AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Soleil de plomb et eau de cactus [Kōsan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Chûnin - Membre du Kakumeigun
Messages : 256
Rang : B+


Message(#) Sujet: Soleil de plomb et eau de cactus [Kōsan] Sam 17 Juin 2017 - 17:01

Il fait beau, le soleil brille, le bac est propre... Mais c'est surtout le premier entraînement collectif du Kōsan !

Le lancement avait été un succès : presque dix élèves s'étaient inscrits immédiatement. Cela pouvait sembler peu par rapport à l'effectif du village, mais je me réjouissais de voir ces jeunes adolescents motivés dès le début. Peut-être le seraient-ils moins après la leçon d'aujourd'hui... Cela restait à voir. Quelques-uns s'étaient aussi installés dans les dortoirs : mes efforts n'avaient pas été vains.

Pour ce premier entraînement, j'avais donné rendez-vous aux intéressés sur un terrain tout en terre et à l'ombre du bâtiment imposant du Kakumeigun. Ils étaient quatre à avoir répondu à l'appel : Nururu et Akai, ainsi qu'un Kawaguchi et un Gogyou que je ne connaissais seulement pour les avoir vus à la réunion. La leçon se portait sur les changements de terrain, technique qu'on pouvait adapter selon les désirs de chacun ; selon leurs affinités également.
Rina était aussi présente pour m'assister.

« Bonjour les choux ! Vous êtes prêts pour cette première leçon ? J'espère que vous avez tous des tenues adéquates et de l'eau en quantité, il va faire très chaud aujourd'hui. »

Il faisait tout le temps chaud, en fait. Mais certains jours, lorsque le soleil était caché par les nuages et que la brise se levait, nous pouvions espérer un peu de fraîcheur. Ce n'était pas le cas aujourd'hui mais au moins, nous étions à l'ombre.

« Que diriez-vous de faire un peu connaissance avant de commencer ? Vous pouvez dire ce que vous voulez : votre nom, votre âge, votre but dans la vie, le nom de votre chat, ce que vous aimez manger... Et pour ceux qui ne sont pas nés à Suna, je serai ravie d'entendre pourquoi vous êtes venus ici. Et comme nous devons montrer l'exemple, nous allons commencer ! »

Elle souriait aux élèves qui se trouvaient en face de nous, puis se tournait vers moi avec le même sourire. C'était un peu embêtant qu'elle soit obligée de lire mon texte, même si elle ne voyait aucun inconvénient.

« Bon, je commence ! Je suis Watanabe Rina, j'ai... aïe, bientôt trente ans. Mes parents sont des commerçants du village, je suis donc née ici. Mon but était d'entrer au Kakumeigun, maintenant que c'est fait je... euh... j'aimerai trouver un mari convenable ! Ah et, j'adore le chocolat. Et j'ai un lézard de compagnie qui s'appelle Poukiki. »

Rina avait un aisance pour parler en public plus qu'enviable. Elle se fichait totalement des codes et de l'avis des gens, c'est pourquoi elle parlait souvent sans tabous ; ce qui créait parfois des situations un peu gênantes. Je lui donnais mon carnet pour qu'elle lise ma présentation.

« Je vous lis la présentation de Ruri : « Je suis Chikamatsu Ruri, j'ai 21 ans. Je suis aussi née à Suna. Comme vous vous posez certainement la question, je suis muette depuis toujours mais j'ai l'espoir de trouver une solution pour vous parler de vive voix. Créer le Kōsan faisait partie de mes objectifs, le deuxième est de guider mon clan. J'adore les sushis au saumon et je n'ai pas d'animaux de compagnie, mais je dois m'occuper de mon fiancé et c'est presque pareil. » HAHAHA ! »

Rina faisait partie de ces gens avec un rire puissant et communicatif. On pouvait toujours compter sur elle pour rigoler, même aux blagues les plus nulles. Et elle ne perdait certainement pas l'occasion de se moquer gentiment de son chef.

« Finalement, je crois que je suis bien avec mon lézard ! Bon, à votre tour ! Qui commence ? »

Se présenter devant des inconnus pouvait être intimidant, mais le sourire rassurant de Rina ainsi que le mien aidaient à mettre en place une atmosphère détendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 35
Rang : C


Message(#) Sujet: Re: Soleil de plomb et eau de cactus [Kōsan] Dim 18 Juin 2017 - 0:58

La troupe du Kōsangakku s’est rassemblée à l’extérieur des locaux du Kakumeigun pour cette journée d’entraînement. Là, surplombés par l’immense bâtiment, Akai se tient à l’ombre, à l’écart. La température est d’une chaleur surprenante, même pour les résidents de la contré du Vent. Il n’a effectué que quelques étirements et sue déjà abondamment.

À tout au plus une centaine de mètres de l’endroit où dame Ruri lui avait enseigné sa nouvelle technique, l’adolescent écoute les instructions attentivement, comme à son habitude, et s’assure de bien comprendre. En l’occurrence, il s’agit de faire connaissance avec ses pairs.

L’étudiant en apprend plus sur la tutrice, Rina, et aussi sur la directrice du programme. Sa fiche comptait une pointe humoristique envers son fiancé, sieur Kazushi, mais Akai, qui avait rencontré l’homme en question quelques jours auparavant, ne s’esclaffe pas. Au lieu de quoi, le Genin s’interroge sur l’impression que le Juunin lui avait laissée et se demande s’il avait mal jugé le Ninja qui semblait zen, noble, humble et gentil.

*Ces qualités peuvent être partagées avec un animal de compagnie,* pense-t-il sans se rendre compte que Rina pose son regard sur lui, l’invitant à prendre la parole comme lors de la première rencontre d’un mince sourire. *Non, il me semblait plus digne qu’un chien ou un chat. Il est quand même un des plus hauts gradés de toute la nation! Cependant, dame Ruri ne me saute pas aux yeux comme quelqu’un qui invente des histoires. J’ai tendance à vouloir lui faire confiance. Alors, si elle écrit que Ketsueki Kazushi-sama est tout comme un animal de compagnie, je la crois.*

Puis, après sa discussion avec lui-même, Akai réalise le silence qui s’est installé autour de lui et les yeux des autres élèves le dévisageant. Un petit mouvement de sursaut involontaire surprend son corps avant que sa main ne s’installe sur sa nuque, signe de nervosité pour le jeune homme.

« Oh… » commence-t-il. « Je suis Akai. Ça veut dire Rouge, dans la ville d’Odaichi. Bien… Je suppose que ça veut dire Rouge partout… »

Il soupire. Son regard croise celui de Ruri et son visage lui rappelle les encouragements qu’elle lui avait faits durant leur cours. L’adolescent inspire longuement.

« Je suis le seul enfant de la famille Mashiro! Mashiro veut dire Blanc ou Immaculé. Contrairement à probablement plusieurs d’entre vous, ce n’est pas une famille reconnue comme il y en a tant à Suna, ce sont des gens simples qui travaillent dans une mine et dans les cuisines. »

Son bras s’allonge le long de son corps; il se détend.

« J’ai quinze ans. Je viens tout juste d’arriver dans le village et je ne connais pratiquement rien des Arts Ninjas ou de l’Histoire des Shinobis et tout ça. Des hommes sont venus à Odaichi pour expliquer à mes parents qu’ils croyaient que j’avais un potentiel pour le Ninjutsu et que je pourrais être utile à la nation. Je ne sais pas comment ils ont su ça. Je suis entré à l’académie peu après. Je ne sais que le strict minimum. »

Un des sourcils d’Akai se lève.

« Je n’ai jamais eu de chat et tant que la nourriture n’est pas amère, je vais l’apprécier. »

Il hoche du chef.

« Je suis content de faire votre connaissance à tous. »

Puis, celui dont le nom signifie Rouge Immaculé bouge légèrement sur le côté, laissant l’espace pour un autre membre du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx En ligne
 

Soleil de plomb et eau de cactus [Kōsan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: QG du Kakumeigun-