N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Ame no Kuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2236
Rang : Par

Message(#) Sujet: Ame no Kuni Lun 31 Juil 2017 - 13:33


AME

“Tout à un prix, sauf le progrès...car il est infini.„

Clan : Sabakyô
info 1: Ame no kuni est reconnu comme étant un pays corrompu profitant à sa classe capitaliste

Histoire
La plus grande part du passé du pays de la pluie lui vient principalement de sa population civile et de ceux qui en étaient à la tête. L'on dit d'abord qu'Ame no Kuni est le pays des as de la production énergétique et ce n'est pas pour rien. Depuis des décennies, le pays s'est montré particulièrement innovateur dans la découverte et exploitation de différentes ressources naturelles, propulsant les génies scientifiques de cette région au sommet du monde intellectuel. Malheureusement, pour que les idées se mettent en place et rapportent des richesses, il faut pour cela des hommes riches et puissants qui permettront à ces idées de voir le jour grâce à leur capital financier. Et c'est cette voie capitaliste que le pays choisit d'emprunter, après que le premier Daimyo du pays ait décidé de basé ses espoirs sur le pouvoir de consommation de la clientèle.

Bien vite, sa population devint dépendante de tout ce que ces énergies pouvaient leurs offrir et les propriétaires de ces usines devinrent si riches que la corruption des cœurs moins loyaux se fit bien vite sentir. Les barrières qui les menaient à la scène politique du pays se brisèrent tranquillement, à coup d'enveloppes glissées sous les tables et bientôt, l'entourage même de la tête du pays se retrouva à la merci des menaces ou acheté par les pots de vins des entrepreneurs et hommes d'affaires du pays. C'est d'ailleurs là qu'arrivèrent les premiers Shinobi au pays. Engagés par certains hommes d'affaires afin d'assassiner le Daimyo de l'époque qui avait fini par percer à jour les manigances des propriétaires d'usines, ils menèrent à bien leur mission. Permettant à la classe dirigeante d'Ame no Kuni de mettre au pouvoir un homme bien plus conscient des leurs intérêts, et qu'ils pourraient soudoyer.

Ces Shinobi nouvellement arrivés commencèrent donc à travailler pour le Daimyo en place et à lui servir de garde personnelle, mais l'un d'eux en particulier se démarqua des autres. Il se nommait Sabakyô Zurui, un véritable génie qui comprit vite le pouvoir militaire que certaines des énergies développées à Ame pouvait avoir. Tentant de se servir d'une poche de gaz hautement toxique, il effectua plusieurs test qui se voulaient être « sans risques » sur des sujets Shinobi, en tentant d'enfermer une partie de ces gaz dans un sceau gravé sur leur langue ou leur palais, afin de se donner la mort s'ils se faisaient capturer par l'ennemi, mais aussi tuer ceux qui les interrogeaient par la même occasion. Les choses devinrent alors hors de contrôle et, ne pouvant contenir toute la dangerosité de ces gaz grâce à ces sceaux, ce gaz étrange et spécial se mélangea au chakra de ses tests d'expériences. Contre toute attente, une « fusion » se produisit...et donna naissance à des Shinobis capables de manipuler cette substance gazeuse et toxique...mais à un prix fort : Ils devinrent tous malade très rapidement et ne purent s'en sortir qu'en portant un masque respiratoire pour le reste de leurs vies. Zurui, lui, en donnant naissance aux Sabakyô, ne vit là qu'une expérience ratée qui allait coûté la vie à des dizaines de tests et devant son propre échec, se pendit dans son laboratoire.

Conscients du pouvoir qu'ils avaient maintenant acquis et de la dangerosité de celui-ci, les Sabakyô commencèrent rapidement à rêver de grandeurs. Rapidement, ils se retournèrent contre l'armée du Daimyo et de ses riches amis et s'imposèrent en maîtres sur le pays en l'an -41...chose qui ne dura pas bien longtemps car à peine deux ans plus tard, l’impressionnante armée de Samui Kakeshuou marchait sur le pays de la pluie, plantant son étendard partout où elle mettait le pied. Encerclés, n'ayant plus d'autre choix que de mourir ou de se rendre, les Sabakyô s'étaient retranchés jusqu'au centre du pays, dans l'usine de production chimique. Trop fiers et orgueilleux pour laisser périr leur jeune gloire sur le pays sans faire de coup d'éclats, ils prirent une décision qui allait coûter cher aux deux parties. Ils disparurent en faisant sauter les réacteurs de l'usine chimique, qui emporta une partie des forces impériales sur place, mais aussi Shoukou la ville voisine qui n'était pas encore la capitale à l'époque.

Malheureusement, cette action se voua être un échec si elle visait réellement à faire disparaître l'empire. Car l'Empire envoya simplement plus d'hommes pour prendre le reste du territoire et le faire sien, et en guise d'avertissement futur aux prochains clans qui voudraient se frotter à sa puissance, il érigea une immense prison dans les marais du sud-est afin de rappeler le souvenir de la vaine tentative des Sabakyô à repousser la volonté de Kakeshuou, et d'y enfermer les plus grand criminels anti-impérialistes de cette ère.

Ce n'est que récemment, plus de trente ans plus tard et lorsque l'empire chuta, qu'Ame retrouva sa liberté. Sans grande surprise, ce fut de puissants acheteurs qui mirent les mains sur les multiples usines de la région et, comme un cercle vicieux se répétant sans cesse, la corruption envahit de nouveau le territoire pluvieux. Le Daimyo nouvellement élu fermait volontairement les yeux sur les ravages que causaient les industries sur la nature, tout en haussant les taxes payées par les citoyens jusqu'à des prix exorbitants s'ils voulaient continuer de profiter de tous ces bienfaits industriels.

Mais...dans l'ombre...un clan se relevait...sortant des réseaux sous-terrains des ruines de l'ancienne usine chimique et de l'ancienne Shoukou, qui toutes deux avaient été reconstruites quelques kilomètres à peine de leur position d'origine. Les Sabakyô revenaient...et cette fois-ci...ils semblaient bien avoir le parfait contrôle de leur pouvoir. Ils ne portaient plus de masques…Les survivants revenaient de l'oubli...sortis de leur torpeur en même temps que la chute de l'empire.

Daimyō
Nom : Hagato
Prénom : Shisui
Âge : 49 ans

Description :Insignifiant personnage dont le seul but est de convaincre la population que les sacrifices qu'ils font au profit des entrepreneurs et hommes d'affaires propriétaires des industries serviront à enrichir le pays et donc leur revenir sous formes de services divers. Cependant, ces derniers restant très coûteux pour l'état et surtout, pour des raisons obscures, à chaque nouveau service mit à la disposition des civils, une hausse de taxe apparaît. Lié à la corruption de l'élite du pays, le Daimyo actuel est certainement un congénère de ces derniers et pour qui, l'or vaut plus que la vie humaine.
Hauts faits : X

Géopolitique
Bien qu'une puissance économique monstrueuse et réputée pour être l'un des grand pôles de la technologie énergétique, ses voisins n'ont que peu d'éloges à donner à ce pays qui respire la corruption. Ce que le pays fait de ses grandes étendues (c'est à dire les polluer en installant de nouvelles usines et en rasant les forêts) et vu d'un très mauvais œil à l'extérieur.

Ame ne dispose donc que de très peu d'intérêt touristique, mais une chose est sûre...personne semble pouvoir se passer de ses sources d'énergie. Ainsi, dans un intérêt purement commercial, les autres nations ne voient en ce pays qu'un énorme et riche allié commercial ...mais là s'arrête les éloges vis à vis le pays de la pluie.

Géographie du pays : Il ne s'agit pas du pays de la pluie pour rien. La pluie y est abondante et lorsqu'il ne pleut pas, c'est le brouillard qui s'en mêle. Les journées sans nuages et au soleil plombant se font donc très rare sur cette région du monde. Ce qui serait bon pour construire d'énormes rizières...mais la gouverne du pays préfère utiliser ces grands terrains plats dans un intérêt purement industriel. Les piliers d'acier, les grandes tours lumineuses, les câbles de transmission, cheminées, clôtures et tuyaux en tout genre sont donc omniprésent dans le paysage du pays qui pourrait aussi bien être appelé : Pays Fumant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
 

Ame no Kuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Ame no Kuni-