N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Réunion [Institut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Réunion [Institut] Mer 14 Juin 2017 - 8:15

S’il est impossible de savoir avec certitude de quoi sera fait l’avenir, la capacité d’anticiper les évènements et de prévoir leur suite probable est un talent qui peut se développer avec de l’expérience et de la réflexion. Si Raito ne possédait pas encore le premier, le deuxième était sa principale qualité. Cependant, lui-même ne pouvait que reconnaître que la série d’évènements entre sa décision de quitter Kaminari pour Tetsu à l’aube du conflit avec l’Empire, puis de rejoindre les rangs de la contre-attaque envers Taki no Kuni lui fut profitable à un point qu’il ne put imaginer. Du statut de Consul, reconnu par les Kumojins uniquement pour son jeune âge et pas pour ses faits d’armes, il devint ainsi Daimyô du pays des cascades. Si certains pouvaient juger que c’était suffisant pour démontrer son talent pour la politique, il savait très bien que la chance grâce à laquelle il avait atteint ce poste ne risquait pas durer bien longtemps.

Animé d’une ambition allant bien plus loin que sa propre réussite personnelle, il ne pouvait se contenter de se reposer sur sa promotion pour passer des jours tranquilles dans un palais abandonné depuis un moment. Sans tarder, il ordonna la rénovation de ce lieu, qui bien que chargé d’une symbolique qui ne lui était pas destinée, restait bien plus propice à ses yeux que la résidence de l’ancien seigneur de guerre de l’Empire. Avec ceci, s’ajoutaient de nombreuses problématiques, il devait s’accaparer la sympathie des habitants tout en nettoyer ses terres des dissidents de l’Empire déchu. En plus de tout cela, il restait avant tout le chef de l’Institut et avec Yasahiro qui lui avait confirmé par lettre qu’il comptait rester à Kumo pendant quelques temps, il manquait de soutient à ses côtés. Il savait qu’il ne pouvait pas compter sur Otoke pour le remplacer dans ce rôle, le Dôbutsu étant bien trop attaché à sa vision de la liberté pour s’en occuper.

Au bout de quelques jours de travaux administratifs intensifs, il eut enfin le temps de préparer une rencontre avec les membres de son organisation qui se trouvaient à proximité. Certains faisaient partie des combattants ayant aidé à la conquête, d’autres étaient en mission officielle dans le pays. Peu d’entre eux avaient l’habitude de participer aux réunions de l’organisation habituellement, mais il était temps de changer, ils avaient désormais un pays à gérer.

La réunion eut lieu peu de temps après une fête qu’il avait fait organiser pour lui permettre de faire venir tout le beau monde du pays et de les rencontrer. S’il n’avait pas eu le temps de se rendre personnellement à cette fête, certains des invités se permirent de s’y éclipser pour venir le voir. Ces rencontres étaient uniquement dans un objectif de jauger le terrain et de se montrer un peu, il n’était pas question pour lui de montrer directement les dents, il laissait ce soin à l’équipe d’Otoke, chargée du nettoyage. Quand tout cela fut fini, il fit préparer une salle spéciale pour la réunion.

Les membres arrivèrent au compte goutte, une demi-douzaine seulement, chacun se demandant probablement pourquoi ils avaient été choisi. Lorsque l’heure de la réunion fut arrivée, il ferma les portes et commença la séance.

- Bonsoir à tous, c’est un plaisir de vous voir ainsi réunis en ces lieux après tous les évènements de cette dernière semaine. Comme vous le savez, j’ai été choisi pour diriger ce pays au nom de Kumo et comme vous vous en doutez, cela implique beaucoup de choses pour notre organisation. Tout d’abord, je tiens à préciser que notre base à Kaminari est toujours en activité et que nous en avons installé une autre à Tetsu pour plus de sécurité.


Raito lança alors un regard à Madoka et Kiera avec un léger sourire.

- Cependant, comme je devrais désormais résider dans ce palais et que les occasions de venir à Kumo risquent d’être rares, nous allons également nous installer dans cette ville. Je gérerais les opérations d’ici tandis que, pour le moment, Yasahiro s’occupera de gérer tout ce qui concerne Kaminari depuis là-bas. Mais si je vous ai réunis ici ce soir, ce n’est pas pour vous raconter ce que j’aurais pu dire à travers une lettre, mais bien pour ouvrir le débat sur l’avenir de l’Institut et ce que cette conquête va signifier pour nous.


Raito s’assit alors sur son siège, laissant ainsi la parole aux autres, curieux de savoir ce qu’ils allaient bien pouvoir suggérer. Ce fut alors Otoke qui prit la parole en premier sans prendre la peine de se lever.

- C’est clairement l’occasion rêvée pour pouvoir agir sans être surveillé par le village, cependant, il va falloir être prudent pendant un moment, Kumo est à l’affut des rebelles et des troupes d’Iwa. Si l’Institut s’approprie ce pays, notre influence pourrait devenir internationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 314
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Réunion [Institut] Ven 16 Juin 2017 - 0:02

Après la réception organisée par Raito, moi et le reste de l'équipe furent contraints de rester sur place quelques temps afin assister à une réunion de l'Institut et donc pour échanger autours de l'organisation. Ce genre de rassemblements ne m'inspiraient ordinairement pas grand chose, mais la situation l'imposait, ce sommet avait son importance.

J'avais été, certes, surprise de ma nomination au conseil, mais pas autant que lorsque je vis apparaître Madoka et son frère dans la salle dédiée à l’événement. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! J'apprécie la propriétaire d'Amour, bien qu'un peu dérangée, elle a un côté attachant.

Et comme elle a su me le prouver précédemment, c'était une fille qui renfermait un grand pouvoir. Néanmoins, elle n'était absolument pas disposée à rester assise pendant des heures à discuter de l'avenir du groupe. Par bienveillance, et pensant pouvoir la distraire en cas d'ennui et gros bâillements, je l'invite à s'asseoir à côté de moi.

La séance débuta donc, et c'est après un cours speech que Raito nous donna à tous la parole. Intérieurement, je saluai sa mise en retrait en faveur de sa propre équipe, le jeune homme savait diriger, c'était une évidence. Otoke en profita donc et nous exposa son point de vue, grosso modo, il prône la prudence. Ouais, enfin bon, jusqu'ici on a su être discrets à souhaits.

Je décide donc de prendre la parole à mon tour, j'ai des choses à dire, et il n'est pas question de me réduire au silence parce que je suis une nouvelle arrivée. Il faut dire que la raison de ma présence au sein de l'organisation n'a qu'un seul objectif, il était donc évident que je défendrais les sujets qui sont en ma faveur.

« Il est temps que l'Institut s'affirme et passe à l'offensive. Nous avons tous en tête le but même de cette organisation, il faut le respecter et aller dans son sens. Nos premières recherches doivent s'orienter dorénavant sur les Genkei Kenkai. Voler un attribut héréditaire ne sera pas facile, mais réussir un tel coup nous permettrait bel et bien, pour reprendre les mots d'Otoke, d'avoir une influence internationale. Nous commettrons les méfaits en tant que criminels, mais nous pourrons en jouir en tant que Kumojins ! »

Projet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Réunion [Institut] Ven 16 Juin 2017 - 8:48


Madoka ne savait pas trop pourquoi et les conséquences du choix du raïkage au sujet de la nomination en tant que Daimyo pour Raito. Bon, elle s'en fichait pas mal également, il fallait bien le dire, mais c'était sans doute très bien pour l'institut. Certains jeux de son groupe de cœur forcé par le destin l'amusait au plus haut point, comme la chasse. Ce n'était pas qu'elle avait un quelconque intérêt dans l'étude ou même l'utilisation d'une capacité originale, mais traqué et tué étaient divertissantes, si si, je vous assure.

La jeune fille avait dû changer de lieu d'habitation pour un nouveau pays, elle était déjà étrangère à Kumo, alors cela ne l'a dérangeait en rien surtout grâce à la présence d'un clan, ou plutôt de son clan. Elle se retrouva alors dans une pièce avec une grande table, et de plus en plus de monde qu'elle avait déjà vu s'accumulait autour. Elle s'était installée à côté de Kiera, qui voulait certainement des conseils avisés de la part de la Mamoru, à moins que c'était pour tenter une approche d'Amour. Il fallait dire qu'il était plutôt mignon après tout, c'était normal qu'il avait un certain succès, mais elle m'a regarda un bref instant en poussant se quelques centimètres le crâne plus loin de Kiera comme si cela pouvait changer quoi que ce soit. Elle s'amusait en attendant que cela commence à imiter un poisson en faisant des bulles, mais c'était normal lorsque l'on était une sirène. Elle avait évidemment caché sa queue pour paraître avec deux jambes, devant tout le monde, c'était plus discret de toute façon. Elle posa son éternel compagnon sur la table, Amour, qui devait être une grosse huître, vu qu'il ne bougeait pas.

« Bonsoir ! Moi aussi je suis très contente de te voir. »

Répondit alors Madoka en plein milieu du discours alors que Raito venait juste de commencer de parler. Elle croisait les doigts pour avoir le poste de décorateur d'intérieur de la nouvelle base secrète, elle avait de super idée comme un gros panneau avec un interdit "Ce n'est pas là". Elle en avait des bonnes idées n'empêche.

« On peut se demander si cette nomination ne serait pas un moyen de vous éloignez de Kumo en vous donnant un os à ronger. »

Dit alors la jeune fille qui faisait quelques bulles tant qu'à faire. Puis vu que tout le monde m'a regardait alors qu'elle avait dit une phrase plus ou moins sensé, mais qui ne lui ressemblait pas tellement.

« Ben me regardez pas comme ça hein, c'est Amour qui l'a dit ! Il est un peu bête des fois. »

Dit alors Madoka en posant ses mains de chaque côté du crâne comme pour empêcher son tendre ami d'entendre. Puis étonnée, elle fut gênée, si si, au moins quelques secondes avant d'oublier.

« Ho ! 5u as entendu ! »

Madoka se demanda bien ce que cela pouvait changer à la situation qu'elle se retrouve à jouer dans ce pays plutôt qu'un autre, mais même eut une révélation. Elle leva un doigt comme à l'école, mais elle n'attendit pas d'avoir la parole.

« On peut avoir un sachet de bonbons gratis chaque jour, mais dites rien à mon grand frère, sinon il va me parler encore de mes dents, mais je m'en fiche, j'utilise ma langue, héhé ouais, ça c'est de la technique, comme ça j'abime pas mes dents. »

Dit alors la Mamoru apparemment assez sérieuse dans le partage de sa technique extraordinaire. Puis, elle réagit alors aux paroles d'Otoke.

« Oui enfin, on était pas sensé se faire plein de copinoux bizarres ? Ça serait pas mal de commencer moi je dis, à moins que vous voulez changer d'abord la décoration du pays. Sinon, je peux aider par ce que je sais parler baleine. »

Dit alors très fièrement Madoka en croisant les bras en fermant les yeux en hochant la tête. Elle hocha la tête lentement en entendant parler Kiera, qui disait que tout le monde avait le même but dans l'organisation, c'était une évidence. Tout le monde voulait faire des jeux, manger des bonbons, dessinez sur les murs, et... Enfin vous m'aviez compris.

« Hein ? Ha bon ? Et tu as une cible en tête déjà avec tes Genkei Keke ? »

Capturer quelqu'un, le torturer ou pire ne la choquait pas outre mesure malgré sa jeunesse d'esprit. Elle avait sans doute quelque part une perversion notoire, qu'elle ne cachait pas vraiment.

« Oui enfin, si on peut avoir aucune renommée, ça serait sans doute plus discret aussi hein. En tant que criminels ? Va falloir se déguiser alors ! Trop bien ! Je vais me déguiser comme pirate avec un bandeau sur un œil, mais faut que je trouve un crochet... »

Madoka était déjà partie dans ses réflexions de sa tenue trop classe, elle adorait l'idée, mais elle pointa du doigt tout le monde un par un.

« et je l'ai dis en premier le pirate, alors pas de copiteuse hein ! Vous avez qu'à chercher un autre déguisement. Sinon je me mets en fée en vert avec une robe et des fausses ailes. Personne aura l'idée d'embêter une fée, c'est taquin, mais c'est toujours gentil une fée. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Réunion [Institut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni :: Palais du Seigneur de Guerre-