AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Kakumeigun - Chef Ketsueki Suna
Messages : 445
Rang : A+


Message(#) Sujet: Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri Dim 28 Mai 2017 - 21:36

Cela faisait quelques semaines que j'y pensais, quelques semaines que je m'y préparais, mais je ne savais pas comment le faire, pas comment amener la chose. Je m'imaginais tous les scénarios possibles et imaginables, les ressassais des centaines de fois dans ma tête, mais à chaque fois, après plusieurs jours à être d'accord avec moi-même sur une idée, je remarquais un détail qui ne me plaisait pas.

J'avais aussi fait le tour de toutes les boutiques du village afin de trouver la perle rare, celle que je voulais lui mettre au doigt. Oui, j'allais demander Ruri en mariage. Que cela soit aujourd'hui, demain, ou dans une semaine, je savais que cette été allait marquer un tournant majeur dans notre vie de couple. Après plus d'une année et demi de vie commune, il était temps de passer à l'étape supérieure.

Je savais pertinemment que certaines personnes au village n'approuvaient pas ce genre de relation, surtout pour le chef de l'unité spéciale, mais je n'en avais cure de ce que pensaient ces personnes. J'avais fait mon choix. Je voulais que Ruri devienne ma femme.

Pour que tout ceci se réalise, il fallait compter sur une chose et pas des moindres, l'acceptation de Ruri ! Si elle disait non, non seulement je serais extrêmement déçu, mais en plus, cela remettrait en doute toute la relation que nous avions depuis maintenant plus de deux ans.

J'avais choisi la bague, le lieu et la façon. Il ne restait plus qu'à avoir le courage pour réaliser un tel acte.



Je venais de me réveiller et Ruri dormait encore, comme souvent. Elle avait besoin de plus de sommeil que moi. Mon cœur commençait à battre la chamade et l'adrénaline montait de plus en plus vite. J'en perdais mes moyens pendant quelques minutes, restant là, paralysé sur le dos, faisant face au plafond d'un blanc immaculé de la chambre.

Je me reprenais ensuite, utilisant la technique qu'elle même m'avait apprise lorsqu'elle m'enseignait le fuinjutsu, un exercice de concentration qui permettait aussi de reprendre le contrôle lorsque le stress gagnait mon être. Je n'avais rarement été autant stressé, c'était d'ailleurs "par la faute" de Ruri que j'avais eu les moments les plus stressants de ma courte vie. Je me remémorais ceux-ci, la première fois que je l'ai invitée au restaurant, notre première rencontre. Plein de merveilleux moments passés avec elle et celui-ci sera le plus beau, jusqu'à notre mariage.

Je prenais mon courage à deux mains ainsi que la bague qui était restée sous mon oreiller toute la nuit. Respirant un grand coup, je me lançais.

Je m'approchais de son oreille et chuchotais son prénom afin de la réveiller en douceur. « Ruri, Ruri, réveille-toi ! ». Je la voyais ensuite émerger gentiment de son sommeil réparateur et la regardais, droit dans les yeux et tout en souriant. C'était la seule et l'unique, la seule pour qui je voulais vibrer, la femme de ma vie.

Une fois celle-ci bien réveillée, je respirais une nouvelle fois avant de m'agenouiller sur le lit et de sortir la petite boite de derrière mon dos. Je plantais mon regard le plus puissamment possible dans le sien avant de me lancer.

« Ruri... »

Je laissais patienter un petit instant, pour me calmer et lui laisser le temps de comprendre que je souhaitais son attention. Je respirais un grand coup et continuais.

« Veux-tu m'épouser ? »


Infos:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin - Membre du Kakumeigun
Messages : 256
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri Mar 30 Mai 2017 - 1:17

Il faisait noir et j'avançais à tâtons. Je me trouvais dans une galerie vraiment étroite, de sorte que je devais progresser à genoux. Mais je n'avais vraiment aucune idée d'où j'étais et pourquoi. Sans pourtant paniquer, je continuais d'avancer dans le noir absolu. À force d'avancer sans rien y voir, ce qui devait arriver arriva. Je tombais ! Je tombais, mais je n'avais aucune idée de la profondeur du trou dans lequel j'étais. Je n'en voyais pas le fond, tout était bien trop sombre.

Une autre chose était étonnante : je tombais, mais je n'avais pas la sensation de vitesse. Est-ce que je tombais au ralenti ? Quelle idée absurde. Toujours était-il que, je n'avais pas encore touché le fond ; et vu la distance, la chute s'annonçait terrible. Et pourtant je tombais dans ce puits sans fond. Il me semblait que j'étais là depuis des heures ! Quand allais-je enfin retrouver la terre ferme ?

Soudain, une lumière verte-dorée s'alluma au loin. Etait-elle loin ou... simplement toute petite ? En tournant sur moi-même, toujours en chutant, j'en remarquais d'autres. Elles s'allumaient chacune à leur tour. Des lucioles ! C'était des lucioles ! Il me semblait en avoir déjà vues... lors de la rénovation des ruines Kawaguchi, dans une salle. Est-ce que j'étais en train de tomber dans une galerie, dans les ruines Kawaguchi ? J'essayais de me souvenir mais je ne voyais aucune raison à ma présence dans ces lieux.

Plus les lucioles s'éclairaient et plus l'endroit m'apparaissait visible. J'étais donc bien dans un puits, en train de chuter depuis une durée aussi incalculable qu'irréelle. Est-ce que j'étais en train de traverser la terre ? Je n'en verrai certainement pas le bout car j'allais me tuer en arrivant. Ou peut-être allais-je tomber pour l'éternité ? Qu'avais-je fait pour mériter une telle punition ? Je préférais encore mourir que de rester là jusqu'à la fin des temps.

Mais soudain - pouf ! - j'atterris sur un tas de coussins, totalement intacte et bien vivante. Ou peut-être était-ce le couloir jusqu'au paradis et j'arrivais enfin ? Si c'était le cas, j'espérais que quelqu'un pourrait me raconter comment j'étais morte, car je ne m'en souvenais pas du tout. Soudain, un lapin à l'allure presque humaine se présenta devant moi. Je dois avouer que ce n'était absolument pas comme ça que j'imaginais un Dieu ou un autre mais soit, je n'allais pas me plaindre.

Ce lapin m'appelait par mon prénom. Ce qui n'était pas vraiment étonnant si c'était un dieu, un ange ou un autre quelconque truc mystique. Tout en disant mon prénom, il s'approchait de plus en plus, jusqu'à me murmurer dans l'oreille. Bizarrement, il avait la voix de Kazushi. En m'écartant un peu, je pus voir qu'il avait aussi pris son apparence. Est-ce que Kazushi était mort, lui aussi ? Étrangement, j'étais heureuse à cette idée. J'étais sûre qu'il resterait avec moi et qu'il ne me laisserait pas seule, peu importe ce qui se trouvait de l'autre côté de cette porte.

J'émergeais. Ah, satané rêve. Celui-là avait pris des proportions très réalistes. J'étais néanmoins heureuse de ne pas être morte. Sans toutefois ouvrir les yeux, j'étirais mes bras. À travers mes paupières closes, je pouvais voir que la pièce était baignée de lumière. J'ouvrais légèrement les yeux pour voir Kazushi à mes côtés. J'étais contente de constater que lui non plus, n'était pas mort pendant ce rêve étrange. J'étais contente que son visage soit la première chose que je vis en ouvrant les yeux ce matin.

Lui offrant un sourire encore teinté de sommeil, je m'approchais pour embrasser le bras sur lequel il était appuyé. J'avais beau être mal réveillée, je voyais qu'il était tendu et que son sourire était crispé. Quelque chose n'allait pas ? Lorsqu'il se leva soudainement, je me redressais moi aussi, prête à intervenir. Soudain bien plus réveillée...

Mais alors qu'il planta son regard dans le mien, tenant une petite boite, ma tête se mit à tourner. Est-ce que je rêvais encore ? Je clignais des yeux une fois, deux fois, trois fois. Mais à chaque fois que je les rouvrais, Kazushi se tenait toujours devant moi, la boite à la main. Je tentais de les frotter cette fois-ci, mais toujours même résultat : je ne rêvais pas.

Sûrement sous l'effet du stress et de la surprise, j'eus le réflexe le plus idiot qui soit. Mettant ma tête sur mes genoux, je pris le drap et... je le mis sur ma tête. Ce n'était certainement pas la réaction qu'attendait Kazushi et je me trouvais bien idiote. Mais au moins, je m'accordais quelques secondes de réflexion.

Premièrement... J'étais très jeune pour me marier. À vrai dire, j'étais terrifiée. Mais en prenant une profonde respiration, des images agréables me vinrent à l'esprit. Notre rencontre. Notre premier rendez-vous. Notre équipe. Notre emménagement ensemble. J'avais tellement changé depuis notre rencontre... J'avais grandi, j'avais mûri. J'avais trouvé ma voie. J'avais fait face à mes démons. Et rien de tout cela ne serait arrivé sans lui. Il m'avait été d'un soutien sans faille, il m'avait écouté même sans entendre ma voix. Il m'avait bercée, rassurée. Il m'avait donné plus d'amour que tout celui que j'avais reçu dans ma vie avant lui. Et ma vie, je ne l'imaginais pas sans lui.

Enlevant le drap de ma tête, je le trouvais dans la même position qu'auparavant. Seulement, la tristesse et la douleur marquaient à présent son beau visage. Cela me brisa le coeur. Je donnerai le monde entier pour ne plus jamais revoir cette expression à nouveau sur sa figure. Les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres, je fis un "oui" du bout des lèvres avant de me jeter à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Kakumeigun - Chef Ketsueki Suna
Messages : 445
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri Mar 30 Mai 2017 - 19:37

Mon cœur, je le sentais dans toutes les extrémités de mon corps. Des oreilles aux orteils, en passant par les mains, les doigts, le coup. Mon cœur battait tellement fort que même Ruri devait l'entendre. J'attendais sa réaction avec impatience. Moi, j'étais partagé. Stress énorme, joie énorme et en même temps, une peur incommensurable. Si jamais elle disait non, je serai perdu.

Elle s'était mise à genou en face de moi et je la voyais cligner des yeux et se les frotter, certainement croyait elle qu'elle était encore en train de dormir et tentait de se réveiller, mais pourtant, tout ceci était bien réel. Comme sa réaction, se cacher sous les draps. À ce moment-là, tout mon univers c'est écrasé. Tout a terminé détruit. Les murs tombaient et les gens mourraient les uns après les autres.

J'étais totalement perdu. J'avais été trop rapide, je n'avais pas été assez patient et voilà, je l'avais brusqué. Elle allait dire non et cela allait créer une relation mal-saine. Je ne pourrai pas vivre une relation avec Ruri sans son aval pour notre mariage. J'allais m'en aller lorsqu'elle sortit de sa cachette. Je la regardais dans les yeux, extrêmement déçu.

Sa réaction était complètement différente, elle souriait. Je ne pouvais m'empêcher de le lui rendre et c'est à cet instant que je remarquais un léger « oui » de la tête. Et elle sautait dans mes bras. Tout autour de moi devenait plus beau, mon cœur s'était calmé et même presque arrêté. Elle avait finalement dit oui, nous allions nous marier. Je la serrais contre mon torse et l'embrassait sur la tête. Nous étions restés comme ça durant de longues minutes, mais il fallait bien la laisser respirer un peu.

Je me retirais de quelques centimètres et plongeais à nouveau mon regard dans le sien avant de lui dire.

« Je t'aime. »



Quelques semaines plus tard

Il fallait commencer les préparatifs de notre mariage. Les invités, le repas, l'endroit. Tout devait y passer et surtout rien ne devait être laissé de côté. Ruri était très impliquée, dès qu'elle avait quelques minutes de temps libre, elle s'occupait de notre mariage. C'était plaisant et surtout cela faisait un gros poids en moins pour moi, je n'avais qu'à l'aider dans toute cette préparation et tout ce passait pour le mieux. Je me posais ensuite une question, ou plutôt je voulais la poser à Ruri.

« Tu as déjà fait la liste de tes invités ? »

Elle m'intéressait, je voulais savoir qui elle souhaitait inviter à notre mariage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin - Membre du Kakumeigun
Messages : 256
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri Mer 7 Juin 2017 - 23:51

Cela faisait plusieurs semaines déjà qu'il m'avait demandée en mariage et pourtant, j'avais toujours du mal à me faire à l'idée. Néanmoins, la petite bague à mon annulaire gauche était là pour me rappeler que tout était bien réel. « Nous sommes fiancés. Kazushi est mon fiancé. Nous allons nous marier. » Ces quelques phrases tournaient en boucle dans ma tête et j'oscillais entre excitation inouïe et déprime la plus absolue.

Nous nous étions vu confrontés à plusieurs problèmes : tout d'abord, nous n'aurions jamais imaginé que le mariage demandait autant de procédures administratives. Des tonnes et des tonnes de papiers, des demandes de certificats les plus incongrus les uns que les autres, des preuves de notre collocation, etc. Et ce n'était que le plus petit des problèmes.

Les autres problèmes étaient pour la plupart psychologiques. Je ne voulais pas d'un mariage grandiose, extravagant et avec tout un tas de personnes inconnues. Je ne me reconnaissais tout simplement pas dans ce schéma. Je n'avais jamais été très extravertie ou tout simplement très voyante, me retrouver au milieu de l'attention ne m'attirait pas vraiment et même pire : ça me stressait.

Un autre problème survenait : le nom de famille. La tradition voulait que la femme prenne le nom du mari. J'avais beau détester la plupart de ma famille, je ne voulais pas perdre mon nom. Et en tant que future chef de clan, je ne pouvais porter un autre nom de clan. Mais cela me tourmentait pour la simple et bonne raison que je n'osais pas en parler à Kazushi.

Encore un autre problème qui semblera certainement futile à beaucoup de personnes : et si mon futur mari n'aimait pas ma robe ? S'il me trouvait déguisée ? Avec ma taille et mon air enfantin, il y aurait de quoi se moquer. Je me fichais bien de l'avis des autres mais celui de Kazu' était très important. Problème : j'avais trop honte de lui en parler.

Tout cela me retournait le cerveau jour et nuit, parfois aux pires moments. Mon fiancé était certainement loin de se douter de ce qui se tramait dans ma tête et je faisais au mieux pour ne pas l'inquiéter avec tout ça. Pourtant, il s'intéressait quand même bien aux préparatifs, comme quand il me posa la question fatidique : « Tu as déjà fait la liste de tes invités ? »

Je poussais un profond soupir. Bien sûr, la liste des invités était aussi un de mes tourments du moment. Nous étions obligés d'inviter des gens que nous ne voulions pas forcément voir en ce grand jour. Ma famille, par exemple. Me passer d'eux le jour de mon mariage me conviendrait parfaitement. En tant que chef de clan et moi future chef de clan, nous étions aussi obligés d'envoyer une invitation aux autres chefs. Mais je pensais surtout à ceux que j'aurais voulu voir et qui ne seraient pas présents.

Amano, décédé. Comme à chaque fois, cette pensée me serra le coeur. Je n'avais pas eu beaucoup d'amis dans ma vie. Un des seuls que je considérais comme tel avait perdu la vie dans l'affrontement contre Rokubi. Un autre serait absent et son nom était facilement devinable : Ogami. Notre sensei, qui était devenu par la suite notre ami le plus proche, avait disparu dans la nature après sa démission. Nous n'avions plus de nouvelles depuis.

« Ne pourrait-on pas se marier simplement tous les deux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Le plus beau jour de notre vie - Pv Chikamatsu Ruri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-