N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Rencontre fortune !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Rencontre fortune ! Mar 1 Aoû - 15:10

Cela faisait maintenant près de deux mois qu’Hiko ne s’était pas posé à un endroit plus de quelques jours. Il vivait une vie d’errant, sans se préoccuper de toute l’actualité politique qui régissait le Yuukan en ce moment. Les trois puissances militaires ayant succédé à l’Empire commençaient à être bien organisées, et elles disposaient toutes d’une force de frappe qui s’amplifiait au fur et à mesure. Cela désolait le jeune garçon qui voyait en ces trois nouveaux villages cachés, de futurs Empires en puissance. Une vision qu’il gardait cependant bien pour lui, vu que tous étaient encore bernés d’illusions ave cette Idylle que la Paix régnerait enfin. Hiko, malgré son jeune âge, avait déjà expérimenté la bêtise humaine, et il ne voyait là qu’une façon pour les Hommes de se déchirer une fois encore. Seul, il ne pouvait cependant rien faire, ce fut donc pourquoi il sut qu’adopter un profil bas était la meilleure des solutions. Bien que doté d’une certaine puissance, il n’arriverait même pas à effleurer les nouvelles puissances ayant émergé ces dernières années… Pas seul en tout cas.

Revenons-en à son petit périple. Il avait visité de nombreux pays sans n’avoir aucun souci. Quelques brigands de bas étage avaient bien tenté de le racketter, mais il n’avait rien sur lui. Et puis, entre nous, il aurait très bien pu les tuer sans sourciller. Nous n’appellerons donc pas ça des ennuis. Son seul problème résidait dans ses réserves, n’ayant aucun rattachement, il ne possédait donc aucune source de revenus pérenne. Bien sûr, il se faisait parfois enrôlé en tant que mercenaire pour telle ou telle mission, mais rien qui ne puisse lui permettre de vivre éternellement sous les tropiques des oasis du pays du Vent… Non, décidément, l’argent n’était pas son point fort.

Le Sairyo venait juste de claquer la moitié de ce qui lui restait dans un magasin de confiserie d’une grande mégalopole lorsqu’il s’aperçut qu’il n’aurait bientôt plus assez pour pouvoir se nourrir. Vous me direz : « Mais pourquoi ne vole-t-il pas de l’argent ou des vivres ? ». Très bonne question, cependant Hiko n’est pas comme ça. Son éducation a fait de lui quelqu’un de droit dans ses bottes, et le vol a été totalement proscrit des us et coutumes qu’il adoptait. Il fallait donc trouver une autre solution.

Et là, le miracle arriva. Alors qu’il se renseignait à l’hôpital pour savoir s’il ne pouvait pas prêter main forte contre une petite rémunération. Il attira l’attention d’un homme qui traînait dans le coin. Ce dernier attendit qu’Hiko se fasse tranquillement recaler par le service des urgences pour venir le voir… Sentant une présence le suivre, Hiko n’avait pas ralenti la cadence et s’était arrêté dans une rue annexe pour faire face à cet homme. L’air crasseux et plus que malhonnête, il n’attirait aucune confiance au premier regard. Mais Hiko décida de lui donner sa chance, il était curieux de la raison de sa filature.

- Je sais que tu me suis depuis l’hôpital. Que me veux-tu ?
Son ton était sans appel. Ses yeux bleutés regardaient sans sourciller l’homme se trouvant devant lui, et montraient une certaine impatience. Qu’il se dépêche, s’il ne voulait pas retourner à l’hôpital rapidement.
- Hé hé, je viens pour te proposer un deal. Si tu es aussi bon médecin que tu l’as affirmé à l’hôpital, j’aurai un client pour toi. Un homme chercherait un médecin expérimenté pour une greffe. Le tout dans la plus grande discrétion bien sûr. Alors si tu te sens assez large d’épaules, viens à cette adresse aux alentours de minuit.
Sans perdre un instant, l’émissaire planta un kunai dans le mur avec une note accrochée à ce dernier. Une adresse y était notée. Hiko arracha le kunai et le lança dans les poubelles voisines puis plia le mot en quatre avant de le ranger dans sa poche.

Il ne savait pas quoi penser de cette proposition, mais ce dont il était sûr, c’était qu’il était sur la paille. Il ne lui fallut donc pas longtemps afin de prendre sa décision et il se rendit donc au point de rendez-vous, pile à l’heure. Sondant les environs, il avait ses sens en alerte. Son expérience lui avait appris qu’il pourrait facilement tomber dans un piège, il fallait donc être prudent. La rue était déserte, mais il était bien à la bonne adresse.

- Je suis médecin.
Finit-il par dire. Peut être de quoi faire en sorte que le mystérieux commanditaire ne daigne pointer le bout de son nez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mar 1 Aoû - 21:58

D’un pas mesuré et lent, l’homme se mouvait avec une certaine grâce dans ce quartier de désolation. Son habit blanchâtre attirait l’attention alors que les miséreux s’amassaient en bandes pour tenter de trouver quelques victuailles pour survivre. Ils le regardaient tous avec un air dédaigneux. Un bourge qui osait s’afficher dans ce lieu de misère : il devait être soit fou, soit complètement idiot. Les traits de son visage ne trahissaient aucune hésitation. Il semblait bien sûr de sa destination qui le conduisit à tourner au détour d’une ruelle déserte. Enfin, pas tant que ça puisqu’un deuxième protagoniste venait d’y faire son entrée.

Placé dans l’angle mort du mystérieux homme blanc, il tenait à sa main une lame grossière dont le métal abîmé reluisait encore de quelques reflets. Ce fut d’ailleurs en levant l’arme que le soleil vint cracher un éclat blanchâtre qui illumina brièvement le visage de l’agresseur. Puis il abattit le couteau dans le dos du bourgeois immaculé.

Le sang jaillit lorsque l’arme atterrit dans le dos du pauvre assassin. Tout tremblant, il ne comprit pas de suite ce qu’il venait de se passer. L’homme en face de lui n’avait absolument rien. En revanche l’agresseur pouvait clairement sentir qu’une lame le traversait de part en part. Il tenta de pivoter la tête pour voir qui avait pu le prendre en traitre. Personne. Impensable. Lorsqu’il regarda de nouveau devant lui, le regard pénétrant de sa victime présumée était rivé sur lui. Grelotant, l’agresseur parvint tant bien que mal à cracher quelques mots :

- Qu’est-ce que t’as fait ?
- Ne t’inquiète pas brave homme. Tu souhaitais détrousser le mauvais client. Mais c’est une aubaine que ta présence t’ai mené jusqu’à moi. Tu vas porter un message pour moi.
- Et qui t’dit que j’vais faire le pigeon pour toi ? scanda l’agresseur.
- Ils le font tous, précisa l’Immaculé alors que son regard s’aiguisa et que celui de son interlocuteur devenait vide.

***


Le Genjutsu avait parfaitement fonctionné. L’homme s’était retrouvé bloqué dans un premier temps avant d’être soumis à la volonté de Nikkou par une illusion très complexe. Il s’était retrouvé totalement manipulé par ses soins pour aller trouver celui que l’Otsutsuki était venu voir dans ce coin perdu. Attendant patiemment à une table dans le boui-boui désert, il perçut une présence et la voix d’un jeune garçon à l’entrée. C’était lui. de sa voix cristalline, l’homme en blanc s’exprima à voix haute :

- Entrez.

Puis il attendit que son invité ne fasse son entrée. Le temps qu’il se décide, une tasse était venue s’ajouter au verre d’eau sur la table où était installé Nikkou. Une chaise vide face à lui qu’il désigna d’un geste ample de la main légèrement enfouie sous ses manches longues. Puis lorsque son interlocuteur eut pris place, il prit la parole :

- Bienvenue jeune homme. Permettez-moi de vous présenter mes plus plates excuses pour cette invitation chevaleresque, ainsi que de la vétusté de ce lieu. C’est le seul endroit tranquille de cette bourgade où nous pouvions parlementer librement. Mais avant toute chose puis-je vous offrir un rafraîchissement ? Une tasse de thé ?

Laissant le choix du breuvage au très jeune garçon, il attendit avant de continuer son discours :

- Comme vous avez pris la peine de répondre positivement à mon invitation, sachez que vous serez rémunéré dans un premier temps. Mais prenez en compte que la raison de cette convocation pourrait vous apporter le double, voire le triple. Il paraît que vous êtes un excellent médecin si l’on m’a bien informé. Est-ce le cas ?

Il n’avait pas pris la peine de lier ses propos. L’heure n’était pas encore aux grandes palabres et au développement infini. Ils venaient tout juste de se rencontrer et Nikkou tenait d’abord à faire connaissance avec celui qu’il était venu chercher jusqu’ici. Même si sa dernière question était intimement liée avec la raison de la présence du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mar 1 Aoû - 22:02

Hiko arriva au niveau du point de rendez-vous et il n’y avait personne… Il trouva cela étrange, mais préféra ne pas s’attarder à ce genre de détails. Il s’attendait à quelque chose de plutôt anormal, vu que tout ceci était tout à fait clandestin. De plus, lorsque l’enfant commençait à sonder les environs, il entendit une voix relativement lointaine l’appeler. Elle provenait d’une sorte de taverne se trouvant tout près de là où il était.

Toujours sur ses gardes, il suivit cependant cette voix afin de rentrer dans la taverne. Lorsqu’il rentra dans l’établissement, ses réflexes prirent le dessus sur son instinct et il analysa toute la pièce directement. Elle était vide, et la seule présence dans cette pièce consistait en un homme portant des habits blancs. Son ton cristallin ainsi que ses manières montraient de lui une certaine aisance financière, il semblait être quelqu’un de la haute. Ses manches trop longues plus lui prouvaient qu’il avait longuement travaillé sur sa tenue. Hiko, un peu sceptique, n’en montra cependant rien et s’avança vers l’homme. Il était seul assis à une table rudimentaire. Devant lui se trouvait un verre d’eau, avec une tasse à ses côtés. Le Sairyo mesurait chacune de ses impulsions, chacun de ses pas pour rester aux aguets. Cet homme n’était pas n’importe qui, il semblait avoir une certaine confiance en lui. Etait-ce seulement lié à son aisance financière ? L’instinct du jeune errant lui affirmait le contraire…

Ce fut donc avec une extrême prudence qu’il avança et s’assit sur le siège proposé par son hôte du soir. Hiko s’assit avant d’écouter les excuses sur la forme présentées par l’homme en blanc. Il ne dit rien et resta silencieux, il s’en fichait un peu de la forme et de la façon dont il avait invité le jeune médecin. Lui était ici pour écouter ce qu’il avait à lui proposer. Il opina de la tête en acceptant un rafraîchissement et se leva pour se servir un jus de fruits multivitaminés. Tournant le dos à son hôte, Hiko posa ses deux mains autour de la tasse et y infusa un peu de chakra afin de tester qu’aucun poison n’ait été inclus dans ce breuvage.

Aucune réaction… Tout va bien. Il retourna donc s’asseoir et se plaça devant l’homme qui lui posait maintenant de nombreuses questions, dénuées de liens entre elles. Première chose, il allait déjà rémunérer le jeune garçon. Cela lui arracha un sourire. En général, lorsqu’on proposait de l’argent avant même de discuter, c’est que ça n’avait rien de légal ni de traditionnel… Intéressant donc !

Il lui secoua ensuite la carotte devant le nez… Le double, voire le triple… Cela pouvait être intéressant ! Hiko le laissa finir, puis il s’arracha un nouveau petit sourire lorsque l’homme en blanc lui demanda s’il était vraiment un excellent médecin. Buvant une gorgée de son jus de fruits, l’enfant aux cheveux blancs s’installa un peu plus confortablement dans son siège avant de prendre la parole.

- Un excellent médecin… Je pense que l’on peut dire que oui. J’ai fait mes armes lors de la Grande Guerre et depuis j’opère de temps en temps des personnes dans le besoin… Un peu des personnes telles que vous.
Son sourire s’était maintenant effacé et le jeune garçon regardait de ses yeux bleu azur son interlocuteur. Il se laissa un temps de répit afin que l’homme en blanc assimile les informations, puis il reprit tranquillement.
- Et vous, monsieur… ?
Il marqua une pause, c’était le moment de donner ton nom mon pote !
- En quoi mes talents de médecins pourraient vous être utiles ? Et surtout, j’aime à savoir des choses sur mes clients et une des premières questions que je me pose est la suivante… Pourquoi ne pas aller dans un hôpital régit par l’une des trois plus grandes puissances du Yuukan actuellement ? On m’a dit qu’ils disposaient des meilleures médecins du monde.
Une question à double tranchant… L’homme en blanc allait-il avoir les réponses convenables au jeune garçon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mar 1 Aoû - 22:33

Le garçon obtempéra sans rechigner suite aux invitations de l’Otsutsuki. Il se servit à boire, resserrant ses mains autour de son récipient. Nikkou se doutait de pourquoi mais il ne chercha pas à intervenir de quelconque manière que ce soit. Le jeune shinobi devait se méfier de cette rencontre. Le cadre étant plus que douteux, et le moyen d’invitation tout aussi discutable, il était tout naturel que le gamin se montre prudent. Néanmoins toutes ses précautions le mèneraient au même constat : il n’y avait aucune entourloupe ici.

L’Immaculé restait sur le qui-vive et prêt à réagir au moindre agissement suspect mais il n’était pas lui-même dans une optique de fourberie. Il était là purement et simplement pour parler de son affaire. Sitôt la chose entendue, les deux êtres pourraient collaborer ou se séparer. Fin de l’histoire. Buvant donc une gorgée de thé au moment où le Sairyô en faisait de même avec son jus, il patienta pour avoir la réponse qu’il attendait. Dans sa réponse, le petit shinobi lui fit signaler subtilement qu’il n’y avait point eu de présentations en bonne et due forme. Lui qui se vantait d’avoir des bonnes manières !

- Mazette milles excuses ! Pardonnez-moi oui je me suis même pas présenté. Il faut croire que les manières rustres de cette peuplade dehors déteint sur moi.

Il épousseta machinalement son habit blanc, comme s’il essayait machinalement de chasser quelques mauvaises ondes ou microbes qu’il aurait attrapé dehors.

- Je me nomme Otsutsuki Koutaku Nikkou.

Maintenant que la politesse était rétablie, ils pouvaient continuer. Il ne s’était pas donné la peine de renvoyer la question à son interlocuteur. Il en connaissait déjà sur lui, au moins son nom et son prénom ainsi que son talent médical. C’était tout ce qui l’importait dans un premier temps. Le jeune homme n’était pas stupide pour autant et il retourna à son tour quelques questions, dont l’une attisa un léger sourire à l’Immaculé lorsqu’il fit mention des grandes puissances shinobis. Se délectant d’une nouvelle gorgée, il reprit en déposant légèrement sa tasse dans sa soucoupe.

- Disons, sans mauvais jeu de mots, que les « grandes puissances » ne verraient pas d’un très bon œil le genre de demande que je souhaite vous soumettre. Qui plus est, je ne suis pas un partisan des adorateurs de ces mascarades. De simples groupements d’imbéciles qui s’estiment au-dessus de tout, très peu pour moi. Il est d’ailleurs étonnant que vous n’exerciez pas dans l’un d’eux. Pourquoi ne pas privilégier la sûreté d’un foyer et d’un travail régulier assuré ?

Si le shinobi médecin souhaitait s’adonner à un jeu de questions/réponses, Nikkou pouvait tout aussi bien s’y mettre. Mais surtout il appréciait l’esprit vif du garçon face à lui. Il ne s’était pas laissé aveugler par la promesse d’un paiement juteux. Un professionnalisme et une curiosité qui laissait le goût à l’Otsutsuki de prolonger cet entretien. Si le jeune chirurgien aimait connaître ses patients, l’Immaculé avait lui aussi le droit à quelques réponses sur son potentiel docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mer 2 Aoû - 7:42

L'homme était pour le moins original. Il agissait avec des paroles qui faisaient croire qu'il venait d'un environnement très aisé, très noble. Lorsqu'il se rendit compte qu'il ne s'était pas présenté, il agit alors de manière très théâtrale et cela étonna grandement Hiko qui ne put réfréner un haussement de sourcils.

L'homme avec un nom à rallonge jouait-il la comédie ? S'était il mis dans la peau d'un personnage ? Ou était il tout simplement quelqu'un de plutôt excentrique ? Hiko n'aurait su le dire pour le moment... Ce dernier ne lui demanda pas son nom, sans doute le savait-il déjà ? Mais dans un soucis d'équité, Hiko préféra tout de même le lui apprendre. Car lui aussi avait des principes.

- Je m'appelle Sairyo Hiko, tout le plaisir est pour moi.
Une petite formule de politesse et tout passait mieux apparemment. Hiko avait de l'éducation, et il sentait que l'homme à qui il parlait en était doté aussi. Il serait bête de se priver d'une possible intéressante discussion à cause d'un ego froissé à tord. Mettons donc les petits plats dans les grands.

Et les prochains mot employés par le dénommé Nikkou allaient très vite confirmer tout l'intérêt de cette discussion. Ce dernier affirma en quelques phrases n'étant pas un grand fan des regroupements entre villages, allant même jusqu'à désigner les shinobis regroupés comme étant des imbéciles. Cela arracha un sourire au jeune garçon qui porta une nouvelle fois sa tasse à ses lèvres. Cet homme lui plaisait !

Chose étonnante, il vint à lui demander les raisons qui avaient poussé Hiko à ne pas opérer dans ces regroupements. Nouveau sourire de la part du Sairyo qui posa sa tasse délicatement et qui sourit alors au dénommé Nikkou.

- Je partage votre vision sur les villages shinobis. Selon moi, ils n'ont fait que reproduire ce qu'ils s'étaient juré de combattre. La Rébellion avait pour but de libérer le Yuukan de l'emprise du Tyran Kakeshuou. Mais était-ce vraiment utile en sachant que deux années plus tard, trois mini empires verraient le jour ?
On sentait la déception, ainsi que l'amertume dans la voix du jeune garçon. Il avait combattu pour la Rébellion, avait risqué sa vie pour défendre un idéal qu'il croyait partagé. Et au final, retour à la case départ. Voici la principale raison pour laquelle notre jeune héros avait perdu foi en le monde tel qu'il était aujourd'hui.

Mais ce n'était pas vraiment le sujet du jour. Et Hiko se reconcentra sur la première raison de sa venue. L'opération.

- Excusez moi, je me suis égaré. Revenons en à nos moutons... Vous dites que cette opération ne serait pas vu d'un bon œil par les Villages cachés. Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'en dire plus à ce propos ?
Reportant une nouvelle fois la tasse à ses lèvres, Hiko étudiait attentivement son interlocuteur. Il le trouvait de plus en plus intéressant, et un pressentiment lui disait qu'ils pourraient bien s'entendre dans un futur plus ou moins éloigné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mer 2 Aoû - 10:57

Respectant les codes de bienséance, Hiko se présenta tout de même. Nikkou appréciait ce geste de bonne éducation et il accueillit la présentation avec un léger signe de tête comme pour marquer une révérence à l’annonce de son identité. Puis il reprit en s’expliquant lui-même sur l’opinion qu’il avait des villages. C’était à peu près égal avec celui de l’Immaculé. Son avis était légèrement différent car pas motivé par les mêmes raisons. Ce qui rendait l’optique de cette conversation de plus en plus intéressant.

Portant la tasse à ses lèvres lorsque le garçon parlait, l’Otsutsuki était toute ouïe. Il prit le temps de savourer son breuvage et les mots du garçon qui lui mettaient du baume au cœur. Il était agréable de voir qu’un autre partageait un tant soit peu sa vision des puissances shinobis. Lui qui s’estimait le seul à peu près lucide, il rencontrait enfin quelqu’un qui comprenait sa vision du monde. L’éternelle illusion de paix qu’offraient ces villages ne dupait pas Nikkou. Ni Hiko. Ce dernier ayant terminé lui-même de s’exprimer, il enchaîna sans plus attendre sur la raison de sa venue. Un petit sourire naquit sur les lèvres fines du visage angélique de l’Immaculé. Il n’avait plus vraiment le goût à parler de sa première affaire.

- Ne vous excusez pas au contraire ! Ne nous pressons pas jeune homme. Cette conversation vous est tout frais payé. Nous aurons bien le temps de parler d’affaires aussi grossières que ce travail que je souhaitais vous demander. Enfin j’entends par « grossier » : bien moins intéressant que cette petite entrevue que nous avons là.

Jamais ô grand jamais Nikkou ne s’était attendu à ce qu’il puisse dériver du sujet à ce point. Qui plus est lorsque cela touchait un fait qui tenait beaucoup à cœur pour lui. Rares étaient ceux qui acceptaient d’entendre et de comprendre son point de vue, qui pouvait passer pour légèrement extrémiste par moment. L’Otsutsuki estimait qu’il était tout simplement engagé dans ses principes. Le reste n’était qu’une forte divergence d’opinions, comme il aimait le dire.

Comme pour inviter un peu plus son interlocuteur à prolonger leur échange verbal, Nikkou se leva et d’un pas délicat, il se rendit au comptoir où il récupéra la bouteille de jus qu’il ramena au Sairyo afin qu’il puisse se servir à loisir. Et puis il fallait songer à bien s’hydrater lorsqu’on bavasse comme ça !

- Votre vision est plus qu’intéressante cher Hiko. Vous êtes bien le premier à comprendre cette vision du monde que je partage. Et pourtant vous êtes le plus jeune de mes interlocuteurs en la matière. La vérité sort de la bouche des enfants, à ce qu’on dit, sans vouloir vous offenser.

Un petit sourire espiègle de la part de l’Immaculé avant qu’il ne reprenne :

- Voyez-vous je n’avais jamais abordé la chose sous cet angle mais vous avez raison je dois bien l’avouer. Le monde se berce d’une douce illusion de par le combat entre ces nations et le feu Empire. Pourtant en quoi sont-ils différents si ce n’est leurs territoires plus modestes ? Cela va-t-il durer ? Faut-il attendre bien sagement qu’ils accumulent assez de puissance pour asservir les pays qu’ils considèrent mineurs. Je ne suis pas de cet avis. Ils restent un danger pour l’humanité. Ils se sont tous écartés d’une voie autrefois transmise par un sage et c’est regrettable de dévier à ce point de ses origines.

Se resservant à son tour une tasse de thé, Nikkou prit le temps de laisser reposer son breuvage avant de porter le récipient fumant à ses lèvres, alors que son regard perçant fixait le jeune médecin.

- Ce qui m’intrigue du coup ce sont les raisons qui peuvent pousser un si jeune shinobi à se méfier à ce point des puissances mondiales. Des séquelles de la Grande Guerre ? supposa l’Immaculé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Mer 2 Aoû - 16:06

La discussion changea du tout au tout lorsque Nikkou affirma qu’il y avait plus important que la première raison de la venue du jeune garçon aux cheveux blancs. L’opération gracieusement rémunérée qu’il proposait n’était donc plus sa première priorité ? Cela interloqua notre jeune Sairyo, mais il n’en dit mot et préféra garder le silence. On lui avait appris qu’on en apprenait bien plus en restant silencieux, plutôt qu’en monopolisant la parole. Il s’efforçait donc de ne parler qu’à bon escient pour devenir un orateur compétent.

Compétence que semblait avoir son interlocuteur du jour. Il s’exprimait clairement, proprement et de façon très maniérée. Cependant, toutes ses paroles étaient claires comme de l’eau de roche. Il semblait tout d’abord adhérer à la façon de penser du jeune garçon. Apparemment, Hiko serait la première personne qui partageait les mêmes idées que lui sur la façon dont le Yuukan s’était tiré une balle dans le pied en instaurant de nouveaux Villages Cachés. L’immaculé se permit aussi une petite pique, en affirmant que la vérité sortait souvent de la bouche des enfants.

Cela arracha un sourire crispé au jeune garçon. Beaucoup l’avaient jugé sur sa condition d’adolescent, et très peu étaient encore là pour raconter comment ça s’était terminé.

- Pas de soucis, je m’y suis habitué depuis le temps.
Se resservant du jus de fruits, l’enfant prit encore le temps de tester à nouveau le breuvage. Ce n’est pas qu’il doutait particulièrement des intentions de l’immaculé, mais il avait énormément de mal à accorder sa confiance à autrui. On n’est jamais trop prudent.

Sirotant son nouveau verre, il voyait maintenant d’un œil neuf cette conversation qui avait pris un tournant des plus inattendus. Il était juste venu pour renflouer un peu les caisses, et il se retrouvait à parler de la vision qu’il avait sur le Yuukan avec un parfait inconnu. Inconnu certes, mais quelque chose en Nikkou était intéressant. Il savait où il voulait aller, et malgré ses manières quelques peu excentriques, il n’en restait pas moins très vif d’esprit. Chose que remarquait, et appréciait notre héros aux cheveux blancs.

Nikkou partagea alors ses pensées, du moins en surface. Il pensait comme Hiko que la création de trois nouvelles grandes puissances, reprenant le même système que l’Empire, était un danger pour les habitants du Yuukan. Cependant, il ajouta un détail qui était inconnu aux yeux du jeune garçon. La voie d’un sage ayant autrefois existé ? C’était bien la première fois qu’il entendit parler de cette histoire, et en cela, Nikkou avait encore plus piqué sa curiosité.

- Vous parlez d’un chemin autrefois éclairé par un sage… Vous pourriez m’en parler un peu plus ? C’est la première fois que j’entends cela.
Son intérêt piqué, le jeune garçon écouta alors la dernière réplique de l’illuminé. Il souhaitait savoir les raisons pour lesquelles Hiko avait perdu foi en cette humanité. Rien de bien compliqué, et tout en finissant son verre, Hiko remit ses idées en place avant de lui expliquer.
- J’ai apporté ma pierre à l’édifice à la Rébellion lors de la Grande Guerre shinobi. Cependant, j’y ai vu des horreurs sans nom. Et surtout, j’ai vu mes partenaires se métamorphoser petit à petit. Alors qu’ils dénonçaient de façon très noble l’Empire au début… Ils se sont progressivement placés comme les agresseurs de demain. Les shinobis, dans leur configuration actuelle, ne peuvent que perdurer le cercle vicieux initié par l’Empereur Kakeshuou… Et pour cela, nous devons refuser cette nouvelle autorité des villages shinobis. Qu’en pensez-vous, Nikkou ?
La discussion devenait de plus en plus intense…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Ven 4 Aoû - 19:25

Nikkou s’en étonnait à chaque fois mais il se montrait compréhensif. Beaucoup ne s’intéressaient pas aux légendes des anciens temps. Celles qui parlaient des origines de ce monde. Des personnes pensant que le passé n’a aucun intérêt et que seul l’avenir compte. D’un côté ils n’avaient pas tort. Mais il était très stupide de réfléchir de la sorte car c’était notre passé qui nous forgeait. Il était parfois important de se remémorer les débuts de toute chose. Ceux du Yuukan prenaient leurs racines dans des histoires abracadabrantes, qui avaient bercé la jeunesse de l’Immaculé et qui l’avaient inspiré.

Face à l’interrogation du Sairyo allait s’expliquer mais déjà le jeune garçon enchaînait sur les raisons qui motivaient le médecin à ne pas croire à l’établissement de ce système shinobi. Pour des raisons différentes que celles qui apportaient sa foi à Nikkou, Hiko estimait que les villages ne feraient que reproduire les erreurs de l’Empire. Un détail politique dont l’Imacculé ne s’était pas préoccupé plus que ça dans sa réflexion personnelle.

Bien sûr la montée en puissance de Samui Kakeshuou et ce qu’il avait accompli étaient les conséquences du véritable problème que l’Otsutsuki avait remarqué suite à ses nombreuses réflexions personnelles. Son petit périple à travers le monde l’avait amené à compléter son savoir et ses connaissances. Les sources étaient diverses et les versions tout aussi variées mais l’Histoire semblait s’entendre sur un point qui remontait bien avant que les Bijuus ne foulent ce sol. Un récit que l’Immaculé allait devoir narrer à son interlocuteur.

- J’ai tendance à me ranger de votre côté. Pas pour les mêmes raisons mais il est évident qu’un tel système n’est qu’une pâle copie de ce qu’était l’Empire. Le tyran avait réussi à repousser les limites de ce système par une gestion admirable. Si un autre village venait à posséder le savoir et l’opportunité d’en faire de même, il ne se priverait pas. C’est l’hypocrisie derrière laquelle tout un chacun se cache. Défendre un idéal de paix par la domination des plus faibles.

C’était une vision pessimiste de ce qu’était le Yuukan à l’heure actuelle. Même si les pays qualifiés de « mineurs » n’étaient pas pris sous le joug des autres puissances, combien de temps faudrait-il attendre pour qu’ils se lancent dans une politique de conquête ? Si l’Empereur avait été en mesure de s’étendre autant, les trois villages avaient le potentiel pour en faire de même. Tout était question de temps dorénavant. Mais l’essentiel de son discours allait prendre forme dès maintenant. Cet exposé, Nikkou l’avait maintes fois répété à certaines personnes qu’il avait croisées. Suite à cela, il était généralement traité de fou, de fanatique, voir même de psychopathe. Au vu de la tournure de la discussion, l’Immaculé ne voyait pas d’inconvénient à partager son point de vue avec le Sairyo. Leur échange avait été une surprise dès le début. Peut-être en serait-il autant maintenant.

- Je pense que vous êtes familiarisé avec quelques rudiments de l’histoire de notre monde et plus particulièrement du Ninjutsu. Les versions divergent mais beaucoup s’entendent à parler d’un homme ayant transcendé l’essence même de la Nature pour apprivoiser et utiliser l’énergie que nous connaissons tous aujourd’hui : le chakra. Cela peut paraître anodin car aujourd’hui n’importe quel aspirant peut apprendre à manipuler cette source d’énergie. Mais pour celui qui se nommait Hagoromo Otsutsuki, c’était une toute autre histoire. Ce sage est parti de rien pour en arriver à la maîtrise de l’énergie alliant vitalité physique et spirituelle. Mais il ne s’est pas contenté de ça. De cette source de pouvoir, il développa six arts qu’il n’hésita pas à transmettre à des disciples. Il les éclaira sur ces Voies qu’il nomma : Ninjutsu, Genjutsu, Taïjutsu, Fûinjutsu, Kuchiyose et Sensorialité. Ces enseignements, nous les connaissons aujourd’hui, nous les transmettons et nous les utilisons.

Là était la partie historique. Bien sûr comme l’avait précisé Nikkou, une multitude de versions existaient mais c’était là le résumé de ce qu’il avait pu recueillir comme renseignements sur le sujet. Il ne s’était pas étendu sur toutes les facettes de l’histoire ni sur les conséquences. Il avait fait au plus court pour ne pas assommer le garçon avec ses belles palabres. S’il souhaitait en savoir plus, il était assez curieux pour demander.

- Nous sommes tous des enfants de cet homme et nous avons tout un chacun usé de son savoir à des fins différentes. Nous voyons aujourd’hui ce que nos frères et nos sœurs en ont fait. Les villages shinobis, l’Empire même, se sont construits en partant de ce savoir si précieux. Mais ils l’ont détourné de sa vocation première. Jamais Hagoromo n’aurait toléré que cet apprentissage soit destiné à des fins malhonnêtes. Il aida les hommes à s’élever spirituellement à un autre niveau. Non pas dans le but de détruire et d’assouvir. Mais dans un esprit pacifique, il transmit ce savoir. Ces villages représentent son héritage. Triste n’est-ce pas ?

Nikkou en aurait presque la larme à l’œil ! Il se délecta d’une nouvelle gorgée pour s’hydrater après avoir autant parlé. Il ne quittait pas du regard son interlocuteur qui digérait tranquillement les informations qui venaient de lui être présenté. L’Otsutsuki aurait pu en remettre une couche mais il préféra repartir sur quelque chose de plus détendu :

- Vous n’aviez réellement jamais entendu parler de cette histoire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Ven 4 Aoû - 20:05

La discussion devenait de plus en plus intéressante et le jeune Sairyo semblait avoir perdu le fil du temps. Il ne voyait pas les minutes passées alors qu’il s’entretenait avec l’immaculé. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas rencontré une personne qui avait réussi à autant capter son attention. Hiko était totalement plongé dans sa discussion, et il en avait même oublié la raison principale de sa venue… L’argent contre une opération médicale.

Hiko, qui écoutait attentivement l’autre intervenant, se resservit un nouveau verre du jus de fruits. Il avait la gorge sèche, et devait reprendre des forces afin de pouvoir comprendre totalement les paroles de Nikkou. Ce dernier commença tout d’abord par appuyer les propos du jeune garçon aux cheveux blancs, il semblait penser la même chose que lui par rapport aux villages shinobis. Cela arracha un sourire sincère au jeune Sairyo, il était rare de voir une personne qui soit autant d’accord avec lui. Après tout, peut être l’illuminé avait-il dit la vérité lorsqu’il annonçait que leur discussion allait être beaucoup plus enrichissante que la somme qu’il aurait pu lui donner.

S’humectant les lèvres, Hiko resta silencieux. Il se doutait que ce qu’allait lui annoncer Nikkou était important à ses yeux, alors il préféra garder le silence et le laisser continuer dans son discours. L’illuminé raconta donc l’histoire de celui qui fut apparemment le premier shinobi que le Yuukan n’ait connu. Il était celui qui avait réussi à maîtriser l’essence même de la nature… Le chakra. Nikkou expliqua donc comment cet homme, nommé Hagoromo, transmit son héritage à ceux qu’il appela alors ses « enfants ». Le jeune garçon aux cheveux blancs ne montra rien et resta silencieux, il préféra laisser Nikkou finir.

Ce dernier finit sur une note en disant que les humains avaient trahi son héritage, et qu’ils avaient utilisé son savoir à des fins égoïstes… Et cela les amena à créer, au final, des villages cachés de shinobis qui perduraient le même système de lutte de pouvoirs. Hiko sourit alors tristement, cela confirmait clairement qu’ils étaient sur la même longueur d’ondes, lui et Nikkou… Et bien que cela aurait du le réjouir, il se sentit triste. Triste que ce monde soit si pourri par la Nature humaine des shinobis ayant pris le pouvoir… Cela devait s’arrêter.

- Eh bien non, c’est bien la première fois que j’entends cette histoire. Cependant je n’ai pas baigné dans les lectures, et j’ai obtenu mes capacités en me battant sur le front. Je suis né durant cette grande guerre… Et j’ai donc grandi avec elle. Aussi triste que cela puisse paraître, c’est le cas malheureusement.
Une vision objective de sa situation. Hiko était conscient d’avoir eu une enfance des plus particulières de par ses capacités de combat. Il savait qu’il était passé à côté de plein de choses lors de sa jeunesse. Un enfant ayant grandi trop vite. Mais cela lui permettait aussi d’avoir une vision plus claire sur le monde entourant. Et ce fut pourquoi le jeune garçon se permit une nouvelle question, histoire d’aller plus loin en profondeur. Nikkou, malgré que ses motivations soient légèrement différentes, pourrait-il être un futur allié ?
- Mais dites-moi mon cher Nikkou… Que proposez-vous pour remédier à ce mal qui infeste notre Monde d’aujourd’hui ? Avez-vous une idée de la façon dont nous pourrions faire respecter la parole et la volonté de votre ancêtre… ?
Car oui, le jeune garçon avait bien noté que le nom de famille de l’ancêtre du Ninjutsu était le même que celui de son interlocuteur du jour. Coïncidence ? Ce fut très peu probable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Ven 4 Aoû - 23:27

Nikkou avait au moins pu rattraper le retard d’histoire mythologique avec le jeune Sairyo. S’il n’avait pas entendu parler du fameux Rikudou, c’était maintenant chose faite. Il lui fit d’ailleurs la remarque que, contrairement à Nikkou, il n’avait pas acquis ses compétences et capacités dans un livre. Une remarque, presque un reproche envers l’Immaculé, qui lui arracha un sourire. L’intention était maladroite mais l’Otsutsuki ne s’en offusqua pas le moins du monde. Il préféra jouer avec son doigt fin sur la tasse en porcelaine, le regard rivé sur Hiko.

- Je vous rassure, je ne tiens pas mon seul savoir des livres. Ce serait une grossière erreur de le penser.

Peut-être que l’accoutrement et les propos de Nikkou l’avait fait passé pour un simple bourgeois qui passe son temps dans les bibliothèques. Une petite remarque ayant pour but de rappeler au Sairyo qu’il ne s’adressait pas qu’à un simple membre de la haute. L’Immaculé était issu d’un milieu aisé et il avait su préserver une petite fortune avec son don, mais il n’en restait pas moins un shinobi. Son apparence n’en témoignait pas au premier abord il est vrai. Mais il trouverait attristant que son jeune médecin ne tombe dans le panneau.

Hiko avait enchaîné en réclamant à Nikkou ce qu’il proposait pour améliorer la situation. Il était toujours facile de critiquer, mais il était tout de suite moins évident de proposer une solution. Mais la question ne désarçonnait pas l’Otsutsuki qui sourit à l’énonciation du terme « ancêtre ».

- Nous sommes tous des descendants de cet homme que la légende surnomma le Rikudou Sennin. J’ai emprunté son nom afin de lui témoigner mon respect, car j’ai compris qu’il était notre père à tous. Il est de rigueur de porter le nom de son géniteur, non ?

Les us et coutumes étaient parfois incompréhensibles mais on continuait de s’y plier. Nikkou avait appris le respect des normes et des formules de politesse. D’où ce changement d’identité. Si « Koutaku » lui était venu lorsqu’il avait quitté Shimo, c’était pour continuer de rendre hommage à son clan natal. Lorsqu’il eut la révélation de tout ce récit sur le Rikudou, il lui avait donc emprunté son nom. Mais il n’avait toujours pas répondu aux interrogations du Sairyo au final. Ce dernier risquait peut-être de ne pas aimer ce qui allait suivre. Mais il était le seul qui n’avait pas fui suite au discours fanatique de l’Otsutsuki. C’est donc qu’il était particulier et qu’ils pouvaient s’entendre.

- Notre Père nous a transmis un savoir qui a été perverti. Je tiens à être celui initiateur du changement. Ces six voies sacrées nous ont menés ici aujourd’hui et elles doivent reprendre leur droit. Six chemins que je souhaite voir personnifier en fidèles représentants et chacun maître de leur art. Ainsi nous pourrions former la digne lignée de notre Père et nous rendrions la Justice par son enseignement.

Le regard cette fois légèrement perdu, Nikkou s’était réfugié dans son esprit, comme happé par l’utopique monde qu’il s’était créé. Mais la réalité le rattrapait tout le temps. Il reprit toute sa présence une seconde après, alors que ses yeux saphirs observaient le jeune interlocuteur.

- Une douce idylle n’est-ce pas ? Un regroupement qui signerait la fin des trois villages shinobis. Ce système responsable de la déliquescence progressive de notre monde. Mais je me montre bien loquace avec quelqu’un que je ne connais qu’à peine. Ce n’est pas prudent…

Le regard de l’Immaculé était plus implicite que ses mots. Le sens de cette dernière phrase était simple. Maintenant qu’il avait trop parlé, Hiko en savait beaucoup. Beaucoup trop. il ne pouvait décemment pas sortir d’ici et répandre cette idée. Ce serait tirer une balle dans le pied de l’Otsutsuki. Son projet n’en était encore qu’à ses balbutiements et il ne comptait pas s’arrêter avant même que ça ne commence. Si le Sairyo représentait un obstacle à son objectif, leur relation s’arrêterait ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Sam 5 Aoû - 10:49

L’interlocuteur du jeune garçon semblait avoir mal interprété les paroles de ce dernier. En effet, il ne voulait en aucun cas être offensant envers son hôte du jour. Il écoutait ses paroles, et tentait de donner sa propre vision de la situation. Il avait aussi expliqué à l’immaculé la raison de son ignorance sur les principes qu’il lui exposait depuis de longues minutes maintenant. Une sorte d’alibi si vous voulez, ce fut pourquoi le jeune garçon se permit de replacer ses paroles dans le contexte en clarifiant la situation auprès de l’homme en blanc.
- Ne vous méprenez pas sur mes intentions. Je n’avais en aucun cas la volonté de dire que votre savoir était uniquement basé sur des récits et des contes…
Hiko était conscient qu’il ne fallait pas le contrarier. Il n’avait pas particulièrement peur de cet homme, mais il était plutôt conscient que ce dernier pourrait être un formidable allié en cas de révolte. Il semblait partager les mêmes idéaux que lui concernant les villages cachés. Et bien que la raison originelle ne soit pas la même, ils pourraient certainement trouver un terrain d’entente. Après tout, ne dit-on pas que l’ennemi de ton ennemi est ton ami ?

Il utilisa ensuite le nom que la légende portait à celui qu’il avait auparavant appelé du même nom que lui… Le Rikudou Sennin… Un nom qui ne lui disait pas plus que le premier, mais cela était plus facile à retenir… Moins difficilement prononçable dirons-nous. Et alors qu’Hiko portait une nouvelle fois son verre de nectar aux lèvres, Nikkou commença à rentrer dans le concret en dévoilant un peu plus ses intentions. Il souhaitait créer une sorte d’organisation regroupant six membres partageant ses idéaux apparemment.

Six spécialistes d’une des voies autrefois déblayées par le Rikudou Sennin… Le Sairyo ne réagit pas à cette annonce et se contenta d’écouter. Son idée était noble et représentait un projet de taille qui pourrait alors leur permettre d’avancer dans leur objectif… A savoir la fin du monde shinobi tel qu’ils le voyaient aujourd’hui. Hiko ne dit rien, et se demanda spontanément à quelle branche il pourrait appartenir. Sa réflexion ne fut pas longue, l’une d’entre elle semblait tout à fait faite pour lui… Mais il ne dit mot, et laissa Nikkou continuer son récit.

Garder le silence, voilà l’une des qualités qu’avait le jeune garçon.

Nikkou finit alors par affirmer que ce regroupement aurait la capacité de stopper la folie du monde tel qu’il était aujourd’hui. Un groupe de six personnes capables de mettre à mal la hiérarchie shinobis tel que le monde l’entendait depuis des décennies. Un groupe à la puissance telle qu’il pourrait à lui seul mettre à genoux les trois nouvelles puissances mondiales. Cela fit sourire Hiko de façon inconsciente, cela semblait fou. Mais il semblait savoir ce qu’il voulait, il semblait avoir la possibilité de se donner les moyens d’arriver à ses objectifs.

Puis, alors qu’Hiko s’apprêtait à répondre, Nikkou émit une petite réserve sur la façon dont il se comportait. Une sorte de mise en garde qu’Hiko prit au pied de la lettre. Il en disait trop et était trop bavard et semblait presque le regretter… Mais il y avait plus que ça, cela ressemblait clairement à une menace conditionnée. Si Hiko n’acceptait pas sa vision des choses, il serait alors devenu une personne placée dans son collimateur… Un ennemi en quelques sortes.

Sentant le danger arriver, Hiko laissa s’échapper subtilement du chakra de son corps. Cela lui permettrait d’anticiper toute menace extérieure. Il ne faisait pas confiance à l’homme en face de lui. Ils partageaient ses idéaux, mais ne le connaissant pas, il ne pouvait décemment pas lui apporter sa confiance en si peu de temps. Cependant, d’un point de vue extérieur, il ne montra rien à part un sourire rassurant.

Que Nikkou se rassure, Hiko n’était pas du genre justicier à dévoiler les plans de son nouvel « ami » au premier venu. Il reporta une dernière fois sa tasse à ses lèvres avant de reprendre la parole d’une voix qu’il voulait la plus rassurant possible compte tenu de la tournure que venait subitement de prendre la discussion.

- Je vous rassure Nikkou, cette discussion que nous avons vous et moi ne sortira pas de cette pièce pour vous nuire. Bien au contraire… Je n’ai peut être pas les mêmes buts initiaux, mais la finalité reste la même. Vous et moi voulons voir ce système shinobi s’écrouler, et tout ce qu’il représente avec lui. Je ne vois donc pas quel serait mon intérêt à ébruiter cette discussion à qui de droit.
Marquant une petite pause, Hiko en s’asseyant un peu plus confortablement dans son siège.
- Votre projet m’intéresse beaucoup et j’aimerai en être. L’idée de regrouper des shinobis excellant dans chacune des voies déblayées par le Rikudou me plaît… Et je crois en votre projet ! Alors si vous acceptez l’aide d’un fantôme… Vous pouvez compter sur moi pour mettre les Villages Shinobis et tout ce qu’ils représentent à feu et à sang.
Une petite étincelle dans les yeux, Hiko attendait maintenant la réponse de son interlocuteur. Allait-il accepter la présence du jeune garçon dans son projet ? Et surtout, allait-il comprendre quelle voie le Sairyo serait à même de représenter dans son projet ? Des questions qui n’attendaient maintenant plus que des réponses.

La discussion était maintenant à son apogée, et on pouvait sentir de la tension, de la concentration chez Hiko… Mais aussi, il fallait l’avouer, beaucoup d’excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Dim 6 Aoû - 16:34

A juste titre, le Sairyo ne semblait clairement pas motivé à s’opposer aux idéaux de l’Otsutsuki. D’un côté cela arrangeait ce dernier qui n’aurait pas besoin de salir sa tenue et de se remuer pour défaire le jeune médecin. C’était même au-delà des espérances de Nikkou puisque son interlocuteur n’exprimait pas seulement son entente sur ses principes mais il était également déterminé à rejoindre l’Immaculé dans son combat.

Les apparences étaient plus que trompeuses puisque le jeune garçon souhaitait exterminer les villages shinobis. Mettre à feu et à sang. Des mots cinglants et forts de sens. Cela ne dérangeait aucunement l’Immaculé qui avait bien compris avec le temps que rien ne se faisait sans y mettre le prix. Et puis il n’y avait pas d’état d’âme à avoir avec les représentants du système shinobi. Un cerbère à trois têtes asseyant sa suprématie sur ce monde comme s’il en avait la légitimité innée. Un comportement suffisant qui incitait à la haine dans le cœur de l’Otsutsuki.

Son interlocuteur se montrant motivé pour rejoindre son mouvement, Nikkou adressa un sourire d’ange à sa tasse qu’il observait de son regard azuré. Puis il le remonta pour fixer le médecin qu’il détailla, comme pour y chercher une quelconque once d’hésitation. Un signe ou l’indice d’un doute. Mais il n’en décelait aucune. Tout en ce jeune homme témoignait de sa volonté. Là était le comportement qu’attendait l’Immaculé.

Il déposa l’une de ses mains sur la surface rugueuse de la table.

- Vous semblez bien sûr de vous et de vos compétences. Néanmoins j’ai tendance à agir au bouche à oreille. Les murmures et les « on dit » sont les meilleurs moyens de débusquer des légendes. Car là est ce que nous aurons vocation à devenir. Transcender l’art qui nous est alloué pour rendre justice au Rikudou et à son enseignement. Par conséquent, je me fie à quelques informateurs de longue date pour rechercher des recrues. Ne vous ayant approché et connu que par la volonté de chercher un médecin, j’ignore parfaitement de quoi vous êtes réellement capable. Mais je pense que nous pourrons remédier à ça.

Des tréfonds de sa toge blanche, il tira un petit livre à la couverture noirâtre en cuir, reliée d’or. Plusieurs pages étaient griffonnées d’une écriture élégante et fine. Feuilletant le minuscule ouvrage, Nikkou retrouva sans mal l’objet de sa recherche. Une feuille volante glissée à la va-vite entre deux pages présentant des gravures anciennes. Il déposa le rectangle de papier face recto sur la table. Puis d’un doigt fin, il la poussa en direction du Sairyo.

- Vous trouverez sur cette fiche quelques maigres renseignements récoltés par un de mes collaborateurs. Nous en savons malheureusement bien peu. Mais si vous êtes un fantôme, vous êtes sans doute capable des meilleures prouesses de traque. Je serais donc ravi que vous approchiez cette personne afin de lui proposer une entrevue avec moi-même. Quitte à ce que vous lui parliez brièvement de mes projets si vous la jugez digne d’entendre mes propos. Si vous arrivez à me dégoter les renseignements que je convoite, nous pourrons dire que vous serez le premier maillon de ce groupuscule.

Puis l’Otsutsuki se leva de sa place. Il fit un pas vers la sortie, s’arrêtant au niveau de son nouvel allié à qui il déposa une main légère sur son épaule fluette.

- Ainsi le Yuukan pourra enfin connaître la lumière. Ainsi les premiers rayons du Soleil éclaireront ce monde. Ainsi pourra enfin naître Hizashi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang S
Messages : 66
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortune ! Dim 6 Aoû - 20:34

L'Otsutsuki émettait quelques réserves quant aux capacités du jeune garçon. Rien de plus normal après tout, ils ne se connaissaient pas. Le jeune garçon n'avait jamais parlé de ses capacités spéciales à l'immaculé, et ce fut donc la raison pour laquelle il ne savait pas qu'Hiko était une personne capable de traquer n'importe qui dans le monde. Il fallait juste y mettre les efforts adéquats, et ses formidables capacités sensorielles feraient le reste.

Mais afin de tester les paroles de celui qui s'était lui-même défini comme un fantôme, le Noble avait bien sa petite idée. Il sortie de nulle part un dossier dans lequel se trouvait un rapport de l'un de ses informateurs. Cela souleva une question chez le jeune garçon qui se demandait bien quelle était l'étendue de ce réseau. Jusqu'où s'était donc le pouvoir et l'influence de cet homme ? Ça, il ne le savait pas pour le moment.

Pour rester poli, Hiko n'ouvrit pas le dossier directement et attendit que l'homme ait fini de parler. Il avait repérer une personne à fort potentiel, qui serait sûrement capable de les aider dans leur quête et leur volonté commune de mettre fin à la folie régissant le Yuukan tel qu'il était aujourd'hui. Nikkou finit ses propos en affirmant que si Hiko réussissait ce test d'entrée, il serait alors le premier maillon de l'organisation. Il aurait gagné son droit de représenter l'une des voies prédéfinies par le Créateur du chakra.

- Je m'en occupe.
Hiko était resté bref, il ne voulait rien promettre qu'il ne réussirait pas mais avait toute confiance en ses capacités. Il allait trouver cet homme, et d'une façon ou d'une autre, il allait le convaincre de se rallier à leur cause. Du moins, s'il en valait la peine...

Nikkou se leva ensuite de sa chaise, montrant clairement que leur conversation était terminée et qu'ils devaient maintenant se mettre en mouvements pour amorcer ce changement qu'ils attendaient. Le Sairyo sourit... Hizashi, ça sonnait bien comme nom ! Un petit sourire sur le visage, il resta assis tandis que Nikkou s'éloignait et il lui dit ces quelques mots.

- Nous allons éclairer ce monde Nikkou, j'en suis persuadé. Et d'ailleurs, n'hésitez pas à reprendre contact avec moi si vous voulez faire cette opération un jour...
Un petit sourire sur le visage, Hiko ouvrit alors le dossier et en prit connaissance. L'homme était semblait-il un spécialiste dans l'art des sceaux et sa dernière position connue était Ame no kuni...

Que l'aventure commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre fortune !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Kawa no Kuni :: Mégalopole-