AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Prince et la Grenouille [D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Le Prince et la Grenouille [D] Sam 10 Mar 2012 - 13:19

LE PRINCE ET LA GRENOUILLE

Le fils du chef des médecins de Konohagakure no Sato n'est pas revenu de sa balade quotidienne dans la forêt alentour.
Tu es chargé de le retrouver.
Si vous croyez qu’Issun passe ses journées entre sa chambre, la cuisine et le restaurant de ses parents dans lequel il travaille, alors c’est que vous n’êtes pas très loin de la vérité. Ouaip. Il y a cependant d’autres activités qui viennent ponctuer son quotidien. Parmi lesquelles l’entrainement, les promenades et parfois tout de même, les missions. D’habitude elles se réalisaient en groupe, avec une équipe mais Issun avait expressément refusé toute demande d’intégration à une équipe Ninja, et ce pour une raison bien simple… Il ne se sentait pas capable d’être à la hauteur des attentes des autres. Pas pour le moment en tout cas. Pourtant ils devaient bien parfois être utile au village autrement qu’en le nourrissant par sa cuisine : il devait justifier son statut de Ninja de Konohagakure no Sato et ce, même si cela lui déplaisait parfois. Maintenir la paix et l’ordre, contrairement à ce qu’il avait pu dire à Nami, n’était pas toujours sa première préoccupation, surtout lorsqu’il déprimait comme c’était le cas maintenant.

M’enfin, il déprimerait plus tard : un père en détresse mais en pleine opération chirurgicale avait besoin de lui. Son fils, âgé de tout juste dix ans, aimait se promener dans la forêt autour du village de la feuille. Mais ce soir-là il n’était pas revenu de sa promenade. Pensant d’abord qu’il s’était entrainé trop longtemps et avait dormi à la belle étoile par une douce nuit d’été, il avait été vite inquiet en ne le voyant pas rentrer le lendemain matin -aujourd’hui quoi-. Mais pouvait-on justifier l’envoi d’un gros bonnet pour retrouver un gosse paumé en forêt ? Non, les Genins comme Issun étaient là pour ça. Et donc, par le hasard des affectations de dernière minute, Issun alors en déplacement au centre des missions du manoir de l’Hokage s’était vu remettre immédiatement cet ordre de mission.

« Mais je ne suis pas un spécialiste de la détection ! » Avait-il protesté devant le responsable en chef du bureau.
« Je m’en fou Issun, faut que tu bouges un peu, t’as dix-sept ans et tu sors jamais, alors au boulot mon gars ! » Lui avait-on répondu avec une certaine véhémence.

Il faut dire que celui qui lui avait attribué la mission n’était autre qu’un de ses cousins. L’un de ceux avec qui il s’entendait le mieux, enfant, et qui lorsqu’il l’avait retrouvé dix ans plus tard s’était trouvé être trop différent pour se lier de nouveau d’amitié avec Issun. Avec son franc-parler il aurait presque fait de la peine à Issun cet idiot, heureusement le jeune homme en avait vu d’autres et en grinçant des dents, il se lança immédiatement à la poursuite d’un gamin prénommé Menchi. Comme le plat ? Ouais, comme le plat… Miam, raison de plus pour le retrouver avant qu’il ne finisse comme plat pour les animaux de la forêt !

L’ordre de mission comportait également une carte avec les emplacements supposés que le père de l’enfant avait indiqué aux Ninjas. Il s’agissait des endroits où ils allaient souvent ensemble, il y a quelques années avant qu’il ne soit nommé médecin en chef. Aujourd’hui il n’avait plus le temps… Ce n’était pas grand-chose mais c’était déjà mieux que rien ! Passant les portes du village, Issun parti au premier des trois emplacements indiqués. Et… rien. Il arriva dans une clairière typique, entourée d’arbres et sur l’un d’eux, les initiales du garçon, de son père et de sa mère, comme indiqué sur le plan pour permettre de bien identifier la clairière.
Bien que pas très doué en repérage, Issun inspecte tout de même la clairière et ne trouva rien qui puisse indiquer la présence récente de quelqu’un. Il passa donc au second emplacement, à tente minutes de là. « Un amas de grosses pierres au pied de la falaise »… C’est super précis ça. Même avec le plan je suis pas certain de trouver un « amas de grosses pierres », parce qu’il y en avait PARTOUT aux pieds des falaises du coin et de la zone indiquée par le médecin ! Pestant contre ces indications mal fichues et faites à la hâte, Issun longea le ravin jusqu’à atteindre une falaise depuis laquelle on voyait les rochers en contrebas. S’arrêtant là pour faire une pause, il mangea quelques provisions -des brochettes avec des pommes-de-terre séchées- tout en regardant en bas s’il voyait quelque chose. Mais apparemment, rien non-plus.

Bon sang mais où est-il allé ce perdre gosse ? J’espère qu’il ne lui ait rien arrivé de grave. C’est un apprenti Ninja tout de même, il avait normalement quelques connaissances pour s’en sortir dans ce genre de situations. Enfin avec les trucs bizarres qui rôdaient dans la forêt, Issun n’était pas bien sûr de lui vis-à-vis de ses propres réflexions. Se frottant les mains sur son pantalon noir -car en mission Issun portait un pantalon noir et un kimono gris-sombre-, Issun prit une grande inspiration et concentra son Chakra dans la plante de ses pieds pour descendre lentement et avec moult précautions la falaise jusqu’en bas. Mais évidement, rien à trouver… Quoique, attends voir… Issun se pencha sur ce qui ressemblait à des baguettes brisées de bentô. Et à l’odeur, quelqu’un avait mangé ici… Durant la nuit, sans doute. Lorsqu’il se redressa, le jeune homme posa les mains sur ses hanches et s’interrogea : pourquoi le gamin n’était-il pas revenu ? Il manquait trop d’informations…

Alors qu’il s’apprêtait à repartir, son regard fût attiré par une gravure faîtes sur une « grosse pierre ». Tiens, c’est quoi ça…
« Une grenouille ? » Oui, un dessin d’une grenouille et d’un petit garçon. Ils se tenaient par la main et souriaient. Baissant les yeux, Issun vit la poussière de roche laissée derrière cette gravure qui était en fait très récente. Mais pourquoi une grenouille ?

Devant ce mystère impossible à résoudre en l’état, Issun se redressa, s’étira et déplia le plan pour voir où se trouvait le troisième emplacement. Il s’agissait d’une cascade, petite vu sa position, sur le tracé du fleuve qui parcourait le pays du feu de long en large. Un beau panorama en perspective. Cette mission aura au moins eu le mérite de lui faire voir du pays, ce qui était loin d’être désagréable ! Pour un petit amoureux de la nature comme lui, cette mission avait tout d’une promenade digestive.
Il arriva rapidement au dernier lieu et fût immédiatement frappé par un détail auditif tout à fait notable : ça croassait de partout ! Mais quand je dis de partout, c’est de partout. Lentement, Issun écarta les buissons et observa un étrange spectacle… Il y avait des grenouilles, des centaines de grenouilles en fait. Et au milieu d’elles, un jeune garçon qui en toute vraisemblance devait être Menchi. Issun le confirma en regardant la photo fournit avec le dossier. Mais que faisait-il avec toutes ces grenouilles ? Détail amusant, le garçon croassait lui aussi pour apparemment parler avec les grenouilles. Et plus particulièrement avec une qu’il tenait sur ses genoux. L’Akimichi dérapa et fit craquer les buissons, ce qui eut pour effet d’attirer toute l’attention de la petite assemblée sur lui.

« Ahem… »
« Qui êtes-vous ? Qu’est-ce que vous voulez ? »
Lui cria le garçon au milieu des grenouilles maintenant silencieuses.
« Je m’appelle Issun, et on m’a chargé de vous retrouver. »
« Me retrouver … ? »
« Oui, votre père est très inquiet que vous ne soyez pas rentré ce matin. »
« Oh, papa s’est inquiété ? Flûte, je ne voulais pas lui causer de soucis, je vais vite rentrer pour le rassurer ! »
« Dites, sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas… Qu’est-ce que vous faites avec ces grenouilles ? »
« On discute. »
Répondit-il du tac-o-tac « Ce sont toutes mes amies, je les élève depuis un moment déjà. »
« Impressionnant… »


Et voilà, fin de l’histoire. C’était juste un jeune garçon très passionné par les animaux qu’il avait élevé et un père facilement inquiet qui avaient donné lieu à cette mission un peu inutile. Bah, au moins la peur qu’il soit arrivé quelque chose au gamin était écartée et Issun décida de l’attendre et de rentrer avec lui au village pour s’assurer qu’il rentrerait vraiment sans aucunes égratignures. Sur le chemin ils discutèrent des grenouilles, ou plutôt le gamin disserta dessus tout du long. Issun l’écouta avec attention car le petit bougre en savait long sur le sujet. Au moins, il aura apprit comment mieux les cuisiner aujourd’hui… Eheh.

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Prince et la Grenouille [D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-