N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Création de la Racine [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 801
Rang : A

Message(#) Sujet: Création de la Racine [solo] Mar 1 Aoû 2017 - 11:07



Ce soir-là, je travaille tard. Suguato - l'Hokage lui-même - m'a demandé de revoir plusieurs rapports divers et variés. Le sujet n'est pas facile. Si au niveau local, l'objectifs de ces diverses lectures n'est pas aisée à définir, pris ensemble... Et bien, on se retrouver à une véritable rationalisation de la guerre, du contre-espionnage et de la criminalité. Jusqu'où faut-il aller pour suivre la justice ? J'entre dans le bureau de l'Hokage. Le nécromant me fait signe d'avancer, et je vois qu'il pianote ses mains sur des sceaux placés sur son bureau. Je sens comme un courant d'air, sauf qu'il y a pas de déplacement à proprement parler. Une impuslsion de chakra ? Un sceau de protection des données peut-être ?

"Suguato-San, voici mes différentes analyses sur les points demandés mais... Ethiquement, c'est discutable. Pour être honnête, cela serait efficace et certainement utile à Konoha, de manière purement rationnel. Chiffres à l'appuis. Cependant, qu'est-ce que vont dire les gens ? Sont-ils prêt à tous ces changements ? Je me le demande..."

Le Joker me regarde d'un air sérieux, derrière son grimage des plus impressionnants. Oui, je suis un peu intimidé, et pas seulement parce que le mec en face de moi manipule des cadavres comme certains utilisent un couteau de cuisine. Plus que cela, c'est une légende vivante. Le coeur de la rébellion. Sans lui, rien n'aurait été possible. Il respire, et me dit simplement.

"Bankichi, je suis un scientifique. Je crois aux chiffres et les tiens m'ont l'air correct. Qu'importe l'opinion des autres. Tiens, lis ceci."

Il jette dans ma direction un dossier qui glisse quelques centimètres sur son bureau avant de s'arrêter. Il est estampillé "CONFIDENTIEL" et un nom de code en rouge siège dessus en larges lettres capitales. "RACINE". Je suis perplexe. Je prends le dossier et je l'ouvre. Il s'agit de diagrammes, en majorité, mais également des notes griffonnées. J'ai du mal à comprendre, mais cela parle de beaucoup de sujets différents, tous ne sont pas plaisants.

"Qu'est-ce ?"

"Une ébauche d'un grand projet. J'ai dirigé la rébellion et j'ai mainte fois fait appel à toi, "Fantôme Blanc". Un pseudonyme ridicule, soit dit en passant..."

Je l'interrompt de suite, par pur réflexe. Oui, je sais bien que ce n'était pas mon plus grand moment créatif.

"J'avais douze ans, d'accord ?"

Il m'ignore et continue.

" J'ai fait mon enquête et j'ai retrouvé ton identité. C'était assez logique avec toutes mes données sur toi. Si je t'ai demandé de faire ces investigations, c'était pour avoir ton avis. Et ton avis recoupe le mien, donc je te dévoile l'intégralité du plan "Racine". L'Opinion veut une figure de proue charismatique et représentant le Bien, l'Ordre établi et la morale. La réalité à besoin de boue, de sang et de morts."

J'ai là plusieurs informations importantes. Déjà, qu'il a été un de mes commanditaires. C'est qu'il sait exactement tout ce que j'ai fait durant mon adolescence. Tous mes crimes. Cela veut aussi dire qu'il n'a pas décidé de me poursuivre. Je me rappelle qu'un de mes clients m'avaient prévenu que l'Empire resserait son étau autours de moi. Peut-être était-ce lui ? Ensuite, le fait qu'il ait remonté jusque moi à partir de ces maigres indices... Et bien, c'est un intellectuel, c'est certain. Cela m'embête car, quelque part, mon destin est entre ses mains et je n'aime pas perdre le contrôle de cette façon. D'un autre côté, je n'ai pas l'impression qu'il me tord le bras pour l'aider. Peut-être même qu'il me fait confiance ?

"Où voulez-vous en venir ?"

"Simplement que cet antagonisme peut coexister si un "Fantôme Blanc", et d'autres, veillent sur Konoha comme un autre a veillé sur sa famille il y a quelques années. Oui, tu sais très bien de quoi je parle. J'ai besoin d'un type qui se salisse les mains, qui tue, qui brûle et qui manipule. Tout ceci tu l'as fait, et bien exécuté avec de faibles moyens. Et tu as prouvé ta loyauté depuis ce jour-là. Tu es le candidat parfait. Bankichi, Konoha a besoin d'une organisation parallèle pour la réguler de manière invisible et rigoureuse. Une organisation qui n'a pas peur de se salir les mains. J'ai déjà établi une caisse noir, tu auras des fonds. Je dis tu, car d'ici deux ans tu en seras le seul responsable, avec des subordonnés que tu choisiras. Dans un premier temps, je t'aiderais à tout mettre en place."

Je ne réponds pas de suite. J'ai besoin de réflechir sur ce qu'il me propose. Serais-je capable ? L'interrogation principale. Ce qu'il me demande, c'est d'être un dirigeant de l'ombre. De compléter la part publique. D'un autre côté, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi il ne s'en charge pas directement ? Pourquoi créé une organisation indépendante du Kage alors qu'il la met en place ? Et là, je comprends. Suguato est un révolutionnaire, mais pas un gestionnaire. Je le vois. Je le comprends. Son temps est limité, il met en place la suite des évènements. Celui ou celle qui le succèdera ne sera peut-être pas au courant mais surtout, risque de ne pas être d'accord avec son choix. Il veux faire en sortes de ne pas avoir de problèmes administratif.

Nous avons tous un fardeau à porter pour le bien des autres. Je le constate, Suguato n'aime pas son travaille d'Hokage. Il préfère autres choses. L'action. Il nous prête de son temps. Je lui peux lui en prêter aussi. Mener une double vie, cela est si paradoxale pour quelqu'un qui manipule l'Hikariton.

"Très bien, si je dois protéger Konoha d'elle-même, je le ferais dans l'Ombre."

"Et par pitié, n'utilise plus ce pseudonyme."

Ainsi naquit la Raçine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Création de la Racine [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-