N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Convalescence #3 : Ravive mes souvenirs – Je bois, je m’oublis, Jason.. Bourne.. [Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Convalescence #3 : Ravive mes souvenirs – Je bois, je m’oublis, Jason.. Bourne.. [Miko] Lun 15 Mai 2017 - 15:30

L’homme avait finalement réussi à sortir de l’hôpital, avec les nombreux conseils de ses médecins certes, mais il se devait d’avoir de rapides réponses à ses questions. Il avait fait plusieurs choses depuis qu’il était sortit du coma, une entrevue avec Bankichi, de nombreux entraînement avec Bankichi et l’homme n’avait pas été tendre avec lui, mais c’était pour le mieux. Après tout, Pô se devait de retrouver toute la force qu’il avait jadis, tout ce qui avait fait la puissance d’Ishidate Masmune, du chef d’élite Gekei Pô. Il avait également rendu visite au clan Gekei, s’assurant de la loyauté des siens, ils ne l’avaient ni oublié ni remplacé et c’était une bonne chose pour le moment, seulement pour le moment. Lorsqu’il avait eu cet entretien avec Bankichi, ce dernier lui avait apprit la mort de son ami Munemasa, un membre de son clan. Comment était-il mort ? Dans quelles circonstances ? C’était une bonne question. La seule et unique chose dont était au courant le Serpent était qu’il était mort en sauvant l’un de ses coéquipiers lors de la conquête de Nami no kuni par les forces de la feuille. Aburame Miko était Hokage dans le temps de cette conquête, elle devait donc avoir un rapport détaillé de ce qui c’était passé ce jour-là. Le jour où l’homme le plus altruiste que Pô ai été donné de rencontrer mourrait sous les coups ennemis.

Un entretien avec l’Hokage était donc nécessaire. Enfin pas exactement, car de nombreuses choses avaient changés pendant que le Sans Visages était dans le coma. Miko avait quitté le poste d’Hokage pour prendre la place du Daimyo de Hi no kuni et ainsi avoir un certain contrôle sur le pays du feu. Pour être certain de garder main mise sur Konoha tout en continuant de gérer les affaires d’Hi, elle avait placée son bras droit à la place d’Hokage, une femme qui faisait partie également du clan Aburame. Mizuki. C’était peut-être sa cousine. Le Gekei n’avait aucune idée de leur lien de parenté, mais pour quelqu’un qui n’était pas foncièrement lié à tout ce qui s’était passé, ce ressemblait plus à un plan pour avoir le pouvoir sur tout un pays. Les Aburame étaient maintenant au pouvoir dans tout le pays du feu. Que dis-je.. Dans l’Empire du feu. Il s’avérait que Konoha n’avait pas perdu son temps. Profitant de la mort de Munemasa pour conquérir Nami par la force, ils avaient aussi conquit Ame. Ces trois pays formaient maintenant l’Empire du feu comme l’avait appelé Bankichi. Et toute cette petite colonie était entre les mains des Aburame. Astucieux.

Une autre raison de rencontrer l’actuelle Daimyo du feu était la raison pour laquelle Pô était tombé dans le coma. C’était elle qui avait confié à Pô, sous sa demande urgente bien entendu, la mission à Tsuchi no kuni. Cette mission sauvetage qui était ne vrai plus une embuscade qu’autre chose. Il avait perdu plusieurs des siens, il avait été capturé, torturé. Il avait simplement ouvert une brèche pour permettre à Minami de s’échapper de cette perpétuelle et incessante torture. Il avait voulu sauver sa dame en se condamnant à rester cloitrer sous les fouets de l’ »Empire ». Puis finalement une équipe de sauvetage était venue récupérer les survivants, mettant end écoute les agents de l’Empire. Depuis, Pô était tombé dans le coma. En se réveillant, il voulait des réponses.

« Je vais annoncer votre présence au Daimyo »
« Ne vous fatiguez pas. Je vais le faire moi-même »
« Mais.. »


L’homme n’avait pas de béquille. Même s’il avait encore un peu de mal, il reprenait rapidement. Il avait reprit un peu de poids, mais sa convalescence n’était pas invisible. Il était encore trop maigre pour que cela ne passe inaperçu. En arrivant devant le « bureau » du Daimyo dans son palais au sein de Hi no kuni, il poussait les portes pour se retrouver alors devant la dame. Elle avait changé, un peu. Les années bien entendu, l’expérience, le poids et la charge de travail. Et oui, l’ambition devait se payer. La célébrité engendrait forcément de grandes responsabilités. Marchant de quelques pas en direction de la jeune femme, il vint dans la lumière avant de laisser quelques minutes de suspens. Déjà pour reprendre son souffle, car il ne s’était pas arrêté depuis son départ de Konoha. C’était le plus long voyage qu’il avait entreprit depuis son réveil et cela le choquait à quel point un simple voyage d’un point à un autre d’un même pays pouvait être fatiguant. Il allait devoir demander à Bankichi de poursuivre ses entraînements, de les rendre plus compliqués, plus difficiles, plus douloureux.

« C’est un plaisir de vous revoir Miko. En me réveillant, j’ai eu la surprise d’apprendre que vous aviez délaissé un trône pour un autre. Les Aburame détiennent maintenant le pouvoir total sur le pays du feu. Dit-il pour engager la conversation. Approchant alors de quelques pas, il prit appui sur un fauteuil qui se trouvait là avant de reprendre, d’un ton plus sérieux, un peu plus.. Triste ? Je suis sortis du coma il y a très peu de temps. J’ai sommeillé bien trop longtemps. L’on ma expliqué à quel point le monde à changé, mais je pense que seulement vous aurez certaines réponses à mes questions. Cela concerne cette équipe de sauvetage. Cette mission dans laquelle j’étais. Ca concerne également Munemasa… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3526
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Convalescence #3 : Ravive mes souvenirs – Je bois, je m’oublis, Jason.. Bourne.. [Miko] Lun 15 Mai 2017 - 18:57

    Contente de vous revoir également Pô. Et de surcroit réveillé...


L’invitant à s’asseoir en face d’elle, l’Aburame rangea son livre tout en se renfonçant quelque peu dans son fauteuil.

    Il est vrai que vous avez loupé quelques petites choses depuis votre départ… Mais le monde au final n’a pas tant changé que cela … malheureusement d’ailleurs. Toujours aussi dangereux… Si ce n’est plus. Vous auriez pu vous entretenir directement avec Mizuki, elle aurait été tout aussi bonne narratrice que moi, si ce n’est d’avantage étant donné qu’elle doit avoir les rapports de cette mission. Pour Munemasa cependant … je regrette de vous informer qu’il a péri il y a de cela quelques années alors que nous intervenions à Nami, vraisemblablement du clan de nécromants que nous avons défait récemment afin de rétablir la paix dans l’archipel.


Une servante prévoyante choisit cet instant pour frapper, arrivant avec le thé et les tasses habituels en cas d’invité. Quelle prévoyance. Acceptant leur breuvage, elle laissa Pô décider s’il souhaitait accepter ou non.

    Où commencer sinon concernant votre mission ? Votre … accident vous aurait-il causé quelques oublis ? Pô … Quand vous êtes-vous réveillé de votre coma ? Est-ce bien raisonnable de vous trouver ici ? Une lettre depuis votre chambre aurait suffi, je vous aurais répondu le plus rapidement possible...


Portant la tasse à ses lèvres, elle prit quelques instants le temps que le Gekei lui réponde.

    Nous étions sur le toit de mon appartement quand je vous ai donné cette mission. Il était question d’une secte qui torturait des animaux qui reprenaient forme humaine à leur mort quelque part à l’ouest de Tsuchi. La similitude avec votre clan était bien trop forte pour être ignorée. Vous avez donc décidé d’en avoir le cœur net, amenant avec vous plusieurs de vôtres dont la jeune femme qui siégeait au conseil de votre clan … celle du faucon de mémoire, Minami. Et puis plus rien … jusqu’à ce qu’elle revienne, à moitié mourante avec une phrase « l’homme torture l’animal » et un emplacement. Il me semble qu’elle a été guéri, nous avons déplacé plusieurs unités ayant pour but de vous récupérer, d’achever votre mission et de tuer cette secte…


Soupir de regrets …

    Malheureusement il n’a été possible que de sauver certains d’entre vous. Quand les Konohajins vous ont trouvé, vous étiez enfermé seul, dans une cage, en sang … Et sous votre forme totem, sauvage, incapable de différencier alliés comme ennemis. À cause de votre état de faiblesse, il a été possible de vous maîtriser mais le combat a vraisemblablement puisé dans vos dernières réserves, tombant dans un état à la frontière de la mort, vous retransformant au passage. Votre état s’est quelque peu stabilisé grâce à l’un des eisei-nins sur place, et vous avez été rappatrié. Deux autres Gekei de votre escouade se trouvaient également dans le même état que vous… Mais à part cela nous n’avons retrouvé que des cadavres … Et la secte a disparu de nos radars, l’examen des quelques corps ennemis ramenés ne nous donnant aucune information viable.


Nouvelle gorgée, nouvelle pause avant de conclure.

    Nous n’avons pas réussi à savoir ce qu’il s’était passé pendant votre période de détention pour vous avoir poussé dans un tel retranchement … Toute intervention Yamanaka étant bien trop risquée alors que votre état s’avérait plus que fragile … Mais maintenant, vous pourriez-vous faire aider. Si c’est ce que vous voulez. M’est d’ailleurs avis que cela pourrait être trop tôt…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Convalescence #3 : Ravive mes souvenirs – Je bois, je m’oublis, Jason.. Bourne.. [Miko] Mar 23 Mai 2017 - 8:56

« Ce n’est pas Mizuki qui m’a confié cette mission, mais vous. Je n’ai confiance qu’en très peu de personne, alors il n’est pas dans ma nature d’aller demander des informations à une personne étrangère si je peux directement voir la personne responsable. Dit-il avant de marque une courte pause, toujours en appui sur le fauteuil qui se trouvait devant lui. Avec un simple signe de la main, il refusait le thé que l’on venait de lui proposer, et d’un signe de tête, il remerciait la servante du Daimyo de son acte empli de gentillesse, même si cela devait être écrit dans le protocole si le Daimyo recevait des invités. Une lettre m’aurait forcé à rester enfermé dans cette chambre aussi blanche que morbide. Je préfère m’entretenir avec vous de vive voix. Comme je vous l’ai dis précédemment je suis sortis du coma il y a très peu de temps, je suis encore en convalescence même si je reprends assez rapidement, les habitudes son tenaces. Ma mémoire par contre elle me joue des tours, je n’ai que des bribes de souvenirs, même si tout revient peu à peu. »

Dit-il avant de poser sa deuxième main sur le fauteuil, tout en continuant d’écouter la femme qui se tenait juste en face de lui, avec une tasse de thé dans les mains, et un air quelque peu maussade, surtout lorsqu’elle aborde le sujet de Munemasa. L’homme était un ange, l’homme était loyal, mais l’homme était mort. Mort au service de sa patrie, Pô savait parfaitement que dans ce cas-là, il avait dû mourir le sourire aux lèvres, surtout si c’était pour le bien de Nami qui était un pays dont il était très proche et chez qui il avait beaucoup d’amis. Le Serpent décidait de ne pas réagir à la mort de Munemasa, ou du moins de ne rien dire à Miko, il garderait pour lui ce qu’il pensait. Mais de toute manière, remuer le couteau ne servirait à rien, il était mort il y avait longtemps de cela. Ce qui est fait est fait ! Baissant les yeux, il continuait d’écouter sans rien dire, de ne répondre ni de paroles, ni des gestes, ni du regard.

Elle commençait par le commencement, elle n’omettait pas de détails de la mission, même en précisant ce que Pô savait déjà. Sur le toit de son appartement, elle avait cédé à Pô cette mission, car le lien avec des potentiels Gekei était à craindre. Le Serpent était donc partit avec quelques uns des siens et d’autres membres de Konoha. La suite tout le monde la connaissait, il était tombé dans un piège, une embuscade et c’était fait kidnapper puis torturer. Minami avait réussie à s’échapper pour prévenir les autorités, mais avait été gravement blessée elle-aussi. Ce que les autres ne savaient pas, c’était qu’il s’était fait capturer, kidnapper, mais aussi entrainer et enrôler de force dans une organisation, ou plutôt dans un immense groupuscule appelé « l’Empire ». Il avait été relâché pour servir d’intermédiaire, il serait rappelé à l’ordre quand son tour viendra, quand son service viendra, mais pour le moment ce n’était pas le cas. Konoha avait donc envoyé une escouade chargée de terminer la mission et de retrouver Pô. Ils l’avaient fait, car l’Empire les avaient laisser faire. La secte n’était pas morte. Ce n’était pas un secte, mais un réseau extrêmement puissant et bien organisé. Pô ne voulait rien dire à son propos, et il ne pouvait rien dire. Le Fuuinjutsu qu’il avait sur le cœur se resserrerait, jusqu’à exploser son organe. S’en suivrait alors une mort immédiate, avant même qu’il ne puisse donner d’informations. Beaucoup étaient morts.

« Non, je ne veux pas d’aide, je ne veux pas parler ou que l’on m’examine. Je crois avoir passer suffisement de temps avec des médecins pour les prochaines années. Je veux juste avancer, passer à autre chose et oublier cet épisode. Il marquait une courte pause, sa voix était plus.. sensible ? La perte des miens est regrettable, comme celle de tous les Konoahjins, comme toutes les pertes j’imagine. Mais le passé est le passé. Maintenant que j’ai ces réponses. J’aimerais connaître vos projets pour Konoha, ou plutôt pour Hi, vous êtes Daimyo maintenant après tout ? J’aimerais également connaître ma place. J’étais membre de l’Anbu, mais j’imagine que Mizuki cette fois-ci sera mieux placé pour me parler de ça que vous. N’ai-je pas raison ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Convalescence #3 : Ravive mes souvenirs – Je bois, je m’oublis, Jason.. Bourne.. [Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Palais du Daimyô-