N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Travaux de rénovation, partie 12 : la construction de l'Odyssée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Travaux de rénovation, partie 12 : la construction de l'Odyssée. Mer 2 Aoû 2017 - 13:19

La main d’œuvre était en pleine activité au premier étage du Septième Ciel. A l'aide de diables, une partie du personnel en bleu de travail véhiculaient de grandes caisses en bois tandis que ceux qui se trouvaient au bout de la chaine les ouvraient. Ils en sortait de grands fauteuils rouges avec double accoudoirs, qu'ils installaient en rangées avant de les visser dans le sol. La pente était légère, et si l'on observait l'ensemble de loin, l'on pouvait voir que la même scène se déroulait dans les quatre coins de l'immense étage. Aucun mur encore ne venait agencer l'intérieur, afin de faciliter le transport et l'installation de tout le nécessaire.

« Qu'est-ce que tu fais ce coup-ci ? »
demanda une voix à côté de lui.
« J'agence le dernier étage à restaurer du Septième Ciel. »
lui répondit Natsuki. « Ou plutôt devrais-je dire, à construire, vu que dans cette réalité-ci, c'est moi qui l'est bâtit de toutes pièces. Je songeais à un cinéma comme dernière prestation à proposer. Cela pourrait avoir du succès, et contrairement à tout ce que je cache dans les sous-sols, ce sera tout public. »
« T'as toujours le chic pour dégoter du matos sympa toi. »
« Oui et non. C'est vrai que j'ai mes contacts, mais ce n'est pas comme si j'apporte l'électricité dans un territoire qui ne connait même pas le feu. Je veux dire, la technologie civile est partout, que soit les micro-ondes, les réfrigérateurs, la lumière, les caméras et les écrans du surveillance. Alors lorsque l'on accès à cela, ce n'est pas très difficile d'obtenir de quoi faire des salles de projection. Surtout que je n'ai pas de grandes ambitions. Quatre salles de cinquante places chacune, c'est juste histoire de proposer un divertissement différent. »
« Ça te ressemble pas de faire un projet que tu vas pas rentabiliser. »
« Tu dis seulement cela parce que tu n'as pas encore vu les caisses de vente de boissons hypersucrées et coupées au sirop, les machines à pop-corn et mon contrat avec un fournisseur de barres chocolatées Akimichi. »
« Tu feras une réduction pour ton vieil ami ? »
demanda-t-il en dissimulant difficilement les hectolitres de salives débordant de ses lèvres.
« Mais oui, mais oui. »
« C'est dommage quand même, que t'aies pas pu garder tous tes rp de construction des différents étages. Certains étaient plutôt bien. Les premiers en fait surtout, parce qu'on va pas s'le cacher, t'as quand même vachement bâclé la fin. Même là, c'est limite j'trouve. Et limite basse. »
« Oui, je sais. Cela va faire très vide dans la section pour commencer sans la narration des différents étages du coup. Mais bon, il faut croire qu'en plus de deux ans réels, et devant les difficultés que représentent le fait de trouver des partenaires motivés et fiables qui ne partent pas en plein milieu des projets a eu raison de mon courage. Ou peut-être simplement que j'avais envie d'avancer dans ma vie et passer à autre chose plutôt que de simplement revenir encore et encore sur les mêmes histoires. »
« T'es satisfait ?  »
« Dans l'ensemble, oui, alors c'est l'essentiel. »


Quelqu'un frappa à la porte de son bureau, puis entra. Des papiers à signer pour que les bâtisseurs puissent commencer à construire les murs des différentes salles de projection. Puis le silence retomba. Natsuki se retrouva à nouveau seul.


« Ton fils a beau être aussi pénible que toi, tu me manques quand même, vieux frère. »


Son regard s'attarda sur une photo encadrée sur son bureau, où il se tenait souriant à côté de quelqu'un dont le reflet de lumière cachait la moitié du visage. Puis dans un soupir, il chassa le sentiment de vide qui s'installait et se remit au travail.

L'Odyssée n'allait pas s'ouvrir tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Travaux de rénovation, partie 12 : la construction de l'Odyssée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Civils :: Le Septième Ciel-