N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Nouvelle nomination[Ft. Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 659
Rang : A

Message(#) Sujet: Nouvelle nomination[Ft. Miko] Jeu 25 Mai 2017 - 4:35



Shikatoru Nara, Conseiller de Hi no Kuni

Le Palais de la Daimyô était très calme en cet fin de matinée. On sentait toutefois une atmosphère lourde planer dans l’air qui faisait taire tous ceux qui s’y affairaient. Ce qui c’était passé Kawa avait rapidement fait le tour du monde et les gens digéraient tout juste la nouvelle. C’était par contre une toute autre histoire pour moi, Shikatoru Nara. En tant que Conseiller de Hi no Kuni, j’avais du pain sur la planche et c’était peu dire. Ça n’avait pas toujours été le cas, du temps où Shiro avait la main mise sur le Conseil du Daimyô. J’avais après tout quitté la voie de Shinobi pour mieux usé de mes méninges, il en était bien conscient, et m’avait donc tenu bien à l’écart de toutes ses magouilles. Pendant qu’il manigançait dans le dos d’Imotori-dono, j’avais été attribué toutes les tâches administrative qui nécessitait un envoyé du Conseil. La collecte des taxes était l’une de ses favorites et aussi l’une des plus pénibles, ce qui faisait une pierre deux coups pour lui. Tout cela avait changé lors de la nomination surprise de Miko-dono par vote unanime. À mon retour à la capitale, le Conseiller Ueshiyomi avais disparut sans jamais savoir où il était partit. J’avais ensuite intégré le Conseil du Daimyô de façon plus active, ayant enfin une place assise à la table du Conseil au lieu d’être constamment sur la route et cela faisait du bien. Peut-être était-ce parce que nous partagions un passé de Shinobi, mais la Daimyô et moi semblions particulièrement bien nous entendre. Peut-être aussi était-ce mon expérience d’avoir travaillé avec le peuple et vécu avec eux qui me donnait une vision plus près de la réalité. J’avais ainsi rapidement obtenu la confiance de l’Aburame, lui portant conseil à maintes reprises.

J’étais justement convoqué à son bureau, probablement pour se pencher sur le cas de la réapparition des Bijuus. C’était ce qui m’avait réveillé, alors que je me remettais d’une soirée de beuverie passé à discuter ou à argumenter avec mes amis félins. Ils étaient bien les seuls, avec Miko et quelques Ninjas Gardiens, à me comprendre dans ce monde d’aristocrate et compagnie. Je sentais le poids de Junpaku, mon tigre blanc, contre moi. Quand je dis sentir son poids, je voulais en faire dire sentir son poids m’écraser. Je poussai de mes deux mains, tentant de le soulever, mais en vain. Il s’agissait après tout d’un bon trois cent kilo de muscle, aucune chance de le soulever. Je me tortillai du mieux que je pus pour finalement réussir me tiré du lit. Junpaku choisi alors ce moment pour se lever à son tour, me faisant pousser un soupir d’exaspération. Il avait beau être l’un des plus grands prédateurs sur la terre ferme, le tigre demeure tout de même un félin. Je ne pus toutefois pas m’empêcher d’aller lui gratter le derrière d’oreille lorsqu’il vint se frotter contre ma hanche tout en ronronnant. Je me passai rapidement un brin de toilette puis, attachant finalement mes cheveux, j’étais fin prêt à partir.

Je marchais dans les couloirs du Palais, Junpaku à mes côtés, en direction du Bureau de la Daimyô. Je réféchissait pendant ce temps à ce que nous pourrions bien faire pour assurer la sûreté de nos habitants face à la menace constante que représentait les Démons à Queues. Ils pouvaient à tout moment surgir et anéantir un pays tout entier s’ils étaient laissés ainsi. La vérité était qu’il y avait bien peu de chose que nous pouvions faire. Nous ne pouvions certainement pas agir de façon directe avec un affrontement, c’était du suicide pour bien peu, étant donné le résultat obtenu face à Rokubi. J’étais tellement perdu dans mes pensées que Junpaku dû me ramener à la réalité pour me faire remarquer que nous étions arrivés. Je cognai alors à la porte avec une petite série unique à moi puis entrai dans le Bureau, mon tigre sur les talons. Connaissant la Daimyô, elle devait soit être les yeux rivés sur un parchemin sur son bureau ou alors elle avait le regard tourné vers la cours extérieur et le jardin. Comme de fait, elle était assise à l’une des tables extérieur, le regard perdu je ne savais où.


- Vous m’avez demander, Miko-dono?, lui demandai-je après l’avoir salué convenablement. Je pris ensuite place à la table, me doutant que l’autre siège était pour nul autre que moi. Junpaku pris place lui aussi, se couchant au pied de ma chaise. En quoi puis-je vous être utile aujourd’hui?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3526
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle nomination[Ft. Miko] Sam 8 Juil 2017 - 8:00

    Ah Shikatoru, oui oui asseyez-vous. Je vois que vous avez ramené votre chat...


Elle aurait dû y penser. Mais à vrai dire elle s’avérait légèrement surprise de la présence du tigre. Aux dernières nouvelles, Shikatoru n’était pas censé être Dobutsu en PS2. Mais soit. Il était de coutume que les aristocrates aient des félins en familiers apparemment (rip Kimimaro). Souriant quelque peu à l’attention du Nara, elle laissa Rukia leur apporter et leur servir le thé avant que l’Aburame ne commence à dire ce qu’elle avait prévu de révéler.

    Si je vous ai demandé de venir aujourd’hui ce n’est pas pour que vous me soyez utile Shikatoru. Mais car des membres du conseil actuel, vous êtes à mes yeux le plus digne de confiance, peut-être même le plus méritant.


Petite gorgée de thé.

    Cela va faire un peu plus de deux ans maintenant que je suis devenue Daimyô suite à décision unanime de ce Conseil corrompu jusqu’à la moelle, apeuré et contrôlé par le Conseiller Ueshiyomi. Nous n’en n’avons jamais réellement parlé, cependant quand il a été question de vous réintégrer, j’ai eu tout loisir de me renseigner sur votre personne. Et force a été de constater que vous ne vous étiez pas plié à toute cette corruption, au contraire. Et malgré vos contentieux envers Ueshiyomi qui ont fait de vous un paria, vous avez tout de même respecté la décision des autres membres du Conseil de vous isoler. C’est cette droiture qui m’a séduite chez vous, cette intégrité.


Nouvelle petite gorgée.

    Et c’est cette droiture qui m’incite à vous voir aujourd’hui. Voyez-vous Shikatoru … Je n’ai jamais brillé en tant que dirigeante. Ma moralité laisse grandement à désirer, et j’ai été trop longtemps au cœur de l’action pour réussir à m’émanciper de toute cette agitation ambiante. Et ce d’autant plus alors que le monde shinobi est constamment menacé par des entités de plus en plus puissantes. Mais j’ai pris sur moi ces dernières années pour renforcer tour à tour Konoha, Hi, Ame et Nami et construire ce pont entre shinobis et seigneurs qui nous manquait si cruellement. Et maintenant que cela est fait ou du moins que la base est stable et posée, je pense qu’il est temps pour moi de me retirer une bonne fois pour toute et déléguer l’avenir à des mains plus compétentes. Vous l’aurez sans doute compris, si je vous dis tout cela Shikatoru c’est tout simplement que je crois en vous et votre mérite, et suis persuadée qu’étant vous-même shinobi vous parviendrez à poursuivre avec brio les relations entre la capitale et Konoha. Je vous le demande donc. Accepteriez-vous de me succéder au poste de Daimyô de Hi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 659
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Nouvelle nomination[Ft. Miko] Mer 19 Juil 2017 - 3:21




Shikatoru Nara, Conseiller de Hi no Kuni


L’Aburame était assise à son bureau et me reçue dès mon entré. Je sentais une pointe de sarcasme dans sa réponse(ou bien était-ce de la tristesse?), mais je ne le relevai pas et pris plutôt place devant elle. Elle attendit toutefois qu’on vienne nous servir le thé avant de prendre la parole. Une fois le service terminé, elle entra dans le vif du sujet. Si j’étai là aujour’hui ce n’était pas pour ce que je pouvais faire, mais pour ce que j’avais fait auparavant. M’avouant être l’un de membres du Conseil les plus compétant à ses yeux. S’arrêtant pour prendre une gorgé de thé, elle poursuivi avec un petit récapitulatif de sa nomination au titre de Daimyô. Je me souvenais du temps avant l’Aburame avec dédain, mais je ne regrettais rien. J’aimais mieux être sur la route avec mon honneur que de me corrompre comme la majorité du Conseil l’avait fait. Elle me complimenta justement pour ma droiture face à ces temps sombres et m’annonça que c’était pour cela que j’étais ici aujourd’hui. J’arquai le sourcil, ne cachant pas ma surprise, mais je me tus et la laissai parler, soufflant légèrement mon thé avant d’en siroter quelques petites gorgées. Elle en fit de même puis se lança dans un long monologue.

Je voyais tranquillement où elle voulait en venir, faisant moi-même les liens dans ma tête. Les allusions au Démons à queues qui se réveillaient tous les uns après les autres. Elle finit par lâché le morceau, m’annonçant que selon elle il était temps pour elle de se retirer de la scène politique du Pays et de léguer les mains à quelqu’un de plus compétent, quelqu’un qui appartenait à ce monde de burocratie. Nous avions tous les deux des antécédents avec le monde shinobi, mais j’avais quitté ce monde depuis bien longtemps et je ne prévoyais pas y retourné de sitôt. J’avais effectivement compris depuis quelques moments déjà, mais elle se devait tout de même de l’annoncer de vive voix qu’elle m’offrait le poste de Daimyô, assurant que j’étais le candidat idéal pour conserver le lien qui unissait Konoha et le Palais. Évidemment, elle avait raison. Je devais tout de même prendre quelques instants pour digérer la nouvelle. Jamais je ne me serais imaginé sur le trônede Fer du Daimyô du feu. Les nuits passé sur la route, pensant à cette vipère d’Ueshiyomi qui se pavanait dans ses draps de soies alors que je dormais sur la branche d’un arbre, en route pour je ne savais où encore. Me voilà maintenant à deux doigts d’être l’autorité suprême de tout le pays. Je repris finalement contenance puis répondis à l’Aburame.


- Je ne peux pas vraiment refuser, je me trompe?, répondis-je à la blague. Puis après un petit rire nerveux, je lui répondis plus sérieusement. Bien sûr, ce serait un honneur pour moi. Tout de même, qui l’aurait cru? Certainement pas Ueshiyomi, ça je peux te le dire.

Je n’étais pas aussi blagueur habituellement, mais c’était pour cacher l’émotion qui s’emparait de moi. Il ne manquait plus que quelques papiers à signés et à annoncer la nouvelle au Conseil, mais je pouvais pratiquement me considérer dès maintenant Daimyô du Feu. Je ne pouvais toutefois pas m’empêcher de m’attrister du départ de Miko-sama. Même si, comme elle le disait elle-même, sa moralité en laissait parfois plus d’un sceptique, elle menait tout de même le pays d’une main de fer. Sous son égide, le Pays du Feu avait atteint des sommets inégalés. Elle sentait toutefois un appel à une plus grande cause, quoique ce ne serait sûrement pas la façon dont elle le dirait.

- Vous partez vraiment à la chasse au Démons à queues?

Si ça avait été n’importe qui d’autre, on l’aurait sans l’ombre d’un doute traité de fou, qu’il gaspillait sa vie pour une cause perdue, mais pas elle. Pas Miko Aburame. Je devais toutefois le lui demander, l’entendre de sa propre voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouvelle nomination[Ft. Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Palais du Daimyô-