N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Marée Haute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 755
Rang : S

Message(#) Sujet: Marée Haute Mar 27 Juin 2017 - 18:59

Mon séjour à Konoha été terminé depuis quelques jours, alors que j’avais de nouveau pris ma place dans les bureaux du Namikage d’Umi : mon bureau. J’avais encore du mal à m’habituer au fait d’avoir mon propre lieu de travail, qui plus est à un poste de cette importance. J’avais certes mon ancien poste à la sécurité du territoire du Feu dans l’ANBU, du temps où elle existait, qui pouvait s’en rapprocher, mais ce n’était pas là que je travaillai le plus souvent à vrai dire. J’étais en train d’apprendre et de revoir le « pénible » quotidien de notre Hokage. Entouré de Paperasse administratif sur différents sujets plus ou moins important. J’étais concentré dessus, enchaînant les pages à lire et relire lorsque je fus interrompu dans mon fil de pensée par la voix calme à mes côtés.

« - Oui ? Hun hun… Très bien. Yusei-sama ?

On m’informe que Yell-san et Kihran-san sont arrivés.

- Très bien, faites les entrer. »

Acquiesçant de la tête, mon assistant repris la parole pour répondre à son oreillette et transmettre mes instructions. L’homme qui se tenait debout, un calepin tenu au bras droit et crayon main gauche, s’appelait Nara Akio. Il était… Bien différent en plusieurs points par rapport à moi-même, je devais l’avouer. Là où je me présentai comme un forcené du travail, n’hésitant pas à dépasser mes limites si besoin, lui était pour le minimum syndical de l’effort, limitant du mieux que possible ses actions. Il ne devrait pas finir à cette position, me direz-vous ? Et vous auriez raison… Si ce n’était pour le fait qu’il a réussi à optimiser l’ensemble de mon travail pour ne pas m’y perdre. Cela m’énervait de le reconnaître… Mais il était l’homme de la situation.

Cet aparté fini, le bruit d’une frappe à la porte se fit entendre, m’indiquant l’arrivée des personnes que j’avais convoquées. Leur donnant l’autorisation de rentrer, je pus ainsi voir le couple pénétrer l’un après l’autre dans mon bureau. Ainsi, les plus gradés du Village de Nami étaient tous rassemblés dans cette pièce : Kihran en charge du Centre Névralgique à construire, Yell en tant que chef des troupes et de la sécurité du territoire, et moi-même en tant que Dirigeant du village d’Umi. Sans me lever, je relevai la tête et saluai brièvement les arrivés.


« - Je suis heureux que vous ayez pu venir, Kihran-san, Yell-san. J’espère ne pas trop vous déranger durant votre lune de miel, ou pour la vie de votre fils. »

Aussi cocasse qu’elle aurait pu paraître pour d’autres, je posais la question assez sérieusement, d’un ton neutre. Il était hors de question que je ne les dérange plus que nécessaire, même si le travail n’attendrait pas. Leur réponse donnée, j’attirai leur attention vers le dernier protagoniste présent en pièce.

« - Je vous présentes Nara Akio. Il sera dès à présent mon assistant, à l’instar de Natsuki-san pour Mizuki-sama. En cas d’absence, sa parole fait foi pour la mienne, même si les décisions et validations devront être prises par Kihran-san, comme le voulait notre Daimyô.
- Il me tarde de pouvoir collaborer avec vous, jeunes mariés. »

Oui, il aimait beaucoup jouer sur les embarras des gens également, cette information sur la relation entre les deux n’étant pas tombée dans l’oreille d’un sourd. L’observant d’un sourcil levé, alors qu’il fit une légère courbe en avant tout en gardant son sourire professionnel, je reportai mon attention sur les deux invités.

« - Je vous ai convoqué tous les deux pour une raison simple. Umi est dans le dernier cap de sa construction, mais beaucoup de choses restent encore à faire, que ce soit au niveau infrastructures qu’organisation. Etant donné vos rôles respectifs, j’aimerais vous confier différents projets pour permettre d’officiellement annoncer le plein fonctionnement de cette base militaire à Hokage-sama. Avez-vous des questions avant de commencer ? »



I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !


Dernière édition par Yôgan Yusei le Mer 5 Juil 2017 - 8:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 479
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Marée Haute Mer 28 Juin 2017 - 12:26

La convocation ne s'était pas faite attendre et j'imaginais facilement avoir à venir fréquemment dans ce bureau ne serait-ce que pour faire mes rapports ou tabler sur la situation. Kihran et moi parlions très souvent de ces nouvelles responsabilités qui nous incombaient, proposant à l'un et l'autre des idées qui nous avaient traversé l'esprit pour s'assurer de leur viabilité avant d'en parler à notre Namikage.
Le travail prenait très souvent le pas sur notre propre temps personnel mais nous arrivions quand même à nous retrouver avec Asahi, profitant de notre famille sans pour autant laisser bien loin nos responsabilités militaires.

Annonçant notre arrivée, je frappai à la porte avant de l'ouvrir, pénétrant dans le bureau avec Kihran et inclinant le haut du corps pour saluer notre hôte avec respect.

« Vous souhaitiez nous voir, Yusei-sama ? »

Bien que le cadre hiérarchique était évident, je ne pus m'empêcher d'esquisser un léger sourire à sa remarque tout en le rassurant.

« Ne vous en faites pas pour cela. Nous connaissons nos priorités. »

Il n'y avait rien de négatif dans ma réponse. Kihran tout comme moi étions dévoués pour notre nation. Pour autant nous profitions de tous les moments qui nous étaient possibles pour être avec notre fils : car c'était justement pour le protéger lui, comme tous les autres, que nous étions shinobis.

Notre mariage s'était déroulé seulement quelques semaines après le deuil national, et nos propres responsabilités, tout comme le contexte, ne nous avaient pas offert la possibilité de le préparer en amont à travers des fêtes destinés aux futurs mariés comme il en était coutume : mais nous ne nous en portions pas plus mal. Peut-être parce que nous avions grandi ensemble et que ce nouveau cap ne sonnait pas pour nous comme la fin d'une chose pour le début d'une nouvelle mais simplement comme une continuité.

Le Yôgan poursuivit en nous présentant celui qui ferait office de Bras Droit : Nara Akio, vers qui nous devrions nous tourner en l'absence du Namikage, bien que les décisions et approbations seraient alors prises par Kihran.
J'adressai un signe de tête au Nara tout en me disant que les manieurs de ombres étaient définitivement des personnes de confiance pour tenir les rôle de second du Kage.

« De même, Akio-san. »

A croire que tout le monde se plaisait à rappeler notre nouveau « statut ». Un statut qui sonnait d'ailleurs toujours bizarrement à mes oreilles : Kihran était mon mari... définitivement bizarre... Kihran était Kihran, mon repère depuis toujours.

Puis le Yôgan nous fit part de la raison de notre venue. Il avait en effet des projets à nous confier au vue de nos responsabilités respectives sur Nami. N'ayant pas de questions pour l'instant, mon regard se tourna vers ma moitié pour voir si lui en avait avant de reporter mon attention sur le Namikage.

« Nous vous écoutons. »

Il me tardait de savoir ce à quoi il avait songé même si je me doutais que la conversation reviendrait probablement sur les projets que j'avais moi même proposé lors de mon examen Jônin. Il fallait croire que tout n'avait pas été perdu dans cet examen, à défaut de n'avoir pas suffisamment prouvé ma valeur pour ma montée en grade, j'avais évoqué des idées intéressantes.
Il fallait dire que la sécurité du territoire me tenait à cœur et encore plus à Nami que j'avais dû défendre à trois reprises sans être réellement satisfaite de mes interventions : les morts que je n'avais pas su empêcher me laissaient un goût d'amertume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Marée Haute Jeu 29 Juin 2017 - 16:40





L’Hayashi s’était installé à Nami que très récemment. Il y avait donc de nombreuses choses à faire pour ce dernier, autant dans la vie privée que professionnelle. Il y avait le déménagement à faire, mais aussi tous les préparatifs à faire pour son clan. Mais une de ses plus grandes priorités restaient la création de ce nouveau village et du centre que Hi avait accepté de financer.
Ses devoirs ne tardèrent pas à l’appeler lors que le nouveau Namikage le convoqua, lui et sa femme. Une nouvelle et jeune femme qu’il n’avait pas encore l’habitude d’appeler ainsi. Il en était cependant très heureux. Il avait eu peur que ce déménagement ne rende pas les choses faciles pour cette dernière, mais elle avait su attiser l’intérêt de ses supérieurs et avait alors décroché un poste important dans ce nouveau foyer.

Le couple se dirigea donc ensemble au bureau du Yôgan. Kihran laissa Yell prendre l’initiative et entrer la première, la suivant de près. Tous deux s’inclinèrent respectueusement avant de poser leur regard sur ce dernier. Toutefois, les yeux du rouquin se déplacèrent assez rapidement sur l’inconnu qui se tenait auprès de leur supérieur. Qui était-il ?

Il arqua un sourcil à la remarque de Yusei et reposa ainsi son attention sur lui. La réponse de sa femme était claire et il ne jugea donc pas important d’ajouter quoi que ce soit. Cependant, il semblait être face à un nouveau dirigeant anxieux. Il lui avait déjà demandé de ne pas se gêner à faire appel à lui, peu importante sa situation privée. Il espérait que les mots et conseils de Miko aient su également l’atteindre ou alors le Yôgan allait se confronter à un problème majeur : on ne peut pas diriger seul. M’enfin, leur présence ici devait témoigner des efforts de ce dernier dans ce sens, une bonne nouvelle.

Enfin, le nouvel inconnu fut présenté. Il ne savait strictement rien sur cet homme mis à part son appartenance au clan des ombres. Dans tous les cas, ils allaient sans doute devoir se côtoyer régulièrement désormais.

« C’est avec plaisir que nous collaborons avec vous. »

Ajouta-t-il à la réponse de sa femme avant de tourner son regard sur leur chef. Kihran ne s’arrêtait en effet pas aux remarques concernant leur union récente. S’il ignorait ce genre de comportement, ce n’était pas par froideur, mais parce que le jeune Hayashi préférait se concentrer sur le travail dans ce contexte-ci et ne pas y mélanger sa vie privée. Il écouta donc assez attentivement les raisons de leur convocation. C’était la dernière ligne droite concernant la construction de ce nouveau village. Il échangea un regard avec Yell pour savoir si celle-ci avait une question. Cela ne semblait pas être le cas.

« Nous vous écoutons. »

Fit-il en même temps que la gogyou d’eau. Un légèrement sourire se dessina sur ses lèvres avant qu’il ne reprenne son sérieux et attendre la suite des instructions.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 755
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Marée Haute Ven 7 Juil 2017 - 11:45

Observant les deux personnes devant moi, je me posai encore cette question : ai-je fait le bon choix ? Est-ce que j’avais bien fait de choisir ces deux personnes en particulier pour me seconder dans la lourde tâche de diriger Umi ? Trois, même, si l’on devait compter le Nara qui me servait d’assistant.
Le cas de Hayashi Kihran était particulier, puisqu’il fut choisi par la Daimyô et non moi-même. Je n’avais que trop peu collaboré avec lui, et ne connaissait pas ses jugements de valeur ni ses capacités administrative. Mais il était malgré le directeur de l’académie, ce qui, bien que pour beaucoup n’a que trop peu d’importance, est en fait facteur d’une capacité de gestion et direction d’hommes. Idéal pour le centre de recherche.
Riba Yell était quant à elle encore peu expérimentée, n’ayant découvert les horreurs du monde Shinobi que depuis l’attaque de Suna à Nami. Elle avait échoué son examen que je lui avais fait passer. Bonne ou mauvaise chose ? Aucune idée, mais dans tous les cas, elle avait montré valeurs et sang-froid face à Rokubi, des choses qui seront plus qu’utile pour diriger des hommes.
Je ne doutais plus vraiment : c’était l’équipe qu’il me fallait.


« - Très bien dans ce cas. Akio-san, les plans s’il vous plait. »

Hochant de la tête, toujours de son sourire calme et imperturbable, il fit un bref aller-retour aux étagères pour prendre les documents concernés et les étendit sur mon bureau que je dégageai. A la vue de tous se trouvait ainsi une vue du village d’Umi, avec plusieurs inscriptions diverses notées dessus en rapport avec le sujet de la réunion. Me mettant debout, je pris ainsi la parole.

« - Umi a réussi à terminer sa construction malgré les intempéries qu’a pu représenter la menace Rokubi, heureusement pour nous, puisqu’il n’est pas apparu près du village. Cependant, ce n’est qu’une ville portuaire classique, si j’ose dire, sans le moindre moyen de défense ni infrastructure particulière. C’est là que j’aimerais que vous interveniez, Kihran-san. »

Levant la tête rapidement pour capter son regard, je pointai ainsi du doigt la zone dans laquelle avait été construite les bâtiments du centre Névralgique, autrement dit, la zone autour de laquelle nous nous trouvions.

« - Les bâtiments ont été construits en grande majorité, mais beaucoup reste à faire : de nombreux lieux sont absents d’équipements spécifiques pour leur installation, tel les laboratoires de recherche où autres salles de test. Il y a également les spécificités de la zone études et pédagogique, mais je préfère vous laisser choisir à votre convenance. Je vous charge donc d’encadrer les derniers travaux pour optimiser le centre à nos futurs besoins. »

Attendant remarques et questions, j’enchaînai en dessinant de la main le périmètre du village semblant vide.

« - De ces travaux découleront ensuite votre second projet. Comme vous le savez, Konoha est doté d’un dôme unissant les connaissances des Hayashi sur la maîtrise du bois pour créer une carapace de protection solide. En revanche, ici, le nombre de personnes ayant des capacités aussi évoluées est limité. Je sais que votre clan risque de se déplacer ici, mais je pense que l’un des meilleurs moyens de démontrer l’efficacité du pôle recherche serait en effet de développer une défense similaire adaptée à nos besoins et moyens. Je vous laisse le soin des détails à ce sujet. »

Le laissant acquiescer ou contester mes choix, je terminai ainsi sa partie pour me tourner vers Yell, tout en révélant un plan plus large comparé au village, semblant montrer une partie de l’archipel de Nami plus grande.

« - Quant à vous, Yell-san, vous serez en charge de notre main d’œuvre. Plusieurs Shinobi de Konoha nous ont rejoint à Umi, et ce sera votre rôle d’organiser les différentes équipes pour optimiser nos résultats. Je vous laisserai vous consulter entre vous deux pour l’affectation des hommes au centre Névralgique, mais pour tout ce qui est surveillance, mission de terrain et protections, ce sera à votre charge personnelle. Prenez en compte donc les compétences claniques et affinités entre les individus. Vous trouverez dans ce parchemin les copies des dossiers des différents Umijin. Je vous conseilles de l’ouvrir chez vous, et sur une table dégagée, puisqu’ils sont dans un sceau… »

Je lui tendis ainsi le fameux parchemin qui était également l’un de mes premiers tests de Fuinjutsu. Je me suis fait surprendre à voir les feuilles me voler dessus en voulant l’ouvrir simplement… Une mise en garde était donc à mettre en avis. Mais ce n’était pas tout ce qu’elle devrait faire.

« - Comme pour Kihran, de toutes cette organisation découlera votre seconde tâches : organiser les patrouilles. Le terrain de Nami est bien différent de celui de Hi, et donc, il nous faut préparer de nouvelles méthodes de surveillance, que ce soit terrestre, céleste ou pour ce cas précis, maritimes. »

J’eu un léger sourire en repensant à son entretien que nous avions eu, et devinait qu’elle faisait de même pour l’occasion, alors que je pointai vers un endroit précis de la carte.

« - Je ne saurais que trop vous conseiller de rencontrer le clan Senritsu. Depuis le temps qu’ils habitent et défendent ces terres, sans doute qu’ils pourront vous aider dans votre tâche. Je ne pense pas avoir besoin de vous le rappeler, mais vous avez carte blanche. Du moment que vous respectez le budget qui vous est alloué, je ne vois aucun problème.
- Mais si vous pouviez éviter les dépenses partout et concentrer, ça m’arrangerait. »

Sans la moindre gène, le Nara annonça ces mots pour encore une fois rappeler qu’il n’était qu’un fainéant après tout. Grinçant légèrement des dents, je décidai de jouer à son jeu malgré tout.

« - Dans ce cas, je vous laisserai le soin de faire le tour des équipes pour faire le rapport de la situation. Cela vous fera prendre l’air.
- … Comme vous voudrez. »

Son visage était encore fixe avec son sourire, mais le changement de ton dans sa voix et le temps de réponse me fit comprendre que ça faisait mal. Cet aparté aux oubliettes, je repris la parole sur un ton bien plus sérieux.

« - Quant à moi, je prendra la charge d’une autre opération qui sera directement liée aux Bijuus. Il prendra la majorité de mon attention, voilà pourquoi je préfère vous laisser prendre soin de tout ceci. Si vous avez d’autres questions, ou remarques, sur le sujet, je vous laisse me les poser maintenant. Dans le cas contraire, je souhaiterai terminer l’entretien sur un tout autre sujet plus… Personnel. »

Et dieu que j’espère que cela ne montera pas vite…

HRP:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 479
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Marée Haute Mar 11 Juil 2017 - 22:57

Le Nara déroula les plans du village devant nous, laissant le Yôgan prendre la parole. Il nous indiqua alors nos rôles respectifs dans le développement d'Umi et plus largement de Nami.
J'écoutais avec attention ses consignes, même celles concernant Kihran puisque nous serions sûrement amenés à en parler entre nous simplement pour faire part de nos avancées respectives comme pour nous guider l'un l'autre : autant donc connaître avec précision les projets en question.

Un nouveau plan apparu sous mes yeux : celui de l'archipel.
Yusei-sama me fit part de ses directives me concernant : répartir la main d’œuvre à disposition sur le développement de la surveillance, les missions de terrains ainsi que les protections du territoire. Une lourde responsabilité que j'étais satisfaite d'endosser, consciente que je devais me racheter auprès des Namijins pour les drames que je n'avais su empêcher...

Ma tâche se concentrerait donc essentiellement sur le renforcement de la surveillance du territoire pour anticiper les menaces à l'aide des moyens à notre disposition comme les différentes facultés claniques dont disposait Nami ou encore en usant de l'environnement local. Un avantage certain pour ma condition d'élémentaire d'eau au sein de cette archipel qui en était entourée.
Cependant, je ne pouvais pas prévoir des plans accessibles uniquement à moi seule : il me fallait des idées adaptables aux autres utilisateurs de suiton par exemple.
Tout cela demandait aussi de bien gérer les effectifs : tout le monde pouvait être utile mais l'était encore plus en œuvrant pour un poste fait véritablement pour lui en prenant en considération ses capacités.

Tendant les mains vers le Namikage, je pris le parchemin qu'il me confia non sans quelques...mises en garde. Apparemment ma sécurité en ouvrant le sceau du papier n'était pas assurée... J'arquai un sourcil à cette idée, esquissant un léger sourire d'amusement tout en gardant pour moi que tant que les documents ne se mettaient pas à m'attaquer cela serait bon.

J'échangeai malgré tout un sourire au Yôgan en l'entendant parler de nouvelles méthodes de surveillance à mettre en place sur le territoire voyant clairement à quoi il faisait référence. J'avais en effet proposé quelques idées lors de mon examen Jônin pour défendre le territoire de Hi alors que Yusei-sama était mon examinateur. Mes idées pourraient s'appliquer sur Nami et de nouvelles me venaient même en tête en songeant à la configuration aqueuse du pays.

Lorsqu'il me parla du clan Senritsu j'essayais déjà d'imaginer les possibilités qui s'offraient à moi avec leur maîtrise. J'avais déjà vu Satochi utiliser son Onkyoton et que ce soit en approche combative ou en procédure de surveillance, j'imaginais qu'ils pourraient nous être très utiles. J'allais devoir aller les trouver pour en discuter avec eux.

« Très bi... »

Commençai-je pour remercier le Yôgan avant d'être coupé par le Nara qui se permit une réflexion... originale ? Concentrer les dépenses plutôt que de les éparpiller … ? Une recommandation qui ne plut pas vraiment à notre Namikage qui le remit à sa place. C'était moi ou son assistant était un peu fainéant ?
Bref, les choses étant dites, il aborda sa propre tâche qui concernait les Bijuus, ce qui me fit immédiatement repenser à Nibi...

« Vous comptez enquêter auprès du Temple de Benzaiten, j'imagine ? …  »

En fait, cela ne me regardait même pas et je m'en rendis compte après coup. J'avais juste laissé mes souvenirs de la libération du Démon à Queues et du discours du religieux refaire surface sans réfléchir.

« Je n'ai pas de questions pour le moment, tout est clair.
De quoi souhaitiez vous nous parler ? »


Demandai-je en arquant un sourcil, curieuse.
Un sujet plus personnel … ? C'était assez vaste et flou à la fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Marée Haute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni :: Umigakure no Satô :: Centre Névralgique-