N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 402
Rang : A

Message(#) Sujet: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Sam 3 Juin 2017 - 4:32

Concentrée...

Tu tenais encore le plan dans tes mains. Tu le fixais de tes yeux experts et avisés. Tu avais toi même défini le plan de route de ton binôme ainsi que de tout les autres chargés de remplir la même mission que toi. L'ordre avait été donné par le plus grand du village, et tu avais tout fait pour que celui-ci soit le respecté le plus rapidement et le plus efficacement. Tu étais après tout en charge de toutes ces dispositions, et le rôle te sciait plutôt bien.

Durant cette étape, il allait falloir faire le ménage parmi les plus petits villages au sein de Mizu. La chaine administratif était corrompue, malade à cause de traitre ayant trouvé l'opportunité de fragiliser la cohésion de Kiri. Bien entendu, il était envisageable pour toi ou même pour tout ces hauts dignitaires de ne pas réagir face à cette menace écrasante. Car tu l'avais compris aussi bien qu'eux, ce genre de mal, même s'il n'était que mineur à première vue pouvait être destructeur dès lors qu'il commençait à se multiplier et devenir légion.

Tu en avais déjà fais la mauvaise expérience lors de tes précédentes mission. Désormais, c'était à ton tour de passer à l'offensive. Pour cela, tu avais composé des binôme constitués d'un senseur et d'un homme fort. Chacun avait les accréditations nécessaires pour faire tout ces interrogatoires. Pour t'accompagner, tu avais choisi Rinkyu. Il était fort, doué et intelligent malgré son clan.

Et il était par dessus tout un très bon shinobi de la brume, sur qui tu pouvais compter.

- Comme je te l'ai dis au briefing précédent, on risque bien souvent de ne pas trouver le soucis à la première approche. Néanmoins, dès que la proie se sentira piégée, elle va soit fuir soit nous attaquer. Dans les deux cas, tu seras chargé de l'arrêter. Tu es plus fort que moi, c'est pour ça que je compte sur toi.


Vous étiez encore en route pour vous diriger vers un village à la densité modéré au Nord de Mizu. Celui-ci restait bien trop loin des côtes pour vivre de la pêche, mais il savait y faire avec l'agriculture. Perdre l'emprise sur ce genre de village pouvait s'avérer être un véritable coup dur. Cette mission nationale de surveillance globale servait aussi à s'assurer qu'il n'y aurait aucune insurrection interne se faisant dans l'ombre.

- Bien entendu, c'est mon rôle de parler et de repérer les éventuels troubles dans leurs réponses. Mais je n'ai pas la science infuse, si tu détectes quelque chose d'anormal, n'hésite surtout pas. Merci d'avoir accepté de m'accompagner Rinkyu.


En réalité, même si le Mizukage t'avait donné les pleins pouvoirs quant à ces missions. Tu n'étais qu'une simple genin, et tu ne pouvais que remercier ton partenaire de te suivre malgré ton rang égal au sien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Dim 4 Juin 2017 - 7:50

La guerre était très certainement l’une des choses les plus ardues qu’il m’a été donné de vivre au cours de mon existence. Depuis mon retour à Kiri, ma vie était devenue assez instable, du moins, légèrement plus instable. Non pas que ma façon d’agir avait radicalement changé, ou encore que l’état de mon père s’était empiré. Mais, pour une raison de méfiance constante, j’observais assidûment les murs de Kiri, encore et encore. Il était vrai que nous avions de la ressource militaire. Toutefois, l’empire qui était bien plus puissant que nous, est tombé alors même qu’elle était parée et préparée au combat. Ici, à Kiri, les Shinobis étaient encore des novices, tout comme moi, et vu l’état actuel des choses, ça n’allait certainement pas s’apprêter à changer.

Fort heureusement, les choses n’étaient pas totalement perdues. Certaines personnes avaient su comment réagir au moment le plus opportun, afin de sécuriser, de purifier le village de toute source de conflits qui nous aurait affaibli. En somme, d’après ce que la Kosobayui m’avait dit, c’était une inspection qui visait à déceler au sein de l’administration, des individus qui n’avaient pas le droit d’y être. Participer à cette inspection qui visait à ôter la gangrène dans l’optique de développer le village du mieux qu’il était possible, était ma façon de mettre mes capacités au service de Kiri, d’ériger un mur de sécurité qui nous empêcherait de nous faire prendre de court à un moment ou à un autre. Aujourd’hui, c’était aux côtés de la personne qui avait développée ces idées que je faisais marche vers un village situé au nord de Mizu no kuni.

Je n’avais pas énormément côtoyé Yu dans le village. Mais à chaque fois que cela avait été fait, elle était toujours dans un projet assez important pour Kiri. Dans le tournoi qui visait à nous affronter pour faire plaisir à la foule qui nous entourait ou encore dans la Mésange bleutée, qui dans un sens, contribuait au développement économique de notre terre brumeuse. Il ne faisait aucun doute que son ascension allait fulgurante dans les hautes sphères et il n’aurait pas été très surprenant qu’elle devienne assez influente d’un moment à l’autre. C’était l’exemple vivant, de la façon dont je devais agir pour faire connaître positivement mon clan si longtemps écrasé et bafoué.

-Je comprends. En somme, votre rôle consiste à analyser et à inspecter nos suspects. En cas de complications nécessitant une intervention physique, j’entre en scène. Cela ne me gêne pas. Aussi… Ne vous sentez pas obliger de me remercier, vous êtes avant tout une personne de mon village. Vous aider relève davantage d’une obligation qu’un choix. Cela ne me gêne pas.

Des étendues de terre s’étendaient dans le lointain, sur la route que nous étions en train d’emprunter pour aller à ce petit lieu qui était contraint de vivre de l’agriculture. Il constituait à lui seul, un domaine important au sein de Mizu et en perdre le contrôle, serait désastreux au plus haut point. C’était donc ici que nous allions commencer l’inspection. Mon visage impassible et ma posture guerrière que j’adoptais à chacun de mes pas, il ne faisait aucun doute, pour quiconque posait un regard sur moi, que j’étais un Shinobi. Toutefois, je ne pus m’empêcher de l’interpeller sur un dernier point.

-Une fois arrivés sur les lieux, nous irons directement dans les bureaux administratifs, c’est bien ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 402
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Lun 5 Juin 2017 - 0:37

Soulagée...

Tu ne le montrais jamais, mais tu avais une pression énorme sur tes épaules. Et même si tu savais la gérer, même si tu avais une guerre d'expérience pour gérer ce genre de responsabilité, cela n'enlevait rien à son poids initial. Et le fait qu'il t'accorde sa confiance et son obéissance, bien que relatives toutes deux, te permettait de te soulager d'un petit peu. Ton esprit pouvait être partout à la fois, tu t'étais forgée ainsi, néanmoins, tu ne pouvais pas être entièrement efficace sur tout les fronts si tu avais autant de chose à gérer.

Désormais, il était beaucoup plus simple pour toi d'appréhender la suite. Tu avais eu raison de le choisir lui plutôt qu'un autre. Bien que tu étais de nature réservée, et que tu ne montrais que très rarement ta gratitude ou ta sympathie. Tu appréciais sa compagnie en cet instant. Elle était plutôt salvatrice à ton égard. Bien qu'elle n'allait pas l'être pour les traitres que vous alliez débusquer.

- Effectivement. Le reste ne nous importe peu. Nous n'avons prévenu personne, il faudra donc faire relativement vite et tenter d'éviter l'agitation pour ne pas faire paniquer les habitants sur place.

Quelques heures ensuite, tu arrivas enfin devant l'entrée du village. Lâchant un regard vers Rinkyu, davantage pour symboliser qu'il fallait être près, tu pénétras directement vers la mairie du dit village. Celui-ci était mineur, et le bâtiment était bien modeste, à l'image de ce petit regroupement d'habitant. Y pénétrant, les administrateurs du bâtiment semblaient tous surpris par votre arrivé. Logique pour le moment.

Déposant la directive qui avaient été rédigée des mains du Kage avant la guerre, celle-ci te donnait les pleins droits pour l'inspection.

- J'aimerais que vous vous regroupiez tous dans un même endroit. Je vais vous faire passer un interrogatoire rapide et quelques examens afin de m'assurer de votre légitimité au sein de ce bâtiment.


En réalité, cela avait été rapide. Deux vieux, une dame qui se chargeait du ménage au sein de la mairie et deux autres s'occupant de la paperasse. Tout le monde allait y passer un par.

- Comment vous appelez-vous ? Quel âge avez-vous ?


Tu répétais les mêmes questions, tandis qu'elles s'enchainaient par dizaine. Tu savais déjà la plupart de ses réponses, mais tu voulais déceler un accro, un soucis dans la logique de leurs réponses. Les mettre sous pression pour révéler leur vraie nature. Par ailleurs, tu avais activer ta sensorialité afin de détecter chez eux un quelconque camouflage, une illusion bien placée ou ne serait-ce que la nature de leur chakra.

Une fois toutes les personnes interrogées, tu allais t'isoler dans une pièce en compagnie de Rinkyu.

- Ils m'ont l'air tout à fait normaux. Néanmoins, j'ai quelques doutes. Tu pourrais leur faire passer un dernier test ? Dis leur qu'on a des sérieux doutes sur l'un d'entre eux, et demande leurs de rester grouper, de garder leurs calmes. Je vais attendre dehors, ton discours n'a pas besoin d'être logique, on va juste jouer sur leurs émotions pour lever les éventuels voiles.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Mar 6 Juin 2017 - 5:33

Je faisais équipe avec Yu. Si ma mémoire était bonne, cela faisait la deuxième fois que ça arrivait et il fallait le dire, c’était toujours aussi calme. Un calme qui me laissait par moments savourer le décor, la nature pleinement complète, mais aussi valorisée sans modération dans cette partie de Mizu. De nature calme et particulièrement observateur et bien que le souci de l’inspection fût bien présent dans mon esprit, mon regard n’avait de cesse de se balader un peu partout pour me permettre de détailler la nature. Si ça ne fut les terres ancestrales des Kaguyas où les bâtiments étaient faits à base d’os, ou bien encore les bâtiments de Kiri qui étaient en rochers et en pierres, je n’avais jamais été confronté à un environnement aussi riche. Et pour une fois que c’était bien le cas, j’en profitais bien.

Nous arrivâmes bien vite aux portes du village, et encore plus vite, nous allâmes dans le bâtiment de la mairie. Peu de personnes y étaient, il fallait le dire et tous semblaient aussi anodins les uns que les autres. Difficile de croire d’ailleurs qu’un quelconque traître serait ici. Bon, par définition, un parfait traitre, aurait eu pour fonction première de savoir se fondre dans la masse. De ce fait, les apparences n’étaient pas un critère qu’il fallait prendre en compte.

Les interrogatoires se passèrent sans soucis, et personne ne sortait de l’ordinaire. La conclusion fut simple. Soit, notre espion n’allait pas être débusqué sur la base de simples questions, soit, il n’y avait aucun être qui ne respectait pas les normes dans ces lieux. Difficile de peser le pour ou le contre, il fallait le dire. Quoi qu’il en soit, peu de temps après, ma partenaire et moi étions dans une salle isolée du reste, à faire le bilan. Ses observations n’étaient pas certaines, mais cela ne voulait pas dire qu’elle allait en rester là, bien au contraire.

-D’accord. Je m’en occuperai sans soucis.

Suite à ces mots, je me retirai alors pour aller dans la salle où étaient les employés. Les questions se répétèrent les unes après les autres, minutieusement, stratégiquement, sans jamais perdre le fil des évènements. La cohérence était une chose que je me devais de conserver, tout en observant leurs réactions. Depuis le mouvement inexpliqué d’un doigt jusqu’à la direction du regard que prenaient mes interlocuteurs à l’écoute de chaque question, tout passait au peigne fin. Détecter le mensonge n’était pas dans le registre de mes capacités. De ce fait, j’allais tout simplement me contenter de faire ce qui devait être fait à la base.

Quelques minutes plus tard, tout était bon, et les tests avaient été repassés. Le résultat fut le même, tout le monde semblait en ordre. Me plaçant alors devant tout le monde, une fois cela terminé, je pris parole. Conformément aux exigences de la Kosobayui, la deuxième partie de ses plans allait entrer en action. D’un faciès qui ne laissait entrevoir aucun sentiment, j’observai tour à tour ceux qui étaient en face de moi

-Bien, les tests ont été menés avec succès et malheureusement, il se pourrait que l’un d’entre vous ne soit pas à sa place dans ces bureaux. Ma partenaire et moi devons voir les choses en détails mais nous aimerions que tous, restez groupés dans la salle B jusqu’à nouvel ordre. Cela prendra le temps qu’il faudra.

Il m’était impossible de voir les visages de tout un chacun dans la pièce quand je parlais, malheureusement. De ce fait, si la gêne avait été affichée sur le visage d’un d’eux, ça aurait été à mon insu. Quoi qu’il en soit, tout avait été fait. Yu me vit revenir à elle lentement pour lui donner le compte rendu de ce qu’il s’était passé, ainsi que mes doutes sur sa méthode. Non pas que je n’avais pas confiance, je voulais juste lui rappeler que les possibilités de danger pouvaient être grandes également.

-Tous sont enfermés dans la salle B. Cependant, si un éventuel coupable est situé avec les autres personnes dans la même salle, n’y aurait-il pas des chances que les innocents soient pris en otage ? Ce jeu a de grandes chances de se retourner contre nous, si nous ne nous montrons pas prudents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 402
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Mar 6 Juin 2017 - 20:23

Perplexe...

Tu n'étais qu'à ton premier interrogatoire, tu n'avais pas encore rodé la méthode et celle-ci n'était pas innée chez toi. Il te fallait du toi pour savoir comment obtenir ce que tu voulais. Et bien entendu, tu voulais éviter de faire cracher quoi que ce soit sous la contrainte sous peine de fausser la véracité des informations dévoilées. Il n'y avait pas besoin d'être un traitre pour être peureux, et tu le savais.

Rinkyu faisait exactement ce que tu attendais de lui, il répétait l'interrogatoire de la même manière que tu avais pu le faire mais avec sa touche supplémentaire. Tu le savais, tu n'allais pas perdre autant de temps par la suite, il fallait optimiser ta démarche. Soupirant intérieurement, tu avais beau être pleine de ressource, tu apprenais la vie toi aussi, d'une manière autodidacte certes, mais tu n'avais pas forcément tout les clés nécessaires à la bonne réalisation de tout ceci.

Toi aussi, parfois, avait besoin d'un partage d'expérience parmi les vétérans du village. Néanmoins, une fois que Rinkyu eut finit tout cela, il te fit par de son analyse mais surtout de ses craintes. Il n'avait pas tord, agir de la sorte pouvait s'avérer être très risqué dans le cas où il avait clairement une taupe parmi les interrogés. Mais là, tu pénétrais dans une frontière qui n'en tenait qu'à toi. Celle de la moralité, dont le village s'en fichait entièrement.

Tu n'avais pas non plus en toi cette culpabilité, cette valeur de la vie humaine prévalant sur le reste. Tu résonnais par simple calcul mathématique, si le fait de débusquer une taupe valait bien plus que la vie de quelques employés, alors il fallait le faire. Mais le soucis n'était pas là, il y avait bien des moyens de résoudre cet interrogatoire et tu avais choisi certainement un des pires.

- Tu as raison. Heureusement pour nous, il ne semble y avoir personne sur qui s'inquiéter pour le moment. J'éviterais de répéter l'erreur par la suite, merci Rinkyu.


Il était aussi là pour ça, t'apporter un second souffle, un second regard. Revenant alors dans la pièce où s'était agglutinée les pauvres employés, tu leur fis un rapide discours, pour les remercier de la contribution au sein du pays. Que le village leur était redevable et qu'ils devaient continuer à faire un tel boulot. Ce genre de discours qui ne possédait aucune consistance mais qui permettait de motiver les troupes. Ce dont Kiri n'allait certainement pas cracher dessus.

- Passons au prochain village. Celui-ci est plus gros, et nous avons relevé des problèmes de logistique. Il y a probablement quelqu'un qui s'amuse à saboter tout ça. Si ici, nous avancions dans une incertitude complète, notre prochaine destination nous montre déjà sa véritable couleur.


Cette fois-ci, tu allais devoir jouer de plus de finesse, de plus de délicatesse dans la manière d'administrer les choses. Bien que le conflit paraissait inévitable. Au même moment, tu te doutais que les autres binômes qui arpentaient Mizu avaient eux aussi certainement avancés dans cette purge. Par ailleurs, tu prévoyais de faire ce genre de contrôle de manière trimestrielle, afin d'instaurer un maillage particulièrement compliqué à passer outre pour quiconque voudrait s'infiltrer au sein de Kiri par cette voie.

- Mais nous allons certainement devoir dormir là-bas car la nuit tombera bien rapidement. Partons et nous verrons par la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Jeu 8 Juin 2017 - 6:15

Le reconnaître n’aurait pas été de trop, mais cette situation était étrange, totalement inhabituelle. Jamais encore je n’avais été confronté à une enquête, quelle qu’en soit son genre. Si ce n’était, utiliser mes capacités combatives pour assurer la protection de certaines personnes ou encore le sauvetage d’autres, je n’avais pas eu beaucoup à faire. Voir défiler des personnes devant moi pour leur poser de multiples questions, pour étudier leurs réactions, n’était clairement pas mon fort. Toutefois, il était certain que j’en aurais eu besoin à un moment ou bien à un autre. Ce genre de talents était crucial, surtout quand on le maîtrisait suffisamment pour savoir faire parler qui l’on voulait uniquement par le biais des mots. Pour le moment, il n’y avait rien de bien particulier, à moins que je ne m’y prenne mal. Et donc, mes conclusions furent les mêmes que la Kunoïchi qui ne manqua pas d’aller les revoir pour par leur faire passer un dernier message.

En réalité, je me rendais compte que dans ses derniers propos, la Kosobayui était en train de les motiver à sa façon. Non pas qu’ils en avaient besoin, mais ces derniers qui venaient d’être inspectés, devaient comprendre que nous ne faisions rien qui ne soit pour leur bien. Empiéter sur leur travail et leur dévotion n’était pas l’objectif, et il fallait qu’ils le sachent. Nous sortîmes bien vite de cette salle administrative, et c’est alors que Yu me fit part de ses futurs projets. Un autre village nécessitait notre inspection. Et cette fois là, les choses sortant de la normale étaient assez visibles.

-Un problème de logistique ? Comment ont-ils fait pour ne pas songer à une intrusion quelconque ? Je suis de votre avis également. Les choses seront plus claires.

Il était tout de même assez normal, que les choses ne s’arrêtent pas aussi simplement à une étape aussi simple des inspections. Ça aurait été limite inutile de n’inspecter qu’un petit village dans le Nord. La question qui restait cependant, était celle de savoir combien de villages nous devions observer encore ? Sans lui demander cela, j’entrepris donc le long trajet accompagné de la Kunoichi aux cheveux sombres. Le nombre de villages importait peu. Il fallait en inspecter un maximum pour capturer tous les traîtres.

L’interrogatoire sur une série de questions logiques, constituait méthode étrange d’inspection. Pour ma part, sa rentabilité était faible et sa fiabilité encore moins. Une personne qui avait une bonne maîtrise de soi n’aurait aucun mal à se faufiler dans la masse. Mais il était certain que je n’avais pas le même regard que ma partenaire. C’était là même, le principe du duo. Là où ma connaissance et mes forces se limitaient, les siennes comblaient les miennes, permettant donc, de nous faire avancer continuellement, dans le même sens. C’était également la raison pour laquelle, Yu me demanda de poser des questions aux autres. Un regard neuf aurait très probablement fait surgir ce qui n’attira pas notre attention.

Le temps passait bien vite, et il les prévisions de la brune avaient encore de grandes chances de se réaliser. La nuit approchait à grand pas malgré le fait que nous avancions sans arrêt. Mon père ? Je l’avais confié à Akira, notre voisine, contre une somme d’argent que je lui forçai à accepter bien évidemment. À l’heure actuelle des choses, le village se faisait déjà voir dans le lointain. Notre route allait s’interrompre un court moment encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 402
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Ven 9 Juin 2017 - 23:30

Intriguée...

Tu pouvais voir à l'expression faciale de ton partenaire. Il ne semblait pas convaincu par ta méthode des plus basiques. Il avait raison, ton interrogatoire n'était ni brutal et bien trop expéditif. Mais tu le savais, tu n'interrogeais que des simples civiles. Ils n'avaient pas été informé de leurs interrogatoires et n'avaient pas été formé pour répondre à ce genre de chose. D'autant plus que grâce à tes talents de sensoriel, tu n'avais pas besoin d'énormément de chose pour percevoir tout ce qu'il y avait à voir. Un nukenin ou un traitre aurait une étonnante manière de se contrôler.

L'agitation, le stresse était souvent le meilleur moyen de différencier un homme lambda d'un homme entrainé. Mais ton interrogatoire ne servait finalement que d'une façade, un premier filtre tout au plus. Tu percevais davantage la vérité de tes interlocuteurs à travers ta sensorialité qu'autre chose. En améliorant ta vue déjà perçante, il était très simple pour toi de percevoir les signes du corps.

Mais tout pouvait s'améliorer, et tu gardais l'inquiétude de ton partenaire dans un coin de tête pour tenter d'y remédier par la suite.

Plongée dans ta réflexion, le voyage fut rapide bien que long en réalité. Le soleil commençait déjà à perdre son combat face à la nuit, bien que les nuages le cachaient déjà dans sa totalité. Il allait falloir dormir et cette nuit allait te laisser tout le temps nécessaire pour préparer un autre interrogatoire cette fois-ci plus adaptée. Rentrant dans l'auberge tu pris de chambre mais avant d'aller à tes appartement tu pris le soin de saluer Rinkyu.

- A demain Rinkyu. Sois prêt, demain on va tenter d'être plus efficace qu'aujourd'hui.


Tu savais que cela n'allait pas s'arrêter au stade de tentative. Tu allais réussir... Et tandis que les heures de nuit s'effilaient, le sommeil ne t'emporta pas. Trop éprise dans les bras de la réflexion. De toute manière tu n'avais pas besoin de sommeil, tu savais tenir sur une plus longue durée que la moyenne. La faute à un rythme de vite toujours acharnée.

---------------------------------------------

Tu te retrouvais dans la même salle que les employés de cette mairie. Il y en avait déjà un plus grand nombre, étant donné que le village avait une plus forte densité que le tout premier. Rinkyu était à tes cotés, il semblait te regarder comme s'il allait encore une fois évaluer ta manière de procéder. Bien... Tu espérais seulement qu'il s'était davantage concentré sur les employés qui avaient été interrogé que toi.

- Bien, je vous ai tous entendu, vous et votre histoire qui vous on amené jusqu'ici. Jinbo c'est ça ? J'aimerais que vous veniez, j'ai besoin de votre avis sur l'équipe.


Il hocha la tête fébrilement, tandis que tu le trainais dans une salle cette fois-ci cloisonnée. Pour cette fois-ci, tu avais pu utiliser ta sensorialité en toute discrétion, camouflée derrière des questions abondantes. Il utilisait un genjutsu qui lui permettait d’entièrement changer son apparence et sa voix. Néanmoins, tu pouvais sentir le genjutsu à travers ces circuits de chakra qui arboraient une activité constante mais dense. De tout les nukenin de Kiri, plusieurs possédaient ce genre de talent, ainsi tu ne pouvais pas vraiment connaitre sa force ainsi que sa véritable identité, d'où ta volonté de l'avoir isolé.

- En réalité, vous l'avez compris. Vous allez être arrêté. C'était crédule de votre part de penser qu'il n'y aura aucun ninja senseur dans cet interrogatoire.


Son visage se déforma sous la panique tandis qu'il sortait de sa poche un kunai tout en brisant le genjutsu qui maintenait son voile. Avant que tu ne puisses composer tes premiers mundras, Rinkyu fut bien plus rapide que toi... Ainsi là était ta volonté de l'avoir à tes cotés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Lun 19 Juin 2017 - 7:52

De la Kosobayui se dégageait toujours ce mystère perpétuel qui m’empêchait de lire dans ses pensées, d’entrevoir ses intentions ou même de percevoir ses doutes et attentes. Elle était de ceux qu’on ne pouvait sonder d’un regard, sempiternellement passive de tout ce qu’il se passait autour d’elle. Il y avait un moment j’avais cru que nous avions tout simplement la même vision des choses, notamment qu’il ne suffisait pas de parler ou bien de s’exprimer inutilement pour bien vivre. Bien sûr, c’était vrai. Mais pour elle, ce n’était que partiel. Elle n’avait pas que ça comme motif. Était-ce une aura de méfiance constance ou bien une attitude qui laissait planer une indifférence perpétuelle, rien n’était véritablement certain. Mais en somme, elle avait la tête sur les épaules et c’était une chose bien rare dans le village de Kiri.

Le regard militairement fixé vers l’avant, scrutant des yeux le lointain qui se faisait de plus en plus proche, j’avançais à un pas lent, aussi lent que ma partenaire de mission. Quelques ruelles de traversées, quelques pâtés de maisons de passées, et nous étions déjà en train de nous séparer, pour rejoindre nos pièces respectives.

-Nous le serons certainement. Bonne nuit Yu.

Sur ces mots, j’entrais dans la chambre, installai un piège à l’entrée de la pièce par simple mesure de précaution et m’assoupis profondément. Mon katana était toujours en ma possession, même si ce n’était qu’à titre décoratif – étant donné que je me battais avec mes os –. Toutefois, il était là, dans le creux de ma main, alors que le sommeil m’emportait paisiblement. La journée qui m’attendait s’annonçait imprévisible et il m’était impossible de définir à quel point elle aurait été éprouvante. Pour ne pas être pris de court, un bon repos était nécessaire.

***

La nuit passa vite, et nous étions désormais dans les locaux administratifs, à observer le personnel. Bien évidemment, je n’avais de cesse de jeter un coup d’œil de temps en temps sur ma partenaire, pour voir ce qu’elle comptait faire à présent. Mais dans mon esprit, j’étais déjà paré à faire la seconde partie de l’interrogatoire, comme dans le village précédent, mais peut-être que les choses allaient changer. Le premier fut désigné et emmené dans la salle où les questions lui furent posées. Attentif, n’ayant d’autre choix que de faire confiance en cette méthode interrogative, j’analysai l’adversaire minutieusement, étudiant chaque micro action qu’il aurait fait. C’est alors que, la ressortissante du clan des plumes, l’accusa comme étant un traitre. Dans une confusion totale, j’ai été surpris de constater l’individu faire sortir un Kunai pour justifier les dires de la jeune Kunoichi.

Je décroisai alors les bras, et effectuai un rapide déplacement dans sa direction, plaquant l’individu contre le mur - mur qui trembla d’ailleurs à la collision. Ma main serrait puissamment son poignet, jusqu’au moment où, il lâcha le Kunai. Une fois cela fait, mon genou se fraya un chemin pour aller s’enfoncer dans son ventre, un coup qui manqua de lui faire éjecter son petit déjeuner.

-Gardez-vous d’agir en individu dépourvu de sagesse. Cela pourrait vous coûter la vie

Son bras tordu en angle droit dans son dos, je le plaquai contre la table. Pour être certain qu’il ne bouge plus. Mais jusque-là, je ne comprenais pas. Un simple questionnaire n’aurait pas pu faire cela. Une autre chose se cachait derrière, mais quoi ? Un talent particulier ? Un pouvoir spécial des Kosobayui ? Ce n’était que le flou dans mon esprit pour le moment.

-Que devrons-nous faire de lui ? En tant que dirigeant d’équipe, il a très bien pu placer des gens à des endroits qui lui permettront de s’évader si jamais il se fait prendre. Bien évidemment, ce ne sont que des suppositions.


Dernière édition par Kaguya Rinkyu le Mer 28 Juin 2017 - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 402
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Mar 27 Juin 2017 - 16:16

Impassible...

Tu n'avais même pas daigner bouger, preuve d'une grande confiance envers ton partenaire qui avait agit par instinct malgré les incompréhensions que tu lui devinais. Il ne semblait pas avoir le même talent que toi quant à la perception du monde qui t'entourait. C'était en somme normal, c'était pour cela que vous formiez un duo complet, il n'avait pas besoin d'être bon dans les domaines où tu l'étais et inversement.

Tu lui devais néanmoins des explications, si le simple fait que l'homme t'attaque prouvait sa culpabilité, cela ne t'empêchait pas de mettre au courant Rinkyu par la suite. Regardant alors l'homme totalement maitrisé par le Kaguya, celui-ci avait beau être doué en genjutsu, ce talent n'allait lui servir en rien tant que tu restais dans la pièce. On ne pouvait difficilement te tromper à partir du moment où tu savais qu'il y avait une illusion dont il fallait se prévenir.

Quant au potentiel de danger qu'il représentait, il ne semblait pas faire le poids ne serait-ce qu'une seconde en terme de physique face à Rinkyu. Songeuse, tu te demandais quoi faire de lui, il y avait encore plusieurs petits villages à inspecter et vous ne pouviez pas tout arrêter pour un simple gredin. T'adressant alors à Rinkyu d'un ton neutre, tu lui indiquas la marche à suivre :

- Contente toi de l'attacher, je vais prévenir les autres qu'ils fassent venir des ninjas pour le récupérer. Fait bien en sorte qu'il ne puisse plus bouger ne serait-ce que les mains et bande lui les yeux au passage, on est jamais trop prudent.


Allant à la rencontre des autres administrant, tu quittas le bâtiment après deux petites heures rejoint très rapidement par Rinkyu.

- On va avoir encore du travail... Et pour tout à l'heure, si tu te poses la question, je me suis servie de la sensorialité pour percer son genjutsu. J'utilise cette faculté depuis le départ, l'interrogatoire n'étant qu'une façade à la véritable investigation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu] Mer 28 Juin 2017 - 20:14

Nous en étions à notre premier suspect interpellé depuis le début de nos investigations. Il fallait dire que cet exploit jouait en faveur de la véracité de la méthode de ma partenaire de travail. La preuve de l’efficacité de ses procédures était désormais clairement exposée. À mon tour, je remplis parfaitement mon rôle, stabilisant l’ennemi avant qu’il ne puisse nous jouer un autre tour supplémentaire. Le monde Shinobi était vaste. Son grand nombre de talents n’avait d’égal que sa circonférence. Je ne connaissais qu’une petite infime partie de ce vaste monde, et dans cette petite partie, jamais encore je n’avais été confronté à un Genjutsu. Il se disait que cet art représentait le danger à l’état brutal, un art de fourbes et de lâches. Il permettait à tout un chacun de tromper les sens de ceux qui étaient les plus vulnérables spirituellement. Il fallait croire, que ça avait bien été mon cas, contrairement à la Kosobayui.

Les consignes de cette dernière étaient simples. Immobiliser l’ennemi par le biais des cordes, et couvrir ses yeux par le biais d’un bout de tissu. Ainsi, on pouvait calmement le transporter en plein cœur d’une prison sécurisée. Après avoir donné un coup-de-poing puissant sur la cible, je profitai de son inconscience pour aller prendre tout ce qui avait été nécessaire pour le mettre hors d’état de nuire. Sous la stupéfaction de certains, il se fit transporter par les autorités locales, qui le conduisirent dans un endroit où, on aurait été dans l’incapacité d’avoir de ses nouvelles pour un bon moment.

Bien évidemment, nous ne nous limitâmes pas à celui-là. Par une pure mesure de prudence, nous continuâmes d’interroger et d’inspecter plusieurs personnes. Depuis les personnes les plus jeunes aux plus âgées, en passant par les nouvelles recrues ou bien les personnes qui avaient été récemment affectées dans ce département, tout le monde passait au peigne fin, et personne ne semblait être suspect. En somme, nous avions retenu une personne qui n’était pas à sa place dans ce bureau. Sachant le grand nombre de bureaux qu’il y avait, imaginer le nombre total de traîtres qu’on aurait eu à débusquer était difficile. Toutefois, il était certain que nous n’étions pas seuls à le faire. Plusieurs autres personnes travaillaient également pour inspecter les lieux de service et débusquer les traîtres qui n’étaient pas à leurs places.

Deux heures plus tard, nous en avions terminés. Un village supplémentaire d’inspecté et nous pouvions passer au suivant à présent. C’est alors que, au moment de la sortie, Yu me dévoila sa méthode d’action. Elle était pourvue d’une sensorialité particulière, qui lui permettait de débusquer les Genjutsus. En réalité donc, elle ne faisait que poser des questions banales, attendant patiemment qu’une personne se dévoile en prenant comme mesure de sécurité, une technique Genjutsu. Cette mesure de sécurité allait selon eux, manipuler les esprits. Mais comme un revers, c’était la seule chose que Yu attendait. C’était bien pensé, il fallait le reconnaître. Un sourire se dessina sur mon visage, alors que je lui répondis avec fierté :

- Une sensorialité hein… Tout s’explique à présent. Bien évidemment, les personnes que nous avons en face de nous, ne peuvent même pas savoir qu’ils seront immédiatement repérés s’ils essayent de nous cacher leurs vrais visages. Bien, qu’avons-nous prévu pour la suite ? Le travail demeure toujours aussi important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un Interrogatoire Musclé [Pv Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Archipel de Mizu no Kuni-