N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Apprendre à chasser les primes [Emi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1868
Rang : S

Message(#) Sujet: Apprendre à chasser les primes [Emi] Sam 25 Mar 2017 - 16:49

Red et Emi avait poursuivi jusqu'à l'extérieur de la mégalopole ce mercenaire, engagé par la Grande Grue pour semer le désordre dans les locaux et autres installations du Kyomu, ainsi que dans l'agence de chasseur de prime de l'apprentie Saibogu. La logique voudrait qu'en parfaite Cheffe d'organisation celle-ci se cantonne à son rôle de gratte papier, mais c'était sans compter sur sa nature profonde de chasseuse qui la poussait à aller sur le terrain et ce en dépit de la fatigue et de l'énorme charge de travail qui pesait sur ses épaules. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas tenir en place et ne s'imaginait pas se poser un jour pour occuper une vulgaire place administrative. La traque de leur ennemie avait donc attiré les deux Kunoichi loin de la cité, dans une zone étonnement dégagée.

-Ses sans doutes un piège... Mais nous n'avons pas le choix. Soyez prête Emi. Lança-t-elle a sa coéquipière d'une mission.

A ses mots une armure d'un noir de jais profond recouvrit l'intégralité de la Nukenin, lui seyant au corps. Elle invoqua également sa lance à double lame, prête à combattre. Ses précautions ne furent pas de trop lorsqu'elle tombèrent en face de l'individu encapuchonné qu'elles traquaient depuis le départ. Ce dernier composa une longue série de mudra avant de plaquer ses mains sur le sol. Rien ne se passa dans un premier temps avant que la terre ne se mette subitement à trembler sous les pieds des Kunoichi. Red sentit deux nouvelles sources de chakra s'agiter sous terre.

-Attention en dessous

Par une brutale impulsion de chakra raiton qui secoua son organisme, la chasseresse effectua un agile bon sur le côté évitant in extremis la gueule de serpent béante qui s'arracha de la tête pour tenter de la gober toute entière. Ema eu droit exactement au même traitement. La situation se compliquait, leur adversaires était un adepte des techniques d'invocations, son pacte n'étant autre que celui lié à ces créatures perfides. Deux représentants de cette race leur faisait désormais face, chacun aussi grand qu'un immeuble de quatre étages. Il ne s'agissait cependant pas de leur seul problème. Leur adversaire avait disparu de la surface de combat. L'acuité sensoriel de Red lui permit de savoir où est-ce que ce dernier se cachait.

-L'invocateur est sous terre.

Sauf qu'en l'état, il s'agissait du cadet de leur soucis. Chacun des grands serpents reparti à la charge, respectivement sur chacune des Kunoichi. La chasseresse brandit alors sa lance à deux mains. Ses muscles furent inondé par une vague de chakra raiton qui lui procura momentanément la force nécessaire pour bloquer l'attaque. Sous la violence de l'impact le sol fut comprimé en un petit cratère autour de la nukenin. Pour autant celle-ci ne broncha pas d'un centimètre.

-On va avoir un problème.

Annonça-t-elle, le tout dans un calme impériale. Ces prévisions se confirmèrent lorsque encore deux nouveaux serpents jaillirent de terre pour venir en renfort à leur congénère. Cela s'annonçait plutôt mal, leur adversaire était en train d'invoquer une petite armée tout en restant chaudement à l’abri sous terre.

Spoiler:
 


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1563
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Mer 29 Mar 2017 - 19:36

Voilà un problème que je n’avais jamais crue possible. Ou plutôt que j’espérais ne jamais voir réaliser. Quelqu’un, un individu sous capuche et long manteau, s’incrustant dans MON entreprise pour foutre la merde. Ce petit enculé de merdeux ! Si je le choppe, je lui refais le cul au papier de verre !
Comble du complot, il avait fait la même chose au Kyomu, ce qui expliquait pourquoi je faisais de nouveau affaire avec mademoiselle Saibogu Red. Je ne vous cache pas que c’est assez surprenant de la voir courir dans les rues de la Mégalopole. Chacune de nos précédentes rencontres, elle était toujours posée, calme, en parfaite maitrise de la situation. Alors la voir s’agiter autant, si pleine de vie, ça a quelque chose de déconcertant. Enfin, c’est tant mieux hein. Preuve qu’elle n’est pas qu’une gratte-papier manipulatrice et froide. En fait ça la rendait même encore plus dangereuse. Ce petit aparté servira peut-être à en apprendre plus sur cette femme un peu, non beaucoup trop énigmatique à mon goût.

La poursuite de l’individu nous emmena hors de la ville, suffisamment loin pour que les immenses immeubles soient à présent tout petit, dans une sorte de bidonville curieusement très silencieux. Vous le sentez vous aussi le piège ? Alors que faisons-nous ? Ahah quelle question stupide, on s’y précipite !
J’approuvai d’un mouvement de tête quand elle demanda si j’étais prête. Sans perdre de temps j’invoquai mes gantelets ainsi que mon armure. Cote à cote, elle en noire, moi en jaune, on ressemblait aux Powers Rangers. Vous ne connaissez pas les Powers Rangers ? Mais si, une bande de cinq potes, tous dans une couleur différente, qui font des … oh et puis laisser tomber !
Au détour d’une ruelle désaffectée, nous tombons enfin face à l’ennemi et ce dernier ne perdit pas de temps. Toujours le visage sous sa capuche, il ne se cacha cependant pas pour faire ses mudras. Que prépare-t-il ? Rien ne bouge, est-ce du bluff ? Red s’écria soudainement que quelque chose arrivait de sous nos pieds. Ne cherchons pas à réfléchir. Usant de mon affinité au vent, je me projetai en arrière, esquivant du même coup ce qui m’aurait gobé toute crue.
En effet, deux immenses serpents surgirent du sol, la gueule béante. Mon dieu il ne déconne pas ce type ! Un adepte des arts Kuchiyose ? Voilà qui va être emmerdant … Et pourquoi il faut qu’ils soient aussi grands ? Une dizaine de mètre de long, si ce n’est pas un peu plus !

Red avertit que pendant l’action, le ninja gênant s’était réfugié sous terre. Je suppose du coup qu’elle n’a rien pour créer des séismes. Tiens ça pourrait être une bonne idée de truc à construire ! Mais bon, ce n’est pas trop le moment. Les deux reptiles étaient parfaitement coordonnés, si bien qu’au moment de la charge nous n’avions pas vraiment d’autres solutions que nous défendre.
Quand la Saibogu rousse choisit de sortir une lance, soit dit en passant magnifique, moi je préférai une action nettement plus dangereuse. Sautant pour ensuite planter mes pieds dans le sol, je parai l’attaque de mon propre reptile en le saisissant par ses deux longues et venimeuses canines. Je ne vous cache pas que j’ai pas mal de reculer quand même dans le feu de l’action mais aucun dégât à déplorer.

« Manges-moi ça mon grand. » Dis-je, profitant d’avoir un accès inimaginable sur ses entrailles.

Hop, une grenade dans ce qui peut être considéré comme sa gorge, et je sautai hors de sa gueule, laissant la bestiole refermer les mâchoires. Boom ! La créature hurla en se tortillant, en imaginant qu’un serpent puisse hurler. Ah bah ouais, ça fait mal ça … Un nouveau tremblement de terre retentit, suivit par deux autres reptiles semblables aux premiers.

« On va avoir un problème. » Commenta Red.

« Cela me semble être une remarque tout à fait valide et justifiée. Mais nous en prend à eux n’arrangera pas nos affaires, c’est l’invocateur qu’on doit arrêter … Si vous pouviez servir d’appât pendant quelques secondes, j’ai sans doute un moyen d’arranger ça. »

Aussitôt proposé, et sans attendre de réponse, j’activai un boost de vitesse et filai à toute allure. Red semblait douée de sensorialité, elle pourrait donc détecter où je me trouvais en réel. A peine cinq secondes plus tard, je fus de retour à ses côtés. Après tout, je n’avais fais qu’un large cercle autour des reptiles, si possible en incluant le ninja responsable, posant pas moins de six seaux tout du long.
Je joignis mes doigts, enchainai rapidement les symboles et tout d’un coup, les créatures ne bougèrent plus. Mais vraiment plus. A vrai dire, plus rien ne bougeait dans la zone. En fait ce n’était pas tout à fait une immobilisation de mal, en observant bien, les monstres bougeaient toujours mais très ralentit.

« Voilà ça devrait théoriquement nous donner un peu de marge. Vous avez de quoi faire sortir le gêneur ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1868
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Sam 1 Avr 2017 - 19:47

Emi fait preuve de répondant et parvint sans mal à éliminer le serpent venu l'attaquer de front. On ne peut pas en dire autant pour Red qui s'est simplement contenté de le repousser. Alors que deux nouveaux serpent se manifeste la blonde décide de passer au chose sérieuse. En la voyant concentrer son chakra pour augmenter sa vitesse elle décrit un cercle autour de l'espace de combat elle comprend. Il n'en faut pas davantage pour que la Saibogu effectue un petit saut en arrière de sorte à rester en dehors du périmètre. Elle se doute qu'il ne sera pas possible d'enfermer de telles créatures, mais soudainement, elle s'étonne de voir un autre type de barrière se former autour des reptiles. Ils sont comme immobilisé. Non ! Elle peut percevoir leur mouvement rendus aussi infimes soient-ils. Une prison temporel ? Tout compte fait cette Masami se révèle pleine de surprise, même si son petit jeux lui a coûté une formidable quantité de chakra. Et si ses sceaux lui permettent de temporiser la situation, le combat et encore loin d'être gagné. La Chasseresse, toujours enveloppée dans son armure d'ébène comprend que c'est à son tour d'intervenir.

-Je pense avoir quelque chose qui pourra faire l'affaire. Le temps que votre barrière fait perdre à ces créatures va nous êtres précieux.

Elle ne s'attarde pas pour autant et pose un genoux à terre, se doutant parfaitement que leur adversaires ne tarderait pas à faire appel à de nouvelles invocations et à briser les sceaux maintenant la barrière active. Il faut se dépêcher, c'est pourquoi la nukenin s'empresse de dérouler un parchemin au sol. On peut y voir de nombreux sceaux, dont un totale de quatre structure orné en leur centre du kanji « torpille ». Après une brève série de mudra elle appose sa main sur l'un des sceaux, laissant des écrits sortir de sous son armure, courir le long de son bras, sa mains, des doigts et enfin se joindre au parchemin. Dans le même temps, d'une succession geste habile du bout de l'index elle grave un énième sceau pardessus le tout. Par ce procédé deux sceaux explosifs se retrouvent liés aux jeux de torpille. Elle retourne le parchemin, face contre roche et compose un dernière mudra, cette fois-ci d'une seule main. L'opération n'a duré qu'une poignée de secondes. L'expérience et l’automatisme dans ses gestes lui avaient permis d'en arriver à ce résultats.

Les torpilles s'enfoncent sous terre. A ce moment là elle sent le chakra de plusieurs créatures remonter à la surface. Trois nouveaux serpents. Tout aussi imposant et dangereux que les précédents. Cela semble sans fin et même si leur adversaire s'épuise en voulant lever une véritable armée cette dernière n'aura aucun mal à venir à bout du duo Saibogu. C'est pourquoi elle n'attend pas pour intervenir. Infusant son chakra raiton dans ses membres. Elle court en direction des balises formants la barrière. Si leur adversaire cherche à la faire sauter d'un coup il n'a d'autre choix que de s'en prendre aux trois repères du même côté. Armée de sa lance elle assène un premier coup d'estoc, en enfonçant la pointe de sa lame dans le sol. L'impact sonne comme un coup de tonnerre suivit du chant strident de millier d'oiseaux. Ce serpent ne verra jamais la lumière du jour. Les cependant y parviennent en arrachant deux des trois sceaux nécessaires au maintien de la barrière.

Entre temps les torpilles ont fait leur office mais l'invocateur est parvenu à se protéger en s'entourant d'une protection doton. Il est à peine blessé par l'attaque et continue de camper sur sa position. La situation entre progressivement dans une phase critique.

-Emi !! Crie Red derrière son masque de fer qui ne cache pas l'urgence de la situation. Il faut que vous envoyez les deux autres dans la barrière. MAINTENANT !

Spoiler:
 


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1563
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Dim 2 Avr 2017 - 17:47

Elle acquiesça et sortit un rouleau portant plusieurs sceaux fuinjutsu, qu’elle déroula au sol. Qu’est-ce donc ? Une invocation ? Ah elle retourne le rouleau pour que les sceaux soit face contre terre. Quelque chose capable d’aller chercher l’invocateur, certainement. C’est bien ça, il me faudrait un truc dans le genre. A méditer …
En tout cas, en terme de timing c’était parfaitement synchronisé. Au moment où elle eut fini, trois autres serpents sortirent de terre, identiques aux précédents ! Saloperie, il nous sort une armée l’enfoiré ! Je n’aurais peut-être pas due dépenser autant de chakra d’un coup. Bon maintenant que c’est fait, autant le rentabiliser au mieux.

Red invoqua sa lance et se jeta sur l’un des trois autres nouveaux reptiles qui s’attaquaient les sceaux. Merde les deux autres attaquent aussi de l’autre côté ! Hélas le temps de me projeter dans leur direction, ils en avaient chacun détruit un. Merde, il en restait plus que quatre. De son côté, Red avait carbonisé, électrocuter et anéantit le sien à travers un éclair dont le tonnerre avait retentit comme un coup de canon. La lumière, ou plutôt le flash qui en sortit me fut d’une grande aide car il permit d’attirer l’attention de mes deux cibles vers elle, et non vers moi.
Heurtant le premier d’un point en travers du bide, je fis feu, mon gantelet droit crachant une balle futon dont les propriétés sont justement d’étendre les dégâts à une bien plus large zone que la dimension d’une simple balle d’acier. Cette saloperie écailleuse n’aura pas eu le temps de vivre, et c’est tant mieux ! Je me servis du cadavre juste avant qu’il soit désinvoquer pour me jeter sur son congénère. Cette fois, pas de mise à feu, juste une gosse dose de chakra futon ! Le serpent fut alors projeter en arrière, à la force de mon poing, et qu’est-ce qu’il y a derrière ? La barrière Jisetsu !

« Retourne avec tes potes, saleté ! »

Soufflant profondément, le front en sueur, je sentais que je m’approchais rapidement de l’épuisement. Il fallait que je me calme, que je reprenne ma respiration. Aller, on inspire … et on expire … encore une fois. D’un œil quelque peu fatigué, j’observai les créatures remuer très lentement dans ma zone. Le plus frustrant est sans doute de se dire que ça ne sert à rien sans avoir mit la main sur l’invocateur. Et jusqu’à présent je n’ai aucun moyen de le détecter, ni possibilité de le dénicher.

« C’est à vous de jouer Red. Je ne peux rien faire d’autre que protéger les sceaux. »

Disant cela je redessinai les deux détruits. Il faut que j’économise mon chakra, mon énergie. On ne sait toujours pas ce que va faire l’emmerdeur. Il pourrait tout aussi bien essayer de s’enfuir travers les roches et les fondations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1868
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Ven 14 Avr 2017 - 13:11

En cette occasion Red fut assez surprise, chose rare chez une personnalité telle que la Nukenin, mais elle ne s'était pas attendu à ce qu'Emi fasse preuve d'autant d'adresse et de compétence, elle qui jusqu'à présent avait considéré le blonde comme une simple mercenaire parmi tant d'autre. En plus de détenir les pouvoirs d'un puissant doujutsu, elle maîtrisait désormais les arts de la technologie Saibogu faisant une potentielle et puissante alliée que l'Orfèvre ne comptait pas négliger.

Ce fut ainsi que les derniers serpents invoqués furent envoyés dans la prison temporelle stabilisant la situation jusqu'alors précaire du duo d'ingénieuse. Red n'avait désormais plus qu'à terminer le travail et ce fut exactement ce qu'elle fit. Leur adversaire avait consommé beaucoup trop d'énergie en invoquant son armée de serpent tant et si bien qu'il ne lui en restait désormais plus assez pour combattre et fuir. De nouvelles torpilles criblées de sceaux explosifs terminèrent de lui mettre la pression, l'obligeant ainsi à remonter à la surface pour se faire empoigner le cou par la main ganté de la Nukenin qui le souleva à bout de bras.

-Je suis persuadée que vous avez énormément de chose à nous dire... et j'ai des amis qui seraient ravis de vous interroger. Dit-elle non sans une pointe de vice avant d'apposer la main de sa main sur le ventre de l'invocateur.

Le système Mother M se mit en action déployant un sceau sur le corps de leur ancien adversaire. Dans la seconde qui suivit l'intégralité des serpents furent révoqué dans leur terre d'origine concluant définitivement cet affrontement bref, mais intense. Un coup de poing en plein visage termina de mettre leur cible hors service. Red le plaça sur son dos avec autant de délicatesse qu'un sac de patate.

-Mes félicitations Emi je dois avouer vous avoir sous estimée jusqu'à présent. Je n'imaginai pas un tel potentiel en vous. Si vous n'aviez pas été là je ne m'en serais pas sortie aussi facilement. A ses mots elle fait disparaître le casque de son armure pour laisser paraître un visage neutre aux traits parfaitement humains. Ce dernier lui adresse un sourire en coin, presque complice. Vous serez justement récompensez à la hauteur de vos efforts comme promis. Si vous avez quelque chose à me demander n'hésitez pas, il s'agit du bon moment.

Elle était peut-être devenue un monstre sans peur ni pitié, mais elle était toujours capable de mesurer la valeur de l'humain.


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1563
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Dim 16 Avr 2017 - 17:47

Personnellement je n’avais plus grand-chose pour l’empêcher de faire quoi que ce soit. Il faut dire que l’installation de la zone temporelle m’avait considérablement affaiblit. C’est le genre de chose décisif dans un combat, qui peut se retourner contre soi autant que nous être utile. Et dans le cas présent, sans Red à côté je ne me serais pas risquée à produire quelque chose d’aussi couteux en chakra.
M’essuyant le front perlé de sueur – mmh sexy – je rejoignis la dirigeante du Kyomu, la respiration lente et quelque peu bruyante. Comment va-t-elle s’en sortir pour faire sortir le type de terre sans qu’il ne s’enfuie ? Ah, d’autres torpilles sous-terraines ? Pas bête. Elle est quand même bien plus expérimentée que moi. Je serais bien curieuse de savoir ce qu’elle a fait avant, pour atteindre un tel niveau. Mais tout en elle et autour d’elle est napée d’obscurité et de questions.

La voyant réussir sa tentative, je gardai les yeux fixés sur chacune de ses actions, souhaitant apprendre en l’observant. Elle attrapa l’adversaire par la gorge sitôt ce dernier hors du sol, le menaça d’un futur peu agréable, puis appliqua un truc sur son ventre. Aussitôt après, tous les serpents invoqués disparurent et le ninja encapuchonnée tomba dans les pommes, un poing dans la figure l’ayant cela dit bien aider à atteindre ce stade.
Bon au moins c’est efficace …

« Mes félicitations Emi je dois avouer vous avoir sous estimée jusqu'à présent. » Fit-elle en mettant le corps inerte de son adversaire sur une épaule, et retirant le casque de son armure. « Je n'imaginai pas un tel potentiel en vous. Si vous n'aviez pas été là je ne m'en serais pas sortie aussi facilement. Vous serez justement récompensez à la hauteur de vos efforts comme promis. Si vous avez quelque chose à me demander n'hésitez pas, il s'agit du bon moment. »

Je retirai pour ma part la totalité de ma défense, la faisant retournée d’où elle était apparue, donc dans un sceau. D’un coup d’œil je ne pus m’empêcher d’observer de haut en bas la Saibogu. Le type louche devait peser dans les quatre-vingt kilos, ou peut-être un peu moins, et pourtant elle ne démontra aucune marque de difficulté à le trimbaler comme un sac à patate.

« Mmh, a vrai il y a un nombre incalculable de chose que j’aimerais vous demandez. Mais le temps et le lieu ne le permettent pas. Par contre, j’aimerais que vous m’appreniez à faire ça. »

Disant cela je pointai du doigt le semi-cadavre assoupi, et plus exactement ce qu’il avait eu sur le bide.

« Ce que vous lui avez fait pour faire disparaitre tous les serpents. Comment avez-vous fait ? Et si vous me le permettez, une autre question, comment avez-vous connue White ? Car c’est une jeune femme particulièrement intéressante, mais quels sont vos liens ? »

Vous savez quand on vous dit que la curiosité est un vilain défaut ? Moi je réponds c’est l’une des caractéristiques les plus permanentes et certaines d’une intelligence vive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1868
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Lun 17 Avr 2017 - 18:35

La requête d'Emi semble assez légitimes aux yeux de Red. Après tout, tout travail mérite salaire et la capture de cet invocateur est une épine de moins dans la botte de la Nukenin. Il reste encore un peu de temps avant le couché du soleil, le temps de déposer leur paquet avant de se rendre à leur petit atelier de prédilection.

Je ne vois aucune objection, mais je ne pourrais vous l'enseigner entièrement, ce sera à vous d'apprendre à terminer cette technique. Ce genre de technique est particulièrement complexe car elle nécessite d'avoir une grande expérience en matière de codage fuinjutsu lié à la technologie Saibogu et je n'aurais malheureusement pas le temps de vous l'enseigner entièrement. Mais je peux déjà vous fournir un début de quelque chose.

La seconde question est un peu moins pertinente. A dire vrai Red n'apprécie pas que l'on cherche à s'imiscer dans ses affaires avec autant d'impunité, notamment de la part de quelqu'un comme Emi, car cela traduit un manque cruel de professionnalisme.

-Comme beaucoup de personne en ce monde, elle désire acquérir plus de force et je suis là pour lui en procurer. Lança-t-elle d'un ton neutre sans ajouter plus de détail. A présent allons-y je ne voudrais pas que notre ami se réveil et être encore obligée de lui administrer un nouveau coup.

A ce mot elle prend une puissante impulsion, supportant le poids de son armure et celui de cet homme comme si de rien n'était. Les années de désertions passants, Red s'est considérablement renforcée tant sur le plan physique que mental et ce dans un seul et unique but, survivre et accomplir la mission qu'elle s'est donné.

C'est ainsi que les deux Kunoichi retourne en ville. Là, elle laisse l'invocateur entre les mains de Nihilem qui se fera une joie de l'interroger plus en détail. De leur côté les deux chasseuses prennent la direction des quartiers Sud pour rejoindre le fameux ateliers dans lequel Red avait initié la Jisetsu au arts Saibogu. La nuit est tombé entre temps obligeant à allumer toutes les lumières à intérieurs. L'éclairage n'est pas de grande qualité, mais suffisant pour faire ce qu'elles avaient prévu. D'autant plus que cette fois-ci l'exercice ne demandera aucune manutention. Il faudrait simplement faire chausser sa matière grise. Là, Red s’installe sur son tabouret, en face de son plan de travail. L'épais bracelet, plus communément appelé « dispositif Mother M » repose sur le support en bois. A l'aide d'un tournevis elle le démantèle pour laisser entrevoir ce qui se trouve à l'intérieur. A savoir des séquences de sceaux gravés dans le métal reliés par des cales autour d'un prismes centrale en plastique souple à l'intérieur duquel se trouve un petit cristal servant à de réserve de chakra.

-Comme vous le voyez c'est assez différent de ce que j'ai pus vous enseigner jusqu'à présent. Cela demande une parfaite connaissance en codage fuinjutsu, mais également du système circulatoire du chakra dans un corps vivant. Il faut également connaître parfaitement les signe incantatoire que l'on appel mudra. C'est en quelque sorte ce qui permet d'utiliser la technique. Voyez-ici. Elle désigne le boité couvert d'une série de bouton. Chacun représente un signe incantatoire qui doivent s'accorder avec les mudra utiliser pour la technique que vous désirez utiliser. Si la technique ne nécessite pas de mudra il faut que vous connaissiez par cœur le principe d'utilisation de la technique. Par exemple si votre adversaire utilise une armure et que vous désirez la bloquer vous devez commencé par entrer cette série de code.

Elle pianote rapidement sur le petit clavier ce qui à pour effet d'actionner tous le dispositifs. Prisme génère alors un sceau qui se répond sur une petite portion du plan de travail.

-Voyez, vous n'avez plus qu'à l'utiliser en l’apposant sur votre adversaire. Malheureusement chaque adversaire possède sa propre façon d'utiliser certain type de technique comme les armures par exemple qui peuvent être faite de pierre ou d'acier. Pour cela il n'y a pas de secret, vous êtes aussi obligé de voir votre adversaire utiliser une fois la technique afin d'ajuster votre codage en fonction et ainsi pouvoir la contrer.

Red marque une pause, afin de laisser le temps à sa consœur de comprendre tout ce qui a été dit, mais également de se faire sa propre idée. Durant ce court laps de silence seul résonne les cliquetis cyclique de l'horloge murale. Incapable de lire l'heure en raison de sa cécité, la démone s'en remet à la température de l'air qu'elle analyse afin de déterminer l'avancé de la nuit.

-Nous avons jusqu'à trois heures du matins après quoi je n'aurais d'autre choix que de m'absenter. J'ai encore beaucoup de travail qui m'attends, mais nous pourrons reprendre la leçon ultérieurement.


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1563
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Mer 19 Avr 2017 - 16:42

« Je ne vois aucune objection, mais je ne pourrais vous l'enseigner entièrement, ce sera à vous d'apprendre à terminer cette technique. » Répondit-elle. « Ce genre de technique est particulièrement complexe car elle nécessite d'avoir une grande expérience en matière de codage fuinjutsu lié à la technologie Saibogu et je n'aurais malheureusement pas le temps de vous l'enseigner entièrement. Mais je peux déjà vous fournir un début de quelque chose. »

J’approuvai d’un mouvement de tête, même en sachant que mon niveau de connaissance en sceau ninja était quelque peu restreint. J’espérais secrètement qu’elle comble en même temps mes lacunes dans ce domaine, mais le réclamer de vive voix pourrait apparaitre comme un caprice, le souhait de trop.
Concernant White par contre elle resta particulièrement vague. Selon elle, ce n’était qu’un vœu d’acquérir plus de puissance de la part de la jeune femme, et Red lui offrait ce moyen. Ne soyons pas naïve au point de croire qu’elle n’y voyait pas son propre intérêt là-dedans. C’est une femme intelligente. Il ne serait pas étonnant qu’elle s’en serve telle une araignée, une manipulatrice, ensuite pour ses projets personnels. Cela étant dit, j’étais très probablement concernée, peut-être à une moindre échelle mais de toute manière c’était inévitable. J’avais besoin d’elle sans doute autant qu’elle avait besoin de moi.

Nous repartîmes en ville, laissant le corps inanimé de l’intrus à un contact de la dirigeante du Kyomu, avant de poursuivre vers le sud de la ville, aux ateliers où elle m’avait déjà expliqué les rouages de l’art Saibogu. Nous y retournions cette fois pour ce mécanisme aussi étrange que complexe, qui lui avait servit à mettre hors d’état de nuire l’invocateur.
Cela se présentait comme un épais bracelet, une fois ce dernier posé sur l’une des tables de l’atelier. Je me retins de le prendre entre mes doigts, la voyant sortir un tournevis et en quelques mouvements, le désosser complément. Surprenant, des séries de sceaux se succédaient, comme des rouages, des engrenages, telles des lettes qu’on assemble de telle ou telle façon pour former un mot.
J’écoutai très attentivement ses explications, acquiesçant comme à mon habitude, à un rythme régulier au fur et à mesure. Un mélange complexe de codage fuinjutsu et d’une dose très précise de chakra, dans le bon ordre et au bon moment.

« Chacun représente un signe incantatoire qui doit s'accorder avec les mudras utilisés pour la technique que vous désirez utiliser. Si la technique ne nécessite pas de mudra il faut que vous connaissiez par cœur le principe d'utilisation de la technique. Par exemple si votre adversaire utilise une armure et que vous désirez la bloquer vous devez commencer par entrer cette série de code.

- Cela signifie donc le plus souvent possible qu’il faut que je puisse voir les mudras adverses, je vois. »

En fait, comme elle l’expliquait, ce n’était pas une technique de défense mais d’entrave, qui empêche l’ennemi de reproduire la même technique plusieurs fois. La faiblesse là-dedans est l’obligation de voir la technique en question dans sa totalité, donc de se la prendre au moins une fois dans la figure quand il s’agit d’une attaque, pour ensuite pouvoir espérer annuler les prochaines. Et en plus, il est ensuite nécessaire d’arriver au corps à corps pour placer le sceau sur le type … ça fait beaucoup de faiblesse pour une seule technique … Mmh, mais si c’est placé au bon moment, ça peut entièrement décider de l’issu d’un combat. De toute manière ce sera à utiliser avec précaution.
J’approuvai d’un nouveau mouvement de tête, et me mit au travail afin de reproduire le même système complexe que le sien mais par moi-même. Le silence s’installa dans l’établi, perturbé simplement par le bruit des machines et du métal qui s’entrechoque.

Une longue, non pardon, deux longues heures plus tard je me redressai, soupirant et m’étirant au point de faire craquer ma colonne vertébrale. Piouf, fini et il est quelle heure ? Bientôt une heure du matin, et bé, le temps passe tellement vite quand on a l’esprit occupé … Je me permis une gorgée d’eau fraiche avant de rassembler mes affaires.

« Merci beaucoup pour cet enseignement. Ça commence à ressembler à quelque chose. Peut-être de recoupant par ici … Hum, est-ce que vous auriez un bouquin, ou un rouleau qui me permette de travailler mon fuinjutsu ? Sait-on jamais … Ah aussi, ça n’a rien à voir mais, connaissez-vous les Gènes, avec un grand G ? J’en entends parler quelque fois, mais jamais rien de concret. Qu’est-ce que c’est exactement ? »

En même temps que poser toute mes questions je terminai mon assemblage, avant de le présenter d’un regard, à la maître d’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1868
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Dim 30 Avr 2017 - 21:11

Emi se montra plutôt assidue dans son apprentissage. On pouvait pas en attendre moins d'elle à la vue de ses capacités, elle qui a su apprendre à maîtriser les arts Saibogu si rapidement. Il n'en reste pas moins que le fuinjutsu est d'autant plus compliquer à saisir. Être en mesure de créer une telle séquence de sceau n'était pas donnée à tout le monde. Après deux longues heures de travail intensif la voici qui parvint à un premier jet. Red se pencha sur le petit appareil afin de voir ce qu'il en est, examinant ce dernier sous toutes les coutures.

-Cela ne fonctionnera que sur les techniques à la structures simples, dont la plupart ne seraient que de bas rang, mais c'est un début et il vous sera en effet possible de l'améliorer par la suite. En ce qui concerne le fuinjutsu je pense pouvoir vous fournir ce qu'il vous faut. Seulement cela ne concernera que les encodage par système de sceau, donc entièrement orienté sur les mécanismes Saibogu. Comprenez par là que le fuinjutsu classique et le fuinjutsu sont deux choses totalement différentes bien que leur utilisation soient similaire.

Elle griffonna sur un papier le nom de plusieurs ouvrages qu'elle offre ensuite à son élève.

-Tenez, voici les noms de vos nouveaux livres de chevets. Je vous recommandes fortement de les parcourir intégralement. Ce n'est, cestes, pas aussi grisant que de pulvériser des bâtiment à l'aide de lance rocket, mais cela vous aidera certainement dans vos péripéties avenirs.

Après quoi elle aida Emi a finir la confection de son dispositif Mother M qui, en l'état n'était qu'au niveau de prototype, mais méritait tout de même d'être testé. A l'aide d'un marqueur elle rédigea une complexe série de sceau sur un tableau.

-Vous allez vous servir de ceci comme base pour l'exercice qui va suivre. Je vais vous demander de sceller vos Kinnegan. Oui vous avez bien entendu. Je veux que vous confectionnez un sceau capable d'entraver vos doujutsu. Le dispositif Mother M est à l'origine prévu pour entraver ce genre de capacité là.

Cela permettait également à de voir si ses sceaux fonctionnaient sans devoir utiliser des techniques trop voyante à sceller. D'autant plus qu'il s'agissait d'une capacité qui lui était propre, dont elle avait parfaitement connaissance et qui, de ce fait, seraient plus facile à bloquer. Ainsi se mit-elle à l'exercice. Ce fut a ce moment que la jeune blonde questionna Red sur un sujet particulier.

-Les porteurs de gènes ? Pourquoi vous y intéressez-vous ? L'on vous à mandaté pour les retrouver ? La question méritait d'être posté en toute curiosité. Vous devriez être au courant de ce genre de choses en tant que chasseuse de prime pourtant. Mais pour faire simple il s'agit de « capacités » crées par les Senju et implantées dans les corps d'individus. Ces derniers développent alors des capacités propres à leur caractéristiques génétiques relatif à tel gène. Sachant que deux personnes possédant les mêmes caractéristiques se retrouvent tour à tour porteur d'un même gène n'acquérons pas nécessairement le même pouvoir. On dénombre à ce jour dix gènes différents connu. Je sais que les villages sont entrés en possessions de certains, mais impossible de dire lesquelles.

Naturellement elle se permettait d'omettre le cas de Ketsueki Yami et le gène III du sang qui avait transformé le monstre qu'elle était en monstre invulnérable.


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1563
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Apprendre à chasser les primes [Emi] Lun 1 Mai 2017 - 17:50

J’écoutai attentivement ses remarques, en particulier ce qui me permettrait d’améliorer ma création. En l’état, selon elle je ne pourrais que défaire des jutsu simples. Bon c’est déjà un début, ce n’est pas optimal et encore loin de la qualité visée mais ça s’en approche. Pour perfectionner cela cependant il me faudrait des bases plus solides en fuinjutsu. Et dans cette optique elle accepta, en inscrivant sur un bout de papier le nom de plusieurs livres tablant sur ce thème, afin de parfaire mon expérience. Beaucoup de lecture en prévision … Mais c’est pour la bonne cause.
Appliquant les dernières modifications, je relevai soudainement la tête quand elle demanda de le tester sur moi-même. Sérieusement ? Comment ne pas voir là-dedans un risque pour qu’elle profite pour me la faire à l’envers ? Difficile, même si, dans le cas où elle aurait convoitée quoi que ce soit venant de moi, elle n’aurait pas eu besoin d’attendre jusqu’à maintenant pour.
Pourtant l’hésitation était palpable. J’observai le mécanisme encore couché sur l’établi, les doigts dansant au rythme de ma réflexion.

Pendant ce temps, Red répondit sur la question concernant les Gênes, bien qu’elle avoue ne pas comprendre je m’y intéressais. Une interrogation qui ne trouvera pas de réponse. En tant de marchande d’information, il faut savoir où arrêter ses secrets.

« … il s'agit de "capacités" crées par les Senju et implantées dans les corps d'individus. Ces derniers développent alors des capacités propres à leurs caractéristiques génétiques relatives à tel gène. » Poursuivit-elle. « Je sais que les villages sont entrés en possessions de certains, mais impossible de dire lesquelles. »

Prodigieux. Des dons dans la nature, apte à vous offrir des capacités aux limites encore floues. Un véritable trésor pour les recherches. Un sujet à étudier de très près dans les jours qui vont suivre.
J’approuvai ses explications, cachant le mieux possible mon intérêt pour le sujet, enfilai le gantelet du prototype et reculai de quelques pas. Voyons voir comment ça fonctionne … J’activai mes yeux, mes pupilles virant du rose légèrement violet à un doré étincelant. Un regard sur Red, puis je pianotai sur la machine une série de sceau qui théoriquement devrait fonctionner. Ensuite voyons voir, ah oui un sceau. Hop dans la paume de la main. Essayons …

« Mmh, ça ne fonctionne pas. Attendez j’essaye autre chose. C’est peut-être comme avec vos armes à feu, il faut un autre mode d’utilisation. »

J’enclenchai un autre ordre de jutsu dans le système et là un frisson me parcourue l’échine. La lumière de mes globes oculaires s’éteignit, l’iris reprenant sa couleur habituelle.

« Brr ce n’est pas agréable … mais là je crois que ça a fonctionné. » J’essuyai le sceau, au cas où et prit le bout de papier détaillant les ouvrages à lire. « Merci encore pour tout ça, autant les conseils que l’aide. Je vous souhaite une bien bonne journée, même si celle-ci est pas mal entamée. »

Une salutation de la main et je quittai les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Apprendre à chasser les primes [Emi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Kawa no Kuni-