N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Eté] Traquer le tonnerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: [Eté] Traquer le tonnerre Mar 18 Juil 2017 - 20:44

Rapidement, les forces Konohajines s’organisèrent, malgré quelques cafouillages liés à la panique et à l’ambiance générale. Les invités furent escortés en lieux sûrs, le dôme fut déployé et personne ne put sortir du village.
Et parmi toutes ces forces, certaines escouades s’occupaient de chercher le coupable de cet attentat. Les experts sensorialités se mirent au travail, et purent récolter plusieurs indices…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1594
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Eté] Traquer le tonnerre Mer 19 Juil 2017 - 9:35

Natsuki arriva sur la place qu'il survola en stationnaire, et analysa la situation. En dehors de la panique et de la foule en déroute, il repéra surtout dans le large périmètre de pierre tracé pour isoler un groupe Gao, ainsi que d'autres seconds rôles dont il n'avait pas envie de relire tous les posts de la Fête de l'été pour les citer tous sans faute. Et malheureusement, il n'y avait pas qu'eux, car au milieu de tout ce beau monde se trouvait le corps étendu de Mizuki, où la personne qui s'occupait d'elle ne gagnait pas beaucoup au jeu de garder le sang à l'intérieur des veines. La vision de son Hokage et amie dans cet état le glaça, sans savoir pour laquelle des deux il était le plus affecté. Mais cela ne dura qu'un instant, il ne pouvait pas se permettre davantage, pas plus que de perdre plus de sang froid que Mizuki. Mécaniquement, il isola tout le superflue émotionnel dans une boite de fer, et se concentra sur l'essentiel.

« Gao ! Qu'est-ce qu'il s'est passé ? »


Gao. C'était la première fois qu'il lui parlait à titre officiel dans une narration, mais dire que les deux hommes se connaissaient bien relèverait de l'euphémisme. Sans surprise, il gérait déjà la situation, et le Nara tatoué savait que c'était auprès de lui qu'il fallait commencer. Méthodiquement, Natsuki enregistra tout ce que le nouvel Asistant du Hokage lui transmit, puis se tourna vers les autres, qui étaient Satochi, Bankichi, Hiromasa, Eichiro, Shizu, Kenjuro, Takeo et toutes la bande de familiers qui les accompagnaient – mais à laquelle il ne jeta même pas un regard, son aversion des animaux et sa réciproque n'étant plus à démontrer.

A priori, avant qu'il ne puisse prendre la parole, un individu devait se jeter sur lui parce qu'il le prenait pour la plus grosse menace. Toujours à priori, une fois l'effet de surprise passé, l'individu en question devrait être jeté au sol au terme d'une courte lutte puis immobilisé en attendant d'être mit aux arrêts. L'événement ayant été suggéré mais ne s'étant pas encore forcément déroulé, il convenait peut-être de sauter ce passage narratif-là.

Natsuki commença par recueillir à la sauvette les informations qu'avaient vu, entendu, senti ou perçu les différents shinobi témoins qui étaient déjà en route à la suite de l'assassin de Mizuki. Chacun percevait une piste ou un secteur différent, ce qui compliquait la tâche : ils allaient devoir peut-être se séparer un minimum pour couvrir plus de terrain.


« Nous allons faire trois équipes, avec au moins deux domaines sensoriels différents à chaque fois ! Gao, je vous laisse en charge d'un groupe ! Satochi, prend un second ! Je vais assurer la couverture du troisième ! »


En survolant les rues, il s'exposait moins aux mouvements de foule en panique – ou qui n'avait pas encore eu vent de la situation, même si le dôme déployé devait mettre la puce à l'oreille - que l'on continuait de faire évacuer, mais il devait toujours parler fort pour se faire entendre.

Ils n'avaient pas de temps à perdre, il fallait s'organiser. Et agir.

Spoiler:
 


Dernière édition par Nara Natsuki le Jeu 20 Juil 2017 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Eté] Traquer le tonnerre Mer 19 Juil 2017 - 19:25

Bankichi avait précédemment demandé à Hiromasa de ne pas se mêler de cela et de rester à l'écart. Lui, il voulait absolument trouver l'auteur de cela. Exécutant plusieurs bonds de toits en toits afin d'être à l'écart du groupe, il ratissait la zone d'où l'attaque venait tout en activant son Byakugan fraîchement maîtrisé pour approfondir ses recherches. Il se disait que depuis le temps de l'action, l'individu ne pouvait que retrousser chemin par le nord. Pendant qu'il était en pleine course, il ne cessait de repenser à l'Hokage qui s'était écroulée à quelques mètres devant elle : il estimait que la fête en elle-même était une grossière erreur, suite à cela. En effet, laisser passer autant d'individus dont plusieurs voulaient du mal à Konoha était selon lui quelque chose d'inqualifiable. Néanmoins, il n'excluait pas l'hypothèse que l'assassin était un ennemi interne. Par contre, si la tentative d'assassinat de l'Hokage était commandité par un autre village, il n'envisageait qu'une seule option : la guerre. En effet, selon son nindô, "Pour obtenir la paix, il faut en payer le prix" il pensait que la guerre pouvait être une option avant d'avoir une paix durable.

< Il ne me reste qu'à surveiller cette zone et détecter le moindre chakra qui pourrait ressembler à l'attaque.. >

Dès qu'il était à la bonne hauteur, il se déplaça de manière latérale sur la zone dont il recherchait l'individu. De son Byakugan, il quadrillait la zone afin de ne laisser aucun échappatoire à un individu qui pourrait ressembler à ses recherches. Surplombant la populace par sa présence sur les toits, il avait fait de ce périmètre son terrain de chasse. Lorsqu'il n'y avait plus de bâtiments, il descendait des toits, reprenant sa chasse sur terre. Il n'hésitait pas à questionner brièvement quelques individus pour savoir s'ils ont vu quelque chose, avant de reprendre sa traque. Même s'il devait y passer, il pensait que son aide serait précieuse, malgré la demande de Bankichi. C'était de son honneur de mener à bien cette tâche : celui qui a commis cet affront doit en payer le prix.

< Je crois que je tiens quelque chose.. mais ça pars et ça reviens.. je dois m'y mettre à fond ! >

Il allait jusqu'au niveau maximum de son Byakugan, cherchant à analyser du maximum qu'il pouvait les environs. Dans sa tête, il repensait à l'entraînement qu'il avait eu avec Bankichi ainsi que de son apprentissage grâce à lui des techniques du clan Hyûga. Maintenant qu'il avait une maîtrise parfaite de son flux de chakra, il pouvait déployer ses capacités sensorielles à son plein niveau.. et c'était ce qu'il allait faire.

Spoiler:
 


Dernière édition par Hyûga Hiromasa le Jeu 20 Juil 2017 - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 818
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Eté] Traquer le tonnerre Jeu 20 Juil 2017 - 3:20

Ratissant le Centre-Ville au peigne fin, je gardais tous mes sens ouverts à la moindre anomalie. Avec la crise que nous avions devant nous, tous les efforts devaient être mis afin d’exposer l’auteur de ce terrible acte. Je n’arrêterais pas un instant avant que nous ayons la main dessus. Restant immobile de ma position privilégiée sur la place où tout c’était déroulé, je ne pouvais calmer le sentiment de frustration qui grandissait en moi. Évidemment que je n’aurais rien pu faire pour empêcher cette tragédie, mais cela ne m’empêchait pas m’en vouloir envers moi-même pour avoir laissé une telle chose se produire dans les murs mêmes de notre village. Cette frustration était d’autant plus attisée par cette même impuissant de ne rien avoir pu faire pour l’empêcher. Le mal était toutefois déjà fait et cela ne servait à rien de penser à ce que j’aurais pu faire différemment pour que cela ne se produise pas; mieux valait garder mon énergie et mon attention pour retrouver sa trace.

Si mes oreilles ne parvinrent à rien capter de particulier à travers la panique générale qui animait maintenant la foule d’une énergie bien plus destructrice que bienfaitrice. Que ce soit les cris des Genins qui tentaient tant bien que mal de contrôler les civils ou encore ceux des civils eux-mêmes qui exprimaient leur angoisse de la pire façon imaginable, il régnait un capharnaüm qui obstruait complètement mes tympans. Quiconque avait fait cela avait bien pensé à son coup, rendant les chances de le retrouver via les méthodes typiques des ninjas beaucoup plus minces. Mon nez, cependant, semblait avoir plus de chance puisque, outrepassant les odeurs habituelles du village, semblait avoir trouvé une odeur qui ressortait du lot. Me concentrant aussitôt sur celle-ci, j’étendis ma perception de cette odeur particulière sur l’ensemble du village pour finalement avoir une bonne idée du champ dans lequel se trouvait notre coupable. Pas mécontent de mes résultats, je redescendis mettre les instances supérieures au courant.

Cette instance se trouvait être Gao-san, qui avait été aux côtés de l’Hachidaime dans les secondes suivants les coups de tonnerre fatidiques. Je l’avais rapidement repéré lorsque j’étais monté plus tôt aussi cela ne fut pas compliqué de me rendre jusqu’à lui. Si j’avais observé une petite foule de loin, je pouvais maintenant mettre des visages sur ceux-ci : Satochi, Bankichi-san, Shizu furent ceux que je reconnus. N’offrant qu’un bref hochement de tête général en guise de salutation, je m’empressai de délivrer mes informations.


- Gao-san, j’ai ratissé les alentours et notre cible ne peut pas être allé plus loin que le Colisée. Nous devons cependant faire attention à l’Hôpital puisque le criminel pourrait avoir les moyens de s’y rendre. Je vous tiens au courant de toute nouvelle information.

Quelques secondes plus tard, ce fut Natsuki-san qui apparut et qui demanda aussitôt à être mis au courant de la situation. On lui fit rapidement un résumé de la situation et ce dernier, tel le shinobi expérimenté qu’il était, prit les choses en main. Il divisa notre rassemblement en trois groupes qui survoleraient tous une section du village différente. Une fois les équipes rapidement composées nous partîmes sans un autre mot, bien trop pressés par l’urgence de notre mission. Plus de temps s’écoulait, plus notre cible avait de chance de disparaître dans la nature. Le nez encore plus aux aguets que plus tôt, je mis sur la traque de celui avait non seulement ruiné notre fête de l’été, mais qui s’en était à notre Hokage sur notre propre sol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Eté] Traquer le tonnerre Jeu 20 Juil 2017 - 20:07

Natsuki - aka big ventilator - se joint à nous par la voie des airs et se permet de faire un point rapide sur la situation ainsi que ses nos informations. Je mets en commun mes connaissances sensorielles avec tout le monde, l'heure n'est pas à se la jouer solo. C'est une mission importante. Chacun à son tour amena son lot d'information, centralisé sur Gao.

Le tir semble venir de la partie Ouest de la ville, et je vois des coins un peu trop calme dans les parcs... On a effectivement intérêt à mélanger les capacités sensorielles, il est difficile de se cacher de plusieurs techniques de détection en parallèle. Si quelqu'un trouve un indice, qu'il fasse un petit signe. S'il trouve le tueur sans équivoque, un gros signe dans le ciel de Konoha. Cependant, pas la peine de tous accourir. Rien ne nous dit qu'ils ne sont pas plusieurs et que cela ne soit pas une diversion. Il faut être parano et attentif.


Et puis Hiromasa prend la parole et... Hiromasa ? Je suis surpris de le voir. Je n'avais pas fait attention à lui, mais il a du me suivre. Je manque de lui foutre une baffe. C'est super dangereux comme situation et la présence d'un genin ne change pas la donne !

... Sauf qu'il maitrise le Byakugan, évidemment.

Hiromasa, tu n'étais pas sensé te mettre en sécurité ? Ho, tant pis. Va avec Natsuki, sois ses yeux, il est suffisamment fort pour te protéger.


Je lui demanderai bien de m'accompagner mais... Deux Byakugans sont redondants l'un envers l'autre. Autant qu'il se rende utile et je crois suffisamment en Natsuki pour qu'il s'en sorte indemne. Il est nettement plus fort que moi. Je me tourne vers les deux Inuzuka. Sans conteste, leur don complète bien le notre. Je proposerai bien à Gao de faire équipe, mais je crains que sa capacité sensorielle ne recouvre une des miennes.

Je détecte le chakra et les sons, qui pour m'accompagner ? Takeo ou Shizu ? Satochi tu peux faire les gros muscles ? Allons vérifier les alentours du premier lac, dans le petit parc proche de nous. C'est une situation idéale pour un tireur embusqué. Si pas, je continuerai dans la direction du collisé.


Accompagné de quelques shinobis aux compétences complétant les miennes, je me dirige donc vers le petit parc jouxtant le lac. L'endroit est proche de la place. Peut-être trop proche ? Mais le coup était précis, visant le coeur. Quelqu'un de trop éloigné aurait du mal à avoir cette précision presque chirurgicale. Je me hâte, tout en gardant tous mes sens en éveil que ce soit l'ouïe, la vue tant thermique que chakratique. J'espère absorber un maximum d'informations, car on n'en a jamais trop, et chaque seconde qui passe nous éloigne du tueur de Mizuki. Ou potentiel tueur, ne sachant pas son état actuel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Eté] Traquer le tonnerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-