N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 After the rain.. (feat shizu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: After the rain.. (feat shizu) Mer 3 Mai 2017 - 18:10



La pluie n’avait toujours pas cessée de tomber sur le village, mais aussi sur la forêt de Hi no Kuni. Il venait tout juste de rentrer du village, allant faire acte de présence aux funérailles des shinobis ayant sacrifiés leurs vies pour sauver celle des autres. Hojo n’aimait guère ce genre de rassemblement, pourtant il avait décidé d’aller faire un tour, histoire de ne pas regretter par la suite de ne pas y être allé. Les gouttes venaient perler sur son visage, sa crinière ténébreuse s'effondrait comme les fondations d’un château venant d’être attaqué. L’atmosphère semblait lourde, le pays était en deuil. Laissant son dos venir se poser contre l’écorce humide d’un arbre non loin de sa bicoque, il tirait une cigarette de la poche intérieure de sa veste avant de venir glisser la tige rapidement à ses babines. Le sauvage voulait en finir vite avec cette boule au ventre qui tiraillait son être, comme si la tristesse de toute la population venait l’habiter. Le briquet venait allumer la substance toxique avant qu’il en inspire le contenu, recrachant une fumée blanchâtre qui se dispersait rapidement au contact de l’eau. Sa peau ne ressentait pas le froid, il n’y pensait même plus.

Onmoraki frôlait sa cuisse à plusieurs reprises, cherchant le regard de son frère qui se perdait dans le sol boueux au pied de cette arbre lui servant d’abri de fortune. La clope entre ses deux doigts, il fumait frénétiquement jusqu’à en tousser. Il glissa l’autre main qui n’était pas pollué par le tabac dans le poil de son compagnon avant de lui sourire brièvement. Hojo n’avait pas envie de pleurer, mais son état à ce moment précis devenait étrange. Tiraillé intérieurement entre se lâcher ou bien contenir ses larmes. Une symphonie douteuse que réalisait son organisme, entre déglutir et cette boule à l’estomac qui ne voulait pas disparaître. La main venant une nouvelle fois à ses lèvres, il remuait d’un coup sec sa tête pour retirer sa crinière ténébreuse de son regard, contemplant cette fois-ci l’horizon avant de regarder On’. La guerre faisait des ravages, la guerre rongeait les plus faibles et détruisait les plus forts. Toussant une nouvelle fois, il venait accompagner sa souffrance d’un poig fermé recouvrant la totalité de sa bouche, les bonnes manières voyez-vous.

Au loin, une jeune femme venait se dessiner sous ses yeux. Elle était également aux funérailles, mais aussi sur le champ de bataille. Il hésita une seconde, enlevant son dos de l’arbre avant de se diriger lentement vers cette dernière. En vérité, il ne savait pas pourquoi son instinct lui disait d’aller à sa rencontre, mais dans cette situation, il n’écoute plus rien. Accompagné de son ninken, il traversait le champ de boue devant lui, prenant soin d’esquiver les flaques d’eau pouvant cacher quelques surprises. Son corps étant déjà bien humide, le jeune homme ne voulait pas en rajouter plus. Sur la pointe des pieds, il arrivait dans son ombre et toussotait afin de ne pas la brusquer. Elle venait de vivre des événements compliqués et l’Inuzuka ne voulait pas accentuer sa tristesse, ni même envenimer sa colère. « Je ... enfin ... voilà..» sifflait-il avant de détourner son regard vers le sol, sa crinière ténébreuse masquant la rougeur de ses joues à cet instant précis. En faite, il n’avait pas les mots pour décrire cette situation, lui qui d’habitude éprouve une certaine assurance dans la parole et dans les actes.

Son frère regardait ses chiens d’une curieuse manière, comme s’il n’avait jamais vu un autre de ses congénères. Un sourire en coin, il décidait de tourner les talons pour ne pas gêner la jeune femme, tout en adressant un petit mot à On’. « Vient mon ami, ce n’est pas le moment.» glissait-il avant de lui appuyer la main sur la tête, changeant de direction dans la foulée pour regagner sa bicoque non loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 694
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: After the rain.. (feat shizu) Ven 12 Mai 2017 - 21:19




Le visage baissé sur l’herbe boueuse de la forêt, cette dernière aussi semblait en deuil. Pas de soleil pour illuminer le sillon tracé servant de route, pas de magnifiques fleurs à admirer, elles s’étaient refermés pour ne pas subir l’assaut des gouttes d’eau s’abattant sur leurs pétales. Qu’est-ce que j’espérai trouver de mieux en venant ici d’ailleurs... Je fuyais le regard triste de ma famille peut-être, je n’aimais pas voir ces visages, et savoir que rien de ce que nous pourrions dire ne changerait quoi que ces soit.

Ma tristesse avait laissé place à un sentiment différent et étrange, un état second où je n’avais juste plus envie de penser à rien pour le moment. Ma gorge demeurait serrée, mes yeux restaient humides, mais j’étais un peu déconnectée. Je n’imaginai pas ce que ça pouvait faire, de se dire qu’on avait survécu et que d’autres ne reverraient jamais les siens. Est-ce qu’on pouvait se sentir coupable d’être toujours là ? Un peu... Même si c’était bête au fond.

Mes loups aussi, avaient pleurés leurs frères perdus, d’un hurlement emplis d’une douleur profonde. Et certains pensaient qu’ils n’avaient pas d’âmes, s’ils savaient... Nos pas finirent par nous mener à un énorme rocher où j’avais l’habitude de m’asseoir afin de regarder mes compagnons se dégourdir les pattes. Aujourd’hui je m’y asseyais, mais mes ninkens s’installèrent tout près de moi, la tête sur mes cuisses. Qu’importe que la roche soit trempée, mon corps tremblotait déjà de toute façon, et je ne m’en souciai pas à cet instant.

Plongée dans mes pensées, je sursautai en entendant la voix d’un jeune homme dans mon dos. Je me retournai brusquement, alors que les deux têtes touffues se relevaient tout aussi vite. C’était un jeune brun habillé tout de noir, une légère odeur de cigarette persistait sur lui, mais dissipée par la pluie. C’était lui qui était venu me parler et maintenant il rougissait de gêne, je ne comprenais pas. Voyant mon regard interdit, il finit par, dire à son chien qu’il valait mieux partir. Je ne l’avais pas remarqué, un Inuzuka en reconnaissait facilement un autre, ce n’était pas un simple animal de compagnie, pourtant je ne l’avais jamais vu au quartier, ni au village dans la forêt... En revanche, je savais qu’une petite maison se trouvait non loin, même si je n’avais jamais vu le propriétaire. Malgré mon état déprimant, ma curiosité s’était éveillée. Peut-être qu’il avait voulu me parler en me voyant ainsi, mais était timide...

« Attend... Je ne t’ai jamais vu nulle part, tu vis dans la forêt ... ? »

Voilà tout ce que je parvins à dire d'un faible voix. Dans une autre situation, j’aurai été tellement différente. En même temps, qu’est-ce que je pouvais dire d’autres à un inconnu au comportement un peu étrange ?



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

After the rain.. (feat shizu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-