N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Que les Vagues nettoient ces traces [Mission - Bankichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Message(#) Sujet: Que les Vagues nettoient ces traces [Mission - Bankichi] Mar 18 Juil 2017 - 16:40

Ordre de mission:
 

Le menton enfoui dans la paume de ma main, je balayais des yeux les différents rapports et autres papiers qui s’empilaient sur mon bureau et qui requéraient mon attention. Cela allait d’affaires en lien avec le clan jusqu’aux dossiers de recrues prometteuses de l’Académie. Même si la Meute n’était pas au sommet de sa forme, cela ne voulait pas dire que je ne me tenais pas au courant. Ajoutant une signature à la fin du document que j’avais présentement sous les yeux, je tendis la main vers le prochain sur le dessus de la pile dans un geste devenu presque mécanique tant j’étais habitué. Dès les premières lignes, cependant, je sentis mon instinct se réveiller à l’intérieur de moi et je me replaçai aussitôt sur ma chaise, prenant une position beaucoup plus attentive. Alors que je continuais ma lecture, je me félicitai d’avoir eu cette idée. Bien que l’ANBU n’était plus ce qu’il était comme on le connaissait, il ne pouvait pas disparaître tout aussi rapidement; certains réseaux restaient en place et, si bien entretenus, continueraient à fonctionner. Grâce à mon ancienne place parmi les Forces Spéciales, j’arrivais à rester au courant de certaines affaires qui attiraient l’attention de la Feuille et qui risquaient d’être dans mes cordes. C’était justement le cas pour le dossier que j’avais maintenant sous les yeux.

Une fois passé au travers, je savais que je devais m’occuper de cette enquête. Umigakure venait tout juste d’être formé, sans doute étaient-ils déjà au courant de la situation là-bas mais ils n’avaient simplement aucun personnel à mettre sur l’affaire. Cela n’était qu’une raison de plus pour leur donner un coup de pouce. Après tout, nous n’étions pas réputés pour nos clans de senseurs pour rien. Pensant à cela, une idée commençait déjà à se former quant à la personne à qui j’allais demander de m’accompagner pour cette mission. Je n’avais jamais eu l’occasion de travailler avec lui, mais savoir qu’il avait fait partie de l’ANBU était un gage de sa valeur. Lentement, quelque chose commençait à se dessiner dans mon esprit. Je ne pouvais toutefois pas simplement partir ainsi comme un coup de vent. Même si cela ne m’avait jamais empêché d’accomplir mes obligations de shinobi, ma place en tant que Chef de Meute me demandait à ce que je mette certaines choses en place avant mes absences. Ces dernières réglées, je sortis de chez-moi et, faisant un petit détour pour envoyer une missive à la personne concernée, je pris la direction du Palais de l’Hokage.

Sur place, je demandai à la jeune femme à l’entrée de bien vouloir vérifier si une salle de meeting était disponible et de bien vouloir y conduire mon invité lorsque ce dernier arriverait. En attendant cela – si jamais il venait – je préparai la place en déposant le dossier sur la table et en étalant son contenu pour faciliter la manipulation. Lorsque cela fut prêt, je préparai mentalement ce que j’allais pouvoir lui dire, comme certaines observations personnelles ou encore quelques arguments pour essayer de le convaincre de venir avec moi sur cette mission malgré le fait que nous nous soyons que brièvement rencontré la seule fois que nous avions été à la même place. J’étais toutefois persuadé qu’à nous deux nous pourrions venir à bout de cette affaire qui mystifiait les autorités namijines. Après ce qui me parut une éternité, j’entendis la poignée tourner derrière moi et je me retournai vivement pour accueillir le jeune homme que j’avais invité.


- Bankichi-san, je suis heureux que tu aies répondus à l’appel. Inuzuka Takeo, nous faisions tous les deux parties des Forces Spéciales, dis-je alors que je tendais une main vers lui. Si tu veux bien t’asseoir, j’ai quelque chose ici qui pourrait peut-être t’intéresser.

Alors que nous prenions place autour de la table, je commençai à lui expliquer la situation telle que je l’avais lue dans le dossier entre nous deux : les disparitions, l’absence de signe d’infraction ainsi que de toute trace par le fait même sauf ces symboles qui étaient peinturés sur les portes des victimes. Nous vîmes le peu d’information qui avait été possible de ramasser sur les différentes victimes sans pour autant trouver de lien entre elles. Essayant d’être le plus persuasif possible, j’essayai de lui faire comprendre pourquoi ses talents en tant qu’Hyûga pourraient être très utiles pour cette mission. Si je lui avais dit d’emblée qu’elle nous mènerait à Nami no Kuni, le sujet n’avait toujours pas été abordé, même si je me tenais prêt à lui expliquer pourquoi nous ne laissions pas simplement cela aux gens qui étaient maintenant au village de la Mer. Avec un peu de chance, peut-être que je n’aurais même pas besoin d’en parler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Que les Vagues nettoient ces traces [Mission - Bankichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-