N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 De fil en aiguille [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: De fil en aiguille [Solo] Mer 10 Mai 2017 - 21:35

Toujours le même terrain d'entraînement : les terrains de la Confrérie. Toujours les mêmes techniques, toujours le même adversaire : Nishimura Kensei, mon sensei. Autrement dit : toujours le même combat, inlassablement. Enfin, inlassablement, c'était surtout de son côté. Moi, ça me gonflait.

Apprendre la diplomatie, la paperasse, les amis et les ennemis, les alliances, la politique : cela me semblait correct pour un chef de clan en devenir. S'entraîner chaque jour à malaxer son chakra, à la méditation, à la force, à l'équilibre, à l'endurance : c'était aussi quelque chose de nécessaire pour un chef de clan. Mais toujours le même combat ? C'était totalement inutile !

« Concentre-toi Ruri, tu n'es pas là ! » me cria Kensei depuis l'autre bout du terrain, suivit d'un soupir si profond que je pouvais l'entendre depuis ma position.

Moi aussi, je lâchais un soupir. Effectivement, je "n'étais pas là" et encore, c'était un doux euphémisme. J'en avais plus que marre de tous ces cours. Mon sensei était certainement un très bon Bras-Droit, mais il était vraiment nul en pédagogie. J'en revenais presque à prier qu'une mission me soit attribuée hors du village pour sortir des murs de la Confrérie, me mettant hors d'atteinte des longs monologues du Nishimura.

S'il y avait bien un art où j'avais progressé lors de ses cours, c'était... le pliage d'avions en papier. Plutôt surprenant comme réponse, je sais. Le truc c'est que, quand on est muette et qu'on ne maîtrise pas la télépathie, c'est un peu compliqué de communiquer avec notre semblant de prof qui se trouve à quelques dizaines de mètres. J'ai donc pris la liberté de plier mes messages en forme d'avion pour les envoyer ensuite à mon interlocuteur. Ce dernier se servait certainement du Ninjutsu pour les faire arriver jusqu'à lui, mais je m'en fichais. Ces petits avions me laissaient quelques minutes de pause mentale.

Alors que j'étais en train d'écrire sur mon carnet, une boule de feu vint embraser le bas de mon kimono. Et la meilleure chose à faire dans ce cas pour éviter de se retrouver brûlée/nue, c'est de se rouler dans le sable. Je recouvrais mes jambes et le bas de mon kimono de sable, comme un gamin de quatre ans en vacances à la plage le ferait. Je lui jetais le regard le plus noir possible. « PERVERS ! » pensais-je assez fort pour que l'information arrive à son minuscule cerveau.

Toutefois, je continuais d'écrire mon petit message. J'arrachais la page du cahier à spirale. Il fallait marquer la pliure au milieu de la page, dans la hauteur. Ensuite, plier les deux coins du haut en forme de triangle, pour que leur pointe rejoigne la ligne du milieu. Pour finir, on froisse le papier en boule bien moche parce que Kensei est un con et qu'il ne mérite pas un joli avion. Il suffit juste de faire un bout pointu et hop, on l'envoie.
La boule-avion parcouru un arc de cercle, montant vers le ciel puis se rapprochant dangereusement du sol à seulement deux mètres de moi. Mais avant de s'écraser, il redressa sa position et fila en ligne droite vers mon adversaire. Il fit deux ou trois loopings, puis un cercle autour de l'homme avant de venir se poser délicatement dans sa main. Pff, quel frimeur.

En dépliant le papier, il pourrait lire : « Pourquoi moi ? » Une question vague, qui allait l'énerver, mais c'était le but. Il me tapait sur le système, autant que ce soit réciproque. De toute façon, rien que le fait d'attraper mon avion l'aurait énervé donc, autant pousser le vice. Ça ne renforçait que l'idée qu'il se faisait de moi et lui donnait raison : cet acte n'était pas ni très intelligent, ni très mature. Je montrais clairement mon désintérêt et mon manque de motivation pour ses exercices inutiles, c'était tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De fil en aiguille [Solo] Ven 26 Mai 2017 - 21:27



Nishimura Kensei


Ce petit manège durait depuis bien longtemps et je devais bien admettre que moi aussi, ça me saoulait. Je ne savais pas vraiment ce que j'espérais en faisant ça ? La dégoûter ? La forcer à abandonner ? La tester ? Mais pourquoi ? Je n'avais pas la réponse à ces questions et d'un côté, je ne voulais pas m'y pencher. Il m'arrivait même de culpabiliser quand je poussais le bouchon un peu trop loin. Cette gamine ne méritait pas ça.

C'était plus fort que moi. Je l'avais regardée grandir en sachant qu'elle prendrait un jour la place de notre Chef... de mon chef. Et je l'avais détestée. Je la trouvais insuffisante. Incompétente. Ce n'était qu'une gamine et elle n'avait pas demandé à naître, ni dans ce clan, ni dans ce village, ni de naître tout court en fait. Je savais qu'elle n'avait pas eu d'enfance, comme moi. Mais c'était plus fort que moi. Je la haïssais car je savais qu'un jour, elle prendrait la place de la seule personne qui comptait dans mon coeur. Et ça me tuait.

Chaque fois que je la regardais, je voyais en elle la mort de Shinda. Elle n'y était pour rien, bien sûr, et je savais que c'était stupide de détester une enfant innocente. Mais c'était plus fort que moi. Encore pire depuis que j'étais chargé de la former. Et au lieu de la former à diriger le clan, je faisais quoi ? Rien, strictement rien d'utile. Je lui faisais perdre son temps. Je m'assurais qu'une fois le moment venu, elle ne serait pas capable d'endosser le rôle de chef de clan. Comme si cela allait changer quelque chose, bon sang ! Si ce n'était pas elle, ce serait quelqu'un d'autre.

Ma conscience me tiraillait de sa petite voix et cela me déchirait encore plus. Shinda ne serait pas fier de moi. Il me détesterait, peut-être. Mais qu'est-ce que ça changerait ? Je ne pouvais rien faire pour le soigner. J'étais totalement impuissant face à la maladie, au cours de la vie. J'étais en colère contre tout, contre tout le monde. Contre Lui. Contre moi. Contre Ruri. Contre tous ceux de cette Confrérie. Contre les Dieux, s'ils existaient.

Le papier vola jusqu'à moi. Avant même de le déplier, je sentais mon sang bouillir. Un fort "PUTAIN !" m'échappa après avoir lu le message. Il s'embrasa dans ma main et je jetais les cendres dans le vent. La haine me consumait, ma colère s'étant embrasée d'avoir lu seulement deux petits mots. Quelques lettres couchées sur du papier, c'était tout.

« Pourquoi toi, Ruri ? Tu me demandes pourquoi toi ? Mais parce que tu es la grande descendante des Chikamatsu, bien évidemment ! »

Je l'avais hurlé. La colère et la rage étaient perceptibles dans ma voix. La profonde ironie du message rendait le tout plus blessant que je l'avais espéré. Je voulais la blesser. Le voulais-je vraiment ? Ça ne changerait rien, rien du tout. C'était un peu égoïste de dire que j'allais perdre tout ce que je n'avais jamais eu. J'avais eu une bonne vie depuis qu'il m'avait recueilli. J'avais trouvé une famille, un travail, des responsabilités. Rien de tout ça ne changerait une fois qu'il serait parti. Non, c'était moi qui allait changer. Je serai brisé.

Une nouvelle boulette de papier arriva entre mes pieds. Poussant un long soupir, je la fis monter dans ma main grâce au Futon. Mais ce message me fit changer d'attitude sur-le-champ. Je pouvais lire : " Tu m'as mal comprise. Je voulais dire, pourquoi moi et pas toi ? C'est toi qui devrait diriger le clan." Un nouveau soupir. Elle était peut-être un peu moins stupide que ce que je pensais. Cette pensée suffit à me faire culpabiliser à nouveau. Je refusais de voir le bien en elle.

« Hé bien... Tu ne comprendrais pas. »

Dis-je d'une voix bien plus douce que tout à l'heure. C'était mon choix, bien sûr. Mais comment pourrais-je expliquer quelque chose sur lequel je n'arrivais pas à mettre des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De fil en aiguille [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Centre Ville-