AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La matériel de Kiri [C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: La matériel de Kiri [C] Dim 26 Mar 2017 - 18:22

Spoiler:
 

Levé aux aurores je me prépare à quitter mon domicile, direction la caserne nord de Kiri. Depuis plusieurs jours des petits plaisantins s'amusent à dégrader le matériel militaire du village. Tout a un coût en ce bas monde. Les murs, le kunais, les senbons, les pièges … A chaque objet, on peut associer une somme de ryos plus ou moins élevée. Même une vulgaire barre de métal a de la valeur. À ce titre, le village ne peut tolérer qu'on joue avec les installations payées par le contribuable. Quand bien même les détériorations sont mineures, le sabotage n'en reste pas moins un délit et toute infraction mérite punition. C'est afin de retrouver les casseurs et de les envoyer croupir en prison un petit moment que Yu et moi avons été réquisitionnés. Il est comique de noter qu'on m'a encore refourgué la Kosobayui comme partenaire de mission. À croire que les Genins ne sont pas légions à Kiri. Me voici arrivé à la fameuse caserne nord. Comme à mon habitude, je suis en avance et patiente donc un moment, le temps que la Kosobayui arrive.
« Bonjour à nouveau. »

C'est la troisième ou quatrième fois que nous nous voyons en moins d'une semaine et je ne sais toujours pas grand-chose la concernant. J'ai cru comprendre que son clan était majoritairement constitué de personnalités nomades vivant en communion avec la nature mais ma connaissance de sa famille ou de ses aptitudes s'arrêtent là. À bien y réfléchir, il aurait peut-être été judicieux pour moi d'effectuer quelques recherches sur la demoiselle et – surtout – sur son clan.

« Interrogeons les artisans qui ont été chargés de réparer le matériel détérioré. Ils ont sûrement vu quelque chose qui pourra nous aider dans notre enquête. »
Toute information est bonne à prendre. Plusieurs casernes ont été attaqués mais c'est celle du nord qui a été le plus fréquemment touchée. J'ose donc espérer qu'ils savent quelque chose sur les identités des malfaiteurs. Si d'aventure ce n'est pas le cas, j'aimerais pouvoir examiner le matériel en question. On en apprend souvent plus sur un criminel en voyant ses œuvres qu'en observant le faciès de ce dernier.

La brune et moi entrons dans la caserne et demandons à voir un artisan chargé de la réparation des dommages. Un confrère ninja nous mène alors à « Shôyo », expert en métallurgie selon ses dires.
« Bonjour. Avez-vu les visages des casseurs ? Et pouvez-vous nous montrer un objet qu'ils ont dégradé ? »
Comme on pouvait s'y attendre, l'homme répond négativement à la première question. Confus, il s'excuse à de nombreuses reprises et finit par enchaîner en nous montrant une des œuvres des malfaiteurs : Un piège à ours saboté. Évidemment il s'empresse d'affirmer que : « En moins de deux, ce truc sera remis sur pied, foi de Shôyo ».
« Ne vous en faites pas. On va trouver ceux qui ont fait ça et vous pourrez concentrer vos efforts sur la construction de nouveaux équipements. »

J'observe l'objet que nous montre Shôyo avec mon Kinnengan et demande à ma partenaire :
« Yu, que vois-tu ? »
Je tends le piège abîmé à la Genin et attends de voir ce que la Kosobuyi va me dire. À titre personnel, je tire plusieurs informations de cet item saboté. La façon dont cela a été fait indique quelque chose. En outre, saboter un piège aussi sophistiqué n'est pas commun. Voyons voir si Yu en vient aux mêmes conclusions que moi ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 26 Mar 2017 - 19:04

Perdue...

Perdue dans cette même rengaine qui te faisait presque jusqu'à cohabiter avec ce Shinichi. Pas que tu ne l'appréciais pas, bien que tu ne le considérais pas non plus comme un ami ou autre chose d'aussi proche. Tu aimais juste sa capacité à ne pas s'élargir inutilement dans des tentatives de relation sociale vaine et désespérée. Il était professionnel, pas autant que toi, mais il avait la rigueur du travail bien fait. Et rien que pour cela, tu arrivais à pleinement faire une mission avec lui. Mais parfois, la variété avait du bon, voir d'autres visages de temps à autre pouvait s'avérer rédempteur pour une âme piégée dans un quotidien récurrent.

Mais tu avais plus de résistance que cela. Tu n'allais pas craquer pour si peu. Mais tu tenais à le marquer dans un autre coin de ta tête...

Cette fois-ci, c'était une mission pour régler le soucis de sabotage qui se déroulait au sein de Kiri. Qui pouvait vouloir vraiment saboter les maigres moyens d'un village en reconstruction ? Tu ne pensais même pas à un village ennemi, vous étiez encore bien trop faible pour représenter une véritable menace. Surtout que tu te doutais bien qu'ils devaient avoir d'autres intentions que simplement vous embêter en sabotant par-ci par là quelques objets insignifiants à leur échelle.

Soupirant intérieurement, tu fus accueillie de nouveau par ton partenaire du moment avant de très vite vous rediriger vers la caserne Nord. Celle qui avait été la plus touchée par le sabotage. Tu te doutais bien que les malfrats devaient se situer non loin de celle-ci, il n'y avait aucune autre justification simple pour expliquer cette concentration de sabotage sur celle-ci plutôt qu'une autre.

Shinichi fut cette fois-ci bien plus avenant que toi. Il avait prit les devants dans cette mission, et cela n'était pas pour te déranger. Il avait plus d'expérience que toi pour ce genre de chose après tout. Néanmoins, il eut le respect de te demander ce que tu en pensais, tout en te présentant une arme sabotée d'une étrange manière. Malheureusement pour toi comme pour lui, tu avais beau être douée dans l'étude de la faune ou de la flore, tu n'étais pas experte dans le sabotage pour un sou.

- Mes excuses, mais ce n'est pas de mon domaine. Mes conclusions auraient de forte chance d'être erronées en conséquence.


Au moins, tu ne tentais pas de cacher ton ignorance. Tu savais être franche quand cela permettait de ne pas mettre en péril le bien fondé d'une mission. Bien que tu te doutais que lui avait déjà tiré des conclusions justes et précises. Alors ce fut à ton tour de l'interroger.

- Mais du coup, qu'en penses tu ? J'ai simplement déduit que si cette caserne était la proie favorite des saboteurs, alors ils ne devaient pas terrer bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Lun 27 Mar 2017 - 21:25

Ce n'est pas domaine avait-elle dit. Voilà qui avait le mérite d'être honnête.
« … Soit. »
Je m'attendais à ce qu'elle dise quelque chose, donne son avis quand bien même c'eut été n'importe quoi mais visiblement Yu ne préférait pas s'avancer, de peur de dire des âneries. Pour être tout à fait franc, j'aurais préféré que la Kosobayui réponde un truc, quitte à ce que son avis soit d'une stupidité sans fond.
« Je ne sais pas si ceux que nous cherchons crèchent à côté mais saboter un piège à ours posé dans la nature sans se blesser … Ce n'est pas à la portée de tous. Ce ne sont pas des amateurs. Les coupables sont sûrement des chasseurs ou des gens qui connaissent un minimum les environs et ce genre de matériel. »

L'hypothèse de Yu, bien que tentante, reste à vérifier. En effet il est fort probable que ces petits plaisantins s'amusent à cibler la caserne nord justement pour couvrir leur véritable planque. En suivant ce genre de raisonnement, on peut tout à fait déduire qu'ils se cachent quelque part au sud. En outre, il se peut que la caserne nord soit la plus attaquée pour une raison qui nous dépasse totalement. Allez savoir … C'est peut-être la moins surveillée, la moins imposante, celle qui abrite le plus de matériel facilement dégradable ou qu'en sais-je encore. Des dizaines de raisons toutes plus variées les unes que les autres peuvent amener ces gens à attaquer préférentiellement cet endroit plutôt qu'un autre. Quoiqu'il en soit, je me tourne vers Shôyo et demande :
« Dites, il y a des clubs de chasse dans le coin ou des gens que vous voyez souvent traîner dans les alentours ou dans la forêt de la brume ? »

Après avoir médité une bonne quinzaine de secondes sur la question, mon interlocuteur me répond. Il existe effectivement un club de chasseur indépendant. Leur base ne se trouve pas à Kiri mais à l'extérieur du village et un peu plus à l'est que là où nous nous trouvons actuellement. Je remercie le réparateur pour ces informations et me tourne maintenant vers ma partenaire de mission peu bavarde :
« On part visiter l'autre caserne et on jettera un œil là-bas après ? »

L'établissement militaire situé plus à l'est n'a été que peu attaquée mais il serait bon d'y faire un tour selon moi. D'autant que c'est sur notre chemin. Nous n'avons rien à perdre à nous y rendre et qui sait … La demoiselle d'une dizaine d'années ma cadette sera peut-être plus inspirée par ce que nous découvrirons là-bas. Yu et moi marchons de sorte à nous rendre à la prochaine caserne. Je ne suis pas le plus sociable des hommes d'habitude mais j'entame la conversation en ironisant :
« Dis. Sommes-nous les seuls Genins au village ? »

J'ai bien du mal à me dire que, moi aussi, je suis Genin et pourtant ! Certes ma situation n'est que temporaire mais je dispose bel et bien de ce grade à l'heure actuelle.
Nous poursuivons la discussion et arrivons bientôt à la seconde caserne. Voyons voir ce que nous pouvons apprendre là-bas Yu et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Mar 28 Mar 2017 - 0:37

Perplexe...

Ses conclusions te paraissaient exactes, sans avoir un avis expert là dessus, tu apportais simplement ton approbation. Vous étiez une équipe après tout, et malgré ton jeune âge, il semblait respecter ta parole. Alors le peu que tu pouvais faire, était encore de participer à la hauteur de tes moyens sur cette affaire. Pour le moment, tu n'excellais pas du tout, mais tôt ou tard, la situation allait certainement prendre un revirement. Peut être allais-tu être utile finalement... Enfin, cela restait encore à prouver...

Finalement, vous étiez parti sur la piste d'un groupe de chasseur initialement, qui aurait eu quelques activités de sabotage par la suite. Cela paraissait invraisemblable sur le papier, mais en pratique, ce n'était pas si délirant. Encore fallait-il trouver la raison du pourquoi ils sabotaient le matériel. Il y avait encore trop d’élément obscure pour que l'on s'attarde sur une hypothèse hâtive. Pour l'instant, il n'y avait aucune raison qu'un groupe de chasseur s'improvise soudainement saboteur, mais cela restait la solution la plus probable.

Ton partenaire n'avait alors pas tord dans son choix de chercher davantage d'indice avant de sauter à la prochaine étape. Il fallait être réfléchit pour ne pas perdre de temps futilement, être sur de ce que vous alliez faire avant de vous jeter bêtement dans votre propre sottise. Sur le chemin, il paraissait bien plus causant qu'à l’allée, ce qui ne te gênait pas tant que ça étonnamment.

Bien que le thème principale de la discussion qu'il voulait partager s'apparenter davantage à une plainte de sa part. Il n'aimait pas tant que ça être considéré comme un genin. Bien que cela pouvait s'avérer être normal du point de vue de sa récence au sein du nouveau village, tu pouvais comprendre son exaspération. Il valait bien mieux que toi, en tant que soldat et même en tant que tête pensante. Il avait de l'expérience, de la force. Beaucoup de capacité qui auraient pu être utilisées de manière bien plus optimisées.

Tu étais d'accord avec lui, mais ce n'était que temporaire. Tu le savais et lui aussi...

- Disons que le village est en forte activité depuis un certain temps. On ne reconstruit pas tout une image internationale en seulement quelques mois. Mais soyez rassuré, votre condition ne durera pas longtemps. Ce n'est pas comme si vous étiez aussi bas que moi dans l'estime de la hiérarchie.


Tu n'étais que genin, et tu n'en avais pas honte. Tu savais accepter la réalité et cela était ta plus grande force en quelque sorte... Mais bon, tu t'acharnais à en développer des nouvelles afin de ne pas rester indéfiniment sur tes maigres acquis.

- Cette mission ne devrait pas nous prendre davantage de temps je pense... Par ailleurs. Une fois sur place, vous seriez en capacité de voir dans le passé afin de soutirer davantage d'information sur les éléments du sabotage qui restent encore flous ?


Tu savais qu'il était capable de voir dans le passé, mais tu ne connaissais ni les limites, ni les conditions nécessaires à l'application de son pouvoir. De toute manière, tu n'avais pas à te plonger trop longtemps sur cette réflexion puisque vous étiez arrivés très vite à destination. Commençant alors à parler avec l'homme chargé de gérer la caserne, tu laissais ton partenaire faire éventuellement son travail de son coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 2 Avr 2017 - 22:54


« J’imagine oui. »
J’espère qu’elle a raison et, qu’effectivement, ma situation n’est que temporaire. Pour le moment, on doute de ma fidélité mais tôt ou tard, ils seront bien contrains de me confier des tâches importantes. J’ai cru comprendre que les gradés n’étaient pas légion au village. Ce n’est donc qu’une question de temps avant qu’une vague de promotion n’ait lieu. Ayant de l’expérience, j’ai bon espoir de faire parti des heureux élus. Mais trêve de spéculation et poursuivons la mission.

« C’est plus compliqué que ça malheureusement. Au risque de te décevoir et de briser un mythe, je ne suis pas ce genre de Jisetsu. »
J’ai connu des pisteurs pouvant déterminer avec précision le passé d’un objet et remonter le temps de manière impressionnante mais je ne suis pas de ceux là. À défaut de lire le passé comme le feraient les plus grands traqueurs de ce monde, je maîtrise un large éventail de compétences en lien avec l’utilisation des portails.
« Si un objet a été détérioré il y a peu, je pourrais peut-être faire quelque chose. Mais si comme je le pense les sabotages ont lieu de nuit, il est déjà trop tard. »

Non, je ne ferai pas de miracle aujourd’hui. Ce serait trop beau s’il suffisait d’envoyer un Jisetsu pour que « pouf » toute la lumière soit faite sur une affaire. Il va malheureusement falloir enquêter en utilisant les procédés conventionnels. Certes ma maîtrise du Kinnengan est grande mais elle n’en reste pas moins imparfaite.

Nous voici sur place. L'homme à la caserne nous montre le matériel dégradé et, comme on pouvait s'y attendre, je suis dans l'incapacité de lire le passé de ces objets. Les choses que je vois nous sont d'aucune utilité.
« Je ne vois rien. »
Nous n'avançons pas. C'en est triste. L'homme grimace et nous demande ce que nous comptons faire. J'avoue que je ne sais pas quoi lui rétorquer. J'hésite. Aller voir les chasseurs me semble un poil trop … Rapide et présomptueux. S'ils sont réellement les coupables, ils risquent de se méfier faire plus attention par la suite. Il nous faut rester ici ou à la caserne nord afin de voir les voleurs à l’œuvre. Si nous pouvons leur mettre la main dessus alors qu'ils commettent leur méfait, tout serait bien plus simple.
« Là-bas ! Des gens ! Ils fracassent les grillages ! »

Eh bah. La nuit n'est pas encore tombée mais il semblerait que les saboteurs aient décidés de changer leurs habitudes. Nous ne perdons pas un instant et quittons la caserne afin de suivre ce garde désabusé. J'espère que nous n'arriverons pas trop tard et pourrons voir ou intercepter ces malfrats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Lun 10 Avr 2017 - 2:13

Intriguée...

Finalement toi qui pensais pouvoir compter sur les capacités impressionnantes d'un membre expérimenté du clan des Jisetsu te retrouva bien déçue lorsque tu remarquas qu'il n'allait pas répondre à tes attentes. Pourtant, tu l'avais déjà vu à l’œuvre, il était d'un tout autre niveau que tes partenaires qui eux pourtant étaient capable de remplir cette mission... Le Kinnegan... Un pouvoir qui accordait tellement de possibilité qu'il ne pouvait jamais être pleinement maitrisé. Même par une personne aussi forte que Shinichi.

Malgré tout il n'était pas vieux. Il devait certainement faire office de génie dans son clan avec le niveau qu'il avait atteint. Mais tu es curieuse d'en connaitre davantage sur les diverses spécialisations au sein même de son clan. Plus tard peut être, pour le moment, tu n'avais pas que cela à faire. De ton coté, tu maitrisais toutes les facettes de ton pouvoir plus ou moins bien...

Mais tu ne pouvais pas encore prétendre être forte...

Mais là n'était plus la question puisque tu fus interrompue dans ta maigre réflexion par les dires alarmées du marchand ayant constaté qu'on faisait encore grief. Dommage pour les ravisseurs, ils avaient montré le bout de leurs nez trop tôt. D'autant plus qu'ils ne faisaient pas encore nuit. Alors, d'une réflexion rapide vous vous retrouviez déjà à tenter de les poursuivre...

Ils n'avaient aucune chance de vous distancer quand bien même ils vous avaient aperçu bien avant que vous ne débarquiez. L’avantage d'être un shinobi face à des simples malfrats.

Néanmoins vous, vous vous contentiez de suivre le garde qui se dirigée alors vers la position signalée. Bien entendu, les saboteurs tentèrent de fuir mais tu arrêtas très vite leur marche par un simple vent fort dirigé vers eux. En moins de temps qu'il n'en fallait, il mangeait déjà la boue du sol humide de Kiri.

Te tournant alors vers Shinichi, tu voulus te fier à son expertise.

- Il faut les interroger pour connaitre leurs motivations. J'imagine que vous êtes le plus doué à cela.


Observer pour mieux apprendre, c'était la supposition que tu avais faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Mer 12 Avr 2017 - 19:31

Nous suivons l'homme et ne tardons pas à apercevoir les casseurs au loin. Formidable. Nous avons de la chance. En les arrêtant ici et maintenant, nous mettrons un terme à cette mission une bonne fois pour toute. Je m'apprête à utiliser une technique afin de les déstabiliser et gêner leurs progression mais la Kosobayui prend les devants et s'occupe d'entraver leurs mouvements. Les vandales se trouvent dans l'incapacité de se mouvoir et bientôt nous les arrêtons.
« C’était … Facile. »

Peut-être même un peu trop. Je ne vais pas me plaindre ceci-dit. Qu'on ait arrêté ces gens aussi vite fait nos affaires à Yu et à moi. En outre c'est une mission de rang C et, au fond, il n'est pas rare de mener à bien ces dernières sans trop se fouler. Avant de considérer la mission comme officiellement terminée, ma partenaire et moi devons interroger les casseurs afin de connaître leurs motivations. Là encore je sens qu'on va s'amuser. Je m'attelle à la tâche et prends mon air le plus menaçant :
« Vous allez pa- … »
Je m'arrête et fronce les sourcils. Est-ce bien ce que je crois ? Oui. Ça m'en a tout l'air. Leur parler ou tenter de tirer quelque chose d'eux est inutile. Ils n'ont pas l'air d'écouter. Je vois au faciès qu'ils tirent qu'on ne pourra obtenir de ces bandits. Et pour cause …

« J'ai déjà vu ça plusieurs fois par le passé.  »
Je m'avance vers l'un d'entre eux, plaque ma main contre le front dudit personnage et libère une bonne quantité de chakra. Les pupilles de l'homme en question perdent leur lividité caractéristique et l'individu reprend ses esprits. C'est bien ce que je pensais. Afin de confirmer mon hypothèse, je demande :
« Vous savez où vous êtes ? »
Le vandale panique et répond par la négative. Je me mordille la lèvre inférieure. Tout cela confirme mes pensées. Pensées dont je fais part à ma partenaire d'un ton sarcastique :
« Super. Ils sont tous sous l'emprise d'une illusion. »

Je me disais bien que c'était trop facile. Bon. Reste à savoir qui sont ces gens et s'ils se souviennent de quelque chose. J'imagine que la personne qui les a hypnotisé s'est bien gardé de leur montrer son vrai visage ou de leur donner un nom complet mais on peut toujours essayer. L'interrogatoire que j'imaginais être musclé s'avère finalement être plus calme que prévu. Ces membres du club de chasse répondent à toutes les questions que je pose sans faire de vague mais comme je pouvais m'y attendre, rien d'intéressant ne ressort de cet interrogatoire.
« Ce sont donc les chasseurs les vandales. »
Si ça se trouve, ce ne sont pas eux qui ont saccagé le matériel les autres jours.
« Bien mission accomplie. »

Évidemment il n'en est rien. Mais le mieux est sûrement de faire croire aux véritables vandales que nous nous sommes laissés berner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Mer 12 Avr 2017 - 19:56

Confuse...

Tu pensais que tout allait se terminer là. Qu'il allait falloir juste un peu du jeu d'acteur de ton partenaire pour leur faire cracher le morceau. Bien que tu étais toujours prudente et que tu voyais la situation toujours d'un oeil le plus réaliste possible. Tu n'aurais jamais pensé que tout ceci pouvait se terminer autrement. Encore une fois, tu faisais preuve d'une grande inexpérience à l'inverse de Shinichi qui avait repéré les symptômes du problème directement...

Ces chasseurs... Ils n'avaient pas fait cela volontairement. En réalité, ils n'avaient même pas été menacé par du chantage ou quoi que ce soit d'autre. Ils avaient été simplement manipulés par une illusion tierce dont tu n'étais même pas capable de te figurer l'ampleur. Tel un lavage de cerveau, ils avaient été de simple marionnette maniés par le maitre penseur qui se cachait derrière eux.

Cela répondait à une de vos questions quant à pourquoi des chasseurs voudraient-ils faire cela. Mais cela ne réglait en rien quant au véritable problème de la situation...

Perplexe. Tu écoutais Shinichi tentait d'extraire des informations pertinentes de la part des victimes en vain. Celui qui avait fait cela avait bien fait son boulot. Il avait fait en sorte de ne laisser aucune trace de son passage dans leur esprit, si bien qu'il allait être horriblement compliqué de retracer pareil personnage.

Shinichi sembla jouer d'une quelconque comédie avant de se retourner vers toi. Le suivant alors comme pour s'éloigner du lot, tu fus la première à parler :

- C'est un Genjutsu tu penses ? Je ne connais rien dans le domaine, c'est même la première fois que j'en vois un de manière concrète... Comment on va retracer l'utilisateur ?


Encore une fois, tu t'appuyais sur l'expertise du Jisetsu. Mais ce n'était pas foncièrement de ta faute, vous n'étiez pas du même acabit lui et toi. Il te fallait encore plusieurs années pour ne serait-ce que rivaliser avec lui... Mais tu t'en fichais bien. Chaque chose en son temps, tu le savais, et tu n'avais aucune fierté à protéger de la vérité.

Te tournant vers les chasseurs, tu continuas sa petite comédie :

- Du coup les autorités vont venir vous chercher pour clarifier cela. Ne bougez pas d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Mer 12 Avr 2017 - 23:52

C'est la première fois que Yu voit un genjutsu de manière concrète ? Mes yeux manquent de sortir de leurs orbites à l'écoute de cette phrase … Eh bah. À seize ans, il était temps qu'elle ait un premier contact avec la discipline tant cette dernière est meurtrière et perverse. En mission ou en guerre, il n'est pas rare de côtoyer des pleutres se cacher derrière des illusions. Certains font même de cette discipline leur spécialité … C'est dire à quel point ces gueux poussent le vice.

« C'en est un oui. Et non, on ne peut pas tracer l'utilisateur. Du moins pas directement. Sinon je l'aurais fait, tu t'en doutes. Des gens plus compétents que moi en la matière en sont peut-être capables mais il leur faudrait pour cela utiliser des procédés qui me sont inconnus. »
Encore une fois je fais état de mon incompétence. Décidément, c'est une constante aujourd'hui. Je suis assez bon et expérimente pour reconnaître des gens étant sous l'emprise d'une illusion mais tout de même. Il ne faut pas trop m'en demander. Quoiqu'il en soit, j'ai une idée afin de mettre la main sur le ou les hommes qui tirent les ficelles.
« Mais à défaut de retrouver l'individu qui a orchestré tout ça, je peux faire ceci : »
Mes pupilles passent du brun au doré et j'essaie de lire le passé proche des différentes babioles que possèdent les chasseurs. Je passe en revue différents objets et le procédé prend quelques secondes quand enfin je pense avoir une piste sérieuse. Enfin, « sérieuse » … Disons que c'est mieux que rien.
« On a de la chance, ce monsieur porte des lentilles. »
La suite se devine facilement. Je peux lire le passé proche de cet objet et j'aperçois alors le faciès de notre hypnotiseur. Ma maîtrise de l'arcane est telle que je n'arrive pas à voir tous les détails du visage en question mais je réussis à distinguer quelques traits bien singuliers. Ces derniers nous permettront sans nul doute de produire une description de notre homme. Description que nous pourrons communiquer afin d'en apprendre plus sur celui que nous recherchons.

« Il est blond et a une marque rouge au nez. Comme s'il avait été brûlé par quelque chose. Ses yeux sont bleus. Ou vert. »
Distinguer les couleurs n'a jamais été mon fort. D'autant plus quand j'utilise le Kinnengan. En effet lorsque mon Dojutsu est activé, tout me paraît plus clair et surtout plus jaune. Nous en savons maintenant un peu plus sur notre homme. Et celui-ci doit penser à l'heure qu'il est que son subterfuge a fonctionné. Nous avons embarqués les chasseurs et j'ai bon espoir qu'il agisse cette nuit ou la nuit prochaine de lui-même. À ce moment là, nous serons là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Sam 15 Avr 2017 - 1:36

Perplexe...

Malheureusement pour vous deux, aucun d'entre vous n'avez les compétences pour traquer pareil personnage. Il était mercenaire mais avait encore du mal à combler ses lacunes pour retrouver une cible. Certainement qu'il devait bosser en groupe, dans un environnement où chacun pouvait palier les défauts de l'autre. Malheureusement, tu étais une partenaire bien pitoyable puisque tu ne pouvais rien apporter de plus que lui pouvait déjà le faire. Ce qui était très dommageable pour votre petit groupe qui devait toujours remplir cette mission...

Tu réfléchissais... Mais rien ne te venait à l'esprit... Tout était trop vague pour obtenir un plan concret de recherche...

Soudain... Shinichi décida donc d'user de ses faibles compétences dans le domaine de la vision avec ses Kinnegan. Il t'avait tantôt raconté que ce n'était pas sa tasse de thé, pourtant, il arrivait plus ou moins à tirer quelque chose de ce qu'il avait vu. Une description floue mais suffisante pour toi. Tu pouvais déjà te faire l'inventaire de toutes les personnes de Kiri que tu avais pu croiser en ville. Tu avais cette capacité d'être très observatrice... Si bien qu'il n'était pas difficile pour toi de te remémorer un visage et une identité reliée à celui-ci.

Néanmoins, tu avais peut être une approche plus concrète...

- Avec cela, j'imagine que je pourrais faire la différence entre nos hommes et les autres. Ce genjutsu... Je pense qu'il a besoin d'une confirmation visuelle en réalité. Il m'a l'air trop consciencieux. Utiliser des personnes qui n'ont rien à voir, leur effacer la mémoire, faire en sorte de ne pas être traçable directement... Vous ne pensez pas qu'il voudrait vérifier en personne si son plan à marché ?


Composant alors quelques mundras, tu fis germer des ailes de ton dos pour ensuite prendre de la hauteur. Beaucoup de hauteur. Ta vision était excellente, à vivre dans un monde fait uniquement d'horizon, on était capable d'en voir le bout. Ayant alors un regard périphérique sur tout Kiri et surtout sur les alentours, tu tentas de repérer un homme respectant la description de Shinichi. Ce qui ne manqua pas puisque tu pouvais voir un individu arpenter les rues d'un pas vif. C'était certainement le saboteur en question qui avait comprit que son plan avait capoté.

- Au nord, non loin de l'épicerie il y a un homme qui correspond et qui semble se diriger vers les portes du village !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 16 Avr 2017 - 0:47

Je donne une description plus ou moins précise à Yu qui se met à utiliser ses quelques cellules grises. La demoiselle s’est enfin décidée à agir et à ma grande surprise les suppositions de Yu sont intéressantes. Comme quoi, même avec un nombre limité de neurones et connexions synaptiques, il est possible de pondre des théories ! J’écoute attentivement les dires de la jeune femme et réplique :
« Oui, je pense que c'est tout à fait son genre. C'est bien vu. »

Ce qu’elle dit fait sens même si je ne vois pas où elle veut en venir. Ce n’est que lorsque des ailes apparaissent dans le dos de la jeune femme que je saisis la portée de ses propos. Dans le même temps, je prends bonne note de son Kekkai Genkai. Il faut savoir que l’utilisation des plumes est un don rare. Il y a fort longtemps j’avais affronté un shinobi maîtrisant cette aptitude. Un certain Raiken ou Raizen ou Rai- … Bref, il avait un prénom de merde commençant par R. À défaut de me rappeler de son nom, je me souviens de notre combat. Il m’avait donné du fil à retordre à l’époque. Je ne sais pas encore si Yu est le seul membre de sa famille à maîtriser le Haneton ou si cette capacité est propre au clan Kosobayui mais la demoiselle remonte – très légèrement – dans mon estime. Finalement elle n’est peut-être pas si incompétente que ça.

Après dix à vingt bonnes secondes d’observation, Yu m’indique avec une certaine précision la localisation d’un homme répondant à la description que je lui en avais fait quelques instants auparavant. Au nord … Très bien. Si la Kosobayui a pu apercevoir notre homme alors la réciproque est sans nul doute vraie elle aussi. Ce n’est pas commun de voir une jeune brune voler à travers le ciel Kirijin et si – comme je le pense – le rouquin a aperçue le Genin, il risque de s’enfuir sans plus de cérémonie. Ceci-étant, il faut faire vite. C'est à moi de jouer pour le coup.

À mon tour de montrer à ma partenaire ce dont je suis capable. S’il est vrai que me maîtrise du Kinnengan est bancale dès lors qu’il s’agit de pister un fugitif, celle-ci est bien supérieure à la moyenne en ce qui concerne la création de portails et l’accélération du temps. Je place ma main devant moi et fait apparaître un portail. Un seconde brèche spatio-temporelle voit le jour une quinzaine de mètres plus loin. Je m’engouffre dans le premier portail et apparaît instantanément dans le second. Je réitère le procédé plusieurs fois et gagne ainsi de précieuses secondes sur la personne que je poursuis. Celle-ci apparaît bientôt dans mon champ de vision et j'apparais dans son dos afin de le frapper avec une de mes attaques fétiches : Ma légendaire balayette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 16 Avr 2017 - 8:38

Agréablement surprise...

Si tu avais été capable de repérer la cible dans sa fuite, elle avait été certainement capable de percevoir ton regard perçant à travers les cieux. Avec plus de temps, tu te serais servis du temps maussade afin de te dissimiler au mieux à travers l'épaisseur des nuages. Tu étais généralement assez doué pour arpenter les cieux sans te faire repérer, le bas peuple préférant davantage porter son regard sur la terre que dans les cieux. Mais cette fois-ci, ta présence faisait directement obstruction aux lueurs du soleil.

En somme, tu n'étais pas du tout discrète...

Par ailleurs, tu avais noté l'étonnement du Jisetsu passager. Ne lui avais-tu jamais dit que tu maitrisais les plumes ? Maintenant que tu y repensais, tu avais beau avoir partagé multiple moment avec lui, jamais encore tu n'avais dévoilé ce pouvoir à l'inverse de lui qui ne s'en était pas privé. Tu aurais préféré lui montrer dans d'autres circonstances, mais tu n'étais pas là pour étaler ton savoir faire.

Alors, celui-ci reprit très vite le cour des choses et couplé avec tes directives précises, il put se jeter sur la cible. Toi qui passais par les airs arrivaient à la suivre mais il était étonnant la manière dont il utilisait ses portables pour outrepasser les obstacles physiques qui lui faisait face. Arrivant ainsi à portée du malfrat, il le faucha d'un mouvement du pied précis et concis...

Ce n'était pas un grand final pour conclure cette poursuite mais... Ca avait été efficace.

- Ne ne ne... Ne me faites pas de mal !


Il disait cela avec un sourire en coin tandis que tu te posais aux cotés de Shinichi. Composant alors quelques mundras qui voulaient discret, il avait mis sa main dans sa poche pour sortir quelque chose afin de supporter son futur genjutsu. Naturellement, tu vins à lui mettre un coup de genou dans le coin du pif dans un réflexe entierement instinctif. Celui-ci surprit arrêta toute tentative de renversement et te retournant vers Shinichi, tu te contentas de hausser les épaules.

- J'imagine que vous allez pouvoir mettre en place votre interrogatoire musclé désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 16 Avr 2017 - 9:16

L'homme est au sol. Je m'attendais à ce qu'il m'offre un peu plus de résistance mais peu importe. J'y suis peut-être allé un peu trop fort en un sens. Quoiqu'il en soit, revenons-en au fait. La Kosobayui n'est pas loin et empêche l'inconnu de lancer son illusion. Bien. Pour quelqu'un qui n'a jamais côtoyé de maître en Genjutsu, ses réflexes sont plus que décents.
« En effet, je vais pouvoir. Mais peut-être pas ici. »

Notre petite intervention a alerté les passants qui nous observent avec insistance. La plupart des villageois nous connaissent Yu et moi et ne paniquent pas plus qu'il n'en faut. Je traîne le rouquin par le col et l'emmène dans un endroit plus … Calme dirons-nous. Ma partenaire de mission me suit de près et enfin nous arrivons à la caserne nord. À défaut de pouvoir interroger cet individu dans une geôle prévue à cet effet comme j'en avais l'habitude avant, je me contente de ce lieu. Les civils ne traînent pas par là, je peux donc m'en donner à cœur joie si cela s'avère nécessaire.
« Par où commencer … »

La suite des événements fait peine à voir et, en un peu plus de vingt minutes, j'obtiens de cet homme les infos que j'étais venu chercher. Les raisons qui l'ont poussées à saboter le matériel du village sont des plus simples ; une vieille rancune datant d'il y a des années suite à l'annexion de Yuki no Kuni – qui à l'époque était son lieu de résidence. Bref, rien de bien folichon. Ayant eu vent du retour de la brume, cet individu s'est mis en tête de freiner l'avancée du projet dans l'unique but de se venger. Faire accuser les chasseurs lui semblait être un bon plan sur le coup tant ces derniers ont mauvaise réputation dans le coin.

Après avoir obtenu les informations que nous étions venus chercher, nous envoyons ce bon monsieur faire un tour du côté de la prison. J'ose espérer qu'il y restera un bon bout de temps. Ceci-fait, je me gratte la tête et me tourne vers la kunoichi aux yeux azurs.
« Nous y voilà. »

Encore une mission terminée par notre duo. Il s'agit de la troisième ou quatrième si je ne m'abuse. Depuis mon retour au village, Yu a définitivement été la kunoichi que j'ai le plus côtoyé dans le cadre de mon travail. Cette fois la tâche à effectuer était différent des autres fois mais pas moins difficile. Il est même peut-être plus exact de dire que cette mission a été plus évidente à réaliser que les précédentes.
« On se voit dans ton auberge dans une heure pour rédiger le rapport ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 218
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La matériel de Kiri [C] Dim 16 Avr 2017 - 9:31

Étonnant...

Si tu ne commençais pas à connaitre ton partenaire, tu aurais pu penser qu'il nourrissait une rancœur particulière face à ce type qui t'apparaissait désormais comme un pauvre type. Il se faisait tabasser dans les règles de l'art par un Shinichi qui n'avait jamais été un aussi bon artiste que cette foi-là. Aucun doute que face à tant de violence, la loi aurait puni le Jisetsu s'il ne faisait pas cela pour protéger ces dites lois. Il semblait avoir l'habitude dans le domaine.

De ton coté, tu te contentais d'observer sans répondre aux regards persistants du pauvre homme. Il devait se démerder sans toi... Après tout, il l'avait mérité pour avoir tenté de prendre le contrôle d'esprit de personne incapable de lutter contre...

Vous aviez rapidement obtenu ce que vous vouliez lorsque le roux comprit qu'il ne pouvait susciter aucune pitié chez toi. Et encore moins chez ton partenaire qui paraissait prendre un certain plaisir à faire l'apologie de sa carrière d'artiste. Plus le temps passait à ses cotés, plus tu te faisais une image détaillée du rôle qu'il occupait au sein de Kiri avant d'être forcé d'en quitter ses frontières.

Peu de temps après, ce fut une sorte de pseudo épave de chair que vous ameniez en prison. Le pauvre homme n'avait de toute manière plus la force de lutter, et à sa gueule ravagée, on pouvait aisément comprendre ce qui lui était passé dessus avant d'arriver derrière les barreaux d'une geôle.

Contente du boulot que vous aviez accomplit, tu commençais à ne plus faire le compte des missions que vous aviez remplit ensemble. Il n'était là depuis pas si longtemps que cela le Shinichi et pourtant, vous aviez passé bien plus de temps ensemble que chacun de votre coté. Vous faisiez un bon duo, bien que tu passais outre le caractère de cochon du Jisetsu.

Te proposant alors de te rejoindre à la Mésange pour faire votre rapport, tu te contentas de hocher la tête avant de partir de ton coté chez toi. Les autorités allaient prendre le relais quant au jugement du rouquin. Ce qu'il avait fait était bien plus punissable que du simple sabotage... D'autant plus qu'il se trouvait à Kiri, et que le village n'était pas connu non pour ses excès de gentillesse. Kiri était un peu à l'image de Shinichi en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

La matériel de Kiri [C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Longs Tunnels-