N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 03. Carte du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 17:11



Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:44


AME

“Tout à un prix, sauf le progrès...car il est infini.„

Clan : Sabakyô
info 1: Ame no kuni est reconnu comme étant un pays corrompu profitant à sa classe capitaliste

Histoire
La plus grande part du passé du pays de la pluie lui vient principalement de sa population civile et de ceux qui en étaient à la tête. L'on dit d'abord qu'Ame no Kuni est le pays des as de la production énergétique et ce n'est pas pour rien. Depuis des décennies, le pays s'est montré particulièrement innovateur dans la découverte et exploitation de différentes ressources naturelles, propulsant les génies scientifiques de cette région au sommet du monde intellectuel. Malheureusement, pour que les idées se mettent en place et rapportent des richesses, il faut pour cela des hommes riches et puissants qui permettront à ces idées de voir le jour grâce à leur capital financier. Et c'est cette voie capitaliste que le pays choisit d'emprunter, après que le premier Daimyo du pays ait décidé de basé ses espoirs sur le pouvoir de consommation de la clientèle.

Bien vite, sa population devint dépendante de tout ce que ces énergies pouvaient leurs offrir et les propriétaires de ces usines devinrent si riches que la corruption des cœurs moins loyaux se fit bien vite sentir. Les barrières qui les menaient à la scène politique du pays se brisèrent tranquillement, à coup d'enveloppes glissées sous les tables et bientôt, l'entourage même de la tête du pays se retrouva à la merci des menaces ou acheté par les pots de vins des entrepreneurs et hommes d'affaires du pays. C'est d'ailleurs là qu'arrivèrent les premiers Shinobi au pays. Engagés par certains hommes d'affaires afin d'assassiner le Daimyo de l'époque qui avait fini par percer à jour les manigances des propriétaires d'usines, ils menèrent à bien leur mission. Permettant à la classe dirigeante d'Ame no Kuni de mettre au pouvoir un homme bien plus conscient des leurs intérêts, et qu'ils pourraient soudoyer.

Ces Shinobi nouvellement arrivés commencèrent donc à travailler pour le Daimyo en place et à lui servir de garde personnelle, mais l'un d'eux en particulier se démarqua des autres. Il se nommait Sabakyô Zurui, un véritable génie qui comprit vite le pouvoir militaire que certaines des énergies développées à Ame pouvait avoir. Tentant de se servir d'une poche de gaz hautement toxique, il effectua plusieurs test qui se voulaient être « sans risques » sur des sujets Shinobi, en tentant d'enfermer une partie de ces gaz dans un sceau gravé sur leur langue ou leur palais, afin de se donner la mort s'ils se faisaient capturer par l'ennemi, mais aussi tuer ceux qui les interrogeaient par la même occasion. Les choses devinrent alors hors de contrôle et, ne pouvant contenir toute la dangerosité de ces gaz grâce à ces sceaux, ce gaz étrange et spécial se mélangea au chakra de ses tests d'expériences. Contre toute attente, une « fusion » se produisit...et donna naissance à des Shinobis capables de manipuler cette substance gazeuse et toxique...mais à un prix fort : Ils devinrent tous malade très rapidement et ne purent s'en sortir qu'en portant un masque respiratoire pour le reste de leurs vies. Zurui, lui, en donnant naissance aux Sabakyô, ne vit là qu'une expérience ratée qui allait coûté la vie à des dizaines de tests et devant son propre échec, se pendit dans son laboratoire.

Conscients du pouvoir qu'ils avaient maintenant acquis et de la dangerosité de celui-ci, les Sabakyô commencèrent rapidement à rêver de grandeurs. Rapidement, ils se retournèrent contre l'armée du Daimyo et de ses riches amis et s'imposèrent en maîtres sur le pays en l'an -41...chose qui ne dura pas bien longtemps car à peine deux ans plus tard, l’impressionnante armée de Samui Kakeshuou marchait sur le pays de la pluie, plantant son étendard partout où elle mettait le pied. Encerclés, n'ayant plus d'autre choix que de mourir ou de se rendre, les Sabakyô s'étaient retranchés jusqu'au centre du pays, dans l'usine de production chimique. Trop fiers et orgueilleux pour laisser périr leur jeune gloire sur le pays sans faire de coup d'éclats, ils prirent une décision qui allait coûter cher aux deux parties. Ils disparurent en faisant sauter les réacteurs de l'usine chimique, qui emporta une partie des forces impériales sur place, mais aussi Shoukou la ville voisine qui n'était pas encore la capitale à l'époque.

Malheureusement, cette action se voua être un échec si elle visait réellement à faire disparaître l'empire. Car l'Empire envoya simplement plus d'hommes pour prendre le reste du territoire et le faire sien, et en guise d'avertissement futur aux prochains clans qui voudraient se frotter à sa puissance, il érigea une immense prison dans les marais du sud-est afin de rappeler le souvenir de la vaine tentative des Sabakyô à repousser la volonté de Kakeshuou, et d'y enfermer les plus grand criminels anti-impérialistes de cette ère.

Ce n'est que récemment, plus de trente ans plus tard et lorsque l'empire chuta, qu'Ame retrouva sa liberté. Sans grande surprise, ce fut de puissants acheteurs qui mirent les mains sur les multiples usines de la région et, comme un cercle vicieux se répétant sans cesse, la corruption envahit de nouveau le territoire pluvieux. Le Daimyo nouvellement élu fermait volontairement les yeux sur les ravages que causaient les industries sur la nature, tout en haussant les taxes payées par les citoyens jusqu'à des prix exorbitants s'ils voulaient continuer de profiter de tous ces bienfaits industriels.

Mais...dans l'ombre...un clan se relevait...sortant des réseaux sous-terrains des ruines de l'ancienne usine chimique et de l'ancienne Shoukou, qui toutes deux avaient été reconstruites quelques kilomètres à peine de leur position d'origine. Les Sabakyô revenaient...et cette fois-ci...ils semblaient bien avoir le parfait contrôle de leur pouvoir. Ils ne portaient plus de masques…Les survivants revenaient de l'oubli...sortis de leur torpeur en même temps que la chute de l'empire.

Daimyō
Nom : Hagato
Prénom : Shisui
Âge : 49 ans

Description :Insignifiant personnage dont le seul but est de convaincre la population que les sacrifices qu'ils font au profit des entrepreneurs et hommes d'affaires propriétaires des industries serviront à enrichir le pays et donc leur revenir sous formes de services divers. Cependant, ces derniers restant très coûteux pour l'état et surtout, pour des raisons obscures, à chaque nouveau service mit à la disposition des civils, une hausse de taxe apparaît. Lié à la corruption de l'élite du pays, le Daimyo actuel est certainement un congénère de ces derniers et pour qui, l'or vaut plus que la vie humaine.
Hauts faits : X

Géopolitique
Bien qu'une puissance économique monstrueuse et réputée pour être l'un des grand pôles de la technologie énergétique, ses voisins n'ont que peu d'éloges à donner à ce pays qui respire la corruption. Ce que le pays fait de ses grandes étendues (c'est à dire les polluer en installant de nouvelles usines et en rasant les forêts) et vu d'un très mauvais œil à l'extérieur.

Ame ne dispose donc que de très peu d'intérêt touristique, mais une chose est sûre...personne semble pouvoir se passer de ses sources d'énergie. Ainsi, dans un intérêt purement commercial, les autres nations ne voient en ce pays qu'un énorme et riche allié commercial ...mais là s'arrête les éloges vis à vis le pays de la pluie.

Géographie du pays : Il ne s'agit pas du pays de la pluie pour rien. La pluie y est abondante et lorsqu'il ne pleut pas, c'est le brouillard qui s'en mêle. Les journées sans nuages et au soleil plombant se font donc très rare sur cette région du monde. Ce qui serait bon pour construire d'énormes rizières...mais la gouverne du pays préfère utiliser ces grands terrains plats dans un intérêt purement industriel. Les piliers d'acier, les grandes tours lumineuses, les câbles de transmission, cheminées, clôtures et tuyaux en tout genre sont donc omniprésent dans le paysage du pays qui pourrait aussi bien être appelé : Pays Fumant.





Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 13:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


HAI

“passion, ardeur, patrie„

Clan : Asshu
info 1: le pays de la cendre est régi par la mafia et est en proie à des trafics de toute sorte.
info 2: sur le plan international, hai semble être un pays banal.

Histoire
Vivre au pays de la cendre a, très longtemps, été compliqué voire impossible, la faute a une activité volcanique excessive qui détruisait tous les mois tout ce que les hommes créaient et tuait des centaines de personnes. Seuls subsistaient sur les littoraux ceux qui ne pouvaient pas quitter l’île. Puisque les terres étaient calcinées, que les plantations ne poussaient pas, que l’élevage ne se développait pas et que la nourriture était devenue une denrée rare, le marché noir se développa sur l’île.

Au fil des années, des décennies, des siècles, le volcan s’endormit, purifiant la terre et permettant le retour de la civilisation. L’île se remplit de nouveau, les villes s’érigèrent, et les plus anciennes familles accédèrent au pouvoir… sans pour autant cesser le marché noir qui avait émergé au tout début de l’histoire du pays. S’il restait initialement similaire à ce qu’il était, avec l’afflux de monde et le contexte international qui se développait, le marché noir devint un trafic d’armes. Hai devint une passerelle pour la drogue et le trafic de substances illicites devint monnaie courante. Jusqu’au trafic d’esclaves qui émergea au fur et à mesure. De petits groupes, les trafiquants devinrent des milices, puis des familles entières et, bientôt, Hai tout entier fut gangréné par la mafia.

Jamais dans l’histoire du pays une guerre n’a éclaté, mais les règlements de compte et les assassinats sont monnaie courante. Depuis que Hai est une nation, c’est la famille Yamaguchi qui est au pouvoir, et les Daimyôs ne cessent de se succéder. Hai est d’ailleurs le pays qui a connu le plus de Daimyôs, la moyenne de règne étant de trois ans. Pour pallier à cela, la famille Yamaguchi a banni les shinobis de ses terres et réprimande sévèrement l’utilisation du chakra à Hai… Mais ce n’est évidemment pas suffisant.

Baigné dans le crime et la mafia, la stabilité du pays et son essor économique convenable le font passer pour un pays normal aux yeux du monde. Mais pour survivre à Hai, il faut faire partie d’une organisation mafieuse, ou les risques de sombrer dans la pauvreté sont élevés…

Daimyō
Nom : Yamaguchi
Prénom : Kenichi
Âge : 37 ans

Description : Ambitieux et prétentieux, rien ne présageait que Kenichi devienne Daimyô, tant il était éloigné dans l’ordre de succession au trône de sa famille. Mais la mort successive de bons nombres de prétendants le propulsa à la tête de Hai. On raconte qu’il aurait commandité lui-même la mort de certains de ses proches pour accéder au pouvoir. Anti-shinobi, il mène une politique forte face à ceux qui ne reconnaissent pas son pouvoir mais est plutôt compréhensif envers ceux qui le soutiennent. Il est très avenant sur le plan international et est l’un des Daimyôs de Hai le mieux vu depuis très longtemps.
Hauts faits : X

Géopolitique
Hai est un pays où il fait bon vivre à partir du moment où l’on suit la politique menée par le Daimyô. L’armée forte locale punit sévèrement les oppositions affichées au pouvoir en place. Les shinobis sont considérés comme une menace nationale et ne sont pas acceptés au sein du pays.
Les Daimyôs et les personnalités du pays sont quasiment tous issus de la mafia. Si la famille Yamaguchi est la plus puissante et occupe le palais du Daimyô depuis des décennies, deux autres familles se partagent le pouvoir et les trafics : la famille Inagawa et la famille Yokohama. Les rixes et les assassinats sont monnaie courante dans ce pays entre les familles, voire à l’intérieur même de ces familles.

Il est internationalement admis que Hai participe à des trafics illégaux. Cependant, puisqu’aucune preuve n’a jamais été fournie ou acceptée par les autres Nations, Hai n’a jamais été sanctionné pour ses exactions… Et les mercenaires du monde s’y retrouvent pour acheter tout ce qu’ils désirent, allant de l’arme simple à la jeune fille esclave.



Membres importants

Nom : Inagawa
Prénom : Wo Zi
Âge : 44 ans
Rôle : Chef de la famille Inagawa

Description : Aveugle, on raconte que Wo Zi est un ancien shinobi qui utilise des techniques de sensorialité pour se repérer et pour sentir le monde qui l’entoure. Personne n’a jamais compris comment cet homme a pu s’ériger aussi haut et depuis tout ce temps, inspirant le respect et même la crainte de tout son clan. Sa famille est spécialisée dans le trafic d’arme et d’informations.
Hauts faits : X

Nom : Yokohama
Prénom : Linda
Âge : 71 ans
Rôle : Cheffe de la famille Yokohama

Description : Elle a l’air d’une vieille mamie que l’on a envie de câliner. Même sa voix, douce et chaleureuse, le laisse présager. Mais elle est en réalité l’une des tortionnaires les plus cruelles et les plus vicieuses du Yuukan. Son réseau s’étire bien au-delà de Hai no Kuni, et elle est respectée comme personne ne l’est à Hai. Beaucoup réclame qu’elle devienne Daimyô, mais elle a toujours refusé toute volonté de s’impliquer dans la politique – mais on raconte qu’elle fait assassiner les Daimyôs dont la politique va à l’encontre de ses envies.
Elle a une méthode pour punir les traitres sans amputer ses hommes : à la première trahison, elle écorche la peau des malheureux ; à la deuxième, elle leur crève les yeux, le tout elle-même. La légende raconte qu’elle n’a jamais tué qui que ce soit de ses propres mains.
Sa famille est spécialisée dans le trafic de drogue et d’esclave.
Hauts faits : X


Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


HI

“Nous nous battons pour un meilleur lendemain„

Clans : Aburame, Hayashi; Hyûga, Inuzuka, Nara, Yamanaka
info 1: le pays du feu est l’une des trois plus grandes puissances du yuukan.
info 2:le village caché de konoha y est établi.

Histoire
Le Pays du Feu a toujours été une plaque tournante du Yuukan. Situé en son cœur et doté d’une très grande superficie, il possède également de très nombreux paysages et des ressources naturelles en très grande quantité. Prospérant sur le plan économique et démographique, ce ne fut pourtant pas toujours stable à la tête du pays, les différents clans et les différentes familles se battant pour conserver le poste de Daimyô. Ainsi, à plusieurs reprises, le pays ne fut pas gouverné pendant des années entières car aucun prétendant naturel ne sortait du lot pour remplacer le précédent décédé ou démissionnaire.

Il fut décidé cependant que chaque grande famille procéderait en interne à l’élection d’un membre qui siègerait au Conseil du Feu, institution régissant le pays et présidée par le Daimyô, élu au suffrage indirect par les différents conseillers. Il y a en tout dix conseillers, hors Daimyô.

Lorsque l’Empire émergea, Hi no Kuni fut l’un des premiers à reconnaître Samui Kakeshuou comme chef de nation et à faire affaire avec lui, malgré les nombreuses protestations au sein du pays. Lorsque les troupes impériales envahirent finalement Hi, le Daimyô fut conspué et contraint de démissionner. Ce fut alors Kenage Chikamasa qui prit le relai, connu pour ses compétences guerrières et son franc-parler. Il soutint la rébellion menée par Shiaijin Suguato et fournit des hommes supplémentaires pour se dresser face à l’Empire.

Lorsque la guerre fut gagnée, il finança la création de Konoha et participa activement à la gestion du village. Premier défenseur de la cause shinobi, il a pris conscience de la modification du monde géopolitique. Le Daimyô reste maître en ses terres pour ce qui concerne les civils. Toutes les affaires shinobis et internationales sont déléguées à l'Hokage.

Daimyō
Nom : Kenage
Prénom : Chikamasa
Âge : 42 ans

Description : Bel homme, Chikamasa a grandi dans une famille noble et en mesure l’importance. Il connaît tous les préceptes et les protocoles et les applique à la lettre. Il est également un guerrier respecté par ses pairs. Droit et rigoureux, il n’accepte pas l’échec, la trahison et l’injustice. Protecteur et patriote, il défend les intérêts des Hijins mais ne les protégera pas s’ils sont coupables face à un étranger.

Il est calme et sensé en toute circonstance et possède d’indéniables atouts concernant la stratégie militaire.
Hauts faits : - A soutenu la rébellion Hijine face à l’Empire
- A participé à la création de Konohagakure

Géopolitique
Hi no Kuni est l’un des pays les plus prospères du Yuukan. Possédant de nombreux traités commerciaux, il sait profiter de ses ressources pour fructifier son économie et son industrie. Ses grandes villes permettent d’accueillir de nombreux touristes et commerçants.

Les Hijins ne sont soumis qu’à des lois de biens communs permettant de préserver la liberté et le respect de tous. Ils ont une grande admiration pour leur Daimyô et pour l’Hokage, chef militaire du pays et basé au village caché de Konoha. D'un commun accord, il a été décidé que le Daimyô gérerait les affaires civiles internes, la justice et l'économie du pays, et serait la figure du pays à l'international, une image de marque. Les affaires internationales, militaires et shinobis seraient du ressort de l'Hokage.



Membres importants

<
Nom : Shiaijin
Prénom : Suguato
Âge : Inconnu
Rôle : Shodaime Hokage

Description : Scientifique et nécromancien, Suguato est un homme fidèle et un puissant shinobi. Un peu étrange au premier abord, il se révèle être un ami loyal et un homme d’exception. Chef de la rébellion Hijine, il a fondé le village de Konoha qu’il a fait prospérer. Respecté à l’international, il n’est cependant pas très bureaucrate et a disparu en l’An 2.
Hauts faits : - A été le chef de la Rébellion Hijine
- A créé le village de Konoha et en a été le Shodaime Hokage


Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


KAMINARI

“Foudroyante est l'égérie du progrès„

Clan : Kadoria

Histoire
Le Pays de la Foudre est une terre de mystères. On en connaît certes la géographie et le commerce a toujours permis de glaner çà et là quelques informations. Mais la structure du pays, ses ressources, son développement et ses forces, sont longtemps demeurées inconnues du reste du monde.

Pendant près de 30ans, ce pays résiste aux tentatives expansionnistes de l’Empire. Profitant d’une chaîne de montagnes massive à l’entrée du pays, les troupes d’annexion envoyées par Kakeshuou Samui se sont heurtées à de puissants éléments, aux pouvoirs difficiles à cerner. Dans un territoire aussi escarpé, les Kadoria se démontrèrent être de redoutables adversaires qui mirent en échec toute tentative de conquête. Après quelques escarmouches et une tentative à large échelle – toutes vouées à l’échec, l’Empire se résigna à renforcer ses frontières sur Shimo et poursuivre ses ambitions sur d’autres lignes de front.

Bien qu’il fût longtemps considéré comme un rempart contre l’Empire, le Pays dirigé par Kôyôma Senbachi ne joua pas un rôle déterminant dans la destruction de cette éternelle menace à ses frontières. Bien qu’étant reconnu comme un leader puissant et un combattant émérite, le Daimyo se refusa à suivre les autres nations dans leur création de villages cachés, considérant que la nature même de Ninja représentait une menace. Dès lors, il demeura isolé sur le plan politique, même si les Kadoria, pour leur vaillante résistance dans les montagnes, obtinrent le statut de « gardiens des Nuages » et devinrent la garde personnelle du Daimyo.

Aujourd’hui, le Pays de la Foudre est une terre qui se caractérise par sa situation géographique. A la pointe du Yuukan, elle en fait partie tout en revendiquant son autarcie. Le commerce fonctionne essentiellement par mer, et la population et le développement vont croissants. Le pays se focalise avant tout sur ses propres besoins. Mais avec un voisin comme Shimo – à la mentalité encore très impérialiste – et Mizu, un territoire en pleine anarchie, la méfiance reste toujours de rigueur.

Daimyō
Nom : Kôyôma
Prénom : Senbachi
Âge : 50ans

Description : Kôyôma Senbachi est un homme téméraire et à la personnalité de forgeron. Grand guerrier, il bat le fer et les affaires de son Pays du même métal et avec la même fougue. C’est un homme d’une cinquantaine d’années, qui descend d’une ancienne famille noble. Profondément traditionnaliste, il recherche avant tout le développement et l’indépendance de sa nation face aux évènements du monde. Ayant perdu un œil lors d’une bataille de pouvoir quelques décennies plus tôt, cela ne l’a pas empêché de guider une féroce résistance face aux incursions impériales.

L’homme est aujourd’hui respecté et solidement entouré. Sa réputation de combattant et de dirigeant lui accorde une position stable, et sa garde Kadoria lui est fidèle en tout point, même si elle demeure une exception au sein du pays. Récemment, l’homme a favorisé le commerce maritime et renforcé les frontières face à Shimo. Si la chute de l’Empire semble annoncer une période d’apaisement, il ne compte pas baisser sa garde pour autant.
Hauts faits :

Géopolitique
Coincés entre des voisins menaçants et instables, Kaminari no Kuni reste sur ses gardes et préfère se concentrer sur sa propre expansion avant de s'ouvrir aux autres Nations. Bien qu'économiquement et politiquement stable, le dirigeant du Pays de la Foudre se contentent d'apporter à sa population le bien-être et le confort qu'ils méritent.





Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 21:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


KAWA

“Lorsque la nature sauvage affronte l'évolution humaine„

Clan : Dobutsu

Histoire
Du plus loin que l'on se souvient, Kawa a d'abord été peuplé par l'honorable clan des Dôbutsu. Arrivant directement du Pays du Soleil, où ils vivaient avec leurs cousins Gekei, ils cherchaient une terre verdoyante où s'établir avec leur compagnon animal. Kawa no Kuni, terre vierge à l'époque, fut donc leur refuge et leur nouvelle maison. Les plus grandes familles Dôbutsu se séparèrent alors le territoire en plusieurs secteurs et selon ce qui leur convenait le plus. Par exemple, ceux vivant en communion avec les primates allèrent vivre dans San'rin Ishi, les maîtres félins qui eux étaient plus indépendant, se dispersèrent sur le territoire afin de le surveiller et d'agir en éclaireur pour le clan, puis les puissants maîtres Ursidés s'établirent au sommet du Mont Kogan. Chaque famille au sein du clan avaient leurs propres territoires afin de respecter les besoins de chacun, jusqu'à ce que des hommes venus d'ailleurs décidèrent de construire villes et commerces dans l'Ouest et un peu plus au Sud. La mégapole Kurebasu ainsi que la ville portuaire d'Higata commencèrent à prendre de l’expansion avec l'arrivée d'une Daimyo dans la région. L'on commença à couper le bois des forêts, à dévier les courants des rivières grâce à des barrages puis, lorsque l'idée d'ouvrir une mine vint déranger la quiétude des ours des montagnes et qu'une expédition fut envoyé au Mont Kogan, la famille des Ursidés répondit avec une violence telle que la Daimyo n'eut d'autre choix que de rapatrier ses hommes et délayer ses projets. Malheureusement, le mal était déjà fait et la patience des Dôbutsu envers ces nouveaux arrivants avait rapidement atteint sa limite, surtout lorsqu'ils virent les ravages que l'Empire risquait d'emmener avec eux avant leur chute, mais aussi ceux qui restèrent après celle-ci avec toutes ces micro-guerre entre bandes dans la mégapole. Car, il fallait l'avouer, la chute de l'envahisseur impérial avait laissée la Daimyô du pays avec énormément de réparation sur les bras et la gestion de sa ville en fut fortement affectée par l'arrivée de criminels en tout genre.

Depuis, en dehors des centres urbains, les félidés furent nommés « famille cheffe » du clan avec l'accord des anciens afin de contrer l'influence civille et criminelle sur le pays. Rapides, nomades et particulièrement combatifs, ils étaient les mieux placés pour guider et informer les leurs sur le comportement des civils et de la Daimyô. Ils arpentent maintenant le territoire afin de prévenir les civils que cette terre est leur et qu'elle restera à l'image de ce qu'elle a toujours été : un paradis verdoyant où la nature est maîtresse de ses propres terrains.

Daimyō
Nom : Natsume
Prénom : Suki
Âge : 31 ans

Description : Elle est la dirigeante du peuple civil de Kawa, mais aussi la mairesse de sa capitale. Femme exigeante, charismatique et ambitieuse, elle aurait probablement fait une officière militaire exemplaire, mais le monde des affaires et de la politique avait, semble-t'il, plus à lui offrir. C'est une femme qui dirige sa vie, sa ville et son pays avec une main de fer, malgré ses intentions « louables » qui sont toujours prise dans le but d'amélioré la condition de son peuple. Néanmoins, les Dôbutsu sont pour elle une épine dans le pieds du progrès et développement urbain. Pour elle, Kawa est un potentiel économique et urbain gigantesque et cette vision lui a valu de puissants ennemis.
Hauts faits :

Géopolitique
Il va de soit que vu de l'extérieur, Kawa est surtout reconnu pour sa mégapole et son incroyable ville portuaire, Higata. Beaucoup de gens commencent à s'intéresser à Kawa comme étant un paradis de l'économie et du développement urbain, une vision que la Daimyo met de l'avant sans nécessairement parler d'un important conflit qui s'y déroule; La civilisation versus le clan sauvage des Dôbutsu qui luttent pour la survie de l'état sauvage de leur pays. Pour beaucoup, le clan Dôbutsu est un clan Shinobi inconnu, puisqu'eux-même tendent à ne pas trop vouloir faire parler d'eux. Néanmoins, un autre problème vient vite aux oreilles des curieux qui veulent bien entendre plus sur le pays de l'herbe. Depuis la chute de l'empire, certains quartiers de la capitale sont très peu recommandable, et le crime y prend une ampleur inquiétante…





Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 21:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


KAZE

“Que souffle le vent de l'éternité„

Clan(s) : Akuzu, Kawaguchi, Ketsueki, Marionnettiste, Saibogu, Yamada
info : La vie à Kaze est majoritairement nocturne

Histoire
L'histoire de Kaze est globalement à l'image de son désert : rien ne s'y est passé de majeur pendant des années. Les Nomades arpentaient le sable chaud tout en survivant au climat aride. Ceux qui, à l'origine, n'étaient que de passage finirent par s'installer le long des rares points d'eau du pays pour y développer la vie avec à l'idée la paix qu'ils connaîtraient dans ces terres que nul autres hommes n'oseraient fouler.

Les choses se compliquèrent cependant une quarantaine d'années avant la création de Suna. L'Empire commença son expansion alors que deux des principaux clans de Kaze, les Ketsueki et les Kawaguchi s’entre déchiraient depuis déjà plus d'une décennie pour obtenir le pouvoir de leur ancien Seigneur décédé sans laisser d'héritier.

Les morts étaient légions, tout comme les trahisons et les coups bas. Les Kawaguchi influencèrent les Akuzu Antei pour qu'ils les rejoignent en appuyant sur leur propre haine envers les buveurs de sang et recrutèrent également la Confrérie des Marionnettistes moyennant rétribution. Les Ketsueki de leur côté, obligèrent les Yamada à se rallier à eux sous la contrainte et les Akuzu Kishin barbares les suivirent pour satisfaire leur soif de massacre.
La guerre battit son plein durant des années, donnant la faveur aux buveurs de sang.

De leur côté les Saibogu fondirent la première Résistance pour tenter de repousser les forces impériales qui cherchaient à s'étendre sur la désert depuis le Nord-Est du pays.
Mesurant la gravité de la situation et le profond état de crise dans lequel se trouvait Kaze. Kawaguchi Dastan, chef du clan du même nom, décida d'organiser un dernier assaut sur la Citadelle des Ketsueki. Les clans s'affrontèrent alors dans une ultime bataille qui finit par désigner les Kawaguchi comme victorieux de cette guerre propulsant ainsi Dastan au rang de Seigneur. Celui-ci unifia les clans et rassembla les bataillons de la Résistance de Kaze afin de partir en guerre contre l'Empire.

Au prix de deux longues années et d'une collaboration avec les forces de Tsuchi, l'Empire finit par tomber. C'est à partir de cette époque que Dastan prit la décision de fortifier et militariser la capitale de Odaichi afin d'en faire la Cité du sable : Suna. Les clans se rassemblèrent pour la plupart en son sein, Dastan souhaitant disposer d'une force armée prête à répondre à toutes nouvelles menaces pouvant attenter à l'équilibre de la nation.

Daimyō
Nom : Ketsueki
Prénom : Yami
Âge : 27 ans

Description : Actuel Seigneur du Vent, Yami aspire a redorer l'image de son clan et a conférer à Kaze la puissance que son pays mérite. Fière et avide, elle est prête à tout pour parvenir à ses fins, usant de manigances ou torturant jusqu'à la mort quiconque se dresserait sur son chemin et par extension, celui de Kaze.
Crainte et respectée comme la plupart de ses pairs, il n'en demeure pas moins qu'on la sait capable d'accomplir de grandes choses guidée par sa soif de puissance.
Hauts faits :
- Autrefois mercenaire au sein d'une organisation nukenin, elle a combattu l'Empire avec la Résistance de Kaze

Géopolitique
Territoire : Kaze est un désert, les conditions de vie y sont particulièrement rudes, raison pour laquelle la population se concentre exclusivement le long de la mer et des fleuves qui traversent le pays. En journée les températures y sont tellement élevées qu'il peut s'avérer dangereux pour une personne, même préparée, de s'y aventurer plus de quelques heures. Ce climat aride offre une protection naturelle qui a depuis toujours joué en défaveur des envahisseurs. Toutefois, bien que la Nation du Vent soit majoritairement vide elle n'en offre pas moins quelques environnements variés.

Une longue chaîne de canyons ceinture toute la frontière Nord et Nord-Ouest du pays. De part son éloignement géographique la population se compose essentiellement de Nomades qui tendent à se ressembler dans les crevasses, là où fleurissent parfois quelques Oasis. On retrouve également un très grand nombre de cavités rocheuses s'enfonçant dans les profondeurs.
D'anciens vestiges de civilisation ont même été retrouvés, faisant du canyon un excellent site de fouilles archéologiques. De nombreux malfrats profitent également de ces cavités afin de s'y réfugier ou d'y installer leur repaire. Cela fait des canyons une zone extrêmement dangereuse, ainsi qu'une des rares sur le continent à être en dehors des lois.

Une grande partie de la population se concentre à l'Ouest du Pays, aux alentours du Fleuve Taïga jusqu'aux limites des montagnes de Kaze. Cette partie du territoire est également sous la gérance des Ketsueki. De nombreuses caravanes de marchands s’amassent le long des fleuves et au bord des lacs. Certains regroupements sont devenus si denses qu'ils ont fini, avec le temps, par faire office de petits villages permanents. Il faut cependant rester prudent, car cette partie de Kaze demeure encore assez sauvage, notamment au Nord-Ouest où résident les tribus barbares des Akuzu Kishin. Les montagnes, quant à elles, abritent plusieurs villes façonnées à même la roche, dont la somptueuse Cité du crépuscule. Elles abritent pour la plupart une activité minière importante, qu'il s'agisse d'extraire des métaux ou encore des pierres précieuses.

On retrouve toutefois la majeure partie de la population au Sud du Pays, disséminée le long des côtes où l'activité maritime y est très intense. Étant proche de la mer le climat y est plus facilement vivable bien que ce dernier retrouve rapidement de son ardeur une fois éloigné de quelques kilomètres du rivage. Les immenses plages de sable fins disséminées tout du long, offre au Sud du pays un cadre paradisiaque qui attire énormément les touristes. La partie Sud-est ce territoire est sous la juridiction des Kawaguchi.
Deux grandes villes se démarquent parmi les autres à savoir la ville portuaire d'Aketana qui se trouve dans le lagon de Shototsu et enfin la capitale Suna (anciennement Odaichi ) un peu plus à l'Est. Ces deux villes constituent les principaux carrefours du pays où le commerce y est abondant.

Reste alors la partie centrale, ainsi que toute la partie Nord-Est qui constituent le cœur du désert. Là on ne retrouvera qu'une immense étendue de dunes formées par le sable. Ces dernières sont en perpétuel mouvement, si bien qu'il est très difficile de s'orienter sans repère. Il arrive parfois que le vent déblaye, l'espace d'une poignée d'heures, quelques ruines antiques avant d'être à nouveau englouties par le sable. Il est extrêmement risqué d'y voyager, notamment de jour, sans s'y être fermement préparé à l'avance.
Toutefois, la région la plus dangereuse se situe au centre. Le Maboroshi est une zone continuellement assaillit par les tempêtes de sables que même un groupe Kawaguchi n'oserait traverser. Ce faisant, cette partie du désert enferme certainement de grands mystères, car encore inexplorés à ce jour. On retrouve également, aux abords de la tempête, le temple d'Ichibi également sous la tutelle du clan Kawaguchi.

Politique : Sur le plan géo-politique il est important de savoir que Suna est le cœur décisionnaire du pays. A sa tête se trouve le Seigneur du Vent détenteur de tous les droits et pouvoirs de décision sur le pays, qu'ils soient militaires, économiques ou encore politiques. Il est cependant encadré par un conseil composé des chefs des clans les plus éminents de Kaze. A la mort du Seigneur, en l'absence d'héritier, le Conseil Clanique est à même de pouvoir élire un nouveau dirigeant. Le conseil ne peut entraver que les décisions majeures du Seigneur dans le cas où ces dernières pourraient mettre en danger la prospérité de la nation. Toutefois, ces derniers peuvent tout de même conseiller le Seigneur sur la marche à suivre.

Fief : Suite à des siècles de rivalités et des décennies de conflit le Pays du Vent est finalement parvenu à trouver son équilibre a travers son système féodal. Le Seigneur du Vent a réattribué les territoires que possédaient à l'origine la famille Kawaguchi et Ketsueki sous forme de fiefs. Les familles acquièrent un titre de noblesse en plus d'être chargée de la gérance de ces territoires. Ces derniers disposent d'une grande liberté dans la façon de gérer leur fief, mais ne peuvent aller à l'encontre des lois fondamentales de Kaze. Par ailleurs les armées dont disposent les fiefs sont des forces militaires d'état, à savoir que les individus qui la composent sont tous sans exception des Shinobi formés et encore affiliés à Kaze. Le Seigneur leur prête ces troupes afin de les aider à gérer et protéger leur fief, mais en aucun cas les nobles ne sont autorisés à fonder leur armée personnelle sous peine de représailles.



Membres importants

Nom : Zeitaku
Prénom : Aikon
Âge : 55 ans
Rôle : Ancien Seigneur du Vent - Mort

Description : Aikon appréciait le pouvoir et ses possessions. Homme versatile avec les femmes, il a eu bon nombre de conquêtes sans pour autant avoir d'héritier. Fier et orgueilleux, il n'en restait pas moins un dirigeant né, œuvrant pour la prospérité de son pays avec une main de fer.
Hauts faits :
Nom : Kawaguchi
Prénom : Dastan
Âge : 46 ans
Rôle : Ancien chef de clan et Ancien Seigneur du Vent - Porté disparu

Description :Éminent membre et Chef de son clan suite à la mort de son prédécesseur Toharu, Dastan fut connu pour sa valeur et sa puissance d'esprit. Fervent nationaliste comme tout bon Kawaguchi, il a toujours œuvré dans l'intérêt de son Pays et son sang noble lui a permis d'accéder au titre de Seigneur de Kaze.
Fondateur de Suna, il eut la volonté de préserver son peuple en lui assurant sécurité et protection grâce aux forces armées qu'il a rassemblé. Toutefois, ses actes ont fini par être remis en question. En effet, il a été découvert que Chikamatsu Yuren usurpait son identité et occupait sa place de Seigneur depuis une période indéterminée, Dastan est encore à ce jour porté disparu.
Hauts faits :
- Fondateur de Suna
Nom : Ketsueki
Prénom : Eien
Âge : 156 ans
Rôle : Ancien chef de clan - Porté disparu

Description : Ancien chef de clan, il a voué plus d'un siècle de sa vie à glorifier l'emblème de sa famille. Considéré comme une légende aux yeux de tous les Kazejins, il fut réputé comme étant l'un des êtres les plus puissants de l'histoire ayant foulé le sable du désert.
Craint et respecté, il était dépeint comme un individu taciturne, particulièrement cruel avec ses ennemis, mais également extrêmement stratège et calculateur. Il est à l'origine de la mort de Kawaguchi Toharu chef de clan du même nom et d'un vaste complot visant à unifier la nation du vent. Aujourd'hui porté disparu depuis l'attaque sur la Cité du Crépuscule, nul ne sait ce qu'il est advenu de lui.
Hauts faits :
- A enrôlé, sous la menace, les Yamada dans la guerre clanique
- A tué le chef de clan Kawaguchi, Toharu, durant la guerre clanique de Kaze
Nom : Kawaguchi
Prénom : Toharu
Âge : 62 ans
Rôle : Ancien chef de clan - Mort

Description : Instigateur des années de conflits entre les Kawaguchi et les Ketsueki, il a dirigé son clan d'une main de fer durant toute sa vie. Son but était d'assurer la grandeur de son clan raison pour laquelle il souhaitait devenir Seigneur du Vent. Toutefois, il n'en eut pas la possibilité car fut exécuté par un rituel de sang Ketsueki qui lui offrit une mort atroce.
Hauts faits :
- Instigateur de la guerre entre les Kawaguchi et les Ketsueki
Nom : Meïka S.
Prénom : Satoshi
Âge : 66 ans
Rôle : Ancien chef de clan, shinobi retraité, enseignant à l'Académie Gaku

Description : Créateur des arts Saibogu et inventeur de renom. Il est également le co-fondateur de la Résistance contre l'Empire. Il passera plusieurs années de sa vie à voyager à travers le continent afin de vendre les plans de ses inventions dans le but de financer l'effort de guerre. Avec l'aide du seigneur Dastan et de son neveu Saïx il fondera l'organisation Ryodan ainsi que l'académie Gaku dans laquelle il enseigne. En effet, usé par ses longues années passées à diriger et combattre, Satoshi a décidé de prendre sa retraite, léguant son titre de chef à Yoko.
Hauts faits :
- Co-fondateur de la Résistance de Kaze
- Fondateur de l'unité spéciale du Ryodan ainsi que de l'Académie Gaku avec l'appui du Seigneur Dastan
Nom : Chikamatsu
Prénom : Yuren
Âge : 92 ans
Rôle : Ancien chef de clan - Porté disparu

Description : Instigateur secret de la guerre entre les Ketsueki et les Kawaguchi après avoir assassiné le Seigneur du Vent Aikon. Il a habilement manipulé les plus puissants dignitaires de Kaze de son époque pour finalement parvenir à usurper l'identité du seigneur Kawaguchi Dastan avant d'être découvert par le Ryodan. Ce dernier disparu sans laisser de trace, emportant avec lui un des plus grand mystères de cette époque : est-il à l'origine de la fondation de Suna ?
Hauts faits :
- A usurpé l'identité du Seigneur Kawaguchi Dastan puis s'est enfui lorsqu'il a été démasqué


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 20:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:45


KI

“ne jamais oublier ses racines„

Clan : Dentô
info 1: le pays du bois est l’un des pays les plus « naturels » du yuukan : les daimyôs successifs refusant que de trop grandes constructions viennent détruire le pays.
info 2: il existe une ville secrète souterraine où le jeu et les paris sont le fond de commerce.

Histoire
Ki no Kuni est un pays extrêmement religieux. De tous temps, les Kijins ont vénéré toutes sortes de dieux, dans le plus pur respect des croyances de chacun. On y respectait la nature et on tentait par tous les moyens de la préserver.

Mais la soif de pouvoir des hommes a souvent raison de l’harmonie. Profitant de l’absence de réels militaires à Ki no Kuni, un pays voisin entreprit de conquérir le pays, et le fit tomber sous son joug. Pendant de longues décennies, le pays du bois fut laissé à l’agonie, déboisé, déchiré jusqu’à son âme. On construisit de grandes villes, on extermina des tribus entières. Mais pas une fois Ki ne tenta de se rebeller : ils gardaient foi en leurs dieux. Lorsque la rébellion sonna dans le pays « maître », cependant, Ki fut abandonné, et on rendit sa liberté aux Kijins, qui se reconstruisit rapidement, gardant tout de même, par confort, les infrastructures laissées par les coloniaux.

Lorsque l’Empire arriva aux portes de Ki no Kuni, le Daimyô en place tenta de négocier avec eux pour les laisser en paix. Le Kamui refusa, et envahit le pays du bois, reproduisant les exactions passées. Le Daimyô fut exécuté pour avoir tenté de s’opposer aux razzias orchestrés par l'Empire, laissant sa fille de cinq ans seule aux mains des impériaux. Pour la première fois, un souffle de contestation s’éleva : la princesse de Ki fut enlevée et fut cachée, préservée loin de toute cette horreur.

Lorsque l’Empire chuta, Akami Mitsurin, élevée dans les tréfonds du pays, réapparut, ses soutiens lui réclamant la légitimité du trône du pays du bois. Personne ne s’y opposa, et elle tente depuis de panser les plaies laissées par le passage impérial.

Daimyō
Nom : Akami
Prénom : Mitsurin
Âge : 24 ans

Description : Douce, calme, chaleureuse mais un peu naïve, Akami Mitsurin a grandi au sein d’une famille de paysans, recluse dans les confins de Ki no Kuni. Elle fait de son mieux pour que chacun s’épanouisse à Ki, mais elle est bien souvent incapable de sanctionner les écarts. Son air juvénile l’empêche d’être aussi autoritaire qu’elle le souhaiterait.
Hauts faits : X

Géopolitique
Ki no Kuni est un pays majoritairement naturel, regorgeant de ressources inexploitées. Si les Kijins respectent leur Daimyô, ce n’est pas pour autant qu’ils lui obéissent : bien trop gentille, elle n’applique que très peu les sanctions encourues lors du non-respect des lois. Élevée loin du pouvoir politique, elle n’en connaît pas encore tous les ressorts et les aboutissants. Elle veille néanmoins au bien-être de son peuple.

Malheureusement, le peu d’expérience de Mitsurin l’empêche de rayonner sur le plan international, et Ki est bien souvent oublié du monde extérieur.





Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


KUSA

“Citation badass parlant du pays„

Clan : Tohatsu

Histoire
Le Pays de l’Herbe est une contrée sauvage aux multiples paysages et au développement relativement limité. Principalement recouvert par un milieu rural et forestier dense, ses rares villes ne comptent que peu d’habitants. Cette terre, pourtant carrefour entre grands pays, n’est que très peu développée. Les principaux centres urbains sont des relais de transport sans réel intérêt commercial, et la population locale se désintéresse totalement de la gestion du pays.

L’identité même de ce territoire en a fait un espace facile à contrôler pour l’Empire qui l’a rapidement intégré autour de -40, dans ses premières conquêtes. Conquête qui n’en fut pas vraiment une, puisque l’envoi d’une simple troupe à travers tout le pays fut suffisant pour revendiquer ces terres non défendues, les principaux défenseurs du pays ayant été achetés sans trop de difficulté. Le caractère autarcique et renfermé de ce territoire n’a pas échappé au Kamui qui a déclaré cette terre province d’Empire, tout en lui laissant une certaine autonomie ; n’encourageant aucune installation urbaine, ni activité militaire particulière. En vérité, Kusa faisait davantage office d’état-tampon entre l’Empire et des adversaires plus coriaces.

De ce fait, l’Empire bénéficia d’une « bonne réputation » sans pour autant qu’il y ait foule. Cette pseudo-indépendance de facto satisfaisait les populations qui ne prêtaient guère attention à ces choses, et le fait de rester entre soi tout en profitant d’une force de protection était agréable. Cependant la paix relative à Kusa no Kuni finit pas se craqueler quand l'Empire dans ses dernières heures commença à exploiter les ressources du pays au vu de sa guerre au sud avec Hi no Kuni. Rasant plusieurs hectares de forets, le pays subit les contrecoups du stationnements des troupes impériales puis plus tard des nombreux combats qui retrancha l'Empire de nouveau aux limites de Kusa.

Marqués par la guerre dont ils ont été victimes malgré leur détachement, les Kusajins ont appris de leurs erreurs. Un conseil extraordinaire réunit les chefs de villes, villages et tribus lorsque la nécessité s’en fait sentir. Personne ne prétend vraiment à s’asseoir au sommet du pays, cependant tous ont le même objectif en tête : ne plus retomber dans les déboires du passé et tout faire pour garder leur indépendance face à de nouvelles puissances qui émergent aux quatres coins du Yuukan

Daimyō
Description : Comme expliqué précédemment, il n’y a pas de Daimyo, ni même d’autorité officielle. Chaque ville, chaque village, chaque tribu s’organise à sa façon et gère ses affaires en son sein, sans intervention extérieure. Les interactions principales entre les groupes sont sous trois formes : la première, pour mettre en place des réseaux d’entente et d’amitié entre plusieurs groupes, afin de profiter du commerce ou de l’installation de nouvelles populations. La deuxième en cas de litige, où deux groupes en conflit font appel à un troisième groupe neutre pour arbitrer une dispute entre eux. La troisième forme revient évidemment au conflit armé, où il arrive – rarement – que de groupes s’affrontent sur des questions de territoires, de lois locales ou d’honneur.

Le dernier Conseil extraordinaire, réunissant les représentants de chaque groupe de Kusa, est organisé en -3, pour des raisons qui échappent encore à de nombreux participants. Il s’agissait de savoir ce qu’il adviendrait du pays au lendemain de la défaite de Kakeshuou Samui et son Empire, et la création des trois nouveaux villages cachés. Bien que réunissant près de 400 représentants, la conclusion fut que le pays se tiendrait comme toujours à l’écart des affaires des autres tant qu’on n'empiéterait pas sur les leurs, refusant une nouvelle ingérence, et prêts à prendre les armes cette fois-ci si besoin. Cette décision fut prise en moins d’une heure.

Géopolitique
Village désireux de son indépendance, les habitants de Kusa sont hostiles à toute intervention extérieure sur leur territoire ainsi que toute ingérence. Cependant ils restent de très bon hôtes si vous souhaitez visiter leur pays, notamment pour profiter de l'exceptionnelle Arène où vous pourrez vos compétences en combat.



Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 21:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


MIZU

“les flots de la richesse„

Clan : Kaguya

Histoire
Le Pays de l’Eau est un pays de guerre. Cette nation porte une histoire très lourde, aussi bien en symboles qu’en cadavres. Il est dit que son archipel prit cette forme lors de la manifestation de deux Démons à Queues, Sanbi et Gobi, s’affrontant l’un l’autre au centre de cette contrée. Leur clash fracassa le sol et fit bondir les éléments hors de leur lit, créant ainsi une multitude d’îles dont un morceau fut balayé d’un coup de queue et envoyé plusieurs centaines de kilomètres au nord, créant ainsi Yuki no Kuni.

Depuis la fin des anciens temps, Mizu est restée à l’écart de la préoccupation du continent. Connaissant un développement économique important grâce à sa position stratégique dans le Grand Océan, plusieurs villes se sont ainsi développées et ont rivalisé les unes contre les autres afin d’assurer leur autonomie et leur souveraineté sur les autres. S’en est ainsi suivi une longue période de guerre interne, sans que le pays ne soit unifié.

C’est le troisième héritier du Clan Wazao, Hayate, qui fut le plus proche à unifier le pays pour la première fois. Venant d’une famille marchande, l’homme parvint à rassembler des cités, à lever une armée et à s’emparer de plus de la moitié du territoire, notamment l’île principale. Mais ces efforts furent balayés par l’alliance de trois cités faisant appel aux Kaguya de l’île de Hone no Shima, qui ravagèrent les terres et détruisirent toute ambition d’unification.

Aujourd’hui, le Pays de l’Eau se terre dans ses divisions. La partie centrale et du nord avec ses cinq îles périphériques est aux mains de la sixième génération du clan Wazao, représenté par Shigenori. L’île de Shinkirou et ses trois îles au sud sont détenus par un opposant noble du clan Batei ; tandis que les autres îles au sud-ouest sont dirigées par une congrégation marchande recherchant avant tout son autonomie. Les Kaguya demeurent indépendants, agissant comme Ninjas mercenaires et prêts à intervenir dans toutes les affaires de Mizu si on les paye.

Daimyō
Description : Il n’y a pas de Daimyo officiel à proprement parler régnant au Pays de l’Eau. On compte néanmoins trois autorités qui trouvent chacun leur rôle et leur adversaire.

Shigenori Wazao, sixième dirigeant du Clan, est le digne héritier d’Hayate, dans le sens où il recherche avant tout à concilier les différents parties afin d’unifier le territoire. Homme sage dans la trentaine, c’est un homme très influent que beaucoup comparent à un seigneur officiel et dont les projets ne veulent pas se limiter au simple statu quo. Homme rusé, habile et intelligent, on dit que son principal défaut est de ne pas être un guerrier ; ce qui l’oblige à confier ses responsabilités militaires à des seconds.

Rishô Batei est, à l’inverse, un homme ayant très peu de scrupule malgré ses soixante-cinq ans. Ayant atteint son statut par la force des armes, il a longtemps résisté face aux attaques des Wazao, et a été l’un de ceux recrutant les Kaguya pour inverser la tendance. Pensant au début pouvoir les contrôler, il s’est lourdement trompé et l’a même payé amèrement lorsque, n’ayant pas assez de fonds pour les rémunérer, ces derniers ont choisi d’être payés en vies d’hommes. C’est un homme irascible, cédant aux premiers caprices et dirigeant sa « part du pays » d’une main de fer. Mais sans ses conseillers, il aurait bien du mal à gérer ses affaires.

Le Conseil des Sept Mers est un consortium de marchands gérant les six îles au sud-ouest de l’archipel. Bien que n’étant pas des combattants, ils parviennent à gérer une part importante du commerce en provenance du Yuukan, ce qui leur permet de gérer leurs fonds et de recruter des mercenaires pour leur défense. C’est un consortium purement économique dont les objectifs sont de faire plus de profits, de maintenir leur statut et leur position et de privilégier la négociation plutôt que l’affrontement.

Ce jeu politique au cœur de l’île rend toute négociation avec ses principaux acteurs très complexes.
Hauts faits :

Géopolitique
Malgré les divergeances d'opinion et de politique des dirigeants actuels, chacun oeuvre dans son coin pour s'ouvrir au monde extérieur, en se faisant des alliés commerciaux et militaires. Le tout devant servir les intérêts de leur Pays que les dirigeants veulent promouvoir à leur manière, certains pas le commerce, d'autres par l'attrait touristique des plages et des lieux à visiter.




Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 21:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


NAMI

“l’unité dans la diversité„

Clan : Senritsu
info 1: autrefois un archipel paradisiaque, nami no kuni est devenu un cauchemar.
info 2: le pays est le plus pauvre de tout le yuukan.

Histoire
Autrefois, Nami no Kuni était divisé en des dizaines de cités-états, plus ou moins grandes, dans lesquelles lois, coutumes et traditions étaient différentes. En l’an -421, un homme du nom de Zenji, alors simple « régent » de la cité d’Awashima, décida de conquérir l’archipel en entier. Les cités étant relativement proches les unes des autres, il ne lui fallut que deux ans pour tout unifier et créer le Pays des Vagues, pays le plus jeune de l’histoire du Yuukan. Sa dynastie régna près de quatre siècles sur l’archipel, apportant bonheur et prospérité aux Namijins. Vivant de la pêche et du tourisme, le cadre paradisiaque et ses paysages riches et diversifiés faisaient du pays un endroit incontournable et où il faisait bon vivre.

Nami est également un des seuls pays où une religion est officielle : Benzaiten est la déesse adulée et vénérée par la quasi-unanimité des Namijins. Le temple qui lui est dédié était d’ailleurs quotidiennement bondé, et géré par un clan de shinobis qui maîtrisait le son : les Senritsu.

Néanmoins, lorsque l’Empire fut proclamé, le Daimyô de l’époque décida de s’embarquer dans une croisade pour vaincre le Kamui avant qu’il ne conquiert le monde. Sa tentative fut un cuisant échec, et il mourra dans les premières semaines de son départ, laissant Nami no Kuni sans héritier. Si sa femme parvint à garder le pouvoir quelques mois, une guerre intestine vit le jour et fit des centaines de morts. C’est finalement Douaku Sumio qui prit le pouvoir. Mais contrairement à ses prédécesseurs, il était froid, cruel, machiavélique et égoïste. Bien vite, les taxes s’envolèrent, les exécutions s’enchaînèrent : un climat de terreur s’installa en à peine quelques mois au sein de l’archipel tout entier. Même Benzaiten n’était plus priée, et le temple sombra peu à peu dans l’oubli.

En l’an -1, Sumio décéda, mais c’est son fils, alors âgé de 9 ans, qui prit le pouvoir. On aurait pu croire qu’un enfant aussi jeune balayerait les cruautés de son père… Mais ce fut pire. L’enfant était sadique et prenait un malin plaisir à torturer les gens et les animaux. C’était un enfant pourri-gâté, qui avait hérité d’un macabre cadeau : un pays tout entier…

Daimyō
Nom : Douaku
Prénom : Obake
Âge : 14 ans

Description : Cruel, terrifiant, sadique, égoïste, Obake est tout ce qu’un Daimyô ne devrait pas être. A 14 ans, il a commis plus d’exactions que certains guerriers lors des grandes guerres. Il torture gratuitement, femmes, enfants, animaux, vieillards, selon son bon vouloir ou ses fantaisies. Il vole, pille sans vergogne et assure son trône en redistribuant toutes les richesses de son peuple à des mercenaires armés jusqu’aux dents.
Hauts faits : X

Géopolitique
Nami no Kuni est coupé du reste du monde. Personne ne peut réellement s’y rendre sous peine de ne plus en ressortir. Et personne ne sait vraiment ce qu’il s’y passe…

Les Namijins sont en état de détresse totale. Vivant dans la peur et l’angoisse, ils craignent chaque jour pour leur vie et pour ceux qu’ils aiment. Ayant à peine de quoi manger, ils appréhendent chaque jour qu’un garde seigneurial vienne les chercher chez eux pour qu’ils servent de jouet à l’enfant-roi.
Les rues sont nauséabondes et crasseuses, les maisons tiennent à peine debout… Seul le palais du Daimyô, resplendissant, se souvient de la gloire de l’archipel d’antan…





Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


SHIMO

“nous nous tenons devant l’empereur„

Clan : Suishô
info 1: shimo no kuni est un des seuls pays du yuukan qui est resté fidèle à l’empereur.
info 2: la daimyô du pays du givre exerce une forte dictature sur son peuple. tout y est réglementé.

Histoire
Shimo no Kuni n’a jamais été un havre de paix. Carrefour entre Kaminari et le reste du monde, il n’y avait que très peu de respect pour le pouvoir local ou pour ses habitants, si bien qu’il a fallu que les gouvernements successifs sévissent pour qu’enfin, la communauté internationale respecte le pays. Les habitants furent formés au combat, et les étrangers rapidement considérés comme nuisibles au bien-être de ses habitants.

Malgré tout, le passage était encore possible, et malgré quelques tensions, Shimo et ses voisins réussissaient à vivre en paix relative, mais toujours sous le joug d’un voisin aussi puissant que Kaminari. Lorsqu’on proposa à Shimo d’intégrer une Alliance qui lui était avantageuse, le pays a été l’un des premiers à accepter et a rejoint le Conseil de l’Alliance. Le Daimyô fut l’un de ceux que Kakeshuou assassina, mettant l’un de ses fidèles, Kenpei Mahito, à la tête du pays. Sa femme et lui dirigèrent le pays du givre d’une main de fer, mettant chaque civil au pas, et traquant les Suishô, hérésie aux yeux de l’Empereur et habitant dans le pays.

A la mort de Mahito, sa femme prit le relai. Là où l’on attendait un peu plus de souplesse, ce fut en fait pire. Pinoko était plus froide, plus cruelle, plus extrémiste que son mari. Shimo, même au sein de l’Empire, apparaissait comme une exception, car la région ne communiquait avec aucune autre, se contentant d’appliquer à la lettre les ordres du Kamui.

Lors de la chute de l'Empire, Pinoko déploya son armée sur ses terres, pour traquer et tuer quiconque aurait des velléités contre le feu Empire. Elle décida de fermer toutes ses frontières et de vivre en totale autarcie, menant les Shimojins par le bout du nez, à coup de propagande. Pour une grande majorité des Shimojins, l’Empire n’a pas chuté…

Daimyō
Nom : Kenpei
Prénom : Pinoko
Âge : 66 ans

Description : Antipathique et mauvaise, Pinoko porte les marques de sa froideur et de sa haine sur son visage ridé. Son regard glacial, ses tenues bourgeoises et son maquillage impeccable ne cachant qu’à peine son grand âge. Elle n’hésite pas à faire exécuter tous ceux qui se dressent entre ses convictions et elle. Epouse d’un dignitaire de l’Empire, elle fut l’un des plus grands soutiens de Kakeshuou, au point qu’elle resta à son poste lorsque son mari décéda.
Paranoïaque et cruelle, elle impose une surveillance constante à chacun de ses sujets, obligés de servir l’armée Shimojin et de respecter ses volontés. Jamais personne ne l’a vu sourire…
Hauts faits : X

Géopolitique
A la chute de l’Empire, Pinoko refusa de capituler et ferma tout bonnement ses frontières, persuadée de l’avènement futur d’un nouvel empereur. En attendant, elle refuse tout lien avec une nation ou un dignitaire n’étant pas un fidèle du Shukai.

Les étrangers ne sont pas non plus les bienvenus : quiconque s’aventure dans les terres de Shimo et se fait repérer est emprisonné dans le meilleur des cas ; exécuté sinon. Les Shimojins ne sortent pas non plus du pays.





Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


TA

“L'abondance des rizières infinies„

Clan : Kiezan
info 2: le pays est extrêmement religieux

Histoire
Des rizières et des cours d'eaux à pertes vu, au centre du vallée dominée de part et d'autre par des chaînes de montagnes qui semble ne plus en finir. Ce pays n'est nul autre que celui du riz, tout simplement...Ta no Kuni. Comme son nom l'indique, sa principale caractéristique est d'être le premier producteur de riz de ce monde et ses habitants sont à l'image de ce que ce long et laborieux travaille demande à être : Patient et discipliné. La vie à Ta est une vie paisible, calme, tranquille où l'on ne force jamais les récolteurs à le faire trop rapidement. Non, car la récolte du riz est une pratique qui force la paix d'esprit et l'écoute de son corps. Bien sur, si l'exercice se veut tout simple, il est très difficile à supporter sur de longues périodes et c'est pour cette raison que les gens dans ce coin de pays prône le repos avant toute chose...car un corps reposé est un corps fort. Enfin, la religion prône un rôle prédominant aussi dans le pays des rizières infinies et ce n'est pas surprenant de savoir que le dirigeant de cette terre est un fervent serviteur de Maskine, tout comme les moines qui y habite le grand temple de cette divinité. À l'Est du pays, à la pointe du lac Toshiro, le grand et merveilleux temple de Maskine s'élève jusqu'au royaume céleste selon les mythes. Bien sur, tout ceci n'est que métaphore pour dire qu'il est très haut. Il possède 9 étages pour être précis, chaque étage représentant l'une des portes de chakra du corps humain...jusqu'à son tout dernier pallier : la porte des cieux. Seul le grand prêtre de Maskine y a accès, et il s'agirait là de sa résidence. Mais, toutes ces belles histoires cachent aussi de terribles secrets...dont un en particulier qui est bien gardé par les moines; Un deuxième temple se cache dans les profondeurs du pays, un temple noire et effrayant où les moines qui s'y receuillent célèbrent la souffrance, la destruction et la mort. Le temple de Jashin…

Car il y a longtemps, bien...bien longtemps...les moines de l'ordre de Jashin et les moines de l'ordre de Maskine se livrèrent une terrible guerre. Après s'être vu refusé l'absolution de Maskine, un moine aurait juré la dominance de Jashin sur les terres de l'abondance et qu'à tout jamais, les lacs et les rizières du pays brûleraient éternellement sous le sourire satisfait du « Mauvais coeur » (Surnom donné à Jashin). Il disparut alors de la surface du monde pour revenir, dix ans plus tard, à la tête d'un ordre complet de moine Jashiniste dans le seul but de détruire le grand temple de Maskine. Contraint à prendre les armes et à utiliser leur art du combat prohibé, les Maskinites engagèrent les Jashinistes dans une lutte sans mercie dans l'ultime but de les bannir de leurs terres, mais les Jashinistes utilisaient des techniques similaires. Les deux clans, imbibant leur corps et leurs esprits de l'essence de leur divinité, combattirent ainsi des jours et des nuits durant...mais les Maskinites avaient quelque chose que leurs rivaux obscurs n'avaient pas : le peuple. Selon la légende, le peuple se serait joint à leurs pieux amis et prirent les armes avec eux afin de repousser définitivement les Jashinistes dans leurs retranchements, suite à quoi ils disparurent.

Mais bien sur, ceci n'est qu'une légende secrètement gardée entre les murs du temple de Maskine.

Daimyō
Nom : Kiezan
Prénom : Yun
Âge : 33 ans

Description : Pieu personnage dont la seule préoccupation et de s'assurer que le peuple de Ta soit bien traité, il fut amené à exercer les fonctions de Daimyo après avoir quitter la vie monastique afin de se rapprocher des besoins du peuple. Cela fait maintenant quatre années consécutive qu'il siège à la tête de Ta no Kuni afin de s'assurer d'entendre les besoins de ses citoyens, mais aussi de bien choisir les alliés politique de cette nation paisible. C'est un homme chaleureux, positif et réfléchit, qui inspire la confiance de son peuple.
Hauts faits :

Géopolitique
Tous les pays, sans exception, connaissent le pays du riz, puisque des moines viennent de par le monde pour y retrouver la quiétude et la piété tant recherchée. En dehors de la religion, le pays jouis d'une importante source de revenu via l'exportation de ses récoltes de riz. Ils ont donc plusieurs alliés commerciaux dans tout le Yuukan.





Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 20:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


TAIYO

“diviser pour mieux régner„

Clan : Gekei
Info 1: Longtemps en proie à une guerre civile, les tensions sont aujourd’hui apaisées et le pays est ouvert à tous.
info 2: Le pays du soleil est celui ayant connu le plus grand développement au sein du Yuukan.

Histoire
L’harmonie entre les trois « races » de Gekei n’a pas toujours été de mise. Répartis dans Taiyô, pays aux paysages incroyablement divers, la guerre des trois nations a rapidement éclaté, chaque « race » réclamant chaque fois un peu plus de territoire.
Durant des décennies, aucun Gekei ne pouvait rester dans la même pièce qu’un autre d’une race différente et, malgré quelques accalmies amorcées par des dirigeants, cette guerre a été l'une des plus longues et des plus sanglantes de l’histoire du Yuukan (les chiffres sont cependant à relativiser au vu du temps incroyable que cette guerre a pris avant d’être réglée). L’Empire et les guerres intestines du Yuukan n’ont eu aucune influence sur le pays du soleil, qui vivait en autarcie depuis toujours.

En l’an -21, la bataille de Zouka fit des milliers de morts du côté des civils. Gekei Makiko, effarée par le comportement sanglant des siens, et à la tête des Gekei volants, fut la première à ravaler sa fierté pour lancer un processus de paix entre les trois peuples. Le traité de Sankuni fut signé, mettant fin à plus de deux siècles de guerre.

Depuis, les Gekei tentent de se reconstruire, et n’ont jamais pris part aux combats contre l’Empire, même s’ils ne l’ont jamais soutenu non plus. La stabilité du pays et son essor depuis la paix est incroyable ; Taiyô est l’un des pays qui se développe le mieux du Yuukan, grâce à ses richesses naturelles, son tourisme et le système de trois entités bien différentes qui apportent des regards différents sur la gestion du pay Si des rixes et des vendettas sont encore monnaie courante, les trois chefs punissent sévèrement ce genre d'initiative.

Daimyōs
Nom : Gekei
Prénom : Makiko
Âge : 79 ans
Description : Makiko est la doyenne du Conseil des Gekei et cheffe de la race volante. C'est une Gekei Gypaète Barbu, une espèce particulière de vautour. C'est une grande dame très ridée, très maigre, avec de très grands doigts, mais qui a le cœur sur la main. Elle ne supporte pas le sang et la violence, mais est prête à mettre ses convictions de côté pour défendre les siens. Elle est d'une sagesse inestimable et très généreuse, au point que même après près de quarante ans de régence parfaite auprès des Gekei volants, certains trouvent encore qu'elle est trop tendre.
Hauts faits : - Est élue à la presque unanimité cheffe à l'âge de 35 ans ;
- A mis fin à la guerre civile à Taiyô.


Nom : Gekei
Prénom : Hakuba
Âge : 46 ans
Description : Gekei du cheval, il est élu chef des Gekei terrestres à la mort du précédent il y a de cela quinze ans. Lors de la guerre de Zouka, il fut l'un des guerriers les plus meurtriers sur le champ de bataille, tuant sans foi ni loi. Sa nomination à la tête de sa race fut une crainte pour la paix et la stabilité du pays, mais Hakuba se révéla être un guerrier aussi redoutable avec les mots qu'avec les armes. Il est très intelligent et sait convaincre facilement ses pairs.
Hauts faits : - A été le héros de guerre des Gekei terrestres lors de la bataille de Zouka ;
- Est élu chef Gekei terrestre à l'âge de 31 ans.

Nom : Gekei
Prénom : Kiba
Âge : 26 ans
Description : Impulsif et nerveux, Kiba est chef Gekei marin depuis deux ans, depuis la démission de son prédécesseur. Ne jurant que par les armes et par la force, le Gekei crocodile a du mal à se faire accepter de ses pairs. Paradoxalement, il est de celui qui prône le plus l'ouverture au monde extérieur et à la mondialisation, ainsi que de ceux qui jugent que les Gekei ne devraient pas être autant séparés. Il n'a pas connu réellement la guerre civile et est le premier chef pour qui c'est le cas.
Hauts faits : - Est élu chef des Gekei marins à l'âge de 24 ans.

Géopolitique actuelle
Le Pays est régi par le Conseil des Gekei, comprenant un Gekei terrestre, un Gekei volant et un Gekei marin. Chaque Gekei règne en maître sur sa capitale et sur sa région ; pour les décisions communes, le Conseil des Gekei se réunit au Fort des Trois Nations une fois par an, au Printemps, pour prendre les décisions du pays. L’unanimité n’est pas nécessaire pour prendre des décisions.
Les Taiyôjins sont traités de manière juste et équitable, chaque région élisant son représentant Gekei lorsque le précédent meurt ou démissionne.





Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:46


TAKI

“La volonté de fer d'un peuple loyal et fier.„

Clan : Kinzoku
info 1: l'empire s'est développé depuis taki

Histoire
Véritable antre militaire, Taki a toujours été et sera probablement toujours un pays orienté dans le seul but qui, pour ses citoyens, en vaut la peine : le patriotisme.

Marutagoya étant l'un des ports les plus importants de la région, elle reste aussi le berceau de la population Takijin, en accueillant son plus grand nombre de résidents. Mais que serait Taki sans les Kinzoku, ceux qui ont entièrement forgés l'histoire du pays au sens propre, comme au sens figuré. C'est donc sans surprise, que l'on apprend que le Daimyô du Pays des Cascades n'est nul autre que le frère aîné du Chef de clan actuel ; et la raison en est bien simple. Leur père l'était avant celui-ci, comme leur grand-père l'était avant leur père. À Taki, le patriotisme et le pragmatisme semble un trait commun chez ses habitants, qui en ont bien besoin vu les nombreuses batailles qui se livrent au cours de leurs vies. Souvent en proie à des tentatives d'invasions et de conquêtes de la part de leurs voisins qui convoitent leur ressource d'eau potable, les Takijins résistent tels de véritables forces nées, accompagnés des très puissants Kinzoku qui se présentent à eux tels leurs égaux, mais qui pourtant abritent des Shinobis dont le pouvoir semble leur avoir été donné dans l'unique but de guerroyer. L'on dit que l'échine des Takijin ne se plia jamais, pas même avec l'arrivée de l'Empire sur ses terres et la chute de celle-ci ensuite. Non, au contraire, il semblerait qu'ils aient eux-même invités Samui Kakeshuou en son sein, afin qu'il puisse faire grandir l'Armée Impériale sur ces terres. Le but des Kinzoku dans cette manœuvre était bien simple : ils avaient vu en Kakeshuou, l'âme d'un véritable Seigneur de guerre et en échange d'un service commun, écraser leurs ennemis du Nord qui n'avaient de cesse de tenter d'envahir le Pays des Cascades, ils le suivraient dans le début de ses conquêtes. Malheureusement, les visions et ambitions de l'Empereur devinrent folles et se tournèrent d'abord vers d'autres fronts. Taki dû attendre des années avant de pouvoir envisager d'envahir le Nord. Des années durant lesquelles le Daimyô, qui avait été fait Seigneur de guerre sous le règne du Samui, finit par mourir et par léguer ses titres à ses deux fils, qui eux, érigèrent une défense solide pour protéger les Cascades des contre-coups de la guerre. Puis, Samui Kakeshuou périt au combat, laissant les manipulateur du Fer reprendre les rennes de ce dernier, après la perte d'un ami. Les Takijins et les Kinzoku eux, tiennent encore derrière leurs remparts invincibles.


Daimyō
Nom : Kinzoku
Prénom : Masataka
Âge : 35 ans

Description : Avant de prendre la place de son père en tant que Daimyo, Masataka a servit dans les forces militaires du pays en tant que Shinobi, puis général des armées de son père. C'est un homme fier, loyal, généreux et pragmatique dont le tempérament critique est vite et facilement pardonné par son dévouement inégalé envers son peuple. C'est un fin stratège et un très bon combattant, mais ses capacités de leader et son charisme ont fait le Daimyo du pays. Il veille à ce que son peuple soit écouté et surveille constamment les frontières du pays avec son frère, Kinzoku Suichiro, le chef du clan. Ensemble, ils attendent la prochaine vague rivale qui viendra s'écraser contre l'acier de leurs murs.
Hauts faits :

Géopolitique
Taki no kuni est un pays riches en ressources naturelles et qui est très prisé par ses voisins pour l'avantage militaire géographique qu'il propose sur de chaque côté de ses frontières. Cependant, les Takijins sont réputés pour être particulièrement robustes et jusqu'à aujourd'hui, ils résistent à toutes les invasions qu'on leur envoie. Ils sont donc traités avec respect vu leur génie militaire, mais leur territoire reste tout de même hautement convoité par leurs voisins.





Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 18:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:47


TETSU

“par l'âme de mon sabre„

Clan : Samouraïs

Histoire
Le pays du Fer connaît une histoire unique au sein de l’Empire. Ne comptant aucun représentant dans l’Alliances des différents pays, cette nation se plaçait officiellement sous la coupe et les ordres de cette autorité, agissant comme police militaire et morale garante de cette institution. Lors de la prise du pouvoir par Kakeshuou Samui, elle fut la première nation prise d’assaut par les ambitions de l’Empereur, mais sa fière résistance fut rapidement effacée pour être intégrée à l’un des modèles les plus surprenants du pouvoir.

Malgré son intégration aux terres impériales, Tetsu a gardé ses traditions les plus anciennes. L’ancien Shôgun est devenu Taï-Î-Shiro (commandant suprême) sous les ordres de l’Empereur, tandis que celui-ci se plaçait au sommet d’un système féodal profondément enraciné. Il reçut donc les serments d’allégeance des grandes familles seigneuriales, en se portant garant de l’inviolabilité des lois du Pays du Fer. Malgré la conquête par la force, les Samouraï du pays servirent alors de garde d’honneur à l’Empereur, et l’accompagnèrent dans chacun de ses combats et conquêtes, respectant les droits et obligations du Bushido, liant un maître d’armes à son seigneur.

Le pays, à l’instar des samouraï, demeura une nation fière et fidèle à l’Empire. Profitant de l’unité de l’Empire, son commerce entre Est et Ouest du Yuukan et une société féodale rurale mais très productive permettent le développement d’un pays aux allures pourtant austères et médiévales. L’autorité du Taî-Î-Shiro lui permet d’accorder des terres à des chefs régionaux (daîmyo) et d’administrer le territoire grâce à ses agents (samouraï et seîr’i). La stabilité du régime et sa réputation valurent au Commandant Suprême d’obtenir le droit de primogéniture héréditaire par l’Empereur.

La fin de l’Empire fut un réel bouleversement pour Tetsu. Perdant le Taî-Î-Shiro et le Kamui dans la même bataille, c’est une profonde restructuration qui s’annonça pour le pays. Présageant une rivalité entre les différents daimyôs, le droit de primogéniture héréditaire fut finalement conservé, érigeant Aoji Sanada comme princesse héritière. Retrouvant sa pleine indépendance, le pays reste globalement reconnaissant à une période qui a favorisé son développement et sa création identitaire sans bouleverser ses traditions.

Daimyō
Nom : Sanada
Prénom : Aoji
Âge : 30 ans

Description : Hideyoshi Sanada, nommé Taî-Î-Shiro par Kakeshuou Samui, fut un souverain très populaire pour deux raisons principales : ses réformes néo-traditionnalistes, et sa renommée comme sabreur de génie. Grâce au soutien impérial, il sut diviser l’autorité seigneuriale sur le pays tout en encourageant la modernisation d’activités traditionnelles comme l’agriculture ou l’artisanat régional. Mettant les daimyos sous son patronage et stimulant leur compétition par de multiples rencontres et une planification à l’échelle du pays, les villes s’enrichirent tout en dépendant des campagnes, créant un cercle vertueux qui fit du Pays du Fer l’une des nations les plus prospères de l’Empire. Sa prouesse aux armes fit également de lui un modèle dans la maîtrise du katana et dans le respect du Bushido. Mort aux côtés de l’Empereur contre les forces du Vent, il demeure encore aujourd’hui un modèle unique pour les samouraï.

Sa fille, Aoji Sanada, est une jeune samouraï d’une trentaine d’années, dont la légitimité repose avant tout sur un consensus mutuel sur l’héritage d’Hideyoshi. Son art dans le maniement du sabre en fait une combattante réputée, dont on dit qu’elle est la digne héritière du Taî-Î-Shiro. Mais certains remettent en cause sa légitimité à régner sur ses compétences administratives, sans même parler des opposants naturels à une femme.
Hauts faits :

Géopolitique
Fervents partisans de l'Empire du Kamui, les Tetsujin nourrissent une amertume nouvelle et exquise vis-à-vis des Shinobis et de leur monde. Fief des Samouraïs, tout Ninja entrant dans le pays le fait à ses risques et périls.



Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 21:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:47


TORI


“Juge l’oiseau à la plume et au chant. Et au parler l’homme bon ou méchant."

Clan : Kosobayui
info 1: le clan Kosobayui vit principalement dans les montagnes escarpées à l'ouest du pays

Histoire
Le Pays des Oiseaux comporte beaucoup de paysages différents : des marais, des plaines, des champs. Tout est aussi varié que les différentes espèces d'oiseaux qui y volent. Peuplé davantage par la nature que par les hommes, le pays reste néanmoins la terre natale des Kosobayui qui sont devenus un maillon essentiel de l’écosystème local. Malgré la réticence du pays à se mélanger avec le reste du monde, celui-ci s'est vu déchiré par la main de l'Empereur, perdant alors toute la liberté dont il avait pu jouir jusqu'ici.

Certains Kosobayui se sont rendus face à la puissance écrasante de l'Empire tandis que d'autres se sont reclus dans les montagnes en essayant de faire valoir leurs causes, trop souvent par la force ; en vain. Terre de conflit pendant plusieurs années, celle-ci a su retrouver une partie de sa superbe d'antan lors de la chute de l'Empereur.

Daimyō
Nom : Kosobayui
Prénom : Kõnotori
Âge : 48 ans

Description : Femme sage, dont les années semblent embellir toujours plus son visage. Mystérieuse, il est très difficile de cerner ses attentions pour un esprit inexpérimenté. Fille du dernier Daimyõ de Tori, avant que celui-ci ne se fasse destituer par l'occupation de l'Empire ; elle a su redonner de l'ordre et un soupçon d'espoir lorsque le pays fut de nouveau livré à lui même. Fervante adepte de l'auto-suffisance, sa crainte justifiée ainsi que celle de son peuple la pousse à minimiser les échanges avec les autres pays.

Hauts faits : A participé à la résistance locale de Tori contre l'Empire.

Géopolitique
Tori est une terre convointée, autant pour sa faune que sa flore. Son climat charitable et ses terrains variés font du Pays une grande source de richesse.

Néanmoins, suite aux évènements traversés sous la bannière de l'Empire, le pays se retrouve d'avantage refermé sur lui même, étant très réfractaire à toutes tentatives de rapprochements diverses.

Bien plus alerte qu'autrefois, le pays ayant résisté durant de longues années se nourrira de cette expérience pour se protéger face à d'éventuels invasions futur.






Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 17:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:47


Tsuchi

“La force dans l'unité„

Clan(s) : Bakushô – Jinmenju – Jisetsu – Samui – Seki – Suzurane
info 2:
Histoire

Territoire inhospitalier et souvent décrit comme un large désert rocailleux sans vie, Tsuchi est en réalité l'un des pays au sol le plus riche du Yuukan. Source de matières premières incontournables pour les pays limitrophes, le pays est tenu d'une main de fer, et ce depuis des dizaines et des dizaines de générations, par une noblesse fermement ancrée dans les différentes chaînes de montagnes. La vie du bas peuple y est rude, même si les dirigeants successifs se sont toujours faits assez malins pour éviter les révoltes à grande échelle. Et pour cause, si le pouvoir était effectivement détenu par un seul homme, le Daimiyô, ce dernier pouvait toujours compter sur les conseils avisés et acérés du reste de l'aristocratie pour manoeuvrer les populations, fussent-elles shinobis.

Lorsque Samui Kakeshuou commença à étendre son Empire jusqu'aux cœurs économiques et culturels de Tsuchi, rien ne fut fait sur le plan officiel pour restreindre sa progression, d'abord insidieuse, puis tout en brutalité dans le pays. Le clan Samui, haut représentants dans la noblesse de Tsuchi, vit en effet en cette conquête l'opportunité d'occuper une place encore plus prédominante qu'il n'occupait déjà. Cependant, fort fut de constater que Samui Kakeshuou n'avait aucune intention de partager son pouvoir suprême, celui-ci reléguant ses propres frères et sœurs de clan à l'état de police à sa botte pour asseoir son pouvoir sur cette partie du monde.

Lorsque le vent tourna et que l'Empire tendait à s'écrouler, les Samui retournèrent toutefois leur veste, ce qui permit à Tsuchi de regagner son indépendance. Sous l'impulsion et l'insistance des clans shinobis et des peuples civils, peu désireux de retourner à l'ancien régime, un Conseil restreint constitué de quatre élus fut constitué pour encadrer officiellement les actions du nouveau Daimiyô. Cela laissa toutefois le champ libre au clan Samui pour imposer, de son côté l'homme qui serait le chef militaire des armées de Tsuchi.

Daimyō
Nom : Tadayoshi
Prénom : Yoritomo
Âge : 35

Description : Né et élevé par ses parents sous l'occupation impériale, celui qui se faisait appeler Yori par ses amis développa rapidement une conscience politique après avoir été témoin de la brutalité de la vie à l'encontre du peuple de Tsuchi. Après des années à travailler dans une entreprise d'extraction de minerais, il en devint un représentant syndical dévoué à sa fonction et obtint le soutien populaire en dépit de l'oppression en place. Après qu'une tentative d'assassinat sur sa personne ait été perpétrée, il se cacha vers le nord et aida à fomenter la rébellion qui parvint plus tard à repousser les troupes et l'emprise du Kamui. Après de houleux débats, il fut bombardé Daimyo après un scrutin populaire d'une vivacité sans précédent, et tente aujourd'hui de faire entrer tsuchi dans une nouvelle ère de paix et d'équité, entouré de ses quatre Conseillers.
Hauts faits :
- A bravé publiquement l'Empire et soutenu la rébellion au cours de son exil
- A été élu par le peuple contre l'avis de la noblesse

Géopolitique
Tsuchi peut compter sur son industrie primaire forte pour engendrer de la richesse, mais le régime dur et implacable d'avant l'Empire et l'Empire lui-même ont laissé des traces dans les corps et les esprits du peuple, qui s'avère très suspicieux vis à vis du pouvoir en général.

Avec la nomination de Tadayoshi Yoritomo, la législation sur le travail et sur la vie privée tendent à s'assouplir, mais la noblesse lutte toujours activement, que ce soit en pleine lumière ou dans l'ombre des couloirs de la Capitale, pour conserver sa mainmise sur le pays et récupérer le pouvoir perdu sous la domination de Kakeshuou. Le contrôle des armées toujours entre les mains de Samui Ryûga fait planer l'ombre de l'ancien Empereur sur le pays, mais le Shodaime Tsuchikage s'en remet, pour l'instant, au Daimyo élu pour la gestion des affaires économiques et politiques.




Membres importants

Nom : Samui
Prénom : Ryûga
Âge : 32
Rôle : Shodaime Tsuchikage

Description :
Hauts faits :




Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 31 Juil 2017 - 20:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:47


YU

“La paix éternelle„

Clan : Joki
Info 1: Yu no Kuni vit en autarcie depuis de nombreuses années, et rayonne à l’international grâce à son tourisme de toute sorte.
info 2: Lorsque l’Empire s’agrandissait, Yu no Kuni a capitulé sans se battre, son Daimyô jugeant que l’Empereur aurait gagné quoiqu’il arrive, et n’a pas voulu mettre la vie des siens en danger.

Histoire
La dynastie Hitou règne sur Yu no Kuni depuis des siècles maintenant. Les livres d’histoire ne parlent que d’elle, des différents grands dirigeants et des différentes grandes dirigeantes qui ont façonné le pays et qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui : l’un des pays les plus puissants du Yuukan sur le plan économique – mais l’un des plus faibles sur le plan militaire.

Car dès le début, ses ressources naturelles et ses sources thermales internationalement réputées ont permis au pays d’attirer bon nombre de visiteurs, et de forger des alliances avec les pays voisins qui, en échange de prix attractifs sur les destinations prisées, défendaient le pays contre des ennemis qu’ils n’avaient jamais eu – car les contrats étaient passés avec toutes les nations. Le boom démographique eut lieu lorsqu’un clan de ninja, les Jôki, décida de s’installer dans le pays. Les contrats de défense avec les autres nations se firent moins onéreux, car Yu disposait de sa propre armée de ninjas.

Si Yu no Kuni n’a jamais connu la guerre internationale, le pays n’a jamais connu non plus la guerre civile, car les différents seigneurs successifs ont toujours fait en sorte de favoriser leur peuple. Il est rare, de par la politique menée depuis des décennies, de croiser un pauvre au pays des sources chaudes.

Lorsque l’Empire s’est étendu et est arrivé aux frontières de Yu no Kuni, le Daimyô a de suite capitulé, sans même se battre, offrant à l’Empereur son pays tout entier. Pour le remercier de son geste, le Kamui daigna lui laisser son poste de Daimyô, bien qu’il fut assisté d’un Seigneur de Guerre entièrement dévoué à la cause de Kakeshuou. Et lors de la chute de l’Empire, son fils, qui avait pris la relève, coordonna l’évacuation des forces impériales, une fois de plus sans la moindre effusion de sang.

Aujourd’hui, Yu prospère de nouveau et vit de ses propres ressources, en refusant toujours de s’impliquer dans les relations internationales politiques et militaires.

Daimyōs
Nom : Hitou
Prénom : Kanemori
Âge : 52 ans
Description : Généreux et juste, Kanemori est le Daimyô officiel de Yu no Kuni. Agissant toujours dans le bien de son peuple, il est fier de ce que sa famille a entrepris jusque là et est très réfractaire à l’idée du changement. Il est méfiant envers les grandes nations, et notamment envers les shinobis. Il voit d’un très mauvais œil la création des villages ninjas. S’il est sensé et réfléchi, il perd toute notion de justice ou de cohérence lorsque sa fille est en danger. Il sacrifierait aisément tout son pays pour la protéger.
Hauts faits : - A procédé à la démilitarisation de Yu no Kuni à la suite de la chute de l’Empire sans aucune effusion de sang.



Nom : Hitou
Prénom : Yoshiko
Âge : 20 ans
Description : Princesse de Yu no Kuni, elle a un pouvoir décisionnel aussi fort que son père au sein de son pays. Fille unique d’une mère malade et d’un père anxieux de voir sa fille grandir au sein d’un pays sous le joug impérial, elle a été surprotégée et l’est encore, bien qu’elle soit capable de se défendre elle-même. Elle est bien plus progressiste que son père et est lucide sur la situation du monde actuel : Yu ne survivra pas s’il continue de vivre en autarcie. Elle milite pour la création d’un village ninja au sein de son pays.
Hauts faits : X

Géopolitique actuelle
Yu no Kuni est la destination phare du tourisme international, le pays comportant tout ce que l’on pourrait vouloir pour des vacances. Les Yujins sont traités avec le plus grand des respects et le plus grand des égards, et aucun ne souffre de pauvreté grâce aux politiques sociales importantes menées par les différents Daimyôs.

Néanmoins, Yu s’est toujours positionné contre la guerre, si bien que le pays n’a jamais passé de réelles alliances et n’en a toujours pas aujourd’hui. Ils n’ont aucun lien économique avec les autres pays non plus : pas de commerce, pas de transaction. Tout ce que les Yujins utilisent ou consomment est fabriqué à Yu no Kuni.

Les Jôki s’assurent de la sécurité du territoire ; mais c’est là les seuls shinobis que le Daimyô tolère.



Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 30 Juil 2017 - 21:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2136
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: 03. Carte du Monde Sam 29 Juil 2017 - 22:47


YUKI

“L’Acier au service de la Glace„

Clans : Sabreurs.
info 1: L’île de Yuki est la plus froide de tout le Yuukan, ce qui rend la culture agricole impossible.
info 2:La communauté des Sabreurs fait partie intégrante de la vie du pays.

Histoire
Il est dit que Yuki no Kuni appartenait autrefois au Pays de l'Eau mais qu'un combat titanesque entre Sanbi et Gobi balaya l'ilot à plusieurs centaines de kilomètres au nord. Une chose est sûre, aussi loin que les écrits en témoignent, Yuki a toujours été un pays ravagé par les températures négatives. A l’époque même, elles étaient si importantes qu’il était impossible de s’y aventurer. On raconte qu’une bête mythique y vivait et que le tout premier Sabreur la décapita, offrant une chance aux populations de s’installer en toute quiétude. Une légende colportée par les Sabreurs que le peuple accepta de croire en partie.

L’île n’ayant jamais été habitée jusque-là, elle restait une terre vierge d’activité humaine et la profusion de certains minerais en faisait une terre d’El Dorado. La convoitise gagna certains barbares du continent qui assaillirent les côtes lors d’une terrible bataille qui prit naturellement le surnom de l’Invasion. Au cours de cette dernière périt le Premier Sabreur, ce qui marqua le début du mandat du chef actuel. L’influence des bretteurs leur offrit une voie royale jusqu’au pouvoir de décision au sein du pays. Mais leurs compétences martiales dépassaient les diplomatiques. Ce qui poussa leur chef à désigner un responsable politique. l’arrivée du premier Daimyô conclut les premiers accords commerciaux et la mise en place d’une politique d’urbanisation des terres gelées.

Daimyō
Nom : Tetsunori
Prénom : Sekijun
Âge : 37 ans

Description : Fervent ami des Sabreurs, l’homme fut désigné par le chef de ces derniers comme meilleur chef politique pour le pays. Son calme apparent mais son patriotisme faisait de lui le candidat idéal. Son travail auprès des populations et son aide pour parvenir à créer des villages dans ces terres pourtant inhospitalières ont fait de lui un véritable archange des Neiges. Il entama des négociations commerciales avec le Continent pour permettre à son peuple de vivre décemment. Il établit les premiers accords commerciaux et politiques, alors qu’il n’était pas encore Daimyô.

Père de famille, il partage la même ferveur que le chef des Sabreurs pour la population qu’il protège comme s’ils étaient tous de sa propre descendance. La ville dans laquelle il réside est devenu le centre névralgique du pays, après le foyer des Sabreurs un peu plus au Nord.
Hauts faits : -Premier contact politique avec le continent dans le but de conclure des accords commerciaux.
-Participe au développement des villages malgré l’inhospitalité du pays.
-Devient Daimyô après approbation du dirigeant des Sabreurs.

Géopolitique
L’ascension du clan des Sabreurs permit au pays de survivre de manière primitive pendant quelques années. Mais la croissance du peuple s’organisant autour des guerriers fut suivie d’une nécessité politique qui amena à la nomination du Daimyô. Il privilégia les échanges avec le continent afin de pallier aux ressources qui font défaut à son pays. Les monts de Yuki sont chargés de minerais mais ses plaines sont stériles et la météo constamment hivernale empêche la mise en place de culture.

L’isolement du pays en fait un point stratégique dans la navigation maritime. Ce qui amena à la création d’un port qui permet aux navires d’amarrer le temps de récupérer pour les marins. Privilégiant ainsi les accords commerciaux, Yuki se base essentiellement sur son économie car elle bénéficie d’une certaine stabilité politique intérieure, assurée notamment par le soutien infaillible des Sabreurs qui forment l’armée de la nation. Cependant le pays ne s’est jamais placé dans une optique guerrière. Il préfère profiter de leur emplacement géographique idéal pour se protéger d’invasions ou de conquête. Une terre de pacifistes à l’économie pour le moment florissante.



Membres importants

Nom : Touguu
Prénom : Yukito
Âge : 27 ans
Rôle : Bras droit du Daimyô

Description : Profitant d’une double casquette, Yukito joue à la fois son rôle de second du Daimyô mais également celui de Sabreur. Autrefois un guerrier, il fut désigné pour apporter de manière concrète un soutien au dirigeant politique. Les deux entités marchant de concert main dans la main, il est le représentant de cette alliance. Il s’assure de la liaison entre le clan et le politicien. Il n’était pourtant pas emballé par l’idée de quitter les terrains d’entraînement mais son devoir l’obligeant à obéir à son chef, il obtempéra. Finalement la vie politique ne lui déplaît pas et il apprit beaucoup auprès du Daimyô qui l’initia aux arcanes obscurs de l’économie mondiale.
Hauts faits : -Ancien Sabreur, il devint l’agent de liaison entre son chef et le Daimyô
-Premier responsable de l’économie du pays, il gère la trésorerie de la nation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
 

03. Carte du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Prologue :: Règlement & Background :: Background-