl Powa", il fallait bien ça pour paraître le moins crédible possible. Sumasu lui semble ... étonné ? Peut-être n'avait-il jamais vu Nako dans une tenue en dehors de sa tunique habituelle, ou alors a-t-il été surpris par le déguisement choisi par l'archère. Ou alors c'est ses formes féminines qui ressortent qui l'ont surpris, sans doute, mais Sumasu l'a déjà vu un peu à découvert, le lendemain de son accident avec les Sunajins d'ailleurs, mais c'est une autre histoire ça, et puis, il était tellement la tête dans le cul à cause de l'alcool qui ne doit même pas se rappeler grand chose de sa soirée et de sa matinée. Nano, elle, s'en rappelle un peu, pas des masses, mais c'est surtout parce qu'elle a été plus endurante que Sumasu niveau alcool. Enfin bref, Nako avait promis de n'en parler qu'après la mission à Akane, que ce soit avec ou sans l'accord du concerné, de toute manière, il pourra faire ce qu'il veut pour tenter de faire taire Nako, ce ne sera pas lui qui arrivera à la faire taire, après tout, il est bien trop gentil pour oser tenter de provoquer ou menacer la Seki, à moins que ce soit un autre côté caché du Dentô ? Bonne question, en tout cas, peut-être qu'elle le saura pendant la mission, en attendant, la remarque d'Akane l'a bien fait rire, "on est que des filles dans l'équipe", c'est vilain envers Sumasu, mais bon, il est le genre de personne qu'on aime bien taquiner : trop sérieux pour ne pas mal le prendre et trop faignant pour tenter de chercher une contre-attaque.

D'ailleurs, Sumasu montre encore une fois son implication dans la mission en utilisant un Engen uniquement sur son sac pour le camoufler en gourde, il a dû faire énormément d'efforts pour pouvoir changer son apparence pour devenir comme il est maintenant, mais on ne va pas lui dire que c'est par fainéantise, il ne peut pas ressembler encore plus à un touriste qu'il ne l'est déjà en ce moment, et puis, il aurait pu garder sa sacoche, après tout, ça restait cohérent avec sa tenue de touriste, mais c'est son choix, et puis, il faut bien que quelqu'un garde une gourde dans ce groupe de touristes. Nako pose ses mains sur ses hanches en regardant Sumasu, elle soupire, mais sourit tout de même, du coup, ils n'ont maintenant que les lunettes de soleil en commun et leurs baskets, c'est tout, tant pis, elle aurait pu passer pour la petite-amie de Sumasu juste pour l'embêter, mais tant pis. De toute manière, c'est Akane qui décidera des rôles à prendre, et ils doivent déjà aller se rendre sur place avant de décider des rôles à prendre. Du coup, le trio commence à se rendre sur place en courant, espérons qu'il ne se passe rien pendant leur voyage, sinon leur couverture sera déjà compromise.

Heureusement, personne ne les a vus et ils ont réussi à ne croiser personnes, d'ailleurs, Nako a profiter du voyage pour utiliser l'Engen encore une fois pour cacher ses bandages aux mains pour les remplacer par des mitaines plutôt discrètes et fines, juste pour éviter les questions gênantes. Comme une bonne journée s'est écoulée, le trio a décide de passer la nuit à la belle étoile, Nako s'est endormie la première pour se réveiller la dernière, elle a beau avoir réussir à récupérer le sommeil qui lui manquait, elle avait quand même besoin de dormir un peu, ne serait-ce que pour réussir à se lever avant Sumasu, malheureusement ce n'est pas le cas car le Dentô a été le premier sur pieds, ce dernier en a donc profiter pour pouvoir se venger de la fois où Nako l'a réveillé en sursaut, et ce en tirant la paillasse sur laquelle Nako dormait afin de la faire rouler et de la réveiller. Du coup, Nako se relève avec les cheveux en pétard, enfin, elle se met d'abord assise pour pouvoir ressortir de son inconscience dans laquelle elle était si bien. La première réaction de la Seki est de prendre la première chose qu'elle a dans sa main - ici un fruit plutôt mûr - et de le jeter sur le visage de Sumasu. C'était ça ou bien lui faire les mille ans de douleurs avec une branche. Elle se coiffe pour ne plus ressembler à Scar du roi lion, puis finit sur ses deux pieds avant de se diriger vers Sumasu.

- Ce n'est que partie remise, je me vengerais !

Enfin bref, elle se rend finalement présentable avant de pouvoir écouter Akane, ainsi l'élémentaire sera sa grande sœur et Sumasu un simple ami, elle va devoir tenir son rôle à la perfection du coup. Il fallait se méfier et surveiller les membres de l'équipage avec leurs deux yeux, Akane pense qu'il y a des complices parmi eux. Il faut jouer le rôle de touriste à la perfection, ça tombe bien, elle avait un appareil photo sur elle, elle peut toujours jouer la petite touriste qui prend tout en photo, mais elle va plutôt offrir ce rôle à Sumasu - il fallait bien qu'il serve à quelque chose cette feignasse -. Du coup, elle sort l'appareil, règle volontairement le flash de l'appareil à fond, puis, lorsque Akane a le dos tourné, elle photographie Sumasu, puis lui donne l'appareil pendant qu'il essaie de se débarrasser des effets secondaires du flash à quelques centimètres de lui.

- Tiens, ça te sera plus utile à toi qu'à moi, n'hésite pas à tout prendre en photo.

Il maîtrise la lumière après tout, du coup il pourra aveugler les membres de l'équipage si besoin il a sans risquer de perdre sa couverture. Du coup, en route pour le bateau avec une Akane ... très émerveillée dis-donc, elle joue vraiment bien son rôle, si jamais elle ne veut plus être shinobi, elle pourra devenir actrice sans aucun problème ! Nako se demande comment elle fait pour paraître si ... naturelle dans son interprétation. Ainsi, elle dit à haute voix qu'elle trouve cet endroit romantique, tout en disant à Nako que c'est dommage que celle-ci n'ait pas emmené son "amoureux", celle-ci rougit, puis fonce vers Akane.

- H-Hey ! Ne dis pas ça devant tout le monde ! Et puis on n'avait dit pas de petit copain pour le voyage !

Elle paraissait terriblement embarrassée sur le coup ... et elle l'était un peu, parlée d'amoureux dès le début ce n'était pas prévu du tout, mais Nako surenchérissait un peu en gonflant les joues, elle paraissait plus jeune qu'elle en avait l'air, donc autant en profiter pour paraître la plus gamine possible en restant cohérent avec son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Sam 25 Mar 2017 - 18:13

Le genin était très amusé par sa petite vengeance, Nako méritait bien qu'on la bouscule un peu étant donné qu'elle prenait toujours un malin plaisir à charrier son camarade. C'est vrai, quoi pourquoi lui n'aurait pas le droit de l'enquiquiner un peu aussi, chacun son tour après tout. La kunoichi complètement décoiffé par le réveil mouvementé que lui a réservé l'afro-blondin réagit au quart de tour, elle choppe un fruit bien mûr qu'elle jeta en direction du visage de son camarade. Heureusement Sumasu était réveillé depuis un moment et alerte, car il évita vivement cet amas de jus et de chair fruité véritable arme entre les mains de cette tireuse d'élite. La jeune femme se relève pour coiffer sa crinière féline puis d'un pas décidé et passablement énervé elle se dirige vers son bourreau pour l'enguirlander. Elle menace le Dentô de se venger plus tard et celui-ci sourit à son amie puis se met à rire comme quoi tout le monde allait rire dans cette mission. Hier, Akane puis Nako et aujourd'hui Sumasu c'était agréable de se retrouver avec des gens de son âge et de rire un peu malgré l'état de guerre permanent de Kumogakure no Sato. La guerre contre le Shukai avait passablement mis tout le monde d'une humeur assez maussade depuis de longs mois chaque moment de rigolade était à chérir. En temps de guerre "Règle 32 : Savourer les petites choses.".

Akane annonce les directives, ils joueront donc des touristes les filles seront des soeurs l'Otoshi la grande et Nako la cadette, quant à Sumasu il jouera un ami de la plus jeune soeur. Ils vont tous les trois embarquer sur un bateau touristique sur le fleuve Kawagiri. Elle rappela les règles élémentaires de prudence notamment que des criminels pourraient bien être déjà sur le navire y compris parmi le personnel naviguant. Enfin, ils quittèrent leur bivouac Sumasu rappela de rester discret s'ils avaient quelque chose à dire en rapport avec la mission:

Si vous trouvez quelque chose, tenez informé les autres par oreillettes interposées. Elles sont discrètes c'est fait pour ça.

Nako confia au genin un appareil photo, mais avant cela, elle le prit en photo par surprise l'aveuglant légèrement avec le flash de l'appareil. Quelle gamine ! Toujours impassible, il prit ce qu'on lui donnait et écouta ce que lui proposa sa camarade. Vrai, il pourrait être discret avec cet appareil et jouer les touristes curieux.

Les kunoichis commençaient déjà à jouer leur rôle de touriste trop over méga émerveillé par les beautés de la nature et trop super contente d'être sur cette croisière. Akane était surprenante dans son jeu d'actrice et Nako ne déméritait pas, elle s'était lancée dans une improvisation des soeurs joueuses qui se taquinent à propos des garçons. Le contraste avec la vraie personnalité des deux jeunes femmes étaient flagrant pour Sumasu qui commençait à les connaître. Quant à lui il allait jouer les curieux auprès de l'équipage, comme un mec est censé le faire. Il voulait faire mine de s'intéresser à la façon dont fonctionne un bateau sans oublier de prendre deux ou trois photos du paysage et discrètement des membres d'équipage pour tous les référencer plus tard et enquêter.

Le Dentô se dirigea donc vers l'arrière du bateau près d'un duo de marin qui semblait affairé à diriger un gros gouvernail, les deux hommes de mer étaient baraqués pour manoeuvrer un tel gouvernail. La pièce servant à diriger le gâteau était extrêmement imposante et Sumasu en profita pour poser des questions:

Ouah ! Messieurs c'est un sacré morceau que ce gouvernail ? Vous le manoeuvrez entièrement à la main ?

Ah bah ça oui mon petit gars, c'est un métier difficile, mais pour des gaillards comme nous c'est habituel.


Surpris, mais heureux de tomber sur quelqu'un à qui parler les deux barreurs répondirent avec plaisir aux questions à première vue anodine du Dentô. Qui profita de cette relation de confiance pour apprendre que l'équipe de croisière était formée depuis peu et que certains gars n'étaient pas du coin. Quelques-uns n'auraient fait que trois ou quatre traversées sur le bateau. Il apprit notamment que Gaoshu et Gaodan les deux navigateurs directement sous les ordres du capitaine bossaient pour la première fois avec eux, mais qu'ils semblaient être de bons gars d'après les deux marins.

- Les filles, j'ai appris que deux nouveaux gars bossaient pour la première fois sur le navire sous les ordres direct du capitaine, je fais mine de m'intéresser au bateau et son fonctionnement. Je vais fouiner du côté de la cabine de commandement, s'il me laisse passer. Je vais essayer de parler au capitaine. Terminer. -

Le genin avait contacté ses camarades perdu de vue depuis quelques temps par oreillette discrètement pour ne pas éveiller les soupçons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Dim 26 Mar 2017 - 21:37

Akane surpris l’étrange regard de Sumasu envers sa consœur, mais devant l’absence de réaction notable de Nako, elle ignora tout simplement. Ce n’était pas tellement son genre que de taquiner quelqu’un, elle était plutôt sérieuse au final, mais elle ne savait pas trop pourquoi, l’ambiance peut-être, mais elle avait lancé une petite pique en direction de Sumasu. Quelque part, Sumasu venait de prendre de l’avance avec tout le monde, car naturellement, il était déjà dans la tenue de camouflage pour la mission. Elle nota en tout cas l’importance du terrible changement d’apparence du genin suite à son Henge. Si c’était pour faire cela, honnêtement, cela ne servait pas à grand-chose. Elle se demandait franchement si cela servait sa réserve d’eau, la quantité n’était pas énorme et non réutilisable. Ce n’était pas comme du sable après tout. Cependant, ils allaient se battre sur une rivière, alors ce n’était pas comme s’il allait manquer d’eau pour ses techniques. Les ennemis étaient également adepte de ce genre de technique, c’était une notion à prendre en compte pour les futurs combats.

« Vous êtes très bien tous les deux comme ça. Si les rôles ne vont pas, vous pouvez changer, c’était une idée comme ça. Je ferais le rôle de la grande sœur enquiquinante. »

Dit alors la chunin légèrement amusée en voyant la même paire de lunette et les mêmes chaussures. Pendant la nuit, elle organisa des tours de garde, mais elle remarqua que Nako était très fatiguée. Elle la laissa dormir, elle n’en avait pas si besoin que cela, et elle était plutôt une lève tôt. Elle dépassa d’au moins une heure le départ prévu, ils étaient des touristes à la base après tout. Elle était fine prête à partir quand tout ce beau monde se réveilla. Elle regarda Nako envoyé un fruit vers Sumasu, décidemment, ces deux-là allaient finir ensemble. Ils formaient déjà un très joli petit couple ! Elle ne réagit pas en les laissant parler entre eux, réagir. Elle paraissait si sérieuse à côté des deux autres, c’était le genre de réflexion qu’elle se faisait sur l’instant. Même en étant petite, la jeune femme avait toujours été sérieuse, concentrée sur sa tâche, une vie entière de labeur.

A l’académie, tous les ninjas étaient entrainés à jouer des rôles, Akane partait du principe que les deux allaient s’en sortir. Il fallait voir à quel point ils étaient capables de tenir des rôles, mais à la voir se chercher ainsi, ils devraient peut-être se contenter d’être frère et sœur. Elle laissa Nako sortir l’appareil photo et le confier à Sumasu. Elle tourna simplement son visage lorsqu’elle crut apercevoir un flash, mais elle n’en tint guère compte. Faire cela contre un dentô, s’en était presque amusant. Elle remarqua bien la réaction étrange sur le changement radical d’attitude sur le visage de Nako. Elle glissa alors un doigt sur sa propre bouche et elle fit un léger clin d’œil avec un large sourire. Elle commença à rire doucement, totalement dans le rôle de la jeune femme papillonnante. Elle prit bras dessus bras dessous sa petite sœur alors qu’elle était clairement gênée de la réflexion. C’était totalement le but, et d’apparence, Nako faisait peut-être deux ou trois années de moins. Elles pouvaient alors être complices à ce point-là. Elle jeta un regard en direction de Sumasu en faisant une réflexion à haute voix.

« Tu es certaine que tu ne l’as pas emmené ?Mais après, tu peux en trouver un sur la route qui sait. Par contre … je veux rencontrer ses parents, qu’il présente bien, brun évidemment, légèrement musclé, mais pas trop, gentil et aidant. »

Dit alors Akane en jetant un coup d’œil en direction de Sumasu, légèrement amusée par le petit jeu.

« Sans doute vaut-il mieux être discret et se parler directement pour les informations. Surtout que parler tout seul, cela n’arrive pas souvent. »

Répondit alors Akane à la proposition d’utiliser des oreillettes. Ils étaient au bateau, et elle s’occupait davantage de passer au milieu des autres touristes pour ce qu’elle était censé être. Elle montrait le moindre paysage assez joli à ses yeux tandis que l’équipage commençait à tout organiser pour le futur départ. Elle laissait alors le seul garçon du groupe jouer au garçon, et il fallait dire qu’il était assez doué pour ça. Elle jeta un coup d’œil à Sumasu, qui se dirigeait vers l’arrière. Elle pouvait difficilement le laisser partir seul, c’était son rôle de le protéger, mais elle devait lui faire confiance. Elle regardait partout autour, un bateau lent sur une rivière rempli de touristes, c’était vraiment une cible idéale. Elle essayait alors de remarquer quelque chose, elle ne pouvait pas chercher du chakra en permanence. Premièrement, car elle n’avait pas la portée suffisante, et deuxièmement, car cela demandait bien trop d’énergie. La traversée de la rivière allait durée pendant des heures, lentement, il fallait les trouver à l’ancienne. Elle devait alors jouer comme si elle était dans une sorte de paradis pour filles avec sur les bords des rives des poneys roses et des licornes blanches nacrées.

« Soit prudent, pas de folie, on n’a rien contre les membres du personnel. »

Répondit alors Akane en gardant le sourire béat. Elle pointa du doigt en lançant un cri.

« J’ai l’impression d’avoir vu une sorte de cerf là-bas ! Pas toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Ven 31 Mar 2017 - 17:08

Lorsque Nako venait se plaindre auprès de sa "grande sœur", celle-ci se met à l'entourer avec un de ses bras, la jeune Seki se sentait très gênée par le comportement d'Akane, mais elle se doutait qu'elle le fait exprès, ce ne serait pas drôle sinon n'est-ce pas ? La Seki pousse un soupir, elle ne s'attendait pas à devoir parler de garçon avec Akane, surtout comme ... ça. Un amoureux ? Et puis quoi encore ? Bien que l'envie de jouer l'amoureuse de Sumasu lui fît envie juste pour l'embêter - et aussi se venger -, il était convenu de ne faire qu'elle ne faisait qu'une amie, pas d'être la petite amie ... a moins que ce soit un message de la part d'Akane ? Veut-elle tenter de les mettre ensemble tous les deux ? L'alcool a déjà essayé de faire ça, mais ça a surtout fini sur un trou de mémoire énorme du côté de Sumasu et quelques confessions de sa part, hormis ça, il ne s'est rien passé ... absolument rien ! Du coup, lorsqu'Akane lui demande si elle ne l'a pas déjà emmené, Nako se souvient de cette soirée ... et du coup, elle se met à rougir en entendant ça. Puis, devant sa gêne qui se fait plus fort, elle "essaie de se défendre", bien sûr, tout ça s'est du flan.

- Qu ... quoi ? Mais tais-toi ! Tu vas lui donner des idées ! Je l'ai juste emmené ici parce qu'il voulait faire un article pour l'école sur le fleuve Kawagiri, rien de plus !

Ensuite, Akane lui donne un cahier des charges à remplir pour trouver un petit ami "parfait", un brun légèrement musclé et gentil, comme si ça pouvait tomber du ciel d'un seul coup. Nako se frappe le front en se désespérant, l'amour n'a jamais marché comme ça, du moins, pas ce n'est pas en trouvant cet homme par pur hasard qui irait parfaitement avec le garçon qu'elle lui décris ... d'ailleurs, ce ne serait pas plutôt un moyen de demander à sa chère petite soeur de lui trouver un homme qui lui convienne ?

- Ce ne serait pas un plan pour que je te trouve un petit ami qui te convienne ?

Si elle voulait "être avec quelqu'un", peut-être pourrait-elle trouver un stratagème pour fouiller le navire, ça ou bien adopter la stratégie du mal de mer. C'est une bonne stratégie non ? Sumasu révèle aux deux filles son plan, il veut en savoir plus sur les membres de l'équipage et le navire sur lequel il navigue, plutôt bien penser, et puis, avec son appareil photo, il peut toujours prendre des images des lieux, heureusement que Nako lui a donné son appareil.

- J'avoue que parler seuls pourraient être bizarre, il faudrait le faire à l'abri des regards et ça serait louche de voir quelqu'un se cacher, il faut qu'on se donne un rendez-vous dans un endroit précis du bateau.

Elle ne voit que ça, le souci, c'est où se donner rendez-vous ? Nako peut sinon prendre des informations de Sumasu et les transmettre directement à Akane. Par contre, c'est vrai qu'ils ont l'air des passagers les moins riches, ça se voit surtout à l'accoutrement et ... à la taille de la valise surtout. Certains voient les choses en grand lorsqu'ils voyagent pendant quelques heures, pas étonnant que les bandits décident de s'attaquer à ce navire de croisière, pourtant ce n'est pas Las Vegas l'endroit. Mais bon, Nako se dit que c'est sans doute pour crâner auprès des autres passagers, ça marche ... mais il ne faudra pas se plaindre des vols juste après lorsqu'on emmène une fortune à bord juste pour montrer qu'on est riche. Cependant, elle ne va pas les juger, ils font ce qu'ils veulent après tout.

Les voilà sur le bateau, c'est la première fois qu'elle met les pieds sur ce type de sol, un sol qui tangue sans cesse, ça va être dur pour être précise, déjà qu'elle a du mal à ouvrir les portes avec ces blessures aux mains qui font qu'elle a deux mains gauches à la place de ses paluches, mieux vaut ne pas la voir essayer d'ouvrir les portes ou manipuler des objets trop petits, heureusement ce n'est pas sous cette couverture qu'elle devra faire ce genre de manipulation ... sauf peut-être les portes. Mais Akane est avec elle normalement, du coup, elle pourra ouvrir les portes à sa place. En attendant, Akane s'amuse à s'émerveiller pour rien alors que Nako s'amuse à faire la fille qui tente de se cacher et de feindre que ce n'est pas du tout sa sœur, le genre de fille qui a honte en quelque sorte. Sumasu, lui, est parti visiter ce bateau, elle espère qu'il fera pas mal de photo du lieu, ça lui sera énormément utile pour la suite, histoire de voir comment se compose le navire. En attendant, Nako essaie de retenir chaque visage parmi les passagers. S'ils les attaquent par surprise, elle veut savoir qui est derrière cette mascarade en retenant les images de chaque personne sur ce bateau. Aussi, elle essaie de trouver le fameux garçon tendre musclé et brun qu'Akane lui a décrit pour lui donner un exemple.

- N'oublies pas de prendre des photos, ça nous sera utile.

Elle se positionne près d'Akane, puis elle entend un léger bruit au niveau de ses pieds, il s'agit d'un chat brun, que fait-il ici ? La Seki se baisse pour caresser la fourrure de l'animal, il vu la qualité du collier sur son cou, ça doit appartenir à l'une des personnes qui viennent d'embarquer, en tout cas, il a l'air de s'être approche de Nako sans se méfier, il a donc été dressé ou bien, il a l'habitude du contact humain, intéressant. Alors qu'Akane demande à Nako si elle a vu le cerf, celle-ci se redresse avec le félin dans les bras.

- Non, mais j'ai trouvé ton petit ami. Il n'est pas musclé, mais il est brun et gentil, c'est déjà ça de pris.

N'empêche, le propriétaire du chat doit sans doute le chercher partout, peut-être qu'il ressemble à son maître, c'est bien le cas avec les chiens, donc pourquoi pas les chats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Ven 31 Mar 2017 - 18:29

Les filles avaient vraiment décidées de se la jouer soeurs à la relation fusionnelle qui s'enquiquinait tout le temps, Akane rajoutait une couche sur le sujet petit-ami. Sous-entendant que la Seki avait déjà ramener son amoureux en voyage, elle faisait bien sûr référence à Sumasu qui flânait de son côté à la recherche d'information. Forcément cette réflexion rappelait des évènements aux jeunes gens, notamment ce lendemain de soirée au domicile de la kunoichi, un moment drôle aux yeux du genin, mais seulement si cela restait entre eux...

La chuunin fait une description du petit copain idéal pour la partenaire de l'afro-blondin et forcément taquine celui-ci en balançant un mec quasiment opposé à Sumasu physiquement. Brun alors qu'il est blond, un mec qui présente bien alors que le genin est un peu je m'enfoutiste et légèrement musclé, mais pas trop alors qu'il est plutôt musclé (quoique pas tant que ça). Elle doit surtout dire ça parce qu'il se balade souvent torse nu... Nako elle toujours dans son rôle, mais visiblement gêné par les réflexions semi-fausse d'Akane qui se servait de la mission pour faire passer des vannes. Eh bien la Seki rembarra sa supérieure en faisant mine d'avoir emmené son ami, car il voulait écrire un papier pour l'école et rien de plus. Elle avait raison, il valait mieux ne pas changer les rôles en cours de route cela éveillerait les soupçons, c'était quand même amusant de voir la chuunin s'impliquer à ce point dans son rôle. Elle avait un vrai talent de comédienne, toutes les deux d'ailleurs, Sumasu s'était choisi une personnalité proche de la sienne comme ça pas trop d'effort à fournir. C'est épuisant de jouer la comédie, il en savait quelques choses comme lors de cette mission à Kumogakure no Sato lorsqu'il avait infiltré un gang de criminel des quartiers Nord. Il s'était lancé dans un personnage haut en couleur, plein d'énergie avec beaucoup de répartie et il en avait un souvenir épuisant...

Les filles n'aiment pas trop l'idée des oreillettes et préfèrent pour les prochaines fois se donner les informations de vives voix, donc Sumasu obtempère et coupe la liaison. Il s'est bien éloigné de ses compères, maintenant et se dirige vers la cabine du capitaine:

Hop ! Hop ! Gamin, qui es-tu ?

C'est un homme fin, mais au regard agressif qui a interpellé Sumasu.

Oh, euh... bonjour. Je suis un élève de l'école des foudres située à Daitoshi, j'écris un article pour le journal de l'école sur le fleuve Kawagiri. J'aurais aimé parler au capitaine, savoir un peu comment fonctionne un navire et les métiers qui y sont rattachés.

Sumasu fini sur un léger sourire gêné, pour attendrir le marin qui faisait grise mine.

Hum, je suis Gaoshu l'un des seconds du capitaine. Je peux peut-être répondre à tes questions, le capitaine est occupé. Et il est interdit de venir à sa cabine, suis-moi.

Le ton du marin, semblait s'être adoucit, mais ne laissait pas place au débat. Sumasu allait devoir le suivre, s'il voulait en savoir plus et cet homme était un des nouveaux membres d'équipage l'une des seules pistes du jeune homme quant à la nature de sa mission. C'est donc naturellement, qu'il suivi son interlocuteur...

Quelques secondes plus tard, les deux se retrouvèrent sur le pont supérieur surplombant le pont inférieur, l'afro-blondin pouvait voir au loin sur le fleuve et aussi les passagers en contrebas dont Akane et Nako en train de jouer avec un chat. Passons, le genin allait se lancer dans un jeu d'interrogatoire masqué pour continuer à laisser croire à Gaoshu qu'il était bel et bien un reporter en herbe de l'école des foudres de Daitoshi:

Vous êtes marin depuis longtemps, Gaoshu ?

Hum, pas tant que ça petit peut-être cinq ans.

D'accord et vous faites quoi exactement comme tâche pour le capitaine ? Je peux prendre quelques photos sur le pont supérieur, pour le journal de l'école ?

Hum, je suis chargé de déterminer la bonne route à prendre pour atteindre notre destination. Je suis un navigateur. Et oui, mais ne me prends pas en photo j'y tiens.

C'était intéressant, car Gaoshu avait stipulé de manière assez stricte de ne pas être pris en photo pourquoi tant de manière pour une photo. Surtout que Suma n'avait jamais précisé vouloir le prendre.

Pas de problème et ce moyen de transport, est sûr d'après vous ?

Sûr ? Bien sûr qu'il est sûr, tu nous prends pour qui gamin on est des marins pas des branquignoles !

D'accord, je ne voulais pas vous vexer. C'est juste que j'ai un copain, qui dit que de nos jours le fleuve n'est plus si sûr et qu'il y aurait des pirates. C'est vrai ? Vous en avez déjà rencontré ? Oh et vous vous êtes déjà battu contre eux ?!

Maintenant, Sumasu jouait la carte du jeune très inspiré par les histoires de bataille naval, un peu trop enthousiaste peut-être, il espérait que ça n'éveillerait pas les soupçons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Lun 3 Avr 2017 - 12:40

Akane sourit doucement lorsque Nako lui passa un bras autour d’elle, ce n’était pas du tout dans ses habitudes, mais la jeune femme ne sembla pas mal réagir une seule seconde. Comme l’avait pensé à Seki, elle aurait dû faire du théâtre. Elle était fille unique par la volonté du destin cruel, alors elle ne connaissait pas réellement une relation fusionnelle avec une sœur ou même son frère adoptif. Il était tellement distant et totalement absent maintenant depuis longtemps. Elle se doutait bien que sa manière de parler de cela avec une inconnue quasiment était bien gênant, mais cela ne ferait que l’aider à rentrer dans le rôle de la petite sœur. C’était une manière également subtile pour essayer de deviner les relations entre ses deux-là. La chunin avait drôlement l’impression qu’à force de se chamailler ainsi, ils allaient finir par être en couple. Elle éclata de rire en voyant sa nouvelle petite sœur rougir. C’était trop adorable, et cela la rendait bien trop curieuse encore plus au mystère de la fameuse soirée.

« Tu as vraiment le cœur sur la main, vraiment ! »

Répliqua alors avec un grand sourire évocateur la Gogyou en attendant sa réaction. Elle sourit légèrement en faisant bien du bruit sur le navire, à croire qu’elles se pensaient seuls, mais c’était justement le plan parfait pour rester discret. Elle regarda alors le ciel en tapotant doucement sa joue avec un petit sourire.

« Il y en a bien un que j’ai en tête, en effet, je crois que tu m’as percé à jour, mais moi, je ne l’ai pas emmené. »

Dit alors Akane sur un ton respirant l’innocence. Elle fit un clin d’œil alors qu’elle vit bien que Nako se rendit compte de l’incongruité d’utiliser les oreillettes ainsi. Ils étaient bien jeune, alors passer pour des touristes peu aisés étaient la meilleure solution. Elle avait bien également remarqué les richesses des autres passagers, mais après tout lorsque l’on était désespéré, il fallait bien trouver un moyen comme un autre de se nourrir. Comme si c’était naturelle, la chunin passait devant pour ouvrir la voie à sa petite sœur. C’était une manière d’économiser ses forces, car elle était consciente des maux de ses mains. Il était possible que des complices se glissaient parmi les passagers, mais cela ne serait guère discret même en tournant. Perplexe, elle regarda le chat découvert par Nako dans ses bras. Elle ne résista pas à l’envie de venir lui faire une caresse en riant doucement.

« En tout cas, il sera affectueux, mais je crains que je doive payer les notes au restaurants avec ce genre d’animal ! »

Akane entendit au bout d’un temps la discussion entre Sumasu et un marin. Cependant, elle remarqua alors d’étranges éclats de lumières sur la rive un peu plus loin d’une manière répétitive comme un code. Toujours en gardant un sourire béat, elle montra d’un simple regard dans la direction pour Nako en torturant le chat de caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Ven 21 Avr 2017 - 13:41

Akane lui disait qu'elle avait le cœur dans la main ... en quoi être généreuse ou ouverte signifie qu'elle est forcément amoureuse de Sumasu ? Elle ne sait pas, mais c'est ce qu'elle pense décrire de cette phrase, elle prend donc une mine boudeuse, toujours les joues rougis par la honte tandis qu'elle semble insisté pour savoir si Nako et Sumasu sont ensembles, ce ne sont même pas leur rôle ! A moins ... qu'elle voulait savoir s'ils sont vraiment ensemble pour de vrai ? Drôle de manière de demander dans ce cas, et puis, le faire pendant une mission d'un tel rang n'est pas la bonne idée ... mais venant d'Akane, ça doit vouloir dire qu'il n'y a pas de danger actuellement ... en même temps, le bateau n'a même pas démarré du tout, ce serait étrange qu'il se fasse piller sans passagers à bord. Elle a tenté de répliquer en demandant si le cahier des charges du petit ami "parfait" donné par Akane devait convenir à un petit ami pour elle, mais d'un certain point de vue, si Akane trouve un petit ami sous cette identité, que se passerait-il une fois la mission terminée ? Elle l'envoie balader ? Sans doute, après Nako imagines très mal l'élémentaire avec quelqu'un, elle a déjà du mal à être avec d'autres personnes ... alors avoir un petit ami. Cependant, après lui avoir dit qu'elle avait quelqu'un en tête, elle lui dit qu'elle ne l'a pas emmené avec elle au moins ... elle veut vraiment savoir s'ils sont ensembles. Sacrément têtue ! Elle ne saura pas, à moins qu'elle essaie de le demander à Sumasu, peut-être que lui, il le dira, ce serait malheureux si c'est le cas, enfin, ça dépendra de sa réponse, mais le Dentô sait que ça mettra Nako mal à l'aise, il aura la vengeance à portée de main.

- N'importe quoi ! Je ne l'ai pas emmené avec moi ! Et ne le demande pas à Sumasu !

En plus, la description du petit ami qu'elle voulait est presque l'inverse de Sumasu, sauf la partie musclée, à croire qu'elle le faisait pour voir la réaction du Dentô en même temps, la fourbe, elle ne l'imaginait pas du tout comme ça ! C'est sans doute Snow qui a une mauvaise influence sur elle, enfin, elle ignore comment est Snow en dehors de ses heures de travail, mais elle jurerait qu'il n'est pas qu'un professeur bien élevé qui à un sens de l'honneur bien particulier, après, c'est un samouraï, normal de penser ça. Enfin bref, après un rapide échange avec Sumasu à propos de l'idée de l'oreillette, ils montent tout les trop à bord, du bâtiment, il s'apprête à démarrer, ce serait dommage de venir ici en manquant le bateau de peu, surtout à cause d'une fausse embrouille !

Une fois sur le bateau et Sumasu parti prendre des photos et des informations, Akane comprend que Nako n'a pas trop envie d'ouvrir les portes, surtout avec des mains comme ça. Du coup, elle prend un peu d'avance en les ouvrants avant même qu'elle touche les poignées. L'intérieur du bâtiment est très petit, si tout le monde se retrouve à l'intérieur, ce sera facile pour les pilleurs pour les voler, pas besoin de chercher partout, surtout qu'il n'y a pas de lits, juste une cuisine et une immense salle ... de bal ? On dirait, à moins que ce soit un salon gigantesque, en tout cas, il y a assez de place dedans pour que tout le monde se retrouve au chaud, mais elle paraît vide, normal vu qu'il fait beau dehors, c'est le printemps après tout. Les deux filles se retrouvent ensuite dehors, rejoins toutes les deux par un chat brun que Nako a pris dans ses bras, le présentant à Akane comme un petit ami pour elle. Cette dernière rit avant de spammer les caresses sur le chat qui réclame toujours plus de caresses via des ronrons à faire trembler le bateau.

- Je ne suis pas sûre, regardes son collier, avec il pourra t'acheter un restaurant sans problème.

Elle montre le collier en question, puis Akane semble lui faire un signe des yeux, elle veut qu'elle regarde autre part ? Elle porte donc son regard au loin avant de voir plusieurs appels de lumières ... un message ? Du morse ? Elle s'y connaît un peu, mais en décodant le message, elle n'arrive pas à trouver une cohérence dans la suite de consonnes et voyelles, à croire qu'ils ne savent pas utiliser le morse, ou alors c'est juste un signal pour préparer une offensive. Les lumières s'arrêtent au bout de quelques minutes, plus rien, pas même un bruit, qu'est-ce qui pourrait bien se tramer dans cet endroit ?

- Akane, tu ne trouves pas qu'il fait plus froid d'un coup ? On est au printemps pourtant.

Elle accompagne ses paroles avec un souffle transformé en fumée pour appuyer ses dires ... il n'y avait rien de naturel, il s'agit bien de shinobis ... ou alors, au moins un d'eux est shinobis. D'ailleurs, le bateau semble ralentir petit à petit, qu'est-ce qui pourrait bien se passer ? Ils essaient d'arrêter le navire ? Si ce sont tous des shinobis, ils n'ont pas besoin de faire ça.

- On devrait rentrer à l'intérieur, tout le monde y est, peut-être qu'on trouvera là-dedans ton "petit ami".

Elle insinue bien sûr par là tous les shinobis qui se sont infiltrés à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Dim 23 Avr 2017 - 12:27

Gaoshu commence à être un peu irrité au vu de son visage fermé, s'il est un véritable marin, il doit simplement en avoir marre des questions curieuses de cet étudiant de l'école des foudres dont Sumasu jouait le rôle. En plus de ça, le navire de croisière venait d'appareiller, il serait donc occupé dans les prochaines heures en tant que second du capitaine. Cependant, s'il était un bandit-marin du fleuve Kawagiri il devait probablement commencer à se méfier du jeune homme ça doit être quand même un peu louche aux yeux d'un criminel d'être interviewé.

Des pirates ! Ton ami ment mon grand, il n'y a pas de pirates sur les eaux de ce fleuve et s'il y en avait je saurais les recevoir, se crispa la grande asperge du nom de Gaoshu.

Le ton de l'interlocuteur du genin et la teneur de son propos mit largement la puce à l'oreille du Dentô... D'ailleurs en parlant d'oreille le genin en prenait pour son grade à travers les oreillettes. Akane jouait à prêcher le faux pour savoir le vrai avec Nako, elle semblait très curieuse sur la nature des relations entre les deux genins. Toujours aussi peu intéressé par les choses, Sumasu ne pouvait et ne voulait pas faire de commentaire sur ces histoires et Nako pouvait bien répondre ce qu'elle voulait à l'Otoshi. Cela ne vexerait pas Sumasu en tout cas...

Pour en revenir aux propos de Gaoshu, s'il était vraiment marin, il ne pouvait ignorer que sur le fleuve depuis plusieurs semaines sévissaient des rapts et autres vols de biens personnels. Après tout le monde des marins étaient un cercle plutôt vaste, mais où les informations circulaient vite donc s'il faisait ce métier depuis cinq ans, il aurait dû être au courant. Et le ton plutôt agressif et crispé de l'homme montrait que la question l'agaçait comme s'il était percé à jour ou qu'il sentait que son secret était en danger.

Pourtant, il n'y a pas que mon ami qui le dit. Beaucoup de rumeurs circulent sur le fleuve monsieur...

Le bateau se mit à ralentir soudainement, ce n'était certainement pas une cause naturelle et le temps changea lui aussi, de la pluie se mit à tomber et le courant semblait empêcher le navire de progresser sur le fleuve.

... qu'est-ce qui se passe monsieur ?

Tu ferais mieux d'arrêter de poser des questions mon grand et de retourner avec le reste des passagers bien sagement, exprima avec un ton grave le pseudo-marin.

Gaoshu s'était mit à avoir l'air concentré et sans doute ses obligations l'attendaient ailleurs, car il tourna les talons pour rentrer dans la cabine de navigation sans demander son reste, mais c'était sans compter Sumasu qui posa de suite une main sur l'épaule du grand maigrichon. Celui-ci se retourna le regard féroce nul doute que Gaoshu n'était pas un marin, mais bien une personne mal intentionnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mar 25 Avr 2017 - 8:33


Akane avait d'une certaine manière fait un compliment réel à Nako à son sujet. Elle aimait plutôt bien le style de Nako dans son genre, mais elle n'était pas à complimenter si ouvertement. Elle se lâchait quelque part discrètement maintenant qu'elle se jetait dans un rôle. Les deux faisaient partis de la même équipe, ils semblaient se tourner autour et être assez complice. Elle ne serait guère surprise de découvrir plus tard qu'ils avaient finit ensemble. Ce n'était pas comme si elles avaient l'occasion de parler entre filles. Elle n'était pas du genre social. La jeune Gogyou ne se sentait pas du tout en danger pour le moment, si pour les deux jeunes, c'était sans doute compliqué une telle mission, pour la jeune femme, c'était la routine. Elle avait rempli tellement de mission de rang B depuis qu'elle était tout juste sorti de l'académie, qu'elle avait été formée à ce niveau de complexité. Elle restait en permanence sur ses gardes, il n'était pas question de de relâcher même si elle en avait l'air sur le bateau. Elle avait bien une personne précise en tête, mais son cœur était caché à l'abri des regards de la part. L'homme qui avait gagné son cœur, sans le savoir lui-même d'ailleurs, était évidemment assez spécial. Cela ne pouvait pas être quelqu'un de banal pour une fille tout aussi peu commune. Elle se cachait en permanance derrière un visage de glace et d'acier, comme si elle n'avait pas d'âme, maiq il y avait bien quelques personnes qui avaient su percer cette coque. Elle n'avait jamais imaginé que cela soit possible, elle était une combattante de Kumo, son propre sort et ses envies passaient au second plan.

« Tu n'as pas à avoir honte tu sais ? Tu as tout à fait le droit d'en avoir un. Qu'est-ce qui peut t'en empêcher ? La vie est tellement courte.... »

Finit alors par marmonner la chunin à voix basse avec un drôle d'air. La guerre menaçait, et elle se doutait qu'avec ses capacités, elle serait au premier rang. Elle allongea le haut de son corps davantage contre la rembarde, mais elle retrouva rapidement son sourire béat à ses lèvres. Elle avait décrit d'une manière plutôt précise l'homme, qui avait son dévolu dans sa tête, mais il était peu probable que Nako le connaisse de toute façon. Snow était un modèle de vertu en ce qui concernait la droiture, il fallait simplement s'habituer et accepter d'être utiliser, mais la règle valait dans les deux sens. Elle devait beaucoup de choses à son senseï et maître. Elle faisait de parfaites sœurs ainsi, Akane n'avait jamais connu de famille pour ainsi dire, alors c'était de nouvelles sensations étranges. Elle regarda alors l'intérieur de la pièce, cela risquait de fort mal se passer dans cette configuration. Protéger les civiles une fois dans cette pièce risquait de se montrer complexe.

« Je dois avouer, c'est très impressionnant. »

Akane nota qu'il y avait vraiment beaucoup d'argents sur ce navire. Était-ce dû au hasard ? Difficile de le dire, mais cela devait être une prise bien trop tentante. Elle réussit à faire comprendre à Nako qu'il se tramait quelque chose, puis un froid irréel. Mes ennemis allaient passer à l'action, c'était certain. Elle hocha à tête lentement à la question de Nako sans dire un mot. Elle avait perdu son sourire reprenant son air froid, la comédie avait assez durée. Le piège commençait doucement à se refermer, il était temps de réagir. Il y avait bien des connivences dans le navire, il ralentissait, comme si c'était la peine pour des shinobis de toute manière. La seule explication, c'était que tous les assaillants ne l'étaient pas.

«  Vas y toi sœurette, je m'occupe du reste. »

Dit alors le chef d'équipe d'une voix froide. Elle laissait les gens se calfeutrer à l'intérieur, c'était sans doute l'objectif des voleurs d'ailleurs. Elle préférait pouvoir agir de l'extérieur, avoir davantage de marge de manœuvre. Gaoshu sentant que les choses tournaient mal tenta de repousser le genin un peu trop encombrant l'opération avait débuté. Il devait se débarrasser de ce geneur. Tandis que Nako se retrouva alors certainement à l'intérieur avec tous les passagers se plaignant du mauvais temps, certains membres d'équipage visiblement sortirent des armes en regroupant les passagers.

« Très bien... C'est partie.... »

La Gogyou se changea alors en air se mêlant au mauvais temps sans trop de problème, afin de passer inaperçu. Ceux à l'intérieur semblait attendre quelque chose, mais Akane était à l'interception. Le stress devait augmenter parmi les hommes de mains qui essayaient de rassembler les passagers pour les voler. La jeune femme allait se servir de cette brume à son avantage, tant que cela pourrait l'être. Un groupe de bandits ne s'en cachant guère, avec des foulards sur le visage afin de cacher son identité, se dirigeaient vers la grande pièce en compagnie du chef des bandits, un homme d'une trentaine d'années sûre de lui.

« Où comptez vous aller ainsi ?   »

« qu'est-ce que... »

Immédiatement après et en ayant reprit son apparence réelle, plusieurs Akane firent leur apparition. Puis rapidement des cages de vent enfermèrent tout ce beau monde. Cependant, le chef de la troupe de bandits se libèrent par sa seule force de la cage. Il fit craquer ses poings en signe de puissance, et sans doute pour intimider la jeune kunoishi.

« Je vois... Je sens que nous allons danser tous les deux... »

La croisière était visiblement finit, la mission commençait vraiment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 127
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mer 26 Avr 2017 - 7:58

Ne pas avoir honte ? Oh, elle n'avait pas honte, qu'elle soit avec Sumasu ou pas du tout, elle ne le cacherait pas du tout, même à la demande du Dentô, même si les deux ont une mentalité différente, elle ne cachera pas sa relation avec Sumasu. Déjà, d'un parce que c'est pas mal pour taquiner un peu ce paresseux et de deux parce que, s'ils s'aiment vraiment, elle ne voit pas pourquoi elle devrait cacher cette relation, autant s'aimer sans prendre en compte le jugement des autres, mais elle préfère ne pas donner de réponses hâtives. Elle ignore vraiment si Sumasu l'aime vraiment, si c'est réciproque ? Eh bien, même s'il est l'opposée même de Nako, elle ne dira sans doute pas non, quant à être amoureuse de lui ... peut-être, peut-être pas, elle n'est jamais tombée amoureuse et elle ne ressent pas grand chose de particulier lorsqu'elle est avec Sumasu, mais peut-être l'est-elle sans qu'elle le sache, dans ce cas il n'y a qu'une personne qui pourra lui faire découvrir ce sentiment. Cependant, ce n'est pas une raison de mettre Akane au courant, déjà ... s'y connaît-elle en couple et en amour ? Nako pense toujours qu'elle est plutôt solitaire et, hormis Snow, elle ne voit pas beaucoup de monde, c'est comme ça qu'elle s'imaginer Akane, pourtant, avec un physique comme le sien, elle pourrait faire des ravages chez les garçons, la Seki est prête à parier qu'elle n'a jamais essayé de s'intéresser aux garçons ... après sans doute qu'elle préfère les filles, elle a tout à fait le droit, chacun ses goûts après tout. Elle gardait cette mine boudeuse, hors de questions d'en dire plus, elle ne va pas se faire piéger aussi facilement ! Il ne manquerait plus que ça, déjà qu'elle a réussi à faire dire à Nako bien plus d'informations qu'elle le pense, elle ne va tout de même pas dire ses réels sentiments pour Sumasu, elle n'est même pas sûre qu'elle l'aime en ce moment, alors à quoi bon lui dire ce qu'elle ressent ?

Plus tard, Akane lui fait remarquer lorsqu'elles sont sur le pont que des lumières brillent au loin, comme si quelqu'un tente de faire passer un message, Nako a bien vu ça, elle a aussi remarqué le froid qui s'installe peu à peu malgré la saison, chose qu'elle fait remarquer à son tour à l'élémentaire. Ce froid doit être l'œuvre d'un shinobi, ou bien les bandits ont une machine avec eux qui leur permet de faire refroidir l'air, au choix, mais ce froid n'est pas commun. Si ce n'est aucune des suppositions que Nako se fait, elle ignore d'où ça peut bien provenir, ce n'est quand même pas un phénomène naturel ! Si ? Ça l'étonnerait beaucoup quand même, bah, elle finira bien par le découvrir. À la proposition de Nako qu'elle fait à Akane, cette dernière lui dis de s'occuper toute seule de la grande pièce, elle veut que Nako s'occupe elle-même de trouver les shinobis ? De toute manière, elle se dit qu'elle doit tout de même protéger les civils se trouvant à l'intérieur, les bandits doivent déjà s'en occuper, elle doit les empêcher de tous les dépouiller ou de se débarrasser d'eux de la pire manière qu'il soit, elle entend bien là les tuer ou les jeter à la mer par la suite. Elle sourit tout de même en attendant la véritable Akane l'appelé "sœurette", à croire qu'elle y a pris goût ! Du coup, les fausses identités ne tiennent plus ? Tant mieux, ce sera difficile de se faire respecter si elle continue de faire la petite sœur de l'élémentaire.

- Fais gaffe à ne pas y prendre trop goût grande soeur.

Elle rit légèrement en relâchant le chat qui se dandine jusqu'à la grande salle, Nako le suit, mais pas pour les mêmes raisons : ce chat doit sans doute rejoindre son maître ou sa maîtresse, elle, elle se rend au travail, c'est dommage, c'était marrant de voir Akane faire les grandes sœurs irresponsables et un peu niaises sur les fonds. Elle retiendra ça, elle recherchera toujours ce cher petit ami brun, musclé et tendre, elle en rigole d'avance, mais ce n'est pas le moment de penser à ça, c'est sans doute l'heure pour Nako de voir si son entraînement à porté ses fruits finalement, malgré ses blessures à la main. Heureusement, ce n'est pas trop contraignant, elle peut toujours faire des mudras et tirer des flèches, ce sera plus pour tenir l'arc que ce sera un poil chiant, mais elle a d'autres techniques dans son répertoire au cas où, enfin, saisir son arc et viser avec ne nécessite pas de devoir trop manipuler, juste d'avoir une poigne ferme ! Elle va grimacer, mais elle va quand même l'utiliser, après tout, ça reste une archère, une shinobi certes, mais une archère quand même.

Une fois entré dans la pièce, elle remarque qu'ils sont tous regroupés sur le rez-de-chaussée, personne à l'étage, à croire que tout est planifié de sorte à ce que les bandits qui vont piller ces gens ont plus facile à faire, c'est, sans compter, bien sûr, sur Nako qui va bel et bien faire le bazar dans tout ça. Elle se faufile dans la foule pour être devant les escaliers, dieu que ces riches sont chiants, ils prennent une place pas possible ! Elle aurait aimé devenir un chat, elle le peut, mais il faudra aller à Konoha pour ça et ... beurk, rien que d'y penser, elle a tout de suite moins envie de devenir un animal. Après avoir bousculé tous ses gens, elle entend le bruit d'armes tout juste sorti de leur fourreau, ainsi, ça a déjà commencé, et ces stupides riches encombrants regroupés comme des moutons vont se faire plumer, heureusement que Nako a finalement réussi à sortir de la foule. Elle enlève le Engen sur son arc, puis commence à maintenir son arc, pourquoi le fait-elle devant ses bandits ? ... eh bien, parce qu'elle n'est pas devant ces bandits vu que ces riches l'ont obligé à faire un détour, bordel, ils veulent tous être protégés pour ne pas finir sans sous, mais ce sont les pires à protéger, à quand une mission où Nako devra protéger un honnête forgeron ?

Elle réussi à garder son arc bien en main malgré la douleur de ses coupures, tant mieux, ça va un poil grimacer, mais ça reste efficace. De son autre main, elle manipule son chakra, bien plus facile à faire que de manipuler des objets heureusement. Elle arme son arc, puis tire sur les bandits en prenant un peu de hauteur, une fois tiré, la flèche se divise ensuite en dix fléchettes qui viennent se loger dans les bandits les plus proches, ce ne sont pas des projectiles mortels - ça serait étonnant -, mais ça suffit pour qu'ils se demandent d'où elles viennent, et Nako commence déjà à former les mudras d'une nouvelle technique lorsque les bandits la remarque, le temps qu'ils indiquent sa position, elle a déjà finit de faire son enchaînement, une invocation tout en plume, et ce n'est pas un faucon.

- Prosternez-vous devant sa majesté !

Oui, sa majesté, c'est ainsi qu'elle appelle son invocation : un coq de la taille d'un cheval avec une couronne sur la tête, la bête a déjà eu le temps de sauter en traversant tous ces pigeons pour finir devant ces rapaces de bandits. Ces derniers ... rient, rient très fort, un coq ? Il a beau être géant et avoir une couronne, que peut-il bien leur faire ? C'est là que sa majesté va leur faire clouer le bec : un bon coup de pied retourné sur le premier bandit qui se met à voler contre un mur, et oui, il connaît le kung fu ce coq, et il est prêt à leur voler dans les plumes !

- Mais c'est quoi ce truc ?

- J'en sais rien, c'est un coq ou pas ?

- Tu as déjà vu des coqs donner des coups de pattes comme ça ?

- Je sais pas, je ne suis pas fermier !

- Tuons-le, je n'ai pas envie de rentrer et de dire qu'une volaille géante m'a empêché de devenir riche !

Et ainsi, les bandits se mettent à sortir leur arme pour tenter de contourner le coq blanc, pour le plus grand plaisir de Nako qui invite les gens à sortir de cette pièce, tant qu'à s'occuper des bandits, autant faire en sorte de saboter leur plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 300
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Lun 1 Mai 2017 - 11:07

Tu veux quoi, petit ?! Tu commences à me gaver ! Retourne dans la salle des invités...

Tandis que Gaoshu parlait le genin de Kumogakure no Sato avaient fait en sorte de supprimer le hengen qui visuellement faisait passer sa jarre Ninja pour une jarre de terre cuite classique. En voyant cela le faux marin interloqué se mit très vite en garde en arrêtant de parler, il avait compris que Sumasu n'était pas un pauvre élève journaliste de l'école des foudres situé en métropole. La grande asperge se faisant passer pour un marin sortit une faux chaînée avec un petit poids au bout et se mit à la faire tourner d'abord lentement puis de plus en plus vite:

Tu es un shinobi ? Les gars se doutaient qu'un jour le village cachée par les nuages enverraient des militaires de votre espèce pour tenter de nous arrêter, mais nous nous sommes préparés à ça.

La faux fila comme le vent en direction du visage du Dentô, mais celui-ci para la lame d'un revers de la main droite qui tenait fermement un kunaï, l'arme se ficha dans le sol en bois du navire. Sumasu ne se fit pas prier et d'un ou deux signes incantatoires concentra son chakra hikariton à l'intérieur de son estomac pour le recracher sous la forme de fines aiguilles qui vinrent foncé en direction du grand dadet... Les aiguilles se fichèrent dans son épaule droite, mais juste après que son attaque face mouche l'arrière de son crâne vint être choqué par une force inconnue. Sous le coup de l'attaque le Dentô s'effondra sur les lattes du bateau légèrement sonné...

Ah Gaodan ! Tu en as mis du temps, qu'est-ce que tu faisais ?

Ah ah, j'attendais le moment propice pour étaler la demi-portion.

Sumasu allongé sur le ventre se retourna sur le dos toujours un peu groggy par le choc causé par le dénommé Gaodan, mais maintenant il pouvait voir ses deux adversaires. Le Gaodan était bien plus petit que son frère, mais beaucoup plus trapu et ses muscles saillants laissaient supposé que ses coups seraient assez puissants pour foutre au sol un ninja comme le Dentô assez aisément. Savoir si ces deux-là étaient shinobis serait impossible pour le moment, s'il l'était, ils utilisaient sans doute du taijutsu et ce serait mauvais signe pour Sumasu. Les utilisateurs de taijutsu étant extrêmement rapide, puissant et maîtrisant très bien les armes ninjas comme cette faux chaînée... le ninjutsu du genin ne serait pas assez rapide pour gérer deux adversaires de cet ordre.

Vous êtes aussi des ninjas ?! Utilisateurs de taijutsu ?

Sumasu essayait de les faire parler à la fois pour en apprendre plus sur eux et tenter de trouver une solution contre eux, mais aussi pour se remettre petit à petit du coup subit plus tôt.

Je ne vois aucune raison pour te révéler une information comme celle-ci. Cependant, je te conseille jeune shinobi de Kumo de rester au sol bien sagement, car Gaodan est adversaire bien trop coriace pour toi si tu veux mon avis.

Les faux marins souriaient devant leur supériorité numérique, mais ni une ni deux le Dentô remit de sa faiblesse passagère enchaîna les mudras pour créer un clone hikariton tout en se relevant. Le clone apparut instantanément dos à son maître pour faire face aux deux adversaires, Gaoshu face au double et Gaodan face au véritable Sumasu. L'asperge semblait souffrir de sa blessure à l'épaule et avait transféré sa faux de sa main droite à la gauche:

Je suis ambidextre donc la blessure que tu m'as infligée reste superficielle bien que j'admet que mon bras droit est inutilisable maintenant. Saches que ce n'est qu'un sursis...

Tandis que les deux frères parlaient Sumasu concevait un plan et il avait trouvé, les deux adversaires bien que gênants pour Sumasu restaient des humains dont les sens n'étaient pas plus développés que d'autres à moins qu'ils ne soient des shinobis sensoriels ce qui étonnerait fortement le genin. Par conséquent Sumasu utiliserait son hikariton pour surprendre ses adversaires et son suiton pour les éliminer.

Gaoshu lança une offensive et c'est avec vivacité que le véritable Sumasu permuta avec son double faisant volteface pour tout en préparant une défense aqueuse, le chakra suiton remonta de son estomac pour être recraché par la bouche et le protéger de la faux assassine de son ennemi. Pendant ce temps le double avait effectué quelques mudras pour recouvrir le bouclier éphémère suiton de lumière ce qui aveugla le Gaoshu, qui reçu quelques secondes plus tard cinq disques de lumières envoyés par le double Dentô et qui explosèrent au contact du corps de l'ennemi à la faux. Quant au véritable Sumasu c'est une anguille suiton qui vint contourner le double et foncer vers Gaodan gueule béante et rugissement strident... Cependant, la montagne qu'était le bonhomme avait déjà avancé ses pions et fonçaient droit vers le double pour le frapper d'un puissant poing, au final il explosa l'anguille d'un seul coup. Pourtant, l'anguille n'avait pas été inefficace, le bougre avait prit la tasse et toussait comme un forcené...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako] Mar 2 Mai 2017 - 10:05


Akane était clairement une solitaire, et elle ne s'y connaissait pas tellement en couple ou en amour tout court. Elle s'attachait plutôt à Batz, ce samouraï noir, mais ce n'allait pas très loin. Elle avait été formée à la comédie, et elle connaissait ses classiques. Cependant, c'était une possibilité entre les deux, mais peut-être n'étaient ils que des amis. La jeune femme ne s'accordait pas beaucoup de crédits il fallait bien l'avouer, elle ne s'autorisait rien qui pouvait se mettre entre elle et son village, même un garçon. Elle ne pensait pas vivre très longtemps non plus, elle n'avait pas vraiment de plan sur l'avenir. Alors pourquoi un garçon ? Un homme à la limite...

La chunin se doutait que les bandits n'allaient pas tarder à se révéler à tout le monde lorsque tous les touristes seraient réunis dans la grand pièce. Elle se réservait le droit d'agir au moment opportun de l'extérieur, c'était là où elle était la meilleure, où était sa place. La shinobi sourit légèrement lorsque Nako lui dit de faire attention à ne pas y prendre goût. Elle appréciait la jeune femme, mais elle ne lui dirait pas comme ça, elle était bien trop introverti pour cela.

Akane resta attentive à ce qu'il se passait dans la grande salle en restant contre la rembarde malgré le froid qui s'installait. Elle était décidée à attendre l'arrivée des responsables, elle voulait s'assurer de la puissance des ninjas parmi les malandrins. On ne choisissait pas ses missions, elles étaient imposées par la réalité des choses, et il était rare qu'une personne digne de ce nom soit capable de payer une troupe de ninjas. Il était évident qu'une personne honnête aurait des difficultés pour lâcher la somme, et Kumo devait bien vivre. Elle se forçait à se dire que c'était pour le bien du pays, laisser agir dès voleurs de ce genre, il n'en était pas question. Elle remarqua que les hostilités avaient commencé dans la grande salle, Akane faisait confiance en Nako. Quelque part, cette jeune fille était un peu comme elle il y a quelques temps. Nako était clairement sous-estimée, mais Akane ne l'avait pas fait également lors de sa première mission commune ? Elle avait donné un rapport élogieux à son égard, et même pour Sumasu. Elle se tourna un petit peu pour remarquer un coq, un coq ?! Voilà qui n'était pas banal, mais elle n'était pas du genre à se moquer. Une technique ninja restait une technique, peut importait finalement on apparence tant qu'elle était efficace. Elle afficha un léger sourire au coin de ses lèvres, mais il disparut bien vite. Elle n'avait pas tellement le temps de s'attarder sur cette scène. Elle était là pour travailler après tout. C'était très admirable de la part de Nako d'avoir ce genre de capacités étonnantes. Elle était ennuyée de ne pas savoir où en était Sumasu, mais il était l'homme de l'équipe non ? Bon, c'était sans doute un peu trop réducteur et stéréotypé. Elle sauta à l'aide d'un peu de chakra sur le haut du navire entouré d'une brume glaciale.

« En avons nous finis avec les gamineries ? Montre toi... »

Dit alors froidement Akane très sérieusement. Elle enchaîna rapidement des mudras, et une terrible tempête de vents se déchaîna face à elle en découpant une antenne, un tuyau qui ressortait, mais le ninja de glace ennemi se protègea à l'aide d'un mur de glace. Cela avait eu pour effet de chasser partiellement la brume de froid, rendant un peu plus de marge de vue. Elle put alors remarqué que l'homme dans sa grande gabarde noire ne portait aucun signe d'un village quelconque. L'honneur des ninjas déserteurs voulait qu'il porte par fierté un symbole de leur traîtrise. Ce n'était que des voleurs, de simples voleurs ? Elle forma plusieurs mudras, et la Gogyou forma plusieurs clones d'elle-même, cinq pour être précis.

« Je vous donne une dernière chance de vous rendre, après, il sera trop tard. »

Menaça alors la jeune femme sans craindre visiblement son ennemi, vu son ton sérieux et condescendant. Elle cherchait à savoir de quel genre de bois était fait cet homme et le pousser à attaquer sans se dévoiler trop en premier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Piraterie sur le fleuve Kawagiri [feat Akane & Nako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-