AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Vas-y bouffe ma grosse [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 47
Rang : Pays du Feu

Message(#) Sujet: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Sam 17 Mar 2012 - 2:55

        Spoiler:
         



      Deux villages mineurs du Pays du Feu organisent assez régulièrement, voir trop souvent, divers genre de concours afin de resserrer leurs liens. Ceux-ci disent que cela conserve une bonne relation entre les deux bourgades qui se considèrent toutefois comme des rivaux. Raison de plus pour préparer des évènements multiples où les deux villes sont en parfaite compétition. D’un point de vue monétaire, il est clair et net que cela doit rapport pas mal de fric. Tout le monde le sait, dans ce genre de fêtes les gens sont portés à se lâcher et à dépenser pour des cochonneries, mais en plus de cela il y a des personnes qui viennent d’un peu partout pour assister à ce genre de spectacles interactifs. Les dirigeants des bourgades le savent bien et c’est notamment pour cette raison qu’ils ne se privent pas d’en organiser. Profiter de la naïveté des gens est bien connu pour être politiquement attrayant. Autant en abuser dans ce cas.

      Cette fois-ci toutefois, l’un des deux participants se risqua à tricher afin d’emporter la grosse somme d’argent qui était promise à celui qui décrocherait la victoire. Cet imbécile a cru que donner la nourriture à un chien qui serait caché sous sa table serait suffisant pour duper tout le monde. Je dois toutefois avouer que ce gars possède tout un courage pour s’être essayé. M’enfin, la question n’est pas là. Évidemment, moi qui participais à ce festival ridicule, m’était installée au premier rang. Néanmoins, aux vues de l’émeute qui se préparait, les gaillards qui organisaient la petite fête ont dû trouver une raison potable afin de tenir la foule tranquille. L’un d’eux remarqua mon regard blanc, caractéristique du Clan Hyûga, et me tira sur la scène en annonçant à l’assemblée qu’ils avaient préparés un numéro surprise.

      L’autre tira un autre individu dans la foule, au hasard probablement, et le fit monter sur scène. À mon oreille, le gros me promis une généreuse somme d’argent si j’acceptais de combattre afin de sauver le festival. Hésitante, mon regard se posa sur mon possible adversaire. Un homme plus vieux que moi de quelques années, mais plutôt sexy il fallait l’avouer. J’acceptai de relever le défi sans trop savoir ce qui m’attendait.

      Enlève ton masque un peu qu’on voit ta belle gueule. Même si le spectacle se terminera rapidement étant donné que je ne ferai qu’une bouchée de toi, laisse au moins aux dames le plaisir de te contempler.

      Machinalement et surtout par habitude, j’activai mon Dôjutsu, laissant mon adversaire observer le Byakugan. Je ne savais trop s’il connaissait les capacités de ces yeux, néanmoins s’il ne les avait jamais vus à l’œuvre je me ferai le plaisir de lui montrer. Dommage que je ne doive casser la gueule de ce type sans avoir eu préalablement l’occasion de jouer avec lui.

      Spoiler:
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 252

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Sam 17 Mar 2012 - 14:46

Pourquoi je prends des missions à la con comme ça moi aussi ? Je crois que j'ai une dette envers Kusanagi, alors j'ai accepté de prendre une mission où la somme est exactement égale à ce que je dois à Big Boobs Drive aussi dis BBD (environ 80$). Faut reconnaître que c'est vraiment de la merde cette mission. Je dois assister à un concours de bouffe et vérifier que personne ne triche, à part mon poulain. Ce qui me fait chier, c'est qu'ils n'ont pas le level, j'en mange 4x plus chaque matin et sans me donner des titres genre " Bouff-Tout le plus Rapide de l'Histoire " ou même " BBD Jaitoujoursfaim ". Je sais vraiment pas pourquoi je devrais être là, si y'a un pépin je vais taper sur qui ? Les mecs d'en face ? Si y'a pas de shinobis, ça va même pas être un entrainement; juste de quoi me défouler, ET ENCORE. Je me trouve gentil. Peut-être un peu trop. En plus c'est dans le pays du feu, ils vont bientôt avoir de quoi se rappeler de nous. On compte les annexer sous peu, genre demain. J'ai levé une armée d'1 million de Dwarf, personne n'est au courant mais ils creusent un tunnel vers le palais de l'Hokage. Quand elle dormira, je la planterai et je lui vole son village. L'Elidov, rien ne lui résiste, même pas les TS et autres Ratés Quotidiens.

Me voilà donc au concours. La Somme à remporter est importante, et j'observe mon poulain tricher tranquillement. Jusqu'au moment où cet idiot se fait griller. J'entends la foule gronder, fort, très fort. Voilà qu'un début d'émeute retentit. Sortie de nul part, une jeune fille blonde avec des seins énormes (Victoria Silvstedt ?) apparaît sur la scène, apparemment recruté depuis deux secondes par l'un des organisateurs. Alors que je m'apprête à me barrer de ce merdier, que j'estime idiot et d'assez longue durer, je suis tiré sur la scène à mon tour, face à la charmante femme aux atouts énormes. Moi ? Enlevé mon masque ? Pas pour le moment, je dois rester discret. Après tout, je vais devoir la frapper pour ses paroles, et il serait dommage que le thug sois désormais affilé à un mec qui frappe la gente féminine. Non, pour le moment il narguera fièrement alice au pays des vermeilles.
Ou Veille-mère.

Prenant une pose de Thug, j'écoute la bullshit déballé. Ce qui m'intéresse, au-delà de ses paroles, ce sont les yeux blancs qu'elle arbore. J'avais jamais vu ça en vrai, j'en avais juste entendu parler : symbole caractéristique des Hyuga, il leur permet d'avoir une vision améliorée et de repérer les cavités de Chakra. Il faudrait que je fasse gaffe à ça, ils doivent avoir des techniques destructrices grâce à ce pouvoir. Elle ne semble pas capable de tenir très longtemps par contre, vu la taille de ses seins elle va vite se fatiguer (du E, pour la petite information). Comme un Thug, dans le RealDeal, je n'attaque pas toute de suite la sotte. Après tout, même dans ces moments il faut savoir être galant. Surtout, je voulais voir si en courant, ses seins iraient jusqu'en dessous ses aisselles. C'était une question que je me posais depuis toujours, la réponse était face à moi.

" The way you shake it, I can't believe it, I ain't never seen an ass like that
The way you move it, you make my pee pee go, Doing, doing, doing. Plus sérieusement, c'est pas dans mes habitudes de frapper des femmes, qui plus est quand elles sont belles. Si tu acceptes de manger une beigne et de la fermer, j'te garantie que j'forcerais pas trop. Sinon je t'éclate les dents, Apprentie Dwarf. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 47
Rang : Pays du Feu

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Sam 17 Mar 2012 - 18:09

      Le jeune homme se mit à chanter une chanson des plus étranges, que je reconnaissais toutefois pour l’avoir déjà entendue auparavant. Ma première réaction était de le dévisager, ne serai-ce qu’une poignée de seconde, croisant les bras sur ma grosse poitrine et demeurant silencieuse. Ce gaillard essayait-il de voler la célébrité de l’auteur de cette chanson en la gueulant sur scène ? Le compositeur avait probablement des droits d’auteur et n’hésiterait probablement pas à le poursuivre en justice si cela s’avérait nécessaire. Ces ninjas de nos jours, tous plus stupides les uns des autres… A moins que ce ne soit lui l’auteur-compositeur, que ce ne soit lui le créateur thug de ces paroles plutôt explicites. Non, il ne fallait quand même pas rêver. Cet homme-là, qui se tenait droit devant moi, n’avait rien du thug ayant pensé à ces bribes. A la limite lui il était comme la pouf en bleue, un simple figurant en quelques sortes.

      Sur l’une des tables appartenant aux participants du concours reposaient une boite de beignets d’apparence plutôt succulents. Une pâte bien moelleuse sur laquelle était étendu un crémage digne des plus délicieuses pâtisseries existantes. Le garçon voulait que je mange ces beignes et me taise par la suite. Il ne savait définitivement pas parler aux femmes, et connaissait encore moins les codes d’étiquette. Un bref sourire se traça tout de même sur mes lèvres, j’avais une idée en tête qui commençait à me faire de plus en plus plaisir. Ils voulaient de la baston, ces pauvres touristes ? Eh bien ils n’allaient pas tarder à en avoir, et de la bonne en plus. Autant faire ce dont pourquoi nous avons été convoqués ici, à savoir s’occuper de la foule en les distrayant. Exposer les secrets concernant le Jukken ainsi que le Byakugan me dérangeait un tantinet, toutefois dans la situation actuelle je n’avais pas le choix, je devais agir.

      Mange ça gros porc !

      Du revers de la main je vins frapper la boite de donut, l’envoyant intentionnellement en plein visage de mon adversaire. Ou du moins dans cette direction. Rejoignant mes mains, je concentrai une certaine quantité de chakra. C’est alors qu’à mes côtés se formèrent de nombreux clones identiques de moi-même. M’entourant de cette manière, le garçon ne saurait donc trouver la véritable. Ils l’entouraient et se déplaçaient lentement pour aller à sa rencontre, demeurant toutefois à une certaine distance.

      Cette technique n’était autre qu’une diversion qui permettrait à la fois de l’épuiser étant donné que ce dernier chercherait assurément à retrouver la bonne parmi les clones. J’en profitai pour aller me réfugier derrière lui, sans qu’il ne perçoive mes déplacements. Autour de ma main se forma une couche de Chakra visible à l’œil nu. Je m’élançai, profitant de la diversion des copies, frappant mon adversaire dans le dos en libérant l’énergie spirituelle. Si ma technique fonctionnait, il serait propulsé par en avant sur cinq mètres environ et se prendrait des dégâts à la fois. Le truc intéressant avec cette combinaison était que même quand il se retournerait pour me faire face, je me serai déjà dissimulée parmi les clones inconsistants.

      Spoiler:
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 252

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Sam 17 Mar 2012 - 19:12

Des clones inconsistants ? Je reste tellement sur le cul que je ne cherche même pas à esquivé sa technique venu depuis derrière, qui me précipite sur 5 mètres avant que j'emporte avec moi la nappe d'une table et tous les délices qu'elle contenait. Son coup des donuts étaient pas mal, mais je les avais tous mangé d'un coup. Me voilà maintenant à terre, derrière la scène, plein de bouffe dégueulassant mes superbes vêtements. Un " Hannnnnnnnn " général me laisse comprendre qu'ils pensent que je suis déjà hors combat. Oui, mais non. Me relevant, j'essayais d'enlever la sauce tomate mais ça me salit encore plus les mains. J'aime pas, j'ai de la crème sur la gueule, un bout de pomme coincé dans l'oreille, de la sauce tomate sur le cou et plein de chocolat sur le pantalon : on va croire que j'ai fais kaka. Cette salope va me les payer, ses clones peuvent être mille je m'en fous ils m'font pas peur. Ils ont tous des gros boobs, c'est comme si ça brouillait ma perception. Autant de gros boobs juste pour moi... j'en baverai presque. J'ai bien dis presque, car maintenant c'était à mon tour de l'attaquer, de la remettre à sa place.

" Kuchiyose no Jutsu: Phénix ! "

Pour bien lui faire peur, car au final ce n'est qu'un minuscule pigeon enflammé qui apparaît. Il fonce sur la blonde en frappant de son bec les clones. Inconsistant les salopiauds, ils explosent un par un dans une petite fumée. Ce n'est pas finit, j'ai décidé de lui foutre une rouste, à cause d'elle je suis tout sale. Attrapant un éclair au chocolat que j'éclatais d'une bouchée, je frappais le sol en enfonçant mes mains dedans. Bientôt, elles touchèrent les jambes de la blonde et les accrochèrent. Dans un " Yaaaaaaaaaah " très suggestif, je transformais ma lave en de la roche en fusion, pour bloquer les mouvements de la salope. Souvent, cette technique ratait. Pourtant c'est une Rang B. Je l'utilise surtout pour débuter les combats, vu que les mecs trouvent toujours des trucs de ouf pour l'éviter, genre ils ont des yeux sous la terre. Ils sont un peu foufou ces gens là. Sauf que là, elle a le Byakugan, ça pue elle voit le chakra. Et je me rappelle que y'a un mec de Konoha, avec une simple pluie je l'ai quasiment tué. Dans un rire totalement diabolique, je jette un objet gorgé de lave en l'air qui, en explosant, provoque une pluie. Ensuite, je fais exploser une bombe lumineuse et use d'un Henge pour ressembler à Alex du Québec. Elle ne pourra logiquement pas attaqué devant tant de bogossitude.

Effectuant des roulades, des roues, et des poiriers, j'amuse le public par mes capacités de Clown. Un petit hop à gauche, un petit hop à droite. Bientôt cependant, certains groupes grondent : ils veulent voir du combat. Et j'oublie pas que y'a 80$ à la clé, juste pour cette blondasse pétasse. Je reprends donc ma place, fièrement, like a thug.

" Des clones inconsistants... nan mais tu rigoles ! Aller, je veux voir plus ! Gimmie Moar, Moar. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 47
Rang : Pays du Feu

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Sam 17 Mar 2012 - 20:54

      Je l’avais touché de ma paume, je l’avais eu. Le jeune homme fut expulsé à quelques mètres plus loin, comme je l’avais précédemment envisagé. L’individu passa à deux doigts de la table remplie de nourriture en tout genre et accrocha la nappe. Résultat ? Ses vêtements se retrouvèrent rapidement crasseux, salis à de nombreux endroits à cause de cette bouffe d’américain. Les Beignes Crispy Cream ne l’ont pas épargné, oh non. Un petit rire retentit, mais s’estompa rapidement lorsque je constatai que le Shinobi d’en face composait des signes incantatoires. Il prononça quelques brèves paroles, annonçant un Kuchiyose. Ce n’est cependant pas ce qui en découla, ne percevant aucune source de chakra en la petite bête volante. Ce gaillard pensait vraiment me duper en envoyant un leurre de la sorte ? Pas de bol mec, t’es tombé sur une blonde qui n’est pas si bête qu’elle en a l’air. Ça lui apprendra à se fier aux apparences.

      Le piaf fonçait sur mes clones inconsistants, leur donnant des coups de becs qui étaient cependant inutiles. Ceux-ci se reformèrent après le passage de l’oiseau, cependant bien que ma technique n’avait pas de faille de ce côté étant un Genjutsu, je me rendis hâtivement compte que mon adversaire lui avait déjà compris le stratagème. En un signe, je dissipai les clones d’ombre, dégainant par la suite un Kunai que j’envoyai s’écraser contre l’oiseau de feu. Il explosa toutefois, répandant du feu autour, notamment sur mes vêtements et ma peau. Je commençais à avoir chaud au cul moi. Pendant que j’essayais de me débarrasser des flammes, je ne vis pas arriver sous moi la lave en fusion. Mes jambes furent rapidement immobilisées. Mince.

      They want more? I’ll give em’ more.

      Dans le ciel, je vois cet objet qui explose. Une substance ressemblant beaucoup au feu se met à tomber, telle une pluie. Mais ce n’est pas du feu, il s’agit d’un consistant beaucoup plus solide à en juger par ce qui retient mes pieds. De la lave. Je devais me sortir de là si je ne voulais pas finir en chaire à pâté.

      Du Chakra s’émana alors de toutes les parties de mon corps, un chakra très concentré. D’abord, j’abattis mon poing sur la lave en fusion qui maintenait mes jambes afin de me libérer puis ensuite me mis à tourner sur moi-même à une vitesse hallucinante. Les débris de lave qui tombaient du ciel furent déviés par la vitesse à laquelle je tournais. J’aurais pu m’arrêter tout de suite mais je préférai continuer, me déplaçant en tournant comme une toupie vers le Shinobi visant à le brûler avec la rotation lorsque je l’aurais atteint. J’utilisais donc le Tourbillon divin autant défensivement qu’offensivement ici. Je finis par arrêter de tourner, me trouvant devant lui. C’est à ce moment-là que je remarquai qu’il avait changé physiquement, néanmoins je savais que c’était lui à cause de ma capacité à percevoir le Chakra. Cette énergie était la sienne et je le savais.

      Je sautai sur lui, littéralement. De ma langue je vins lécher la crème se trouvant sur sa joue juste avant de lui foutre un coup de pied directement dans la tête.


      Spoiler:
       

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 252

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Dim 18 Mar 2012 - 2:00



" Quelle langue... tu pourrais faire des putains de truc avec, tu sais ? "

Elle était Toxique. Elle était comme les plantes carnivores : belle d'extérieure, elle n'en demeurait pas moins mortel et si à l'avenir, je ne restais pas sur mes gardes, par mégarde, par mégane, je pourrais finir au tapis. Cette fois-ci, faut passer au chose sérieux : elle n'a pas mordue à l'hameçon de ma fausse invocation, alors je vais en invoqué une vraie, histoire de montrer que si elle a des gros seins, moi j'ai des grosses couilles. Le problème de cette invocation, c'est qu'elle est impressionnante et que je ne sais pas comment le public va réagir. Sauf que toutes mes invocations ont un but particulier, et que leur taille est donc assez gigantesque. Pas grave. Alors qu'elle fait un truc bizarre, une technique genre je tourne sur moi même ça fait une tornade arrondie, je déploie ma sublime invocation. Un Dragon de Komodo énorme apparaît, me protégeant de la technique à moitié, tandis que l'autre c'est moi qui la parais. Non, cette invocation n'est pas offensive, elle est juste là pour impressionner. Plus grand Dragon de Komodo après son aîné, il porte plein d'artifice pour le rendre véritablement monstrueux. C'est aussi un moyen d'éviter la mort à la pauvre meuf qui s'est même pas présenté.

" Hé salope présente toi ! Moi c'est Karas, dis le Thug, Sextuple Champion d'éclatage d'meuf aux yeux blancs. "

Non mais c'est vrai quoi, quitte à accrocher ton crâne sur mon tableau de chasse, autant que je connaisse ton blaze. Elle semblait pas très méchante, entre coups de poings en pleine gueule et tout, elle doit cacher son jeu : mauvaise idée. Faudrait pas que l'envie d'accéléré les choses surgissent de nul part, à un moment triquite. Il serait dommage d'abimer une si belle jeune femme, bien qu'elle ne sois pas vraiment à mon goût : les blondes j'aime moyen. En plus c'est un stéréotype ambulant, genre la blonde au gros seins qui n'est pas niaise et qui se laisse pas faire. Je préfère tout de même l'époque de Britney Spears et sa fameuse Track " Toxic ". Là, les blondes avaient la côte. Depuis, c'est Lady Gaga, autant dire que ça a pas mal régressé et qu'on pleure tous.

Maintenant, fallait encore trouver QUOI faire. Je n'ai aucune idée de quoi utiliser sans y aller trop fort. Elle semble pas affectée par la lave (j'lui ai quand même cramé les jambes et elle a rien sentie). Avec un cri non sans rappelé les Légendes Sayen, je me transformais en Super Kadov. Les cheveux hérissés, blond, entouré d'une aura dorée et avec des petits éclairs pour rendre le tout classe. En deux mots ? Boost Vitesse. Oui, je sais, dis comme ça, on visualise mieux ; cependant ça reste moche! Alors autant faire de l'effort. Avec ce super boost, j'arrivais à côté de son oreille pour enfoncer mon poing sur sa poitrine et l'envoyer valser. Avant cela, je lui murmurais quelques mots doux à l'oreille.

" DWARRRRRRRRRRRRRRRRF... PUNCHHHHHHHHHHHHHH "

Quoi, c'est pas doux ?

[Kuchiyose : Dwarf'Pany => Une invoc juste pour impressionnée. C.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 47
Rang : Pays du Feu

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Dim 18 Mar 2012 - 19:01

      Jusqu’à maintenant, tout ce que j’avais essayé afin de prendre l’avantage sur mon adversaire avait lamentablement rate, me prouvant que je n’avais pas affaire à un débutant dans mon genre. Non, le gaillard que j’avais en face devait être beaucoup plus expérimenté que moi, et cela je pouvais l’affirmer de par la facilité avec laquelle il bloque tous mes enchainements autant astucieux soient-ils. Rien ne fonctionnait et si je désirais gagner les quatre-vingt dollars qui étaient promis à celui qui remporterait la victoire j’allais devoir faire travailler mes méninges un peu.

      Sous mes yeux, alors que j’allais foncer sur lui grâce à mon Tourbillon divin, le jeune homme composa une série de mudra afin d’utiliser une technique. Moi qui croyais l’attendre avec cette dernière, j’en fus quelque peu déçu, constatant que cette dernière avait été bloquée encore une fois par l’une de ses techniques défensives. C’est toutefois avec surprise que je remarquai la présence d’un animal plutôt costaud et assurément gigantesque. Un Dragon de Komodo, un véritable. Je ne savais pas grand-chose sur ceux-ci outre le fait que leur morsure est mortelle, cela dû aux nombreuses bactéries se retrouvant dans leur bouche. En d’autres termes, si je me faisais mordre par ce truc, j’allais probablement crever. Ce n’était pas bon pour moi, absolument pas.

      Mon prénom est Makura. Ravie de faire ta connaissance, le Thug à la casquette.

      La bête demeura toutefois en retrait et ce fut l’autre gaillard qui lança la prochaine offensive. Son corps s’entoura soudainement d’une aura dorée en forme de pétales de fleur qui volent tout autour, tout mignon et assurément féminin. Je laissai tomber les détails pour le moment, le plus important pour moi était d’éviter le coup de poing qui arrivait à une vitesse impressionnante. Il était trop rapide… Je n’eus pas le temps de bloquer le coup, mais eut toutefois l’intelligence de m’agripper à ses bras afin d’éviter d’être projeté vers l’arrière.

      S’en était trop, j’allais crever si ça continuait. Et puis tant pis pour le fric, je dois me casser d’ici le plus rapidement possible si je ne veux pas mourir. Mon dernier coup, je devais le faire maintenant. Je l’avais dans les mains le mec, c’était le temps de l’utiliser. Je concentrai du Chakra dans mes seins, je pouvais le sentir s’agrandir. C’était ma dernière chance ! Soudainement, j’exécutai un mouvement vers le haut, afin de les faire bouger parfaitement bien. C’est à ce moment-là que l’impact survint. Je relâchai ses bras au même moment, expulsant toute mon énergie dans sa face.

      Spoiler:
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 252

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Mer 28 Mar 2012 - 16:15

Cette technique était la technique ultime.
Celle que je recherchais depuis des années, écumant les sentiers et les temples païens. Légendaire, conté depuis des millénaires, raconter à ma tendre enfance par ma mère, chanter par mon père et rêver par mon frère. Depuis toujours, elle était ma cible, je voulais la trouver, trouver la source de cette technique au chakra ultime. Et elle était là. En chaque femme que nous voyons, et qui sait contrôler le chakra. Même si c'est une généralisation importante car c'est plutôt en chaque femme ayant au moins un 90D. Je la voyais venir, pleine de chakra, à en dégouliner, et m'envoyer ses deux boobies pleine face, m'éjectant de la scène et me projetant si fort que j'effectuais des figures à mon insu. Je ne cherchais même pas à esquiver ou quoi que ce soit, je continuais de m'envoler tel un oiseau, traversant tout d'abord des branches, avant de m'arrêter au pied d'un chêne. C'est bon, je l'avais trouvé. La Demoiselle au Lentille Blanche allait devoir me suivre, ou mourir. Ou pas. En fait, c'était un objectif que je cochais là, et ça me faisait bizarre. La réussite a un gout amer, et rend la cherche éphémère. Ma bête semblait elle-aussi sous le choc de cette découverte. Je la voyais s'agiter.

Je me relevais, avec un mal de crâne intense. Un bon doli' et on en repart au combat. Oui, ça tape, tape sur le front depuis l'intérieur, comme pour sortir. Comme si cette réussite voulait s'échapper, ou plutôt se faisait expulser par mon cerveau qui ne souhaitait plus s'en rappeler pour ne pas définitivement faire une croix sur cet objectif. Forcément, je me passe la main sur le front, mais ça ne passe pas. Oui, au début c'était de l'émerveillement. Maintenant je ne rêve que de lui enfoncer son crâne dans le sol jusqu'à ce qu'elle percute les roches les plus profondes de ce monde. L'empeller, continuer, ainsi et ainsi, sans arrêt, lui enfoncer le corps jusqu'au centre de la Terre. Puis remonter, parce que j'ai prévu la corde pour m'accrocher. Ma foi j'ai toujours des bonnes idées. En tout cas, j'étais remonté au possible et je composais déjà les maudras, en marchant. Je sentais le mal de tête passer pour laisser place à une fièvre furax, j'ai pris de l'antrax! D'un claquement de doigt, je rappelais mon invocation. Couchant ma tête sur le côté, je m'adressais à Hyuga Mangemonculsalemerde, qui m'attendait surement pas debout.

" Makura hein ? C'est moche. Et ça me rappelle Makka. J'aime pas Makka. En plus t'as utiliser Boobies'Attack, et je ne te le pardonnerai jamais. "

Lentement, le ciel changea de couleur, s'assombrissant. Un objet non identifié en tombait, tout droit sur l'Hyuga, à une vitesse vertigineuse. Sa zone d'impact était impressionnante, allait-elle réussir à fuir ? J'en sais rien, vois ça après la Pub. T'façons les québécois, c'comme les sangsues, ça s'accroche et ça te lâche pas, alors elle y arrivera peut être. La technique continua de faire son bonhomme de chemin avant d'quasiment percuté le sol. MOUAHAHAH.

" Gimmie my Eightin' Dollars BITCH ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 47
Rang : Pays du Feu

Message(#) Sujet: Re: Vas-y bouffe ma grosse [PV] Mer 28 Mar 2012 - 21:39

      Ça sentait mauvais cette histoire, vraiment mauvais… À moins que ce ne soit l’odeur naturelle du jeune homme que je venais d’expulser à des mètres plus loin ? C’est une hypothèse qui semble plausible… Mes seins, ayant percuté son visage, retombèrent à leur position initiale après s’être envolé pour frapper sa tête. Ces deux-là sont toujours prêts à l’assaut, toujours. De véritables guerriers, des Rambo en chair mais pas en os, toutefois qualifiés comment étant des bombeurs par excellence. Mon regard blanc observait le chakra qui coulait dans le corps de mon adversaire, adossé à un arbre à quelques pieds de ma position actuelle. Mais pourquoi ne bougeait-il pas ? Pourquoi restait-il là ? Il ne désirait dont pas récupérer l’argent promis pour le gagnant du combat ? Du coin de l’œil, je percevais la bête qui s’agitait, elle ne comprenait probablement pas pourquoi son Maitre s’était fait jeter comme ça, aussi facilement.

      Soudainement, je vis cet objet tomber, je le perçu avec mon regard blanchâtre qui voit tout. Le Byakugan peut voir à pratiquement trois cent soixante degrés, ne le savait-il dont pas encore ? Mais la puissance du Jutsu excédait largement la mienne et ma source de Chakra avait drastiquement baisé suite à l’utilisation du Tourbillon divin du Hakke. Tout ce que je savais était que je devais me casser d’ici le plus rapidement possible, tant pis pour le fric. Le public avait eu le spectacle qu’il méritait donc ma mission ici était achevée. Partir, le plus vite possible, était désormais mon objectif premier.

      Mwahahaha, tu ne connais pas la puissance de l’Art du Tanké en furie toi. Cette fois-ci tu empoches le fric, néanmoins la prochaine fois ne t’attends pas à la même chose.

      Vite, vite, vite, vite. J’exécutai une rotation rapide et me mis à courir à une vitesse hallucinante dans la direction opposée, vers le village caché de la feuille. Ça allait faire bang et je le savais. Bon sang, mais qu’est-ce qui m’a pris de participer à ce festival de merde aussi ? Je gambadais comme un lapin dans la forêt, mes seins rebondissant ici et là, me frappant le visage une fois de temps en temps passant sur le bord de m’assommer. Mais tout ceci n’était rien face au danger qu’il y avait derrière moi maintenant. J’observais avec mon Byakugan l’avancée du projectile dans le ciel, veillant à courir plus rapidement que la vitesse avec laquelle il filait dans la voûte céleste. Ce Thug à la casquette allait me le payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vas-y bouffe ma grosse [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-