N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Construction Umi] Infrastructures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: [Construction Umi] Infrastructures Mer 12 Juil 2017 - 10:12







Après avoir lancé les premiers gros travaux autour de la protection du village, Kihran se rendit au centre Névralgique où l’attendait la suite des opérations. Ce centre était le cœur du village, il regroupait l’Académie, l’Hôpital, mais également l’Office Administratif. Ce dernier était hautement sécurisé et l’accès seulement sous autorisation. L’office était construit sous la cascade qui surplombait le village. De chaque côté de celle-ci, se trouvait des falaises, là, se retrouverait alors les deux autres infrastructures. Entre ces différents centres se trouvait une grande place au-dessus de l’eau qui reliait alors tous ces bâtiments.


Les travaux avaient bien avancé, mais il restait plusieurs petites choses à faire afin que tout soit en service. À nouveau, Kihran exécuta quelques mudras afin de réaliser une table ronde où il demanda à plusieurs chefs d’équipe de le rejoindre. Il disposa la carte du centre afin que tout le monde ait une bonne idée de ce qui les attendait.


« Nous avons trois infrastructures différentes. La première : l’Office administratif. Sa structure doit être extrêmement solide, sécurisée. Je souhaite y voir des chambres fortes pour y disposer tout documents ou matériel de valeur. Il y a également des tunnels sous-terrain qui doivent être mis en place. Ces derniers voient relier les différentes structures principales. Cependant, n’oubliez pas que tout doit être sécurisé, pensez à y mettre des portes pour séparer les différents périmètres. Nous avons également besoin de chambre de réunion équipée autant pour les dirigeants que pour accueillir des invités. Enfin, sous l’office, nous devons construire une prison temporaire ainsi qu’une salle d’interrogatoire. Encore une fois, pensez à la sécurité de chacun, je veux des murs capables de retenir n’importe quelle attaque. »



Suite à cela, il laissa la première équipe partir au boulot. Il espérait que tout avait été clair, de toute manière, le rouquin resterait sur place pour superviser le tout et répondre aux questions. Il en valait de même pour les équipes de protection, ces dernières savaient où le trouvait en cas de pépin.


« Bien, concernant l’Hôpital, il nous faut ses salles d’opération à la pointe. Les équipements sont fournis par le pays de la pluie, leur usine fournissant la meilleure matière première que nous pouvons espérer. Pensez à ce que ces salles soient pratiques pour les différents médecins. Nous avons également besoin de chambre confortable pour les différents patients. Pensez à différencier également les parties réservées aux enfants, aux adultes et aux personnes en fin de vie. L’Hôpital a également besoin de laboratoire pour leurs recherches sur le corps humain. Cette zone doit être renforcée et sécurisée. Tous les équipements doivent être déplacés avec précautions. Il y aura également une chambre froide et une morgue temporaire qui devront être construites. Enfin, pour tout cela, je souhaite à ce que nous mettions en place un système de signalisation pratique et facilement compréhensif. »



Ce n’était pas les salles les plus joyeuses que ces hommes allaient devoir construire, mais elles étaient indispensables pour le bien-être des habitants. Il laissa ces derniers s’en aller avant de terminer avec la troisième et dernière structure à réaliser.


« Enfin, l’Académie. Il y a bien entendu les différentes salles de classe à préparer. Cependant, ces dernières ne devraient pas prendre trop de temps. La bibliothèque en revanche doit pouvoir contenir un nombre important d’ouvrages. Il nous faut également une zone pour des ouvrages à accès limité et des archives. Pensez au bien-être de ses livres et surtout prévoyez des chaises et des tables où étudier. Nous allons également construire une serre pour l’étude de la flore. Il nous faudra donc tout un système d’écoulement d’eau, de la lumière, de la chaleur, de la sécurité et les plantes à y mettre. Pensez que toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. L’Académie possède également leur propre laboratoire pour son centre de recherche. Encore une fois, prenez soin des différents équipements. N’oubliez pas tout ce que nous pourrions devoir stocker dans ces différents laboratoires : bocaux, terrarium, et j’en passe. »



Voilà, le rouquin avait plus ou moins fait le tour. Il ne manquait pas de chose à faire ici. Il garda donc les différentes cartes étalées sur la table et resta à disposition pour toutes les questions et les différents rapports. Il avait hâte de voir ce cœur battre à plein régime.




Rappel:
 
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 975
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Construction Umi] Infrastructures Ven 14 Juil 2017 - 15:00


Voilà quelques jours que moi et mon frère voguions sur les flots avec à notre bord une cargaison plutôt précieuse en provenance d'Ame no Kuni. Nous avions tout deux étaient chargés de la surveillance et du transport de ce matériel médical de haute voltige. Mais les voyages en mer étaient plutôt du genre… Ennuyeux. Accouché au bastingage, j'observais au loin l'île sur laquelle était construite la ville d'Umigakure. Je soupirais :

"J'espère qu'au moins, il y aura de jolies infirmières dans cet hôpital…"

Des infirmières devant qui je pourrais rouler des mécaniques et onduler des fesses avant de les rejoindre discrètement dans un placard à balais. Un regard lubrique se dessina sur mon visage alors que je tournais les yeux vers mon frère :

"Qu'est-ce que t'en pense Mak' ?"

Nous débarquions quelques heures plus tard et c'est donc les bras chargés de nombreux cartons que nous faisions les aller-retour pour décharger le tout. Cela ne m'empêchait pourtant pas de rester à l'affût de la moindre jupe courte, ou d'un joli bronzage :

"Hum …."


Transpirant, je déposais un carton dans une salle d'examen, avant de retourner chercher un autre carton. Je croisais Makoto en chemin :

"T'en as vue une ?"

Peut-être pas. Mais il y avait une grosse machine à charrier à présent. Un scanner d'après le papier posé sur le carton :

"Ça doit peser une tonne ce truc !"

Une tonne et surtout très cher, valait peut-être mieux faire gaffe en transportant cette chose. J'attendis donc le retour de mon frère afin que nous le portions à deux. Nous étions des shinobis et transporter ce genre de chose, aussi lourde soit-elle n'était pas vraiment un problème pour nous, mais peut être que nous devions nous assurer de sa destination avant de le transporter ?

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1614
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Construction Umi] Infrastructures Sam 15 Juil 2017 - 1:02


Accoudé peu ou prou dans la même position que son frère jumeau, Makoto lâcha un soupire.

« Je pense que jolies ou non, on trouvera toujours plus de femmes là-bas que sur ce tas de bois. »


Les cheveux au vent, l'air marin lui caressait un visage aujourd'hui découvert, à l'occasion d'une mission qu'il n'effectuait pas au nom de l'ANBU. C'était d'ailleurs le seul point agréable pour le moment, les voyages en mer n'ayant jamais été sa tasse de thé. Il n'y avait que le même paysage à l'horizon, à savoir du bleu à perte de vue que l'on regarde vers le ciel ou sous ses pieds. Cela, et un petit tas de cailloux au loin appelé destination que l'on observe grossir jusqu'à ce qu'il prenne les dimensions d'une île.


« Il est plus que temps que Konoha se décide à refaire – ou plutôt à faire tout court – le pont censé relier le Pays du Feu à celui des Vagues. Parce que mobiliser autant de ressources pour acheminer du matériel à chaque fois, c'est ridicule... »


Et surtout une mauvaise excuse pour ne plus avoir à prendre le bateau. Mais à force de prendre leur mal en patience, ils finirent par arriver au futur nouveau Village Shinobi dont les fondations étaient déjà bien posées.


« L’hôpital, hé ? »


Car non content de servir d'escorte, Makoto allait aussi devoir jouer de ses petits bras musclés pour acheminer les caisses d'équipements.


« Bon, quand il faut y aller... »
tenta-t-il de se motiver en avisant la quantité à décharger.

Son frère n'allait pas être de trop pour l'affaire. Dommage qu'aucun des deux ne maîtrisait le ninjutsu... Les différents services étaient indiqués sur les caisses, mais comme il n'en connaissait aucun, il commença par une caisse bien plus longue que large qu'il se cala sous le bras et soutint avec l'autre.


« Tu te foules pas avec tes petits cartons Ryu', dis moi. Tu pourrais au moins tenir les portes à ton grand frère si déjà. »


Premier constat avec l'hôpital, c'était qu'il n'était pas encore fini, et que l'on voyait plus de lune de maçons ou de carreleurs que d'infirmières. Il déambula un peu dans les couloirs à la recherche de son chemin, jusqu'à tomber sur une femme en salopette qui s'attelait sur une installation électrique il passa quelques secondes à dessiner des yeux les courbes de son corps, puis l'interpela.


« Hey, salut ma jolie, j'aurai besoin d'un peu d'aide, tu as un instant ? »


Le regard qu'elle lui lança lui indiqua avant même qu'elle ouvre la bouche qu'il valait mieux éviter les sobriquets de type '' ma jolie '' ou '' poupée '' avec elle. Soupirant en voyant ses espoirs partir en fumée quant à un peu de charmante compagnie, il coupa court au sermon.


« Ouais bon ça va. Je cherche la chambre froide, c'est par où ? Par là, super merci. »


Couloir sur couloir, il fini par arriver à destination où il déposa la caisse avant de repartir vers une la zone de chargement, où son frère l'attendait.


« Ouais une seule. Mais si tu veux mon avis, elle a beau être jolie à regarder, elle est pénible à entendre. Va falloir explorer ailleurs en fin de journée pour trouver quelque chose. C'est la caisse suivante ? Ca a l'air lourd. Et fragile. On y va à deux ? Je prends la tête. »


Direction la salle d'opération. Encore fallait-il la trouver. Ils tentèrent un couloir, puis un autre, puis au quatrième, Makoto recroisa la charmante demoiselle de tout à l'heure, au même endroit.


« Hey, tréso... Madame. Je cherche la salle des opérations ce coup-ci, tu sais où elle se trouve ? »


Non, elle n'était pas l'agence du tourisme, cela il l'avait bien vu. Il ne voyait pas la cause de la mauvaise humeur de son interlocutrice, aussi encore une fois, il coupa court.


« Je me contenterai d'un oui ou d'un non, tu sais ? Non parce que c'est lourd là, et mon frangin va pas tenir une éternité. »


Couloir, couloir, salle vide, couloir, la salle des opérations.


« Bingo. »


Quelqu'un les attendait ce coup-ci. Ils déposèrent la caisse avec délicatesse, puis prirent un instant pour souffler.


« Bon allez, on y retourne. »


Salle des opérations, couloir, couloir, couloir.


« Hé, devait pas y avoir une salle vide ici normalement ? »


Couloir, couloir, salle vide mais pas la bonne, couloir, couloir, sortie.


« C'est pour ça que j'aime pas les hôpitaux. C'est toujours des labyrinthes à l'intérieur, et y a pas d'indications claires. Bon, la suivante, je peux la prendre tout seul. »


Il devait la caler contre son torse et il ne voyait pas beaucoup plus loin que ses pieds, mais il pouvait le faire seul.


« Palliatif... »


Couloir, couloir, salle vide, couloir, électricienne, engueulade, couloir, couloir, couloir, salle vide, couloir, salle vide, couloir, couloir, salle vide, couloir, électricienne.


« Pourquoi tu me cries dessus ? C'est la première fois que je te parle. Tu as vu mon frère ? Ouais, on est jumeau, ça se voit. Les soins palliatif, tu sais où c'est ? »


Couloir, couloir, la salle vide qu'il avait manqué avant, couloir, couloir, soin palliatif, dépôt de caisses, couloir, couloir, couloir, salle vide, couloir, électricienne, couloir, couloir, couloir, salle vide, couloir, salle vide, couloir, salle vide, couloir, couloir, couloir, salle vide, électricienne, jauge de patience écoulée.


« Bon, si c'est comme ça... »


Makoto était peut-être nul en ninjutsu, mais lui fuinjutsu, cela le connaissait. Il commença alors à baliser les murs de sceaux, à repérer son terrain ainsi, et finalement, à relier les fuinjutsu entre eux par d'autres sceaux, le tout formant des lignes de couleurs différentes en fonction de ses destinations. Il n'y avait plus qu'à suivre la couleur qu'il voulait en fonction du service dans lequel il devait déposer ses marchandises. Cela sera déjà plus simple ainsi.

Et la journée se passa ainsi, à marcher et porter. Jusqu'à ce qu'un groupe d'une dizaine de personnes – composé essentiellement de femmes – arrive vers lui et son frère en fin d'après midi, alors qu'ils s’apprêtaient à rentrer à leur hôtel. Visiblement, il s'agissait du futur personnel de l'établissement, qui par curiosité voulait visiter l'hôpital dans lequel il/elles allaient travailler. Et apparemment, il / elles avaient rendez-vous avec un responsable pour cela. Sous cape, le sourire de Makoto s'élargit tandis que la même étincelle s'alluma dans ses yeux et ceux de son frère. Après avoir partagé le même placenta pendant neuf mois, et l'essentiel de leur vie, il n'y avait plus besoin de parler pour se comprendre.


« Ils se trouvent que c'est nous, justement ! Nous vous attendions. Venez venez, suivez nous, nous allons vous montrer tout ça. Mais je manque à tous mes devoirs ! Je m'appelle Makoto Sanada, enchanté de vous rencontrer. »
se présenta-t-il en embrassant la main d'une des jeunes femmes du groupe.

Sourire charmeur, son frère et lui connaissaient leur numéro sur le bout des doigts. Et avec une fille à chaque bras – pour faciliter la visite, bien entendu -, ils se lancèrent dans quelques heures de travail supplémentaires qu'ils comptaient bien rendre agréables.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Construction Umi] Infrastructures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni :: Umigakure no Satô :: Centre Névralgique-