N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Un pont à protéger [Event Genin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Un pont à protéger [Event Genin] Dim 4 Juin 2017 - 23:18


EVENT GENIN

Contexte


    Citation :
    "Bonjour,

    Vous avez été sélectionné pour participer à un exercice pratique organisé par le village. Cet exercice a pour objectif d’évaluer vos compétences sur le terrain en conditions simulées de guerre. Votre participation n’est pas optionnelle.

    Soyez prêts dans deux jours, avant le coucher du Soleil, aux portes du village."

    Chacun avait reçu la même convocation et chacun se présenta au sentier perdu. Ils furent alors accueilli par un groupe de Jonins. Ceux-ci avaient pour instruction de ne donner aucune information aux genins. Ils se contentèrent donc de les conduire en dehors du village pour une expéditions.

    Après plusieurs heures de trajet, le groupe s’immobilisa. Un Jonin sortit alors un parchemin et le déroula devant tout le monde. Il appela alors chacun des genins pour les diriger vers un jonin, les séparant ainsi en cinq groupes distincts. Puis, aussi rapidement qu’ils s’étaient arrêtés, les cinq groupes reprirent la route dans des directions différentes. Tandis que la pluie commençait à tomber et que la nuit était déjà tombée, chaque groupe se dirigea vers son futur point de départ.

    Les deux premiers groupes furent conduits séparément vers les montagnes. Le premier arriva rapidement à une zone surélevé où se trouvait un immense pont qui semblait être le seul accès à la zone de l’autre côté puisqu’un immense ravin les en séparaient. C’était justement de l’autre côté du pont que se trouvait le deuxième groupe, à quelques centaines de mètres de seulement. Une fois arrivés à destination, chacun put alors entendre les consignes de l’exercice. La groupe 1 allait donc devoir défendre le pont et empêcher l’autre groupe de le traverser. L’objectif de l’autre groupe était donc de traverser le pont durant le temps imparti. Si une heure, ce n’était pas court, cela les obligeait tout de même à ne pas perdre trop de temps. De leur côté se trouvait une forêt qui les camouflaient jusqu’à quelques mètres à peine du début du pont. Cependant, celui-ci faisait plus de quatre cents mètres et le premier groupe qui venait à le détruire aurait immédiatement perdu.

    Une fois les instructions données, le coup de départ fut donné.


Règles

    Ø Comme un grand nombre d'entre vous n'ont pas encore de ft de validée, exceptionnellement, vous serez autorisé à utilisez vos techniques en cours de validation. Cependant, comme celles-ci ne seront pas forcément toutes valides et qu'on fait cet event dans le fair play et la bonne humeur, ne soyez pas surpris si on intervient au sujet de celles-ci en cas de problème.
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Vous avez 72h pour poster, avec un délai bonus unique de 24h. On est généreux, n'abusez pas.
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat pour vous aider en cas de combat.
    Ø Si soucis ou interrogation, contactez @Dôbutsu Otoke ou @Kadoria Manzo


Indications particulières

    Ø Le Chroniqueur passera de temps à autre pour indiquer le temps qu'il reste irp s'il juge cela nécessaire.

Participants (dans cet ordre)

Groupe 1 : @Bakushô Yuji
@Wara Keitei
Groupe 2 : @Bakushô Khibin
@Kinzoku Jin
@Washi Mouken

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mar 6 Juin 2017 - 0:09

Encore, toujours, ou plutôt enfin ? Je ne le savais pas, cela m'importait peu. J'avais été convoqué à un genre d'examen afin de devenir chûnin. J'avais bien sûr accepté ! Même que, en vrai, je n'avais pas le choix, mais ça, c'était un autre problème. La seule chose que je retenais était le lieu de rendez-vous ; avant le coucher du soleil, aux portes du village. Ils ne pouvaient pas être encore moins précis ? Avant le coucher du soleil blabla mon cul, ouais ! Mais bon, c'était comme ça, je n'avais toujours pas le choix.





Deux jours plus tard

Voilà enfin, le jour était venu. Celui de cet examen. Je m'étais préparé comme avant chaque expédition et je survolais les portes du village afin de repérer une éventuelle tête connue, cet endroit regroupait un bon nombre de genins en tout genre et un en particulier attirait mon attention, Jin.

« OUHOUUUUUUUUUUUH JIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN ! »

Je connaissais son tempérament, il connaissait le mien. Je cherchais juste à le provoquer en faisant ça, rien d'autre. Je décidais d'en rajouter une couche.

« COMMENT TU VAS MON CHOU ?! »

J'attendais sa réaction tout en me posant vers mes petits camarades. Je les regardais tous les uns après les autres un grand sourire aux lèvres. Ils me faisaient rire tous et moi aussi d'ailleurs. J'attendais ensuite un peu d'action de la part des jônins instructeurs et j'allais être rapidement satisfait.





Après l'expédition

Nous étions toujours groupés, mais cela allait changer, l'un des jônins déroulait un parchemin devant nous avant de séparer les genins en cinq groupes, je me retrouvais donc séparé de Jin, mais à la place avec un type bizarre, ou plutôt banal. J'enlevais mon masque afin de me présenter.

« Yuji et toi ? »

Je remettais ensuite mon masque et nous partions avec le jônin qui nous expliquait notre travail pour ce soir, nous allions devoir défendre un pont face à nos petits camarades Kumojins. Intéressant. Nous discutions ensuite, plus de manière informelle que personnelle, je lui expliquais mes capacités et il en faisait de même, de mon côté, je devais énormément prendre sur moi, rester calme et surtout poli n'était pas dans mes habitudes. Nous tombions enfin d'accord sur une marche à suivre et je me lançais.

Je concentrais mon chakra afin de faire naître cinq clones de feu et ensuite, nous nous dirigions avec Keitei vers le centre du pont. Nous étions donc sept à faire face à nos adversaires. Tout en nous déplaçant vers le centre du pont, l'un de mes clones concentrait son chakra afin de créer une lance de feu qu'il lançait une centaine de mètres plus loin afin d'éclairer un peu les lieux. Moi, je concentrais mon chakra dans tout mon corps pour être prêt à toutes les éventualités. Je décidais aussi de provoquer nos adversaires afin de les faire sortir de leurs cachette.

« OHOOOOOOOH SORTEZ DE VOS CACHETTES LES MIOCHES ! C'EST L'HEURE DE SE BATTRE ! »

Nous étions ensuite là, tous les deux au centre du pont prêt à en découdre avec nos adversaires.


Infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 10
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mar 6 Juin 2017 - 0:40

J'avais était convoqué sans même avoir le droit de refuser alors que je m'entraînais comme un malade pour devenir plus fort. Pourquoi est-ce que la participation était obligatoire ? Si j'avais pu, j'aurais vraiment pas participé à ce genre d'événements, je suis vraiment pas encore assez puissant à mon avis, même si je ne pense vraiment pas être le plus faible non plus. Après, j'essaye de me rassurer en me disant que finalement, ça pourrait aussi servir d'entraînements ! Mais je restais clairement dans un optique que si on pouvait ne pas se battre, ça m'arrangerait pas mal .. Quoi que, si c'est en un contre un, ça serait pas mal pour mettre mon entraînement en pratique !

Bon, j'étais arrivé au lieu de rendez-vous, aux portes du village avec comme d'habitude, ma grosse capuche noire sur la tête pour me cacher au maximum vu que je déteste ce genre de rassemblements. Mais .. Hehe, j'étais vraiment excité, c'est la première fois que je vais sortir du village, qui ne serait pas excité vraiment ? Je me calmais rapidement ensuite, histoire de rester dans une optique de tension permanente et rester concentré. Une fois ça fait, je regardais calmement les gens autour de moi. Résultat: je connais personne, sauf Mouken, un type qui utilise un faucon. C'est vraiment tout ce que je sais sur lui, mais c'est déjà pas mal. Et en en regardant deux en particuliers, hors mit la fille, il avait déjà un mauvais pressentiment sur ce qu'ils pouvaient faire .. Bon, je vais suivre le Jônin qui m'appelle et on verra la suite hein ? Tout se passera bien pour moi .. n'est-ce pas ?

----------

Putain de merde, je hais ce monde de merde, tout ça me fait vraiment chier. Je tombe avec le mec qui me semblait dérangé ? Mais c'est quoi cette chance que j'ai ?! BON, j'aspire l'air par mes narines pour me calmer, parce que là ..

- Keitei.

En écoutant le Jônin, je savais que j'allais devoir bosser deux fois plus parce qu'on était que deux .. contre trois ?! Bon, on a à peu près tous le même niveau, sauf quelques exceptions je pense, et ça peut jouer à mon avantage tout ça, faudra juste que j'explose mon cerveau pour penser à quelque chose d'utile. Puis je discutais avec mon coéquipier de toutes les infos que j'avais sur Mouken -très peu- et de ce que j'utilisais pour me battre. J'avais bien précisé qu'il devait me faire confiance, surtout ! Puis c'était à lui, et les infos qu'il avait était vraiment intéressante. Ce type je commençais vraiment à l'apprécier d'un coup, surtout quand il utilisait son chakra pour invoquer 5 clones. Là, il était monté haut dans mon estime avec ce qu'il faisait pendant qu'on se dirigeait vers le centre du pont, jusqu'à .. ce qu'il gueule comme un abruti. Oh mon dieu, qu'est-ce que je me retenais de le frapper moi-même, mais on était coéquipiers et je le savais, donc s'il faisait une erreur on devait la porter à deux, et je pense qu'il ferait pareil si j'en faisais une- du moins je l'espère.

Personnellement, je n'avais rien préparé à part 2 kunais dans mes deux mains respectives -cachées par les longues manches de la veste- et un petit plan Made In Keitei. J'attendais à ce qu'eux s'approchent de notre position, et à environ 25m de distance, je gueulais de presque toutes mes forces en restant sur mes gardes- qui voudrait se faire attaquer comme ça après tout ? Bien sûr, j'arrivais à les voir, je les regardais un par un pour en regarder un légèrement plus longtemps ..

-ATTENDEZ LES MECS ! C'EST VRAIMENT ABUSE CE QUI EST EN TRAIN DE SE PASSER ! DU COUP, SI C'EST POSSIBLE DE DISCUTER AVEC LE PLUS PUISSANT D'ENTRE VOUS, JE SERAIS VRAIMENT CONTENT ! D'AILLEURS, C'EST TOI LE PLUS FORT, NON, MOUKEN ?

Franchement, même moi je savais que j'avais parlé vraiment fort pour qu'ils m'entendent et assez rapidement -mais d'une manière articulée et audible- pour qu'ils m'entendent de si loin. J'espérais vraiment qu'on pourrait parler au moins cinq minutes avant le début des combats qui allaient durer sûrement longtemps, qui sait ? Et je voulais vraiment leur proposer un truc, peut-être que ça allait leur plaire ou pas, qui sait ..


Hrp:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 4
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mar 6 Juin 2017 - 15:51

Deux jours, deux jours pour se préparer, physiquement mais surtout mentalement. Ce n'était plus un entraînement à exécuter une simple techniques, c'était un entraînement à condition réelles. Même si avoir une heure plus exacte aurait été sympathique, il fallait faire avec, et donc choisir entre arriver tôt et sans doute attendre un long moment, où arriver plus tard et risquer de se faire remarquer, elle choisit la première option, évidement. Certes cet imprévu marquait une pose dans son entraînement, mais elle pouvait tout autant y contribuer. C'était une occasion de faire ses preuves, d'évaluer son niveau, Khibin était à la fois stressé et impatiente.

----------------------------

Elle arriva aux portes du village bien avant l'heure du départ, le risque d'arriver en retard n'était pas permis
Elle était cependant un peu en retrait, elle allait subir un entraînement en condition de guerre, elle se posait beaucoup trop de questions pour sympathiser, elle avait placé ses bras dans sa longue cape, qui la recouvrait presque comme un cocon, duquel seul ses jambes et sa tête dépassaient, elle jetait des regards à tout ceux qui étaient dans son champ de vision
"Est ce que j'en connais quelques uns ? Est ce que j'en ai déjà vu ? Est ce que je peux déduire quelque chose de ce qu'ils portent...."
Malheureusement, c'était peu productif, mais l'intention y était.
Elle resta ainsi jusqu'à l'heure du départ, elle allait sortir du village pour une deuxième fois....

----------------------------

Le grand groupe avait avancé pendant plusieurs heures, et le soleil commençait à descendre.
Tout ça allait se faire de nuit, c'était une contrainte supplémentaire, et elle réfléchissait encore à comment pouvoir l'exploiter, elle réfléchissait presque inutilement, puisqu'elle ne connaissait ni son objectif, ni le terrain

Le groupe s'arrêta enfin, pour être séparé, en plusieurs groupe, elle s'attela à suivre les instructions toujours en théorisant, le Jônin qui les accompagna donna les instructions, ça expliquait la séparation des groupes, et elle avait une idée de quoi faire. Ce n'était pas trop tôt, même si la pression montait au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de l'objectif, alors que la visibilité se réduisait de plus, la nuit tombait rapidement et la pluie n'aidait pas.

Sa mission était claire, elle et son équipe devaient travailler de concert pour prendre la position défendu par l'autre groupe.... de l'autre côté du pont, qui devait donc rester dans un meilleur état possible, alors qu'elle manipulait l'argile explosive. Elle devait utiliser ses capacités avec parcimonie, la moindre erreur de sa part mènerait à une défaite certaine.
Une situation délicate pour elle, qui s'en voulait de devoir compter autant sur ses équipiers


Khibin attendait l'occasion de faire quelque chose d'intelligent, elle était encore sur le bord de la forêt à observer le futur champ de bataille
"Ils sont vraiment en train de s'agiter sur le pont là ?"...
Ils devaient avoir prévu quelque chose, de plus, se battre sur le pont va à leur avantage, et en plus de ça ils gagnent du temps.


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 66
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mar 6 Juin 2017 - 23:48

La mine des mauvais jours, le Kinzoku observait son poing fermé, comprimant ses doigts de toutes ses forces. D'aucun l'aurait vu à ce moment et ne l'aurait pas connu, il aurait instantanément compris que ce n'étais pas le moment pour le faire chier.

Cette face de cul de Bakusho qui se planquait derrière un masque s'était allègrement foutu de sa gueule avant le début de leur marche, et alors encadré par les Jonins, le renégat n'avait pu lui envoyer une mandale dans la tronche en bon souvenir de ce que Yuji lui avait coller lorsqu'il était en position de force durant la guerre. Tout son être bouillait intérieurement, mais un sourire carnassier s'affichait sur son visage... Ces enfoirés de supérieurs venaient de le combler de bonheur... Là bas, devant lui, se dessinait la silhouette de six Yuji débile qu'il entrapercevait entre les troncs des arbres. A quoi ? Deux bonnes centaines de mètres à tout casser ?

On lui avait coller au basques son grand ami adorateur de pigeon et une espèce de loli craintive qui n'avait pas jacté un mot depuis leur départ. Croisant les bras, son regard ne quittait pas l'attroupement du pont devant lui.


"Si vous vous mettez dans mon chemin, je vous explose la face les merdeux... T'as compris le pigeonneau ?" lança-t-il à l'attention des deux autres.

Finalement, il enfonça son poing droit dans sa paume gauche et se fit craquer la nuque de manière sonore, commençant à avancer vers la lisière de la forêt. Il ne put cependant pas réprimer un rire moqueur en entendant les mots du type qui accompagnait le Bakusho.


"Kahahahahahaha, sérieusement t'entends ça ? Il a l'air d'avoir aussi peu de couilles que toi, pigeonneau, et en plus il pense que t'es le plus fort dans cette forêt ? C'est fou comme les faibles m'amusent kahaha. Aller c'est l'heure de s'amuser, fracassons des gueules en riant allègrement !"

Arrivant finalement à la lisière du bois, le Kinzoku croisa les bras et afficha alors un sourire narquois que les deux du pont ne pouvait discerner. De là où ils étaient, seule sa silhouette sombre devait leur apparaitre au milieux des ombres des arbres, à moins qu'ils ne soient doué d'une acuité particulièrement performante.


"OY YUJI, PRÊT A TE FAIRE EXPLOSER LA GUEULE COMME LA PETITE CATIN QUE TU ES ?!"
invectiva Jin de manière totalement gratuite, à la suite de quoi il leva l'index et le majeur de sa main droite et se murmura à lui même.

"Kinton, Iron Mirage..."

Petit à petit, une fine couche de métal se forma sur lui, recouvrant rapidement l'intégralité de son corps et se rigidifiant ensuite. Alors que sa création s'achevait, le Kinzoku s'extirpa de sa coquille pour ne laisser à son ancienne place qu'une sorte de statue métallique à son effigie. Un leurre parfait après sa petite provocation...

Caché derrière un tronc d'arbre, il ne pouvait réprimer un sourire satisfait. De là où se trouvaient le Bakusho et son comparse, il y avait peu de chance qu'ils voient la différence entre l'idole de métal et sa personne, surtout si les deux qui le suivaient se mettaient à agir également. Lançant un dernier regard à la jeune fille et au fauconnier, il se jeta au sol et se mit à ramper pour s'éloigner de leur position au couvert de la forêt.

Après un moment à ramper, et alors qu'il pensait être hors de vue des types du pont, le Jin se redressa et s'élança en direction du ravin. Il lui fallut quelques secondes pour l'atteindre au pas de course avant de se jeter au sol dans un tacle gracieux. Avaient ils vu la supercherie et l'avaient ils repérés ? Il n'en savait rien mais serait fixé à un moment ou un autre. Peut être que si les deux autres faisaient assez de bruit, on ne s'occuperait pas de lui...

S'élançant sur les parois de pierre, du chakra lui permettant de rester accroché à ces dernières, il fila en direction du pont, et plus précisément de sa base qui quittait la rive sur laquelle il se trouvait, avec pour but de grimper dessus le plus vite possible.

Mission accomplie, il était maintenant sous le pont, la tête en bas, ses longs cheveux blancs tombant et voletant au vent alors qu'il se maintenait ainsi les mains dans les poches. Devant lui, rien qu'une longue marche... A moins qu'une autre idée ne lui passe par la tête ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 216
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mer 7 Juin 2017 - 10:37

Mouken a fait comme tout le monde, donc ne vous prenez pas la tête. Ni la mienne, au passage.


    Trop simple.

    Des doutes trottent dans sa tête bienpensante. Il se défend rigoureusement d'engager les hostilités sans crier gare, et pourtant, la règle veut que le groupe parvienne à franchir ce pont en moins d'une heure. A priori, l'exercice est amplement réalisable : il suffit de charger comme des damnés, et cela, il peut le faire. Jin aussi. Mais la troisième ?

    Au demeurant, il songe qu'ils sont peut-être évalués sur autre chose que cette traversée, et qu'un élément non révélé risque de perturber les deux groupes. La mission lui semble trop basique. Les Jônins qui les accompagnent sont encore là, tapis dans l'ombre, surveillant le démêlé de cette histoire avec un oeil très insistant.

    Les rayons de la Lune dardent à travers le feuillage hirsute, tandis que Mouken, debout sur une branche, reste embusqué. La pluie, très fine, tapote contre les feuilles, le sol et les planches de bois qui composent ce vaste pont. Dans les airs, Honô, son faucon, s'échauffe au gré de plusieurs pirouettes aériennes, sentant palpiter le coeur de Mouken et se laissant gouverner par l'excitation. Il s'élance parfois au coeur du ravin pour revenir telle une comète gagnant la couche d'ozone.

    Tandis que le dresseur observe, les unités se mettent en mouvement. Tout le monde est au branlebas de combat. Yuji, l'homme au masque, forme plusieurs clones de feu, éclairant le pont d'une lumière vive. Puis une lance de feu jaillit comme un trait, comme pour explorer la zone et tenter de débusquer la troupe. Jin et Khibin ne prêtent qu'une maigre attention à ce coup de semonce, et le Jônin qui les a accompagné esquive simplement en s'accroupissant. Dans les arbres, Mouken confirme son idée.

    - Manipulateur Katon. L'un des deux part avec un désavantage du fait de la pluie. On pourrait...

    Avant même qu'il n'ait pu exprimer son idée, Jin le coupe et l'invective, lui jurant de lui exploser la face au moindre décousu, et le surnomme avec finesse de "merdeux" et "pigeonneau". Le fauconnier râle et se jetterait bien sur lui, toutes serres dehors, mais il réprime ses pulsions en voyant le Jonin qui pouffe de rire. Pourquoi ? Pourquoi lui avoir mis un tel boulet entre les pattes ?

    C'est là que tout dégénère. Les vieilles connaissances s'interpellent, se provoquent gratuitement, tentent d'éveiller les hostilités et l'autre imbécile de taulard rentre dans leur jeu, se braquant sur les propos de Keitei et se découvrant à son tour, pour ensuite provoquer le Bakusho.

    Le chasseur expire, mais réalise soudain le stratagème de son comparse qui, se sortant d'une enveloppe de métal, se faufile bientôt sous le pont et entame de le traverser... seul ?

    - Tu as vu, Khibin ? Cet ingrat veut nous dépasser. Nous, il faut qu'on travaille en équipe,
    dit Mouken en descendant de son promontoire. Je me lance en premier. Je n'ai d'autre choix que de couvrir ce vaurien. C'est notre mission qui prime !

    Toute cette bienveillance, juste pour se faire remarquer par le Jônin toujours en retrait.

    En réalité, la seule idée qui l'anime, c'est celle d'en découdre avec Keitei. Grand bien lui fasse de fustiger Jin en le traitant d'effronté, d'imbécile ou d'inconscient, il doit admettre qu'il est pareil : son instinct de prédateur le domine aussitôt qu'il songe à laisser ses serres labourer la chair de ses adversaires.

    Alors, lentement, il s'avance sur le pont, toisant les deux énergumènes avec fermeté, plongeant ses yeux rouges dans les leurs pour les faire tressaillir. Qu'ils voient, à travers ses deux iris sanguinaires, qu'il est prêt à les vider de leur substance. De toute évidence, cette intimidation est anecdotique, et reflète simplement le caractère belliqueux de notre personnage.

    Soudain, il s'arrête. Puis, avec souplesse, il dresse son bras à l'équerre et lève son index et son majeur de l'autre main. Aussitôt, le faucon font sur lui et, dans un nuage de plumes, les deux fusionnent pour donner naissance à un être hybride. Deux ailes noires se dressent spontanément dans le dos du nouvel être. Ses doigts s'allongent pour finir en pointes - ses ongles sont alors semblables à des griffes - et ses pieds subissent le même traitement, les sandales qu'il porte se trouvant déchirées par l'apparition de serres perçantes, que les planches du pont laissent s'engouffrer à travers leur écorce.
    Alors, avec une voix cristalline, la chimère s'adresse à son antagoniste.


    - Tu seras le premier à tâter de mes serres, Keitei, lance-t-il en bondissant sur les cordages du pont, comme s'il répétait un numéro d'équilibriste. Quant à toi, tu dois être bien laid pour te cacher derrière un masque. Je te laisse à mon imbécile de domestique. Jin se fera plaisir de te refaire le portrait.

    Puis il avance vers l'inéluctable duel qui l'attend.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Sam 10 Juin 2017 - 12:36

Je ne savais pas si mes provocations avaient fonctionné, ou du moins pas complètement. J'avais beau essayer d'énerver Jin, il ne se montrait pas. Il m'était avis que cela cachait quelque chose d'un peu bizarre. Il répondait à nos provocations, mais ne se montrait pas, ce n'était pas digne d'un Jin en forme.

« Le comportement de Jin est bizarre, il m'est d'avis qu'ils manipulent quelque chose, fais attention ! »

En effet, Jin se contentait de répondre aux provocations de Keirei et ahhh, enfin, il daignait me répondre. Je suis une petite catin ? Fais-moi rire, Jin.

« VIENS ! JE T'ATTENDS, ESPÈCE DE MONGOLE ! »

Et rien, toujours rien, un être immobile qui restait planté derrière ces arbres comme la fillette qu'il était.

« JE CROIS QU'ENTRE TOI ET MOI, LA CATIN, C'EST TOI ! ARRÊTE DE TE CACHER SALE FIOTTE ! »

Et non, cela ne marchait toujours pas, un mouvement sur le côté du pont attirait rapidement mon attention, mais je ne m'y attardais pas plus longtemps, car l'un des deux autres sortait enfin de sa cachette. Il faisait des choses bizarres avec ses bras et un faucon vint se poser rapidement sur son bras et il se liait à l'humain, c'était donc ce fameux Mouken. En plus, il voulait se battre contre Keitei, mais malheureusement, la seule personne à portée était ce fameux Mouken. Rapidement, il s'approchait de Keitei et moi fondant devant lui toutes serres dehors.

« C'est donc toi le plus fort ? Malheureusement pour toi, tu vas devoir te battre contre moi, tu es le seul qui a le courage de te montrer ! »

Sans plus attendre, je concentrais mon chakra afin de créer de petits merles que je dirigeais contre l'homme-oiseau. Il en sortait un par bouche dans mes paumes et un troisième de ma bouche principale. L'un de mes clones lui, concentrais son chakra pour faire diversion et lançait une lance de flammes vers notre homme dans le but d’enflammés ses plumes et de lui infliger de légères blessures. Trois explosions et des flammes, certes, mais il fallait faire de notre mieux. Mon but était d'empêcher les trois autres de traverser le pont, je ferai tout pour.

Parce que bon, un pont en bois, avec le feu ça ne tombait pas forcément très bien, de l'argile qui fait boom, avec une construction, non plus. Peut-être que la pluie était prévue pour empêcher le bois de prendre feu lorsque je lancerais les flammes de l'enfer sur mes ennemis ? À voir.


Infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 10
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Sam 10 Juin 2017 - 15:12

Apparemment, ma provocation avait était prise sérieusement. Tant pis, c'est pas comme si ça me coûtait quelque chose personnellement à part des insultes, mais bon. Au moins il avait gueulé comme un hystérique lui aussi, et il restait planté dans la forêt juste après. Et comme l'a souligné l'autre, ça sentait pas bon. Je veux dire, qui resterait dans la forêt alors qu'elle est à quelques mètres du pont ? Et ça n'allait pas avec ce que m'a dit Yuji du type, donc j'étais encore plus sur mes gardes là. Fiou, heureusement que de là où on était on avait une bonne vision sur ce qui était devant nous. A ce moment, dans ma vision périphérique, je voyais quelque chose bouger et je tournais ma tête directement. Contrairement à Yuji, j'étais déjà sur mes gardes et je me sentais mal à l'aise en voyant cette ombre. Je pense que je ne l'aurais même pas remarqué si la forêt était plus proche du pont. Puis vint Mouken qui veut me combattre ? Franchement, j'étais sûr de pouvoir le battre sans aucun problèmes, seulement la Bakusho que je ne voyais toujours pas me faisait un peu peur, c'était la seule dont on ne connaissait rien, et ça c'était très mauvais, surtout si ils arrivaient à se protéger. Je mettais donc mes mains dans mon dos, pour garder un air "impérial" ou "arrogant" en regardant Mouken tout en levant légèrement mon menton, un simple rictus de ridicule face à lui. En vrai, je les gardais dans mon dos en faisant cette mise en scène pour faire des signes discrètement pendant que je lui parlais, bien sûr j'essayais de lui parler rapidement.

-Mais il-.. il est débile ? .. Là, je me posais une seconde entièrement pour tout reprendre juste après, Genre, c'est pas possible d'être aussi débile, si ?

Le but ? Eh, c'était vraiment simple. En faite, à la place de voir les trois merles, Mouken n'en aurait vu qu'un, celui qui sortait de sa bouche principale. Moi, juste après, j'envoyais mes deux kunaïs sur ses deux côtés, au moins ça pourra le perturber un instant, enfin c'est ce que je pense.

ça c'était passé certes rapidement, mais j'avais plus le temps de parler à mon coéquipier, j'avais juste le temps de partir sur le côté du pont pour faire en sorte que cette sensation que j'avais en moi disparaisse, parce que je me sentais mal-à-l'aise depuis que j'ai vu cette ombre. Je m'accrochais au rebord et me laissait tomber en dessous dans un "Je reviens" destiné à mon coéquipier. Là, je voyais un type, tête en bas, et ça putain, ça m'a fait sué vu que je pensais vraiment que j'avais juste vu des choses. Merde, c'était vraiment celui contre qui je flippais le plus .. Bon, je bougeais mon corps pour faire en sorte que mes pieds se posent sous le pont et avec le chakra sous la plante de mes pieds je restais collé dessus pour ensuite me redresser. Bien sûr, en me redressant, je sortais un truc en bois, circulaire et allongé, de sous ma veste. Je le déboîtais rapidement pour en sortir une flûte en bois de dedans. Je jetais les autres parties en bois pour qu'ils tombent en dessous, bon, ça je m'en foutais ça allait plus être utile.

Musique de la flûte:
 

Je soufflais une fois et regardait l'autre type avant d'apporter ma flûte au niveau de mes lèvres. Je soufflais dedans tout en bouchant les trous avec mes doigts à un rythme régulier pour qu'une mélodie en sorte. Bien qu'il soit assez loin, il devait sûrement pouvoir l'entendre d'où il était, parce qu'il était pas vraiment à l'autre bout pont cette fois. Bien sûr, en jouant de la flûte, je me rapprochais de lui en trottinant, pour être sûr qu'il l'entende.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 66
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Lun 12 Juin 2017 - 0:42

Mains dans les poches, cheveux descendant vers les abysses du ravin, le belliciste observa le "sol" sur lequel il se trouvait, tapotant alors à quelques reprises les planches de bois formant le pont de la pointe de son pied.

"Kss... Je devrais plus être très loin maintenant..." marmonna-t-il alors qu'il observait devant lui l'autre rive du précipice qui s'était rapproché de sa position. Au final il n'était pas vraiment loin du but qu'il lui avait été donné. Cependant, ses oreilles tiquèrent légèrement alors que la voix de Yuji se fit entendre et un large sourire mauvais s'afficha sur son visage alors qu'il baissait les yeux vers la surface en bois. Pas très loin en effet...

Faisant une nouvelle fois craquer sa nuque, puis ses phalanges d'un mouvement ample, il commença à armer son bras droit qui commençait tout juste à se nimber d'une couleur noire lorsqu'un bruit étrange l'interpela sur sa droite, stoppant alors tout le processus.

Lentement, sa tête se tourna dans la direction du nouvel arrivant, et son regard sembla interloqué alors qu'il penchait la tête légèrement sur le coté l'air dubitatif. Le comparse de fortune de Yuji se pointait.


"Oy... Dégages de là merdeux... Je veux juste exploser la tronche de cet enf..!?"


Une sensation étrange s'emparait de lui, un tintement lancinant qui résonnait au plus profond de son cerveau... Lentement, une musique dissonante s’immisçait dans son esprit. Levant prestement sa main à son visage pour tenter de se dégager cette sensation du crane, il pointa son œil droit non masqué par sa main vers le parasite qui se rapprochait de lui, un instrument aux lèvres.

"Qu'est ce que tu fous, enfoiré ?!?" invectiva finalement le Kinzoku, grognant puissamment.


Tendant alors son bras droit sur le coté, Jin fit apparaitre entre ses doigts une faucille qui se matérialisa lentement alors qu'une sorte de liquide noir semblait émerger de son corps.


"Kinton, Butcher's Arsenal... Je vais te saigner et tu arrêteras cet air de merde..."


Cependant, alors qu'il s'apprêtait à avancer pour porter un coup, un détail le sortit pendant un fugace instant de sa rage... N'avait il pas levé son bras droit ? Son corps ne semblait pas vraiment savoir comment réagir aux infos contradictoires qu'il recevait. Sa main droite ressentait fermement la prise qu'elle exerçait sur la garde de la faucille, son épaule ressentait pertinemment la tension de ses muscles typique d'un membre levé... Et pourtant, voilà que ce qu'il observait c'était désormais sa main abaissée sur son coté gauche...


"Je hais ce truc... Je déteste par dessus tout ce genre de style de combat putassier... Cette grognasse du Shukaï me les brisait par son caractère de merde... Yuji est une sombre merde que j'écraserais sous mon talon... Mais toi... TOI ?! Tes tours de passe passe merdiques je vais les effacer dans le sang de tes entrailles. Ton espèce ne devrait jamais avoir vu le jour, cette sorcellerie qu'on appelle Genjutsu ne mérite pas la moindre ligne dans l'histoire ! CE N'EST PAS AINSI QU'UN COMBAT SE MÈNE !"

La folie sembla alors prendre le pas sur toute raison sur le visage du combattant de fer, et il se rua vers son adversaire qui s'était quelque peu rapprocher de lui.


"CRÈVES !" s'écria-t-il alors qu'il balançait son coup dans ce qu'il croyait être la direction de son adversaire, mais il manqua alors son adversaire allègrement, ses sens ne semblant pas vouloir fonctionner à l'unisson.

Sa frappe passa allègrement devant Keitei, et pire encore, interloqué par ce qu'il se passait le fou ne marqua même pas l'arrêt nécessaire après sa frappe et la lame continua sa course pour finir légèrement plantée dans sa cuisse gauche avant de se désagréger. Putain il avait bien ressentit où elle s'était fiché, et pourtant... Il voyait ses cuisses au dessus de lui et la droite sanguinolente...


"CA N'A PAS DE PUTAIN DE SENS ! JE HAIS CES TOURS DE MERDE !"


Pourtant, alors que la rage l'emplissait pleinement, la litanie lui revint alors aux oreilles... Ce mec continuait de jouer son air pourri encore à cet instant ? Légèrement courbé sur lui même, le Kinzoku ne put alors réprimer un léger rire malsain.

"Kahahahaha... J'entends ton son de merde de manière invariable depuis tout à l'heure..."
portant alors ses mains à sa cape pendante, le shinobi arracha alors un long lambeau de cette dernière et vint alors s'accrocher le tissu autour de la tête pour se masquer la vue "Alors puisque je ne peux me fier à ma vue... Je n'ai qu'à frapper comme un gros bourrin dans la direction d'où vient cette musique à chier pas vrai ? C'est vraiment un talent pitoyable que t'as quand on y réfléchis bien kahahahah" lâcha-t-il en redressant son regard masqué dans la direction de l’illusionniste.

Armant alors ses deux bras sur son cotés, le combattant laissa apparaitre un sourire carnassier sur son visage tandis que lentement une arme impressionnante se formait dans le creux de ses mains.
Après quelques instant, elle était là...


"Kinton... Judgement Pillar !"

Un pilier de métal d'une taille impressionnante était désormais détenu par l'ancien prisonnier, et il comptait bien en user de la plus belle des manières.

"J'espère que tu te tiens bien arrimé mon petit musicien parce que ce coup là tu vas le sentir passer !"

N'écoutant alors plus que son sens du touché qui le maintenait arrimé au pont et à son arme, et le son providentiel de la flute de son adversaire, le Shinobi avança et frappa d'un puissant balayage de son arme, directement dans la direction du Wara.


Citation :
Pardon Khibin, j'ai cru que c'était mon tour... Désolé << Si des gens veulent supprimer le post pas de problème je l'ai sauvegardé. Sinon encore désolé je me suis senti pousser des ailes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 4
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mar 13 Juin 2017 - 17:20

"Je suis avec des animaux.....". C'était l'une des premières choses auxquelles elle pensait, à part Jin qui avait mis au point quelque chose, c'était la baston générale pour les autres.
Lorsque Mouken s'élança sur le point, elle modela précipitamment de l'argile de ses mains, la forme était grossière mais suffisamment élaboré pour servir de projectile. Elle devait suivre le mouvement, mais procéder intelligemment, elle n'était pas faite pour combattre au corps à corps, alors il fallait bien avoir une alternative....

Le combat était divisé en deux sur la face supérieur du pont Mouken était contre Yuji, et sous celui-ci, Jin était contre Keitei

Khibin était parmi les dernières à agir, elle devait prendre le train en marche.
"Qui a le plus besoin d'aide ?" ou alors "De quoi devons nous nous débarrasser en premier lieu?"
C'était comme ça qu'elle réfléchissait. Au moment où elle était sortie de la forêt, Keitei et Jin s'affrontaient sous le pont, il avait été grillé.

Elle n'était pas encore monté sur le pont, et vu son étroitesse, elle pourrait d'avantage handicaper Mouken par sa présence, il en était autrement pour Jin, lorsqu'il était en visuel, tout ce qu'elle voyait c'était son camarade faire des mouvements à l'aveugle jusqu'à se blesser lui même. Ses hurlements ne lui échappant pas non plus, Keitei, en face de lui, jouait de sa flûte, elle s'était alors trouvé un objectif, interrompre Keitei, pour laisser libre court à la folie sanguinaire de Jin, et ensuite assister Mouken si besoin, elle avançait donc non pas sur le pont, mais longeait le bord du ravin jusqu'à avoir un angle pour pouvoir ne serais-ce que gêner Keitei.

Ils étaient tous en combat, elle avait peut être une chance de se positionner correctement. Elle profita de ce laps de temps pour fignoler ses projectiles, une fois l'angle parfait, elle en lança trois, trois petites dents d'argile, la forme aplatit leur permettait d'aller suffisamment loin à une vitesse correcte, certes Keitei pouvait esquiver, même s'il avait peu de chances de l'avoir vu son coéquipier aurait peut être pu... Mais qu'importe, pas besoin de le toucher.

Les trois projectiles étaient à bonne distance les uns des autres, l'objectif, couvrir un maximum de surface, en gênant Jin le moins possible, en les lançant dans la direction de Keitei, mais pas sur lui.

La pluie n'arrangeait pas sa précision mais il fallait faire avec ça et le peu de visibilité, lorsque les projectiles se situaient à quelques centimètre du pont, elle fit un signe de main, déclenchant de légères explosions. Elles étaient trop loin du pont pour lui infliger des dégâts, mais suffisamment proche pour, espérons le, perturber Keitei

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 216
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mer 14 Juin 2017 - 13:21


Les cinq Genins livrent une bataille féroce au-dessus du précipice. Le pont se révèle de plus en plus fragile, force d'être secoué par les voltiges pugilistiques des différents combattants. L'ambiance est électrique, mais l'ardeur des candidats lui donnent une épaisseur épique : chacun donne son coeur et son âme pour remporter ce duel dantesque.



    Tout feu, tout flamme. Au début, tout va bien.
    Sitôt que Yuji barre la route de l'homme-faucon, ce dernier déploie ses ailes noires et crochues. Une manière primitive de se grossir pour montrer sa puissance, et faire fuir la menace. Le Bakusho n'est pas sa proie, pour l'instant. Mais l'autre ne l'entend pas de cette oreille : Yuji commence un vomir un merle d'argile, tandis que l'un de ses clones exécute des mudras. Est-ce une plaisanterie destinée au dresseur d'oiseaux ou s'agît-il vraiment de ses techniques authentiques ? Mouken ne le sait guère mais ne prête qu'une maigre attention à ce tour de manège. A vrai dire, c'est autre chose qui l'interpelle. Et le rebute.

    - C'est absolument dégueulasse, dit-il de sa voix cristalline avec un air de noblesse, pointant du doigt la technique du Bakusho. Quel manque de pudeur. A présent je comprends ton affection pour Jin. Vous êtes tous les deux de la même espèce de cloporte scatophile.

    Tout feu, tout flamme. Au début donc, tout va bien.
    Mais tandis que Mouken étale son dégoût, Keitei décampe, après lui avoir adressé deux kunais. Le dresseur devine que l'illusionniste est à la poursuite de l'homme-métal, dont l'enveloppe factice est restée à la lisière du bois, près de Khibin. Finalement, ce leurre n'a eu que peu d'intérêt. Il voudrait bien épauler son comparse, mais il doit à présent faire face à l'oiseau d'argile qui court sur lui, suivi par après d'un trait de feu qui lui est également destiné.

    Par instinct, il bondit en arrière et referme ses ailes sur lui-même, déviant les deux projectiles et s'offrant une carapace de fortune de meilleure protection que son épiderme. Le merle vient alors s'écraser contre son plumage et explose à l'impact, brûlant les cordages du pont qui se met à tanguer et catapultant la chimère qui continue sa course vers le bord du ravin, le renvoyant à la case départ.

    Tout feu, tout flamme. Le combat tourne vinaigre.
    Le dresseur n'a pas vu venir les deux merles agonistes, tous deux sortis des mains du Bakusho et déguisés par le sortilège de Keitei. Il reçoit les deux morsures d'argile de plein fouet, et se retrouve de nouveau propulsé par la force de l'explosion. Il s'écrase contre un arbre, dérouté. Tout devient flou autour de lui. Il a tout juste le temps de faire basculer l'enveloppe de métal laissée là par Jin et de s'accroupir pour accuser le jet de flamme qui vient surenchérir l'assaut déjà fatale pour le dresseur de rapaces. Le clone métallique du Kinzoku finit par prendre une teinte rougeoyante et l'homme-oiseau se trouve au coeur d'une véritable fournaise, dont il se dégage en sautant sur le côté.

    Tout feu, tout flamme. Le combat tourne vinaigre.
    Il se sent comme plongé dans la lave en fusion. Son corps calciné ne reçoit que quelques gouttes de pluie, maigre réconfort pour un corps bouillant. Sitôt qu'elles rencontrent son épiderme, ces gouttes se transforment en vapeur, condensées par la température flamboyante de la chimère brûlée vive. Une fumée se dégage des pores de sa peau : c'est comme si le Genin s'évaporait tout entier.

    Son esprit trouble tente de retrouver ses esprits, mais il est encore sous le choc. Un long sifflement résonne dans son crâne, signe qu'il a frôlé le hors-combat.

    Tout feu, tout flamme. Il riposte.
    Ses idées sont encoure troubles mais il n'a pas perdu la raison pour autant. Il sait ce qu'il lui reste à faire. Khibin, non loin de lui, semble nourrir l'assaut contre l'illusionniste. Cette fille étrange est donc une manipulatrice d'argile, comme son adversaire. Il lui adresse un message à voix haute.

    - Hey, dit-il en sortant de la lisière, montrant sa mine chaude et rôtie. Je ne vais probablement pas terminer ce combat. Ils sont plus malins qu'ils n'en ont l'air. Mais il nous reste du temps pour remplir la mission. Je vais couper les cordages du côté gauche du pont. Ils auront moins d'équilibre et si l'autre s'amuse encore à tout faire sauter, probablement qu'il causera la chute de l'édifice. Je lance l'assaut sur Keitei. Je suis sûr de pouvoir le faire tomber. Fais ce que tu veux, mais fais-nous gagner.

    Ce que n'a pas oublié Mouken, c'est qu'ils sont examinés. Ce retour à la case départ est donc une certaine aubaine pour lui : encore une fois, il veut se faire bien voir par le Jônin resté en retrait. Tout le reste lui importe peu. Ses camarades pourraient tous mourir, il n'aurait que peu de remords : tout ce qui compte à ses yeux, c'est sa propre réussite.

    Tout feu, tout flamme. Je le répète. Il riposte.
    Aussitôt dit, aussitôt fait. Il prend appui sur le bord du précipice puis s'expulse à une vitesse folle dans les airs, utilisant ses ailes pour équilibrer sa course. En langage fauconnier, cela s'appelle un piqué. Il tend ensuite son bras à l'équerre, découvrant ses serres lacérantes, et sectionne tous les cordages du côté gauche. Le pont bascule sur le côté, continuant son mouvement de pendule. Le tronc qui le maintient au bord de la falaise grince, comme s'il lançait un râle de douleur. Une lamentation de bois et d'écorce. Cela ne change pas grand chose, au demeurant, car les duellistes sont très certainement accoutumés à ce genre de terrains déséquilibrés et mobiles. Pour peu qu'ils sachent insuffler du chakra dans leurs appuis, ils ne souffriront pas grandement de cette manoeuvre. Aussi faut-il préciser qu'il reste l'autre moitié du point, derrière Yuji et Keitei, dont les cordages sont encore solides, ainsi que le côté droit, tout à fait intacts.

    Continuant son piqué, il arrive bientôt sur la position de Keitei. Il ne sait si ce dernier a eu le temps de le voir arriver, mais rien ne l'empêche de lancer ses serres vers son abdomen, tentant de l'éventrer sur place. Souvent, ce n'est qu'un simple coup de griffes déchirant la peau et le tissu. Pas assez pour lui ôter ses tripes et laisser choir le tout dans le ravin, comme l'aurait voulu Mouken, mais tout de même : cela suffit à tuer un rongeur. Il n'est jamais agréable, par ailleurs, de voir que son abdomen s'apprête à déverser des litres de sang. Non satisfait pourtant de ce coup de semonce, il lance ses ongles sur le plancher de bois au-dessus de sa tête, et rétracte ses ailes pour ralentir son vol. Il freine ainsi sa course éclair quelques mètres après son adversaire, tandis que ses doigts brûlants déchirent l'écorce des planches du pont. Ainsi suspendu, il regroupe ses jambes pour prendre appui, se retrouvant dans une position de chauve-souris, comme les autres combattants. Il se lance alors dans le dos de Keitei avec une combinaison de coups lacérants qui n'ont qu'un seul objectif : saigner l'illusionniste comme une poule pendue.

    Il sait, avec certitude, que ce combo peut être fatale pour l'illusionniste : rares sont ceux qui échappent aux griffes de la chimère sans égratignures. Mais tombera-t-il pour autant ?




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Sam 17 Juin 2017 - 14:47

Mon adversaire volait dans tous les sens, se prenant attaque sur attaque. À tel point qu'il se retrouvait propulsé de l'autre côté du pont, vers la troisième personne qui pour l'instant, restait toujours cachée. Keitei était descendu sous le pont et je pouvais entendre Jin hurler des vociférations de toute part. Comme à son habitude. Je me retrouvais quelques instants seul sur le haut du pont et j'en profitais pour descendre à mon tour sous le pont.

Le Wara allait certainement avoir quelques ennuis de rester seul, face à Jin. Je commençais ma descente avec mes clones afin de rejoindre mes deux « amis ». Je pouvais voir le Kinzoku créer un énorme pilier de métal afin de frapper de toutes ses forces mon coéquipier. Je concentrais rapidement mon chakra afin de me créer une peau d'argile qui normalement, devrait me protéger d'un assaut assez puissant. Rapidement, l'un de mes clones se jettait sur Keitei afin de le repousser de quelques mètres. Mon clone était ensuite volatilisé, dispersé dans une gerbe de flamme qui s'éteignait aussi rapidement qu'il en fallait pour le dire.

Jin chargeait déjà son coup lorsque je suis arrivé et malgré tout ce qu'il m'était possible de réaliser avec ma vitesse, je n'allais pas avoir le temps de contrer ou même de protéger mon coéquipier. C'était pour cette raison que j'avais décidé de sacrifier l'un de mes clones, cela était nécessaire. Je me préparais pour la suite des événements, lorsque soudainement. Le pont s'était mis à se retourner et partir dans tous les sens. Je concentrais encore plus fort mon chakra sous la plante de mes pieds afin de rester bien accroché. C'est là que le Fauconnier fit son apparition.

Sans vraiment attendre, il se lança sur Keitei qui se faisait rudoyer dans tous les sens et encore une fois, je n'avais eu le temps d'agir et cette fois, même mes clones n'avaient rien fait. Je voyais ensuite le Fauconnier qui voulait continuer son assaut. Le Wara ne pourra pas tenir sous le pont bien longtemps s'il continue d'être rudoyé pareillement. Je comptais sur lui pour stopper Jin, pendant que moi, je m'occupais de contrer l'homme-bête.

« Je te l'ai dit que c'était avec moi que tu devais te battre en premier ! » Lançais d'une voix forte.

Je me mettais rapidement sur le chemin entre lui et Keitei. Un clone se plaçait derrière si jamais ce que j'avais rapidement mis en place ne suffisait pas. Je me tenais donc, là entre les deux. Concentrant mon chakra afin d'être prêt à esquiver et contrer cet assaut. J'esquivais l'assaut du shinobi au dernier moment et d'un coup de poing bien placé, j'essayais de le faire dévier de sa course. Il n'y avait aucune raison que son attaque touche Keitei. Et si cela était le cas, mon clone ferait office de barrage aux griffes de Mouken.

C'était enfin à mon tour d'aborder la suite du combat. Il me restait encore trois clones utiles. L'un de ceux-ci s'approchait de Mouken afin de le saisir par les jambes dans le but de le déstabiliser quelque peu, rien de bien important. Pendant ce temps, je chargeais l'homme-bête de toutes mes forces et j'envoyais mon poing en plein de sa face. Au même moment, mon clone, s'il était toujours là, dégageais de toute part de son corps une aura de flammes destructrice. Celles-ci allaient peut-être amocher un peu plus le pont, mais le bois mouillé et la pluie allaient faire leur effet et ne pas le laisser prendre feu.


Infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Lun 3 Juil 2017 - 16:00

@Wara Keitei a 24 heures pour poster, sinon il sera exclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Jeu 6 Juil 2017 - 16:15

@Wara Keitei est exclu, c'est à @Bakushô Khibin de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Lun 10 Juil 2017 - 23:06

@Bakushô Khibin est exclue, c'est à @Kinzoku Jin de poster. (comme Jin est en vacances et qu'il a prévenu de son absence, si @Washi Mouken tu pouvais poster avant lui, ce serait pratique Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 216
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mer 12 Juil 2017 - 12:28



    Dans tous les cas, cette mission est un échec.

    Mouken ne peut se permettre d'encaisser autant de dégâts qu'au tour précédent. Il comprend, à présent, que Yuji est un ennemi redoutable, et qu'il aura vite fait de l'évincer de cette compétition. Les minutes tournent, et il apparaît clairement que si les trois assaillants ont encore toutes leurs chances de réaliser l'exploit dans l'heure, le pont, lui, ne tiendra pas.
    C'est pourtant avec un ardeur démentielle que le jeune fauconnier aux cheveux de neige poursuit sa combinaison en seize coups. Mais rien n'y fait. Yuji le harcèle. Après avoir fait barrage pour protéger Keitei, il dévie ses coups et parvient à le repousser. Le manipulateur d'argile n'en démord pas : c'est un guerrier talentueux et obstiné. Il lutte avec expérience. Mouken est assez clairvoyant pour comprendre qu'il n'est pas à sa hauteur. Il se réjouit cependant d'avoir fait rouler deux de ses ongles dans la joue de son adversaire, creusant deux profondes taillades juste sous ses yeux.

    Dans tous les cas, cette mission est un échec.

    Après s'être rétabli, il se lèche les doigts et savoure le sang de Yuji qui traîne sous ses ongles. Mais ce dernier ne prête qu'une maigre attention à ce style d'intimidation et contre-attaque avec fougue. L'un de ses clones vient essayer de le plaquer, tentant de lui attraper les jambes, mais le Genin est aux aguets et voit venir la supercherie. Cependant, son corps n'est pas aussi réactif que ses yeux et il avale de plein fouet un coup de poing lancé à pleine vitesse. Il n'aurait pas dû sous-estimer la polyvalence du Bakusho, qui se révèle également redoutable au corps-à-corps.
    Le voilà projeté en arrière, déséquilibré par la frappe et la saisie du clone qui, soit-dit en passant, ne l'a pas lâché d'une semelle. Ce dernier l'agrippe d'ailleurs avec une poigne un peu trop ferme et commence à nourrir une certaine anxiété dans l'esprit du jeune bourgeois. Le pire est en train d'arriver. Mouken a tout juste le temps de joindre ses mains pour se séparer de son compagnon et retrouver sa forme normale. Puis il se gaine tout entier en protégeant son visage.

    Le clone prend une teinte anormalement rouge, et entre dans une sorte de combustion. Puis il explose, soufflant davantage le Genin qui se retrouve au milieu du vide.

    Dans tous les cas, cette mission est un échec.

    Tandis qu'il chute, un sourire se décline sur son visage. Il a perdu, mais il n'est pas le premier à tomber. Keitei a chuté avant lui, terrassé par l'assaut combiné qu'il a mené avec Jin. Leur coopération fut, malgré leurs divergences, d'une certaine qualité, et il se réjouit d'avoir su faire équipe avec un pareil imbécile. Mais cette satisfaction s'efface soudainement, lorsqu'il se rend compte d'une chose évidente : Khibin l'a trahi. Il s'est jeté droit dans la gueule du loup pour couvrir ses camarades, et cette dernière n'a rien fait pour le protéger, ni pour dissuader l'ennemi. Que fait-elle ?

    La haine germe dans l'esprit du chasseur. Il se vengera de Khibin.

    Tout à coup, un homme surgit de l'ombre et l'attrape au vol. Il prend appui sur l'autre bord de la falaise, celui qu'il devait atteindre. Maudit pont. Maudit ravin. L'homme en question lui explique qu'il a perdu. Comme si cela n'était pas évident. Mais tout à coup, un éclair de génie le traverse. Il se défait de la prise de l'inconnu et commence à grimper la falaise.

    - Je n'ai pas encore perdu ! s'exclame-t-il. Je vous ai vu faire avec Keitei ! Vous faîtes partie de mon plan !

    Mais le leurre ne trompe personne. Des lianes rocheuses viennent verrouiller ses appuis, et le voilà immobilisé à même la falaise. La conclusion est inéluctable.

    - Jin ! A toi de jouer ! Défonce-lui la tronche !

    Finit-il par cracher dans un élan de romantisme. Aussi, convaincu d'être toujours utile, il décide soudain d'envoyer son faucon à la rescousse. Le rapace fond sur Yuji dans l'optique de le distraire, et de permettre à Jin de pouvoir asséner un coup décisif.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 66
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Lun 17 Juil 2017 - 15:18

Explosions et cris peuplaient l'air ambiant, tandis que le Kinzoku se tenait là, à l'envers, cape et cheveux au vent. Au bout de son immense pilier qui se délitait, les derniers gravats témoignant du sacrifice du clone de Yuji finissaient par sombrer vers les ténèbres du ravin.

Un à un, tous les cloportes chutaient, et face à lui ne se dressait plus que cette silhouette familière, cet homme qui croisait sa destiné à bien des reprises depuis quelques temps.


"Oy Oy... Encore dans mon chemin face de cul ?" lâcha-t-il tranquillement alors qu'il se dirigeait vers le coté du pont. "Aujourd'hui nous allons régler ça, et je vais me faire un plaisir de t'éclater la gueule en sang..."

S'accroupissant, le fou passa sur le coté du pont avant de agripper et de se tirer vers les hauteurs. L'instant d'après, il atterrissait sur le sol ferme de l'édifice, où quelques instants après le Bakusho le retrouvait, rapidement suivi de ses trois clones... Enfin, peut être étais ce dans un autre ordre il n'en savait trop rien.

Joignant finalement ses mains devant lui, le shinobi renégat fit allègrement craquer les jointures de ses articulations ainsi que son cou.


"Tu fais peine à voir... Comme durant la guerre, tu ne sais toujours pas ménager tes efforts et frapper au moment opportun. Tu es tel un feu de Bengale, lumineux, puissant, dangereux... Mais tu perds ta flamme presque aussi vite qu'elle ne s'est allumée..."



Alors qu'il déclarait finalement ce qui semblait comme une once de compliment caché parmi les critiques, Jin relevait l'index et le majeur de sa main droite afin de former un mudra.


"Kinton... Gargoyle Shelter..."

Petit à petit son corps se recouvrait alors de métal, le transformant en un guerrier d'acier ténébreux. La chose allait jusqu'à légèrement transformer sa voix, la rendant un rien plus métallique, grinçante et clinquante.

"Admire ma toute puissance Yuji... Contemple ta défaite s'approcher à grand pas..." déclara-t-il ouvrant alors grand les bras et arborant un sourire carnassier avant de soudainement joindre ses deux poings devant lui, laissant alors son corps se nimbé d'électricité.

"RAITON, RAÏJIN WRATH !"


S'élançant alors à toute vitesse en direction du groupe de Yuji qui se dressait devant lui, le shinobi cueillit l'un d'eux sous le menton d'un puissant uppercut avant de générer à nouveau son aura électrique et de foncer sur le suivant.
Celui ci reçu un puissant coup de pied fans l'abdomen qui le courba alors en deux, le projetant en arrière, mais l'ancien prisonnier n'attendit même pas de voir le résultat de son œuvre et s'élança une nouvelle fois à l'aide de sa puissance électrique en direction d'une nouvelle cible.
Pour conclure son mouvement, c'est avec un sourire malsain qu'il envoya un coup de boule monumental dans sa dernière victime... Trois sur quatre, qu'importe s'il avait touché le bon Yuji ou non dans son enchainement, maintenant il saurait qui était qui...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Mer 19 Juil 2017 - 1:15

Les uns après les autres, ils tombaient tous. Comme des araignées à qui on enlevait la toile. Il ne restait plus rien. Keitei était tombé, comme une merde, disons-le. Mouken en avait fait de même, mais avec plus de classe. La dernière, une honte pour mon clan, ne s'était même pas montrée, montrant toute sa méprise envers ses compagnons, aussi bête soient-ils.

Il n'en restait qu'un. Un seul. Toujours le même. Jin, mi amor.

Je l'écoutais déblatérer ses énièmes provocations, un grand sourire aux lèvres. Il combattait bien et j'avais déjà usé de beaucoup de chakra afin de me protéger, moi et Keitei et mettre hors-je notre ami le Fauconnier. Plus l'ancien prisonnier parlait et plus le rire que j'essayais de retenir s'échappait.

« Jin... Jin... » Je lui lançais un regard plein de pitié. « Arrête, s'il te plait. Tu vas abîmer tes beaux cheveux. » Lui disais-je tout pendant qu'il préparait son prochain assaut.

Je me tenais face à lui, avec trois de mes clones. Nous pouvions entendre au loin Mouken essayer de vociférer quelques insultes par-ci et par là, mais rien de bien probant. Son oiseau s'essayait aux frappes aériennes pendant que le Kinzoku me frappait, moi et mes clones. Je n'essayais même pas d'éviter, ni l'oiseau, ni Jin. Je savais ce que j'allais faire.

L'un de mes clones avait été détruit par les charges de Jin, un deuxième aussi. Mais pas le troisième. Car c'est moi que la troisième charge avait touché. Je recevais un coup de boule en pleine face et je m'en relevais, encore plus souriant qu'avant. Aaaah, enfin.

« Et bien ! Ils vous en aura fallu de temps pour me toucher réellement ! Et j'ai dû attendre d'être seul contre un seul d'entre vous ! Vous n'êtes rien ! » Hurlais-je en direction de la falaise des perdants.

Je me reculais de quelques mètres, du sang coulait de mon nez, la petite éraflure du Fauconnier réalisée il y a quelques secondes ne saignait déjà plus, les serres du faucon s'était quelques peu agrippés à mon bras et quelques goûtes perlaient le long des blessures.

« Ha. Ha. Ha. » De plus en plus fort. « Qui de nous deux tombera le premier ? » Demandais-je au Kinzoku tout en préparant mon prochain assaut.

Je concentrais mon chakra, mon clone en faisait lui aussi de même. Le clone attaquait le premier, une gerbe de flamme sortait de ses mains et s'approchaient dangereusement de Jin. De mon côté, j'avais concentré assez de chakra pour créer un oiseau d'argile qui suivait de quelques mètres les flammes du clone et, en dernière couche. Une nouvelle gerbe de flamme. Je m'en contre-fichais de l'état du pont. Je voulais juste mettre Jin à mal. Lui qui, il y a quelques instants me traitait d'allumettes de Bengale. Faites moi rire. En restant caché derrière ses alliés, cela était facile. Et pourtant, si mes assauts ne suffisaient pas, j'allais tomber, moi.


Infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 66
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un pont à protéger [Event Genin] Lun 24 Juil 2017 - 16:09

"Ha. Ha. Ha." De plus en plus fort. "Qui de nous deux tombera le premier ?"

Alors que devant lui se dressait l'unique rempart l'empêchant d'atteindre la rive opposée, le Kinzoku laissait échapper un rictus amusé. Ce rempart n'était autre que ce foutu Kumojin qui ne cessait de croiser sa route depuis que le village avait mis la main sur sa personne.
Ses poings serrés et le rythme accélérant de son cœur laissaient transparaître toute l'excitation que cette situation lui procurait. Ouvrant alors grand les bras, le malfrat ne put que répondre à la provocation de Yuji par une autre.


"KAHAHAHAHAHAHAHAH ! Vas-y Yuji ! Montre moi tout ce que t'as ! Montre moi comment tes ninjutsus merdiques feront ployer mon acier divin !" hurla-t-il à la face de son opposant, les yeux injectés de sang.

Il n'en fallait pas tant pour que le Bakusho s’exécute sous le regard attentif et peut être quelque peu impressionné de Jin. Ce n'était même plus un combat de force brute, c'était désormais un combat de volonté... Et rien au monde n'aurait pu plus blesser en son cœur de fer le shinobi criminel que de se voir défait par celui qu'il commençait à considérer comme son rival. Un léger ricanement se fit entendre lorsqu'il prit conscience de cet état de fait, alors même que le clone du poseur de bombe terminait ses mudras. Lui qui rejetait sans arrêt le monde qui l'entourait venait d'accepter le fait qu'il ait noué une relation avec un autre être vivant...


"Je vais vraiment devoir le tuer..." se marmonna-t-il à lui même avant de placer ses bras en croix devant son visage et d'être engloutit par les flammes de son opposant.

La première salve passa, embrasant l'aire de jeu, puis ce fût au tour de l'oiseau d'argile de fondre dans la mêlée et d'exploser lourdement, soulevant débris et poussière. Un laps de quelques secondes s'égrena avant qu'une nouvelle langue de flamme ne finisse par s'engloutir dans le nuage de poussière environnant, dévoilant un instant l'ombre du Kinzoku au milieu de maelstrom infernal.


Il se passa un nouveau laps de temps avant que l'ensemble brouillon ne finisse par se décider à retomber... Et là, fendant la poussière, une botte fit son apparition courbant la chappe de crasse par son passage.

Puis ce fût au tour du reste du corps de Jin de surgir de la mélasse, marchant d'un pas lourd en direction de Yuji et de son clone tandis que des débris de métal finissaient de tomber de son corps fumant. La seule raison plausible pour qu'il ai pu survivre à un tel déluge de puissance était que l'homme était parvenu à reformer son armure de métal à la volée entre deux attaques du Bakusho...

Ses affaires comportaient cependant des trous de brûlures en plusieurs endroits, et sa cape n'était plus sur son dos, preuve même qu'il n'avait pu se ménager assez de temps pour s'en sortir indemne. Il s'avançait ainsi torse nu vers son plus fidèle ennemi, sa peau témoignant encore de ses nombreuses cicatrices obtenues durant la bataille face au Shukaï.

Ses lèvres s'ouvrirent légèrement, dégageant quelques volutes de fumée légère absorbées durant sa traversée du brouillard, lui donnant l'aspect d'un démon en marche.


"Tu voulais savoir qui tiendrais le plus longtemps... Yuji..?" questionna l'homme la voix rauque avant de cracher quelques gouttes de sang au sol sur son coté.

Il afficha alors un regard carnassier tout en s'approchant toujours plus de son vis à vis, jusqu'à se retrouver à quelques centimètres de lui et de le toiser en lui jetant un regard impérieux.

"Je pense que tu as ta réponses... Pétard mouillé..." lâcha-t-il avant de tendre ses mains derrière lui.

"Toi et moi nous en verront d'autre, Yuji... Mais aujourd'hui, je t'ai promis de te foutre la gueule en sang, et je vais m’exécuter et tu vas rester là bien sagement..." édicta l'homme comme une sentence tout en tirant légèrement sur l'entrave de son vis à vis.

Le shinobi fit lentement apparaître un immense pilier de métal semblable à celui qu'il avait user pour tenter de frapper Keitei.

"J'ai toujours adoré le baseball pas toi ?" et sur ces mots il envoya un puissant coup dans les côtes de Yuji qui s'envola de quelques mètres en direction de la rive opposée, venant s'écraser lourdement sur le sol du pont où il glissa un instant avant de se stopper.

"Kahahaha, pas si vite ! On a pas fini de s'amuser tous les deux !" ricana le fou en s'avançant vers lui, et donc vers son objectif : l'autre rive.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un pont à protéger [Event Genin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-